Pourquoi l'urticaire allergique survient-elle et comment la traiter?

L'urticaire allergique est l'une des manifestations de la réponse du corps à la pénétration d'irritants. Il s'exprime sous la forme d'éruptions cutanées à la surface de la peau. Dans ce cas, l'éruption ressemble à une brûlure d'ortie, comme en témoignent de nombreuses photos de la maladie.

La cause de ce type d’urticaire est constituée d’allergènes - certaines substances que le corps perçoit comme dangereuses pour lui et réagit contre elles d’une manière spéciale, voire dans une certaine mesure, extrêmement forte. Cela se manifeste par une réaction cutanée caractéristique sous forme de rougeur à court terme, de démangeaisons et d'éruptions cutanées typiques.

Les allergènes peuvent être externes, par exemple, contenus dans les aliments, les vêtements, l'air, les médicaments, dans le venin d'insectes ou de plantes, et internes, par exemple, peuvent être les produits de décomposition finale des protéines, des graisses et des glucides, des toxines résultant d'une maladie infectieuse ou parasitaire..

Les causes

L'urticaire allergique peut apparaître chez les adultes et les enfants. Cependant, on pense que les enfants sont plus sujets aux éruptions cutanées à la surface de la peau sous l’influence de divers stimuli. Les causes de l'éruption peuvent être différentes.

Le contact avec l’allergène constitue le principal facteur de survenue de l’urticaire. Allouer des substances qui ont le plus souvent un effet négatif sur le corps des adultes et des enfants. La liste comprend:

  • médicaments (agents antibactériens, vitamines, contraceptifs oraux);
  • allergènes de l'air (pollen de plantes, phanères d'animaux, poussières domestiques);
  • nourriture (poisson, noix, fruits de mer, œufs, miel, chocolat, baies et fruits);
  • additifs utilisés dans la préparation des aliments (arômes, colorants, émulsifiants);
  • virus (hépatite B, Epstein-Barr).

Les causes de l'urticaire allergique sont enracinées dans l'influence de facteurs physiques. Parmi eux, notons:

Pour déterminer la cause des éruptions cutanées, les effets négatifs de diverses maladies chroniques ne doivent pas être exclus. Chez les adultes et les enfants, une urticaire de nature allergique peut apparaître si vous avez:

  • la toxicose;
  • perturbation du fonctionnement du tube digestif;
  • lésions respiratoires et urogénitales par les champignons et les virus;
  • maladies auto-immunes et systémiques;
  • pathologies du foie et des reins;
  • troubles endocriniens (diabète, gipoterioz);
  • tumeurs d'une nature différente.

En cas de détection de signes d'urticaire, que l'on peut voir sur la photo, vous devez contacter votre médecin pour connaître la cause de la maladie allergique.

Stades de l'urticaire

Le développement de la maladie comporte trois étapes principales:

http://medsimptom.org/allergicheskaya-krapivnitsa/

Comment traiter l'urticaire allergique

Il existe un grand groupe de maladies présentant des symptômes cliniques similaires - l'urticaire allergique.

Au moins une fois, un tiers de la population mondiale a eu des manifestations de cette maladie.

C'est quoi

Lorsque l’urticaire allergique apparaît sur la peau, des vésicules ressemblant à une piqûre provoquent des démangeaisons et des brûlures.

La particularité du mécanisme de développement de la maladie est une hypersensibilité de type immédiat.

Une fois que l'allergène est entré dans le corps, la réaction se développe très rapidement. La maladie n'est pas contagieuse.

Raisons

Le corps humain peut réagir différemment à certaines substances.

Les causes les plus courantes de la maladie sont:

  • poussière de maison;
  • pollen végétal;
  • le soleil
  • froid
  • piqûres d'insectes;
  • agrumes;
  • des bonbons;
  • le stress;
  • infections virales;
  • invasions parasitaires;
  • rayonnement ultraviolet;
  • usage de drogues.

Caractéristiques et différences de formes

Environ 75% des patients souffrant de ce type d'allergie manifestent une forme aiguë de la maladie.

Selon ce qui stimule exactement la production de mastocytes, faites la distinction entre les formes immunitaires et non immunisées de la fièvre de l'ortie.

Dans la forme aiguë, les mécanismes immunologiques de l'éruption sont dominants, tandis que dans la forme chronique, le mécanisme d'activation peut être différent.

Les facteurs étiologiques qui provoquent l'urticaire sont divisés en:

  • sur des facteurs exogènes (physiques). Ceux-ci incluent des provocateurs mécaniques, thermiques, alimentaires, de médicaments;
  • sur les facteurs endogènes. Ce sont des maladies somatiques et des processus pathologiques des organes internes. La cause de la réaction allergique dans ce cas peut être une cholécystite, une pancréatite, un lupus érythémateux, la goutte, le diabète, des tumeurs de localisation différente, des fluctuations des niveaux hormonaux.

Pointu

Avec la fièvre aiguë d'ortie, l'éruption apparaît rapidement après le contact avec l'allergène. Il ressemble à de petites ou grandes cloques, de couleur rouge avec une bordure brillante.

Une éruption cutanée peut se produire dans de petites zones sous la forme de taches.

Le plus souvent, ils sont localisés sur la peau, mais peuvent parfois être observés sur les muqueuses.

L'éruption disparaît dans les douze heures.

Périodiquement, cela peut se produire dans de nouvelles zones de peau. En général, la maladie dure jusqu'à six semaines.

Chronique

Urticaire chronique ou récurrente. La maladie dure plus de six semaines et peut durer de trois à cinq ans.

Dans la moitié des cas, l'éruption réapparaît après une longue rémission.

Plus souvent, cette maladie affecte les femmes.

Distinguer l'urticaire chronique persistante, dans laquelle l'éruption est constamment mise à jour, et récurrente chronique, se manifeste sous la forme d'exacerbations, après certaines périodes de temps.

Pseudo forme

L'urticaire pseudo-allergique est une maladie dépendante et un symptôme qui indique un dysfonctionnement des organes digestifs.

Cela se produit lorsque:

  • gastrite chronique;
  • l'hépatite;
  • maladies infectieuses;
  • les helminthes;
  • ou est due à un empoisonnement.

Elle se distingue de la forme allergique de la maladie en ce que le système immunitaire ne participe pas à la formation de médiateurs de son apparition.

Types d'allergies urticaire

Il existe les types suivants d'urticaire:

  • aigu;
  • chronique;
  • subaiguë;
  • récurrent chronique.

Pointu

L'urticaire aiguë se développe sous la forme d'une réaction allergique à des médicaments, à des aliments, à des virus ou à des piqûres d'insectes.

Se produit le plus souvent sur la peau des extrémités et du torse et s'accompagne de démangeaisons importantes, aggravées par la chaleur et l'hyperémie, qui surviennent 15 à 20 minutes après le contact avec l'allergène.

L'urticaire aiguë commence soudainement, les éruptions cutanées peuvent également disparaître rapidement et ne laisser presque aucune trace.

Forme géante ou angioedema aigu

La fièvre de l'ortie ou œdème de Quincke est une réaction allergique du corps à tout irritant.

Il se manifeste sous la forme d'ampoules pouvant atteindre de grandes tailles.

Le plus souvent observé sur le visage dans les lèvres, les yeux ou les muqueuses. Avec un gonflement important de la peau, de gros nodules se forment.

Parfois, il peut provoquer un gonflement des bras, des jambes ou des organes génitaux.

La fièvre de l'ortie peut bloquer les voies respiratoires, provoquant une asphyxie, auquel cas elle constitue une menace pour la vie humaine. L'œdème disparaît au bout d'une journée ou de plusieurs heures.

Photo: Spots étendus

Papuleuse persistante

L'urticaire papulaire se développe à la suite d'un traitement à long terme de tout type d'urticaire.

Elle s'accompagne de la formation de cloques papuleuses, du fait que l'infiltration cellulaire s'ajoute à l'œdème existant.

Les vésicules s’élèvent au-dessus de la surface de la peau et le tissu qui les recouvre se gonfle.

La maladie peut durer des mois et évoluer, accompagnée de démangeaisons sévères et d'hyperpigmentation, qui ont pour conséquence que certaines parties de la peau deviennent plus foncées.

Récurrent chronique

Pour ce type de maladie, un parcours caractéristique de type vague.

La maladie peut durer jusqu'à vingt ans, avec des périodes de rémission prolongée.

Les éléments de l'urtica sont rarement transformés en papuleux.

Souvent, il est accompagné d'un angioedema.

Cette forme de réaction allergique est remarquable pour ses démangeaisons particulièrement graves. Souvent, les patients atteints de la maladie peignent la peau jusqu'au sang.

Infection possible avec grattage et apparition d'une infection secondaire.

Ensoleillé

La cause de la maladie devient le rayonnement ultraviolet, mais son apparition est également associée à une porphyrie d’origines diverses et à des maladies chroniques du foie.

Il se manifeste dans les zones ouvertes du corps, sous la forme d'éruptions cutanées et de cloques qui apparaissent dans les dix minutes suivant l'exposition au soleil.

Vidéo: plus sur la maladie

Les symptômes

Il y a des signes caractéristiques qui indiquent la fièvre de l'ortie. Les symptômes de l'allergie à l'urticaire peuvent être plus ou moins graves.

Ceux-ci comprennent:

  • éruption cutanée. Avec différentes formes de la maladie, une éruption cutanée peut être différente. Il peut être petit ou grand et se composer de vésicules écarlates, avec des liserés rouge vif ou blanc, caractéristiques des urticaires aiguës. Parfois, fusionner en formant de grandes taches. Avec la fièvre de l'ortie géante, les ampoules peuvent atteindre des tailles énormes, et avec la fièvre papuleuse, des papules peuvent être ajoutées;
  • démangeaisons Détermine la gravité de la maladie. Le plus grave est une démangeaison douloureuse, à la suite de laquelle une insomnie et des troubles névrotiques se développent;
  • gonflement et rougeur des tissus;
  • augmentation de la température. Se produit si l'éruption couvre une grande surface;
  • douleurs articulaires;
  • convulsions, asphyxie, vertiges.

Diagnostics

Le diagnostic de la fièvre de l'ortie se produit en plusieurs étapes. Une inspection visuelle et une anamnèse sont en cours.

Si la cause de la maladie est difficile à identifier, des tests de diagnostic sont attribués:

  1. sur les allergènes alimentaires. Dans le même temps, prescrit le régime pomme de terre-riz, pour exclure les allergies aux produits les plus courants.
  2. tests physiques de provocation pour la chaleur, le froid, la tension, la pression.
  3. Études sur l'atopie: poussière de maison, pollen, squames animales.

Le patient doit tenir un journal alimentaire dans lequel marquer quels produits et en quelles quantités il les a utilisés.

Dans ce cas, une diète ilimisation est prescrite et les produits susceptibles de provoquer une affection sont exclus du menu du patient et une évaluation générale de l’état est réalisée.

Traitement

Dans certains cas, le traitement d'une allergie à l'urticaire peut durer longtemps. Pour ce faire, utilisez des médicaments et des méthodes traditionnelles.

Afin de se débarrasser de ce type d'allergie, on entend des moyens à usage externe et interne.

Drogues

Dans le traitement de l'urticaire endogène, il est nécessaire d'éliminer la maladie sous-jacente à l'origine du symptôme.

Pour ce faire, prescrire des médicaments de différents groupes:

  • pour les maladies du foie, des absorbants et des protecteurs hepa sont prescrits;
  • si le symptôme est dû à la goutte, à l'urée et à des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • diabète sucré - médicaments antidiabétiques;
  • si la maladie est provoquée par des vers ou par les micro-organismes les plus simples, des médicaments antiprotozoaires et anthelminthiques sont prescrits.

Avec la fièvre de l'ortie, il est montré que l'administration intraveineuse de chlorure de calcium ou de thiosulfate de sodium favorise l'élimination de l'allergène du corps.

Dans les formes sévères de la maladie, une corticothérapie est indiquée. Ces médicaments comprennent la prednisolone ou la dexaméthasone.

En outre, la thérapie pathogénique est réalisée en parallèle, les antihistaminiques sont prescrits, la première deuxième et troisième génération:

  1. Diazolin, Suprastin, Tavegil, Fenkrol, Dimedrol. Agir pendant un court moment, provoquer de la somnolence.
  2. Loratadine, Cetirizine, Fenistil. L'action est plus longue, prise une fois par jour, et ne provoque pas de somnolence.
  3. Astemizol, Erius, Telfast, Tigofast. Agir pendant longtemps et différer par un minimum d'effets secondaires.

En cas d’œdème de Quincke, un œdème laryngé associé est prescrit:

  1. adrénaline sous-cutanée;
  2. prednisolone par voie intraveineuse;
  3. par voie intramusculaire Tavegil ou Suprastin.

À l'avenir, le corps est nettoyé avec des sorbants, des préparations de calcium et un traitement antihistaminique.

Si nécessaire, des solutions pour perfusion intraveineuse sont présentées: Reamberin, Sodium Chloride, Neogemodez. Dans les cas d'urticaire chronique récurrente, le médicament hormonal Prednisolone est prescrit sous forme de pilule, pendant un traitement pouvant aller jusqu'à un mois et demi, en association avec des antihistaminiques.

Quand puis-je utiliser des pilules contre les allergies qui ne provoquent pas de somnolence? La réponse est ici.

Méthodes folkloriques

Pour le traitement de la fièvre de l'ortie, utilisez des décoctions et des infusions à base de plantes pour aider à soulager les démangeaisons et se débarrasser de l'éruption cutanée.

Efficace sont le bain avec une ficelle et de camomille:

  • les matières premières doivent être mélangées dans la même proportion;
  • dans une serviette de gaze placé un verre de collecte d'herbe;
  • attaché et versé trois litres d'eau bouillante;
  • après six heures d'insistance, la perfusion est versée dans un bain pendant un tiers rempli d'eau.

Si l'éruption cutanée est localisée, des matières premières pressées peuvent être utilisées pour les compresses appliquées pendant vingt minutes.

Vous pouvez prendre une décoction de l'intérieur, pour cela une cuillère à soupe d'herbes, verser un demi-litre d'eau chaude et faire bouillir pendant cinq minutes. Au bout d'une heure, la perfusion doit être filtrée et bue pendant la journée.

Comment enlever les démangeaisons sévères

Afin de soulager les démangeaisons sévères, des pommades à base d'hormones sont utilisées pour le traitement de la fièvre de l'ortie:

Ils sont utilisés dans le cas où la zone de la lésion de la peau est petite.

Onguents non hormonaux qui soulagent les démangeaisons comprennent:

  1. Baume Psilo;
  2. Fenistil;
  3. Vous pouvez utiliser des bains aux herbes ou des compresses froides.
  4. efficaces sont les locuteurs avec l’ajout de menthol.
  5. les antihistaminiques sont appliqués à l'intérieur.

Dans les cas graves, médicaments hormonaux prescrits et perfusion intraveineuse.

Prévention

Pour prévenir la fièvre de l'ortie, vous devez éviter tout contact direct avec l'allergène.

Les personnes allergiques doivent adhérer à un régime alimentaire, en évitant de manger des colorants synthétiques et un conservateur.

Il est nécessaire d’utiliser des produits chimiques ménagers et des cosmétiques hypoallergéniques.

Les allergènes peuvent s'accumuler dans le corps, un certain nombre d'entre eux se dilatent et, par conséquent, les symptômes de la maladie apparaissent plus souvent chez l'adulte.

Les personnes allergiques au soleil doivent utiliser un équipement de protection et éviter la lumière directe du soleil sur la peau exposée.

Directives diététiques

Dans le traitement complexe de la maladie, un régime hypoallergénique est prescrit.

Du menu devrait être exclu:

  • produits provoquant des vibrations de l'histamine: fromage, chocolat, agrumes, noix, fraises;
  • produits qui contribuent à la formation de substances analogues à l'histamine: choucroute;
  • produits qui irritent le tractus gastro-intestinal: frits, gras, épicés, fumés, salés;
  • alcool, boissons gazeuses;
  • si possible, annuler le traitement.

Une alimentation saine vous aidera à éviter la récurrence de la maladie.

Pourboires

  1. périodiquement, vous devez organiser des journées de jeûne et boire suffisamment de liquide. L'eau alcaline est un antihistaminique naturel;
  2. Pour prévenir la récurrence de la maladie, vous devez surveiller l'état du foie et éviter la stagnation de la bile dans les canaux et la vésicule biliaire. Pour ce faire, vous devez prendre des médicaments contre le cholagogue (s’il n’ya pas de calculs dans la vésicule biliaire);
  3. Dans l'enfance, la dysbiose peut être à l'origine de l'urticaire. Par conséquent, si votre enfant présente une éruption cutanée, un coprogramme est nécessaire.

Comment évaluer la gravité?

La gravité d'une réaction allergique est déterminée par le degré de lésions cutanées. Si plus de 50% de la peau est recouverte d'une éruption cutanée et que la maladie progresse, elle se manifeste alors sous une forme sévère.

L'apparition d'un œdème de Quincke est déjà une forme grave de la maladie et nécessite un traitement immédiat.

Indique un degré sévère:

  • démangeaisons sévères;
  • abaissant la pression artérielle.

Avec un degré de gravité modéré, l'éruption recouvre la peau de 30 à 50%.

Dois-je appeler une ambulance?

L'œdème de Quincke peut se développer en moins d'un quart d'heure et s'accompagne d'une chute de pression artérielle, de difficultés respiratoires et aboutit à la mort.

Dès les premiers signes de la maladie, appelez immédiatement une ambulance. En outre, cela devrait être fait si une éruption cutanée généralisée occupe une grande surface, accompagnée de fièvre, de crampes.

Pour toute manifestation d'allergies devrait consulter un médecin.

Comment prendre polysorb pour les allergies? Lire plus loin.

Quand peut-on inhaler des allergies avec un nébuliseur? Détails ici.

Premiers secours

La première étape consiste à arrêter l'allergène. Dans les cas aigus, vous pouvez faire un lavement nettoyant ou prendre un laxatif.

Il est nécessaire de prendre un médicament antihistaminique, si possible, il devrait être administré par voie intramusculaire ou intraveineuse sur un solvant.

La maladie est traitée par un allergologue ou un dermatologue. Sous le couvert de l'urticaire peut manifester diverses maladies infectieuses. L'automédication peut être nocive pour la santé.

http://allergycentr.ru/allergija-krapivnica.html

Urticaire allergique

L'urticaire allergique est une maladie dermatologique de nature allergique qui se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs et des éruptions cutanées ressemblant à des brûlures après un contact avec de l'ortie. En règle générale, les symptômes ne restent pas plus d'un jour, puis disparaissent complètement ou apparaissent à un autre endroit. Les éruptions cutanées, dont la localisation ne change pas longtemps, parlent d'une étiologie différente de la maladie. Il existe des formes aiguës et chroniques d'urticaire allergique, dont la cause est un allergène ou un irritant externe. Déterminer la gravité et prescrire le traitement correct ne peut être fait que par un médecin. Ce qui ressemble à une urticaire allergique peut être sur la photo ci-dessous.

Caractéristiques de l'urticaire allergique

Dans la forme aiguë, la réaction du corps au stimulus est presque instantanée - une éruption cutanée apparaît au bout de quelques heures. Si le contact avec l'irritant est arrêté, l'éruption disparaît au bout d'une journée. Si elle n'est pas traitée ou sous une forme chronique, elle apparaît ailleurs, les ampoules s'agrandissent. Si les symptômes de l'urticaire allergique persistent pendant plus de 1,5 mois, on considère qu'il s'agit d'un stade chronique.

Il est important de faire la distinction entre les formes allergique et pseudo-allergique, dans lesquelles il n'y a pas d'allergie, et l'éruption cutanée apparaît pour d'autres raisons. L'urticaire appartient aux types mécaniques de pseudoallergie:

  • Dermographic (urtikarny dermographism) - se développe en raison d'effets mécaniques sur la peau.
  • Le froid - survient lorsque la peau est exposée à l'air froid, tout en buvant de l'eau froide et de la nourriture. Une fois refroidi, le niveau des plaquettes augmente, la stabilité des membranes des mastocytes est perturbée, entraînant une éruption cutanée.
  • Thermique - une forme rare de la maladie, la cause en est une dégranulation des cellules cutanées avec l'augmentation de la température corporelle et de l'environnement.
  • Solaire (photoallergie) - se développe lorsque la peau est exposée à la lumière directe du soleil, principalement en raison de la sensibilité accrue au rayonnement ultraviolet.
  • La vibration - une forme rare qui présente tous les signes d'une maladie professionnelle, est diagnostiquée chez ceux qui travaillent avec des outils vibrants. La dégénérescence des basophiles provoque dans ce cas des tremblements du tissu cutané.
  • Aquaic - se développe lorsqu'il est exposé à des jets d'eau sur la peau en cas de sensibilité accrue de l'épiderme à l'histamine.

En plus du stress mécanique, un trouble du système nerveux autonome peut provoquer une maladie. Dans ce cas, l'urticaire cholinérique est diagnostiquée. En plus des symptômes typiques, il s'accompagne d'une transpiration accrue et d'une fièvre. La maladie peut être déclenchée par des sentiments forts et le stress. L'urticaire pigmentée est considérée comme étant de nature proche: un grand nombre de basophiles s'accumulent dans les tissus cutanés, qui sont prêts à être activés lorsqu'ils sont exposés à des stimuli.
Vous pouvez regarder de plus près à quoi ressemble l'urticaire allergique aiguë et chronique sur les photos ci-dessous.

Symptômes de l'urticaire allergique

La maladie est accompagnée de symptômes caractéristiques, vous permettant ainsi de diagnostiquer rapidement et avec précision, de prescrire un traitement et de recommander des mesures préventives. Les symptômes de l'urticaire allergique apparaissent très rapidement, parfois quelques minutes après l'entrée d'un allergène dans l'organisme ou le contact avec un irritant externe.

En raison d'un œdème intercellulaire, des éruptions cutanées apparaissent sur la peau - des cloques très similaires aux cloques après une ortie. On les confond souvent avec des pustules - de petites formations sur la peau, remplies de pus.
Les cloques de l'urticaire ont des tailles et des formes différentes, localisées uniquement à certains endroits ou disséminées dans tout le corps. Ils s'élèvent au-dessus de la surface de la peau, entourés d'un bord rose.
Si elles ne sont pas traitées, les ampoules grossissent et fusionnent les unes avec les autres. L'état général empire, la température augmente, des frissons apparaissent et la fièvre de l'ortie commence.
Eruption cutanée accompagnée de démangeaisons et de brûlures, à cause de laquelle les patients (surtout les enfants) peignent la peau au sang.

Si les mesures sont prises à temps, les symptômes de la maladie disparaîtront en quelques heures et au maximum en une journée. Le liquide cloquant est aspiré dans le tissu et l'éruption disparaît, accompagnée de démangeaisons.

Causes de l'urticaire allergique

La cause du développement de l'urticaire allergique est l'ingestion d'allergènes ou l'exposition à des irritants externes de la peau. Les allergènes les plus courants sont présents dans:

  • Certains aliments sont les fruits, les légumes, le poisson, les œufs, les noix et les sucreries.
  • Additifs alimentaires - colorants, arômes, conservateurs.
  • Préparations médicinales - antibiotiques, vitamines, contraceptifs.
  • Air saturé de pollen de plantes, émissions de produits chimiques nocifs, poussières.
  • Infections virales - hépatite B, virus d'Epstein-Barr, etc.

Les ruches d’origine allergique peuvent provoquer une exposition à divers facteurs physiques - chaleur, froid, rayons ultraviolets, vibrations, frictions, pression.

Urticaire allergique chez les enfants

L'urticaire allergique chez les enfants est le plus souvent diagnostiquée au cours de la première année de vie. Cela est dû au fait que les systèmes de protection immunitaire et de digestion ne sont pas complètement développés. Le menu des nouveau-nés et des mères allaitantes doit comprendre leurs produits hypoallergéniques. Le médecin doit surveiller la ration des enfants allergiques. Une telle tendance peut être de nature génétique - transmise par l’un des parents. Le traitement de l'urticaire allergique chez les enfants est réduit à l'exclusion du contact avec les irritants, ce qui nettoie le corps des allergènes.

Diagnostic de l'urticaire allergique

En raison du grand nombre de types et de formes permettant de diagnostiquer la maladie, les médecins utilisent de nombreuses méthodes. À l'examen, on observe des éruptions cutanées indolores sous forme de vésicules de différentes tailles et formes, remplies d'un liquide transparent et dépassant au-dessus de la surface de la peau. Selon le type de maladie, l'éruption cutanée est localisée sur différentes parties du corps, disparaît après quelques heures ou persiste plusieurs mois, voire plusieurs années. Dans la forme aiguë, l'urticaire allergique est confirmée par une augmentation de la quantité d'immunoglobuline E. Pour cette raison, un CBC est prescrit. Pour déterminer la source des allergies, le médecin prescrit des tests d'allergie. Ils vous permettent de prescrire le traitement approprié et d’ajuster le régime alimentaire.

Au cas où l'éruption disparaîtrait en un jour ou moins, le patient respecte un régime hypoallergénique et les recommandations du médecin, le dermatologue vous dirigera vers un endocrinologue pour un examen des ganglions lymphatiques, vous prescrira un test d'urine, un test sanguin clinique et biochimique. Un diagnostic similaire est requis si le patient se plaint de fièvre. Un examen approfondi vous permet de choisir un schéma thérapeutique efficace, de déterminer les causes de la maladie, d'identifier la forme pseudo-allergique. Certaines maladies infectieuses peuvent être à l’origine de ces symptômes.

Pour diagnostiquer un type particulier d'urticaire pseudo-allergique, une méthode de traitement de facteurs cutanés est utilisée. Les médecins utilisent des lampes à ultraviolets, de la glace, un dermographe, d'autres outils et instruments. Les résultats de ces études sont évalués en fonction de la gravité des symptômes après quelques minutes ou quelques heures et au maximum après deux jours. Résultat positif des tests - éruptions cutanées caractéristiques et démangeaisons dans le champ d’influence sur la peau.

Traitement de l'urticaire allergique

Le traitement le plus efficace de l'urticaire allergique sera uniquement dans le cas d'une approche intégrée. Le traitement typique de l'urticaire allergique comprend:

  • L'élimination du contact avec l'allergène (irritant) - cela nécessite de changer le régime alimentaire, certaines habitudes, dans certains cas - de changer de profession ou d'environnement de séjour.
  • Les antihistaminiques sont le meilleur moyen d’arrêter la réaction allergique à l’origine de l’urticaire. Ces médicaments ne provoquent pas d'effets secondaires et ne bloquent pas les récepteurs à l'histamine.
  • Enterosorbants - nommés au cas où la cause de l'urticaire deviendrait un aliment consommé la veille. De tels médicaments n’affectent pas le travail du système immunitaire et absorbent une grande quantité de substances provenant de l’intestin. Pour cette raison, les allergènes ne pénètrent pas dans le sang, la réaction passe.
  • Vitamines - améliorent le métabolisme, renforcent le corps, augmentent l'immunité.
    Les médicaments hormonaux - arrêtent l'inflammation, ne sont prescrits que dans les cas graves, car ils ont de nombreux effets secondaires.

Dans le traitement de l'urticaire allergique, une méthode de désensibilisation est largement utilisée. Une petite quantité de l'allergène est injectée dans le corps, une petite dose de médiateurs inflammatoires est libérée, les symptômes n'apparaissent pas. Progressivement, le stock de médiateurs s’épuise, le corps s’adapte au stimulus.

Si vous faites tout bien et suivez les instructions du médecin, il n’y aura pas de rechute. Comme moyen supplémentaire, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle, mais vous pouvez prendre des teintures et des décoctions uniquement après avoir consulté un médecin. Ne pas se soigner soi-même - identifier les causes de la maladie n’est possible qu’avec des tests de laboratoire. Dans le cas contraire, la maladie va sans cesse gêner - peut-être jusqu'à la fin de la vie. De plus, le risque de développer une urticaire allergique aiguë est accru.

Complications urticaires allergiques

Un traitement approprié donne un résultat positif, mais des complications sont possibles. Le plus dangereux - œdème de Quincke et œdème des voies respiratoires supérieures. L'absence d'assistance rapide dans ce cas est fatale. En cas d’œdème de Quincke, on observe un gonflement des paupières et des lèvres, la peau des zones lésées devient pâle et froide au toucher, la respiration est difficile. Parfois, l’urticaire est le signe de diverses pathologies internes, notamment l’oncologie. La forme chronique de la maladie est diagnostiquée dans 30% des cas.

Prévention de l'urticaire allergique

À titre préventif, les médecins recommandent d'éviter le stress, d'éviter les surmenages nerveux, de prendre des sédatifs si nécessaire, d'utiliser des décoctions apaisantes. Si vous êtes sujet aux allergies, vous devez protéger votre peau des blessures et suivre un régime avec une dermatite allergique. La viande grasse et les aliments épicés, les fruits exotiques, le chocolat et les produits contenant des colorants, des arômes et des agents de conservation doivent être exclus du régime alimentaire. En savoir plus sur le régime hypoallergénique ici.

Pour éliminer l'urticaire allergique ou se débarrasser rapidement de la maladie:

  • Soyez aussi petit que possible au soleil.
  • Utilisez des produits cosmétiques naturels avec un minimum d'additifs chimiques.
  • Pour les traitements à l'eau, utilisez de l'eau tiède, mais pas de l'eau chaude.
  • Portez des vêtements amples et confortables fabriqués à partir de tissus naturels.
  • Ne surchauffez pas, ne surchargez pas.
  • Lorsque vous travaillez avec des outils vibratoires, utilisez des vêtements spéciaux et un équipement de protection.

La prévention de l'urticaire allergique vise à prévenir les cas de maladies récurrentes, à éliminer le contact avec les allergènes, à nettoyer, à renforcer et à protéger le corps.

http://dermatit.su/diseases/allergicheskaya-krapivnica/

Urticaire allergique - symptômes et traitement, remèdes populaires, régime alimentaire

Comment traiter l'urticaire allergique?

L'urticaire allergique est une manifestation courante de la sensibilité accrue du corps humain à un facteur spécifique. Souvent, les réactions aux allergènes sont exprimées par une éruption cutanée et l'urticaire se manifeste sous la même forme. Cette maladie a reçu son nom en raison de la similitude des principaux symptômes avec ceux qui apparaissent après une brûlure d'ortie sur le corps humain.

La médecine fait référence à l'urticaire et à l'œdème de Quincke - une manifestation angioneurotique sévère de l'allergie, auquel cas le patient se développe et gonfle rapidement. Le manque d'assistance rapide pour cette maladie peut être fatal.

Cependant, en soi, l’apparition d’un œdème de Quincke n’est pas une source de grave préoccupation, car une telle affection ne se développe que très rarement et le niveau de soins fourni par les établissements médicaux vous permet de la traiter. L'essentiel est de consulter immédiatement un médecin.

Le plus souvent, l'urticaire gêne les femmes âgées de 20 à 60 ans. Selon les statistiques, tout au long de la vie des manifestations de cette maladie sur la peau peuvent voir jusqu'à 30% de la population, mais seule une petite partie d'entre elles sont si prononcées qu'elles sont la raison pour laquelle ils ont contacté des spécialistes.

Le code pour la CIM 10 est L50.

Classification

L'urticaire allergique peut avoir divers degrés de gravité et se manifester dans différentes circonstances. Sur cette base, les médecins ont identifié plusieurs types de la maladie:

1) La forme aiguë de l'urticaire survient littéralement plusieurs minutes après l'interaction du corps humain avec l'allergène. Les allergies aiguës sont fortement prononcées, mais cessent peu de temps après. L'arrêt de la réception de l'allergène, ainsi que la prise d'antihistaminiques, préviennent la multiplication des symptômes. Après quelques heures, vous ne pouvez plus voir les manifestations sur le corps du patient. Parfois, l'élimination de l'éruption cutanée peut prendre plusieurs jours.

2) La manifestation chronique d'allergie gêne le patient depuis longtemps. Une telle maladie est moins prononcée et parfois les patients ne les remarquent pas immédiatement, ce qui retarde le moment d'un examen médical. Par conséquent, l'attitude attentive d'une personne à l'égard de son corps et de sa santé est un autre élément nécessaire qui vous permet de faire face à n'importe quel mal.

Les facteurs prédisposant à l’exacerbation d’une maladie chronique peuvent être l’air froid, la lumière du soleil ou autres.Par exemple, appliquer et utiliser des cosmétiques en même temps que de rester au soleil pendant une longue période entraînera des démangeaisons et des éruptions cutanées, alors que chaque composant ne le sera pas individuellement.

3) L'angioedème est la réaction allergique la plus grave du type d'urticaire, il peut menacer la vie du patient. En raison de la perméabilité accrue des parois du vaisseau, un œdème prononcé apparaît. Surtout, il est visible dans les endroits où des conditions favorables à l'accumulation de liquide sont créées et où il y a une grande quantité de tissu adipeux sous la peau.

Étiologie de la maladie

À première vue, il peut sembler que l'urticaire allergique n'apparaisse qu'au contact d'un allergène, mais ce n'est pas le cas.

Cette maladie a l'étiologie suivante:

  1. Les allergènes inhalés dans le corps avec l'air, ingérés avec la nourriture, sont également en contact avec la peau. Ces allergènes peuvent déclencher une cascade de réactions qui se traduisent par la manifestation de tous les symptômes. Dans le rôle d'un allergène, toute substance peut agir, mais plus souvent que d'autres, la réaction du système immunitaire est provoquée par les produits cosmétiques, les produits laitiers, le pollen de plantes, les fruits exotiques, les céréales, le miel.
  2. L'atopie (caractéristique congénitale du corps humain) est à la base du développement de manifestations pathologiques. Lors de la prise des antécédents, il a souvent été constaté que les proches parents du patient avaient également des maladies allergiques.
  3. Médicaments. En fait, ce sont des composés chimiques qui provoquent une réaction plutôt agressive du corps humain. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques doivent être distingués des allergènes de ce groupe, car ils provoquent le plus souvent des réactions allergiques. L'apparition de symptômes chez un patient peut être observée immédiatement après la prise du médicament et après tout un cycle de traitement.
  4. Les piqûres d'insectes sont également l'une des options pour les protéines étrangères dans le corps humain. Ces substances sont souvent les irritants les plus puissants, provoquant une réaction rapide de la peau jusqu’à l’œdème de Quincke.
  5. La grossesse peut modifier le corps d'une femme. Ainsi, une substance ou un produit qu'elle a enduré normalement peut provoquer une urticaire allergique.

Diagnostics

Le médecin établit un diagnostic visuel, la conclusion est basée sur la présence de cloques, élément principal caractéristique de l'urticaire. Le critère de confirmation est le dermographisme brillant urtikarny dans la zone touchée.

Le programme de diagnostic est toujours constitué individuellement après avoir pris l’historique et dressé le tableau clinique. La «norme de référence» en matière de suspicion d'urticaire est le test cutané d'allergènes spécifiques.

Ainsi, en cas de suspicion de contact, d'akvagennoy, d'urticaire au froid et à la chaleur, le médecin effectue des tests avec des facteurs provoquants.

Symptômes de la maladie

L'urticaire est accompagnée de symptômes spécifiques qui permettent d'établir un diagnostic fiable et rapide afin de pouvoir commencer rapidement les mesures thérapeutiques.

Ainsi, la maladie présente les symptômes suivants:

  • Lorsque les éruptions cutanées allergiques à l’urticaire sont représentées par des cloques, c’est le résultat d’un œdème intercellulaire. Vous devez également préciser immédiatement à quoi ressemble une cloque: cet élément est le même qu’après une brûlure d’ortie. Ils sont souvent confondus avec des bulles et des bulles - des formations avec une cavité remplie de liquide.
  • Les blisters peuvent être de différentes formes et tailles, couvrant toute la surface du corps, ou se produire uniquement à un endroit particulier. Ils sont entourés d'un cercle avec une bordure rose et s'élèvent au-dessus de la peau.
  • Peut-être une augmentation des grands foyers à une taille telle qu'ils commencent à fusionner. Dans ce cas, l'état du patient est un peu plus lourd, il y a une augmentation de la température corporelle, des frissons. Cette condition s'appelle la fièvre de l'ortie.
  • L'urticaire allergique est accompagnée de démangeaisons cutanées, parfois tellement prononcées que les patients se gratteront l'éruption cutanée dans le sang.
  • L'attaque commence rapidement, le patient peut voir une augmentation des symptômes en quelques minutes seulement.

Si vous prenez toutes les mesures en temps utile, vous pourrez en quelques heures seulement éliminer les symptômes cutanés de la maladie. Le liquide est absorbé dans la circulation sanguine, les cloques disparaissent. Avec eux, les démangeaisons disparaissent.

Manifestations de l'œdème de Quincke

En règle générale, cette maladie est séparée de l'urticaire, mais l'œdème de Quincke est l'une de ses variétés. Et il est important de pouvoir le détecter afin de prendre les mesures nécessaires pour préserver la santé.

Ainsi, l'œdème de Quincke a les manifestations suivantes:

  • Peau pâle, froide au toucher.
  • Si, à l'urticaire habituel, de petits œdèmes se développent (chaque blister est un œdème intercellulaire), dans ce cas tout est différent. Dans les zones où la peau adhère mal aux tissus, il se produit une accumulation de liquide, un gonflement prononcé - ceci s'applique aux lèvres, aux paupières, aux organes génitaux externes.
  • La complication la plus dangereuse est l'oedème laryngé, car dans un tel état, il est difficile de respirer en raison d'une diminution de la lumière. Dans les cas les plus graves, il peut y avoir arrêt du flux d'air et menace la vie du patient.

Comment traiter?

L'efficacité du traitement de l'urticaire sera maximale si vous utilisez une approche intégrée et influence tous les stades du développement de la maladie.

Il est conseillé de commencer le traitement uniquement après une détermination fiable de la cause de l'événement. Habituellement, le traitement est effectué dans 2 domaines: l’élimination (élimination) du facteur étiologique, ainsi que la nomination d’une pharmacothérapie.

L'élimination comprend:

  • La nomination d'un médecin régime hypoallergénique.
  • Boisson abondante pour accélérer l'élimination des allergènes du corps.
  • Réduction ou élimination des influences externes qui provoquent l'apparition de cloques pendant le froid, le contact, l'akvagennoy, la chaleur ou d'autres types d'urticaire.
  • Restriction de la médication en cas d'urticaire médicale.
  • Eviter les situations stressantes, le respect de la température, limiter l'effort physique dans les urticaires adrénergiques et cholinergiques.

Dans la plupart des situations, il n’est pas possible d’identifier le facteur en cause. Le médecin prescrit donc un traitement médicamenteux basé sur la prise d’antihistaminiques.

Les traitements suivants sont également utilisés:

  • Vitamine thérapie - améliore le métabolisme, ce qui sera toujours utile.
  • La désensibilisation est une technique intéressante dans laquelle le médecin injecte la quantité minimale d’allergène dans le corps du patient. En réponse, une petite dose de médiateurs inflammatoires, ne causant aucun symptôme, est libérée. Ainsi, la totalité de ces substances s'épuise progressivement et le corps s'habitue à l'allergène.

Traitement médicamenteux

Les antihistaminiques sont efficaces lorsque les manifestations de l’urticaire sont associées à une perméabilité vasculaire altérée et à d’autres effets de l’histamine, tels que l’irritation des fibres nerveuses responsables des démangeaisons de la personne.

La somnolence résultant des effets antisérotinergiques et anticholinergiques de ces médicaments agissant sur le système nerveux central est l’effet secondaire le plus important des antihistaminiques. Ceci explique la grande popularité des antihistaminiques non sédatifs, car ils pénètrent mal la barrière hémato-encéphalique et ont de faibles effets antisérotonergiques et anticholinergiques, ou n'en ont pas du tout.

Les médicaments de deuxième génération, tels que Zyrtec, Tsetrin, Erius, Claritin, Zodak, n'ont pas de propriétés sédatives et constituent le traitement de choix pour le traitement de l'urticaire allergique chez l'adulte et chez l'enfant, que ce soit de manière chronique ou aiguë.

En cas d’inefficacité des antihistaminiques, un traitement de courte durée par des glucocorticoïdes (Celeston, Dispropane, Prednisolone) ou des pommades hormonales est prescrit. Si la réaction immunitaire se généralise et se complique également en cas de maladies potentiellement mortelles, telles que le syndrome de Stevens-Johnson, l'œdème de Quincke, ou l'anaphylaxie, il est conseillé de prescrire de l'épinéphrine.

En plus des corticostéroïdes et des antihistaminiques, l’objectif indiqué est le traitement de l’urticaire allergique:

  • Diurétiques et laxatifs selon le témoignage du médecin traitant.
  • Enterosorbents - Polysorb, Enerosgel, charbon actif, Filtrum STI, Polifan.

Remèdes populaires

Les méthodes traditionnelles ont été utilisées avec succès pour traiter l'urticaire depuis la nuit des temps. Les plus efficaces d'entre elles ont donc été testées. Cependant, les personnes atteintes de pollinose et les patients qui ont une réaction allergique à certaines plantes médicinales doivent se garder de l’utilisation des méthodes proposées ou les abandonner complètement s’il ya une intolérance individuelle.

Ainsi, pour le traitement des allergies peuvent utiliser les outils suivants:

  1. Jus d'aneth - Le jus frais est extrait de l'aneth préalablement lavé, puis appliqué sur la lésion pendant une demi-heure avec une serviette propre. Cette méthode est efficace pour éliminer les prurits intolérables.
  2. Des applications similaires sont possibles avec l'utilisation de jus d'herbe et de fleurs de trèfle des prés. Pour l'obtenir, la matière première est d'abord passée dans un hachoir à viande, puis pressée et appliquée sur l'éruption pendant une demi-heure.
  3. En l'absence de réaction allergique à l'ortie, l'infusion de ses fleurs est possible. Il purifie le sang et accélère également l'élimination des agents pathogènes du corps. La procédure à suivre pour préparer une infusion d’eau est décrite sur l’emballage des plantes médicinales. Il devrait être bu dans 3-4 réception 2 tasses.
  4. Pour accélérer la guérison de la peau et réduire l'intensité des démangeaisons, des bains de 20 minutes avec infusion de tisane peuvent aider. Un bain suffit d'un litre d'infusion prête à l'emploi.

Régime alimentaire

Lorsque l'urticaire allergique est recommandé d'adhérer à un régime ne présentant pas de différences importantes par rapport au régime prescrit en cas d'autres maladies allergiques.

Règles de régime:

  • Le principal est d’exclure du menu les produits qui provoquent l’apparition de symptômes, mais cela ne suffit peut-être pas en soi. Il est donc recommandé de suivre un régime hypoallergénique.
  • Ne mangez pas de fruits exotiques de couleur vive. Il est préférable d’abandonner les expériences pendant un certain temps et de ne pas essayer d’aliments que vous n’avez pas mangés auparavant.
  • Supprimez les produits laitiers du menu (il est permis de laisser du lait fermenté).
  • Les fruits de mer sont souvent la cause d'allergies, il est donc préférable de les abandonner un moment.
  • Les noix, les fruits secs et le miel - ne sont pas souhaitables pour une personne souffrant d’urticaire.
  • La viande doit être consommée faible en gras, il est préférable de faire bouillir ou de ragoût.
  • Les légumes sont également meilleurs servis frais, bouillis ou cuits, mais pas frits. Il n'est pas souhaitable de manger des légumes brillants.
  • Bouillie de sarrasin et de riz, les pommes de terre bouillies sont idéales comme accompagnement.
  • Lors de la cuisson, il est recommandé d'utiliser un minimum d'épices et exclusivement d'huiles végétales.

Malgré l’apparence non dangereuse de l’urticaire allergique, si vous soupçonnez la présence de cette maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

http://medcatalog24.ru/allergologiya/allergicheskaya-krapivnitsa/

Traitement d'allergie d'urticaire

Traitement d'allergie d'urticaire

Urticaire allergique

L'urticaire allergique est l'une des variantes d'une réaction allergique, une maladie se manifestant par des éruptions cutanées sur la peau, ressemblant en apparence à la réaction de la peau à une brûlure d'ortie.

L'urticaire allergique est une maladie si répandue que les symptômes de cette maladie se sont manifestés au moins une fois au cours de la vie.

Causes de l'urticaire allergique

Le contact avec certains allergènes entraîne l'apparition d'une urticaire allergique.

Les allergènes les plus courants qui causent les symptômes de l'urticaire allergique:

  • produits alimentaires - poisson, œufs, noix, fruits;
  • additifs alimentaires - toutes sortes de composants utilisés pour colorer les produits alimentaires, remplacer les composants naturels, augmenter la durée de conservation des produits périssables;
  • médicaments - antibiotiques, vitamines, médicaments contraceptifs;
  • allergènes inhalés - pollen d'arbres et de graminées;
  • infection virale (avec virus Epstein-Barr, hépatite B).

De plus, l'urticaire allergique peut être causée par des facteurs physiques (chaleur, froid, soleil, vibrations).

Le tableau clinique, les symptômes de l'urticaire allergique

Lorsque l’urticaire apparaît, des éruptions cutanées clairement définies de couleur rose pâle ou rouge se dressent au-dessus de la surface de la peau et disparaissent lorsqu’elles sont pressées. L'éruption cutanée qui survient lorsque l'urticaire est accompagnée de démangeaisons intenses.

Les dimensions des éléments de l'éruption avec l'urticaire peuvent varier de quelques millimètres à dix centimètres. Le nombre d'éléments peut aller de quelques centaines à plusieurs centaines. Parfois, l'urticaire peut avoir un caractère drainant et massif lorsque les éléments se combinent et recouvrent presque toute la surface de la peau.

Selon la durée pendant laquelle les symptômes de cette maladie persistent, l'urticaire aiguë et chronique est isolée.

Avec une urticaire aiguë, les symptômes se développent rapidement (de quelques minutes à une heure après le contact avec un allergène important). Lorsque le contact avec un allergène est arrêté et que le traitement est correct, les symptômes d'une urticaire allergique disparaissent rapidement.

Dans la forme chronique de l'urticaire allergique, les symptômes de la maladie persistent pendant plus de 6 semaines. L'urticaire chronique survient principalement chez les femmes d'âge moyen. Les exacerbations de la maladie provoquent des situations stressantes.

L'urticaire allergique se développe en raison de l'exposition directe à l'allergène. En cas d’urticaire pseudo-allergique, il existe un certain fond qui contribue au développement de symptômes - les maladies comorbides (maladies parasitaires, hépatites A et B, sepsis). Les symptômes de l'urticaire peuvent apparaître à l'arrière-plan des processus tumoraux, des maladies endocriniennes, des maladies systémiques du tissu conjonctif (lupus érythémateux systémique, polyarthrite rhumatoïde).

Diagnostic de l'urticaire allergique

Le diagnostic de l'urticaire allergique est extrêmement difficile et comporte de nombreux pièges. Dans de nombreux cas, il est impossible d'établir ce qui provoque exactement le développement de l'urticaire, en dépit de nombreuses enquêtes.

Parfois (mais très rarement), il est possible de déterminer le facteur causal du développement de l'urticaire par l'apparition de l'éruption cutanée. Par exemple, une éruption cutanée sur des zones dégagées du corps, après un contact avec le froid ou le soleil, peut indiquer la présence d'une allergie au froid ou au soleil.

Une histoire minutieuse et détaillée peut devenir immédiatement la "clé" pour démêler les facteurs de causalité d'une urticaire allergique. Il est nécessaire de demander au patient s’il existe un lien quelconque entre les médicaments, les aliments, toutes sortes d’additifs, les colorants, les arômes, le contact avec des facteurs physiques et l’apparition de symptômes urticaires.

Si des aliments ou des médicaments sont soupçonnés de provoquer de l'urticaire, effectuez des tests prick avec ces allergènes. Cette méthode doit nécessairement être mise en œuvre, car il est ainsi possible non seulement de déterminer, mais également d'éliminer les allergènes potentiels et la possibilité de développement d'un choc anaphylactique à l'avenir.

Pour l'urticaire chronique, un examen complet du patient est nécessaire. Dans ce cas, faites une analyse générale du sang et de l'urine, des tests de la fonction hépatique, des tests sur l'activité du processus inflammatoire, examinez les matières fécales pour détecter la présence d'helminthes et de dysbiose. Il est également nécessaire d'effectuer une fluorographie ou une radiographie thoracique, des tests sérologiques pour détecter la présence du virus de l'hépatite B ou d'Epstein-Barr dans le sang. Toutes ces méthodes aident à déterminer la présence de comorbidités qui déclenchent le développement de l'urticaire.

Prévention de l'urticaire allergique

La prévention primaire consiste à suivre un régime hypoallergénique chez une femme enceinte ou qui allaite afin de réduire davantage le risque de réaction allergique chez le bébé. L'allaitement prolongé réduit également le risque de développer des maladies allergiques à l'avenir.

Plus le bébé se familiarise avec les allergènes potentiels, plus le risque d'allergie dans le futur diminue. Et cela s'applique à presque tout: aliments, produits d'hygiène, eau, peluches. C'est pourquoi il est nécessaire de surveiller attentivement ce avec quoi l'enfant est en contact, de se demander ce qui entre dans la composition des aliments, des détergents avec lesquels l'enfant est en contact.

La prévention secondaire consiste à prévenir les épisodes récurrents de développement d'une urticaire allergique. Ceci peut être réalisé à l'exception d'un allergène important, ainsi que de l'administration opportune et compétente de médicaments antiallergiques.

Traitement de l'urticaire allergique

Le traitement de l'urticaire allergique est effectué selon les principes du traitement de toute maladie allergique.

L'option idéale dans le traitement de l'urticaire est d'éliminer le contact avec les facteurs responsables du développement de l'urticaire. La façon la plus simple de le faire est de traiter une urticaire médicale ou une allergie à la nourriture. Ensuite, vous pouvez éviter l'utilisation d'allergène important.

Si l'urticaire est à l'origine de nombreux facteurs ou si le contact avec un facteur important ne peut être exclu, il est alors nécessaire de prendre des antihistaminiques (claritine, diazoline, telfast). Les glucocorticoïdes sont brièvement utilisés pour les formes d’urticaire particulièrement sévères.

Les pommades à base d'oxyde de zinc (pâte de zinc, tsindol) sont utilisées localement pour réduire les démangeaisons et les éruptions cutanées;

La page était-elle utile? Partagez-le dans votre réseau social préféré!

Comment traiter l'urticaire allergique

Il existe un grand groupe de maladies présentant des symptômes cliniques similaires - l'urticaire allergique.

Au moins une fois, un tiers de la population mondiale a eu des manifestations de cette maladie.

Lorsque l’urticaire allergique apparaît sur la peau, des vésicules ressemblant à une piqûre provoquent des démangeaisons et des brûlures.

La particularité du mécanisme de développement de la maladie est une hypersensibilité de type immédiat.

Une fois que l'allergène est entré dans le corps, la réaction se développe très rapidement. La maladie n'est pas contagieuse.

Le corps humain peut réagir différemment à certaines substances.

Tableau clinique

Que disent les médecins à propos des antihistaminiques?

Je traite les allergies chez l'homme depuis de nombreuses années. Je vous le dis en tant que médecin, les allergies accompagnées de parasites dans le corps peuvent avoir des conséquences très graves si vous ne les traitez pas.

Selon les dernières données de l'OMS, ce sont les réactions allergiques dans le corps humain qui causent la majorité des maladies mortelles. Et tout commence avec le fait qu'une personne a des démangeaisons dans le nez, des éternuements, l'écoulement nasal, des taches rouges sur la peau et, dans certains cas, la suffocation.

Chaque année, 7 millions de personnes meurent des suites d'allergies et l'ampleur des dégâts est telle que presque chaque personne a une enzyme allergique.

Malheureusement, en Russie et dans les pays de la CEI, les sociétés de pharmacie vendent des médicaments coûteux qui ne font que soulager les symptômes, obligeant ainsi les gens à prendre un médicament en particulier. C’est pourquoi, dans ces pays, le pourcentage de maladies et le nombre de personnes souffrant de médicaments «non utilisés» sont aussi élevés.

Histanol NEO est le seul médicament que je souhaite conseiller et qui est officiellement recommandé par l'Organisation mondiale de la santé pour le traitement des allergies. Ce médicament est le seul moyen de nettoyer le corps des parasites, des allergies et de ses symptômes. Pour le moment, le fabricant a non seulement réussi à créer un outil extrêmement efficace, mais également à le rendre accessible à tous. En outre, dans le cadre du programme fédéral "sans allergies", chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI ne peut en recevoir que pour 149 roubles.

Les causes les plus courantes de la maladie sont:

  • poussière de maison;
  • pollen végétal;
  • le soleil
  • froid
  • piqûres d'insectes;
  • agrumes;
  • des bonbons;
  • le stress;
  • infections virales;
  • invasions parasitaires;
  • rayonnement ultraviolet;
  • usage de drogues.

Caractéristiques et différences de formes

Environ 75% des patients souffrant de ce type d'allergie manifestent une forme aiguë de la maladie.

Selon ce qui stimule exactement la production de mastocytes, faites la distinction entre les formes immunitaires et non immunisées de la fièvre de l'ortie.

Dans la forme aiguë, les mécanismes immunologiques de l'éruption sont dominants, tandis que dans la forme chronique, le mécanisme d'activation peut être différent.

Les facteurs étiologiques qui provoquent l'urticaire sont divisés en:

  • sur des facteurs exogènes (physiques). Ceux-ci incluent des provocateurs mécaniques, thermiques, alimentaires, de médicaments;
  • sur les facteurs endogènes. Ce sont des maladies somatiques et des processus pathologiques des organes internes. La cause de la réaction allergique dans ce cas peut être une cholécystite, une pancréatite, un lupus érythémateux, la goutte, le diabète, des tumeurs de localisation différente, des fluctuations des niveaux hormonaux.

Avec la fièvre aiguë d'ortie, l'éruption apparaît rapidement après le contact avec l'allergène. Il ressemble à de petites ou grandes cloques, de couleur rouge avec une bordure brillante.

Une éruption cutanée peut se produire dans de petites zones sous la forme de taches.

Le plus souvent, ils sont localisés sur la peau, mais peuvent parfois être observés sur les muqueuses.

L'éruption disparaît dans les douze heures.

Périodiquement, cela peut se produire dans de nouvelles zones de peau. En général, la maladie dure jusqu'à six semaines.

Chronique

Urticaire chronique ou récurrente. La maladie dure plus de six semaines et peut durer de trois à cinq ans.

Dans la moitié des cas, l'éruption réapparaît après une longue rémission.

Plus souvent, cette maladie affecte les femmes.

Distinguer l'urticaire chronique persistante, dans laquelle l'éruption est constamment mise à jour, et récurrente chronique, se manifeste sous la forme d'exacerbations, après certaines périodes de temps.

Pseudo forme

L'urticaire pseudo-allergique est une maladie dépendante et un symptôme qui indique un dysfonctionnement des organes digestifs.

  • gastrite chronique;
  • l'hépatite;
  • maladies infectieuses;
  • les helminthes;
  • ou est due à un empoisonnement.

Elle se distingue de la forme allergique de la maladie en ce que le système immunitaire ne participe pas à la formation de médiateurs de son apparition.

Types d'allergies urticaire

Il existe les types suivants d'urticaire:

L'urticaire aiguë se développe sous la forme d'une réaction allergique à des médicaments, à des aliments, à des virus ou à des piqûres d'insectes.

Se produit le plus souvent sur la peau des extrémités et du torse et s'accompagne de démangeaisons importantes, aggravées par la chaleur et l'hyperémie, qui surviennent 15 à 20 minutes après le contact avec l'allergène.

L'urticaire aiguë commence soudainement, les éruptions cutanées peuvent également disparaître rapidement et ne laisser presque aucune trace.

Forme géante ou angioedema aigu

La fièvre de l'ortie ou œdème de Quincke est une réaction allergique du corps à tout irritant.

Il se manifeste sous la forme d'ampoules pouvant atteindre de grandes tailles.

Le plus souvent observé sur le visage dans les lèvres, les yeux ou les muqueuses. Avec un gonflement important de la peau, de gros nodules se forment.

Parfois, il peut provoquer un gonflement des bras, des jambes ou des organes génitaux.

La fièvre de l'ortie peut bloquer les voies respiratoires, provoquant une asphyxie, auquel cas elle constitue une menace pour la vie humaine. L'œdème disparaît au bout d'une journée ou de plusieurs heures.

Photo: Spots étendus

Papuleuse persistante

L'urticaire papulaire se développe à la suite d'un traitement à long terme de tout type d'urticaire.

Elle s'accompagne de la formation de cloques papuleuses, du fait que l'infiltration cellulaire s'ajoute à l'œdème existant.

Les vésicules s’élèvent au-dessus de la surface de la peau et le tissu qui les recouvre se gonfle.

La maladie peut durer des mois et évoluer, accompagnée de démangeaisons sévères et d'hyperpigmentation, qui ont pour conséquence que certaines parties de la peau deviennent plus foncées.

Récurrent chronique

Pour ce type de maladie, un parcours caractéristique de type vague.

La maladie peut durer jusqu'à vingt ans, avec des périodes de rémission prolongée.

Les éléments de l'urtica sont rarement transformés en papuleux.

Souvent, il est accompagné d'un angioedema.

Cette forme de réaction allergique est remarquable pour ses démangeaisons particulièrement graves. Souvent, les patients atteints de la maladie peignent la peau jusqu'au sang.

Infection possible avec grattage et apparition d'une infection secondaire.

La cause de la maladie devient le rayonnement ultraviolet, mais son apparition est également associée à une porphyrie d’origines diverses et à des maladies chroniques du foie.

Il se manifeste dans les zones ouvertes du corps, sous la forme d'éruptions cutanées et de cloques qui apparaissent dans les dix minutes suivant l'exposition au soleil.

Vidéo: plus sur la maladie

Il y a des signes caractéristiques qui indiquent la fièvre de l'ortie. Les symptômes de l'allergie à l'urticaire peuvent être plus ou moins graves.

  • éruption cutanée. Avec différentes formes de la maladie, une éruption cutanée peut être différente. Il peut être petit ou grand et se composer de vésicules écarlates, avec des liserés rouge vif ou blanc, caractéristiques des urticaires aiguës. Parfois, fusionner en formant de grandes taches. Avec la fièvre de l'ortie géante, les ampoules peuvent atteindre des tailles énormes, et avec la fièvre papuleuse, des papules peuvent être ajoutées;
  • démangeaisons Détermine la gravité de la maladie. Le plus grave est une démangeaison douloureuse, à la suite de laquelle une insomnie et des troubles névrotiques se développent;
  • gonflement et rougeur des tissus;
  • augmentation de la température. Se produit si l'éruption couvre une grande surface;
  • douleurs articulaires;
  • convulsions, asphyxie, vertiges.

Diagnostics

Le diagnostic de la fièvre de l'ortie se produit en plusieurs étapes. Une inspection visuelle et une anamnèse sont en cours.

Si la cause de la maladie est difficile à identifier, des tests de diagnostic sont attribués:

  1. sur les allergènes alimentaires. Dans le même temps, prescrit le régime pomme de terre-riz, pour exclure les allergies aux produits les plus courants.
  2. tests physiques de provocation pour la chaleur, le froid, la tension, la pression.
  3. Études sur l'atopie: poussière de maison, pollen, squames animales.

Le patient doit tenir un journal alimentaire dans lequel marquer quels produits et en quelles quantités il les a utilisés.

Dans ce cas, une diète ilimisation est prescrite et les produits susceptibles de provoquer une affection sont exclus du menu du patient et une évaluation générale de l’état est réalisée.

Dans certains cas, le traitement d'une allergie à l'urticaire peut durer longtemps. Pour ce faire, utilisez des médicaments et des méthodes traditionnelles.

Afin de se débarrasser de ce type d'allergie, on entend des moyens à usage externe et interne.

Drogues

Dans le traitement de l'urticaire endogène, il est nécessaire d'éliminer la maladie sous-jacente à l'origine du symptôme.

Pour ce faire, prescrire des médicaments de différents groupes:

  • pour les maladies du foie, des absorbants et des protecteurs hepa sont prescrits;
  • si le symptôme est dû à la goutte, à l'urée et à des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • diabète sucré - médicaments antidiabétiques;
  • si la maladie est provoquée par des vers ou par les micro-organismes les plus simples, des médicaments antiprotozoaires et anthelminthiques sont prescrits.

Avec la fièvre de l'ortie, il est montré que l'administration intraveineuse de chlorure de calcium ou de thiosulfate de sodium favorise l'élimination de l'allergène du corps.

Dans les formes sévères de la maladie, une corticothérapie est indiquée. Ces médicaments comprennent la prednisolone ou la dexaméthasone.

En outre, la thérapie pathogénique est réalisée en parallèle, les antihistaminiques sont prescrits, la première deuxième et troisième génération:

  1. Diazolin, Suprastin, Tavegil, Fenkrol, Dimedrol. Agir pendant un court moment, provoquer de la somnolence.
  2. Loratadine, Cetirizine, Fenistil. L'action est plus longue, prise une fois par jour, et ne provoque pas de somnolence.
  3. Astemizol, Erius, Telfast, Tigofast. Agir pendant longtemps et différer par un minimum d'effets secondaires.

En cas d’œdème de Quincke, un œdème laryngé associé est prescrit:

  1. adrénaline sous-cutanée;
  2. prednisolone par voie intraveineuse;
  3. par voie intramusculaire Tavegil ou Suprastin.

À l'avenir, le corps est nettoyé avec des sorbants, des préparations de calcium et un traitement antihistaminique.

Si nécessaire, des solutions pour perfusion intraveineuse sont présentées: Reamberin, Sodium Chloride, Neogemodez. Dans les cas d'urticaire chronique récurrente, le médicament hormonal Prednisolone est prescrit sous forme de pilule, pendant un traitement pouvant aller jusqu'à un mois et demi, en association avec des antihistaminiques.

Quand puis-je utiliser des pilules contre les allergies qui ne provoquent pas de somnolence? La réponse est ici.

Méthodes folkloriques

Pour le traitement de la fièvre de l'ortie, utilisez des décoctions et des infusions à base de plantes pour aider à soulager les démangeaisons et se débarrasser de l'éruption cutanée.

Efficace sont le bain avec une ficelle et de camomille:

  • les matières premières doivent être mélangées dans la même proportion;
  • dans une serviette de gaze placé un verre de collecte d'herbe;
  • attaché et versé trois litres d'eau bouillante;
  • après six heures d'insistance, la perfusion est versée dans un bain pendant un tiers rempli d'eau.

Si l'éruption cutanée est localisée, des matières premières pressées peuvent être utilisées pour les compresses appliquées pendant vingt minutes.

Vous pouvez prendre une décoction de l'intérieur, pour cela une cuillère à soupe d'herbes, verser un demi-litre d'eau chaude et faire bouillir pendant cinq minutes. Au bout d'une heure, la perfusion doit être filtrée et bue pendant la journée.

Comment enlever les démangeaisons sévères

Afin de soulager les démangeaisons sévères, des pommades à base d'hormones sont utilisées pour le traitement de la fièvre de l'ortie:

Ils sont utilisés dans le cas où la zone de la lésion de la peau est petite.

Onguents non hormonaux qui soulagent les démangeaisons comprennent:

  1. Baume Psilo;
  2. Fenistil;
  3. Vous pouvez utiliser des bains aux herbes ou des compresses froides.
  4. efficaces sont les locuteurs avec l’ajout de menthol.
  5. les antihistaminiques sont appliqués à l'intérieur.

Dans les cas graves, médicaments hormonaux prescrits et perfusion intraveineuse.

Prévention

Pour prévenir la fièvre de l'ortie, vous devez éviter tout contact direct avec l'allergène.

Les personnes allergiques doivent adhérer à un régime alimentaire, en évitant de manger des colorants synthétiques et un conservateur.

Il est nécessaire d’utiliser des produits chimiques ménagers et des cosmétiques hypoallergéniques.

Les allergènes peuvent s'accumuler dans le corps, un certain nombre d'entre eux se dilatent et, par conséquent, les symptômes de la maladie apparaissent plus souvent chez l'adulte.

Les personnes allergiques au soleil doivent utiliser un équipement de protection et éviter la lumière directe du soleil sur la peau exposée.

Directives diététiques

Dans le traitement complexe de la maladie, un régime hypoallergénique est prescrit.

Du menu devrait être exclu:

  • produits provoquant des vibrations de l'histamine: fromage, chocolat, agrumes, noix, fraises;
  • produits qui contribuent à la formation de substances analogues à l'histamine: choucroute;
  • produits qui irritent le tractus gastro-intestinal: frits, gras, épicés, fumés, salés;
  • alcool, boissons gazeuses;
  • si possible, annuler le traitement.

Une alimentation saine vous aidera à éviter la récurrence de la maladie.

  1. périodiquement, vous devez organiser des journées de jeûne et boire suffisamment de liquide. L'eau alcaline est un antihistaminique naturel;
  2. Pour prévenir la récurrence de la maladie, vous devez surveiller l'état du foie et éviter la stagnation de la bile dans les canaux et la vésicule biliaire. Pour ce faire, vous devez prendre des médicaments contre le cholagogue (s’il n’ya pas de calculs dans la vésicule biliaire);
  3. Dans l'enfance, la dysbiose peut être à l'origine de l'urticaire. Par conséquent, si votre enfant présente une éruption cutanée, un coprogramme est nécessaire.

Comment évaluer la gravité?

La gravité d'une réaction allergique est déterminée par le degré de lésions cutanées. Si plus de 50% de la peau est recouverte d'une éruption cutanée et que la maladie progresse, elle se manifeste alors sous une forme sévère.

L'apparition d'un œdème de Quincke est déjà une forme grave de la maladie et nécessite un traitement immédiat.

Indique un degré sévère:

Avec un degré de gravité modéré, l'éruption recouvre la peau de 30 à 50%.

Dois-je appeler une ambulance?

L'œdème de Quincke peut se développer en moins d'un quart d'heure et s'accompagne d'une chute de pression artérielle, de difficultés respiratoires et aboutit à la mort.

Dès les premiers signes de la maladie, appelez immédiatement une ambulance. En outre, cela devrait être fait si une éruption cutanée généralisée occupe une grande surface, accompagnée de fièvre, de crampes.

Pour toute manifestation d'allergies devrait consulter un médecin.

Comment prendre polysorb pour les allergies? Lire plus loin.

Quand peut-on inhaler des allergies avec un nébuliseur? Détails ici.

Premiers secours

La première étape consiste à arrêter l'allergène. Dans les cas aigus, vous pouvez faire un lavement nettoyant ou prendre un laxatif.

Il est nécessaire de prendre un médicament antihistaminique, si possible, il devrait être administré par voie intramusculaire ou intraveineuse sur un solvant.

La maladie est traitée par un allergologue ou un dermatologue. Sous le couvert de l'urticaire peut manifester diverses maladies infectieuses. L'automédication peut être nocive pour la santé.

Urticaire allergique - symptômes et traitement

L'urticaire allergique est une réaction cutanée à un allergène. Le symptôme principal est l'apparition de grosses cloques qui ressemblent à des piqûres d'insectes ou à des brûlures d'ortie. Accompagné de cette maladie de fortes démangeaisons, le traitement doit commencer dans un court laps de temps.

Puisque les éruptions cutanées peuvent avoir diverses causes, cette maladie est l'une des plus difficiles à diagnostiquer. À cet égard, le patient subit un examen approfondi, désigné par l’allergologue-immunologiste. L'urticaire chronique qui dure plus de 2 mois est particulièrement difficile.

Les plus jeunes enfants constituent le groupe le plus vulnérable face à cette maladie. Au fil des ans, les réactions de ce type ont été considérablement étouffées, mais ce qui est remarquable: l'âge de 30 ans est un moment fatal pour les personnes sujettes aux allergies. Ces "surprises" d'âge sont particulièrement pertinentes pour la population féminine.

L'urticaire est le plus susceptible de se produire chez les personnes présentant d'autres symptômes d'allergie (asthme bronchique, rhume des foins, allergies alimentaires, etc.)

Les principales causes de l'urticaire:

  • chaleur, froid, pression, sueur;
  • certains médicaments, tels que l'aspirine, la codéine, l'ibuprofène ou d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • certains additifs alimentaires, tels que les colorants et les conservateurs.

Dans 20% des cas, l'urticaire allergique est associée à la réaction du système immunitaire à l'alimentation et au contact avec des plantes et des animaux. Chez les 80% restants, il est assez difficile de déterminer les causes de l'urticaire. Des tests sanguins et des tests cutanés donnent généralement des résultats négatifs.

Classification des maladies

L'allergie sous la forme d'urticaire peut se manifester à différents degrés de gravité et dans différentes circonstances, sur la base desquelles les médecins ont identifié plusieurs de ses types.

  1. Aiguë - caractérisée par une apparition soudaine, l'apparition de démangeaisons et de brûlures de la peau, puis l'apparition de vésicules et d'hyperhémie. Le nom est associé à la coïncidence des symptômes en cas de brûlure d’ortie. Les ampoules peuvent être grandes ou petites. Les éléments peuvent fusionner et acquérir des tailles gigantesques. Dans de tels cas, il y a violation de l'état général avec l'apparition de fièvre, de frissons.
  2. Chronique - les manifestations dérangent le patient pendant longtemps. Cependant, ils ne sont pas aussi prononcés et parfois les patients ne les remarquent pas immédiatement, ce qui retarde le moment de chercher de l'aide.
  3. Œdème de Quincke - se présente sous forme aiguë, on l’appelle aussi urticaire géante. Cela se fait sentir soudainement. Des poches limitées apparaissent sur le corps, ce qui engloutit les organes génitaux ou le visage. Dans la zone de l'oedème, la peau devient une élasticité dense, devient blanche ou rose. La plaie est constamment irritante, il y a une sensation de brûlure. Après plusieurs heures ou jours, le gonflement disparaît tout seul. Si le cas est grave, alors la mort est possible.
  4. Récurrent - caractérisé par l'apparition de cloques sur différentes zones avec différents intervalles de temps. Cliniquement, des manifestations cutanées, une faiblesse, un malaise, des maux de tête, de la fièvre, des myalgies et des arthralgies peuvent également se produire.

Symptômes de l'urticaire allergique

Dans le cas de l'urticaire, le principal symptôme qui le distingue des autres types de réactions allergiques est l'apparition de cloques (voir photo).

Dans son apparence, le blister ressemble à une peau saillante, à la trace d’une morsure d’insecte ou à une brûlure laissée par l’ortie. L'endroit touché est accompagné de démangeaisons. Il peut y avoir des rougeurs. Le plus souvent, l'éruption a un caractère symétrique.

Le nombre de blasons est également individuel, il varie de quelques points à plusieurs centaines. Dans les cas graves, les imperfections sont si nombreuses qu’elles coalescent et recouvrent l’ensemble de la peau. Les symptômes tels que vomissements et nausées sont extrêmement rares. Ils indiquent une irritation de la muqueuse gastro-intestinale, ce qui est très dangereux.

Comment traiter l'urticaire allergique

Le succès du traitement de l'urticaire allergique dépend à 90% de la possibilité d'identifier la cause - un allergène spécifique et de l'éliminer. Avec la présence constante d'un facteur irritant dans le sang, il y aura une quantité suffisante d'immunoglobulines qui les neutralisera. Cela signifie que l'éruption ne disparaîtra pas.

Comment traiter l'urticaire allergique à ses premières manifestations:

  1. Éliminer l’allergène responsable de la réponse immunitaire inadéquate de l’organisme. Dans le cas des médicaments, le patient reçoit une interdiction à vie du groupe de médicaments correspondant.
  2. Gluconate de calcium par voie intraveineuse pour soulager l’enflure.
  3. Commencez à prendre des médicaments qui bloquent la production d'histamines.
  4. En cas d'urticaire chronique, une autolymphocytothérapie est prescrite - six fois l'administration sous-cutanée des propres lymphocytes sanguins du patient.

Le respect de toutes les mesures de traitement élimine les symptômes de l'urticaire aiguë. Il n'y a pas de traces sur la peau, l'œdème muqueux et les démangeaisons disparaissent.

Si l'urticaire est à l'origine de nombreux facteurs ou si le contact avec un facteur important ne peut être exclu, il est alors nécessaire de prendre des antihistaminiques (claritine, diazoline, telfast). Les glucocorticoïdes sont brièvement utilisés pour les formes d’urticaire particulièrement sévères.

Les pommades à base d'oxyde de zinc (pâte de zinc, tsindol) sont utilisées localement pour réduire les démangeaisons et les éruptions cutanées;

Le régime alimentaire est extrêmement important pour la récupération

Il est possible de traiter l'urticaire allergique en éliminant certains aliments de votre régime. En d'autres termes, le patient a besoin d'un régime strict.

Les produits à supprimer sont déterminés de manière empirique: il est nécessaire d’exclure l’un ou l’autre des produits tout en surveillant la réponse du corps.

Vous trouverez ci-dessous une liste des aliments qui provoquent le plus souvent une réaction allergique:

  • viande, abats, œufs, graisses animales;
  • poisson, œufs de poisson, crevettes, moules, calmars;
  • tomates, céleri, pommes de terre, radis, citrouille, chou marin, champignons;
  • fromages pointus, fromage mariné;
  • noix, baies, agrumes;
  • fruits exotiques, tous les fruits sont rouges;
  • conserves, craquelins, chips, hamburgers, soupes instantanées;
  • chocolat, café aux saveurs (crème sèche, amaretto, caramel);
  • aliments épicés et épices (oignon, ail, coriandre, menthe, moutarde, poivre).

Le régime hypoallergénique est toujours choisi individuellement et dure trois semaines pour les adultes et pas plus d'une semaine pour les enfants.

http://stop-allergies.ru/krapivnitsa-allergiya-lechenie/
Plus D'Articles Sur Les Allergènes