À quoi ressemble l'urticaire chez les enfants? Photos de la phase initiale et progressive

Dans l'article d'aujourd'hui, nous allons parler de l'urticaire, voir des photos d'enfants, les causes et le traitement de la maladie.

L’urticaire est l’un des problèmes les plus courants en pédiatrie moderne; elle survient dans 2,1 à 6,8% des cas. L’urticaire sur la peau de l’enfant est accompagné d’une éruption de vésicules rose vif, qui peuvent rester sur le corps de quelques minutes à plusieurs jours et se confondre souvent en un seul endroit.

La pathologie est souvent accompagnée de démangeaisons désagréables, les symptômes disparaissent aussi vite qu'ils apparaissent.

Nous avons donc répondu à la première question: qu'est-ce que l'urticaire chez les enfants? Allez-y.

Symptômes et signes

L'urticaire allergique est accompagnée des symptômes suivants:

  • éruption cutanée sur différentes parties du corps, incl. la plante du cuir chevelu;
  • démangeaisons intenses;
  • maux de tête;
  • des frissons;
  • forte fièvre;
  • troubles digestifs (vomissements, diarrhée);
  • gonflement des membres, des lèvres et même des articulations.

Urticaire chez les enfants: à quoi ça ressemble?

La phase initiale est accompagnée d'une démangeaison intense soudaine de diverses zones de la peau. Des cloques apparaissent non seulement sur la peau, mais également sur les lèvres muqueuses, les yeux et le tractus gastro-intestinal. Les poches et les ampoules peuvent persister pendant 2 à 3 jours.

Ensuite, regardez la photo de l'urticaire chez les enfants sur le corps.

À quoi ressemble l'urticaire chez les enfants: la photo est le stade initial.

Lorsque des complications peuvent développer un œdème de Quincke, un gonflement des voies respiratoires, cet état s'accompagne de difficultés respiratoires, d'une cyanose du triangle nasolabial, d'une toux paroxystique.

Nous découvrons également à quoi ressemble l’urticaire chez un enfant: une photo de l’œdème de Quincke.

Vous savez maintenant comment les ruches se manifestent chez les enfants: des photos du stade initial chez les enfants et des angioedèmes.

Types et causes

Il existe les types d’urticaire suivants chez l’enfant:

  • aliments - découle de l'utilisation de certains aliments;
  • de la pression sur la peau - résultant d'effets mécaniques sur la peau - sangles, bandes élastiques, position assise prolongée, accompagnée le plus souvent d'une sensation de brûlure;
  • dermographique - apparaît lors du peignage de la peau;
  • Tibration - après une exposition aux vibrations (massage, course à pied, trajet en bus ou en voiture);
  • température - avec une sensibilité accrue à l'air froid ou chaud;
  • cholinergique - survient après une douche chaude, des expériences émotionnelles, un effort physique;
  • thermique - la cause est des effets thermiques;
  • froid - une fois refroidi;
  • solaire - se produit après l'exposition au soleil;
  • aqua - apparaît au contact de l'eau;
  • pigment - les raisons sont encore inconnues;
  • contact - se produit lors du contact avec d'autres substances et matériaux, le plus souvent du latex.

Vous pouvez en apprendre davantage sur ce qu'est l'urticaire chez un enfant ici.

Traitement

Si une urticaire apparaît chez un adolescent, vous devez prendre rendez-vous avec un pédiatre. Une assistance médicale est nécessaire immédiatement en cas d'enflure du visage et du cou, de difficultés respiratoires et de déglutition, en cas d'œdème de Quincke (muqueuses respiratoires), les parents doivent appeler une ambulance.

Médicaments

Tout d'abord, il faut identifier l'urticaire chez les enfants et éliminer la cause du développement, puis prescrire un traitement.

Les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement:

  • les antihistaminiques sous forme d'inhalations, d'injections (suprastine, tavegil) ou de comprimés (peritol, fenkarol);
  • corticostéroïdes - en tant qu'agent anti-inflammatoire - par voie intramusculaire, dans les cas graves par voie intraveineuse (prednisone, deskméthozon), prescrits en l'absence d'effet des médicaments antihistaminiques;
  • les enterosorbants - leur action vise à lier les allergènes, ils empêchent leur pénétration ultérieure dans le système circulatoire (charbon actif, enterosgel, polysorb, lactofiltrum);
  • médicaments diurétiques - (à base de plantes, furasimed) - afin d'accélérer l'élimination des agents pathogènes;
  • les sédatifs (comprimés de valériane, d’agripaume).

Dans les formes sévères d'éruptions cutanées qui fuient, une plasmaphérèse peut être indiquée.

Pommades pour éliminer les démangeaisons et l'enflure

Pour une utilisation topique, on utilise le phénystyle (à petites doses), le gistan (composé uniquement d'ingrédients naturels), le bonnet cutané (après avoir consulté un médecin), la desitin, l'advantan, l'elidel (à partir de trois mois).

Méthodes folkloriques

Les recettes traditionnelles suivantes sont également utilisées dans le traitement:

  1. 2 cuillères à soupe menthe sèche insister dans 1 cuillère à soupe. faire bouillir de l'eau pendant 2 heures, le mélange filtré prendre 3 c. l 3 fois par jour.
  2. 20 grammes d'aubépine verser de l'eau bouillante, insister pendant une demi-heure, solution filtrée boire 100 grammes avant de manger.
  3. Mélanger le jus de raifort haché dans des proportions égales avec du miel, prendre 1 cuillère à soupe avant les repas.
  4. 2 c. menthe poivrée verser de l'eau bouillante, insister pendant 10-15 minutes, boire tiède.

Dans le traitement des conditions à domicile peuvent également être préparés pommade, avec leur aide, vous pouvez vous débarrasser de l'inflammation et de la gêne.

Hypericum pommade - apaise, soulage les irritations et les inflammations. 2 cuillères à soupe herbes hachées avec de la vaseline ou de la crème pour bébé, infuser pendant un jour. Pommade appliquée 2 fois par jour. Les compresses de pommes de terre aideront à se débarrasser de la sécheresse, des irritations et de la peau. Pour ce faire, les tubercules coupés doivent être posés sur de la gaze et appliqués sur les zones touchées.

Caractéristiques du traitement pour les bébés de moins de 1 an

Le traitement consiste également à éliminer la cause de la maladie. Pendant 3 à 4 semaines, le bébé doit suivre un certain régime.

Il faut garder à l'esprit que les vésicules sont sensibles aux produits cosmétiques, la mère devrait donc abandonner les crèmes.

Nous recommandons également de connaître l'avis du Dr Komarovsky sur le traitement de l'urticaire chez les enfants. Les détails peuvent être trouvés ici.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire est nécessaire si la nourriture est la cause de la maladie, tous les aliments devraient être exclus - les allergènes connus. Après une défaillance complète, de nouveaux produits sont introduits un à un pour surveiller la réponse de l'organisme. Les femmes qui allaitent devraient également suivre un régime, les mélanges artificiels étant remplacés par des composés hypoallergéniques ou hydrolysés.

Le menu hypoallergénique comprend des céréales, des légumes, de la viande, de la dinde et du lapin, des soupes, des produits laitiers, le sucre étant remplacé par du fructose.

Est-il possible de laver l'enfant aux ruches?

Il est déconseillé de prendre des bains chauds pendant l'urticaire, en particulier chez les enfants de moins de trois ans.

Que faire si l'urticaire ne se transmet pas à l'enfant?

Si l'urticaire chez un enfant ne passe pas, il est nécessaire de consulter un médecin qui effectuera un diagnostic plus approfondi.

L'urticaire sur le corps d'un enfant (les photos sont présentées ci-dessus) affecte le plus souvent les adolescents, la maladie est accompagnée de cloques et de démangeaisons, parfois un œdème de Quincke.

Si des symptômes apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin, la cause de la maladie est déterminée au cours du diagnostic et un traitement est prescrit sur la base des données obtenues.

Nous avons considéré une telle maladie que l'urticaire chez les enfants: ce qu'ils ont appris, étudié l'éducation et déterminé les modalités de traitement.

Ça vaut le coup d'oeil! Le célèbre docteur Komarovsky a expliqué qu'une éruption cutanée constitue une menace réelle pour la vie de l'enfant.

http://ladyup.online/kozhnye-zabolevaniya/krapivnitsa/krapiv-u-detej

Urticaire chez les enfants et les adultes

L'urticaire est l'une des maladies de la peau les plus courantes chez les enfants et les adultes. Le terme «urticaire» regroupe tout un groupe de maladies de nature différente, mais présentant des symptômes cliniques similaires - des lésions cutanées avec des cloques qui ressemblent à une brûlure d’ortie. Environ tous les trois ans au moins une fois dans sa vie ont souffert de ruches. Les filles sont plus souvent malades que les garçons.

Urticaire - symptômes

Le symptôme principal de l'urticaire (son deuxième nom est une éruption cutanée d'urticaire) est l'apparition de vésicules cutanées de couleur blanche ou rouge, s'élevant au-dessus de la surface de la peau, accompagnées de démangeaisons et de sensations de brûlure. L'aspect de l'urticaire ressemble à une lésion cutanée, comme après une piqûre d'insecte, une brûlure ou une ortie gauche, d'où son nom. Parfois les éruptions sont entourées d'une bordure rouge et parfois elles ont une petite dépression au centre.

La cloque urticaire présente trois signes caractéristiques: œdème central de tailles différentes, presque toujours avec rougeur; démangeaisons, parfois sensation de brûlure; réversibilité - le blister disparaît sans laisser de trace dans les 1-24 heures.

Des éléments d’une éruption cutanée peuvent apparaître sur n’importe quelle partie de la peau: bras, jambes, ventre, fesses, épaule, visage, etc. Les cloques ne durent pas longtemps, elles durent généralement moins de 6 heures et presque toujours moins de 24 heures. Cependant, de nouvelles lésions continuent d'apparaître, de sorte qu'un grand nombre de lésions sont présentes en même temps.

Avec une éruption cutanée abondante (chez les enfants, le nombre de poils est plus important), ils se fondent dans de vastes foyers à bords inégaux, formant une image de cernes, de spirales ou une carte géographique. Plus il y a d'éruptions cutanées sur le corps, plus la brûlure et les démangeaisons sont prononcées. Des éléments d'une éruption cutanée peuvent apparaître sur les muqueuses de la cavité buccale, accompagnés d'un œdème, ce qui rend difficile la respiration et la déglutition (œdème laryngé).

Le symptôme classique de l'urticaire est la démangeaison, qui peut être très grave. Comme les vésicules sont particulièrement marquées et irritent le soir et le matin, cela peut entraîner des troubles du sommeil. L'urticaire apparaît soudainement et disparaît brusquement, sans laisser de trace - pas de taches, pas de cicatrices.

Types d'urticaire

De par sa nature, l’urticaire se divise en aiguë et en chronique.

La forme aiguë est comprise comme l’apparition soudaine et ponctuelle de vésicules, dont chacune n’existe pas plus de 24 heures, à la suite d’une exposition à l’un des facteurs provoquants. La magnitude des éléments de l'éruption est différente - de la tête d'épingle à la taille géante. Les éléments peuvent être placés séparément ou fusionnés, ils peuvent également acquérir des contours annulaires. L'urticaire aiguë se caractérise par un développement rapide et une disparition également rapide (de quelques minutes à plusieurs heures) après l'application du traitement. Si sa durée totale dépasse 5 à 6 semaines, la maladie devient chronique.

La forme chronique se caractérise par l'apparition quotidienne d'éruptions cutanées pendant plus de 6 semaines, chacune durant plus de 24 heures. L’urticaire chronique peut encore être subdivisée en récidive chronique avec des périodes de rémission de plus d’un jour et continue de façon chronique lorsque l’enfant ou l’adulte n’est pas soulagé des ampoules, même pendant 24 heures. L’urticaire aiguë est beaucoup plus courante et s’arrête spontanément. L'urticaire chronique est rarement observé chez les jeunes enfants, il est plus fréquent chez les personnes âgées de 20 à 40 ans et les enfants et les adolescents souffrent plus souvent d'urticaire aiguë.

Urticaire chez les enfants

L’apparition d’éruptions cutanées et de vésicules est une réaction à l’ingestion d’un allergène dans le corps de l’enfant, ce qui provoque la production d’histamine en grande quantité. En même temps, les parois des vaisseaux sanguins deviennent plus minces, ce qui améliore leur perméabilité, de sorte que beaucoup de liquide pénètre dans la peau, ce qui contribue à l'apparition de poches et à l'apparition de cloques remplies d'eau.

Chez les enfants, les formes aiguës d'urticaire prédominent. L'urticaire chez les enfants peut survenir à tout âge, à commencer par la poitrine. Chez le nouveau-né, l'urticaire survient très rarement (dans ce cas, la cause de l'urticaire est la malnutrition d'une femme qui allaite).

Chez les enfants, la cause la plus courante d'urticaire aiguë sont les infections, suivies de l'intolérance alimentaire (produits laitiers, agrumes, chocolat, miel) et des allergies aux médicaments (antibiotiques en particulier). L’urticaire physique, causé par des facteurs mécaniques (pression, frottement) ou thermiques (chaleur, froid), est moins fréquent chez l’enfant que chez l’adulte.

La maladie commence soudainement avec l'apparition de cloques. En appuyant ou en étirant légèrement, les cloques deviennent blanches. Eruption cutanée, généralement accompagnée de démangeaisons sévères. Avec leur apparence peut apparaître une faiblesse, une douleur dans les articulations. En cas de maladie grave, une fièvre pouvant atteindre 38 ° C est possible. l'urticaire est accompagnée de troubles gastro-intestinaux (vomissements, diarrhée), de frissons, d'œdème de Kwinke (gonflement du visage, œdème laryngé).

L'urticaire chez les enfants est observée chez les enfants âgés de 5 mois à 3 ans et se développe sur le fond de la diathèse exsudative.

Urticaire - causes

Les causes les plus courantes du développement de l’urticaire sont les infections: virale, bactérienne - staphylococcique et streptococcique, parasitaire, médicaments, vaccination. La liste des facteurs de provocation possibles comprend des produits alimentaires (additifs alimentaires, agents de conservation; produits de qualité médiocre, produits gâtés), des allergènes alimentaires (fraises, chocolat, tomates, fromage, choucroute, saucisses fumées), des facteurs physiques (pression, froid, soleil), des maladies auto-immunes.

Il existe différentes façons de pénétrer dans le corps des allergènes, en fonction de l'urticaire:

L'urticaire allergique se manifeste souvent de manière aiguë ou occasionnelle. Les causes de l'urticaire allergique peuvent être divers allergènes. Les allergènes les plus courants sont les aliments (les vraies allergies alimentaires sont caractérisées par l'apparition rapide de signes d'urticaire, presque immédiatement après que de petites quantités d'aliments allergènes aient pénétré dans le corps), des médicaments (pénicilline, tétracycline; une des caractéristiques de l'urticaire est la récurrence d'une éruption cutanée avec l'administration répétée de doses même minimales du médicament., qui a déjà eu une réaction ou à un médicament avec une structure chimique similaire), des aéroallergènes (pollen végétal, poussière de maison, champignons de moisissure, laine animaux), les piqûres d'insectes (puces, moustiques, abeilles, guêpes).

En règle générale, les éruptions cutanées avec urticaire allergique sont localisées sur la surface des extenseurs des bras et des jambes, sur le corps. Le pollen urticaire est souvent associé à une rhinite allergique, une conjonctivite allergique.

L'urticaire au froid (une forme assez commune de la maladie) se caractérise par l'apparition de cloques, d'œdèmes et de démangeaisons après une exposition au froid sur la peau exposée par temps humide pendant 5 à 20 minutes. L'exacerbation de la maladie peut continuer pendant la saison froide. La forme récurrente de l'urticaire est caractérisée par la saisonnalité: automne, hiver, début du printemps. Les exacerbations se produisent toute l'année lorsque la peau est exposée à l'eau froide, au vent froid. L’urticaire au froid peut être acquise, congénitale ou sur l’arrière-plan de la maladie sous-jacente (par exemple, hépatite virale, SRAS, etc.) et survient le plus souvent chez les adolescents.

Les cloques d'urticaire au froid persistent pendant 20 à 30 minutes et disparaissent sans laisser de traces après le réchauffement. Avec la surfusion de tout le corps ou de grandes zones du corps (nage dans de l'eau froide), des formes graves de l'évolution de la maladie peuvent se développer avec des manifestations de faiblesse générale, maux de tête, vertiges, essoufflement et choc anaphylactique.

L’urticaire causée par la chaleur résulte de l’exposition à la chaleur lorsque vous portez des vêtements chauds hors saison, dans une pièce où la température ambiante est élevée et peut être accompagnée de troubles circulatoires systémiques et du syndrome convulsif. Les réactions locales sont accompagnées de maux de tête et de diarrhée.

L'urticaire solaire se produit sous l'action du rayonnement ultraviolet. Des cloques et des démangeaisons apparaissent sur les zones exposées du corps immédiatement après l'exposition au soleil. Les manifestations de l'urticaire disparaissent généralement dans les 3-4 heures suivant la fin de l'exposition au soleil. Pour l'urticaire solaire est caractérisée par la saisonnalité de la maladie - printemps-été. L'urticaire solaire est généralement observée chez l'adulte, ce qui n'est pas typique chez l'enfant.

Lorsque la peau de l'urticaire solaire devient rouge, devient œdémateuse, une éruption cutanée caractéristique apparaît.

Urticaire lente de la pression. Les œdèmes et les éruptions cutanées surviennent 4 à 6 heures après l'exposition à divers stimuli physiques de la peau, à l'endroit de la pression (par exemple, pression de la ceinture sur un chapeau, un pantalon, des chaussettes, des montres, des sangles dans un sac à dos). Les manifestations de ce type d'urticaire disparaissent généralement en un jour.

Urticaire de contact. Des cloques apparaissent sur le site du contact cutané direct avec l'allergène. Les latex, les phanères d'animaux, les cosmétiques, etc. sont isolés en tant qu'allergènes ayant une incidence significative. Des rougeurs, des démangeaisons et un gonflement se produisent précisément au point de contact avec l'agent pathogène.

Le développement d'urticaires chroniques récurrentes se produit généralement en présence d'une maladie infectieuse chronique - cholécystite, amygdalite, amygdalite, etc. Dans ce cas, les symptômes de la maladie se manifestent par une altération de la fonction hépatique, du tractus gastro-intestinal.

Il existe également une urticaire vibratoire provoquée par une vibration mécanique (forme très rare), une urticaire dermographique se produisant dans des endroits à impact mécanique, une urticaire auto-immune, une aqua urticaire (une éruption cutanée ne se produit qu’après un contact avec de l’eau de toute température), une urticaire causée par un effort physique.

Si, pour l'urticaire aiguë, l'élimination du facteur causal conduit à une amélioration après 24 à 48 heures, alors pour l'urticaire chronique, il faut 2 à 3 semaines pour améliorer l'état.

Tests d'urticaire chronique

Le diagnostic de l'urticaire ne nécessite pas de confirmation en laboratoire (par opposition au diagnostic des causes de l'urticaire).

Un examen détaillé des patients atteints d'urticaire chronique s'explique par la nécessité d'exclure les maladies graves, qui peuvent être un symptôme de l'urticaire (par exemple, maladie du foie (hépatite) et du tractus gastro-intestinal, maladies chroniques des voies respiratoires supérieures, lupus érythémateux disséminé, tumeurs, etc.).

Les tests de laboratoire obligatoires comprennent l'analyse clinique et biochimique du sang, l'analyse de l'urine, l'échographie des organes internes et l'analyse des matières fécales pour la détection des helminthes.

La consultation des spécialistes suivants est montrée: gastro-entérologue, oto-rhino-laryngologue, endocrinologue. Après avoir analysé les résultats de l’examen, le médecin détermine les schémas thérapeutiques et les méthodes de traitement de l’urticaire.

Traitement de l'urticaire

Si l'urticaire survient périodiquement chez un enfant, il est conseillé aux parents de tenir un journal dans lequel sont consignées les données relatives à la consommation de nourriture, aux médicaments, à l'activité physique, aux cas d'exacerbations et à la gravité de la maladie. Un tel journal peut aider le médecin à déterminer la véritable cause de l'urticaire.

Le principe de base du traitement de l'urticaire - trouver et éliminer le facteur qui a provoqué la maladie. Cela est généralement facile à faire avec l'urticaire aiguë. Par exemple, protéger la peau des rayons ultraviolets avec allergies solaires, refuser de visiter les bains à la chaleur urticaire, etc.

Lorsque l'urticaire froid recommande de ne pas trop refroidir, ne lavez-vous qu'à l'eau tiède, portez des vêtements chauds (en coton ou en lin) et un chapeau, ne mangez pas de nourriture ni de boisson froides. Avant de quitter la maison, appliquez des parties spéciales du corps (visage, mains, lèvres) à des produits spéciaux qui protègent la peau contre le froid.

Si l'allergène est un aliment, il doit être retiré du corps dès que possible. À ces fins, un enfant ou un adulte reçoit plus de liquide, il lave son estomac, lui donnant des laxatifs et des sorbants (charbon actif, smect). Les lavements de nettoyage sont plus efficaces dans les premières heures d'une crise d'urticaire alimentaire. Pour réduire la sensibilité aux allergènes alimentaires, des préparations enzymatiques sont prescrites (mezim, festal, créon, pancréatine). Une boisson alcaline abondante est prescrite (Borjomi, Narzan, Essentuki).

Les cas bénins d'urticaire ne nécessitent pas de traitement, sauf pour la prise d'antihistaminiques dans le dosage de l'âge. Les antihistaminiques (inhibiteurs de l'histamine H1) aident à améliorer l'état général de l'enfant et de l'adulte et à réduire ou éliminer complètement les démangeaisons. Prendre ces médicaments est préférable avant le coucher. Les antihistaminiques non sédatifs (de deuxième génération) tels que la cétirizine (Zyrtec) ou la loratadine (Claritin) sont prescrits pour l'urticaire. Et aussi Dimetenden (Fenistil), qui se rapproche le plus des médicaments antihistaminiques de deuxième génération (diffère des médicaments de première génération par un degré de sédation significativement plus faible, une activité antiallergique élevée et une longue durée d'action). L'utilisation de l'antihistaminique H1 de première génération (suprastine, tavegil) dans le traitement de l'urticaire chronique n'est PAS recommandée, sauf dans certains cas. *

La cyproheptadine (Peritol) est un médicament efficace contre l’urticaire au froid.

Si le médecin vous a prescrit un antihistaminique, il doit être utilisé régulièrement pendant 10 à 14 jours, et pas seulement lorsqu'une éruption cutanée apparaît. Pendant cette période, les éruptions cutanées régressent, la plupart d’entre elles disparaissent et le traitement prend fin.

L'utilisation dans le traitement de l'urticaire au chlorure de calcium ou au gluconate de calcium est recommandée dans le cas où la maladie est déclenchée par un dysfonctionnement du système immunitaire. Ces médicaments sont capables de rétablir le niveau normal de calcium dans le plasma sanguin, réduisant ainsi la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins et la possibilité de développer une réponse immunitaire aiguë au stimulus.

Si le traitement par les inhibiteurs de l'histamine H1 est sans effet (réduction de l'intensité des démangeaisons, du nombre et de la taille des papilles et amélioration de la qualité de la vie), une méthode de traitement alternative est proposée dans les 2 à 4 semaines. En général, les médicaments alternatifs comprennent les bloqueurs H2-histaminiques (cimétidine), glucocorticostéroïdes systémiques (bétaméthasone, dexaméthasone, prednisolone), les anxiolytiques (hydroxyzine, alcaloïdes de belladone / phénobarbital / ergotamine radobelin / phénobarbital, ergotamine), les antidépresseurs (amitriptillin). *

Les tactiques de traitement pour les affections aiguës de l'urticaire (modes d'administration du médicament, dose, durée du traitement) sont déterminées par le médecin en fonction de la gravité de l'affection, de son âge et de la présence de maladies concomitantes.

Suivre un régime. L’élimination de l’allergène totalement suspecté ou identifié de l’apport alimentaire de l’enfant entraîne une amélioration de 24 à 48 heures. Dans le cas d'une réaction pseudo-allergique, une amélioration du régime hypoallergénique se produit dans les 2-3 semaines (elle doit être suivie dans les 3-6 mois).

L'alimentation implique l'exclusion des produits alimentaires susceptibles de provoquer des allergies. Ceux-ci incluent: lait de vache, poulet, œufs, poisson, tomates, fraises (agrumes), agrumes (citrons, oranges, mandarines, pamplemousse), chocolat, cacao et autres sucreries, aliments fumés, épices, cornichons, conserves, boissons en conserve colorées et carbonatées. Avec le début de la rémission persistante, il est possible d’élargir le régime alimentaire et d’introduire de nouveaux produits, mais pas plus d’un fois par jour, en commençant par une quantité minimale une fois par jour.

Remèdes populaires pour le traitement de l'urticaire

Lors du traitement de l'urticaire chez les enfants, une infusion (décoction) de laurier est utilisée. Cette infusion aide à éliminer les démangeaisons, réduisant ainsi les rougeurs de la peau. Pour ce faire, une petite poignée de laurier rincer à l'eau, versez 1 litre d'eau bouillante. Donnez insister. Strain. La décoction peut être appliquée localement, en lubrifiant plusieurs fois par jour les zones de peau touchées de l'enfant et en les ajoutant au bain pour le bain.

Prévention de l'urticaire

Pour la prévention des récidives, accordez une attention particulière aux aliments appropriés (de réserve). Réhabilitation complète des foyers d'infection chronique - traitement des organes ORL (sinusite, sinusite, amygdalite), correction de la pathologie du tube digestif (dysbactériose intestinale), car il est prouvé que les bactéries et leurs produits augmentent la libération d'histamine et la réaction allergique en présence d'un allergène.


* Recommandations cliniques fédérales pour le diagnostic et le traitement de Raaky Urticaria Décembre 2013

http://www.kukuzya.ru/page/krapivnica-u-detey-i-vzroslyh

Urticaire chez les enfants: symptômes et traitement

L'urticaire chez les enfants (photo ci-dessous) est une maladie caractérisée par l'apparition de cloques et / ou d'angiotens sur la peau. C'est une réaction aiguë et peut se développer chez un enfant en quelques minutes ou quelques heures.

Urticaire (photos) chez les enfants: les symptômes et les expositions de photos peuvent être différents:

  • des ampoules peuvent apparaître n'importe où sur le corps d'un enfant;
  • rouge ou rose avec des frontières claires;
  • tailles de quelques mm à plusieurs cm;
  • monter au-dessus de la surface de la peau;
  • pâle avec la pression;
  • disparaissent sans laisser de trace, en règle générale, jusqu'à 24 heures (moins souvent plus longtemps); toutefois, de nouveaux éléments peuvent apparaître en alternance dans de nouveaux lieux jusqu'à 6 semaines (dans l'évolution aiguë de la maladie);
  • accompagné de démangeaisons, augmentant le soir.

À quoi ressemble l'urticaire chez les enfants?

En apparence, l'éruption ressemble à des traces de contact avec l'ortie, par analogie avec l'origine du nom.

Les causes de la maladie sont nombreuses:

1. Le déclenchement le plus fréquent chez les enfants est l’infection (virale, bactérienne, parasitaire).

2. Compléments alimentaires et nutritionnels.

3. Médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques, vitamines).

4. piqûres d'insectes.

5. maladies systémiques.

6. Facteurs physiques (froid, soleil, eau, exercice).

Malheureusement, dans plus de 50 à 70% des cas, la cause d'une telle éruption cutanée chez un enfant ne peut être déterminée.

S'il était possible d'identifier un allergène bien à l'origine de l'apparition de la maladie chez un enfant, il convient de garder à l'esprit que, en règle générale, la prochaine réaction allergique à ce produit sera plus forte et se développera plus rapidement.

Émettre en aval:

  • urticaire aiguë, lorsque des éléments de l'éruption apparaissent sur différentes parties du corps jusqu'à 6 semaines;
  • urticaire chronique, lorsque les éléments de l'éruption continuent d'apparaître 6 semaines après le début de la maladie.

Diagnostics

Le diagnostic est établi sur la base des antécédents et de l'examen du pédiatre. Avec des épisodes répétés de la maladie, un examen d'allergologue est indiqué. Dans le cours chronique - un examen par un allergologue est requis. En règle générale, les examens complémentaires dans le cadre du programme de soins aigus ne sont pas informatifs et donc déconseillés (sauf dans les cas où le facteur provoquant est connu avec précision). Pour l'urticaire chronique, un test sanguin clinique et une recherche de sang pour la CRP sont recommandés. La détermination du niveau d'IgE totales n'est pas informative et ne doit pas être utilisée comme méthode de diagnostic de dépistage. La réalisation de tests de diagnostic pour tous les enfants atteints d'urticaire transférée n'est pas illustrée. Le volume de l'examen requis est prescrit par le médecin, car il n'y a aucun sens à «le prendre pour tout».

Traitement de l'urticaire chez les enfants:

1. Si un facteur provoquant (allergène) est connu - excluez-le. Par exemple, en cas de réaction aux antipyrétiques, ne donnez pas ce médicament. En cas d'urticaire solaire - évitez l'exposition au soleil, ne portez pas de vêtements ouverts au soleil. En cas de réaction au froid, exclure toute exposition prolongée au froid, ne pas porter de vêtements légers. Dans le cas d'allergies alimentaires avérées, il est recommandé d'exclure de la consommation les aliments coupables. Cependant, il n'est pas recommandé de suivre un régime hypoallergénique strict pendant plus d'un mois.

2. Acceptation des antihistaminiques de deuxième génération (desloratadine, cétirizine, loratadine, ébastine, etc.). La première génération d’antihistaminiques n’est pas recommandée comme traitement de départ («Suprastin», «Fenistil», «Fenkrol», «Tavegil», «Diazolin»).

3. Dans les formes graves de la maladie ou en association avec un œdème de Quincke: glucocorticoïdes systémiques (dexaméthasone, prednisolone).

4. Il existe d'autres médicaments pour le traitement de l'urticaire (immunosuppresseurs), mais ils ne sont prescrits que par un médecin et seulement avec l'inefficacité de prendre les remèdes ci-dessus.

5. L'acceptation des enterosorbants (Smekta, Enterosgel, etc.), largement recommandés pour l'urticaire, n'est pas indiquée (selon de nombreuses études) et n'est pas incluse dans les normes de traitement de cette maladie dans les recommandations européennes et russes.

Angioedema (angioedema; angioedema; angioedema; angioedema; angioedema; angioedema; angioedema

L'œdème de Quincke persiste habituellement de 2 heures à plusieurs jours et disparaît sans laisser de trace. Il peut être combiné à des éruptions cutanées urticariennes (vésicules urinaires) et peut se manifester de manière isolée. Il existe toujours un lien entre l’allergène et le développement aigu de l’œdème de Quincke (généralement au plus tard 15-30 minutes).

http://littleone.com/publication/5421-krapivnica-u-detey-simptomy-i-lechenie

Urticaire chez les enfants symptômes et photos de traitement

La dermatite d'origine dermique est fréquente chez les enfants et les adultes; des efforts doivent donc être faits pour éliminer leurs symptômes et leurs sources primaires. L'un de ces phénomènes est l'urticaire chez les enfants. Symptômes et traitement, photos - tout cela sera considéré dans le cadre de ce matériel. Cette maladie se caractérise par la formation de cloques présentant une couleur rose pâle et une propagation rapide sur toute la surface de la peau.

Sur la question de savoir si les ruches démangent ou non, la réponse est oui. Extérieurement, les manifestations présentent des similitudes avec les brûlures d’ortie, peuvent présenter des symptômes de diverses maladies ou constituer un élément distinct. L'urticaire est un type de maladie courant, plus commun chez les enfants, qui est lié au fonctionnement du travail endocrinien. Par conséquent, il est important de suivre les conseils qui peuvent aider à résoudre le problème.

Causes de l'urticaire chez les enfants


Les facteurs causaux de l'urticaire peuvent varier entre eux, en fonction des caractéristiques d'âge du bébé. Chez les nourrissons de six mois, la maladie évolue extrêmement rarement sous la forme d'un type aigu, ce qui s'explique uniquement par le fait que des allergènes alimentaires se trouvent dans le corps.

Un facteur similaire est la principale cause chez les enfants de moins de deux ans.

À mesure que l'organisme se développe, un nombre croissant de facteurs apparaissent, dont le nombre est sujet à une expansion continue.

  1. Utilisation de certains groupes de médicaments à caractère antibiotique (pénicilline, sulfanilamide).
  2. L'impact sur le corps de divers virus - l'herpès, l'hépatite C, l'hépatite B et d'autres facteurs.
  3. Infestations parasitaires et poison dans le sang en cas de piqûres d'abeilles et de guêpes chez les adolescents et les jeunes enfants.
  4. Processus de type infectieux et manifestation d'allergènes.

Les principaux produits qui contribuent à la formation de cette maladie peuvent être un groupe spécifique.

Par conséquent, la première réponse à la question de savoir comment le traiter, s’il se forme sur le corps, consiste à éliminer de l’alimentation certains groupes et catégories d’aliments.

  • Œufs de poule;
  • Caractère de lait entier;
  • Viandes et viandes fumées au lait;
  • Du fromage;
  • Agrumes;
  • Suppléments Nutritionnels

Les causes probables et supplémentaires de la formation de l'urticaire peuvent être des phénomènes hépatiques pathologiques conduisant à des processus destructeurs d'éléments pénétrant dans le sang. Souvent, l'urticaire agit comme une conséquence des processus de la nature auto-immune chez les enfants et se développe également en raison de maladies gastriques.

Symptômes d'urticaire chez les enfants avec une photo des premiers signes


Le mécanisme par lequel se développe ce phénomène est que le corps réagit de manière définie, en se basant sur une augmentation du taux de perméabilité vasculaire. Dans ces endroits, un œdème se forme et une éruption apparaît sur le visage et le corps. À mesure que l’impact négatif de ces facteurs augmente, la situation s’aggrave et d’autres symptômes apparaissent.

  • Des cloques se sont développées dans la peau, avec des limites claires, d'apparence similaire aux marques de morsures des facteurs externes.
  • Les démangeaisons de la peau, une éruption cutanée sur le corps est localisée dans les endroits les plus touchés par les principaux facteurs de causalité.
  • Lorsque la maladie commence à progresser, il se produit une fusion d'éléments individuels et toutes les cloques, de manière intéressante, sont symétriques.
  • La présence de maladies totalement réversibles, car après leur influence sur la peau, la pigmentation, les cicatrices et les cicatrices sont éliminées.

Mais il y a une réaction allergique et de tels types de symptômes qu'il est urgent d'appeler le médecin.

  • La manifestation de fièvre dans les articulations et les muscles;
  • La propagation des éléments externes, la formation d'un facteur de gonflement;
  • Difficulté à respirer et à avaler;
  • Augmentation du rythme cardiaque et du rythme cardiaque;

De tels phénomènes peuvent se produire chez les enfants de 5 ans, ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans, car l'urticaire peut toucher des enfants de tous les âges.

Types et types de la maladie

Une maladie aiguë survient à la suite d'un stimulus dans le corps et dure de quelques jours à deux semaines. La forme chronique de la maladie a une longue évolution et des rechutes se produisent tous les jours. Sur la base du mécanisme d'action et des dommages, la maladie a également sa propre classification - type immunologique et non immunologique. Dans le premier cas, une éruption cutanée, dont la photo peut être vue plus loin, se développe en raison de problèmes d'immunité. Dans le second cas, le développement se fait sur fond de pathologies. Considérant la maladie - l'urticaire chez les enfants, les symptômes et le traitement, les photos, nous pouvons conclure qu'il peut se développer sous différentes formes et caractéristiques.

Conséquences de la maladie

  • La maladie elle-même est sans danger, mais elle peut être le signe de problèmes avec le travail du corps - le foie, l'estomac, l'option endocrinienne. La manifestation d’un signe est donc une cloche qui consiste à contacter un médecin pour obtenir un soutien qualifié à un bon niveau.
  • La maladie est le reflet de la position du système immunitaire et d'autres mécanismes du corps, en particulier, cette déclaration concerne la maladie, prononcée dans le type chronique.
  • Le danger de la maladie réside dans le fait qu'il agit comme le début d'un état menaçant la vie du bébé et peut également être dangereux pour le corps au travail. Il faut donc prévenir les effets de facteurs qui cachent le danger.
  • Si une maladie est suspectée, les symptômes doivent être surveillés si l'état de l'enfant s'aggrave. Un besoin urgent d'appeler un spécialiste pour diagnostiquer.

Urticaire chez les enfants, symptômes et traitement, photos - tout cela a ses propres caractéristiques, il est donc nécessaire d’approcher avec compétence du processus de diagnostic et d’éliminer la maladie.

Urticaire chez les enfants jusqu'à la photo à l'année


L'urticaire aux éruptions cutanées peut avoir un courant de forme plus bénigne ou plus grave.

  • La phase facile implique un état de santé satisfaisant du patient. Les symptômes du phénomène sont typiques et légers. Cela se manifeste par la faiblesse des démangeaisons et l'absence de sévérité de l'ivresse.
  • Avec une évolution modérée de la maladie, l'état général du bébé s'aggrave, les symptômes deviennent plus prononcés, l'œdème se manifeste rapidement et rapidement. Au début, tout cela se manifeste sur la partie du visage, puis il y a une éruption cutanée sur les mains, la gorge. Le tractus gastro-intestinal est visiblement affecté.
  • Le stade sévère implique la gravité des symptômes et la gravité de leur apparition.

Il est nécessaire de prendre des mesures pour éliminer ce phénomène et créer des conditions propices au bien-être.

À quoi ressemble l'urticaire chez les enfants photo


Pour évaluer l'apparition de la maladie, vous pouvez voir des photos chez les enfants. Traditionnellement, le stade initial de cette maladie se manifeste par le fait que les symptômes, bien que présents, ne se manifestent pas clairement.

Il n’est pas difficile non plus de diagnostiquer cette maladie, car il est nécessaire d’informer le médecin de l’heure à laquelle les premiers symptômes de la maladie sont apparus.

Pour confirmer cette hypothèse, un spécialiste devrait prélever des échantillons de peau et procéder à un examen détaillé, y compris une analyse de sang.

Urticaire dans le traitement des enfants


La déclaration exacte du diagnostic dépend du type de maladie et de la forme du cours.

  • Un phénomène aigu consiste à effectuer une analyse clinique des paramètres sanguins et biochimiques. Le facteur leucocytes, ESR et autres cellules joue un rôle important. Cela nécessite également une analyse d'urine générale, qui implique l'élimination du processus infectieux.
  • La maladie chronique implique des mesures de diagnostic supplémentaires liées à l'analyse de la présence de vers, ainsi qu'à l'étude des options hépatiques et de la fonction thyroïdienne.

Dans toutes les situations d'aggravation de la situation, une aide d'urgence devrait être fournie.

Événements médicaux

Le processus médical implique quelques principes de base.

  1. La destruction des effets allergiques. Il est nécessaire de détruire toutes les influences négatives susceptibles de provoquer le développement de la maladie. L'urticaire allergique est "excrété" en buvant de grandes quantités de liquide.
  2. Le nettoyage du corps est effectué en effectuant un lavement nettoyant, l'événement a un effet spécial dans les premières heures d'une attaque.
  3. L'utilisation de médicaments qui sont de nature antihistaminique, aide à réduire les démangeaisons et à éliminer l'éruption cutanée. Les moyens sont sous forme injectable et peuvent également être bus sous forme de pilule. Moyens efficaces d’une nouvelle génération - zirk, telfast, suprastin, clarothodine. Le groupe des corticostéroïdes est efficace en l'absence d'effet de l'utilisation des antihistaminiques. Les entérosorbants (enterosgel, lactofiltrum) sont un autre groupe de qualité. Pour le traitement topique sont largement utilisés pommades, gels (fenistil, advantan).

Remèdes populaires. Pour le traitement peut être utilisé plusieurs recettes.

  • Pour se débarrasser des démangeaisons, une compresse spéciale de propolis fera l'affaire. Vous devez prendre une cuillerée de teinture et diluer dans 100 ml d’eau, en mouillant la gaze, fixer au site de la lésion du type de peau pendant 10 minutes.
  • Les extraits de camomille et de calendula aident à éliminer les démangeaisons. Brassage idéal 200 ml d'eau bouillante et Art. l Toutes les plantes, la composition est infusé 60 minutes. et appliqué sur la peau sous forme de lotion.
  • Si un enfant a plus de 5 ans (jusqu'à 3 ans), vous devez utiliser la teinture de réglisse à usage interne. Pour ce faire, prenez une composition de cuillère râpée et versez 250 ml d’eau. L'enfant doit boire 30 ml deux fois par jour.

Suivre le régime, ce qui implique l'exclusion des produits marqués et l'ajout de kéfir, de fromage cottage, de légumes cuits au four et de céréales.
Ainsi, l'urticaire chez les enfants, les symptômes et le traitement, les photos - tout cela nécessite une attention particulière et le respect des principes généraux et des méthodes suivies lors du traitement. La forme démographique de la maladie, dans laquelle des méthodes de traitement similaires et des mesures visant à améliorer les conséquences sont largement utilisées, revêt une importance particulière.

Urticaire chez les enfants Komarovsky vidéo


La maladie peut survenir chez les nourrissons et les enfants plus âgés. Le Dr Komarovsky affirme qu'il est nécessaire de combiner plusieurs méthodes thérapeutiques afin d'éviter des conséquences éventuelles et d'améliorer la situation en termes de santé. Par conséquent, dans les formes plus douces, il suffit d’utiliser des produits locaux, de gravité modérée à sévère, sous forme de comprimés et d’autres formes posologiques.

Si la situation devient incontrôlable et nécessite une correction urgente, il est nécessaire de prendre de l’argent sous forme d’injections. La thérapie traditionnelle agit exclusivement en tant qu’élément de traitement complexe. Cependant, grâce à ses techniques, les éruptions cutanées d’un enfant peuvent être surmontées pendant une courte période, ce qui améliore le bien-être général et augmente l’estime de soi.

Prévention de l'urticaire chez les enfants


Pour améliorer le bien-être, il est plus facile de prévenir la maladie que de consacrer temps et énergie à son traitement. La prévention du processus joue donc un rôle important dans la réduction des risques d'urticaire. Plusieurs mesures se résument à un ensemble d’activités.

  • Empêcher tout contact avec des allergènes et des irritants. Dans le même temps, l’attention est portée sur le ménage, la nourriture et d’autres éléments. Ce groupe peut inclure des facteurs atmosphériques qui contribuent à la transmission de l'irritation.
  • Il est nécessaire de procéder à un traitement d'entretien complexe, consistant en l'utilisation de médicaments à action antihistaminique. Cela permettra d'éviter une éruption cutanée sur les jambes, les membres supérieurs et dans tout le corps, ainsi que de vaincre d'autres symptômes et affections.
  • Commencer le traitement des maladies de la forme chronique, c'est améliorer la situation. Tout d'abord, il convient de prêter attention à l'élimination de maladies telles que les blessures et les ulcères du tractus gastro-intestinal, les affections du foie et les troubles neuro-endocriniens.
  • Un rôle important est joué par la conduite des mesures générales liées au renforcement de l'immunité: il est donc nécessaire de prendre un complexe de vitamines et de minéraux recommandé par un spécialiste dans ce domaine. Cela renforcera le corps, augmentera son endurance et créera les conditions nécessaires à une bonne santé.

Donc, nous avons examiné ce qui est l'urticaire chez les enfants, les symptômes et le traitement, la photo de la maladie, les facteurs de causalité. Puisqu'il s'agit d'une maladie infantile, l'éruption cutanée chez l'adulte n'est pas localisée. Pour une amélioration générale de la situation, il est nécessaire de prendre un ensemble de mesures médicales et préventives qui nécessiteront des efforts, mais aboutiront à un résultat remarquable. Le régime alimentaire est tout aussi important.

Nous avons examiné l'urticaire chez les enfants, les symptômes et le traitement, photo. Avez-vous regardé? Laissez votre avis ou vos commentaires à tout le monde sur le forum!

http://syp-foto.ru/krapivnitsa-u-detej/

Urticaire chez un enfant

L’urticaire chez l’enfant est un trouble dermatologique dont les racines résident dans la perturbation des processus internes du corps.

Ce n’est pas une éruption cutanée inoffensive, comme le pensaient certaines mères, elle est parfois causée par de graves pathologies, parfois mortelles. Considérez les principaux types d’éruptions cutanées et sa nature probable en apparence.

Les causes

L'urticaire chez les enfants est principalement formé à la suite d'une réaction allergique dans le corps. Un grand nombre de mastocytes et d'autres médiateurs inflammatoires sont libérés dans le sang, ils provoquent un gonflement de la paroi vasculaire et augmentent sa perméabilité.

Le fluide extracellulaire pénètre facilement à travers ces parois dans les couches supérieures de l'épiderme et forme des cloques, des cloques, des sceaux et d'autres caractéristiques externes de la maladie.

Ainsi, à l'âge de deux ans, cette pathologie est formée uniquement à cause de réactions allergiques (principalement d'aliments) et de troubles héréditaires. La nature des rougeurs à l'âge de deux ans peut être diverse (infections et pathologies métaboliques comprises).

Les principales raisons du développement:

  • la nourriture;
  • facteurs environnementaux (protéines de laine de chat, pollen de plantes, produits chimiques ménagers, etc.);
  • médicaments (antibiotiques, médicaments antiviraux, pommades, sulfamides, multivitamines, vaccins);
  • poison d'une piqûre d'insecte (guêpe, abeille);
  • infections bactériennes;
  • manipulations médicales (transfusions sanguines, etc.);
  • maladies auto-immunes congénitales et autres pathologies du système immunitaire;
  • invasions helminthiques;
  • maladie du foie.

Selon la nature du développement, différents types de celui-ci apparaîtront (d'autres apparaîtront sur la photo ci-dessous).

Nourriture

Parmi les aliments pouvant provoquer l'apparition d'urticaire allergique chez les enfants, on peut citer:

  • miel (produits apicoles, produits contenant du miel);
  • lait entier;
  • oeufs (poulet, caille);
  • fruits de mer (si le bébé est allaité, une manifestation allergique peut provoquer une consommation de fruits de mer par la mère);
  • les fromages;
  • viande fumée;
  • légumes et fruits rouges (tomates, betteraves, poivrons bulgares, etc.);
  • ananas et autres fruits "d'outre-mer";
  • certains types de noix;
  • poisson;
  • agrumes

La liste des "particulièrement dangereux" comprend tous les produits contenant des conservateurs, des exhausteurs de goût, des arômes et d'autres ingrédients chimiques. Pendant l'allaitement, leur utilisation est strictement interdite.

Médicaments

Les autres causes d'urticaire chez les enfants sont les médicaments. Parmi eux, les plus allergènes sont:

  • les pénicillines (ampicilline, benzylpénicilline, etc.);
  • les sulfonamides (Biseptol, Co-Trimoxazole, etc.);
  • vaccins et sérums;
  • les anti-inflammatoires (Nurofen, Ibufen, etc.);
  • les analgésiques (qui sont pris par la mère pendant la période d'alimentation);
  • Vitamines B (dans la composition de complexes multivitaminiques, qui sont donnés au bébé ou prises par la mère);
  • onguents et autres moyens à usage externe.

Si la période de développement de la rougeur coïncide avec la prise de médicaments, vous devez en informer d'urgence votre médecin. Il reviendra sur le rendez-vous et si l’allergie du bébé a été causée par cela, une fois le médicament annulé, il disparaîtra de lui-même.

Autres facteurs possibles

Les causes d'apparition résultent de pathologies graves, telles que les processus auto-immuns. Si nous parlons d'un bébé, dans la plupart des cas, ils sont héréditaires.

Le travail du système immunitaire est altéré - les cellules censées attaquer les inclusions extraterrestres (microbes, bactéries, etc.) attaquent les tissus de leur propre organisme, provoquant en permanence une activité malsaine de toutes les parties du système immunitaire.

L'œdème se développe de la même manière qu'avec une allergie normale. Ce n’est que lorsque les processus auto-immuns, le traitement doit viser à corriger une activité excessive du système immunitaire.

Ces maladies incluent:

  • lupus érythémateux disséminé;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • certaines pathologies de la glande thyroïde;
  • paroi intestinale attaque auto-immune.

Les infections constituent un autre facteur important d'apparition de rougeurs et de démangeaisons. Le mécanisme de développement des symptômes est également étroitement lié au travail constant du système immunitaire dans un rythme amélioré. Les infections suivantes sont particulièrement dangereuses:

  • cytomégalovirus;
  • l'hépatite;
  • l'herpès;
  • streptocoque;
  • staphylocoque;
  • parasites: ascaris, etc.

Une rougeur de la peau peut survenir à la suite des maladies suivantes: rubéole, mycoplasme, mononucléose.

Types et formes d'éruptions cutanées

Ils sont classés en fonction de différents paramètres et peuvent apparaître différemment. Comment se manifestent les rougeurs en fonction de la nature de la maladie, considérons ensuite (exemples sur la photo).

La durée du flux sont distingués:

  1. L’urticaire aiguë chez l’enfant commence soudainement, deux à trois heures après le contact avec l’allergène. Elle ne dure pas plus de deux ou trois jours et est complètement guérie lorsque l'exposition au facteur allergique cesse. Il se manifeste chez les nourrissons, moins souvent à un âge avancé. Il n’est pas difficile de garder une trace de ses débuts, il suffit d’analyser le menu de la mère, ainsi que l’interaction du bébé avec d’autres allergènes possibles;
  2. La forme chronique se manifeste à un âge avancé (moins souvent chez les nourrissons). Elle est causée par un trouble concomitant, que seul un médecin peut diagnostiquer. La durée du flux s'étend sur plusieurs années, il y a périodiquement des périodes d'exacerbation.

Selon l'intensité de la manifestation:

  1. Un degré modéré se caractérise par l'apparition de rougeurs caractéristiques de la peau, de démangeaisons et disparaît dès que le contact avec l'allergène est arrêté;
  2. Le degré moyen se manifeste par des symptômes cutanés, des démangeaisons, un malaise général, des articulations et des os douloureux à basse température, un œdème modéré des tissus;
  3. Grave - tous les symptômes sont très vifs, une température élevée, un gonflement important des tissus (tête), des difficultés respiratoires, des palpitations.

L'œdème de Quincke, qui peut se développer avec une sévérité modérée ou grave, met la vie en danger. Il affecte la région du larynx, qui "nage" et empêche l'air d'entrer dans les poumons. Si vous remarquez la moindre manifestation d'oedème (s'il y a d'autres symptômes d'allergie), consultez immédiatement un médecin. Vous pouvez en savoir plus sur l'œdème allergique ici.

Par la nature de la nature de l'occurrence:

  1. Primaire;
  2. Secondaire (à la suite de la survenance de violations connexes):
  • auto-immune;
  • intestinal;
  • hépatique;
  • névrotique;
  • cholinergique (se produit lorsque le stress);
  • Urtikarnaya (conséquence du lupus érythémateux);
  • géant (défaut du système du complément dans le sang).

Séparément, vous pouvez choisir la forme froide de la maladie - une réaction cutanée à une exposition à de basses températures (air ou eau). Il se développe à la suite d'une immunité altérée.

Manifestations externes (photo)

Les symptômes de l'urticaire chez les enfants peuvent être variés. Ils dépendent des origines de la rougeur et des démangeaisons. Avant deux ans, une éruption cutanée apparaît immédiatement dans tout le corps.

Il est représenté par de petites éruptions cutanées et, à certains endroits, par un sceau rouge. La couleur de l'éruption peut être rose pâle ou rouge vif. Cela dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

La maladie commence à se manifester par une rougeur locale sur les joues et l'abdomen. Après - apparaît sur le dos et sur les membres. Urticaire aux jambes et aux bras (exemple éruption cutanée):

Une autre manifestation possible de la maladie - des cloques. Le malaise qu'ils procurent est reconnu comme le plus fort. Des démangeaisons sévères, ainsi qu'un toucher douloureux, manifestaient ce type d'allergie.

Il survient plus souvent par contact direct avec des facteurs provoquants ou par des produits chimiques irritants.

La forme chronique de la maladie n’est pas aussi intense. La rougeur périodique (avec les phoques rares) se produit plus souvent, sans formation de cloques:

Symptômes spéciaux caractérisés par des allergies au froid. Lorsqu’il est exposé au froid sur la peau, il se produit un puissant desquamation avec une rougeur locale, qui peut être facilement éliminée par exposition à la chaleur et à la pommade «apaisante».

Diagnostics

Le diagnostic de la maladie est effectué sur la base des signes externes de l'urticaire chez les enfants. Le médecin examine le patient, collecte les antécédents et suggère la cause du développement de la maladie.

Méthodes de diagnostic de base:

  • tests cutanés pour les allergènes;
  • analyse du régime alimentaire des mères et des nourrissons;
  • numération globulaire complète;
  • test sanguin biochimique;
  • titre d'anticorps;
  • collection d'anamnèse pour les maladies héréditaires.

Si la maladie est causée par l'urticaire (conséquence du lupus érythémateux), elle se caractérisera par des complications et la tâche principale du diagnostic (et du traitement) consistera à éliminer les effets négatifs de l'urticaire.

Règles générales de traitement

Le traitement de l'urticaire chez l'enfant repose sur deux principes:

  • correction des symptômes;
  • élimination de la cause.

Si un enfant n'a que de l'urticaire sur le visage ou séparément sur une autre partie du corps (par exemple, de l'urticaire aux mains), il est fort probable qu'il s'agisse d'un allergène.

Une référence ne sera pas adressée à l'hôpital et un traitement à domicile sera prescrit. La réception d'adsorbants, qui "absorbent" toutes les toxines et produits de réactions allergiques et améliorent instantanément l'état du patient, est montrée.

Comment traiter les ruches lorsqu'il est impossible d'isoler la nature de l'occurrence? Le plus souvent des antihistaminiques. Ils soulagent rapidement les symptômes et disparaissent en quelques heures.

Pour un bébé, le traitement symptomatique est la meilleure option en l'absence de probabilité d'un facteur causal grave. Les nourrissons limitent le traitement pour recevoir des adsorbants. Dans de rares cas, un antihistaminique sera montré.

L'élimination des allergènes par une réaction allergique est toujours le principe de base de la thérapie.

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'urticaire chez les enfants est effectué à l'aide d'adsorbants. Parmi eux sont les plus populaires:

Tous ces médicaments sont sans danger et ne causent pas de complications graves. Si un antihistaminique est indiqué par un médecin, la préférence est souvent donnée à ce qui suit:

Peut-être que le médecin vous prescrira d’autres médicaments pour soigner la maladie, mais ceux-ci sont considérés comme les plus sûrs.

Comment frottir les ruches en cas de sécheresse et de desquamation? Étalez le plus souvent "Panthénol" et autres pommades réparatrices pour la peau.

Remèdes populaires

Parmi les remèdes populaires, les bains avec divers additifs sont plus couramment utilisés:

  • décoction de camomille;
  • ortie;
  • succession;
  • permanganate de potassium;
  • sel de mer.

Il est préférable de les faire après le sommeil, lorsqu'il est possible d'acheter une solution médicamenteuse plus longtemps.

L'urticaire est une maladie grave qui nécessite l'intervention d'un spécialiste. Ne laissez pas cela au hasard. Plus tôt vous allez chez le médecin, plus il est probable que des conséquences indésirables ne vous affecteront pas.

http://syponline.ru/krapivnitsa-u-rebenka
Plus D'Articles Sur Les Allergènes