Que faire si le tatouage saigne beaucoup

Personne n'aime l'apparence de son sang, mais si vous décidez de vous faire tatouer votre tatouage, cela ne peut être évité. Vous devez être prêt à faire couler le sang. Certains tatouages ​​peuvent également saigner plus que d'autres.

Combien de temps les tatouages ​​saigneront-ils?

La quantité de sang dépend de plusieurs facteurs. Habituellement, le sang, l'encre et le plasma suintent du tatouage pendant 12 à 36 heures après son application. Après cette période, le tatouage entre en phase de guérison et doit donc cesser de saigner.

Votre tatouage peut saigner plus longtemps, par exemple, parce que vous avez pris de l'alcool ou des antalgiques avant une séance.

Ces remèdes ne vont pas seulement prolonger le temps de saignement, ils vont aussi ralentir le processus de guérison.

Rappelez-vous que tout dépend du corps humain. Pour certains, le sang peut simplement couler plus longtemps que d'autres.

Le lieu de tatouage affecte également les saignements. Cela dépend de la pression du sang à cet endroit.

Comme les épaules. Le saignement des tatouages ​​sur les épaules dure beaucoup plus longtemps que sur les autres parties des bras. En même temps, le processus de guérison est excellent et aucune complication n’est constatée.

Encore une fois, tout est subjectif et vos tatouages ​​sur les épaules risquent de saigner moins que les autres.

Que faire si le tatouage n'arrête pas de saigner

Nous avons donc découvert que le tatouage saignera lors de son application et un peu plus tard. Mais que se passe-t-il si le tatouage n'arrête pas de saigner?

Tout d'abord, ne paniquez pas. Chez certaines personnes, le sang ne cesse tout simplement pas de couler même 36 heures après le tatouage. Cependant Si le tatouage est toujours dans le sang après 48 heures, cela peut être dû à plusieurs raisons.

Il a déjà été mentionné que certains produits (tels que l'alcool) et les médicaments peuvent empêcher le tatouage de guérir rapidement. Si vous continuez à prendre de l'alcool et des médicaments vasoconstricteurs, préparez-vous à un très long processus de guérison. Si vous prenez des médicaments puissants à des fins médicinales, assurez-vous de consulter votre médecin avant d'aller au salon de tatouage.

Une autre raison de saignement prolongé est l'activité après le tatouage.

Si vous vous êtes infligé un tatouage et que vous avez immédiatement commencé à faire du sport, cela peut empêcher votre corps de guérir rapidement la plaie.

Et enfin, la dernière, et non la raison la plus agréable - une infection. Si le sang ne cesse pas de couler et que la peau autour du tatouage devient malsaine, il y a un gonflement et une rougeur, alors c'est un signe clair que vous êtes infecté. Dans ce cas, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

http://titovatattoo.by/tatuirovvka-silno-krovotochit/

Infection après le tatouage

L'effet indésirable le plus fréquent après le tatouage est une inflammation mineure. Mais si la barrière cutanée est endommagée, il y a un risque d'infection. Selon les études, 0,5 à 6% des adultes tatoués avaient des complications infectieuses [1].

Les tatouages ​​qui provoquent des symptômes graves ou une douleur intense qui durent plusieurs jours ou plusieurs semaines sont souvent infectés et nécessitent des soins médicaux.

Signes et symptômes d'infection

Lorsque des artistes de renom font un tatouage dans un salon spécialisé, la procédure ne provoque que douleur, rougeur et gonflement. Avec soin et bonne hygiène, la plupart des nouveaux tatouages ​​guérissent complètement en quelques semaines. Cependant, dans certains cas, les tatouages ​​peuvent entraîner des infections nécessitant un traitement. Cela est particulièrement vrai pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui sont allergiques aux peintures, aux pigments et aux colorants.

Symptômes d'infection par un tatouage:

  • fièvre
  • douleur prolongée et intense;
  • rougeur et gonflement;
  • bulles contenant un liquide blanc ou jaune;
  • douleurs musculaires;
  • soif constante;
  • ampoules dures et rouges;
  • la diarrhée;
  • nausées et vomissements.

Un autre problème pouvant survenir après le tatouage est l'impétigo, une infection qui touche principalement les jeunes enfants. L'impétigo (pyoderma, streptoderma) est une infection cutanée très courante et contagieuse causée par des staphylocoques ou des streptocoques.

Raisons

La plupart des infections de tatouage sont causées par des agents pathogènes ou des allergènes.

Les causes connues d'infection comprennent:

Infection bactérienne

Certaines infections bactériennes peuvent être transmises par du matériel contaminé, de l'encre contaminée et la pénétration de bactéries sur le site des dommages. Les infections bactériennes associées aux tatouages ​​incluent Staphylococcus aureus et Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (MRSF). Les bactéries staphylococciques sont une cause fréquente d'infections cutanées associées aux tatouages. Bien que de nombreux types de staphylocoques puissent être traités avec des antibiotiques, de nombreuses bactéries sont devenues résistantes à la plupart des antibiotiques connus et sont très difficiles à traiter. Les personnes atteintes de TMS ont souvent de la fièvre, des douleurs corporelles, une pneumonie et des maladies auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde.

Complications supplémentaires associées aux infections à SARM:

  • la septicémie;
  • choc toxique;
  • défaillance d'organe;
  • infection et gonflement des tissus de la valve cardiaque;
  • le coma;
  • la mort

Mycobactériose (mycobactérie non tuberculeuse (MNT))

Au cours des dix dernières années, les infections à MNT sont devenues une cause de plus en plus courante d’infections cutanées causées par des tatouages. La plupart des infections dues à des MNT sont causées par de l'encre contaminée et par l'utilisation d'eau non stérilisée lors de la dilution de peinture. Les symptômes des infections à HTM incluent généralement des plaques qui disparaissent en quelques semaines ou quelques mois.

Infection virale

Les sources d'infections virales sont les aiguilles ou le matériel qui n'ont pas été traités correctement avant leur utilisation. Infections virales potentielles associées aux tatouages:

Toxicité, contamination ou allergie à l'encre

Selon l'étude, les niveaux de contamination de l'encre sont supérieurs à 10%. Certaines personnes ont des réactions immunitaires à la procédure et à l'encre. Certaines personnes sont également allergiques aux encres contenant des particules spécifiques, appelées haptènes, qui sont plus courantes dans les encres rouges, bleues et vertes. Les réactions allergiques aux encres sont assez graves, provoquant de fortes démangeaisons, des cloques, des plaies nécessitant des soins médicaux.

Traitement

Les tatouages ​​fabriqués de manière professionnelle ne provoquent qu'une inflammation mineure. Le repos et la glace ont tendance à atténuer la plupart des effets secondaires. Les anti-inflammatoires, tels que le paracétamol, peuvent soulager la maladie dans les 8 à 24 heures suivant le tatouage.

Les médicaments antihistaminiques, tels que la diphénhydramine, peuvent réduire les symptômes de réactions allergiques légères, telles que de petites cloques rouges ou une faible éruption cutanée autour du tatouage.

Des crèmes, des pommades ou des antibiotiques sont prescrits pour traiter la plupart des infections cutanées. Si des maladies graves telles que des infections virales ou des infections sanguines sont suspectées, un petit échantillon de peau peut être prélevé dans la zone touchée pour un examen de laboratoire et un diagnostic. La méthode de traitement est déterminée par les raisons spécifiques à chaque cas.

Prévention

Le moyen le plus simple de prévenir ou de réduire le risque d'infection lors d'un tatouage consiste à choisir un artiste agréé et un salon de bonne réputation. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que les infections du sang ou de la peau doivent s'abstenir de se faire tatouer pour éviter d'autres complications et le risque d'infecter d'autres personnes.

Pour aider à réduire le risque d'infection:

  1. Le choix des salons qui existent depuis plusieurs années et qui ont reçu de nombreuses critiques.
  2. Évaluez la propreté de la cabine avant de poursuivre la procédure. Une pièce sale est souvent le signe d'une situation généralement insalubre.
  3. Assurez-vous que l'artiste utilise de nouvelles aiguilles et du matériel stérile.
  4. Veillez à utiliser des tampons stériles et des antiseptiques pour nettoyer la zone de la peau avant de commencer la procédure.
  5. Le spécialiste doit porter des gants stériles tout au long de la procédure.
  6. Ne faites jamais de tatouage dans un endroit douteux.
  7. Les personnes allergiques devraient parler à l'avance avec l'artiste de l'encre qu'il utilise.

Méthodes supplémentaires pour prévenir l'infection après le tatouage:

  • lavez-vous les mains constamment avec du savon et de l'eau;
  • appliquer une pommade antibiotique sur la zone tatouée une ou deux fois par jour;
  • couvrir les zones tatouées avec de la gaze ou des bandages stériles;
  • Utilisez des hydratants pour réduire le risque de cicatrices.

Complications de tatouage

  • des cicatrices;
  • infections survenant un an après la guérison;
  • inflammation à long terme associée à un tatouage;
  • sensibilité à la lumière;
  • neurosensibilité et douleur;
  • la pigmentation s'étend à d'autres zones de la peau;
  • ganglion lymphatique enflé;
  • kératoacanthomes.

La plupart des tatouages ​​cessent de causer des symptômes désagréables en quelques semaines. Bien que la plupart des tatouages ​​infectés soient traités avec des pommades ou des pilules pour la bouche, les infections de la peau et du sang peuvent entraîner des complications potentiellement mortelles.

Littérature

Dieckmann R. et al. Le risque d'infection bactérienne après le tatouage: revue systématique de la littérature // Deutsches Ärzteblatt International. - 2016. - T. 113. - №. 40. - page 665.

Nous vous invitons à vous abonner à notre chaîne Yandex Zen

http://medicalinsider.ru/infektsionnye-bolezni/zarazhenie-posle-naneseniya-tatuirovki/

10 MYTHES SUR LES TATOUAGES

Dans cet article, je vais essayer de dissiper les principaux mythes qui se sont développés autour de l'art du tatouage, car de nombreuses personnes qui souhaitent se faire tatouer pour la première fois de leur vie sont assez sceptiques quant au processus de tatouage et souvent, leurs opinions sont fausses.

Mythe 1: le tatouage est un processus très douloureux.

Vérité: en fait, tout n’est pas si grave. Vous penserez «c’est facile pour lui de parler», alors je vais tout de suite préciser que le seuil de douleur de chacun est différent. Par conséquent, on peut dire plus précisément que «cela dépend de ce qui est« douloureux »et« très douloureux »pour vous. Vous trouverez ci-dessous les réponses des personnes à la question "À quoi ressemble le processus de tatouage?"

- comme si l'abeille avait piqué

- semblable à la façon dont mon chat me gratte

- les sensations sont les mêmes qu'avec les coups de soleil

- un processus un peu irritable

- dépend de quelle partie du corps faire le tatouage.

Si vous continuez à vous faire tatouer, alors je pense que vous pouvez supporter la douleur, car elle est temporaire et que le tatouage restera avec vous pour toujours.

Mythe 2: Lors du tatouage, les gens perdent beaucoup de sang.

Vérité: en fait, lorsqu’on applique un tatouage, le sang n’arrive presque jamais. Le sang coule uniquement lorsque vous peignez un tatouage pendant 5 à 10 minutes, mais à ce moment-là, lorsque vous quittez le studio avec un nouveau tatouage, il ne reste aucune trace de sang. Comme la douleur, au fait.

Mythe 3: Tous les tatoueurs sont des gens impolis et mal élevés.

Vérité: Je pense que tout le monde conviendra que la généralisation n’est pas toujours la meilleure des choses. Les tatoueurs sont les mêmes personnes que tout le monde. Et comme tout le monde, ils ont de bons et de mauvais jours.

Mythe 4: Un tatouage coûte cher.

Vérité: tout dépend de ce qui est "cher" pour vous et de ce qui "n'est pas très". Vous payez pour un tatouage une fois dans votre vie, et il reste avec vous pour toujours. Ce n'est pas comme les factures de services publics qui doivent être payées tous les mois. Si vous voulez perpétuer quelque chose sur votre corps, alors je pense que cela en vaut la peine.

Le coût du tatouage dépend de la complexité de l'esquisse et du temps consacré à son exécution. Je pense que vous êtes prêt à payer pour la réalisation de votre désir d'être un maître professionnel et reconnu.

Mythe 5: Si vous avez un tatouage, vous ne pouvez pas donner de sang

Vérité: cela dépend de la législation du lieu où vous habitez. En Russie, les personnes tatouées sont autorisées à donner du sang, mais un an après la date d'application du tatouage.

Mythe 6: Dans une société, les tatoués sont considérés comme des "ordures de la société"

Vérité: heureusement, les moments où c'était comme ça sont une chose du passé. Maintenant, le tatouage est déjà considéré comme étant le Maine Stream et de plus en plus de gens perçoivent les tatouages ​​comme un art et non comme un symbole de la criminalité et de l'immoralité.

Mythe 7: Les tatouages ​​- comme des frites, après avoir mangé un, il est difficile de s’arrêter.

Vérité: il a fait le premier tatouage, il y a une forte probabilité que vous fassiez le deuxième, le troisième à l'avenir... il y a aussi une forte probabilité que vous ne fassiez jamais un pas supplémentaire vers le studio de tatouage. Encore une fois, tout dépend de votre propre décision.

Mythe 8: Les tatouages ​​blancs font beaucoup plus mal.

Vérité: ce mythe a probablement évolué en raison du fait que du blanc et d'autres couleurs claires sont appliqués sur la peau à la fin du tatouage, lorsque votre peau devient plus sensible au toucher. En fait, il n'y a pas de différence.

Mythe 9: avec le temps, les tatouages ​​noirs virent au bleu.

Vérité: c’était la vérité dans les années 50, 60. Désormais, l'utilisation d'équipements modernes n'est qu'un mythe.

Mythe 10: Le tatouage sur les cicatrices n'est pas sécurisé.

Vérité: avant de fermer une cicatrice avec un tatouage, au moins un an s'est écoulé depuis la formation de la cicatrice. Pour le reste, il n'y a pas de danger. La seule chose à garder à l'esprit est qu'avec le temps, un tatouage appliqué sur une cicatrice peut perdre de sa luminosité (lors de l'application d'un tatouage coloré). Pour éviter cela, assurez-vous de travailler avec un maître professionnel.

http://rtattoo.ru/faq/10_myths_about_tattoo/

Tous les mythes et la vérité sur les tatouages

Beauté santé

Le contenu

Les tatouages ​​ont longtemps cessé d'être une merveille, mais les mythes qui les entourent continuent de vivre et de se sentir bien à ce jour. Nous comprenons ce que notre connaissance est un mensonge et ce qui est vrai.

Auparavant, le tatouage était un attribut de certains secteurs de la société, mais ces temps sont tombés dans l'oubli. Maintenant, les écoliers et les employés de bureau sérieux fourrent le tatouage, et même les médecins. La nouvelle mode pose-t-elle un danger pour notre santé? Ou toutes nos connaissances sur les mythes de tatouage? Nous comprenons.

Le tatouage est pour toujours

C'est vrai Le fait est que notre peau est constituée de plusieurs couches. La partie supérieure, la plus fine, s'appelle l'épiderme, dont les cellules sont constamment mises à jour. En dessous se trouve la couche de peau qui ne peut pas se renouveler - le derme. C'est là que la peinture est introduite.

Le tatouage ne peut être enlevé au laser que quelques années après son application, mais le motif ne disparaît pas toujours complètement. Les vieux tatouages ​​sont presque impossibles à enlever - ils laissent des marques laides qui doivent souvent être recouvertes d'un nouveau tatouage.

Stuff le tatouage est très douloureux

Partiellement vrai. Le degré de douleur de ce processus dépend du seuil de douleur de la personne. Pour certains, la procédure ressemblera à un test, et certains ne ressentiront qu'une légère sensation de picotement, mais personne ne versera des larmes à coup sûr. Joue également le rôle de l'endroit où le tatouage est bourré. La peau est plus fine et l'os plus proche de la surface, le plus désagréable.

Les tatoués ne peuvent pas être donneurs de sang

Mythe Une telle interdiction existe bel et bien dans certains pays, mais en Russie, une personne ne peut devenir donneur que pendant la première année après l’application d’un tatouage.

Le tatouage provoque des allergies

C'est vrai Toute peinture de tatouage est un produit chimique pouvant provoquer une réponse immunitaire dans notre corps. Prédire l'apparition d'allergies est impossible. Si vous décidez de remplir le tatouage, demandez au maître de vous mettre un petit point et surveillez votre corps pendant plusieurs jours. Ces tests doivent être effectués pour toutes les couleurs composant votre tatouage, car différentes couleurs ont un pouvoir allergisant différent.

Lorsque vous tatouez, vous perdez beaucoup de sang

Mythe Du sang peut sortir si le maître peint une zone de peau pendant une longue période, mais sa quantité sera très petite. Le reste est un processus presque sans effusion de sang.

Dans le salon de tatouage, vous pouvez gagner une infection

Mythe Cette affirmation était vraie lorsque le tatouage était bourré dans les conditions du sous-sol, où les conditions insalubres prévalaient et où les aiguilles ne changeaient pas. Les tatouages ​​sont maintenant engagés dans des salons qualifiés, où ils surveillent attentivement la désinfection.

Une autre peur commune est un tatouage de mauvaise qualité, mais cela ne devrait pas non plus être effrayant. Choisissez un célèbre salon de tatouage qui est actif depuis de nombreuses années - ils ne garderont pas un maître inepte dans un tel lieu.

La peinture se répand dans le sang à travers le corps et se dépose dans les organes.

Mythe Le derme dans lequel le colorant est injecté ne traverse pas une grande quantité de sang. C'est pourquoi le tatouage ne disparaît pas - le pigment n'est simplement pas lavé. Dans le sang, une petite quantité de peinture n’est pas nocive pour la santé.

Au fil du temps, le tatouage s'estompe et rampe

Partiellement vrai. Malgré le faible apport de sang au derme, de petites particules de peinture sont encore lavées de cette couche. En outre, les tatouages ​​sont sensibles au rayonnement solaire - ils détruisent le pigment. Au fil du temps, le tatouage perd sa luminosité et sa clarté d'origine, mais vous pouvez oublier les coiffes floues bleu-vert du passé. Les changements auxquels un tatouage moderne est soumis sont minimes - la technique de tatouage de tatouage a été grandement améliorée et les peintures sont devenues bien meilleures. Il faut au moins dix ans avant que le motif ne change, et lorsque cela se produit, le tatouage est mis à jour et réapplique de la peinture.

Les tatoués ne peuvent pas passer d'IRM

Mythe L'appareil IRM crée un champ magnétique auquel le métal réagit. Pour cette raison, il est toujours demandé aux patients de retirer tout ce qui est en métal - ils laisseront des brûlures. Il est largement admis que l'interdiction est liée à la teneur en métaux dans la peinture de tatouage, mais en réalité, la raison en est ailleurs. Au siècle dernier, la peinture était injectée avec des aiguilles complètement différentes, laissant de petites particules de métal dans la peau. L'imagerie par résonance magnétique peut être refusée à un patient dont le tatouage a plus de vingt ans - avant le diagnostic, un patch cutané avec un tatouage est contrôlé à l'aide d'un détecteur de métal haute puissance.

http://kto-chto-gde.ru/story/vse-mify-i-pravda-o-tatuirovkax/

Qu'advient-il des encres de tatouage après leur insertion sous la peau?

Vous devez avoir beaucoup de courage pour décider de remplir un tatouage. Cependant, peu de gens pensent à ce qui se passe avec la peinture de tatouage après l'injection sous-cutanée.

En fait, les scientifiques étudient encore cette question.

Depuis toujours, le maître tatoueur perce la peau avec une aiguille des centaines de fois. À chaque ponction, l'encre pénètre dans le derme, la couche de peau située directement sous l'épiderme, où se trouvent les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses.

Les chercheurs ont conclu que la peinture ne restait pas toujours dans le derme. Une partie de l'encre passe à travers les systèmes lymphatique et circulatoire et pénètre dans les ganglions lymphatiques. Des expériences sur des souris ont montré que de l’encre pouvait également pénétrer dans le foie.

Où va l'encre

En fait, la plupart de la peinture reste en place après le tatouage. Les particules de la composition d'encre sont perçues par le système immunitaire, en l'occurrence les cellules macrophages, comme des corps étrangers. La tâche de ces cellules est de nettoyer la peau des particules de colorant. Les encres, qui ne sont pas détruites, restent dans les cellules du derme - microphages et fibroblastes, cellules du tissu conjonctif. Voici comment le tatouage apparaît sur le corps.

En règle générale, les particules de la composition d'encre ne tombent pas toujours plus loin que l'endroit sous la peau où elles sont injectées. Mais les chercheurs étudient soigneusement le fait que l'encre se tatoue dans d'autres parties du corps, en particulier dans les ganglions lymphatiques.

Un groupe de scientifiques allemands et français a pour la première fois effectué une analyse chimique des encres de tatouage accumulées dans les ganglions lymphatiques. Les chercheurs ont analysé les ganglions lymphatiques de quatre cadavres avec des tatouages ​​sur le corps, ainsi que de deux cadavres sans tatouages.

L'étude a noté que les pathologistes ont rapporté que des ganglions lymphatiques pigmentés et élargis avaient été observés dans des cadavres portant des tatouages ​​sur le corps. Ainsi, les échantillons de ganglions lymphatiques prélevés à la biopsie avaient une couleur inhabituelle.

Pour étudier les effets secondaires des produits chimiques de tatouage, les scientifiques ont effectué plusieurs tests afin d'analyser les types de particules d'encre accumulées dans les ganglions lymphatiques et les dommages qu'elles peuvent causer.

Le noir de carbone, l'un des composants les plus courants de l'encre de tatouage, se décompose en nanoparticules, qui peuvent à leur tour atteindre les ganglions lymphatiques. Le dioxyde de titane (TiO2) est un autre composant de l'encre de tatouage. C'est un pigment blanc utilisé pour créer certaines nuances lorsqu'il est mélangé avec d'autres couleurs. Selon toute vraisemblance, cette encre ne se désintègre pas en nanoparticules par rapport au noir de carbone. Selon une étude, toutefois, certaines des plus grosses particules de dioxyde de titane ont été trouvées dans les ganglions lymphatiques des cadavres.

En outre, il a été constaté que certains colorants de tatouage contiennent également des métaux lourds potentiellement toxiques, qui peuvent pénétrer dans les ganglions lymphatiques. Ce sont des particules de cobalt, de nickel et de chrome.

Est-ce dangereux?

Des études ont également été menées qui ont montré que des pigments d'encre de tatouage ont été trouvés dans les cellules du foie. L'expérience a été réalisée sur des souris, les chercheurs ont mis quelque chose sur le dos des souris sous la forme de tatouages ​​à l'encre noire et rouge. Environ un an plus tard, les scientifiques ont découvert des encres pigmentées non seulement dans les ganglions lymphatiques de souris, mais également dans les cellules du foie. Pour pénétrer dans les cellules du foie, les particules d'encre passent d'abord par le sang.

Des pigments d'encre ont été identifiés à l'intérieur de cellules hépatiques spéciales qui combattent les substances toxiques. Ces cellules s'appellent des cellules de Kupffer. Bien entendu, les souris ne sont pas des êtres humains et, d’ailleurs, l’étude n’a pas confirmé que les tatoués pouvaient contenir des pigments d’encre dans leurs cellules hépatiques. Autre point important: étant donné que la peau de la souris est plus fine que la peau humaine, l’encre peut pénétrer plus profondément, ce qui entraîne un risque de pénétration de l’encre dans le sang.

Il n’ya pas de réponse définitive à la question de savoir à quel point les pigments d’encre accumulés sont nocifs pour les ganglions lymphatiques du corps humain. Les données de recherche suggèrent que de tels dépôts peuvent conduire à une augmentation des ganglions lymphatiques et à une mauvaise coagulation du sang. Des études à long terme sur des personnes sont encore nécessaires pour confirmer les résultats et les observer.

Les gens se tatouent le corps depuis mille ans. Et cette culture du tatouage commence juste à prendre de l'ampleur. Il est toujours préférable de se demander si un tatouage complet vaut quelque chose qui pourrait avoir des conséquences négatives pour votre corps.

http://onlinebrest.by/novosti/chto-proishodit-s-chernilami-dlya-tatyirovki-posle-ih-vvedeniya-pod-kojy_3298.html

Sang sur le tatouage

Lorsqu'une machine à tatouer fonctionne, une aiguille imbibée de pigment pénètre dans la membrane basale et introduit le colorant dans la couche dermique (idéalement entre les couches épidermique et papillaire).

Au cours du processus de guérison, une couche de cellules du tissu conjonctif est formée autour des particules de pigment. Dans le même temps, la couche épidermique de la couche TOP Dye est également restaurée.

Tout corps étranger, qu'il s'agisse d'un éclat, d'un éclat ou d'une particule de pigment de tatouage, commence à envahir les cellules du tissu conjonctif lorsqu'il pénètre dans les tissus du corps. Ainsi, les particules de pigment sont isolées à la fois de la couche épidermique, qui est constamment mise à jour, et des capillaires les plus proches, minimisant ainsi la «dispersion» du pigment entre les cellules. En termes simples, au fil du temps, le pigment de la peau reste dans la «capsule» des cellules du tissu conjonctif. Si un corps étranger, tel que de la peinture pour tatouage, pénètre dans la couche dermique, il y restera pour toujours.

Pourquoi une croûte se forme-t-elle dans le processus de guérison du tatouage? Qu'advient-il de la peau dans le processus de guérison du tatouage? Pourquoi la peau rougit-elle dans le processus d'application du tatouage? Combien de temps le tatouage guérit-il?

Regardons le processus d'un point de vue scientifique et sous un microscope.

Phases de récupération (régénération) de la peau après un tatouage.

1. Phase d'inflammation

Au cours de cette phase, l'aiguille endommage tous les composants structurels de la peau - l'épiderme, les vaisseaux sanguins situés dans le plexus vasculaire superficiel du derme, les cellules et les fibres du tissu conjonctif.
En réponse à une blessure, la peau réagit par une réaction stromal vasculaire protectrice universelle, ou simplement par une inflammation. Ses signes sont bien connus de tous. Ce sont des rougeurs, un gonflement et une fièvre localisée, ainsi que des douleurs causées par des traumatismes aux terminaisons nerveuses.
La réaction inflammatoire autour de la lésion comprend plusieurs étapes: premièrement, une vasodilatation (expansion marquée) des vaisseaux sanguins se produit et une augmentation du volume sanguin circulant se produit, ce qui signifie que la pression intravasculaire augmente. Cela conduit à un amincissement des parois vasculaires, dans lequel des pores supplémentaires s'ouvrent.
Ensuite, le processus passe au stade de l'exsudation (littéralement - transpiration): à travers la paroi amincie et les pores dilatés, le composant le plus liquide du sang commence à circuler - le plasma, qui s'infiltre dans les tissus voisins. En conséquence, la pression interstitielle augmente, entraînant un œdème. Environ deux à quatre heures après le tatouage, les leucocytes suivent le plasma endommagé. Ils créent un puits de leucocytes d'infiltration autour de cette zone. Ces éléments cellulaires effectuent une phagocytose des cellules détruites, les absorbant et les "digérant" progressivement. Ainsi, la nécrolyse (purification) se produit dans le tissu endommagé.
Sur le site des lésions cutanées, le sang et le plasma (lymphe) remontent à la surface et se dessèchent pour former une croûte ou un escarre. Cette croûte protège le site des dommages lors de la cicatrisation.


2. Phase de prolifération (reproduction)


Cette phase commence les 2e et 3e jours. Sur les bords de la plaie, il y a une division accrue des cellules à partir desquelles sont formées des formations tubulaires, ayant l'apparence d'un rein à la fin. Ils se développent les uns contre les autres et, se connectant les uns aux autres, forment des boucles vasculaires capillaires qui, à leur tour, commencent à se ramifier jusqu'à trouver un exutoire vers un plus grand vaisseau. Ainsi, dans la zone endommagée, le système circulatoire est restauré, ce qui commence à alimenter de manière intensive la zone touchée en oxygène et en nutriments, stimulant ainsi les processus de guérison et de régénération. Vers le 4ème jour, une migration accrue des fibroblastes commence dans les tissus adjacents, qui forment le tissu de granulation recouvrant la plaie. Cette couche la plus fine de nouvelles cellules sert de base à l'épithélialisation ultérieure de la surface de la plaie. Les fibroblastes participent également à la synthèse des fibres de collagène, qui confèrent force et élasticité au tissu reconstitué, ainsi qu'à la reproduction des protéoglycanes, qui constituent la substance gélatineuse de l'espace extracellulaire. Au cours du processus de prolifération, le nombre de nucléoprotéines, de glycosaminoglycanes et d’acide hyaluronique augmente. Le nombre de cellules du tissu conjonctif (mastocytes), qui contiennent de l'histamine et de l'héparine régulant la viscosité du sang dans leur cytoplasme, est en augmentation. Leur nombre augmente au maximum les 5e et 7e jours.
La régénération tissulaire peut être stimulée à l’aide de préparations appropriées (solcoséryle, par exemple) ou de pommades contenant du ginseng, de la vigne de magnolia de Chine et d’autres substances biologiquement actives favorisant la réparation des tissus.


3. Phase d'épithélialisation


Cette phase commence immédiatement après la procédure et augmente le 3-4ème jour. L'épithélisation est la croissance d'une peau jeune, qui accompagne la formation de tissu conjonctif. Dans le derme, l'épithélialisation complète le processus de guérison. Les cellules de la couche basale de l'épiderme commencent à se diviser rapidement et à "ramper" des bords de la plaie vers son centre, formant la membrane basale et comblant ainsi le défaut qui y est formé. De la périphérie au centre de la plaie, l'épithélium régénéré avance sur le jeune tissu conjonctif. Ce processus se poursuivra jusqu'à ce que la peau soit complètement restaurée. La hornification dans les nouvelles cellules sera d'abord ralentie, mais à la fin de la guérison, elle peut même devenir excessive. À la fin de l'épithélialisation, le tissu de granulation se transforme progressivement en connectif. Après le rejet de la croûte au 3-5ème jour, les bords de la plaie commencent à se décoller durement, un grand nombre d'écailles cornéennes apparaissent, puis ce processus s'estompe.
Il est vivement conseillé aux clients de ne pas peler, même si cela va causer des démangeaisons, ce qui entraîne de l'anxiété. Trempez la croûte formée, elle aussi, ne devrait pas l'être, car elle pourrait entraîner son rejet prématuré, et sans tissu de couverture, elle serait totalement vulnérable aux infections. La cicatrisation des tissus situés sous la croûte se déroule parallèlement au processus d’amortissement de l’inflammation, qui se termine habituellement le 5 au 7e jour.
Peu de temps après la restauration des tissus, le tatouage devient un peu pâle, puisqu'un petit voile de fibres de collagène se forme autour des cristaux de pigment qui restent dans les couches réticulaire et papillaire de la peau. Ils tordent littéralement chaque particule de pigment, l'enfermant dans une mince capsule, ce qui rend ces cristaux inaccessibles au système immunitaire.

Pourquoi le tatouage s'estompe avec le temps, s'estompe, etc.

Un nouveau tatouage a toujours l’air vif, net et net.

Cependant, après la guérison, il va «s'asseoir» un peu et, après quelques années, peut s'estomper et disparaître.

Pourquoi cela se passe-t-il? Je vais expliquer. Si vous regardez une œuvre neuve avec un œil armé, elle se composera de trous faits avec une aiguille et remplis de pigment, il s’agit simplement de «trous remplis de peinture».

Au fur et à mesure que le «trou de peinture» guérit, il est resserré avec une nouvelle couche de peau, naturellement la couleur est un peu «sertie»

"Tu peux survivre à tout, même à la douleur la plus terrible. Tu dois juste trouver quelque chose qui puisse te distraire." (C) Chuck Palahniuk "Lullaby"

"Où il fait bon, ça fait mal là-bas." Aphorisme Tatu.

Selon une version, le tatouage symbolise le pouvoir sur le corps. Cela signifie qu'après avoir enduré le processus, vous disposez d'un certain pouvoir, mais tous ne souffrent pas également de la douleur et ne sont pas disposés à le supporter, d'autant plus que dans le monde moderne, il y a suffisamment de fonds pour noyer ou éliminer complètement la douleur.

Compte tenu de la structure et de la fixation des muscles, il est possible de déterminer approximativement les points les plus douloureux.

L’auto-suggestion est d’une importance capitale. Il est nécessaire de s’adapter à la procédure de tatouage. Pour la première fois, bien sûr, c’est effrayant, l’essentiel est de ne pas vous tromper et de ne pas présenter une douleur insupportable. Cependant, si la peur de la douleur est plus forte que vous, il existe des médicaments contre la douleur, par exemple les comprimés de Ketanov. Sustaine® Blue Gel est un gel anesthésique qui vous permet de rendre les procédures plus confortables avec des traumatismes cutanés.

http://www.sites.google.com/site/tattooirovkin/home/poleznaa-tatu-informacia

MYTHES DU TATOUAGE

MYTHE1: TATOUAGES TEMPORAIRES

"SI UN POINT DE PEINTURE ET UNE MACHINE POUR UN PERMANENT EST INSEPTANT, QUE CE TATOUAGE SE DISPARAIT À TOUT MOMENT..."

Il n'y a pas une telle chose. Tout ce qui est entré dans la peau s'éclaircit, la peinture est délavée, mais le pigment qui reste n'ira nulle part. Juste être un tatouage laid. Il y a des tatouages ​​relativement faciles à enlever, lorsque la conception est faite doucement, avec de la peinture d'ombre sans blessure excessive. Le laser prendra un tel tatouage plutôt plus facile, que richement peint sur noir.

MYTH2: PEINTURES ET MACHINES MAGIQUES

«IL Y A UN AVIS QU'IL Y A UN FABRICANT ET CETTE COULEUR QUE VOUS POUVEZ FAIRE DES CIRCUITS NON ALIMENTAIRES AVEC LA VOITURE. DANS LES DOIGTS DU GAGNANT, TOUS LES AMIS SONT FABRIQUÉS... "

Toutes les lignes «flottent» à un degré ou à un autre. Il n'y a pas de magie, si on vous dit que la photo est petite, il est préférable d'écouter le maître. Si on vous dit que dans certains endroits, vous ne devriez pas vous faire tatouer, ce n'est pas facile non plus. Tout ce qui est fait trop petit, dans des domaines aussi controversés que les doigts, les pieds, la clavicule, le poignet... Tout cela fait du porteur d'un tel tatouage un visiteur fréquent du laser.

MYTHE 3: LE TATU N'A PAS BESOIN DE SOINS

"TATING N'A PAS BESOIN DE PRENDRE SOIN DU TOUT, FAITES-LE, ET TOUT..."

Mensonges Si on ne lave pas mon tatouage, il est couvert de croûtes. Pour cette raison, l’ensemble de la photo sera masqué. La peinture "prend déjà racine" dans la peau est imprévisible, il est donc nécessaire de laver le tatouage toutes les 2 à 4 heures, de l'étaler légèrement avec une pommade, de le recouvrir d'un vêtement avec une couche ou un film. Ou utilisez des films membranaires spéciaux. Mais ensuite une autre semaine pour frottis et surveiller l'état de la peau tatouée. De plus, une fois la cicatrisation primaire terminée, le tatouage doit toujours être surveillé: pour le protéger de l'exposition au soleil avec des crèmes spéciales.

MYTH4: LASER TOUT AIR

"TATOUAGE PEUT TOUJOURS ENLEVER..."

Les technologies de détatouage progressent, mais pas autant. Le laser "prend" noir, gamme rouge chaud, brun. Bleu, vert - ne va nulle part. Il n'y a pas de laser magique. Toutes les autres façons de "tirer" la peinture du derme ne peuvent pas se passer de cicatrices.

MYTHE 5: ALCOOL AVANT LA SESSION

"IL EST POSSIBLE DE BOIRE POUR LE BRAVE..."

Le fait est que l’alcool et la peau saignent abondamment au cours du processus, et après la séance, coulent fortement. Peinture "prendre racine" est beaucoup moins que dans un état sobre.

MYTHE 6: IL N'EST PAS POSSIBLE DE FAIRE DU MRT ET DE PRENDRE DU SANG

"LES PARTICULES MÉTALLIQUES CONTENUES DANS LA PEINTURE DÉPLACENT LA RECHERCHE..."

Quant à l'IRM - un non-sens. L'oxyde de fer, sur la base duquel la peinture noire est faite, s'il réagit à un champ magnétique, est si insignifiant que même les images de tatouage ne sont pas visibles. Si le médecin a le choix entre deux personnes, dont l'une porte un tatouage, mais qu'il est impossible d'effectuer des tests, il choisira bien sûr une personne à la peau propre. Surtout si le tatouage est de mauvaise qualité. Si l'attu a bien guéri, cela signifie déjà que son porteur a l'habitude de se laver au moins régulièrement. Dans une situation planifiée, les tatouages ​​n'ont aucune signification.

http://saintscalpelburg.com/tatu-v-studii/mify-o-tatuirovke/

Qu'est-ce qui est dangereux pour un tatouage?

De nos jours, probablement, il n'y a pas une seule personne qui ne penserait pas à appliquer un tatouage. Selon des études récentes, environ un quart des jeunes de moins de 30 ans dans le monde ont au moins un tatouage sur le corps.

Il est maintenant considéré à la mode de se décorer avec diverses inscriptions et dessins. Mais ne vous précipitez pas pour chasser les tendances de la mode qui changent rapidement. Avant de vous rendre chez le tatoueur le plus proche et de résister au désir éphémère de devenir à la mode, réfléchissez bien et pesez le pour et le contre de l'application du tatouage. Votre décision doit être délibérée et bien réfléchie, car ce dessin restera avec vous pour la vie.

Il s'est avéré que les "plus" du tatouage sont très petits. Vous n'obtiendrez rien de positif sauf un beau motif sur votre corps, et ensuite si vous arrivez à un bon maître. Mais les "inconvénients" - plus que suffisant.

Les terribles effets des tatouages ​​sur une personne peuvent se manifester immédiatement après l’application d’encre et après un grand nombre d’années. Les médecins de tous les pays disent de plus en plus que les tatouages ​​peuvent causer des dommages irréparables à notre santé et même causer la mort. Quels tatouages ​​sont dangereux pour l'homme?

Tout le monde devrait le savoir.

Imaginons tout d’abord le processus d’application d’un tatouage. Au cours de celle-ci, l’encre est piquée dans notre peau à une profondeur d’environ 3 mm et le motif complet est une plaie ouverte qui guérit de deux semaines à plusieurs mois. Si elle est manipulée incorrectement, une infection peut y pénétrer. Dès que vous avez de la fièvre et que la plaie commence à s'infecter, vous devez immédiatement consulter un médecin, car il pourrait y avoir une infection sanguine, ce qui est très grave!

En outre, l'encre elle-même peut être dangereuse pour votre corps. Ils peuvent provoquer les réactions allergiques les plus fortes, ce que vous découvrirez après un tatouage et il sera très difficile de vous débarrasser de cette allergie. Ce n'est pas surprenant, car aucun maître de tatouage ne peut vous dire en quoi consiste la composition de cette encre.

Il n'y a pas un seul organisme gouvernemental dans le monde qui contrôle la production d'encre de tatouage. Cela offre des possibilités illimitées aux fabricants qui incluent des substances nocives telles que l'arsenic, le mercure, le plomb, l'aluminium et le cobalt.

Les personnes qui portent un tatouage ne peuvent même pas effectuer de recherche médicale, telle qu'une IRM, car le tatouage peut s'enflammer ou s'enflammer. Les teintures, qui sont utilisées pour l’encre, sont également utilisées pour créer des imprimantes pour peintures et recharges de véhicules automobiles. Imaginez que tout cela soit absorbé dans le sang et pénètre dans tous les organes et que, avec le temps, il puisse causer des maladies graves et même un cancer de la peau.

Mais le plus grand danger pour la vie humaine réside dans les maladies incurables transmises par le sang, telles que le sida, le VIH et l'hépatite C. Si vous tombez sous le charme d'un maître sans scrupules qui n'utilise pas d'aiguilles jetables, vous n'êtes pas assuré qu'un ancien client puisse être porteur. ces maladies terribles et il peut vous infecter.

Il est même interdit aux personnes qui ont fait des tatouages ​​d’être donneuses 12 mois après l’application du tatouage. Cela vaut la peine d’y réfléchir car cela signifie que le risque d’infection par ces virus est très élevé. Mais même si vous vous adressez au maître, qui n'utilise que de nouvelles aiguilles dans son travail, vous pouvez être infecté par l'encre, car pour chaque client, il doit y avoir un pot individuel avec ce colorant.

S'ils ont déjà été utilisés avant vous, ce pot peut également devenir une source d'infection. Avant de faire un tatouage, demandez-vous si cela vaut la peine de risquer votre vie?

En outre, le processus de tatouage est très douloureux. Tout le monde ne sera pas capable de supporter une telle douleur pendant plusieurs heures d'affilée. En outre, ce processus peut provoquer une inflammation sévère dans la zone du motif. La peau à cet endroit nécessite des soins supplémentaires et l'utilisation d'outils spéciaux. Cela vous causera beaucoup d'inconvénients.

Un tatouage infructueux peut non seulement nuire à votre santé, mais aussi ruiner votre vie. Même si vous n'êtes pas infecté par la santé et que tout est en ordre, il y a toujours une chance pour que dans 10 à 20 ans, vous n'aimiez pas votre tatouage. Pouvez-vous vous imaginer vieux avec un tatouage? Mais c'était fait pour toujours. Il sera très difficile de le retirer et cela vous coûtera beaucoup plus cher que de dessiner vous-même.

Il existe plusieurs méthodes pour éliminer les tatouages, allant de la chirurgie à la peau par couche, en passant par le traitement au laser. En tout cas, là où il y avait un tatouage, des cicatrices resteront inévitablement. De plus, sous l'action du laser, l'encre commencera à s'évaporer et les substances toxiques seront absorbées dans le sang, ce qui nuira à votre santé.

Plus de la moitié des personnes qui ont fait le tatouage, au fil du temps, commencent à regretter leurs actions. Le choix des vêtements pose de nombreux problèmes - le tatouage ne convient pas toujours à une tenue ou à une autre. De plus, les employeurs accordent de plus en plus leur préférence aux employés sans images sur le corps. En raison de votre acte téméraire, vous pouvez perdre une bonne chance de votre vie.

Mais si vous décidiez néanmoins de prendre une mesure aussi désespérée, réfléchissez bien à tous les détails. Ne jamais céder à la persuasion de quelqu'un. Vous devez prendre vos propres décisions. Choisissez seulement un salon de tatouage spécialisé réputé.

Recueillez autant d'informations que possible. Découvrez toutes les critiques à son sujet, surtout les négatives. Choisissez votre maître de tatouage avec soin. Familiarisez-vous avec toutes ses œuvres, car si le dessin ne fonctionne pas, il ne sera pas corrigé. Lorsque vous appliquez un tatouage, vérifiez que le maître utilise de nouveaux gants en caoutchouc et un masque, en utilisant une nouvelle aiguille et une nouvelle encre.

Votre santé est entre vos mains. Si vous êtes soudainement infecté par quelque chose, vous serez responsable de votre acte.

Votre maison n'est pas l'endroit pour tatouer

À la maison, le tatouage n'est pas sécuritaire. Une fois appliquée sur le corps, la plaie sera ouverte suffisamment longtemps. Il est donc primordial que la pièce soit propre et stérile et que tous les outils doivent être désinfectés. À la maison, vous ne pourrez jamais créer de telles conditions. La probabilité d’infection et même d’empoisonnement par le sang est élevée. Cela peut finir par la mort!

Si, après tout ce qui précède, vous avez néanmoins décidé de vous faire tatouer, soyez attentif à tous les détails, à toutes les bagatelles. Réfléchissez bien à votre décision afin de ne pas regretter l’acte déjà accompli. Pour tout réparer, il faut dépenser beaucoup d’efforts, de temps et d’argent, c’est un processus très pénible. N'oubliez pas que non seulement votre santé, mais aussi votre vie peuvent dépendre de la décision de faire un tatouage.

http://brjunetka.ru/chem-opasnyi-dlya-cheloveka-tatuirovki/

Mythes et vérités sur les tatouages

Nous n'avons pas sculpté nos propres pensées à ce sujet, mais nous avons demandé aux gars du front, ceux qui se font tatouer en raison de leur choix professionnel. Nous avons donc parlé aux professionnels de ce que les mythes parasitent sur le noble fondement des schémas corporels. Prenez le plus populaire et, bien sûr, le plus déraciné.

1. Après un voyage au salon, vous ne pouvez pas laver

Idée fausse qui ne vous rend que plus sale. Tous les maîtres interrogés s'accordent pour dire qu'il est non seulement possible mais nécessaire de se laver. Ce que vous ne pouvez pas faire, c'est donc à la vapeur et au peigne à motif.

2. Ne buvez pas d’alcool avant d’appliquer le tatouage.

Il est difficile de discuter avec cela, et nous n'allons pas. Nous connaissons beaucoup d’histoires qui débutent comme ceci: «Nous avons bu, ce qui signifie que nous avons une bouteille de whisky et avons décidé de porter un tigre sur nos épaules!». À la fois, une image de ce type qui est ennemi est créée. Mais les tatoueurs consciencieux ne battraient jamais les motifs sur la peau des clients booby. Pourquoi Tournez-vous vers les maîtres eux-mêmes.

Avant d'appliquer le tatouage, vous ne devez pas prendre d'alcool, en particulier l'alcool ne diminue pas la douleur et il y aura plus de sang qui créera des difficultés supplémentaires pour le maître de tatouage. De plus, sous l’alcool, l’activité capillaire augmente, les peintures "flottent", et on ne voit pas le travail de qualité.

Nous comprenons que l’alcool ivre modifie la composition du sang, le diluant. La peau finit par être blessée et le sang devient de plus en plus dense, et le tableau est encore pire car la peinture peut être posée de manière inégale.

Je suis moi-même contre l'alcool - et avant le tatouage, et pendant l'application, et même après. Une personne devrait être de bonne humeur pendant un tatouage. L'alcool va tuer toute l'attitude. De plus, le capitaine doit se respecter et ne pas travailler avec des clients ivres.

3. Il est impossible d'aller à la plage, au soleil aussi!


Comme vous le savez, le tatouage est essentiellement une plaie qui doit être soignée. Bien sûr, la blesser en cette période de guérison n'en vaut pas la peine. Et que peut blesser? Les infections, présentes dans tous les réservoirs à ciel ouvert, et les rayons ultraviolets, qui nous ravissent pendant les saisons chaudes, en particulier sur les plages de sable fin. Les maîtres - les gens sont sensibles et comprennent que les rayons du soleil actifs contribuent à l'exfoliation rapide des cellules épithéliales, à savoir que les cellules épithéliales contiennent le pigment même que nous nous appliquons avec une telle persistance. Il s'avère que pendant la période de guérison, il est préférable de s'abstenir de soleil et que cela dure au moins un mois. Alors, faites le plein d'outils puissants contre les coups de soleil (SPF 50, 80, 100) et attendez un peu.

4. Le tatouage est éternel

Si vous vous mettez une merde triste, alors cette pensée va certainement se poser lorsque vous avez plus de cerveaux. Autour de tout crier que "tatouage - c'est pour toujours!", Mais ce n'est pas tout à fait vrai. Plus précisément, c’était vrai il ya quelque temps, tout a radicalement changé. Et dans le monde moderne des robots, des nanotechnologies et de l'intelligence artificielle, dessiner peut être réduit à la racine. Mais et si vous ne pouvez vous le permettre, vous pouvez toujours bloquer le monstre avec du bon travail.

Aujourd'hui, le tatouage peut être enlevé complètement et sans douleur à l'aide de la technologie laser. Cela nécessite beaucoup d’argent et prend un certain temps. Mais cela en vaut la peine si votre erreur de jeunesse ne vous apporte aucune joie de vivre. Par conséquent, avant de faire un tatouage, vous devriez penser aux conséquences. Si nous parlons de corriger un vieux tatouage, dans les cas les plus difficiles, une paire de séances d’éclaircissement au laser sera nécessaire. Sinon, un maître expérimenté sera capable de faire face à presque tous les vieux porteurs. Seul le cas est encore difficile, et il est donc nécessaire d'appliquer uniquement aux professionnels.

5. Vous pouvez attraper le SIDA, la peste et la lèpre!

Nos mères nous chérissent et, si je me souviens bien, c’était leur principal argument, car elles avaient entendu dire qu’un homme avait contracté le VIH au moment où il se goinfrait. Mais la vérité, bien sûr, était très différente. Quand il s'agit de changer votre corps, les maladies pendent toujours comme une ombre lourde sur une personne. Aux alentours, il y a énormément de pseudo-conseillers qui nous rendent craintifs et nous détournent de nos propres désirs. Tout cela ne concerne pas seulement les tatouages, mais aussi toute la vie.

6. L'image est floue et déformée avec l'âge ou lorsque le poids change


En d’autres termes, si vous devenez soudain une girobasse, le motif s’étirera en conséquence et si vous atteignez 69, les couleurs seront à peine perceptibles sur votre peau ridée.
Est-ce vrai? Si vous battez le tatouage de manière artisanale avec des peintures de mauvaise qualité, tout cela est vrai et nous ne vous envierons pas. Mais tout cela peut être évité. Premièrement, trouvez un bon maître professionnel et, deuxièmement, mangez moins.

En fait, l’industrie du tatouage se développe très rapidement, de sorte que la clarté des lignes, faite par un professionnel, ne souffrira pas du tout. En ce qui concerne la forme de la photo... Si vous ne surveillez plus votre apparence et votre santé, vous vous fichez de l'état des tatouages, sinon vous allez faire plaisir aux personnes âgées.

7. Si le capitaine n'aime pas le croquis, peut-il refuser de travailler?


Bien sûr, parce que la photo sur votre corps est une sorte de portfolio, un signe d’aptitude professionnelle d’un tatoueur. Bien sûr, il y a un facteur humain ici, mais de nombreux maîtres, en principe, n'entreprennent pas un travail qu'ils trouvent ennuyeux, terne, horrible ou forcé. Il y a aussi une composante idéologique, idéologique. Il est nécessaire de comprendre que le tatoueur est aussi un homme, et si vous lui demandez de remplir le symbole d'un califat ou d'un swaston, il peut bien entendu vous refuser sans même en expliquer la raison.

- Maître Alexey Skrypnik, TATTOO25 -

8. Un tatouage affecte-t-il la vie future?

Question difficile, mais nous avons la réponse. En général, toute action peut affecter votre vie future, et beaucoup dépend de l'environnement dans lequel vous vivez. Les circonstances jouent un rôle important, comme le montre l'exemple ci-dessus concernant le Japon. Le tatouage peut faire partie d'une culture nationale, il peut faire partie de son côté sombre. Mais une fois que nous avons vécu en Russie, notre attitude à cet égard est purement européenne. Il y a quelque temps, les tatouages ​​étaient traités beaucoup plus mal qu'ils ne le sont maintenant. À l'heure actuelle, il devient de plus en plus un phénomène culturel, mais une partie de la vie ordinaire. En conséquence, cela devient un esprit moins rebelle et un choix plus éclairé.

Si nous parlons de sentiments personnels, ils dépendent de l’individualité de la personne. Les symboles peuvent jouer un rôle important dans la vie si vous leur attribuez certaines significations, des informations importantes qui peuvent être cachées ou évidentes. Cependant, il y a un grand groupe de personnes, qui se réfère aux dessins uniquement comme une décoration ordinaire. C'est à vous de vous investir dans les images que vous avez choisies.

9. Est-ce qu'ils prennent au paradis s'ils sont tatoués?

Je ne pourrais pas me passer de ce problème car, dans la société, la spiritualité est en train de basculer, ce qui signifie qu'elle existe aussi dans le monde du tatouage. Alors, qu'en pensent les maîtres eux-mêmes?

http://brodude.ru/mify-i-pravda-o-tatu/

10 mythes sur les tatouages

Dans cet article, je vais essayer de dissiper les principaux mythes qui se sont développés autour de l'art du tatouage, car de nombreuses personnes qui souhaitent se faire tatouer pour la première fois de leur vie sont assez sceptiques quant au processus de tatouage et souvent, leurs opinions sont fausses.

Mythe 1: le tatouage est un processus très douloureux.

Vérité: en fait, tout n’est pas si grave. Vous penserez «c’est facile pour lui de parler», alors je vais tout de suite préciser que le seuil de douleur de chacun est différent. Par conséquent, on peut dire plus précisément que «cela dépend de ce qui est« douloureux »et« très douloureux »pour vous. Vous trouverez ci-dessous les réponses des personnes à la question "À quoi ressemble le processus de tatouage?"

  • comme si l'abeille avait piqué
  • on dirait que mon chat me gratte
  • les sensations sont les mêmes qu'avec les coups de soleil
  • processus légèrement irritable
  • dépend de quelle partie du corps faire le tatouage.

Si vous continuez à vous faire tatouer, alors je pense que vous pouvez supporter la douleur, car elle est temporaire et que le tatouage restera avec vous pour toujours.

Mythe 2: Lors du tatouage, les gens perdent beaucoup de sang.

Vérité: en fait, lorsqu’on applique un tatouage, le sang n’arrive presque jamais. Le sang coule uniquement lorsque vous peignez un tatouage pendant 5 à 10 minutes, mais à ce moment-là, lorsque vous quittez le studio avec un nouveau tatouage, il ne reste aucune trace de sang. Comme la douleur, au fait.

Mythe 3: Tous les tatoueurs sont des gens impolis et mal élevés.

Vérité: Je pense que tout le monde conviendra que la généralisation n’est pas toujours la meilleure des choses. Les tatoueurs sont les mêmes personnes que tout le monde. Et comme tout le monde, ils ont de bons et de mauvais jours.

Mythe 4: Un tatouage coûte cher.

Vérité: tout dépend de ce qui est "cher" pour vous et de ce qui "n'est pas très". Vous payez pour un tatouage une fois dans votre vie, et il reste avec vous pour toujours. Ce n'est pas comme les factures de services publics qui doivent être payées tous les mois. Si vous voulez perpétuer quelque chose sur votre corps, alors je pense que cela en vaut la peine.

Le coût du tatouage dépend de la complexité de l'esquisse et du temps consacré à son exécution. Je pense que vous êtes prêt à payer pour la réalisation de votre désir d'être un maître professionnel et reconnu.

Mythe 5: Si vous avez un tatouage, vous ne pouvez pas donner de sang

Vérité: cela dépend de la législation du lieu où vous habitez. En Russie, les personnes tatouées sont autorisées à donner du sang, mais un an après la date d'application du tatouage.

Mythe 6: Dans une société, les tatoués sont considérés comme des "ordures de la société"

Vérité: heureusement, les moments où c'était comme ça sont une chose du passé. Maintenant, le tatouage est déjà considéré comme étant le Maine Stream et de plus en plus de gens perçoivent les tatouages ​​comme un art et non comme un symbole de la criminalité et de l'immoralité.

Mythe 7: Les tatouages ​​- comme des frites, après avoir mangé un, il est difficile de s’arrêter.

Vérité: il a fait le premier tatouage, il y a une forte probabilité que vous fassiez le deuxième, le troisième à l'avenir... il y a aussi une forte probabilité que vous ne fassiez jamais un pas supplémentaire vers le studio de tatouage. Encore une fois, tout dépend de votre propre décision.

Mythe 8: Les tatouages ​​blancs font beaucoup plus mal.

Vérité: ce mythe a probablement évolué en raison du fait que du blanc et d'autres couleurs claires sont appliqués sur la peau à la fin du tatouage, lorsque votre peau devient plus sensible au toucher. En fait, il n'y a pas de différence.

Mythe 9: avec le temps, les tatouages ​​noirs virent au bleu.

Vérité: c’était la vérité dans les années 50, 60. Désormais, l'utilisation d'équipements modernes n'est qu'un mythe.

Mythe 10: Le tatouage sur les cicatrices n'est pas sécurisé.

Vérité: avant de fermer une cicatrice avec un tatouage, au moins un an s'est écoulé depuis la formation de la cicatrice. Pour le reste, il n'y a pas de danger. La seule chose à garder à l'esprit est qu'avec le temps, un tatouage appliqué sur une cicatrice peut perdre de sa luminosité (lors de l'application d'un tatouage coloré). Pour éviter cela, assurez-vous de travailler avec un maître professionnel.

http://tattoo62.ru/blog/interesnoe-o-tatu/10-mifov-o-tatuirovkakh.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes