Urticaire solaire: causes, symptômes et schémas thérapeutiques

Une maladie très rare, l'urticaire solaire, ne survient que chez 3% des personnes. L'essence de la maladie est que la peau d'un patient exposé au soleil est couverte d'une éruption cutanée. Il a été observé que les femmes, en particulier les femmes enceintes, sont nettement plus susceptibles que les hommes d’être exposées à cette maladie.

En soi, l'urticaire solaire est plus probablement une nuisance qui rend difficile de profiter d'un bain de soleil, et parfois simplement d'être au soleil pendant une longue période. Cependant, en l'absence de soins médicaux adéquats, cette maladie peut avoir des conséquences graves.

Dans cet article, vous apprendrez pourquoi il existe une urticaire solaire, quels en sont les symptômes et les signes, ainsi que les méthodes de diagnostic, de traitement et de prévention de cette maladie de la peau.

Qu'est-ce que l'urticaire solaire?

L'urticaire solaire, une maladie qui se manifeste sous l'influence des rayons ultraviolets. L'urticaire solaire est appelée réaction allergique au soleil. Cela peut se produire 15 minutes après une exposition au soleil ou une heure. En conséquence d'un effet négatif, une éruption cutanée sous forme de cloques se forme sur la peau.

Parfois, les symptômes qui peuvent être étudiés sur la photo sur Internet apparaissent le lendemain après un long séjour au soleil. La maladie se manifeste dans un cinquième de la population. L'urticaire solaire peut avoir une intensité différente selon la sensibilité de la peau et la durée d'exposition à la lumière ultraviolette.

Les symptômes apparaissent dans les zones ouvertes du corps les plus touchées. De plus, une éruption cutanée se forme souvent à la surface de la peau, recouverte de tissus minces (mousseline de soie, soie). Les symptômes de l'urticaire solaire, visibles sur la photo ci-dessous, apparaissent assez clairement.

Après l'exposition au soleil, des taches rouges telles qu'un érythème apparaissent sur les zones ouvertes du corps (bras, jambes, visage, cou). Si le temps ne supprime pas l'influence du facteur négatif et ne commence pas le traitement, il se transforme en petites ampoules. L'éruption cutanée peut causer de graves démangeaisons. Il y a aussi une sensation de brûlure.

Outre les signes typiques de l'urticaire, visibles sur la photo, d'autres symptômes de la maladie apparaissent. Ceux-ci incluent: la fièvre; faiblesse mal de tête; perte de conscience; manque d'air.

Ces signes font référence à des cas rares, peu typiques dans les cas courants. Cependant, les médecins notent qu’avec une forte réaction du corps, un œdème de Quincke peut apparaître. Dans ce cas, il est impossible d'hésiter à contacter un médecin afin de prévenir des complications graves. Il est important de commencer à traiter une maladie à temps, ce qui devrait être complet.

Habituellement, les ampoules et les éruptions cutanées disparaissent sans exclure toute exposition au soleil. Cependant, les symptômes peuvent réapparaître si la personne sort au soleil. L’urticaire solaire apparaît plus souvent chez les personnes à type de peau celtique, dont les photos sont présentées sur Internet. Ils prennent mal le soleil, ce qui provoque l'apparition à la surface de la peau de taches rouges et de brûlures.

Aussi particulièrement sujettes à la maladie, les femmes enceintes et les enfants. L’apparition de la maladie, dont on peut voir les signes sur la photo, est due à un dysfonctionnement du système immunitaire du corps. La photodermatose apparaît souvent en violation du foie, des reins et des organes du tractus gastro-intestinal. La maladie peut survenir lors de la consommation de produits qui déclenchent le processus de photosensibilisation.

En outre, une réaction allergique, représentée sur la photo, apparaît sous l’influence de certaines plantes et de certaines herbes. Ils sont contenus dans des médicaments, des cosmétiques, des aliments. En outre, les irritants peuvent avoir des huiles essentielles et des médicaments.

Ces derniers sont particulièrement dangereux. Par conséquent, lors d'une exposition prolongée au soleil, il est interdit aux personnes à risque de prendre des antibiotiques, des champignons, des hormones, des antidépresseurs. S'il y a des signes de la maladie, le patient devrait être examiné par un médecin. En fonction des symptômes, le traitement nécessaire sera administré.

Le traitement de l'urticaire solaire commence par la prise d'antihistaminiques. En cas de maladie, les médecins ont le plus souvent recours à des fonds faisant référence à une nouvelle génération. Le médicament Erius contribue à bloquer l'histamine et à éliminer le processus inflammatoire à la surface de la peau. Il peut être utilisé pendant la grossesse en raison de l'absence d'effets secondaires.

Kestin peut être pris pour soulager les démangeaisons et l'inflammation. En outre, il a un effet antiseptique. L'inconvénient du médicament est la présence de réactions négatives avec une posologie et une durée de traitement inappropriées. Avec des symptômes prononcés de la maladie nécessite l'utilisation de fonds externes.

Le traitement peut être effectué à l'aide de médicaments non hormonaux (Fenistil-gel, Bepanten, D-panthénol, Gistan) et hormonaux (Elokom, Soderm, Flutsinar, Advantan). Ce dernier affecte le plus fortement le corps, éliminant les symptômes en peu de temps. Cependant, s'il y a des blessures, il est interdit de les utiliser.

Ils peuvent pénétrer dans la circulation sanguine en perturbant l'équilibre hormonal dans l'organisme. L'avantage de la thérapie non hormonale est l'accessibilité pour toutes les catégories de patients. De telles pommades et crèmes sont autorisées pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants.

Ils refroidissent la surface de la peau, éliminant les démangeaisons, les brûlures et les rougeurs. En cas de desquamation, vous pouvez lubrifier la surface endommagée de la peau avec tout produit cosmétique à haute teneur en matières grasses. S'adapte parfaitement à la tâche Crème pour enfants. Si une personne a déjà eu des symptômes caractéristiques, comme sur la photo, il convient de rappeler les mesures préventives.

A leur observance, le risque de manifestations répétées de l'urticaire solaire est considérablement réduit. Il est nécessaire d'abandonner les promenades en plein soleil. Cela vaut la peine de sortir le matin ou le soir, quand le soleil brille moins. Les personnes qui souffrent de la maladie sont invités à revoir leur propre garde-robe. Il devrait être composé de vêtements de couleur claire.

Il est également recommandé d’acheter des chapeaux à bord, des lunettes de soleil, des parapluies pour se protéger du soleil. Avant de marcher, vous devez appliquer un écran solaire à haut degré de protection sur la surface de la peau. Il vaut la peine de passer en revue les préparations cosmétiques utilisées régulièrement. Ils ne doivent pas contenir de substances pouvant entraîner une photosensibilisation.

C'est important pour éviter la récurrence d'un régime végétal, ainsi que d'un régime de consommation. Le jour où une personne doit boire au moins 2 litres d'eau. Avec l'observance de toutes les mesures de prévention de l'urticaire solaire, vous pouvez oublier les ampoules et les démangeaisons pendant longtemps.

Si toutes les recommandations préventives sont suivies, la réduction du risque de récurrence de l'urticaire solaire ne sera pas difficile. Il convient de rappeler que la maladie ne réagit pas au traitement, de sorte que des rechutes peuvent se produire à nouveau lorsqu’elles sont exposées à un dangereux rayonnement solaire.

Variétés de la maladie

"alt =" ">
Il existe deux formes d’urticaire: L’urticaire immunitaire (allergique) - se développe avec la participation des organes du système immunitaire, s’accompagne de la formation active d’anticorps et de la libération d’histamine. Combiné à la pathologie du système digestif. Sans la pathologie du système digestif.

Après avoir étudié pendant de nombreuses années les facteurs qui causent l'urticaire, les scientifiques ont obtenu les données suivantes: 60% des patients ont une prédisposition génétique à cette maladie.

L'urticaire non immunisée (pseudo-allergique) survient sans la participation du système immunitaire et est causée par: une intoxication sévère du corps (paludisme, dysenterie, empoisonnement par des champignons, etc.); hypersensibilité aux drogues; infection par des vers parasites (ascarisose, giardiase).

L'anamnèse a révélé que, dans 70% des cas, la diathèse exsudative précédait le développement de la maladie. Les maladies pathologiques du système digestif (dysbiose intestinale, infection par des organismes parasitaires) sont caractéristiques de 94% des sujets.

40% des patients présentaient des foyers d'infection permanents dans le corps (carie dentaire, inflammation chronique des amygdales, etc.). En analysant les informations ci-dessus, nous pouvons conclure que la maladie urticaire se développe chez les personnes sujettes aux réactions allergiques en présence de troubles du système digestif.

Urticaire allergique

Ce type d’urticaire peut être causé par divers allergènes: Allergènes alimentaires: œufs, sucre, agrumes, pommes de terre, chocolat, etc. Les coupables de la maladie sont souvent plusieurs produits à la fois, en particulier lors d’une longue évolution chronique de la maladie.

Allergènes médicamenteux: antibiotiques, vitamines du groupe B. Allergènes épidermiques: pellicules, poils d'animaux. La période aiguë d'urticaire allergénique dure plusieurs heures, jusqu'à ce que le contact avec les allergènes cesse.

En cas d'allergie alimentaire, les périodes d'exacerbation alternent avec des périodes de rémission jusqu'à ce que les aliments allergènes soient complètement exclus du régime alimentaire.

Pseudoallergique

L'urticaire pseudo-allergique est une maladie qui se développe sans la participation du système immunitaire humain. En conséquence, il n'y a pas d'augmentation du niveau d'anticorps dans ce processus.

L'urticaire pseudo-allergique se manifeste par l'action de facteurs externes et internes (température, exercice physique, infection bactérienne), mais la formation du complexe antigène-anticorps, la production d'immunoglobulines jE ne se produit pas.

Froid

L'urticaire au froid se développe le plus souvent sous l'influence de la température ambiante basse. Sur les zones froides du corps (le plus souvent sur le visage et les mains), il y a des marques d'eau, une sensation de brûlure, un gonflement. La manifestation maximale d'une réaction allergique atteint pendant la période de réchauffement de la victime.

Dans la plupart des cas, les symptômes des allergies au froid disparaissent en 50 à 60 minutes et persistent parfois jusqu'à 5 à 7 jours. Les boissons froides, les glaces peuvent également provoquer une urticaire froide.

Urticaire cholinergique

L'urticaire cholinergique se développe sous l'influence de la température élevée du corps humain. L'augmentation de la température peut être causée par un effort physique, l'utilisation de boissons chaudes et l'adoption de traitements à l'eau.

Une réaction allergique se caractérise par l'apparition de vésicules roses sur tout le corps. Les véritables causes de la maladie ne sont pas établies avec précision, mais elles sont souvent diagnostiquées chez les personnes souffrant d'urticaire cholinergique: pathologies du tube digestif; infections à helminthes; dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Nerveux

L’urticaire nerveuse est une autre forme d’urticaire pseudo-allergique. Les facteurs déclencheurs dans ce cas sont la tension nerveuse, l'agitation, le stress, la peur.

Caractérisé par les mêmes signes qu'avec d'autres types d'urticaire. D'abord, apparaissent des vésicules couleur peau puis on observe une rougeur de l'éruption cutanée.

Il y a aussi l'urticaire solaire, l'urticaire mécanique, l'aquacrainia, se développant respectivement sous l'action du soleil, des dommages mécaniques et de l'eau.

Les causes


L'urticaire solaire fait référence à une urticaire pseudo-allergique, car les anticorps caractéristiques d'une réaction allergique ne sont pas détectés dans le sang des patients. On pense que la libération d'histamine, sous l'effet de laquelle se produisent des symptômes d'allergie, se produit sous l'influence de substances - des photosensibilisants, qui se trouvent sur ou dans la peau du patient.

Les photosensibilisants sur la peau peuvent être des composants de crèmes ou de déodorants appliqués sur la peau. Les photosensibilisants à l'intérieur de la peau sont des substances toxiques qui se forment dans le corps lors de maladies du foie, des reins ou de la thyroïde.

La photosensibilisation peut également prendre la forme de médicaments tels que les sulfamides, les antibiotiques tétracyclines, les contraceptifs oraux et même la décoction d’Hypericum. Si la photodermatite est causée par des photosensibilisants dans les produits cosmétiques, les taches rouges sur la peau seront clairement délimitées.

Si l’allergie au soleil est apparue en raison de l’utilisation de médicaments ou de maladies des organes internes, des manifestations de l’urticaire se produiront dans les zones cutanées ouvertes et seront localisées symétriquement. Les femmes souffrent d'urticaire solaire 4 fois plus souvent que les hommes. Les personnes à la peau claire font partie d'un groupe à risque particulier.

En outre, le risque de développer une urticaire solaire est plus élevé chez les personnes qui ont eu une photodermatose dans la famille (c’est-à-dire que l’urticaire peut être héréditaire). L'allergie au soleil se produit souvent chez les personnes qui vivent loin de l'équateur dans les régions du nord.

Symptômes et signes

"alt =" ">
La maladie a deux formes: aiguë; Chronique. La phase aiguë se caractérise par des manifestations soudaines de symptômes pouvant apparaître 15 à 20 minutes après l'exposition des rayons du soleil à une zone cutanée dégagée. Dans le cours chronique de la maladie, les symptômes apparaissent progressivement, ils ne peuvent pas disparaître avant plusieurs jours.

Vous trouverez ci-dessous les symptômes généraux chez toutes les personnes. Ils peuvent varier considérablement des caractéristiques individuelles d’une personne - son âge, son sexe, son état de santé.

Rougeur de la peau. Un patient souffrant d'urticaire solaire après quelques heures au soleil devient rouge. La rougeur apparaît le plus souvent sur la poitrine, l'abdomen, la face interne des jambes, les fesses. Sur les bras, le côté extérieur des jambes, le cou et les épaules, une rougeur peut ne pas être due au fait que ces zones sont souvent sous le soleil, elles sont donc immunisées.

Détérioration du ton. Déjà après 30 minutes, le patient commence à se sentir mal, il peut soudainement avoir de la fièvre et des maux de tête. L'apparition de cloques. Si une personne reste au soleil pendant plus d'une heure, la peau peut être recouverte d'ampoules de couleur rose pâle avec des traînées de sang à l'intérieur. Au fil du temps, ils se fondent dans un grand point rouge.

Complications. Après plusieurs heures, le patient peut ressentir un malaise grave, des nausées et des frissons, une perte de conscience. Ces symptômes sont caractéristiques chez les adultes et les enfants, la maladie étant aiguë uniquement chez les enfants; il faut donc le conduire d'urgence dans la chambre dès l'apparition des premiers signes de photodermatose. Urticaire partager sur:

  • Chaleur - éruption cutanée due à une température élevée;
  • Kholodovoy - apparaît en raison d'être dans le gel;
  • Démographique ou mécanique - apparaît en raison de frottements sur la peau ou d'autres effets mécaniques;
  • Idiopathique - apparaît en raison de problèmes psychologiques;
  • Allergique - causée par un allergène spécifique;
  • Solaire - réaction aux rayons ultraviolets.

La principale différence entre la maladie "solaire" et la maladie similaire est une forte réaction aux rayons du soleil. Les premières manifestations (rougeur de la peau) sont perceptibles déjà après une demi-heure de séjour sous un rayonnement ultraviolet. Regardez la vidéo pour comprendre l’essence de la maladie à travers les lèvres d’un médecin professionnel.

Pour identifier la photodermatose, vous devez contacter un thérapeute ou un dermatologue. Pour déterminer l'urticaire solaire, il est nécessaire de passer un test de teneur en protoporphyrine.

Afin de détecter une photodermatose aiguë, il est nécessaire de passer des tests, de subir une échographie et une radioscopie, mais le résultat dépend toujours de l'expérience du médecin, car la maladie est extrêmement difficile à diagnostiquer en raison de l'abondance d'analogues et de facteurs connexes. Si l'indicateur final dépasse de 20 fois la norme, la personne est atteinte de photodermatose et la maladie lui est transmise.

Principes de traitement de l'urticaire solaire


Si une personne est sujette à des allergies au soleil, vous devriez éviter de vous rendre dans la rue pendant les heures les plus animées de l'activité solaire. Vous devriez porter des vêtements qui peuvent vous protéger de l'exposition cutanée au soleil. Si possible, utilisez des crèmes protectrices.

Sortant au printemps et en été à l’extérieur, les personnes qui ont un penchant pour la photodermatite ne doivent pas utiliser de produits cosmétiques, de déodorants, d’huiles aromatiques.

Pour augmenter la sensibilité de la peau à la lumière du soleil, il est possible d'accroître l'adaptabilité en appliquant des rayons ultraviolets pendant une courte période. Afin de ne pas devenir un reclus qui a peur d'aller au soleil, il est nécessaire de suivre un traitement contre la photodermatite.

En principe, le traitement des allergies est divisé en deux catégories: locale, lorsque des pommades et des préparations spéciales sont appliquées sur la peau affectée, et interne, lorsque des préparations antihistaminiques sont prises. Traitement topique Comme onguents, utilisez des médicaments contenant du zinc, de la lanoline et du méthyluracile.

La médecine traditionnelle a également de l'expérience dans le traitement d'une sensibilité accrue au soleil. Pour soulager les démangeaisons, mettez des tranches de concombre frais, de pommes de terre et de feuilles de chou sur les zones touchées. Si l'allergie est sévère, des pommades aux hormones sont prescrites.

Tout d'abord, il est nécessaire de prendre des médicaments qui normalisent les processus métaboliques dans le corps et contribuent à la restauration rapide de la peau. Il s’agit de préparations vitaminées contenant de fortes doses de vitamines B, E et d’acide nicotinique.

Très souvent, l'inflammation de la peau et les démangeaisons peuvent être éliminées en prenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'aspirine ordinaire et l'indométacine. Si l'urticaire solaire ne passe pas ou prend une forme sévère, alors prescrire des médicaments anti-allergiques. Le traitement par photodermite prend du temps, parfois jusqu'à 3-4 semaines.

Si le traitement est inefficace, une urticaire solaire répétée peut conduire à un eczéma solaire chronique, dans lequel le soleil éclatant est déjà réellement contre-indiqué. Remèdes populaires pour le traitement de la photodermatite L'utilisation de "flocons d'avoine".

On prend 400-500 grammes de flocons d'avoine, on verse de l'eau bouillie, tout cela est infusé et ajouté au bain-marie, la température de l'eau doit être la même que celle du corps humain, environ 36 degrés. Consommation de jus de céleri deux ou trois fois par jour pendant une demi-cuillère à soupe.

Le jus est préparé à partir de la racine de la plante, après l'avoir passé dans un hachoir à viande et bien pressé. L’urticaire ensoleillée est traitée avec le jus de pommes fraîches ou le jus de canneberge mélangé à de la vaseline.

Zones de peau avec une infusion d'éruption préparée à partir des feuilles de géranium. Deux cuillères à soupe de feuilles broyées dans deux verres d'eau. Insister pour vingt minutes. Une cuillerée de glycérine est mélangée à une cuillerée d'amidon de riz. Le mélange obtenu est frotté à l'endroit affecté par l'urticaire solaire. Une décoction de racine de bardane est utilisée comme compresse.

Pour ce faire, environ 30 grammes de racines finement hachées versent 2-3 tasses d’eau et portent à ébullition pendant trente minutes. Pour calmer les démangeaisons, prenez un bain de décoction d’aiguilles de pin, d’épicéa, de sapin. Pour renforcer le système immunitaire et améliorer le métabolisme et se débarrasser de l'urticaire, prendre maman et mâcher en nid d'abeille.

La nuit, les parties du corps qui ont été exposées au soleil et couvertes d'une petite éruption cutanée sont recouvertes d'un vêtement en coton.

En outre, essayez de renforcer votre immunité et de durcir votre corps et, en observant les règles de sécurité élémentaires, vous pourrez faire face à une sensibilité accrue aux rayons du soleil et prendre des bains de soleil sur un pied d'égalité avec tout le monde. Le soleil n'a pas besoin d'avoir peur, il devrait apporter joie et santé.

Médicaments

"alt =" ">
Une crème ou une pommade contenant des hormones dans sa composition est très efficace dans le traitement de l'urticaire. Cependant, ces médicaments ont des contre-indications et certains effets secondaires. Les médicaments hormonaux ne sont pas utilisés sur les zones cutanées présentant des lésions ouvertes ou des ulcères.

Médicaments hormonaux

Les onguents hormonaux les plus courants pour l'urticaire, utilisés chez l'adulte et l'enfant: l'onguent à la prednisolone. Le principal composant du médicament est la prednisone. C'est grâce à ce composant que l'on obtient un effet anti-allergique et anti-inflammatoire. Les avantages comprennent les effets thérapeutiques immédiats, l'élimination des symptômes de l'urticaire.

Parmi les inconvénients - l'intolérance individuelle à la drogue. Avec l'utilisation prolongée de prednisone pour un usage externe peut provoquer des démangeaisons, une sensation de brûlure, un érythème.

L'utilisation de la prednisone est inacceptable dans les maladies infectieuses, les femmes enceintes et les femmes et pendant l'allaitement. La prednisolone peut provoquer des zones de croissance accrue des poils sur la peau. Advantan. Le médicament a plusieurs formes de libération: pommade huileuse; onguent avec un rapport équilibré d’eau et de graisse (pour les peaux normales); crème à base d'eau (en présence de zones humides sur la peau).

Le médicament appartient à la dernière génération de pommades stéroïdes et a un minimum de réactions indésirables. Parmi les avantages figurent l'élimination des manifestations objectives et subjectives de réactions allergiques sur la peau (rougeurs, éruptions cutanées, soulagement de l'enflure, des démangeaisons et des brûlures).

Parmi les inconvénients, citons la croissance excessive des poils au niveau des sites d'application, l'apparition de l'acné, une sensation de brûlure et une démangeaison accrue. Le traitement est limité dans le temps. Peut-être l'apparition d'une dermatite périorale. Elokom. Le médicament, produit sous forme de pommade ou de crème. Appliquer sur la peau en couche fine 1 fois par jour. Avantages: a un large spectre thérapeutique.

Il a un effet antihistaminique et anti-inflammatoire, réduit le gonflement de la peau. Inconvénients: les effets secondaires sont prononcés: la sensation de brûlure et les démangeaisons peuvent augmenter. Chez les enfants et les patients de moins de 18 ans, la fonction de production d'hormones par le cortex surrénalien peut être inhibée.

Soderm. Comme indiqué ci-dessus, les médicaments ont plusieurs formes de libération: crème, pommade, lotion. L'ingrédient actif principal est la bétaméthasone. Il est utilisé uniquement pour le traitement de l'urticaire chez l'adulte. Les enfants âgés de plus d'un an sont prescrits avec prudence et uniquement sous la surveillance d'un médecin. Avantages: a de bonnes propriétés anti-inflammatoires.

Inconvénients: peut provoquer une peau sèche et des fissures, une augmentation des démangeaisons et des brûlures. Ne pas appliquer sur de grandes surfaces de peau. Lorinden S. élimine très efficacement la manifestation de l'urticaire. Ingrédient actif: le clioquinol. Avantages: a une action antifongique, antibactérienne et anti-inflammatoire.

Élimine très rapidement les manifestations de l'urticaire, telles que les démangeaisons et l'enflure. Inconvénients: l'incapacité à utiliser chez les enfants. Avec une utilisation prolongée, une atrophie de la peau est possible. Les médicaments hormonaux comprennent également la dexaméthasone et la prednisolone, qui sont utilisées sous forme d'injections et de comprimés pour les crises aiguës d'urticaire.

Pommades et crèmes non hormonales


Ces médicaments ont principalement un effet antihistaminique. Ils n'ont aucun effet secondaire prononcé et peuvent être utilisés dans le traitement de l'urticaire chez l'adulte et l'enfant. Le plus souvent, les médecins préfèrent les médicaments suivants: pommade au zinc. Les pommades à base de zinc peuvent même être utilisées chez les nourrissons.

Ils ne causent pas d'effets secondaires graves et ne contiennent pas d'hormones. Avantages: avoir un bon effet antimicrobien, desséchant et anti-inflammatoire. Faible coût des médicaments.

Il peut être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement. Inconvénients: dans de très rares cas, des réactions allergiques peuvent survenir, se manifestant par des démangeaisons et une éruption cutanée accrue. Gel de Fenistil. Peut également être produit sous forme de gouttes. Il a un effet anti-allergique, réduit la perméabilité capillaire.

Avantages: le gel convient au traitement de l'urticaire chez les nourrissons, a un effet antihistaminique. Inconvénients: dans de très rares cas, une éruption allergique peut survenir, accompagnée de démangeaisons et de rougeurs sur la peau où les médicaments sont utilisés. Nezulin. Gel composé d'ingrédients naturels.

Le frottis de la peau affectée peut aller jusqu'à 4 fois par jour. Avantages: il se compose uniquement d'ingrédients naturels, la possibilité d'utilisation chez les personnes de tout âge. Soulager les manifestations de l'urticaire, telles que démangeaisons, brûlures, rougeurs et gonflements. Inconvénients: non identifié.

Traitement avec des onguents: règles de base

La pommade à l'urticaire est appliquée conformément à certaines règles: il est nécessaire de frottir la peau affectée de 2 à 4 fois par jour; La pommade ou la crème doit être appliquée avec une fine couche. Il est recommandé d’utiliser des médicaments pour le traitement local uniquement sur les zones de peau touchées.

Lors de l'application des onguents permis de capturer de petites zones de peau saine adjacentes aux zones endommagées. Se laver les mains à l'eau et au savon après utilisation.

Pilules

Les antihistaminiques sont à la base du traitement de l’urticaire. Ceux-ci incluent les comprimés Tavegil, Suprastin, Fenkrol, Loratadin, ainsi que les médicaments hormonaux Dexamethasone et Prednisolone. Suprastin peut être utilisé sous forme de gouttes pour les jeunes enfants ou sous forme de comprimés pour adultes. En outre, Suprastin est utilisé pour traiter les complications de l’urticaire, telles que l’œdème de Quincke.

Cependant, ce médicament peut provoquer une somnolence. Suprastin a soigneusement prescrit des conducteurs. Suprastin ne doit pas être prescrit aux personnes atteintes de maladies de la prostate. Une attention particulière dans le traitement de l'urticaire prend du charbon actif. Il aide à éliminer les toxines du corps.

Le charbon actif présente plusieurs avantages: c’est un médicament très bon marché et très efficace qui vous permet d’éliminer les toxines du corps. Selon la plupart des personnes allergiques, le charbon actif soulage de façon permanente les symptômes des allergies. Prendre du charbon actif devrait être basé sur le taux de 1 comprimé par 10 kg de poids.

Le charbon actif ne guérit pas les ruches, mais réduit simplement la charge allergénique sur le corps, de sorte que les manifestations de la maladie puissent disparaître pendant un certain temps. La dexaméthasone peut être prescrite pour les complications de l’urticaire. La dexaméthasone, ainsi que d’autres médicaments de ce groupe, ne sont prescrits que par un médecin, principalement pour les adultes.

Le traitement est effectué sous la surveillance d'un spécialiste. La dexaméthasone est à la base des gouttes ophtalmiques Maxitrol, souvent utilisées pour traiter la rhinite provoquée par une réaction allergique à l’urticaire. La dexaméthasone n’est prescrite que pour les manifestations aiguës de la maladie, en réduisant progressivement la dose du médicament.

Les injections

Injections de médicaments La prednisolone et la dexaméthasone sont prescrites pour un traitement à l'hôpital. Ils peuvent être administrés par voie intraveineuse, intramusculaire. Peut-être l'administration locale de médicaments dans la lésion chez l'adulte. En outre, le traitement de l'urticaire nécessite parfois l'introduction du médicament Suprastin par voie intramusculaire ou intraveineuse. Le médicament dans cette forme de libération est prescrit si nécessaire, soulagement urgent d'une réaction allergique.

Médecine populaire

"alt =" ">
Parlons du traitement des remèdes populaires d'urticaire. La médecine traditionnelle n'est pas un siècle sert la population. On connaît depuis longtemps des recettes qui aident à traiter toutes sortes de maux. L'urticaire ne fait pas exception. Un grand nombre de recettes de médecine traditionnelle viennent en aide à la lutte contre l'urticaire: 4 chodges. La menthe poivrée doit remplir Art. eau bouillante.

Laissez-le reposer pendant 1 heure. Utilisez une décoction de 50 ml, mais pas plus de 3 fois par jour. Prendre jusqu'à guérison complète. 50 gr. l'ortie doit être versé avec de la vodka (0,5 l.). Bien brancher et mettre dans un endroit sombre pendant une semaine.

Il est nécessaire de mélanger périodiquement. Dans une semaine de tension. Prendre 1 cuillère à soupe. mentir 3 fois par jour pendant 2 semaines. Lavez les betteraves et coupez-les en petits morceaux. Mettez dans un bol et versez de l'eau. Laissez-le reposer pendant 6 jours dans un endroit chaud. Filtrer et prendre 1 cuillère à soupe. mentir par jour Peut-être une telle teinture pour essuyer et des éruptions cutanées.

Dans la lutte contre l'urticaire peut aider et la pâte à base de farine de seigle. Pour cela 500 gr. mélange de farine avec 100 gr. Wormwood et pétrir la pâte dans l’eau. Laissez la pâte reposer pendant une demi-heure. Faire des tortillas et appliquer sur les zones touchées pendant 20 minutes. Puis rincez à l'eau tiède. Peut être répété quotidiennement.

1 cuillère à soupe l'herbe broyée versez 1 c. eau bouillante. Insister 40 min. Prendre avant de manger 1/3 c. jusqu'à 3 fois par jour. Le céleri-rave se bat très bien avec l'urticaire. Pour ce faire, vous devez râper la racine, puis presser le jus. Prenez ce jus une heure avant les repas pour 1 cuillère à soupe. mentir jusqu'à 3 fois par jour. Prendre 2 semaines.

Il est possible d'utiliser des bains à la teinture de marjolaine. Pour ce 400 gr. la marjolaine verse 4 litres d'eau bouillante. Insister. N'hésitez pas à ajouter au bain. Le bain à la teinture d’écorce de chêne, de sureau, de chélidoine, de succession, de genévrier, de millepertuis, de racine de valériane, de sauge, de camomille et d’ortie est tout aussi efficace.

De tels bains prennent jusqu'à récupération complète. Les amoureux des aigus peuvent être traités avec du jus de raifort, mélangé avec du miel dans des proportions égales. Prendre jusqu'à 3 fois pour 1 heure lodges. Mélangez de la farine d'avoine fine, de la fécule de maïs et du vinaigre de cidre en proportion (1: 1: 1/2). La masse obtenue est appliquée sur les zones à problèmes de la peau pendant 20 minutes, puis rincée à l'eau tiède.

Répétez jusqu'à soulagement complet. La peau affectée doit être lavée au savon, séchée et enduite de jus de citron. Laisser sécher, étaler pendant 10 minutes supplémentaires, puis appliquer un mélange de sel de mer et de miel en proportion (1: 4) pendant 15 minutes. Rincer à l'eau tiède. 1 2 ch. racine de calamus écrasée prise la nuit. Buvez de l'eau.

4 heures l. guimauve des champs pour art. eau bouillante. Insiste une demi-heure. Appliquez ½ cuillère à soupe. par jour Appliquez jusqu'à ce que la maladie soit complètement.

Cure l'urticaire une fois pour toutes complètement impossible. Cependant, il est possible d’obtenir une réduction significative de la fréquence de ses manifestations.

Pour ce faire, vous devez suivre quelques règles simples: ne consommez pas de drogue sans consulter un médecin; surveillez votre alimentation; Ne laissez pas une forte surchauffe ou un refroidissement excessif du corps; ne portez pas de chaussures et de vêtements moulants; Ne pas bronzer sous les rayons directs du soleil sans crème protectrice. En suivant ces règles simples, vous ne serez jamais dérangé par une maladie aussi désagréable que l’urticaire.

Prévention de l'urticaire solaire


Le meilleur moyen de vous protéger de l'urticaire solaire est d'être le plus rarement possible sous les rayons directs du soleil et de respecter les règles suivantes: Essayez d'être à l'ombre, de préférence dans la rue de 10h à 16h. Portez des vêtements clairs, à manches longues et fermés, ainsi qu'un chapeau et des lunettes de soleil.

L'utilisation d'agents photoprotecteurs, tels que des crèmes. Des vêtements, des lunettes et un chapeau aideront à protéger contre l'urticaire solaire. Observez un régime spécial, qui doit désigner un médecin. Il est particulièrement recommandé d’utiliser des variétés de poisson faibles en gras, des légumes bouillis et des produits laitiers. L'alcool est interdit. Prenez les vitamines nécessaires.

Séchez soigneusement avec une serviette après le bain. Pour éliminer les éléments photosensibilisants du corps, vous devez boire beaucoup d'eau, au moins 2 litres par jour. Utilisez des aliments diurétiques, tels que des pastèques ou des raisins. Ne pas exercer pendant la période de traitement afin que la peau ne transpire pas. Tempérez le corps et prenez des médicaments immunomodulateurs.

Il n'est pas recommandé d'utiliser des produits cosmétiques et des moyens décoratifs. Il est contre-indiqué de visiter le solarium. Ignorer les méthodes préventives peut entraîner des brûlures au deuxième degré ou la forme chronique de la maladie, l’érythème solaire chronique.

Les démangeaisons et les égratignures des zones touchées entraînent des éraflures constantes qui peuvent provoquer une inflammation purulente. Dans de rares cas, un œdème de Quincke apparaît.

http://rodinka.xyz/bolezni-kozhi/solnechnaya-krapivnitsa.html

Urticaire solaire: qui fait face et comment est traitée

Urticaire solaire - une maladie dermatologique rare qui se manifeste par une réaction cutanée intense au rayonnement solaire. Les personnes atteintes de cette maladie souffrent de démangeaisons et d'une éruption cutanée rouge abondante. Le deuxième nom pour la pathologie est la photodermatite.

Le traitement de l’urticaire de type solaire consiste à utiliser des antihistaminiques et des remèdes (y compris des vêtements et des produits cosmétiques appropriés). Une minorité de patients ne réagit pas à ces mesures.

Urticaire solaire sur la photo 7 pièces avec une description

Causes de l'urticaire solaire

Les causes non ambiguës de la pathologie sont inconnues.

Le rayonnement solaire déclenche une libération active d'histamine dans les cellules de la peau. Une réaction similaire est observée lorsque le système immunitaire est trop actif pour produire des anticorps dirigés contre un stimulus spécifique. L'abondance de substances provoque une réaction inflammatoire et une éruption cutanée.

Le groupe de risque comprend les catégories de personnes suivantes:

  • les personnes dont les proches ont souffert ou souffrent d'allergie au soleil (la production accrue de protoporphyrines est héritée);
  • souffrant de dermatite;
  • propriétaires de peau sensible;
  • les personnes qui utilisent souvent des parfums et des produits cosmétiques avec des colorants (les composants de leur composition provoquent une réaction chimique aux rayons UV);
  • les personnes prenant des antibiotiques régulièrement;
  • problèmes endocriniens;
  • pathologie rénale;
  • troubles métaboliques;
  • troubles psychosomatiques.

Même la peau cachée sous les vêtements peut être affectée, surtout si le tissu est fin. Certaines personnes présentant des allergies similaires peuvent réagir non seulement au soleil, mais également aux sources de lumière artificielle.

Fait intéressant, les femmes souffrent plus souvent de ce type de pathologie que les hommes.

Symptômes de l'urticaire solaire

Le plus souvent, la pathologie survient chez les personnes âgées de 20 à 40 ans. Cependant, tout le monde peut contracter la maladie, même un petit enfant.

Les principaux symptômes des allergies solaires sont des taches rougeâtres sur la peau avec un contour arrondi distinct. Ils démangent généralement intensément et provoquent une sensation de brûlure. Les formations apparaissent quelques minutes après l'exposition au soleil. Disparaît - après 5-10 heures après l'exclusion du stimulus.

Si une éruption cutanée affecte une grande surface cutanée, le patient peut présenter des symptômes supplémentaires:

  • hypotension artérielle;
  • maux de tête;
  • peau sèche;
  • se sentir nauséeux;
  • difficulté à respirer.

Pour comprendre ce que l’on peut visualiser en ligne sur le sujet, les symptômes de la photo du soleil - la prévention et le traitement dépendent de la gravité des manifestations.

L'apparence de l'éruption cutanée peut varier en fonction de la sensibilité individuelle. Dans certains cas, la formation peut faire des bulles ou devenir dure. Les traces d'une éruption cutanée ne laisse pas.

L'intensité des manifestations affecte également l'heure du soleil. Avec un délai de plus de 120 minutes, le risque de complications symptomatiques est extrêmement élevé - pouvant aller jusqu'à l'évanouissement.

Parfois, il est possible de déterminer la cause exacte de l'éruption cutanée. Si leurs limites sont claires et précises, la faute réside probablement dans les produits cosmétiques. Si les formations sont rondes et régulières, alors les facteurs internes sont à blâmer.

Urticaire solaire chez les enfants

L’urticaire solaire chez les enfants se manifeste de la même manière que les personnes âgées. La pathologie peut être détectée même chez les nourrissons.

En plus des symptômes principaux, l'enfant peut ressentir:

  • nervosité, grande anxiété;
  • les tentatives de peignage des formations (peuvent provoquer une irritation ou une infection);
  • pleurer;
  • augmentation de la température (pas plus de 38 ° C).

Avec l'urticaire solaire des enfants, seul un médecin peut déterminer les symptômes et le traitement. En règle générale, seuls les sédatifs externes sont prescrits.

Les causes les plus courantes associées au développement d'éruptions cutanées chez les enfants sont les maladies virales négligées, les allergies alimentaires et l'hypersensibilité à certains médicaments.

Urticaire solaire chez l'adulte

Chez les personnes d'âge mûr, les ruches du soleil semblent plus intenses - cela est démontré par la photo.

Dans certaines circonstances, les symptômes ne disparaissent pas au bout de quelques heures, comme d'habitude, mais un à deux jours plus tard. Cependant, c'est rare.

En général, le traitement de l'urticaire solaire chez l'adulte est plus actif et peut inclure des médicaments, notamment un traitement hormonal.

Si vous ignorez la maladie et n’utilisez pas de traitement médicamenteux, il peut y avoir des rechutes fréquentes. Dans ces circonstances, le risque de contracter un eczéma solaire chronique augmente.

Traitement de l'urticaire solaire. Façons de thérapie

Dans certaines situations, la pathologie passe par elle-même.

Comment traiter une urticaire solaire dépend de la gravité des symptômes.

Avec une réaction légère, le médecin peut prescrire une exposition au soleil de courte durée pendant 2 à 10 minutes. Le corps s'habitue à l'irritant et cesse de réagir si intensément.

En outre, une stratégie thérapeutique peut inclure:

  • médicaments par voie orale;
  • remèdes externes pour atténuer les symptômes;
  • photophérèse (irradiation ultraviolette thérapeutique et prophylactique de cellules);
  • prendre des vitamines (pour améliorer l'activité immunitaire).

Avec différentes manifestations de l'urticaire solaire, les photos peuvent démontrer la gravité de la situation, mais pour toutes les options, le médecin détermine les symptômes et le traitement.

En outre, le patient est recommandé un régime spécial. Certains produits peuvent provoquer une réaction active des housses sur les rayons du soleil:

  • carottes et poivrons doux;
  • les figues;
  • les noix;
  • le céleri;
  • le persil;
  • agrumes;
  • les produits à base d'alcool et de caféine tels que le thé et le chocolat;
  • fruits de mer

Parfois, pour éliminer complètement les symptômes, il suffit de se cacher du soleil. Par exemple, à l'ombre des arbres.

Traitement de l'urticaire solaire avec des médicaments en pharmacie

Le traitement médicamenteux comprend des médicaments de différentes directions.

Voici comment traiter les ruches du soleil:

  • Antihistaminiques oraux. Pour calmer le corps et réduire l'intensité des manifestations.
  • Crèmes et gels en vente libre. Avec teneur en aloe vera ou en calamine.
  • Corticostéroïdes. Appartenir à l'hormonothérapie. Montré dans les cas graves. Habituellement prescrit sous forme de pommades, mais peut nommer des comprimés.
  • Immunoglobulines. Pour administration intraveineuse. Attribuer dans les cas graves.

En cas de gravité faible de la pathologie, il est recommandé d'utiliser uniquement des moyens externes.

La photothérapie est une alternative au traitement chez les patients qui ne répondent pas aux antihistaminiques. Dans de rares cas, si le patient avait eu une anaphylaxie la dernière fois, un auto-injecteur d'adrénaline devrait être administré.

Traitement de l'urticaire solaire par des méthodes traditionnelles

Lorsque le traitement de l'urticaire solaire est généralement effectué à la maison. Vous pouvez ajouter une thérapie avec des méthodes traditionnelles.

Voici quelques recettes:

  • Lotion de thé. Noir haute qualité infusion et cool. Liquide essuyez la zone touchée toutes les 20 minutes. Répétez jusqu'à ce que la démangeaison soit complète.
  • Compresse de concombre-chou. Les composants sont mélangés et broyés en une suspension. Appliquer sur la peau affectée. Vous pouvez utiliser des légumes séparément.
  • Bain à l'avoine. Dans le bain fini, verser des flocons d’Hercule en poudre. Pour une session, vous aurez besoin de 500 à 600 grammes.
  • Bain de conifères. Soulage les démangeaisons intenses. Dans la salle de bain finie, versez une décoction de sapin, d’épicéa ou de pin. Les plantes peuvent être mélangées ou choisir une chose. Plus la décoction est forte, plus elle est efficace.
  • Lotion de riz-glycérine. Prenez des amidons de riz et de la glycérine à parts égales. Mélanger jusqu'à homogénéité et frotter les zones touchées.
  • Bouillon de bardane. La racine de la bardane est immergée dans l'eau et portée à ébullition. Dans la composition refroidie, humidifiez une gaze stérile et appliquez-la sur la zone touchée.
  • Gadgets en géranium. Le géranium broyé et versé de l'eau bouillante. Après refroidissement avec la composition, essuyez la zone avec une éruption cutanée. Répétez régulièrement.

Avant de recourir à des recettes maison, vous devez éliminer les allergies aux composants et consulter un médecin.

Prévention de l'urticaire solaire

Une mesure préventive essentielle consiste à éviter la lumière directe du soleil. Surtout en été et avec le soleil agressif de midi.

En outre, un certain nombre de règles doivent être considérées:

  • Les vêtements doivent être fermés pour que la peau reçoive plus de protection. Il est conseillé de choisir des matériaux de teintes claires.
  • Ne restez pas longtemps à l'extérieur du bâtiment. Lorsque vous sortez, restez à l'ombre. Il n'est pas souhaitable de passer de 10 à 16 heures - à ce moment, le rayonnement solaire est particulièrement actif.
  • 20 minutes avant d'atteindre la peau doit être appliqué avec une protection SPF élevée.
  • Il ne fait pas mal de s'en tenir à un menu spécifique. Le lait de vache et le lait fermenté, les légumes frais et bouillis (sauf le poivron et les carottes), ainsi que les poissons de variétés faibles en gras devraient être ajoutés à l'alimentation.
  • Il est important d'éviter l'alcool, le café et le tabagisme. Attention aussi au chocolat.
  • Il est conseillé de boire plus d'eau pure. Surtout pendant l'attaque. Cela contribue à la libération rapide des provocateurs du corps.
  • Strictement interdit d'être sur la plage et des séances dans le solarium.

Si vous suivez ces recommandations et prescriptions médicales, la maladie sera moins grave et aura moins de chance de se faire sentir.

Bien que les cas d'urticaire solaire soient difficiles à traiter, le pronostic est bon. La raison - le manque de sérieux de la réaction. Dans la plupart des cas, les manifestations de la pathologie peuvent être contrôlées par des antihistaminiques. Les mesures thérapeutiques restantes dépendent de l’évolution de la maladie et de la tactique du médecin.

http://www.dermatit.net/krapivnica/solnechnaya-krapivnitsa/

Urticaire solaire

L'urticaire solaire est une lésion inflammatoire de la peau causée par une sensibilité accrue à la lumière solaire et se déroulant en fonction du type de réaction allergique. L'évolution chronique est l'un des traits distinctifs de la maladie. Cela signifie que les symptômes caractéristiques ne se manifestent que dans le cas d'une exposition répétée à un facteur provoquant.

L’hypersensibilité aux rayons ultraviolets est la principale cause de cette pathologie. En outre, il existe plusieurs facteurs prédisposants.

Le tableau symptomatique de la maladie est spécifique, car il se manifeste par la formation de taches rouges sur les zones découvertes de la peau, de démangeaisons intolérables, de faiblesses et de nausées.

L'urticaire solaire n'est diagnostiquée que par un spécialiste en dermatologie, qui procède à un examen approfondi de la peau et prescrit des examens spéciaux de laboratoire et des instruments.

La thérapie implique l'utilisation de méthodes conservatrices, en particulier l'utilisation locale de pommades et de crèmes, de médicaments par voie orale et de traitements alternatifs.

Selon la classification internationale des maladies de la dixième révision de cette pathologie, un code distinct est attribué. Ainsi, le code de l'urticaire solaire pour la CIM-10 sera L56.3.

Étiologie

La pathogénie de la formation d'une telle forme d'urticaire reste une question ouverte pour les dermatologues. Néanmoins, les cliniciens ont décidé de distinguer certains des facteurs les plus susceptibles de provoquer. Ainsi, le développement de la maladie contribue à:

  • sensibilité accrue aux rayons ultraviolets émis par le soleil - ils ont des effets néfastes sur les composants du sang tels que les basophiles situés dans la couche supérieure de la peau;
  • production excessive de protoporphyrines sensibles au soleil, dans le fond desquelles se développe une sensibilisation du corps. Il convient de noter qu’une telle déviation est considérée comme génétique et se transmet de parents à enfants;
  • les photosensibilisants, qui sont des produits cosmétiques, qui incluent un irritant;
  • l'évolution des maladies endocrinologiques;
  • lésions rénales;
  • psychosomatique.

En outre, une allergie au soleil peut se développer dans le contexte de la consommation d'aliments qui déclenchent le processus pathologique de la photosensibilisation. Les plus fortes influences sur le corps humain ont:

  • les carottes et les figues;
  • Poivre bulgare;
  • persil et céleri;
  • agrumes;
  • alcool et café;
  • noix et fruits de mer.

De plus, certaines herbes et plantes peuvent agir comme photosensibilisants, après le contact avec lesquelles une hypersensibilité au soleil se produit. Cette catégorie devrait inclure:

  • ortie et orchidée;
  • aubépine et yasenets;
  • cygne et carex;
  • absinthe et mauvaises auvent
  • Le millepertuis;
  • trèfle et boutons d'or;
  • immortelle

En outre, les capacités irritantes peuvent avoir des huiles essentielles à base de:

Dans de très rares cas, les irritants peuvent être des médicaments. Après la prise de ceux-ci et une exposition prolongée au soleil, des manifestations cliniques de l'urticaire solaire peuvent survenir. Il s’ensuit que si une personne sait qu’elle passera beaucoup de temps au soleil, il est préférable de refuser de la prendre:

  • des antibiotiques;
  • substances antifongiques;
  • agents hormonaux;
  • les antidépresseurs;
  • les corticostéroïdes;
  • médicaments visant à normaliser le travail du cœur.

Les photosensibilisants ci-dessus sont dangereux pour les adultes et les enfants.

Classification

Variétés d'urticaire solaire, en fonction de l'évolution de la maladie:

  • aigu - est diagnostiqué chez une personne pour la première fois de sa vie;
  • chronique - caractérisée par la présence de signes cliniques pendant une période assez longue, à savoir plus d'un mois;
  • papuleuse persistante;
  • récurrent - survient le plus souvent, car il survient après des effets répétés simultanés sur la peau des photosensibilisants et de la lumière du soleil.

Symptomatologie

Le développement de l'urticaire solaire peut être observé même après un court séjour au soleil ou sous l'influence d'autres sources de rayons ultraviolets, telles que les lits de bronzage.

Si une personne est sujette à l'apparition d'une pathologie similaire, il lui suffit alors d'être sous l'influence des rayons UV de 10 minutes à une heure et demie. Après cela, dans les zones ouvertes de la peau, il y a une rougeur et un gonflement, la combinaison de ce qui ressemble à une brûlure au 1er degré. Souvent, ces zones sont:

  • membres supérieurs et inférieurs;
  • visage et cou;
  • ceinture scapulaire

Dans le contexte des signes ci-dessus, l'apparition de:

  • démangeaisons et brûlures;
  • nombreuses petites éruptions cutanées susceptibles de s’écouler dans de grands foyers érythémateux;
  • peau sèche;
  • hyperpigmentation;
  • faiblesse et détérioration significative de la santé;
  • amélioration du motif de la peau;
  • la température augmente;
  • mal de tête;
  • la nausée, la fin des vomissements - tout en bâillonnement ne conduit pas toujours à une amélioration de l'état du patient;
  • épisodes de perte de conscience;
  • manque d'air;
  • Œdème de Quincke;
  • des frissons;
  • limites claires entre la peau saine et affectée.

Il convient de noter que les signes d'urticaire décrits ci-dessus chez les enfants et les adultes n'apparaissent pas immédiatement après le contact avec les rayons ultraviolets. Dans certains cas, les symptômes apparaissent après quelques jours.

La sévérité des manifestations cliniques est dictée par la durée passée sous le soleil. Ils passent également chaque personne de différentes manières, mais cela prend souvent plusieurs heures et l'éruption disparaît complètement, sans laisser de traces. Toutefois, il convient de rappeler qu’avec l’influence répétée du facteur provoquant, les symptômes réapparaissent.

Diagnostics

Le processus de diagnostic de l’urticaire solaire ou de la photodermatose combine toute une gamme d’activités.

Le diagnostic primaire est réalisé directement par un dermatologue et vise à:

  • étude de l'histoire de la maladie;
  • collecte et analyse de l'histoire de la vie - pour déterminer exactement quel facteur est devenu un photosensibilisateur pour une personne donnée;
  • examen minutieux et la palpation des zones touchées de la peau;
  • Sondage détaillé auprès des patients - ceci aidera le clinicien à dresser un tableau complet des symptômes et à comprendre la nature de l’allergie à l’urticaire.

Parmi les études de laboratoire, les valeurs les plus diagnostiques sont:

  • tests immunologiques;
  • analyse clinique générale du sang et de l'urine;
  • tests hormonaux;
  • biochimie sanguine.

Le diagnostic instrumental de l'urticaire chez l'adulte et l'enfant n'est nécessaire que pour la différenciation d'une maladie similaire par d'autres affections cutanées. Le plus souvent, les patients subissent une échographie, une radiographie et une IRM.

Traitement

Il est possible de soigner sans problème l'urticaire solaire à l'aide de méthodes thérapeutiques conservatrices. Dans cette situation, les antihistaminiques seront les plus efficaces, notamment:

Pour une utilisation topique, on utilise des crèmes et des pommades, qui incluent des substances hormonales et des corticostéroïdes. Parmi les moyens externes, il convient de souligner:

En outre, l'utilisation de la médecine traditionnelle est autorisée. Cette option de traitement de l'urticaire solaire implique la préparation de décoctions et de perfusions de médicaments à base de:

  • la marjolaine;
  • jus d'aloès;
  • passiflore;
  • racine de réglisse;
  • chélidoine;
  • soucis;
  • racines de bardane;
  • géraniums;
  • Sapin

Les médicaments des plantes ci-dessus peuvent non seulement être pris par voie orale, mais également utilisés comme lotions et ajoutés au bain.

Prévention et pronostic

Pour que les gens n'aient pas de problèmes de traitement de l'urticaire solaire, vous devez suivre à la lettre ces recommandations préventives simples:

  • minimiser, et il est préférable d’éliminer complètement l’effet de provoquer des photosensibilisants;
  • ne pas être sous l'effet des rayons ultraviolets sans avoir préalablement appliqué un équipement de protection spécialement conçu sur la peau;
  • manger correctement et de manière équilibrée - privilégier les produits laitiers et les légumes;
  • boire suffisamment de liquide par jour - au moins 2 litres;
  • refuser de prendre des médicaments non prescrits par le médecin traitant;
  • s'engager dans le traitement opportun des pathologies du tractus gastro-intestinal, du système endocrinien et des reins;
  • plusieurs fois par an pour se soumettre à un examen préventif complet dans un établissement médical.

Une telle maladie a souvent un pronostic favorable - une thérapie complexe et la mise en œuvre des règles de prévention peuvent permettre de se débarrasser complètement de la maladie. Il est à noter que la seule conséquence de l'urticaire solaire est une récurrence fréquente de la maladie, mais le respect consciencieux des recommandations du médecin traitant par le patient contribuera à éviter ce problème.

http://simptomer.ru/bolezni/kozhnye-zabolevaniya/2702-solnechnaya- krapivnitsa-simptomy
Plus D'Articles Sur Les Allergènes