Combien de temps dure une allergie chez les bébés?

Dernière mise à jour de l'article: 13.02.2019

Une fois dans ce monde, le nouveau-né a un organisme faible et pas complètement formé, dont le travail peut être affecté de manière négative par de nombreux facteurs externes. Certains bébés de naissance ont une forte immunité, mais la plupart doivent faire face à diverses difficultés jusqu'à ce que leur immunité soit plus forte. L'allergie est l'un des problèmes les plus courants chez les bébés de moins d'un an.

Des réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent se produire sur les poils d'animaux, le pollen, les composants chimiques des produits de nettoyage, les produits d'hygiène pour enfants (shampooings, gels), les composants des crèmes, lotions, poudres pour enfants, parfums et cosmétiques de la mère, etc. Mais dans 95% des cas, les allergies chez les nouveau-nés sont causées par des aliments.

Si le bébé est allaité, les allergènes peuvent être présents dans les aliments consommés par la mère. S'il est déjà sur le leurre, la réaction négative dans le corps peut se produire en raison des composants de la nourriture donnée à l'enfant.

Une mère qui allaite a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques. Son corps devrait recevoir des quantités suffisantes de volaille, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes. Mais il vaut mieux minimiser la consommation ou, en règle générale, il vaut mieux abandonner les fruits et légumes de couleur rouge orangé vif (betteraves, agrumes, tomates, fraises, etc.), le caviar de poisson, les noix, le chocolat, les produits contenant des conservateurs, des colorants et une teneur élevée en sucre.

Si l'enfant est nourri artificiellement, les protéines du lait de vache contenues dans le mélange peuvent agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez remplacer le mélange par un hypoallergénique spécial.

Les allergies au cours de prikorma peuvent être le résultat, comme la mauvaise dose du produit, et son intolérance individuelle. Il faut donc exclure l’allergène de l’alimentation de l’enfant et, au bout d’un moment, réessayer de l’introduire avec une petite dose, en surveillant attentivement la réaction du corps de l’enfant.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Traitement d'allergie

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

Prévention des allergies

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

http://rebenokrazvit.ru/rebenok-do-goda/bolezni/skolko-dlitsya-allergiya-u-grudnichka.html

Allergies alimentaires chez les nourrissons: symptômes, traitement et régime

Les allergies alimentaires sont une maladie commune chez les nourrissons. Après tout, le corps des enfants ne s'habitue qu'aux nouvelles conditions de la vie et n'accepte pas toujours les nouveaux produits. Fait intéressant, au cours des deux ou trois premières semaines, presque tous les bébés ont des taches rouges sur le visage. L'éruption se manifeste par les hormones de la mère, que le bébé reçoit dans l'utérus. Cependant, une telle allergie disparaît d'elle-même au cours du premier mois après la naissance et ne nécessite aucun traitement.

Les allergies alimentaires sont de nature différente et ne se manifestent pas uniquement sous la forme d'une éruption cutanée. Cette réaction doit être traitée avec un régime alimentaire spécial, dans de rares cas - à l'aide de médicaments. Cependant, rappelez-vous que seul un médecin peut prescrire des médicaments! L'automédication ne fait qu'aggraver le problème et entraîner des complications!

Symptômes d'allergie

Pour reconnaître les allergies alimentaires, vous devez savoir à quoi cela ressemble. Les symptômes peuvent être divisés en trois groupes, chacun présentant certains signes.

En outre, les bébés peuvent avoir des larmoiements et une irritation des yeux. Considérez que les symptômes dans la région des organes respiratoires et digestifs peuvent également parler d'autres problèmes. Par exemple, l'écoulement nasal et la toux sont également des symptômes du rhume et le trouble des selles est un empoisonnement. Les symptômes peuvent apparaître à la fois ensemble et séparément.

Pour diagnostiquer et guérir les allergies, consultez un médecin. Il déterminera le type de réaction allergique et l'agent pathogène, sélectionnera le régime alimentaire approprié et prescrira le traitement. Pour en savoir plus sur les types d'allergies chez les nourrissons, lisez le lien https://vskormi.ru/problems-with-baby/allergiya-u-grudnichka-chto-delat/.

Quand les allergies alimentaires passent

De nombreuses mères qui allaitent se préoccupent du passage des allergies alimentaires chez les nourrissons. La défaite de la peau se manifeste dans les 1-2 heures suivant le contact avec un irritant. L'intestin réagit dans les deux jours suivant la consommation du produit. Si vous identifiez et éliminez immédiatement l'allergène de l'alimentation, les éruptions cutanées et les boutons disparaîtront en quelques heures. Mais les symptômes associés au travail du tractus gastro-intestinal, ne passeront pas immédiatement. En règle générale, le bébé sera inquiet pendant encore une à trois semaines.

Plusieurs facteurs ont une incidence sur le passage de l’allergie alimentaire d’un bébé:

  • Une partie de l'allergène qui est entré dans le corps du nourrisson;
  • À quelle vitesse le produit allergène est-il exclu du régime?
  • Le traitement est-il efficace et bien choisi?
  • L'état du système immunitaire. Plus l'immunité du bébé est forte, plus la réaction allergique passera vite.

Les allergies alimentaires se manifestent chez les enfants de moins de deux ans. Le plus souvent, il s'agit d'une réaction aux œufs et au lait de vache, aux légumes colorés. À trois ou quatre ans, plus de 90% des bébés eux-mêmes sont allergiques à ces produits. Mais les allergies aux fruits de mer, au poisson et aux cacahuètes restent souvent jusqu'à la fin de la vie. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas d'introduire de tels aliments dans le régime alimentaire d'une mère allaitante au cours des 8 à 10 premiers mois de lactation et de donner des suppléments aux enfants jusqu'à l'âge de deux ans.

Comment aider bébé

Commencer le traitement en excluant le produit allergène du menu et en élaborant un régime alimentaire adapté à la mère. Les protéines, le lait de vache, les œufs de poule et les légumes colorés présentent souvent une réaction négative chez les nourrissons. Dans ce cas, aidera régime hypoallergénique, dont les principes peuvent être trouvés ici.

Lorsqu'il est impossible de déterminer quel type d'aliments un bébé a une réaction négative, éliminez tous les allergènes potentiels de l'alimentation pendant deux semaines. Ensuite, les produits sont progressivement introduits dans le menu, un à un, pas plus souvent que dans deux ou trois jours.

Parfois, un médicament est prescrit à un enfant. Les préparations ne sont prescrites que par un médecin! Enterosgel est utilisé pour soulager les démangeaisons, les boutons et les éruptions cutanées. Ceci est un coffre-fort pour les pâtes pour nourrissons qui élimine les toxines et nettoie le corps. À partir d'un mois, vous pouvez appliquer le gel Fenistil. Cependant, il ne convient pas aux zones cutanées étendues et enflammées.

Pour éliminer les larmoiements et les irritations oculaires, les nourrissons de Zyrtec sont prescrits aux nourrissons dès l'âge d'un mois, après six mois - gouttes de Fenistil. Considérez que la dernière cause un effet secondaire important. En cas de violation du système digestif, vous pouvez prendre du charbon activé.

Il n'est pas recommandé de donner aux enfants Suprastin, Tavegil et d'autres antihistaminiques puissants. Ils soulagent rapidement et efficacement une réaction allergique, mais l'effet de tels fonds est transmis très rapidement. L'utilisation fréquente de tels comprimés entraîne une forte réaction indésirable, parmi laquelle une perturbation du fonctionnement des cellules nerveuses, des vertiges et une perte de coordination, une léthargie.

Pour les enfants qui ont une alimentation mixte ou artificielle, vous devez choisir le bon mélange, qui ne devrait pas inclure de lait de vache. Lisez attentivement le contenu et étudiez l'emballage avant de l'acheter. Considérez que la supplémentation et la transition précoce vers des aliments complémentaires ont un effet négatif sur le bien-être et le développement de l'enfant! Quel mélange choisir pour le bébé, lisez l'article «Règles d'alimentation mixte».

Produits allergènes

Le plus souvent, une réaction allergique est provoquée par un aliment, qui contient des protéines. C'est du lait de vache, du chocolat et des céréales de lait. Les champignons et les noix, certaines variétés de poisson, le poulet et les œufs de poule, les agrumes, les produits de couleurs vives, la semoule sont également à risque.

Pour soulager les symptômes d'allergie, excluez les produits qui ne sont pas recommandés par les pédiatres. Examinons de plus près ce qui peut et ne doit pas être mangé par une mère qui allaite en cas d’allergie chez le nourrisson.

Vous pouvez:

  • Fromage cottage sans additifs;
  • Le kéfir;
  • Yaourt naturel;
  • Fromage à pâte dure;
  • Sarrasin, maïs et farine d'avoine sur de l'eau;
  • Fruits et légumes de couleur claire (courgettes, pommes de terre, pommes, brocolis, etc.);
  • Filet de bœuf et de dinde faible en gras;
  • Pêcher des variétés faibles en gras (sandre, cabillaud et merlu);
  • Légumes et beurre;
  • Compotes, jus, thé vert et eau de boisson;
  • Potages et bouillons.

Vous ne pouvez pas:

  • Champignons et noix;
  • Fromages à pâte molle;
  • Bouillie de lait;
  • Miel, chocolat et autres friandises;
  • Fruits de mer et caviar;
  • Poisson gras;
  • Fruits, baies et légumes de couleurs vives (tomates, poivrons, fraises, etc.);
  • Agrumes (citrons, oranges, kiwis, etc.);
  • Cornichons et cornichons;
  • Cacao et café;
  • Radis et radis, oignons et ail;
  • Cornichons et cornichons;
  • Produits avec conservateurs et colorants;
  • Restauration rapide et plats cuisinés;
  • Diverses sauces et épices, assaisonnements épicés;
  • Boissons gazeuses, kvas et alcool

Avec restriction:

  • Lait de vache entier;
  • Crème sure;
  • Des pâtes;
  • Poulet, porc et lapin;
  • Produits de boulangerie;
  • Sel et sucre;
  • Légumes crus;
  • Jus frais, dilués à moitié avec de l'eau;
  • La semoule;
  • Œufs de poule (en cas d’allergie aux protéines, remplacer par des cailles);
  • Thé noir

Au cours des trois ou quatre premiers mois de la vie, il est souhaitable que le bébé ne mange que des aliments cuits, cuits au four ou cuits. Retirez les aliments frits, trop gras et salés. Il est important que la mère qui allaite suive un régime de forte consommation d’alcool. Pour en savoir plus sur les principes nutritionnels de l'allaitement, consultez la page https://vskormi.ru/mama/chto-mojno-est-kormiaschei-mame/.

8 façons d'éviter les allergies alimentaires

  1. Au cours du premier mois de lactation, suivez un régime hypoallergénique. Si l'un des parents est allergique, augmentez la période à deux ou trois mois. Une telle maladie est souvent héritée. En outre, une allergie chez les nourrissons peut être un produit complètement différent de celui de maman ou de papa
  2. Lorsque le corps du nouveau-né s'adapte à de nouvelles conditions, introduisez progressivement de nouveaux aliments dans le régime alimentaire. Ne pas essayer plusieurs produits à la fois! Il est important de savoir quel type d'allergie alimentaire chez les nourrissons ayant une réaction négative;
  3. Pour la première fois, essayez une petite portion et veillez au bien-être du bébé pendant deux jours. En cas de réaction négative, éliminez le produit de l'alimentation pendant au moins un mois! Après quatre semaines, vous pouvez répéter la tentative d'introduction.
  4. Continuez à allaiter le plus longtemps possible. Le lait maternel - la meilleure prévention des allergies et autres maladies! Qu'il contienne les substances et éléments nécessaires au plein développement de l'enfant. En outre, le lait maternel forme et renforce le système immunitaire, prévient le développement de la maladie et convient mieux à la digestion du nourrisson;
  5. En cas d'alimentation mixte ou artificielle, choisissez le bon mélange! Il ne devrait pas contenir de protéines de vache et devrait être aussi approprié que possible pour l'enfant en termes de spécificité d'âge et de développement. Si le bébé a une allergie, changez le mélange.
  6. Le premier leurre ne commence pas avant six mois après l'accouchement. Tout d'abord, les bébés reçoivent des purées de légumes. Pour la préparation des premiers plats pour adultes, prenez des courgettes et du brocoli. Ce sont les légumes les plus sûrs pour les bébés. Le Dr. Komarovsky conseille de donner du fromage cottage et du kéfir au premier aliment, car les produits ressemblent à ceux du lait maternel. Considérez que chaque enfant est individuel. Essayez différents plats et voyez ce que le bébé aime. En savoir plus sur les règles du premier repas, lisez ici;
  7. Beaucoup de bébés sont allergiques à la bouillie, si elle est cuite avec du lait. Au cours des trois ou quatre premiers mois, les pédiatres recommandent de manger de la bouillie uniquement aux mères qui allaitent. Ensuite, l'eau peut être diluée avec du lait, en augmentant progressivement la dose de ce dernier. Komarovsky ne conseille pas du tout d'utiliser du lait de vache pendant les six premiers mois de l'allaitement. Lorsque vous attirez pour la première fois, donnez également à votre bébé la bouillie d'eau. À exclure de la semoule au menu, car elle contient du gluten allergène. La bouillie de lait et la semoule peuvent être administrées aux enfants à partir de un an;
  8. Maintenez un mode de vie sain avec votre enfant. Faites de la gymnastique pour les enfants et marchez souvent au grand air. Et nager avec le bébé va durcir le corps, renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies.

La liste des produits approuvés pour l'allaitement est très limitée. Cependant, même à partir d'un si petit nombre d'ingrédients, vous pouvez préparer des plats délicieux. Étendre et diversifier le régime alimentaire pendant l’allaitement aidera les recettes de l’article «Menu mère qui allaite».

N'oubliez pas que l'allergie chez le nourrisson n'est pas uniquement un aliment. Une réaction négative est causée par la poussière, les cosmétiques, les médicaments, la laine, etc. Il est important de garantir une vie hypoallergénique au bébé. Ne gardez pas d'animaux de compagnie et de fleurs à la maison, nettoyez tous les jours à l'eau, utilisez des poudres hypoallergéniques, du savon, d'autres produits chimiques ménagers et des produits d'hygiène. Utilisez une literie et des vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels. Les oreillers et les couvertures doivent être garnis d’un mastic sans danger, car les plumes sont également à l’origine d’allergies.

http://vskormi.ru/problems-with-baby/pischevaya-allerguya-u-grudnichka/

À combien de nouveau-nés sont-ils allergiques?

Une fois dans ce monde, le nouveau-né a un organisme faible et pas complètement formé, dont le travail peut être affecté de manière négative par de nombreux facteurs externes. Certains bébés de naissance ont une forte immunité, mais la plupart doivent faire face à diverses difficultés jusqu'à ce que leur immunité soit plus forte. L'allergie est l'un des problèmes les plus courants chez les bébés de moins d'un an.

Des réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent se produire sur les poils d'animaux, le pollen, les composants chimiques des produits de nettoyage, les produits d'hygiène pour enfants (shampooings, gels), les composants des crèmes, lotions, poudres pour enfants, parfums et cosmétiques de la mère, etc. Mais dans 95% des cas, les allergies chez les nouveau-nés sont causées par des aliments.

Si le bébé est allaité, les allergènes peuvent être présents dans les aliments consommés par la mère. S'il est déjà sur le leurre, la réaction négative dans le corps peut se produire en raison des composants de la nourriture donnée à l'enfant.

Une mère qui allaite a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques. Son corps devrait recevoir des quantités suffisantes de volaille, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes. Mais il vaut mieux minimiser la consommation ou, en règle générale, il vaut mieux abandonner les fruits et légumes de couleur rouge orangé vif (betteraves, agrumes, tomates, fraises, etc.), le caviar de poisson, les noix, le chocolat, les produits contenant des conservateurs, des colorants et une teneur élevée en sucre.

Si l'enfant est nourri artificiellement, les protéines du lait de vache contenues dans le mélange peuvent agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez remplacer le mélange par un hypoallergénique spécial.

Les allergies au cours de prikorma peuvent être le résultat, comme la mauvaise dose du produit, et son intolérance individuelle. Il faut donc exclure l’allergène de l’alimentation de l’enfant et, au bout d’un moment, réessayer de l’introduire avec une petite dose, en surveillant attentivement la réaction du corps de l’enfant.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

La sensibilité accrue des bébés à certains aliments, germes et médicaments provoque une réaction inhabituelle du corps. Comme chez les enfants d'autres groupes d'âge, l'allergie chez les nourrissons est provoquée par une réaction excessive du système immunitaire. Le traitement de la maladie devient un grand défi pour les parents, s'étirant parfois pendant de nombreuses années. Si vous suivez les recommandations des médecins, la situation s’améliorera considérablement.

Pourquoi les réactions allergiques chez les enfants deviennent-elles plus fréquentes?

L'allergie est un état d'hypersensibilité d'un organisme à certains stimuli qui ne provoquent pas de réactions inhabituelles chez d'autres personnes. Grâce au système immunitaire, des anticorps neutralisant les antigènes (protéines étrangères) se forment. Les allergies alimentaires, telles que le sucre, ne sont pas associées aux réponses immunitaires. Les anticorps ne sont pas formés, l'histamine est libérée lors des transformations biochimiques des composants alimentaires.

Igor Bondarenko, chercheur dans le domaine du métabolisme et docteur en sciences médicales, explique que les principales causes de l’allergie incluent les anomalies congénitales du système immunitaire, les infections parasitaires et autres. La maladie progresse en cas d'intoxication par des pesticides dans le lait, le croup et des antibiotiques dans la viande. En outre, les produits alimentaires contiennent des OGM, des colorants synthétiques, des arômes et des agents de conservation.

Les enfants dont au moins un parent est allergique ont un risque plus élevé de développer des réactions inhabituelles du système immunitaire. Grâce au traitement spécifique des maladies infectieuses, la charge du système immunitaire est réduite. Le nombre de bactéries, champignons, virus, protéines étrangères et autres antigènes diminue dans l'organisme.

Changer le régime alimentaire et les suppléments aident à éliminer la carence en composants nutritionnels. En conséquence, une allergie chez les nourrissons est beaucoup plus facile. Avec l'âge, les éruptions cutanées diminuent de taille, les autres manifestations de la maladie disparaissent. Cependant, tout en maintenant les effets d’un irritant, l’état de l’enfant peut se détériorer.

Particularités de l'allergie chez le nourrisson

Le tableau général de la maladie comprend des lésions cutanées, des troubles de l'appareil respiratoire, des organes sensoriels et du tractus gastro-intestinal. Les premiers symptômes apparaissent à l'âge de 1 à 3 mois. Le corps de l'enfant réagit de manière inhabituelle aux matériaux qui composent les biberons en plastique, les sucettes, les jouets et les vêtements.

Comment distinguer la perte de chaleur des allergies chez les nourrissons:

  1. L'éruption avec chaleur piquante se développe dans les plis de la peau, dans la zone de la couche.
  2. L'urticaire et le gonflement des tissus mous avec des allergies chez les nourrissons peuvent survenir n'importe où sur le corps.
  3. L'éruption allergique s'accompagne de fortes démangeaisons cutanées.
  4. Les allergies provoquent souvent des rhinites et des conjonctivites.

Les antibiotiques à la pénicilline sont des causes courantes d’éruption cutanée chez le bébé. En outre, il existe une allergie à l'akvadetrim et au sérum antidiphtérique. Le développement de la dermatite atopique du nouveau-né chez le nouveau-né est possible, mais les enfants de plus de 6 mois sont plus susceptibles de tomber malades Nom obsolète de la maladie "diathèse exsudative".

Parmi les principales manifestations d’une réaction inhabituelle chez le jeune enfant au pollen, aux acariens, aux moisissures - éternuement, à la congestion nasale, à la rougeur des yeux. La fumée, les gouttelettes d’assainisseur d’air, les parfums provoquent une respiration sifflante à la poitrine, un essoufflement, une toux obsessionnelle.

Allergies alimentaires chez les nourrissons

Les pédiatres répondent par l'affirmative à la question de savoir s'il peut exister une réaction allergique chez le nourrisson au mélange destiné à l'alimentation artificielle et mixte. Allergies alimentaires manifestes sous la forme d'éruptions cutanées, de rhinite, de conjonctivite. Du côté du tractus gastro-intestinal - nausée, vomissements, diarrhée. Les symptômes les plus graves comprennent le gonflement du larynx et de la langue. Il y a un bronchospasme, l'enfant perd conscience. Dans de telles situations, un besoin urgent de chercher une aide médicale.

Un nourrisson mélangé et nourri au lait maternisé reçoit une nourriture hypoallergénique. L'alimentation du bébé est administrée progressivement et surveille la réponse du corps. Les mères qui allaitent doivent choisir avec soin leurs aliments. Les allergènes potentiels sont les œufs de poule, le lait de vache, les agrumes, les légumes et les fruits rouges. AB550–553 arômes, Е102, 110 colorants, 210–227 conservateurs, 921 antioxydant possèdent de fortes propriétés allergènes.

Forme infantile de dermatite atopique

L'inflammation de la peau se produit chez les nourrissons présentant une prédisposition héréditaire aux allergies. Au stade précoce de la maladie, des plaques sèches, rouges et qui démangent apparaissent sur le corps, des cloques que l'enfant peigne. La formation d'éruptions cutanées se produit sur les joues, le cuir chevelu, les poignets, les coudes et les chevilles. Visible sous forme de croûtes fraîches de grattage et de séchage.

Comment la dermatite exsudative chez le nourrisson:

  • des écailles grasses se développent, des croûtes jaune-brun sous les cheveux de la tête et des sourcils;
  • la tendance à la podnichke augmente, même avec les bains quotidiens, en délogeant;
  • une éruption persistante se forme dans les plis des jambes, du cou ainsi que derrière les oreilles, sur les mains;
  • des taches brillantes rose-rouge apparaissent sur les joues;
  • une éruption cutanée apparaît sous la forme de petites ampoules qui démangent.

Un enfant présentant une diathèse exsudative est plus susceptible à diverses infections. Le SRAS, la bronchite et la pneumonie sont plus graves et s'accompagnent souvent de complications dangereuses. Souvent, la zone affectée de la peau augmente de taille par temps froid et chaud, à cause du manque d'eau. Par conséquent, il est important de maintenir une humidité optimale de 60% dans la pièce où se trouve le bébé afin de vous assurer que ses vêtements sont conformes aux conditions de température.

Allergies respiratoires chez le nourrisson

La pollinose est une maladie causée par le pollen et le duvet des plantes. Il se manifeste par des démangeaisons dans les yeux, des larmoiements, des éternuements et l'écoulement nasal. Les propriétés allergéniques les plus puissantes sont le peuplier, le bouleau, l’aulne, les céréales et l’herbe à poux. Dans certains cas, une dermatite atopique et une rhinoconjonctivite saisonnière provoquent des démangeaisons dans le canal auditif, une desquamation dans les oreillettes. L'allergie à la camomille est beaucoup moins répandue que l'ambrosie, le pissenlit et l'absinthe.

À quoi ressemble la conjonctivite allergique?

  1. démangeaisons sévères autour des yeux;
  2. rougeur des paupières et de la sclérotique;
  3. larmoiement;
  4. photophobie

La rhinite allergique hors saison chez les nourrissons se caractérise par des éternuements fréquents, une congestion nasale constante et une rhinorrhée (écoulement nasal). En règle générale, les symptômes sont exacerbés en présence de moisissures microscopiques dues aux moisissures, en raison des odeurs nettes de fixatif, de parfum. Une allergie à la poussière domestique survient lorsque des acariens vivant dans des lits, des meubles rembourrés et à même le sol de la chambre parviennent dans les voies respiratoires. Les signes de la maladie - rhinite, conjonctivite, asthme bronchique. Si vous êtes allergique aux piqûres d’insectes, un gonflement, une rougeur et de fortes démangeaisons de la peau apparaissent. Le plus souvent, cette réaction se produit lorsqu'une abeille, une guêpe ou un bourdon pique.

De nombreux allergènes entrent dans le système respiratoire des nourrissons:

  • flocons de peau, particules de poil de chat, de chien;
  • excréments de perroquets, canaris, pigeons;
  • gouttelettes de salive et d'urine d'animaux;
  • poussière de nourriture sèche pour poissons.

Certaines formes d'allergies affectent les parties inférieures du système respiratoire. Ce groupe comprend l'asthme et les alvéolites bronchiques. La deuxième maladie est causée par des moisissures qui ont pénétré dans les alvéoles des poumons, poussières de foin.

Diagnostic d'allergie

Tests cutanés conduits pour déterminer la sensibilité aux acariens domestiques, au pollen, aux champignons, aux sécrétions d'animaux domestiques, aux aliments. En laboratoire, faites une piqûre dans l'avant-bras avec une aiguille d'une seringue et déposez une goutte de solution. Pour identifier les allergies aux médicaments enterrer également une solution du médicament dans les yeux ou le nez En outre, un test sanguin est en cours pour déterminer les anticorps anti-antigènes.

À quelle vitesse une réaction à un allergène apparaît-elle dans les tests cutanés? Combien de temps la rougeur apparaît-elle et une cloque se développe-t-elle? Cela dépend en grande partie de la sensibilité de l'organisme à certaines substances.

Tous les tests de provocation visant à déterminer l’allergène sont associés à un risque pour la santé du patient. Toutes les manipulations doivent être effectuées par du personnel médical qualifié.

Traitement des allergies chez les nourrissons:

Antihistaminiques

La thérapie symptomatique soulage le prurit, élimine les éruptions cutanées. Comment traiter une diathèse exsudative et d'autres formes d'allergie dans un cas particulier, le médecin décide. Les antihistaminiques sont prescrits pour l'urticaire, la dermatite atopique, la rhinite et la conjonctivite. Gouttes de fenistil adapté aux nourrissons de plus de 4 semaines. Zirtek peut être administré aux enfants âgés de 6 mois.

La quantité d'allergie subie dépend de la forme de la maladie, de la rapidité du traitement commencé. Éliminer rapidement les symptômes de l'urticaire, la rhinite et la conjonctivite diphenhydramine et suprastin. Cependant, ces médicaments provoquent une somnolence et une bouche sèche. Les représentants des générations ultérieures d'antihistaminiques, de cétirizine, de loratadine, de desloratadine et d'autres n'ont pas de propriétés sédatives prononcées. Les gouttes oculaires contenant ces ingrédients actifs sont utilisées pour traiter la rhinite et la conjonctivite allergiques.

Absorbants

Le médicament enterosgel nourrissons allergiques donner à nettoyer les intestins des toxines. La forme préférée de ce sorbant pour enfants est un hydrogel sucré à la saveur de fruits. L'ingrédient actif du médicament n'est pas soluble dans l'eau et forme un mélange trouble. Enterosgel en tant qu '"éponge moléculaire" adsorbe les toxines dans les intestins et est excrété avec les aliments transformés.

Indications de réception des absorbants:

  1. intoxication alimentaire et médicamenteuse;
  2. diathèse exsudative;
  3. allergies alimentaires;
  4. maladies du tractus gastro-intestinal;
  5. neurodermatite

Lorsque les allergies chez les nourrissons donnent enterosgel pendant une demi-heure avant un repas ou deux heures après un repas. La dose quotidienne pour les enfants de moins de 5 ans est de 15 g; Cette quantité de pâte est divisée en trois étapes. Avant utilisation, enterosgel doit être mélangé avec 1/3 de tasse d’eau et donner à boire à l’enfant.

Il est nécessaire de respecter strictement les dosages et la durée du traitement (1-2 semaines). Le médicament provoque la constipation, une obstruction intestinale peut se produire. Smekta et Polifan au prix d’Enterosgel moins cher. L'inconvénient de ces sorbants est un effet négatif plus fort sur la microflore intestinale.

Les symptômes

Les symptômes des allergies alimentaires ne sont pas spécifiques - les symptômes sont identiques aux irritations de la peau, à la sécheresse et à d’autres problèmes du derme, ainsi qu’aux dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal.

Une allergie chez un enfant de moins d'un an se manifeste lorsque des allergènes pénètrent dans le corps du nourrisson - avec un mélange, des aliments complémentaires ou des traces de produits «interdits» dans le lait maternel. La réaction du nourrisson peut survenir instantanément ou plusieurs heures plus tard. Par conséquent, afin de faciliter le diagnostic, la mère devrait tenir un journal dans lequel figurerait son menu, les caractéristiques de l'introduction de l'alimentation complémentaire de l'enfant et de sa réaction aux nouveautés.

Symptômes d'allergies alimentaires chez les nourrissons à partir de la peau

  1. Éruption cutanée Les éruptions cutanées peuvent recouvrir n'importe quelle partie du corps du bébé. Il est important de ne pas confondre les boutons allergiques avec une éruption hormonale, qui est observée chez de nombreux bébés jusqu'à 3 mois et n'a aucun lien avec le régime alimentaire de sa mère. L'éruption physiologique est localisée principalement sur le visage et la poitrine des miettes, alors que la réaction alimentaire peut survenir à n'importe quel endroit.
  2. Des rougeurs Les rougeurs inattendues et persistantes de la peau du bébé sont l’une des manifestations les plus importantes de l’allergie chez les nourrissons.
  3. Démangeaisons Si le bébé est mal à l'aise avec des vêtements, une couverture et même votre contact, il souffre très probablement de brûlures et de démangeaisons sur la peau. Il ne peut vous parler de son inconfort qu'à l'aide des pleurs. En règle générale, les démangeaisons n'apparaissent pas seules; elles s'accompagnent d'une éruption cutanée ou d'une desquamation du derme.
  4. Peeling Si vous prenez soin de la peau de votre bébé tous les jours, hydratez-la avec des huiles et des crèmes pour bébés après des procédures à l’eau, et des écailles se détachent encore sur le derme - c’est une question d’allergie. Regardez le bébé, rappelez-vous quand vous avez remarqué pour la première fois qu'il se pelait et pensez à une réaction similaire qui aurait pu se produire après ce que vous ou votre enfant avez mangé.
  5. Érythème fessier continu. Des éruptions cutanées sur la peau qui ne passent pas près du bébé, malgré vos soins et votre traitement, peuvent également être un signe d'allergie alimentaire.
  6. Gneiss persistant. Les croûtes du nourrisson ne doivent plus se former après le retrait complet du cuir chevelu. Si le gneiss continue d'infecter le derme des miettes, demandez-vous s'il s'agit d'une manifestation d'allergies alimentaires.
  7. Chaleur épineuse. Les irritations cutanées qui surviennent même lors d'épisodes de surchauffe légers et à court terme constituent un autre symptôme d'allergie alimentaire chez le nourrisson.
  8. Quincke enflure. Gonflement soudain de la peau et des muqueuses.

Si vous n'êtes pas sûr de ce à quoi les bébés sont allergiques, tenez un journal alimentaire, surveillez les réactions quotidiennes de la peau, du tube digestif et consultez un pédiatre.

Symptômes d'allergie gastro-intestinaux

  • Le bébé a commencé à vomir souvent et abondamment;
  • le bébé vomit;
  • la chaise du bébé devient fréquente, devient liquide, se transforme progressivement en mousse et des imprégnations verdâtres se mêlent à celle-ci;
  • Symptôme inverse des allergies alimentaires chez les nourrissons - constipation persistante;
  • Les allergies alimentaires, en règle générale, sont très douloureuses pour les miettes, le bébé augmentera les processus de formation de gaz, ce qui entraînera des coliques douloureuses.

Symptômes d'allergie respiratoire

La lutte de l'organisme contre les allergènes ne se manifeste pas seulement dans les réactions du derme et du tractus gastro-intestinal. Les bébés développent souvent un nez qui coule caractéristique sans fièvre et, dans les cas d'œdème de Quinck, un bronchospasme est dû à un gonflement des muqueuses des voies respiratoires. Le dernier symptôme nécessite une réponse immédiate des parents. Dès que vous remarquez qu'un enrouement est ajouté au son de la voix du bébé, puis que vous entendez une respiration sifflante, prenez toutes les mesures disponibles pour supprimer l'œdème qui menace sa vie. Amenez le bébé à l'air frais, faites des inhalations de soda ou utilisez des solutions alcalines dans un nébuliseur, si vous en avez un.

Raisons

L'allergie alimentaire chez les nourrissons survient en réaction à une protéine inconnue ou perçue négativement par l'organisme. Les allergènes peuvent pénétrer dans le corps d'un bébé de différentes manières au cours de sa première année de vie.

Groupe de risque

Les raisons qui augmentent le risque que des allergies alimentaires se manifestent chez les nourrissons:

  • La mère fume pendant la grossesse et pendant la période importante de HB;
  • l'utilisation de maman pendant la grossesse de produits hautement allergènes;
  • la présence d'allergies dans la famille;
  • hypoxie chez le fœtus;
  • infections virales avec altération de la microflore chez le nourrisson.

Les principales raisons pour lesquelles il existe une allergie à manger chez les enfants de moins d'un an:

  • offre excédentaire de certaines substances;
  • manque d'enzymes pour la décomposition de certaines substances.

Dans les deux cas, une partie de la substance reste non digérée et se déplace sous l'intestin sous cette forme, provoquant des processus de pourriture et de fermentation dans les matières fécales. La masse de toxines est libérée dans le sang, le foie des enfants étant incapable de les gérer, certaines des substances nocives restantes «traversent» le système excréteur. Ils trouvent un chemin à travers les glandes sudoripares, provoquant une irritation, une inflammation et un gonflement de la peau.

Le corps du nourrisson, en particulier son tractus gastro-intestinal, apprend progressivement à traiter les substances entrantes, libérant diverses enzymes pour les dégrader. Si des éléments que le système digestif ne sait pas encore transformer apparaissent dans le mélange, le lait maternel ou les aliments complémentaires, ou s'il n'en a pas assez pour cet "arsenal" d'enzymes, des allergies alimentaires apparaissent chez les enfants de moins d'un an.

Diagnostics

Si vous remarquez un ou plusieurs symptômes d'allergie alimentaire chez les nourrissons après un changement de régime alimentaire chez un enfant ou une femme qui allaite, faites-leur attention au pédiatre. Ensemble, vous découvrirez ce qui s'est passé dans cette situation pour être un allergène et aider le bébé.

Le spécialiste vous interrogera en détail, essayant de savoir exactement ce qui a provoqué la réaction négative. Pour aider le médecin à poser le bon diagnostic, rappelez-vous ce que vous avez mangé (avec HB) ou nourri à un bébé deux jours avant l'apparition des symptômes d'allergie. Ce sera bien si vous fournissez à un pédiatre un journal de nourriture pour bébé.

Un test sanguin sera prescrit au patient infantile pour détecter le niveau d'immunoglobulines et d'éosinophiles et, en cas de doute sur le caractère allergique des symptômes, une échographie des organes abdominaux.

En cas de symptômes faibles, le pédiatre vous proposera d’exclure de votre régime l’allergène suspecté: en cas de perfusion intraveineuse, remplacez le mélange par un autre sans à-coups et, en cas de VG, commencez à suivre un régime strict. Avec des signes lumineux et douloureux de réaction négative chez le bébé, le spécialiste vous prescrira des antihistaminiques.

Les enfants de moins d’un an ne faisant pas de tests cutanés, il est donc possible de savoir ce qui est exactement l’allergie du bébé en n’analysant que son régime alimentaire en introduisant des aliments de complément ou le menu d’une femme qui allaite.

Traitement

Le traitement des allergies chez les enfants de moins d’un an doit être exhaustif: vous devez éliminer les causes profondes du régime des miettes à l’aide d’un régime, ses traces dans le sang du bébé à l’aide d’antihistaminiques et éliminer les symptômes qui gênent l’enfant.

Pommade pour la peau

L'élimination locale des symptômes cutanés graves est réalisée à l'aide de pommades et de crèmes spéciales. Le médecin, après avoir examiné l’enfant et le degré de lésions cutanées, décidera comment traiter les allergies chez les nourrissons.

Onguents hormonaux - agissent rapidement, mais peuvent provoquer un dysfonctionnement des organes du nourrisson. Les pédiatres le prescrivent dans les cas extrêmes, lorsque les éruptions cutanées et les démangeaisons donnent au bébé un inconfort grave. Le médecin doit vous indiquer le type d'utilisation du médicament avec une "annulation" douce après une allergie au passage du nourrisson, car son utilisation ne peut pas être abandonnée brusquement. Les médecins recommandent généralement Ecol ou Advantan.

Pommades non hormonales - leurs actions positives devront attendre plus longtemps, mais elles sont plus sûres pour le bébé. En fonction de l'allergie du bébé et de l'étendue des lésions cutanées, le médecin peut vous recommander les pommades suivantes: phénicyle, bepantin, elidel.

Antihistaminiques

Bébé jusqu'à un an montre des gouttes et des suspensions d'antihistaminique. Il est important de choisir un médicament qui conviendra à l’enfant. Le pédiatre décidera comment traiter l'allergie chez le nourrisson et vous prescrira l'un des moyens suivants:

  • le fenistil;
  • la suprastine;
  • la diphenhydramine;
  • la diprazine;
  • la diazoline;
  • la claritine;
  • cétirizine (à partir de six mois).

Adsorbants

Le groupe de ces médicaments accélère considérablement la récupération et la délivrance du nourrisson des manifestations d’allergies alimentaires. Les adsorbants absorbent les toxines accumulées dans l'intestin et le nettoient rapidement des substances nocives.

Régime alimentaire

La principale étape de la lutte contre les allergies alimentaires - l’exclusion de l’aliment qui en est la cause.

Si le bébé ne se nourrit toujours que du mélange, vous avez changé de marque et vous avez ensuite présenté l'allergie alimentaire d'un bébé d'un mois - revenez au produit précédent. Et le retour à ce produit devrait se faire sans encombre, de même que l’introduction d’un nouveau produit.

Chaque jour, soustrayez 30 ml du mélange précédent et ajoutez 30 ml de nouveau dans l’aliment jusqu’à ce que vous soyez complètement passé à un produit.

Avec HB, les mères devraient analyser leur propre régime alimentaire récemment et jusqu’à ce que la véritable cause de l’allergie alimentaire chez le nouveau-né ou l’enfant en bas âge soit établie, suivre un régime alimentaire strict et exclure du menu les produits suivants:

  • produits manufacturés contenant des colorants, des émulsifiants, des conservateurs;
  • aliments frits;
  • sel et sucre;
  • plats assaisonnés;
  • aliments gras;
  • produits laitiers sous toutes leurs formes;
  • produits à base de poisson;
  • chocolat, miel, noix et fruits secs;
  • les sauces;
  • plats cuisinés et collations;
  • les fruits sont rouges et agrumes.

Si une allergie chez un enfant d'un an est apparue avec l'introduction d'un des types d'aliments complémentaires, annulez le nouveau produit et discutez de la survenue d'une réaction négative avec le pédiatre. Très probablement, vous devrez reporter son inclusion dans le régime pendant 1 à 3 mois et essayer d'enrichir le menu plus tard.

Produits qui provoquent des allergies chez les enfants

On sait que la prédisposition à la maladie est héritée des parents. Le système immunitaire du nourrisson et du tube digestif se développe vers 3-5 ans, pour cette raison, la miette réagit de la sorte aux produits d'origine inconnue. Le lait maternel procure une bonne protection contre les allergies alimentaires, mais il arrive parfois que le corps du bébé se détériore et réagisse de manière incorrecte aux nouveaux produits.

Chaque substance que le corps de l'enfant considère comme étrangère à un an de vie. En introduisant l'allergène dans le corps, les cellules deviennent sensibles. Une pénétration répétée conduit à la libération de médiateurs inflammatoires. Ces médiateurs et provoquent la formation d'allergies. Les produits suivants consommés par la mère et qui passent dans le lait maternel sont susceptibles de provoquer la maladie:

  • agrumes;
  • les noix;
  • chérie;
  • les légumes;
  • lait de vache;
  • les crustacés;
  • produits semi-finis;
  • des bonbons;
  • oeufs de poule.

Le nourrisson réagit à la substance étrangère, même si la mère a essayé un tout petit morceau du produit interdit. Komarovsky confirme que le facteur principal est souvent le lait de vache.

Comment se donne une allergie alimentaire?

La principale caractéristique de la maladie - une réaction négative à la nourriture chez le nouveau-né sous la forme d'une éruption cutanée. À quoi ressemble l'allergie alimentaire chez les bébés? Cela commence par les joues de l'enfant, c'est la localisation primaire. En outre, une réaction allergique peut se manifester comme suit:

  • une éruption cutanée apparaît sur tout le corps, touchant particulièrement l'estomac, le dos, les mains et le visage;
  • il y a une rougeur et une érythème fessier;
  • petits boutons démangeaisons, démangeaisons;
  • la peau se détache;
  • les tissus mous gonflent à un point tel que les yeux de l’enfant ne sont pas visibles.

Les symptômes de la maladie sont différents, allant jusqu’à la formation de vésicules remplies de liquide. D'autres symptômes d'allergie alimentaire chez les nourrissons peuvent se manifester par des vomissements, une régurgitation abondante, une anorexie, un sommeil agité, des coliques, des flatulences.

La défaite des muqueuses conduit à des expectorations et une respiration sifflante, des éternuements, un écoulement nasal, une congestion nasale, de l'asthme et des bronchospasmes. La miette ne peut pas aller seule aux toilettes, la constipation inquiète souvent le bébé, les parents sont obligés de faire un lavement. L'enfant régurgite souvent, il est possible l'apparition d'appétit émétique.

C'est important! L'allergie alimentaire chez les nourrissons au visage entraîne l'eczéma, la formation de croûtes sur le visage et la tête dans les cheveux du bébé. Des écailles se forment également sur les sourcils.

Traitement de la maladie chez le bébé

Le principe de base du traitement de cette maladie est l’élimination du produit qui a provoqué une telle réaction de l’organisme. Un nouveau-né et sa mère suivent un traitement de régime. Des médicaments et une immunothérapie allergénique sont prescrits à l’enfant. Comment guérir une maladie?

En présence de signes gastro-intestinaux, la maladie est traitée avec l'utilisation de sorbants. Ces médicaments incluent Enterosgel et Smekta. Premiers soins consiste à utiliser tout médicament antihistaminique présent dans la trousse de premiers soins à domicile. Par exemple, Suprastin, Diazolin ou Claritin.

C'est important! Si vous donnez des médicaments à l'insu du médecin, lisez attentivement les instructions, en particulier en ce qui concerne les contre-indications et les effets secondaires. Quand l'ambulance arrive, dites-leur qu'ils ont donné une telle drogue à l'enfant.

Le traitement des manifestations cutanées se fait par l’utilisation de moyens à usage externe. L'onguent d'allergie alimentaire se ramollit, agit en tant qu'agent anti-inflammatoire et antipruritique. Les plus efficaces sont Mustela Stelastopia, Bepanten, Fenistil, Sudokrem, Gistan.

Pour améliorer la digestion des aliments prescrits bifidobactéries et des enzymes.

Combien de temps dure une allergie?

Lors de l'allaitement, la mère nouvellement préparée ne sait pas toujours que certains produits sont généralement interdits. Et avec la pensée "je suis un peu, il n’ya rien de terrible qui va arriver", mange calmement la douceur.

Dans tous les cas, la maladie se manifestera, mais parfois, maman ne le remarque pas. Cela ne se manifeste pas, c'est une allergie alimentaire cachée chez les nourrissons. Elle peut causer plusieurs boutons et passer dans un mois, ses parents ne comprendront pas que c'était une maladie provoquée par un petit morceau d'un produit interdit.

Il est impossible de dire après combien d’allergies ont passé, tout dépend de l’immunité de l’enfant et du complexe de traitement. Quand la maladie dépendra-t-elle principalement des parents et de leur respect scrupuleux des instructions du pédiatre.

Comment maman et son bébé devraient-ils manger pour réduire les risques d'allergies?

Les aliments de la mère dans les allergies alimentaires chez les nourrissons devraient être strictes avec la restriction dans l'utilisation de nombreux produits. Du régime devra exclure:

  • crustacés et autres fruits de mer;
  • poisson rouge et tous les produits qui en contiennent;
  • agrumes;
  • tous les aliments instantanés;
  • des ananas;
  • fruits rouges;
  • pickles maison et magasin;
  • épicés, fumés, frits, aliments gras;
  • nourriture en conserve;
  • Les légumes ne doivent pas être consommés avec des carottes, du chou lilas, des oignons, de l'ail ou d'autres aliments de couleur vive.

En outre, les produits contenant des colorants et des boissons gazeuses ne doivent pas être consommés. Le lait de vache ne peut être donné que fait maison et bouilli. Produits laitiers, fromage, yaourt en magasin - exclure.

Le régime alimentaire du bébé devrait comprendre des aliments cuits, bouillis et cuits au four. Les produits laitiers fermentés peuvent être donnés, ainsi que toute bouillie bouillie dans de l'eau. Si le bébé est nourri au biberon, il est nécessaire de remplacer le mélange. Peut-être que les protéines présentes dans le lait en poudre de ce mélange ont provoqué une allergie.

Vous pouvez éviter la survenue d’une réaction allergique si vous introduisez progressivement de nouveaux aliments dans le régime alimentaire de votre bébé à partir de 6 mois. Les médecins recommandent de procéder comme suit: la première semaine est une banane, la deuxième semaine, il faut ajouter du poisson, etc. Si une allergie se produit, rendez-vous immédiatement à l'hôpital pour éviter les complications.

Symptômes d'allergie

Pour reconnaître les allergies alimentaires, vous devez savoir à quoi cela ressemble. Les symptômes peuvent être divisés en trois groupes, chacun présentant certains signes.

http://care-children.ru/allergiya/cherez-skol-ko-u-novorozhdennyh-prohodit-allergiya-u.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes