Dr. Komarovsky sur la façon de traiter un rouge gorge chez un enfant

La gorge des enfants malades rouges est le véritable fléau de la plupart des parents. Les médecins entraînent l’enfant, ils cherchent toutes sortes de moyens pour réduire le nombre de cas de maladie de la gorge, mais souvent tout est en vain. Le pédiatre et animateur de télévision bien connu Evgueni Komarovsky explique pourquoi cela fait mal aux enfants et ce qu'il faut faire pour les mères et les pères.

Komarovsky à propos du problème

Tout le monde sait comment le mal de gorge se manifeste. L'enfant refuse de manger car la déglutition le gêne, et même le boire du thé ou de la compote est parfois presque impossible. Cependant, peu de parents représentent exactement quels processus ont lieu dans le corps de l’enfant.

La membrane muqueuse du larynx comporte de nombreuses terminaisons nerveuses. C’est pourquoi la gamme des sensations au cours de l’inflammation de la gorge est si large - des griffures et des picotements aux douleurs aiguës qui empêchent de parler et de manger normalement. L'inflammation est généralement causée par des virus, moins souvent - par des bactéries. Il y a une autre raison - les allergènes de l'extérieur (air sale, produits chimiques ménagers, etc.).

Selon les statistiques, qui mène Eugene O., 85% des cas de douleur et de rougeur de la gorge - est une pharyngite aiguë, dans certains cas - l'angine de poitrine. 5% sont des lésions bactériennes. Les 10% restants sont des réactions allergiques, des irritants externes, des vapeurs toxiques, des toxines, de l'air vicié et des lésions mécaniques du larynx.

Il y a de nombreuses raisons, mais il n'y a qu'une seule issue: agir et ne pas s'attendre à ce que tout passe par lui-même. Komarovsky recommande en aucun cas d'ignorer les plaintes de l'enfant concernant la gorge.

La procédure

Le repos Le mieux que votre père et votre mère puissent faire est d’assurer un rythme de vie calme à l’enfant, d’éliminer ou de limiter sensiblement les jeux extérieurs, de faire en sorte que l’enfant soit plus silencieux et parle moins. Cela réduira le fardeau des organes enflammés.

Boire Le mode de consommation doit être activé et la boisson elle-même doit être chaude et abondante. Même s'il est douloureux pour un enfant d'avaler, vous devriez le boire petit à petit, avec une cuillère à thé ou une cuillère à soupe, mais en quantité suffisante.

Microclimat. La récupération contribuera au bon climat dans l'appartement. Il n’est pas nécessaire d’envelopper le bébé dans plusieurs couvertures en coton et de placer quelques appareils de chauffage autour du lit. La température de l'air - ne devrait pas être en dessous de 18 et ne pas sortir à 20 degrés, et l'humidité de l'air à un niveau de 50-70%. Le deuxième paramètre est extrêmement important pour que le mucus dans la gorge ne se dessèche pas, en particulier si le bébé a un rhume et respire par la bouche, car le dessèchement des muqueuses peut provoquer de graves processus inflammatoires et des complications.

Puissance Les aliments doivent être écrasés autant que possible, par exemple avec un mélangeur. Il ne doit pas être épais et contenir de gros fragments durs. Complètement devrait être exclu du régime alimentaire de l'enfant malade des aliments salés et acides, la soude.

Traitement selon Komarovsky

Le meilleur traitement est le rinçage. Yevgeny Olegovich affirme que pour cela, vous pouvez utiliser de l'herbe de sauge ou des fleurs de camomille de pharmacie. Cependant, il y a quelques nuances. L'enfant devrait déjà avoir l'âge où il peut se gargariser. Ensuite, la procédure peut être répétée toutes les 2-3 heures. Un rinçage trop fréquent, ce qui "pèche" certaines mères, qui croient que le plus souvent le mieux est, peut entraîner une irritation supplémentaire du larynx. Dans l'ensemble, la mesure est bonne.

Si le gamin ne sait pas comment se gargariser, Komarovsky conseille de ne pas le tourmenter, mais d'utiliser des antiseptiques pharmaceutiques, qui peuvent être administrés sous forme de pastille ou d'éclaboussures dans la gorge. Evgeny Komarovsky considère Faringosept comme l’un des médicaments les plus sûrs et les plus efficaces, mais ces pilules ne conviennent pas aux bébés de moins de 3 ans, car ils ne savent pratiquement pas comment dissoudre le médicament, et ils s’efforcent de le mâcher au plus vite.

Compresser avec un mal de gorge est une méthode plutôt douteuse, dit Komarovsky, car il peut y avoir plus de mal que de mal potentiel. Par exemple, le réchauffement des compresses contre le mal de gorge est un moyen sûr d’aller à l’hôpital et de traiter pendant longtemps le traitement de l’inflammation grave, qui s’est aggravé après le réchauffement de la gorge. Les compresses ne doivent pas être placées sur des enfants fébriles.

Comment traiter un mal de gorge correctement, l'assistant Komarovsky le dira dans la vidéo suivante.

Raisons de l'alarme

Yevgeny Komarovsky avertit qu'un mal de gorge est un symptôme grave et qu'il n'est pas toujours logique d'essayer de régler le problème par soi-même.

Il est nécessaire d'appeler le médecin le plus tôt possible si l'enfant a une température élevée (supérieure à 38 ° C), s'il a du mal à respirer, si son oreille a mal en plus, il y a une forte respiration sifflante lors de l'inhalation, une nausée est apparue.

Une forte augmentation de la taille des amygdales, l'apparition de plaques blanches sur celles-ci, ainsi que l'apparition d'une douleur et d'un gonflement des articulations, de graves maux de tête, une éruption cutanée, nécessitent une assistance médicale urgente. Donc, si seulement le fil - vous pouvez rincer. S'il y a des symptômes supplémentaires, appelez le médecin.

Rouge gorge et gorge lâche

Si le médecin dit "gorge rouge", les parents raisonnables qui se souviennent des leçons d'anatomie à l'école devraient préciser exactement ce dont ils parlent. Le larynx, la trachée, les muscles et la partie initiale de l'œsophage peuvent rougir d'inflammation. En conséquence, il est nécessaire de traiter un tel «rouge gorge» de différentes manières. Selon une seule rougeur, il est impossible d'établir un diagnostic correct, estime Komarovsky. Veillez à analyser les symptômes associés.

Si l'enfant a mal à la gorge et que le diagnostic est confirmé, un traitement par antibiotiques peut être nécessaire.

Dans tous les autres cas, Komarovsky ne conseille pas en général de se précipiter dans le traitement. Peut-être avez-vous juste besoin de vous reposer le cou, de ne pas crier, de ne pas parler fort et tout reviendra à la normale. En effet, le cou tendre du bébé peut également virer au rouge après un grand cri. Dans ce cas, il devrait être traité uniquement avec du repos. Si la rougeur a été précédée d'une blessure ou d'une brûlure, vous pouvez immédiatement commencer à vous rincer, mais pas avec une solution saline, comme le croient la plupart des parents, mais uniquement avec une décoction d'herbes. Le sel peut augmenter l'irritation.

Le diagnostic de «gorge égarée» que le médecin dit souvent aux pédiatres de leur district n’existe pas du tout en médecine. Ce semi-diagnostic pseudo-médical, a déclaré Komarovsky. Les médecins disent cela quand une quantité excessive de tissu lymphoïde est observée lors de l'examen. Et, en règle générale, ce terme est utilisé quand il s’agit d’une amygdalite chronique. Dans cette situation, ni les streptocoques, ni les champignons, ni les virus, mais une faible immunité locale sont «coupables» de tout.

Quand peut encore avoir un mal de gorge?

Chez les nourrissons de moins de 1 an, les infections virales sont la cause la plus fréquente de maux de gorge. Selon Yevgeny Komarovsky, ils ne doivent pas être traités aux antibiotiques, car les agents antimicrobiens capables de lutter efficacement contre les bactéries n'ont aucun effet sur les virus.

Si le rouge gorge est accompagné de l'apparition d'une éruption cutanée sous la forme d'ampoules aqueuses sur les bras, les jambes et également dans la cavité buccale, nous pouvons parler du virus Coxsackie.

Les problèmes de gorge sont accompagnés de mononucléose infectieuse, de lésions diverses du larynx, ce qui n’est pas rare si l’on considère la fréquence à laquelle les enfants portent tout ce qui n’est pas dans la bouche.

Les lésions virales ne nécessitent aucun traitement, vous pouvez seulement vous gargariser pour soulager un peu la condition. Habituellement, ces maladies disparaissent elles-mêmes en une semaine ou un peu plus.

Cependant, si un pédiatre prélève un frottis dans le larynx et y trouve des streptocoques, un mal de gorge sera diagnostiqué, puis un traitement antibiotique sérieux sera instauré. Les parents ne devront en aucun cas refuser si leur santé leur est chère.

Prévention

Il n’existe pas de prévention particulière des maux de gorge, elle vise uniquement à renforcer l’immunité globale de l’enfant, explique Evgueni Komarovsky. Ceci et le bon mode de vie, les sports actifs, les promenades privées au grand air par tous les temps et le durcissement que vous pouvez commencer dès la naissance.

Il est possible de calmer la gorge d'une manière très savoureuse que les garçons et les filles de tout âge apprécieront. Komarovsky recommande de donner de la crème glacée aux enfants. D'abord une cuillère à café, puis la salle à manger, puis une portion. Il est également utile de congeler le jus de fruit au congélateur et de permettre aux enfants de le dissoudre. Il est à la fois savoureux et sain, car il renforce l’immunité locale.

Regardez le programme de gorge rouge du Dr Komarovsky - vous apprendrez de nombreuses nuances.

http://www.o-krohe.ru/komarovskij/bol-v-gorle/

Que peut rapidement guérir le rouge gorge d'un enfant

Souvent, les parents vont chez le médecin avec une rougeur de la gorge de l'enfant. Peu importe l’âge du bébé, l’essentiel pour les parents est de le protéger des sensations désagréables et des complications graves.

Quelqu'un croit que ce symptôme n'est pas particulièrement dangereux, mais quelqu'un panique à la moindre rougeur. La rougeur de la gorge peut indiquer à la fois un traumatisme et un large éventail de maladies. Un examen par un spécialiste est donc vraiment nécessaire dans ce cas.

Rougeur de la gorge avec douleur

La gorge est l’un des premiers sur le chemin de ce qui entre dans notre corps. Et souvent, ça prend le premier coup. En règle générale, les premiers signes d'inflammation sont la douleur, la douleur, la difficulté à avaler. Puis la gorge devient rouge. Cela se produit car, en réponse à un facteur dangereux, nos cellules sont remplies de sang et les vaisseaux se dilatent. Par conséquent, la gorge rougit et enfle parfois.

La gorge rouge peut accompagner une variété de maladies.

  • Diphtérie. Maintenant cette maladie est rare. En fait, c'est un mal de gorge avec de grandes complications.
  • Scarlatine. Quelques jours après la rougeur de la gorge, des taches rouges (petites éruptions cutanées) apparaissent sur le corps.
  • Corey Il se distingue par des taches à l’intérieur des joues - elles seront brillantes, avec un bord extérieur rouge.
  • La mononucléose. Dans ce cas, une inflammation des végétations adénoïdes dans la gorge et une hypertrophie du foie s'ajouteront à la gorge rouge.
  • Lésions fongiques du pharynx - candidose (muguet). Il est assez fréquent chez les bébés, en règle générale, les bébés. Cela ressemble à des plaques blanches de plaque dans la bouche, sous lesquelles se trouvent des plaies rouge vif.
  • Pharyngite
  • Angine à divers degrés.
  • Stomatite ou dentition.

La pharyngite et l'amygdalite sont le plus souvent diagnostiquées. Un diagnostic correct aidera à déterminer comment traiter le rouge-gorge d'un enfant. 2 ans pour un bébé, un bébé ou un adolescent - cela affectera également le choix des médicaments. Il est donc déconseillé de laisser la maladie évoluer ou de se soigner elle-même.

Pharyngite

Avec la pharyngite, la paroi du pharynx devient enflammée. Cette maladie peut se développer de manière indépendante et dans le cadre d'autres maladies. Elle est causée par une infection absorbée par la muqueuse pharyngée. Le plus souvent, il passe dans l'air, mais ne respirez pas, pour ne pas être infecté, cela ne fonctionnera pas. Par conséquent, la première chose que vous devez faire attention à vos habitudes et à votre style de vie.

Afin de prévenir le développement de la pharyngite, l’enfant (et l’adulte) n’est pas intéressé à faire les choses suivantes.

  • Supercool. Bien que l'hypothermie en soi ne conduise pas à une inflammation, elle réduit toutefois les défenses de l'organisme et ouvre l'accès à des éléments nocifs.
  • Buvez ou mangez trop chaud ou trop froid, ainsi que des aliments trop épicés. Même un amour anodin pour le thé chaud peut conduire à des microraniums à la surface de la membrane muqueuse, à travers lesquels l'infection sera très facile à pénétrer à l'intérieur.
  • Fumer Les tissus qui absorbent en permanence les gommes à la nicotine sont plus vulnérables aux infections.
  • Ne pas traiter les maladies de l'estomac et de l'œsophage. De telles maladies sont désagréables en elles-mêmes, mais elles mettent également en danger les organes voisins. - La bile et l’infection atteignent tous les organes environnants, y compris le pharynx.

Comprendre que vous avez contracté une pharyngite est facile.

  • Vous avez mal à la gorge. Ça fait mal de manger et de boire et d'avaler de la salive. Beaucoup décrivent leurs sentiments comme "J'avale les lames."
  • Maux de gorge. Vous buvez constamment de l'eau ou dissolvez des sucettes, car sans elles, la gorge semble se dessécher. Une boule dans la gorge et le sentiment de "grattage" indiquent également une pharyngite.
  • Vous toussez votre gorge pour éclaircir. Vous vous sentez comme si vous aviez respiré une plume et maintenant vous ne pouvez ni prendre une gorgée ni l'atteindre.

Les autres signes notables de pharyngite sont les suivants.

  1. Gorge rouge Et à la fois toute la gorge, toutes ses parties constituantes, devient très rouge. Les enfants ont des points de couleur rouge sur les murs du palais.
  2. Les murs ont l'air granuleux. À l'examen, on peut constater que les follicules se sont développés en raison d'une infection et ont commencé à ressembler à des grains. Dans un cas difficile, ils ne prendront pas seulement l'infection, mais le pus et la pharyngite se transformeront en une forme folliculaire purulente.
  3. Plaque sur les murs. Il indique l'ingestion de bactéries et la transformation de la pharyngite en fibrose purulente.

Tous ces symptômes peuvent décrire et détecter un adulte, mais pas un enfant. Cependant, il est important que le parent connaisse bien la nature de la douleur et soit capable de l'identifier grâce au comportement agité du bébé. Tous, ainsi que la température, la léthargie et surtout le refus de manger sont une raison sérieuse de consulter un médecin.

La pharyngite est généralement de nature virale. Et cela signifie que le médicament antibactérien (antibiotiques) ne doit pas être bu immédiatement. Si la pharyngite n'est pas entrée dans une phase purulente ou chronique, mais qu'elle se développe avec un rhume ou un ARVI, elle passe généralement en 4 à 5 jours. Si la maladie progresse, vous pouvez voir une gorge très rouge chez un enfant. Comment traiter, détermine le médecin, en choisissant les antiviraux appropriés et le traitement concomitant. Il est important de suivre un certain nombre de règles qui aideront l’enfant à se rétablir plus rapidement.

  • Ne pas manger ou boire chaud. À exclure de l'alimentation des produits secs et grattants. Laissez tout ce que vous mangez ou donnez à votre bébé au chaud et au moelleux.
  • Entrez les aliments contenant les vitamines C, E et A dans le régime ou prenez simplement les vitamines appropriées.
  • Boire beaucoup est le meilleur thé avec du citron, des compotes cuites ou des boissons aux fruits.
  • Prenez soin de l'humidité. S'il n'y a pas de dispositif spécial, il suffira alors de pulvériser plusieurs fois par jour les rideaux de la pièce. En séchant, ils vont donner de l'humidité à la pièce.

Pour soulager la douleur, vous pouvez vous gargariser avec une solution saline. Essentiellement, la solution saline est de l’eau salée (une demi-cuillère à thé par verre d’eau). Si 3 gouttes d'iode sont ajoutées au rinçage, l'eau salée aura un meilleur goût et la solution sera plus bénéfique pour le corps.

Vous pouvez recourir à des remèdes populaires et vous gargariser avec des infusions de sauge, de camomille ou d'eucalyptus. Ils sont faciles à acheter dans n'importe quelle pharmacie. Récemment, les herbes sont emballées dans des sachets de thé remplis d’eau bouillante. Après avoir recueilli la perfusion pendant quelques minutes, le rinçage sera prêt.

Vous pouvez vous procurer en pharmacie des mélanges de médicaments pour la gorge prêts à l'emploi:

  • sprays et aérosols "Kameton", "Ingalipt", "Yoks", "Stopangin";
  • Antiangin, Sebilin, Faringosept, Imudon, pastilles Strepsils;
  • solutions prêtes à l'emploi "Rotokan", "Octenisept", "Miramistin", "Povidone-iodine";
  • agents efficaces contenant des sulfamides et des antibiotiques: Grammidine, Stopangine, Bioparox. Ils sont généralement prescrits par le médecin si nécessaire, traitement plus sévère.

Si les médicaments antiviraux ont échoué, la maladie peut être de nature bactérienne et, par conséquent, des antibiotiques doivent être pris. Mais les antibiotiques combattent toutes les bactéries, même celles qui vivent dans la gorge et qui sont nécessaires au fonctionnement normal du corps. Tuer les bactéries nocives, les antibiotiques et détruire la microflore bénéfique. Par conséquent, ces médicaments ne peuvent être pris qu'après prescription d'un médecin, s'il détermine que l'agent responsable de la maladie est une bactérie.

Ne choisissez pas les antibiotiques pour l'auto-traitement lorsque vous décidez comment traiter votre gorge. Un enfant de 4 ans et moins, en particulier les nourrissons, ces médicaments peuvent faire plus de mal que de bien, et à un âge plus avancé peut être simplement inutile.

Angine de poitrine

L'angine est une inflammation aiguë des amygdales (amygdales). Il s'agit d'une maladie infectieuse causée par une bactérie streptocoque. Les premiers signes d’un mal de gorge sont les suivants: mal de gorge, maux de tête, fièvre, faiblesse et nausée. Dans les cas graves, les symptômes suivants accompagneront un mal de gorge:

  • rougeur des amygdales, des arcades, gale blanche dans une langue sèche. Cela indique un mal de gorge catarrhal;
  • inflammation et suppuration des follicules caractéristiques de l'angine folliculaire;
  • plaque purulente sur les amygdales indique la présence d'une amygdalite lacunaire.

L'amygdalite purulente est considérée comme une forme grave de la maladie. Ils se caractérisent par une forte fièvre, une douleur intense, des frissons, des nausées. Toux et nez qui coule sans maux de gorge.

Dans le cas de l'angine de poitrine, l'utilisation d'antibiotiques est vraiment nécessaire, car ce sont les bactéries pathogènes qui la provoquent. De plus, le refus de traiter un mal de gorge peut avoir des conséquences graves pour tout le corps, même les reins, le cœur et d'autres organes. Les maux de gorge sont très contagieux, car les bactéries se transmettent facilement d'une personne à l'autre. Dans ce cas, un enfant malade atteint d'un mal de gorge devrait être isolé des autres enfants pendant plusieurs jours. Après tout, si un enfant a mal à la gorge sous une forme bénigne, rien ne garantit qu’il n’aura pas de conséquences graves pour un autre enfant.

Très probablement, un médecin vous prescrira l'un des médicaments suivants pour traiter un mal de gorge:

  • Céphalosporines ("Céfotaxime", "Céfuroxime").
  • Macrolides ("Azithromycine", "Sumamed").
  • Préparations de pénicilline - Phenoxymethylpenicillin, Amoxicillin, Augmentin, Amoxiclav.

En règle générale, la prise d'antibiotiques est conçue pour 10 jours.

La gorge ne fait pas mal, mais rouge

Cela arrive moins souvent, mais néanmoins cela arrive. Si vous remarquez une rougeur de la gorge du bébé et que son comportement n'a pas changé, il n'y a pas de température, il n'est pas inquiet et se comporte comme d'habitude, ne paniquez pas. Désormais, tout rinçage sera superflu et risque même d’endommager - en rinçant la microflore utile, vous pouvez affaiblir les fonctions de protection du corps et ainsi déclencher le développement d’une maladie grave. Peut-être que la rougeur est due à des raisons totalement inoffensives. Dans tous les cas, avant que d’autres symptômes apparaissent, aucun traitement n’est nécessaire, il suffit de regarder combien de temps le rouge-gorge de l’enfant durera.

Traitement et prévention

Toute maladie sera plus difficile à pénétrer dans le corps de l'enfant si elle est observée en mode de la journée et en train de se nourrir. L'enfant qui s'est réveillé à temps, a mangé, a marché dehors et n'est pas dans une pièce sèche et chaude, tombera moins malade d'un ordre de grandeur.

Le sommeil ne devrait pas être seulement long, mais aussi au moment nécessaire pour l'enfant. Il arrive souvent que des mères adaptent la routine quotidienne du bébé à son horaire habituel. Mais les enfants ont besoin de dormir la nuit et de se réveiller le matin. Une quantité suffisante de soleil, des bains d’air réguliers, une inhalation d’air dans le parc ou dans la forêt permettent de bien dormir. Une alimentation équilibrée à part entière améliorera la santé de la mère et de l'enfant et renforcera l'immunité.

La santé n'est pas une affaire de jour, mais de surcroît, un seul comprimé Ceci est un soin régulier pour vous et l'enfant. En enseignant le régime à votre enfant, vous lui donnez non seulement une charge de santé, mais également de bonnes habitudes qui lui resteront, même lorsque vous ne l'aimerez plus.

Avis parents

Mon fils a 6 ans. Nous avons très souvent eu une pharyngite jusqu’à ce que nous changions de médecin chez le pédiatre. Nouveau pédiatre nous a conseillé un très bon sirop "Abrol". C'est aussi sous forme de spray, mais nous avons choisi d'acheter exactement le sirop. Il a un bon goût de framboise et le gamin le traite avec plaisir.

http://nasmorku.net/bolezni/gorlo/chem-bystro-mozhno-vylechit-krasnoe-gorlo-u-rebyonka

Rouge gorge chez un enfant: pour quelles raisons, méthodes de traitement

La rougeur de la gorge est due à une augmentation du flux sanguin dans la membrane muqueuse de l'oropharynx au cours du développement de processus inflammatoires. L'apparition de ce symptôme est presque toujours associée à une infection, mais d'autres causes ne sont pas exclues, par exemple une réaction allergique. Quand un enfant a le coeur rouge que guérir, c’est une question à laquelle tous les parents devraient connaître la réponse. Une thérapie bien choisie empêchera le développement de complications et une détérioration significative du bien-être de l'enfant.

Causes de la gorge rouge chez les enfants

La rougeur de la membrane muqueuse de l'oropharynx pendant l'enfance peut survenir avec des maladies de nature différente. Les groupes de raisons suivants peuvent être distingués:

  • infection bactérienne - l'inflammation de la gorge cause le plus souvent des streptocoques et des staphylocoques. En fonction des parties de l'oropharynx touchées, le processus pathologique peut être représenté par une pharyngite, une laryngite, une amygdalite. Dans les cas graves, un processus purulent se développe dans le tissu - un abcès ou un phlegmon;
  • infection virale - dans la plupart des cas, il s'agit d'un ARVI, d'une grippe. Il existe aussi parfois des pathologies causées par le virus Coxsackie, un mal de gorge de la nature de l’herpès;
  • infection fongique de la membrane muqueuse - avec une diminution des défenses de l'organisme, le développement d'une inflammation fongique, appelée candidose, est possible;
  • réaction allergique - au contact d'un allergène, certaines personnes présentent un gonflement de la membrane muqueuse de l'oropharynx, du larynx. Dans les cas graves, ce phénomène peut menacer la vie du patient, car il entraîne une compression des voies respiratoires.
  • lésion traumatique de la muqueuse.

Pour guérir le patient et prévenir le développement de complications, il est nécessaire de déterminer correctement la cause de la rougeur de la gorge. Par conséquent, non seulement les médecins, mais également les parents devraient savoir quels symptômes sont accompagnés des maladies les plus courantes de l'oropharynx.

Comment reconnaître la maladie

La rougeur de la gorge chez un enfant n'est presque jamais la seule manifestation de la maladie. Il est généralement accompagné de symptômes tels que:

  • maux de gorge qui deviennent plus prononcés lorsque vous avalez de la nourriture ou de la salive. Pour cette raison, les nourrissons peuvent refuser de manger.
  • inconfort et chatouillement dans l'oropharynx;
  • toux légère qui ne s'accompagne pas d'écoulement de crachats.

Dans le même temps, la membrane muqueuse de l'oropharynx devient rouge vif, légèrement œdémateuse et gonflée, ce qui peut être facilement déterminé lors de l'examen du patient. En outre, il existe souvent une augmentation et une sensibilité situées dans la région des ganglions lymphatiques cervicaux.

Les symptômes ci-dessus sont fréquents et peuvent survenir dans diverses maladies des organes ORL. Pour un diagnostic plus précis, il est nécessaire de connaître les caractéristiques des manifestations de pathologies individuelles, qui seront discutées plus avant.

Pharyngite

Ce terme désigne l'inflammation de la membrane muqueuse de la paroi postérieure du pharynx. Dans la plupart des cas, il est provoqué par une infection virale et survient lors d'une grippe ou d'un RVI

Dans les cas bénins, un enfant peut avoir la gorge rouge sans augmenter la température corporelle, mais le plus souvent, ce chiffre atteint 37,5 à 38 degrés. L'état du bébé ne se détériore pas de manière significative. Cependant, malgré la légère gravité des manifestations cliniques, le traitement de cette maladie chez les enfants ne doit pas être négligé, car le processus peut devenir chronique et des complications peuvent se développer.

Laryngite

Si le processus inflammatoire se développe dans la muqueuse laryngée, un diagnostic de laryngite est posé. Par conséquent, en plus des manifestations ressemblant au tableau clinique de la pharyngite, il se produira dans ce cas un changement de voix - enrouement ou enrouement.

C'est important! Le risque de laryngite est associé à un rétrécissement possible des voies respiratoires en raison d'un œdème. Le risque le plus élevé de développer cette complication chez les patients de moins de trois ans. Par conséquent, les enfants avec un tel diagnostic doivent être traités sous la supervision d'un médecin, dans les cas graves - à l'hôpital.

Angine de poitrine

Si un enfant a de la fièvre et une rougeur de la gorge avec du pus dans les amygdales, vous devriez suspecter un mal de gorge ou une amygdalite. Cette maladie est à l'origine du streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, souvent précédé d'un rhume. La pathologie progresse rapidement. Par conséquent, si elle n’est pas suffisamment efficace, elle peut conduire à l’apparition de complications purulentes ou à la transition du processus pathologique d’aigu à chronique.

L'angine se manifeste par les symptômes suivants:

  • gonflement des amygdales, entraînant souvent une compression des voies respiratoires;
  • douleur aiguë dans la gorge, aggravée par l'ingestion de salive - de ce fait, la salivation peut survenir chez le nouveau-né;
  • la présence de plaque sur la membrane muqueuse, des embouteillages purulents dans les lacunes des amygdales;
  • augmentation de la température corporelle de plus de 39 degrés.

Les jeunes enfants souffrant d'angine devraient être hospitalisés à l'hôpital. En raison du risque de complications graves, le traitement à domicile est contre-indiqué.

Allergie

N'oubliez pas que le rouge gorge chez les nourrissons peut être dû à une réaction allergique. Il est possible de distinguer ce phénomène d’autres pathologies des organes ORL par les caractéristiques suivantes:

  • apparition rapide et augmentation des symptômes;
  • la présence d'œdème dans la gorge, de difficultés respiratoires et d'une respiration sifflante audible;
  • apparition d'éruption cutanée;
  • larmoiement, éternuement, rougeur des yeux.

Un autre symptôme caractéristique de l'allergie est que les symptômes énumérés ci-dessus disparaissent ou disparaissent complètement après avoir éliminé le contact avec la substance qui a provoqué la réaction.

Méthodes de traitement

Le traitement des maladies accompagnées de rougeur du cou repose sur l’utilisation de médicaments qui détruisent les agents pathogènes. Pour choisir le bon médicament, vous devez connaître la cause de la maladie. Par conséquent, il n'est pas recommandé de s'auto-traiter, en se basant uniquement sur des signes indirects de pathologie. Faites appel à un technicien qualifié et suivez les procédures de diagnostic requises.

Selon la cause de la maladie, le médecin peut prescrire des médicaments appartenant aux groupes suivants:

  • antibiotiques - ces médicaments détruisent les bactéries. Ces médicaments sont administrés aux bébés sous forme de suspension, qui est préparée en dissolvant la poudre dans de l'eau et qui a un goût et une odeur agréables. Les enfants d'âge scolaire peuvent recevoir des pilules avec des agents antibactériens;
  • agents antiviraux. La composition de ces médicaments contient des interférons, des substances qui stimulent l'immunité humaine contre les agents responsables du SRAS et de la grippe. Ces fonds sont disponibles sous des formes approuvées pour le traitement des enfants jusqu'à un an, tels que les suppositoires (Interféron, Viferon) ou les vaporisateurs nasaux (Nazoferon);
  • les antihistaminiques sont efficaces dans les cas où la rougeur de la membrane muqueuse est associée au développement d'une réaction allergique. Dans le même temps, ces médicaments sont souvent prescrits pour les maladies infectieuses, car ils aident à réduire la gravité de l'œdème tissulaire et à améliorer le bien-être général de l'enfant. Les représentants de ce groupe de médicaments pouvant être utilisés pour traiter un enfant - Claritin, Zyrtec, Suprastin, etc. Il existe également des outils à action locale - ils peuvent être utilisés en complément du traitement principal pour une inflammation nettement prononcée;
  • glucocorticoïdes - les médicaments de ce groupe sont rarement utilisés car, malgré leur activité anti-inflammatoire élevée, ils provoquent souvent des réactions indésirables. L'indication principale pour l'utilisation de ces médicaments - les conditions d'urgence associées au développement d'une réaction allergique et mettant en danger la vie du patient. Par conséquent, ils sont prescrits aux patients présentant une crise d'asphyxie, une augmentation rapide de l'œdème laryngé et une sténose des voies respiratoires.

Afin d'améliorer la santé globale et de réduire la gravité des symptômes, il est recommandé d'utiliser des médicaments tels que:

  • des pastilles et des pastilles antiseptiques et émollientes, par exemple, Lizobact, Strepsils ou Faringosept;
  • gargarismes contenant un antiseptique, par exemple, la chlorhexidine, le chlorophyllipt, la furatsiline, la sauge et la décoction de camomille. Ils peuvent être utilisés pour traiter des enfants âgés d'environ cinq à sept ans, qui peuvent se gargariser de manière indépendante;
  • vaporisateurs anti-inflammatoires (Ingalipt, Bioparox, etc.). Chaque représentant de ce groupe de produits a ses propres indications et contre-indications. C'est pourquoi, avant de commencer le traitement, il est recommandé de se familiariser avec les instructions fournies. La prudence s'impose chez les enfants qui ont tendance à avoir des allergies.

Lorsque les premiers signes d’ARVI apparaissent, certains parents prescrivent des antipyrétiques à l’enfant. Cependant, il convient de rappeler que l'augmentation de la température corporelle est une réaction protectrice du corps face à l'introduction d'agents pathogènes et contribue à leur destruction plus rapide. Par conséquent, les médecins recommandent l’utilisation de tels médicaments uniquement lorsque cet indicateur dépasse 38 degrés. De plus, le bien-être général du patient se dégrade considérablement.

Quand un docteur est nécessaire

Vous devriez demander l'aide d'un médecin si votre enfant présente les symptômes suivants:

  • difficulté à respirer, respiration sifflante;
  • douleur prononcée dans la gorge;
  • augmentation significative de la température corporelle;
  • la présence de mucus ou de pus à la surface des amygdales;
  • fièvre accompagnée de douleurs dans les membres.

Un symptôme tel que la gorge rouge chez un enfant peut être dû à plusieurs causes. Beaucoup d'entre eux ne représentent pas une menace pour la santé du bébé, mais certains peuvent avoir des conséquences graves. Afin d'éviter le développement de complications, il est recommandé de demander rapidement l'aide d'un médecin qui effectuera les procédures de diagnostic et prescrira le traitement approprié.

http://med-gorlo.ru/bolezni/krasnoe-gorlo-u-rebenka.html

Gorge enflée rouge chez un enfant

Le rouge gorge chez un enfant indique dans la plupart des cas un processus inflammatoire qui se produit sur la membrane muqueuse de l'oropharynx. Ce symptôme ne doit pas être ignoré par le médecin car, en fonction de la cause de la rougeur, le tableau clinique de la maladie peut évoluer rapidement, entraînant des complications chez l'enfant.

Causes de la gorge rouge chez les enfants

La rougeur de la membrane muqueuse de l'oropharynx chez l'enfant peut être provoquée par diverses raisons, qui sont détaillées dans le tableau.

Étiologie

Qu'est-ce qui est caractérisé par?

Infection bactérienne (causée par des streptocoques, des staphylocoques, Pseudomonas aeruginosa)

Herpangine, virus Coxsackie, ARVI, laryngite

Stomatite (avec cette maladie, elle affecte non seulement la gorge, mais également toutes les muqueuses de la bouche)

Gonflement des muqueuses de l'oropharynx et des voies respiratoires, augmentation de la sécrétion de salive et circulation de mucosités pathologiques au fond de la gorge

Blessures à la gorge et à la gorge

Égratignures de la muqueuse pharyngée avec petits os, mauvais entretien de la cavité buccale, ingestion accidentelle de jouets et de cailloux contenant des baies et des fruits

Il est extrêmement important de déterminer la cause de la rougeur de la gorge et de commencer un traitement adéquat. En fonction de la cause du développement de la pathologie, le tableau clinique sera différent.

Symptômes de la gorge rouge chez un enfant

Les signes cliniques courants de la gorge rouge chez les enfants sont:

  • plaintes de douleur en avalant;
  • refus de manger (le bébé peut refuser du sein de la mère);
  • maux de gorge;
  • toux
  • la gorge sèche.

Vu de la gorge du bébé, vous pouvez remarquer un léger gonflement et une hyperhémie aiguë des tissus. La palpation des ganglions lymphatiques cervicaux marquait leur douleur et leur augmentation de taille.

Selon la cause spécifique de la rougeur de la gorge chez un enfant, les symptômes peuvent également s'atténuer.

Rouge gorge pour maux de gorge: symptômes

L'angine est une maladie infectieuse causée par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. Cette maladie est extrêmement dangereuse en raison de son évolution rapide et de ses complications éventuelles.

Aux symptômes cliniques décrits ci-dessus sont ajoutés:

  • l'apparition d'un gonflement marqué dans les amygdales - parfois leur augmentation est si forte que l'enfant ne peut pas respirer normalement;
  • douleur même en avalant la salive - c'est pourquoi il y a une salivation constante chez les nourrissons souffrant de maux de gorge et les enfants plus âgés crachant de la salive pour éviter les douleurs;
  • apparition de plaque blanche ou grise à la surface des amygdales - dans les cas graves, des bouchons purulents jaunes se forment dans les lacunes des amygdales;
  • revêtement de la langue gris ou fleur jaunâtre;
  • température corporelle élevée - augmente rapidement et atteint 39,0 à 40,0 degrés.

Un enfant souffrant de maux de gorge est léthargique, apathique, en pleurs, il ne peut normalement pas ouvrir la bouche. En l'absence de traitement rapide, des signes d'intoxication du corps sont rapidement ajoutés: douleurs musculaires, diarrhée, douleurs abdominales et parfois vomissements.

C'est important! Un enfant souffrant de maux de gorge doit être traité strictement à l'hôpital, en particulier s'il a moins de 3 ans, car la progression de l'amygdalite et du gonflement de la gorge peut entraîner une sténose du larynx et une suffocation.

Rouge gorge chez un enfant atteint de pharyngite: symptômes

La rougeur de la gorge la plus courante chez les enfants est provoquée par la pharyngite, une infection virale qui affecte la muqueuse pharyngée. Au stade initial du développement de la maladie, la pharyngite ressemble à un mal de gorge; seul le tableau clinique n’est pas aussi grave et la condition de l’enfant n’est pas aussi grave.

La température corporelle peut rester dans la plage normale ou atteindre 38 degrés, l'état de l'enfant dans son ensemble n'est pas perturbé. En l'absence de traitement opportun et adéquat, des complications peuvent survenir sous la forme du passage de la maladie à la forme chronique, de la propagation de l'inflammation dans les voies respiratoires supérieures et inférieures et du développement de l'angine de poitrine.

La laryngite, cause du rouge gorge chez les enfants

La laryngite est appelée inflammation aiguë de la membrane muqueuse du larynx, caractérisée par une toux et des modifications du ton de la voix.

Les principaux signes cliniques de laryngite chez les enfants sont:

  • gorge de la gorge;
  • gonflement des tissus du pharynx et des amygdales élargies;
  • l'apparition d'une toux sèche ressemblant à un chien qui aboie (appelée «toux aboyante»);
  • maux de gorge et plaintes de douleur en avalant.

La laryngite peut être compliquée par une sténose du larynx et des crises d'asthme chez un enfant. Il est donc préférable d'être sous la surveillance d'un médecin, surtout si l'enfant a une maladie pour la première fois.

Attention! Le groupe à risque de sténose du larynx comprend les enfants prédisposés aux réactions allergiques et les bébés jusqu'à 3 ans. En l'absence d'assistance opportune du personnel médical pendant la sténose, l'enfant peut s'étouffer et mourir!

Infection fongique dans la bouche

Le rouge gorge peut provoquer la reproduction et la croissance de l'infection fongique dans la bouche. La maladie se caractérise par l'apparition de taches blanches dans la bouche et à la surface des muqueuses de l'oropharynx, faciles à éliminer à l'aide d'une compresse imbibée de soude.

Cliniquement, un champignon de la bouche et du pharynx se manifeste par les symptômes suivants:

  • bébé qui pleure;
  • anxiété exprimée;
  • Refus de manger et le bébé refuse d'allaiter;
  • la formation de plaques blanches de différentes tailles dans la cavité buccale.

La principale caractéristique de cette maladie par rapport à la diphtérie est que les taches blanches sont facilement éliminées avec un tampon de gaze, alors que lorsque la diphtérie est blanche, les plaques blanches sont difficiles à éliminer et les surfaces saignantes de la plaie restent à leur place.

Réaction allergique

La rougeur de la gorge chez un enfant peut être causée par une réaction allergique. En plus de ce symptôme, les signes d'allergies sont:

  • gonflement des muqueuses du nasopharynx;
  • essoufflement;
  • sécrétion de grandes quantités de mucus nasal;
  • gonflement et rougeur des yeux;
  • éruptions cutanées;
  • éternuements, congestion nasale;
  • larmoiement;
  • maux de gorge, toux.

Une réaction allergique peut être provoquée par divers facteurs, parmi lesquels les plus courants sont:

  • poussière de maison;
  • contact avec des produits chimiques ménagers (les vêtements pour bébé peuvent être lavés avec une poudre de qualité médiocre);
  • inhalation de vapeurs de moisissure;
  • contact avec les poils d'animaux;
  • herbes et plantes en fleurs;
  • réaction allergique à certains aliments (noix, miel, agrumes, caviar de saumon);
  • utilisation de médicaments appartenant à des groupes à risque (antibiotiques, sprays pour la gorge).

Blessure à la gorge

La gorge rouge d’un enfant peut être le résultat d’une traumatisation de la délicate membrane muqueuse par de petits objets étrangers: os de poisson, brosse à dents, jouets, petits détails. Si une situation similaire se présente, l'enfant doit être immédiatement emmené à l'hôpital et vous ne devez en aucun cas essayer de retirer vous-même l'objet coincé. Des mouvements incorrects peuvent pousser le corps étranger plus profondément dans les voies respiratoires, ce qui bloque l'accès à l'oxygène et l'asphyxie de l'enfant (suffocation).

Afin d'éviter les blessures à la gorge, il est recommandé de ne pas laisser de jeunes enfants sans surveillance par un adulte.

Traitement de la gorge rouge chez les enfants

En fonction de l'évolution de la rougeur de la membrane muqueuse de l'oropharynx chez l'enfant, le médecin prescrit un traitement adéquat visant à éliminer le foyer de l'inflammation et à réduire la douleur en avalant et l'inconfort. Parmi les groupes de médicaments et les médicaments utilisés pour traiter les maladies de la gorge d'origines diverses, prescrire:

  • Antibiotiques - prescrits uniquement pour les maladies de la gorge d'origine infectieuse et après un examen préliminaire pour déterminer l'agent pathogène et sa sensibilité à l'antibiotique. Des antibiotiques sous forme de poudre sont prescrits aux jeunes enfants d’âge préscolaire et aux nourrissons pour la préparation de suspensions. Ces suspensions ont un goût et une odeur agréables, de sorte que les parents n’ont pas de difficulté à donner des médicaments à l’enfant.
  • Médicaments antiviraux - on prescrit le plus souvent aux enfants des médicaments à base d'interféron humain. Les médicaments antiviraux les plus courants qui peuvent être utilisés même par les enfants de la première année de vie sont Laferobion, Viferon, les suppositoires d'interféron et le spray nasal Nazoferon.
  • Antihistaminiques - prescrits pour réduire le gonflement des tissus de la gorge et du nez et soulager une réaction allergique. Pour les enfants, des médicaments prescrits sous forme de gouttes pour administration orale - Zodak, Zyrtec, sirop de claritine, comprimés de Suprastin. En cas de réaction allergique locale sévère, des préparations supplémentaires sont prescrites sous forme de gels, de pommades et de crèmes.
  • Glucocorticoïdes - prescrits sous la forme d'une solution pour injections en situation d'urgence, par exemple, lors du développement d'une sténose du larynx, d'un gonflement aigu de la gorge, d'une attaque d'asphyxie.

En plus de ces médicaments pour le traitement de la gorge rouge chez les enfants prescrits moyens d'action locale:

  • pastilles - Lizobakt, Faringosept, Grammidin, Strepsils. Les médicaments ont une limite d'âge. Les parents doivent donc toujours étudier les instructions et consulter un médecin pour connaître la fréquence d'administration et la posologie.
  • sprays et aérosols pour la gorge - Orasept, Ingalipt, Hexoral, Tantum Verde, Bioparox. Ces médicaments ne peuvent être utilisés que par des enfants âgés de 3 à 6-12 ans. Vous devez donc étudier attentivement les instructions ci-jointes. Les enfants d'âge préscolaire, ainsi que les enfants qui sont sujets aux allergies, le médicament doit être pulvérisé sur la surface interne des joues, demandant de retenir votre souffle pendant une seconde;
  • gargarismes - les enfants plus âgés peuvent déjà se gargariser sous la surveillance d'un adulte. Pour le rinçage, vous pouvez utiliser des solutions pharmaceutiques prêtes à l'emploi ou les préparer vous-même à la maison.

Gorges pour les enfants

Les solutions les plus sûres et les plus efficaces pour le gargarisme des enfants sont les suivantes:

  • Solution de miramistine;
  • Solution de chlorhexidine;
  • La furaciline;
  • décoction de camomille;
  • solution de soude additionnée de sel et d’iode;
  • Solution de Rotokan;
  • décoction de sauge.

La rougeur de la gorge chez les enfants peut être provoquée par diverses raisons - de l'hypothermie banale à une infection grave. Pour éviter le développement de complications graves, évitez de vous soigner vous-même. Rappelez-vous que chez les enfants, le risque de recevoir le mauvais traitement est beaucoup plus élevé que chez les adultes.

http://bezboleznej.ru/krasnoye-gorlo-u-rebenka-chem-lechit

Rouge gorge vif chez un enfant

La gorge rouge est un symptôme de nombreuses maladies, infectieuses et non infectieuses. Avant de commencer à traiter les rougeurs, il est toujours important de déterminer la cause de ce phénomène.

La gorge est une expression courante, il n'y a pas de terme anatomique de ce type. Lorsque nous parlons de «mal de gorge» ou de «gorge rouge», nous entendons la partie du pharynx visible à l'œil nu, ou plutôt l'oropharynx et la gorge - le trou qui relie la cavité buccale à l'oropharynx. Que voit-on exactement lorsque nous regardons dans la bouche de l’enfant ou que nous regardons notre gorge dans le miroir? Une ouverture en forme d'arche, délimitée latéralement par les arches palatines - antérieure et postérieure, entre lesquelles se trouve l'amygdale palatine, le palais mou (la «langue») est suspendue au-dessus de ce trou, et nous pouvons également regarder le mur pharyngien postérieur.

La gorge est la porte d'entrée de la nourriture et de l'air respirable qui pénètre dans notre corps. C’est la raison pour laquelle toute inflammation de la gorge d’une personne se fait immédiatement sentir: le premier symptôme de l’inflammation de la gorge est généralement une douleur, en particulier lors de l’ingestion.

Comme vous le savez, la rougeur est un symptôme d'inflammation. Lorsque tout facteur pathogène est libéré, une réponse immunitaire cellulaire se produit, à savoir la libération de médiateurs inflammatoires, qui ont un effet vasodilatateur. En raison de la circulation sanguine, nous voyons une rougeur et un gonflement (épaississement) de la membrane muqueuse.

Quelles maladies sont accompagnées d'une rougeur de la gorge?

Les causes les plus courantes de rougeur dans la gorge:

La pharyngite est une inflammation des parois du pharynx. Ce peut être à la fois une maladie indépendante et un symptôme d'autres maladies. La pharyngite est causée par une infection des muqueuses, généralement par des gouttelettes en suspension dans l'air. Les facteurs prédisposant au développement de l'inflammation sont:

La surfusion du corps. Nourriture ou boisson irritante (trop chaud ou trop froid, épicé, salé, acide, etc.) Pollution de l'air ambiant. Fumer, l'alcool. Pathologie du nez et des sinus paranasaux. Maladies de l'œsophage et de l'estomac. Trauma (brûlure). Prédisposition allergique.

Les principaux symptômes de la pharyngite sont:

Maux de gorge. La nature de la douleur peut être différente - de forte («comme le verre que j'avale») à à peine perceptible. La gravité de la douleur ne dépend pas du degré de rougeur de la gorge, mais plutôt du degré de sensibilité à la douleur. La douleur peut être ressentie à la fois lorsque la nourriture est avalée ou lorsqu'elle est «à gorge vide» (avalant la salive). Dans ce dernier cas, elle se produit encore plus souvent. Inconfort dans la gorge: sensation de sécheresse, de grattage, sensation de grosseur ou de corps étranger. Toux La toux pharyngite commence par chatouiller ou chatouiller dans la gorge, le patient poursuit constamment le désir de se racler la gorge afin de supprimer le "bruit" dans la gorge. La toux est généralement sèche, parfois le mucus tousse encore, mais cela ne soulage pas.

Paroi rouge de la gorge: hyperémie des arcs palatins, palais mou, parois du pharynx. Les amygdales ne sont généralement pas affectés. Chez les enfants atteints de pharyngite virale, de petites taches rouges sur les parois du pharynx et du palais peuvent être observées. Sabler les murs pharyngés. Le tissu lymphoïde du pharynx se situe dans les follicules - de petites formations arrondies dispersées le long des parois du pharynx. Dans l'inflammation, c'est le tissu lymphoïde qui porte le premier coup de l'infection. Les follicules grossissent et deviennent visibles sous forme de petits grains. Parfois, ils peuvent suppurer, alors nous parlons de pharyngite folliculaire purulente. Lors de la fixation de la flore bactérienne, une plaque purulente ou fibro-purulente sur les parois du pharynx est possible.

Un petit enfant ne peut souvent pas se plaindre d'un mal de gorge. Par conséquent, lorsque des symptômes tels que anxiété, léthargie, refus de manger, fièvre, vous devez regarder la gorge de l'enfant.

La pharyngite aiguë n’est presque jamais isolée, elle apparaît le plus souvent comme un symptôme de ORZ associée à une rhinite, une trachéite, une bronchite.

Dans 80% des cas, la pharyngite est causée par un virus. Par conséquent, si un diagnostic est posé, vous n’avez pas besoin de prendre d’antibiotiques immédiatement.

L'augmentation de la température et l'intoxication grave ne sont pas non plus caractéristiques d'une pharyngite isolée.

La pharyngite chronique apparaît principalement à l’origine de maladies associées ou de facteurs nocifs permanents. Les rougeurs ne disparaissent pas, même après le soulagement des symptômes de l'exacerbation. On observe constamment un rouge gorge:

Avoir de gros fumeurs. Affecte l'effet irritant constant de la fumée de tabac. Chez les patients atteints de reflux gastro-oesophagien. Avec cette pathologie, le suc gastrique est projeté dans l'œsophage, une inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage et du pharynx se produit. Travailler dans des industries dangereuses. Chez les personnes souffrant de sinusite chronique et de rhinite. Il y a deux facteurs: premièrement, l'écoulement constant de mucus de la cavité nasale le long de la paroi du pharynx; deuxièmement, une respiration nasale perturbée oblige à respirer constamment par la bouche. Avec rhinopharyngite allergique.

Traitement de la pharyngite

Si une pharyngite s'est produite sur fond d'infections respiratoires aiguës ou de grippe, elle n'est pas accompagnée de dépôts purulents, le traitement antiviral et local habituel est suffisant. Habituellement, dans 3 à 5 jours, les symptômes disparaissent.

Méthodes non médicamenteuses pour la pharyngite

Lors du traitement de la pharyngite, il est très important de ne pas irriter la muqueuse pharyngée enflammée. Toute nourriture ou boisson doit être tiède (ni chaude ni froide). Exclus épices chaudes, alcool, aliments solides. Il est nécessaire de prendre une quantité suffisante de vitamine C, ainsi que de vitamines A et E. Une boisson abondante est recommandée. Vous devez également surveiller suffisamment d'humidité dans la pièce (c'est un facteur très important). Les procédures distrayantes donneront un bon effet - bains chauds locaux pour les pieds ou les mains, plâtre à la moutarde sur les pieds ou les mollets.

Exposition locale à la pharyngite

Le traitement local a pour but de réduire la douleur, l'hydratation de la membrane muqueuse, la stimulation de l'immunité locale, l'effet antiseptique.

La méthode la plus sûre pour affecter la gorge muqueuse est l’effet de la solution saline. La solution saline peut être achetée en pharmacie ou préparée à la maison (pour 1 tasse d’eau - ½ c. À thé de mer ou de sel). Cette solution peut se gargariser de la manière habituelle, vous pouvez l’irriguer avec un vaporisateur ou avec un nébuliseur. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d'iode à cette solution.

Rincer la gorge est bien adapté aux infusions d'herbes - sauge, camomille, eucalyptus.

Les pharmacies vendent de nombreuses préparations toutes faites pour le traitement local des maux de gorge. Vous pouvez choisir la forme d'application qui vous convient: solution de rinçage, aérosol ou sucettes. Ils consistent en un ou plusieurs antiseptiques, huiles essentielles, anesthésiques locaux, moins souvent ils contiennent des antibiotiques et des lysats de bactéries. Médicaments de base:

Solutions de rinçage - Miramistin, Octenisept, Rotokan, Povidone-iode. Vous pouvez également préparer vous-même la solution à partir de teintures prêtes à l'emploi: propolis, calendula. Aérosols - Ingalipt, Kameton, Stopangin, Geksoral, Yoks, Proposol. Comprimés pour la résorption - Sebidin, anti-angor, Faringosept, Strepsils, Tantum Verde, Imudon.

Tous ces médicaments peuvent être utilisés pendant un certain temps indépendamment. Séparément, vous devez appeler des médicaments contenant des antibiotiques et des sulfamides - Bioparox, Grammidin, Stopangin 2A forte.

Les médicaments contenant des antibiotiques (même en cas d'utilisation topique) n'ont pas besoin d'être utilisés pour le mal de gorge sans ordonnance d'un médecin. Pourtant, il existe des indications strictes pour la prescription d'antibiotiques.

Pourquoi les antibiotiques ne peuvent-ils pas être utilisés sans preuves appropriées?

Dans la cavité buccale et le pharynx, il existe un nombre plus ou moins constant de plusieurs types de bactéries. C'est la microflore normale. Les populations de bactéries pathogènes conditionnelles coexistent pacifiquement, occupent leur niche et empêchent la propagation de bactéries «étrangères».

Les antibiotiques tuent non seulement les agents pathogènes, mais également cette microflore «pacifique». De plus, les espèces les plus faibles sont d'abord tuées et les fortes et résistantes à ces antibiotiques continuent à se multiplier. N'oublions pas qu'ils sont qualifiés de «pathogènes conditionnels», c'est-à-dire que, dans certaines conditions, ils peuvent toujours causer des maladies. Et dans le cas où nous aurions vraiment besoin d'antibiotiques, l'ancien médicament ne nous aiderait plus - nous aurions besoin d'un médicament plus puissant.

Et quand avez-vous encore besoin d'un antibiotique? Pour déterminer les indications pour un traitement antibiotique devrait encore un médecin. Mais les principaux symptômes de la pharyngite bactérienne et non virale peuvent être rappelés. Ce sont: une plaque purulente sur les parois du pharynx, une augmentation de la température corporelle supérieure à 38 ° C pendant plus de 3 jours, une augmentation et une sensibilité des ganglions lymphatiques sous-maxillaires, des modifications du test sanguin (augmentation du nombre de leucocytes, ESR).

Et bien sûr, il y a des maladies lorsque les antibiotiques sont simplement nécessaires. En premier lieu, c'est un mal de gorge.

Cause fréquente de rougeur de la gorge: maux de gorge

L'angine (amygdalite aiguë) est un processus inflammatoire au niveau des amygdales (on parle couramment de glandes). Cette maladie est infectieuse, causée par des streptocoques pathogènes, moins fréquemment par d’autres bactéries.

La maladie se manifeste par une douleur intense à la gorge et une intoxication générale du corps (fièvre, mal de tête, faiblesse, nausée). Selon le tableau clinique, l'angine est catarrhale et purulente (folliculaire et lacunaire), il existe également une forme purulente-nécrotique.

Symptômes de diverses formes de maux de gorge:

Dans la forme catarrhale, on détermine la rougeur prononcée (hyperémie) des amygdales, la rougeur s'étend également aux arcades palatines, au palais mou et aux amygdales élargies. Langue sèche, peut être recouverte de fleurs blanches. La forme folliculaire est plus sévère. Les follicules des amygdales suppurent et sont visibles à leur surface sous forme de petits abcès.

Quand on observe un angor lacunaire, on observe une plaque fibrineuse-purulente continue ou en îlot sur les amygdales. La plaque s'enlève facilement à la spatule. Les formes puruleuses de l’angine sont difficiles, la température peut monter à 39-40, il ya un mal de gorge sévère, il est difficile même d’ouvrir la bouche. La patiente s'inquiète des frissons, de la léthargie, des nausées, du manque d'appétit. Les ganglions lymphatiques sous-maxillaires sont également enflammés - ils se développent et deviennent douloureux. La maladie peut durer de 6 à 8 jours. L'angine, contrairement à la pharyngite, n'est généralement pas accompagnée d'une toux ou d'un nez qui coule.

L'angine est dangereuse avec des complications graves: suppuration du tissu paratonnaire environnant avec formation d'un abcès, ainsi que des complications à long terme: développement d'une endocardite, d'une myocardite, de rhumatismes, d'une maladie du rein.

Un mal de gorge est juste une maladie qui nécessite un traitement avec des médicaments antibactériens. L'angine de poitrine est contagieuse; par conséquent, il est nécessaire d'isoler le patient, en particulier chez les enfants. Dans les cas graves, l'hospitalisation est indiquée dans un hôpital infectieux.

En plus de toutes les mesures ci-dessus, qui sont utilisées pour la pharyngite, des antibiotiques sont prescrits, ce qui a un effet destructeur sur la bactérie cocci. Il s’agit principalement de médicaments appartenant au groupe de la pénicilline - Phenoxymethylpenicillin, Amoxicillin, Augmentin, Amoxiclav. En cas d'intolérance de ce groupe, les céphalosporines (Cefotaxime, Cefuroxime) ou les macrolides (Azithromycine, Sumamed) sont prescrits.

Les antibiotiques systémiques peuvent être combinés avec des médicaments topiques. La durée du traitement antibiotique est jusqu’à 10 jours.

Si l'amygdalite survient plusieurs fois par an et que l'augmentation des amygdales persiste entre les exacerbations, on parlera d'amygdalite chronique.

Vidéo: comment reconnaître un mal de gorge? "Docteur Komarovsky"

Autres maladies accompagnées de rougeur de la gorge

Les rougeurs de gorge peuvent être le symptôme initial d'une maladie infectieuse. Si vous voyez un rouge gorge chez un enfant et êtes au courant d'une épidémie d'infection, une surveillance attentive est nécessaire. Il est nécessaire de rappeler les principales infections, dans lesquelles la gorge devient rouge:

Diphtérie. Une maladie assez rare ces jours-ci. Manifesté par une image de maux de gorge dus à la diphtérie, une intoxication grave et des complications graves. Scarlatine. La maladie débute par une inflammation du pharynx et une forte augmentation de la température. À l'examen, une gorge très rouge est visible et un ciel rouge vif avec une ligne rouge clair est également caractéristique. Quelques jours plus tard seulement, une éruption cutanée se forme sur la peau. Rougeole Lorsque la rougeole rougit aussi en premier lieu, une éruption cutanée apparaît après 3 à 4 jours. La rougeole a un symptôme typique - des taches de Filatov-Koplik (taches claires entourées d'un bord rouge) qui apparaissent au début de la maladie sur la surface interne des joues. Les rougeurs de la gorge se manifestent sous la forme de taches de formes diverses qui se confondent - l’enanthème de la rougeole. Dans le futur peut développer une amygdalite lacunaire. Mononucléose infectieuse. Se manifeste par une inflammation des structures lymphoïdes de la gorge (amygdalite, pharyngite folliculaire, adénoïdite), une hypertrophie du foie et de la rate et une inflammation généralisée des ganglions lymphatiques.

Il faut se rappeler que les rougeurs avec ulcération de la gorge peuvent être le premier signe d'un trouble sanguin (leucémie aiguë, agranulocytose).

Lésion fongique du pharynx (mycoses)

Chez l'adulte, on les retrouve généralement avec un système immunitaire affaibli, chez les personnes atteintes de maladies somatiques graves concomitantes. Chez les enfants, cette infection est assez fréquente, en particulier chez les nourrissons. Ceci est un muguet bien connu - candida de la bouche et du pharynx. La membrane muqueuse est recouverte de fleurs blanches et de fromage. Une fois retirées, des taches rouge vif sont observées.

La gorge rouge chez un enfant peut toujours être observée avec la stomatite, la dentition.

Est-il nécessaire de traiter la gorge rouge si rien ne le dérange?

Souvent, il y a une telle image que la gorge est rouge et non douloureuse, il n'y a pas de gêne. Chez l'adulte, cela peut se produire en cas de pharyngite chronique, d'amygdalite chronique, de reflux gastro-oesophagien (inflammation de l'œsophage).

Fondamentalement, le problème de la gorge rouge chez un enfant inquiète les mamans inexpérimentées. Il semble que l'enfant soit calme, joue, mange bien, ne chauffe pas, mais la gorge est rouge! Le traitement amélioré commence: rinçage, inhalation, lubrification, etc.

Il convient de noter que le traitement du simple «rouge gorge» est identique au «traitement de l'abdomen» ou «traitement de la tête». Un examen médical est nécessaire pour déterminer la cause. Vous devrez peut-être faire un frottis de la membrane muqueuse pour étudier la microflore et examiner le tractus gastro-intestinal. Il est nécessaire d'évaluer l'utilité de la respiration nasale. Un rinçage fréquent et un traitement antiseptique peuvent entraîner une dysbiose - perturbation de la microflore normale de la cavité buccale et du pharynx.

http://medic-tut.ru/yarko-krasnoe-gorlo-u-rebenka/
Plus D'Articles Sur Les Allergènes