Diagnostic de l'urticaire

Le diagnostic de l'urticaire est basé sur l'identification des éruptions cutanées du patient qui démangent. Lors d'une enquête approfondie, vous pouvez établir le lien entre l'impact du facteur causal et l'apparition d'éruptions cutanées, la durée de la période d'exacerbation et la présence de maladies qui contribuent au développement de l'urticaire. La détermination de la cause est un point clé du diagnostic car, pour un traitement efficace de la maladie, il est nécessaire d'éliminer le facteur provoquant. Si le patient a du mal à établir une relation claire avec l'apparition de l'éruption cutanée, il effectue des tests de provocation.

Le Dr Lerner propose un cours personnel de phytothérapie pour le traitement de l'urticaire. À Saint-Pétersbourg, vous pouvez appeler un médecin à la maison. Dans les autres villes, nous envoyons des phytopreparations par courrier.

Détermination du facteur causatif

Si vous soupçonnez des allergies alimentaires, le jeûne est prescrit, puis une expansion progressive du régime alimentaire sous la supervision du médecin traitant. L'apparition de lésions après l'introduction d'un produit particulier indiquera que ce produit est un allergène. En cas d'éruption cutanée liée au traitement d'une autre maladie chez le patient, la composition des médicaments est modifiée, à l'exclusion des médicaments potentiellement dangereux. Les patients atteints d'urticaire physique effectuent des tests (sous la surveillance d'un médecin!). Ils sont susceptibles de provoquer: appliquer une compresse froide, chaude et humide, doser la peau irradiée à la lumière de différentes longueurs de lumière, appliquer un appareil vibrant sur la peau et suggérer des exercices physiques.

Exclusion d'infections concomitantes

Chez les patients atteints d'urticaire, les foyers d'infection chronique (amygdalite, sinusite, caries, lésions cutanées pustuleuses, hépatite, maladies inflammatoires des organes génitaux), les maladies endocriniennes et auto-immunes, l'invasion helminthique sont exclus. Pour ce faire, on prescrit aux patients un test sanguin clinique général, une analyse d’urine, un test sanguin biochimique, une flore buccale, nasale et d’autres foyers possibles d’infection, des selles parasitologiques, des tests virologiques de recherche de la présence des hépatites B et C, des ultrasons des organes abdominaux. En raison du grand nombre d'options de maladies contre lesquelles peut se développer l'urticaire, le minimum de recherche requis détermine le médecin traitant.

Un examen séquentiel complet du patient permet d'identifier le facteur déclenchant l'éruption cutanée, ainsi que de déterminer la maladie associée qui aggrave l'évolution de la maladie. L'élimination de la cause et le traitement d'une maladie concomitante constituent la base d'un traitement efficace de l'urticaire.

Le Dr Lerner propose un cours personnel de phytothérapie pour le traitement de l'urticaire. À Saint-Pétersbourg, vous pouvez appeler un médecin à la maison. Dans les autres villes, nous envoyons des phytopreparations par courrier.

http://doktorlerner.ru/allergia/krapivnica/diagnostika/

Comment identifier et soigner les ruches

Cette maladie peut dépasser tout le monde. Il est connu depuis l'Antiquité, depuis sa première description date du XVe siècle. Et il est né du roi d'Angleterre Richard III. L'urticaire a ensuite été décrite comme une réaction de démangeaisons qui ressemble à une brûlure d'ortie. Mais la maladie du monarque est survenue après avoir mangé des fraises. Alors, comment diagnostique-t-on l'urticaire? Que fait-on pour s'en débarrasser?

L'urticaire aux maladies allergiques est très conditionnelle. Même au siècle dernier, on croyait que les ampoules cutanées qui démangent, sont un symptôme des allergies. Les patients qui contactent des allergologues avec un problème similaire sont sûrs qu'il s'agit de leur réaction allergique. Et le médecin ne diagnostique vraiment l'urticaire allergique que dans un cas sur cent. D'autres cas surviennent souvent en raison de problèmes internes du corps, qui se manifestent par des vésicules rouges et des démangeaisons.

Selon les statistiques, un quart des Russes au moins une fois dans leur vie sont confrontés à l'urticaire. En passant, les mêmes données indiquent que les représentants de la belle moitié de la population souffrent de la maladie deux fois plus souvent que les hommes. L'urticaire survient généralement à l'âge adulte, et son occurrence chez les enfants d'âge préscolaire et les personnes âgées est beaucoup moins fréquente. L'urticaire est aiguë et chronique. Lorsque la maladie dure jusqu'à six semaines - c'est sa forme aiguë, elle prend plus de temps pour une maladie chronique.

L'urticaire est classée en fonction des raisons qui la provoquent. Par exemple, physique est l'apparition de papules sur la peau en réaction à un stimulus physique de l'extérieur. Ces stimuli, à leur tour, divisent la maladie en chaleur, froid, solaire, vibrationnel, cholinergique. La forme froide de la maladie est répandue. En même temps, cela n'affecte pas nécessairement les gens en hiver. Ses manifestations sont observées après avoir nagé dans un étang froid. Il arrive également que des cloques qui démangent sur la peau d’une personne se manifestent soudainement après qu’il a mangé une portion de crème glacée. Après cela, même le développement de l'œdème de la langue et des lèvres est possible. Ce sont des symptômes de l'urticaire au froid.

En été, la forme commune de la maladie est l'urticaire solaire. Dans ce cas, des cloques apparaissent à la maison par une journée chaude. D'autres se reposent dans les pays chauds. Quant à l’urticaire cholinergique, elle survient lorsqu’une personne transpire soudainement, après avoir fait de l’exercice. Dans ce cas, son corps est couvert d'une simple éruption cutanée.

La forme de contact de la maladie peut survenir après le contact de la peau d'une personne allergique. Il s’agit de gants en latex, de divers onguents, crèmes, plantes irritantes et méduses.

L'urticaire allergique est le résultat d'une vaste gamme d'allergènes. Ils sont comestibles (produits de la ruche, noix, poisson, bière), médicinaux (voltaren, pénicilline, aspirine, substituts du sang). Les allergènes ménagers sont le plus souvent des produits chimiques ménagers. Les éruptions cutanées et les ampoules disparaissent après avoir éliminé le contact avec les allergènes.

En ce qui concerne le traitement de l'urticaire, des antihistaminiques sont utilisés dans la plupart des cas. Les médicaments ne permettent pas à l'histamine d'agir - le principal responsable de l'apparition de vésicules irritantes, gonflement de la peau.

Tous les antihistaminiques sont classés en médicaments de première et de deuxième génération. Utilisation dans le traitement de l'urticaire, souvent accompagnée de somnolence, de difficultés à uriner, de troubles de la concentration, de mémoire, de bouche sèche. Ces médicaments sont généralement prescrits plusieurs fois par jour. Leur inconvénient est qu'avec le temps, le corps du patient s'habitue à eux.

Les antihistaminiques de deuxième génération sont plus efficaces, ils produisent un minimum d’effets secondaires. Ils sont généralement pris une fois par jour. La pratique confirme qu'ils sont bien tolérés.

Mais les traitements vraiment sûrs sont les gens. Par exemple, vous pouvez prendre la racine de réglisse quotidiennement sur un estomac vide. Ce devrait être la taille d'un haricot. Il est recommandé de brasser les orties et de boire comme du thé, en insistant une cuillère à soupe de matières premières dans un verre d'eau bouillante. Ce traitement sera plus long. Il est conseillé de suivre un traitement d'un mois.

Ceux qui souffrent d’urticaire au froid doivent limiter leur séjour au froid et s’habiller plus chaudement. Cette catégorie de patients ne doit pas boire de boissons froides ni de jus congelés. La base du traitement de l'urticaire solaire est l'utilisation d'un écran solaire. Une personne souffrant d'urticaire cholinergique sera forcée d'abandonner les activités sportives et autres activités physiques.

Absolument tous les patients souffrant d'urticaire, vous devez suivre un régime hypoallergénique. Il repose sur l'exclusion du régime alimentaire des agrumes, du café, du chocolat, des spiritueux, des champignons et des fruits de mer.

http://nmedic.info/story/kak-opredelit-i-vylechit-krapivnicu

Comment savoir quelles allergies urticaire

L'urticaire allergique est l'une des variantes d'une réaction allergique, une maladie se manifestant par des éruptions cutanées sur la peau, ressemblant en apparence à la réaction de la peau à une brûlure d'ortie.

L'urticaire allergique est une maladie si répandue que les symptômes de cette maladie se sont manifestés au moins une fois au cours de la vie.

Causes de l'urticaire allergique

Le contact avec certains allergènes entraîne l'apparition d'une urticaire allergique.

Les allergènes les plus courants qui causent les symptômes de l'urticaire allergique:

  • produits alimentaires - poisson, œufs, noix, fruits;
  • additifs alimentaires - toutes sortes de composants utilisés pour colorer les produits alimentaires, remplacer les composants naturels, augmenter la durée de conservation des produits périssables;
  • médicaments - antibiotiques, vitamines, médicaments contraceptifs;
  • allergènes inhalés - pollen d'arbres et de graminées;
  • infection virale (avec virus Epstein-Barr, hépatite B).

De plus, l'urticaire allergique peut être causée par des facteurs physiques (chaleur, froid, soleil, vibrations).

Le tableau clinique, les symptômes de l'urticaire allergique

Lorsque l’urticaire apparaît, des éruptions cutanées clairement définies de couleur rose pâle ou rouge se dressent au-dessus de la surface de la peau et disparaissent lorsqu’elles sont pressées. L'éruption cutanée qui survient lorsque l'urticaire est accompagnée de démangeaisons intenses.

Les dimensions des éléments de l'éruption avec l'urticaire peuvent varier de quelques millimètres à dix centimètres. Le nombre d'éléments peut aller de quelques centaines à plusieurs centaines. Parfois, l'urticaire peut avoir un caractère drainant et massif lorsque les éléments se combinent et recouvrent presque toute la surface de la peau.

Selon la durée pendant laquelle les symptômes de cette maladie persistent, l'urticaire aiguë et chronique est isolée.

Avec une urticaire aiguë, les symptômes se développent rapidement (de quelques minutes à une heure après le contact avec un allergène important). Lorsque le contact avec un allergène est arrêté et que le traitement est correct, les symptômes d'une urticaire allergique disparaissent rapidement.

Dans la forme chronique de l'urticaire allergique, les symptômes de la maladie persistent pendant plus de 6 semaines. L'urticaire chronique survient principalement chez les femmes d'âge moyen. Les exacerbations de la maladie provoquent des situations stressantes.

L'urticaire allergique se développe en raison de l'exposition directe à l'allergène. En cas d’urticaire pseudo-allergique, il existe un certain fond qui contribue au développement de symptômes - les maladies comorbides (maladies parasitaires, hépatites A et B, sepsis). Les symptômes de l'urticaire peuvent apparaître à l'arrière-plan des processus tumoraux, des maladies endocriniennes, des maladies systémiques du tissu conjonctif (lupus érythémateux systémique, polyarthrite rhumatoïde).

Diagnostic de l'urticaire allergique

Le diagnostic de l'urticaire allergique est extrêmement difficile et comporte de nombreux pièges. Dans de nombreux cas, il est impossible d'établir ce qui provoque exactement le développement de l'urticaire, en dépit de nombreuses enquêtes.

Parfois (mais très rarement), il est possible de déterminer le facteur causal du développement de l'urticaire par l'apparition de l'éruption cutanée. Par exemple, une éruption cutanée sur des zones dégagées du corps, après un contact avec le froid ou le soleil, peut indiquer la présence d'une allergie au froid ou au soleil.

Une histoire minutieuse et détaillée peut devenir immédiatement la "clé" pour démêler les facteurs de causalité d'une urticaire allergique. Il est nécessaire de demander au patient s’il existe un lien quelconque entre les médicaments, les aliments, toutes sortes d’additifs, les colorants, les arômes, le contact avec des facteurs physiques et l’apparition de symptômes urticaires.

Si des aliments ou des médicaments sont soupçonnés de provoquer de l'urticaire, effectuez des tests prick avec ces allergènes. Cette méthode doit nécessairement être mise en œuvre, car il est ainsi possible non seulement de déterminer, mais également d'éliminer les allergènes potentiels et la possibilité de développement d'un choc anaphylactique à l'avenir.

Pour l'urticaire chronique, un examen complet du patient est nécessaire. Dans ce cas, faites une analyse générale du sang et de l'urine, des tests de la fonction hépatique, des tests sur l'activité du processus inflammatoire, examinez les matières fécales pour détecter la présence d'helminthes et de dysbiose. Il est également nécessaire d'effectuer une fluorographie ou une radiographie thoracique, des tests sérologiques pour détecter la présence du virus de l'hépatite B ou d'Epstein-Barr dans le sang. Toutes ces méthodes aident à déterminer la présence de comorbidités qui déclenchent le développement de l'urticaire.

Prévention de l'urticaire allergique

La prévention primaire consiste à suivre un régime hypoallergénique chez une femme enceinte ou qui allaite afin de réduire davantage le risque de réaction allergique chez le bébé. L'allaitement prolongé réduit également le risque de développer des maladies allergiques à l'avenir.

Plus le bébé se familiarise avec les allergènes potentiels, plus le risque d'allergie dans le futur diminue. Et cela s'applique à presque tout: aliments, produits d'hygiène, eau, peluches. C'est pourquoi il est nécessaire de surveiller attentivement ce avec quoi l'enfant est en contact, de se demander ce qui entre dans la composition des aliments, des détergents avec lesquels l'enfant est en contact.

La prévention secondaire consiste à prévenir les épisodes récurrents de développement d'une urticaire allergique. Ceci peut être réalisé à l'exception d'un allergène important, ainsi que de l'administration opportune et compétente de médicaments antiallergiques.

Traitement de l'urticaire allergique

Le traitement de l'urticaire allergique est effectué selon les principes du traitement de toute maladie allergique.

L'option idéale dans le traitement de l'urticaire est d'éliminer le contact avec les facteurs responsables du développement de l'urticaire. La façon la plus simple de le faire est de traiter une urticaire médicale ou une allergie à la nourriture. Ensuite, vous pouvez éviter l'utilisation d'allergène important.

Si l'urticaire est à l'origine de nombreux facteurs ou si le contact avec un facteur important ne peut être exclu, il est alors nécessaire de prendre des antihistaminiques (claritine, diazoline, telfast). Les glucocorticoïdes sont brièvement utilisés pour les formes d’urticaire particulièrement sévères.

Les pommades à base d'oxyde de zinc (pâte de zinc, tsindol) sont utilisées localement pour réduire les démangeaisons et les éruptions cutanées;

La page était-elle utile? Partagez-le dans votre réseau social préféré!

Informatique et santé. Copyright © 2003-2017

L'utilisation des éléments du site n'est possible qu'avec le strict respect des conditions d'utilisation. L'utilisation, y compris la copie, de contenus du site en violation du présent Contrat est interdite et engage sa responsabilité conformément à la législation en vigueur de la Fédération de Russie. Il est strictement interdit d'utiliser les informations sur le site pour l'autodiagnostic et l'auto-traitement.

Urticaire chez l'adulte

L'urticaire aiguë chez l'adulte est une éruption allergique à propagation rapide.

L'urticaire (urticaire, éruption cutanée, urticaire) est une grave démangeaison de la peau causée par une infime quantité de liquide qui s'écoule des vaisseaux sanguins juste sous la surface de la peau.

Les symptômes chez les adultes se développent soudainement et durent moins de six semaines. Le pic de l'éruption dure 24 à 48 heures. Environ 1 personne sur 6 survivra au moins une fois aux maladies de la peau dans la vie. Chez certaines personnes, des symptômes répétés d'urticaire aiguë se produisent également.

La maladie dure plus de six semaines (chronique signifie moyenne et se poursuit sans délai précis). Cette manifestation de la maladie est considérée comme une rareté. Les symptômes de l'urticaire chronique sont imprévisibles.

Une petite enquête a montré qu'environ la moitié des personnes atteintes d'urticaire chronique étaient des épidémies de symptômes qui duraient de 6 à 12 semaines. Ce phénomène s'appelle également la rémission de la maladie. Certains facteurs stimulants tels que le stress, l'alcool peuvent aggraver la situation.

La même étude mentionnée précédemment a montré que 1 personne sur 10 présente constamment des symptômes d’urticaire chronique pouvant durer un an.

Les symptômes de l'urticaire chronique entraînent souvent des difficultés pour les médecins, car il est difficile de déterminer cette maladie et, par ailleurs, de prescrire un traitement.

Comment une éruption allergique

Éruption cutanée allergique: les symptômes apparaissent soudainement et peuvent se développer sur la peau, le visage, les mains et les yeux. De petites cicatrices en relief (ou cloques) apparaissent sur la peau. Les cicatrices peuvent ressembler à des cloques molles qui démangent. L'éruption est blanche et rouge, en règle générale, une épidémie de la maladie se produit souvent sur une petite zone de la peau.

L'urticaire ressemble souvent à l'ortie.

En règle générale, les cicatrices atteignent 1 à 2 cm de diamètre, mais leur taille peut varier. Il peut également y avoir plusieurs endroits sur la peau présentant une forte concentration d'éruptions cutanées dans différentes parties du corps. Parfois situés les uns à côté des autres, ils peuvent être combinés en de plus grandes taches d’éruption cutanée. Il y a n'importe quelle forme, mais le plus souvent - arrondie. Dès que l'éruption disparaît, il reste encore des traces de la maladie sur la peau. La zone touchée peut avoir l'aspect d'une tache rougeâtre. Progressivement, les taches disparaissent et la peau redevient normale.

Existe-t-il d'autres causes de démangeaisons cutanées?

La plupart des personnes atteintes d'urticaire aiguë ne se sentent pas malades. L'apparition d'une éruption cutanée et de démangeaisons entraînera un inconfort et une anxiété chez le patient. Dans certains cas, l'angio-œdème peut se développer avec l'urticaire. Une petite quantité de liquide gonfle dans les tissus profonds sous la peau, ce qui provoque souvent un gonflement.

L'angio-œdème peut survenir dans n'importe quelle partie du corps, mais il affecte le plus souvent les paupières, les lèvres et les organes génitaux.

Parfois, la langue et la gorge peuvent aussi gonfler. Un gonflement peut même causer des difficultés respiratoires.

Les symptômes d'angio-œdème durent généralement plus longtemps que les cicatrices d'urticaire. Cela peut prendre de trois jours pour que l’enflure commence à s’apaiser et finalement disparaisse.

Dans de rares cas, l'urticaire peut être associée à des vaisseaux. Dans ce cas, les cicatrices ne peuvent pas dépasser plus de 24 heures.

L'évolution de l'éruption cutanée est souvent douloureuse, les cicatrices sont rouge foncé et même après le rétablissement, des traces rouges d'éruptions cutanées peuvent rester sur la peau.

Ce qui provoque l’apparition de l’urticaire est la libération d’une substance chimique importante, l’histamine. C’est cette substance qui fait couler le liquide des petits vaisseaux sanguins sous la surface de la peau. Ainsi, les lieux formulés pour la cicatrisation. Les produits chimiques peuvent dilater les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne l'apparition de cicatrices.

Chez les enfants, il est difficile de déterminer d'où provient l'urticaire. Mais il existe quelques facteurs assez connus pouvant déclencher ce type d’infection cutanée, par exemple:

Allergies alimentaires, tests négatifs (échantillons) pour:

Les allergies peuvent être causées par un produit, même s'il a déjà été mangé plusieurs fois auparavant.

Allergie aux piqûres d'insectes ou à d'autres animaux.

Allergies aux médicaments et aux antibiotiques, tels que pénicilline, aspirine, analgésiques anti-inflammatoires, etc.

Une infection virale, un rhume ou une grippe peut provoquer une éruption cutanée de l'urticaire chez certaines personnes. (Vous réagissez à un virus). Une maladie virale bénigne peut également déclencher d'autres symptômes, qui sont probablement aussi l'un des facteurs importants du développement de l'urticaire sans raison apparente.

Le contact cutané avec des sensibilisants provoque une épidémie d'urticaire localisée dans certaines zones. Par exemple, produits chimiques, latex, cosmétiques, plantes, onguents, brûlures d’ortie, morsures, etc.

Visiter un médecin ou éliminer des facteurs

C'est un type d'éruption cutanée due à une exposition physique. Le plus courant est le dermographisme urtikarnien. Provoque des démangeaisons allergiques de la peau, pouvant être causées par:

  • thermique;
  • temps froid;
  • montée subite émotionnelle;
  • exercice;
  • forte lumière du soleil.

Signes d'urticaire allergique chez l'adulte

Le prurit allergique disparaît généralement en environ un jour et ne cause aucun préjudice. La plupart des personnes atteintes d'urticaire aiguë se sentent complètement normales, mais seulement si vous n'avez pas attrapé le rhume avec la grippe ou une autre maladie respiratoire. Les signes d'allergie sont difficiles à identifier dans la plupart des cas, les manifestations de la maladie, mais ces épidémies sont le plus souvent jetables.

Cependant, l'urticaire peut être compliqué dans les situations suivantes:

Les causes de l'éruption reviendront chaque fois que vous mangez certains aliments. Une telle manifestation est plutôt désagréable que grave. Besoin d'adhérer à un régime strict avec de l'urticaire.

Les réactions allergiques graves aux arachides, aux piqûres d’insectes, etc., souffrent d’urticaire, qui fait partie des symptômes courants. Il apparaît en plus d'autres symptômes, tels que l'œdème de Quincke, une difficulté à respirer, l'apparition d'autres réactions allergiques graves, telles que l'anaphylaxie. Mais faites attention au fait que la plupart des gens se sentent bien et qu’ils n’ont aucun problème d’anaphylaxie.

La vascularite est une forme moins courante d'urticaire. Au cours de celle-ci, les vaisseaux sanguins à l'intérieur de la peau deviennent enflammés.

Avec cette forme de maladie, les cicatrices durent plus de 24 heures et sont si douloureuses qu'elles peuvent laisser un bleu.

En cas de vascularite, contactez un spécialiste des maladies de la peau (dermatologue).

Les ruches chez les adultes n'ont souvent pas besoin d'être traitées avec des méthodes spéciales et l'éruption disparaît après 24 à 48 heures.

  • Une douche ou un bain frais peut soulager les démangeaisons cutanées.
  • Un liquide provenant d'un coup de soleil ou d'une solution à 1% de menthol dans de la crème à l'eau aidera à faire face aux démangeaisons.
  • L'onguent peut être acheté sans ordonnance.
  • Les comprimés d'antihistaminique peuvent soulager les symptômes. (bloquant l'action de l'histamine, qui intervient dans l'apparition de l'urticaire. Vous pouvez obtenir de l'argent sur ordonnance).

En règle générale, les marques modernes agissent efficacement et ont peu de chances de provoquer des effets secondaires. Ils provoquent parfois de la somnolence, surtout si vous buvez de l'alcool.

Les fabricants plus âgés peuvent provoquer une somnolence excessive, mais cet effet peut être positif si les démangeaisons causent trop d’anxiété.

Si vous pouvez déterminer les causes des ruches, par exemple, de la nourriture, il serait sage que vous évitiez un provocateur à l'avenir.

Un court traitement de comprimés de stéroïdes est prescrit dans les cas graves pour réduire l'enflure de la peau.

Si un contrôle supplémentaire de la maladie est nécessaire, des médicaments anti-leucotriènes peuvent être utiles.

Ces médicaments aident également à bloquer l'action de l'histamine et peuvent être pris avec des antihistaminiques. Dans les formes sévères, l'urticaire peut être adressée à un spécialiste. Des spécialistes de la peau (ou des dermatologues professionnels) détermineront les symptômes des allergies et aideront au traitement.

En particulier, si un œdème de Quincke ou une anaphylaxie se produisent simultanément, vous devrez peut-être aller à l'hôpital. Cela est nécessaire pour confirmer le diagnostic et déterminer la cause. Par exemple, si une réaction allergique se produit en raison d’un certain produit et que vous ne prenez pas les mesures nécessaires à temps, l’épidémie peut être répétée plus d’une fois.

http://lotos-n.ru/24791/

Comment identifier et soigner les ruches

L'urticaire est une maladie de la peau causée par une réaction allergique à un irritant.

On considère qu'il s'agit le plus souvent de certains aliments appartenant au groupe principal d'allergènes, tels que les agrumes, les fraises, les œufs, les fruits de mer, le chocolat, etc. peut être la cause de la maladie.

La majorité des personnes souffrant d'urticaire sont des enfants, les adultes tombant rarement malades. Ce sont surtout des femmes.

Symptômes de l'urticaire

Les symptômes de l'urticaire ont plusieurs manifestations. Ce peut être une éruption cutanée, des plaques feuilletées et des ampoules. Ils - le symptôme le plus commun de la maladie - ressemblent vraiment à une brûlure d’ortie: rose vif, aux bords déchiquetés, dense, irritant et chaud au toucher. De ce fait, l'éruption s'accompagne d'une élévation de température jusqu'à 38 ° C.

La particularité de l'urticaire consiste en l'apparition soudaine de symptômes et leur disparition identique sans laisser de traces. Les cloques apparaissent généralement dans tout le corps et les extrémités, moins souvent sur les muqueuses. Cette situation nécessite une réponse immédiate, car en raison du gonflement du nasopharynx et du larynx, il existe un risque d'asphyxie.

Il existe des variétés aiguës et chroniques d'urticaire.

Dans la forme aiguë de la maladie, caractéristique des jeunes enfants et des adolescents, l'attaque dure plusieurs heures et se caractérise par une intensité particulière. En quelques minutes à peine, l'enfant se bloque, il devient anxieux ou paresseux, commence à réagir. Avec une augmentation de la température chez les enfants, il y a un manque d'appétit, des maux de tête, de la fièvre ou des frissons. La première fois, cela peut effrayer les parents de l’enfant, car Le processus semble assez génial. Cependant, après quelques heures, l'urticaire et tous les symptômes disparaissent, de sorte qu'ils vont rarement chez le médecin.

Si des éruptions cutanées modérées apparaissent régulièrement, persistent pendant plusieurs jours et sont actualisées, cela indique que la maladie a pris une forme chronique.

Causes de la maladie

Chez l’adulte, l’urticaire est assez rare et, en règle générale, sous sa forme aiguë. Accompagné d'une élévation de température pouvant atteindre 39 ° C, une sensation de malaise aigu dans tout le corps et une irritabilité accrue. Il est nécessaire de surveiller de près l'état du patient, car Les symptômes de l’urticaire peuvent avoir des conséquences graves telles que l’œdème de Quincke ou le choc anaphylactique. Si vous présentez un gonflement du visage, du cou ou des signes de suffocation, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

Le développement de la maladie chez l'adulte est associé à des anomalies du fonctionnement des organes internes (foie, reins, tractus gastro-intestinal) et à une diminution des fonctions du système immunitaire.

La cause de l'urticaire chez les enfants est le plus souvent l'influence périodique de facteurs allergènes, à la fois de qualité alimentaire et de propriétés physiques. Il n'est également pas nécessaire d'exclure la nature auto-immune de la maladie. L’apparition de symptômes, par exemple, est possible après un bain trop chaud, des aliments familiers, des émotions ou des promenades dans la nature.

La spécificité des signes externes permet de déterminer l'urticaire aux premiers symptômes. Pour soulager la maladie et soulager une crise, donnez au patient un antihistaminique léger, tel que diazoline, loratadine (1 comprimé pour un enfant et 2 pour un adulte), prenez une douche fraîche. Pour éliminer les allergènes alimentaires du corps, buvez beaucoup de liquide, prenez un laxatif ou un lavement nettoyant. Ceci est particulièrement important en cas d'urticaire aiguë afin d'éviter l'œdème.

Afin d'éviter le passage de la maladie de la forme aiguë à la forme chronique, il est nécessaire de consulter un médecin après l'élimination des symptômes. Pour établir le diagnostic, il est nécessaire d'effectuer des tests cutanés, d'isoler les anticorps du sang et d'analyser l'équilibre hormonal. Selon les résultats des procédures spéciales, l’allergologue-immunologiste prescrira un traitement.

Traitement de l'urticaire

Est-il possible de se débarrasser des ruches une fois pour toutes? Il est peu probable que quelqu'un discute ou nie cela sans équivoque. Il ne fait aucun doute qu'une chose reste à faire: il faut soigner la maladie!

Le problème principal est affecté par deux méthodes principales: la méthode du médicament et la méthode dite d'élimination.

L'essence de la méthode réside dans le fait que certains aliments sont successivement retirés de l'alimentation du patient, suppriment tout contact avec d'éventuels stimuli physiques et observent la réaction de l'organisme. Le facteur allergène identifié est catégoriquement exclu de l'utilisation, après quoi l'amélioration se produit très rapidement. La méthode est utilisée avec succès pour traiter les enfants de moins de 6 ans. Leur espace de vie est entièrement contrôlé par leurs aînés, de sorte que les échecs du programme de traitement sont peu probables. Les médicaments concomitants sont généralement des immunomodulateurs (par exemple, un groupe de prednisolone) et des antihistaminiques légers pour le soulagement des symptômes.

Cette méthode est utilisée pour traiter les enfants et les adultes. La différence est qu'un traitement médicamenteux plus intensif est effectué conjointement avec l'examen des organes internes et le rétablissement général. Le rétablissement des mauvaises habitudes, un style de vie actif et l’évitement des situations stressantes accéléreront le rétablissement.

Beaucoup résolvent le problème de trouver un produit provocateur, en effectuant des tests provocateurs. Après 2 à 3 jours de jeûne, des allergènes présumés sont introduits dans l'alimentation. Un tel système ne s’applique pas aux enfants et les femmes qui le résistent réussissent facilement et rapidement à obtenir un résultat.

La durée du traitement de l'urticaire dépend des indicateurs individuels. Certains enfants n'ont besoin que d'un seul traitement et de l'exclusion stricte du facteur irritant identifié, tandis que d'autres suivent régulièrement des cours de prévention pendant de nombreuses années. Les experts à cet égard ont unanimement déclaré que, pour le traitement et la prévention de la maladie, il était nécessaire de renforcer le système immunitaire et de respecter le régime alimentaire des enfants et des parents.

http://alebed.org/zdorove/lechimsya-sami/8065-kak-opredelit-i-vylechit-krapivnicu.html

Comment trouver des ruches?

Urticaire - une maladie qui dans son essence ne peut pas être attribuée à des maladies allergiques. En raison de son principal symptôme - des ampoules cutanées qui démangent - presque tout le monde pense que c'est une réaction allergique. Mais ce n'est pas. Les causes les plus courantes d'urticaire sont les problèmes internes du corps. Comment savez-vous que vous avez de l'urticaire?

Types d'urticaire

Fait intéressant, les femmes ont l'urticaire 2 fois plus souvent que le sexe fort.
C'est aigu ou chronique. Cela dépend de sa durée. Délai de six semaines. Si c'est moins, alors c'est une forme aiguë, si c'est plus, c'est chronique.
En outre, l'urticaire est divisé, en fonction des raisons qui ont provoqué son apparition:

  • Physique
  • Froid, thermique, vibration, solaire, cholinergique.

En général, l’urticaire peut se manifester sous l’effet de n’importe quel facteur, qu’il soit naturel ou artificiel. Cela se produit, cela apparaît au contact de quelque chose ou la cause est un allergène présent dans l'air. Les raisons - la masse.

Quel traitement est nécessaire?

Comment traite-t-on l'urticaire chez l'adulte?

Bon traitement de l'urticaire

Comment soigner les ruches à la maison?

Urticaire: troubles satellites du tube digestif.

Un véritable remède contre la maladie de Lyme chronique

Maladie des cheveux bouclés (métabolisme du cuivre)

Comment traiter une dermatite chez un chat?

Qu'est-ce qui cause les rougeurs de la peau autour des yeux?

Pourrait-il y avoir une allergie nerveuse?

Qu'est-ce qui aidera les démangeaisons de la peau la nuit?

Quel devrait être le niveau d'immunoglobuline dans l'urticaire?

Que pouvez-vous faire contre la cellulite?

Peau avec infection fongique: symptômes et voies d'infection

Séborrhée sur les paupières et méthodes de traitement

Pourquoi la peau me démange-t-elle, mais pas d'éruption?

Dermite fongique chez les enfants: comment s'en débarrasser?

http://skindislab.com/kozhnye-zabolevaniya/360-kak-uznat-krapivnicu.html

Qu'est-ce que l'urticaire? Découvrez pourquoi elle apparaît et comment la traiter.

L'urticaire est une maladie dermatologique de nature allergique (en savoir plus sur les pommades d'allergie ici) et se manifeste instantanément. Causée par des facteurs externes et internes. La maladie se caractérise par l’apparition sur la peau de démangeaisons et de vésicules de couleur rose, semblables à des brûlures d’ortie.

À quoi ressemble l'urticaire:

Parmi les maladies allergiques, l’urticaire occupe la deuxième position, juste derrière la prévalence de l’asthme bronchique. Cette maladie peut apparaître à tout âge, chez l'adulte et chez l'enfant (lire sur l'urticaire chez l'enfant). Il se manifeste sous la forme d'une apparence périodique de relief, ou de démangeaisons plates sur la peau, de couleur rose rougeâtre.

Il existe une forme aiguë et chronique de cette maladie. La phase aiguë dure généralement de quelques jours à plusieurs semaines. Sous forme chronique, le traitement peut durer des mois, voire des années, accompagné d'exacerbations périodiques, alternant avec des améliorations temporaires.

Causes, agent pathogène

Cette maladie se développe selon le mécanisme de la réaction (en réponse à l'apparition d'un allergène, le corps dispose immédiatement d'une grande quantité d'anticorps - reagins). Il s'agit en fait d'une réaction allergique. Souvent, les produits alimentaires ou les médicaments (principalement des antibiotiques) agissent comme un allergène.

Les ruches peuvent causer des piqûres d'insectes, en particulier des poisons tels que les guêpes, les frelons ou les abeilles. Les éruptions cutanées après de telles morsures sont généralement très douloureuses et persistent longtemps.

L'histamine est le principal initiateur de l'apparition et du développement de l'urticaire dans le corps. Elle est impliquée dans de nombreux processus physiologiques et a tendance à s'accumuler dans les mastocytes (mastocytes du tissu conjonctif). Lorsqu'un allergène pénètre dans le corps, les mastocytes libèrent des granules d'histamine dans le sang et les tissus environnants (dégranulation des mastocytes), de sorte que le sang ne se coagule pas sous l'influence de l'allergène. C’est ainsi que se manifeste l’urticaire aiguë (des photos de l’urticaire sont présentées sur notre site Web).

C'est important! C'est la libération d'histamine, dans le processus de dégranulation des mastocytes, qui provoque le rougissement et les démangeaisons, appelés "urticaire".

En plus d'entrer dans le corps de l'agent pathogène de l'extérieur, la maladie peut également être provoquée par des facteurs internes.

La vidéo contient une description détaillée des symptômes de l’urticaire, des méthodes de traitement et de prévention, ainsi que des avis d’experts et des conseils de médecins.

Classification des maladies

L'urticaire chronique peut être associée à des troubles du bon fonctionnement des organes internes, tels que le foie, les reins et le système digestif. Cette maladie peut se manifester en présence de diverses infections et de parasites dans le corps, ainsi qu'en raison de la présence de tumeurs malignes dans le corps. Dans certains cas, l’urticaire apparaît chez la femme enceinte pendant la grossesse, en raison de la toxicose générale du corps.

En médecine, cette maladie est généralement classée en fonction des raisons de son apparition.

On distingue les variétés d’urticaire suivantes:

  1. Nourriture Réaction allergique à la nourriture.
  2. Drogue Manifesté en présence de certaines préparations pharmaceutiques.
  3. Mécanique. Irritation cutanée causée par le contact avec de la laine, des matières synthétiques et autres.
  4. Thermique. Apparaît sur la peau sous l'effet de la chaleur ou du froid.
  5. Toxique. Se produit au contact de plantes contenant des substances toxiques, des insectes, des méduses.
  6. Urticaire solaire. Aussi appelé "lumière". Cette maladie se manifeste par une réaction allergique aux rayons ultraviolets, infrarouges et autres du rayonnement lumineux. En général, l’urticaire solaire souffre de personnes souffrant de troubles métaboliques ou de problèmes hépatiques.
  7. Urticaire démographique. L'irritation est due à des effets mécaniques sur la peau (par exemple, des égratignures). Ce type d’urticaire peut apparaître à la fois sous l’effet direct de l’allergène et à la suite d’une maladie déjà développée (formes primaires et secondaires). Selon le rythme d'apparition des symptômes, l'urticaire démographique est du type immédiat (2 à 5 minutes après le contact), du type moyen (30 à 120 minutes après le contact) et du type tardif (plusieurs heures après l'irritation).

Faites attention! Dans certains cas, l'urticaire chez l'adulte peut se développer uniquement sur la base des nerfs, en raison de la stimulation constante et intensive de cellules nerveuses spécifiques par des facteurs de stress. Ce type d’urticaire concerne principalement les personnes âgées de 10 à 30 ans.

Lorsqu'il n'est pas possible d'identifier la cause spécifique de la maladie, une urticaire idiopathique est diagnostiquée. Selon les statistiques, la forme idiopathique de l'urticaire est la plus courante de toutes les maladies de la peau existantes. Des traces d'urticaire idiopathique restent sur la peau jusqu'à plusieurs mois, car il est impossible d'établir de manière fiable les causes de leur apparition.

Il existe également une urticaire géante, appelée «angioedème», qui est un processus inflammatoire aigu au cours duquel le tissu sous-cutané dans les muscles et autres tissus contenant des tissus en vrac (lèvres, joues, paupières, région inguinale) gonfle. L'œdème de Quincke peut dépasser la taille d'un œuf de poule. Cette forme de la maladie est beaucoup plus désagréable que les éruptions cutanées habituelles sur les mains.

Symptômes et signes de la maladie

Au stade initial de la maladie, de petites cloques apparaissent, ressemblant à une petite éruption cutanée, ou aux piqûres de moustiques. En outre, il y a des rougeurs dans différentes parties du corps, ressemblant à des brûlures d'ortie. Au début, l’éruption cutanée est localisée, souvent sur le visage ou les mains. Cependant, au fil du temps, la maladie couvre de plus en plus de zones de la peau.

Les symptômes sont très similaires chez les enfants et les adultes. La maladie affecte simultanément divers organes et systèmes du corps et nuit à la qualité de la vie. Pendant la période d'exacerbation de l'urticaire, en plus d'une réaction allergique cutanée, la température peut augmenter, des maux de tête, de l'anxiété, des nausées et des vomissements et le sommeil peuvent également être perturbés en raison de démangeaisons constantes. Pendant les périodes de rémission à court terme, ces symptômes s'atténuent légèrement, après quoi ils apparaissent avec une nouvelle force.

Diagnostics

Afin de comprendre les causes de l'apparition de cette maladie et de les éliminer efficacement, il est nécessaire de faire appel à des spécialistes, de passer les tests nécessaires et de mener une étude détaillée des causes de la maladie.

Pour le diagnostic de l'urticaire, passez les tests suivants:

  • Test sanguin général.
  • Analyse d'urine
  • Analyse des matières fécales (pour identifier les violations du tractus gastro-intestinal).
  • Réaction de Wasserman (méthode express pour détecter la syphilis).
  • Test sanguin pour identifier les allergènes possibles.
  • Test de Duncan (méthode de détection de l'urticaire à froid).
  • Les effets de l'eau et de la chaleur sur la peau pour identifier les spécificités de la maladie.
  • Frottis des muqueuses (pour identifier les infections).

Si nécessaire, des tests supplémentaires peuvent être prescrits, tels que: ECG, échographie et autres.

Le traitement de l'urticaire dans chaque cas est attribué individuellement. Dans le cadre d'une enquête sur une éventuelle réaction allergique, une série de tests cutanés est réalisée, provoquant une réaction à certains allergènes (aliments, médicaments, pollen de plantes, etc.). Les échantillons sont réalisés en appliquant sur la peau une petite quantité d'allergènes possibles et en observant la réaction du corps qu'ils provoquent. S'il y a des raisons de croire qu'il existe une forme spécifique d'urticaire (lumière, contact, froid, akvagennaya et autres), les échantillons sont réalisés à l'aide de facteurs de déclenchement appropriés (lumière vive, froid, chaleur et autres).

Méthodes de traitement

Ce n'est que lorsque les causes et les mécanismes de manifestation de cette maladie sont établis que l'on peut correctement déterminer comment traiter l'urticaire.
Le traitement de l'urticaire est effectué simultanément dans deux directions. L'objectif principal est d'éliminer le facteur responsable de la réaction allergique. L’objectif suivant est la détection et le traitement de toute anomalie du corps, liée d’une manière ou d’une autre à l’apparition de l’urticaire, le traitement médical général de l’organisme.

Pour éliminer l'allergène, les activités suivantes sont attribuées:

  1. Un régime qui exclut les aliments contenant un allergène.
  2. Une grande quantité d'alcool pour éliminer efficacement l'allergène du corps.
  3. Mesures visant à éliminer les facteurs de précipitation externes (régime excluant l’allergène, sélection de vêtements dans un matériau non irritant, pommade allergique). Si vous êtes allergique à certains médicaments, un traitement alternatif approprié est sélectionné.

L'administration concomitante de médicaments implique la nomination d'antihistaminiques, par exemple: "Cetrin", "Zodak", "Erius" et d'autres. Pour le traitement local, des pommades et des crèmes hormonales sont prescrites. Dans les cas extrêmes, lorsque l'épidémie prend de l'ampleur, «l'épinéphrine» est également prescrite.

On prescrit parfois des hormones stéroïdes (hydrocortisone, prednisone), qui sont assez efficaces pour contrôler la plupart des types d’urticaire. Cependant, les médicaments hormonaux ont un certain nombre d'effets secondaires graves, tels que la prise de poids, l'ostéoporose, l'hyperglycémie, etc. L'utilisation de stéroïdes hormonaux n'est autorisée que pour une très courte période, dans la plupart des cas - pas plus d'un mois.

Dans certains cas, des médicaments contenant des antagonistes des récepteurs des leucotriènes, des substances libérées dans le corps par les mastocytes et l'histamine, peuvent être utilisés. Ces médicaments comprennent "Montelukast", "Zafirlukast", "Akolat" et autres. Ces outils sont utiles pour les personnes dont la maladie se manifeste par une réaction aux produits pharmaceutiques.

Dans l'urticaire chronique sévère, des médicaments anti-inflammatoires et immunosuppresseurs peuvent être prescrits (Cyclosporine, Dalson et autres).

Des laxatifs et des enterosorbents, tels que Enterosgel, Polysorb, charbon actif, sont prescrits pour un nettoyage supplémentaire du corps.

Remèdes populaires

En médecine traditionnelle, il existe de nombreuses recettes pour le traitement de l'urticaire. Parmi les plus courantes: l'utilisation de jus d'aneth, ainsi que de diverses fleurs et herbes, telles que la chicorée, le fenouil, le pissenlit, le calendula, la ficelle et autres. Les herbes aident à réduire les démangeaisons et à débarrasser le sang de l'allergène.

Les méthodes de traitement folkloriques les plus célèbres sont:

  • Recevoir une infusion d'ortie à l'intérieur pour purifier le sang
  • Bain avec infusion de romarin sauvage et autres herbes.
  • Réception de la décoction d'herbes médicinales dans un demi-verre avant un repas.
    Pour faire une décoction, pour 1 tasse d'eau bouillante il faut:
    - 1 cuillère à soupe de racine de chicorée;
    - 2 cuillères à soupe d'argousier;
    - 2 cuillères à soupe de graines de fenouil;
    Insister pour que le bouillon ait besoin d'au moins 2 heures.

En appliquant les méthodes traditionnelles de traitement, il convient de rappeler qu’un dermatologue doit diagnostiquer une maladie de l’urticaire et prescrire un traitement dans chaque cas particulier. En cas de maladie, l'urticaire, les symptômes et le traitement sont très individuels et dépendent toujours les uns des autres.

C'est important! En cas d'apparition de symptômes de cette maladie, vous devez contacter immédiatement un dermatologue.

Prévention

Mesures possibles pour la prévention de l'urticaire:

  1. L'élimination de l'allergène qui provoque la maladie, ainsi que le traitement correct et opportun de toute maladie des organes internes, en particulier du foie, des reins et du système digestif.
  2. Une attention particulière doit être portée à la lutte contre toute infection chronique (fongique, virale, bactérienne et parasitaire).
  3. Les personnes souffrant d'allergies et ayant tendance à l'apparition d'urticaire doivent être gardées dans une trousse de premiers soins personnelle, un antihistaminique (diazoline, suprastine, Tavegil et autres).
  4. Il est recommandé de ne pas porter de tissu grossier, synthétique ou en laine afin d'éviter les irritations. Au lieu de cela, il est recommandé de privilégier les vêtements en coton spacieux.
  5. Une bonne nutrition, des sports, un mode approprié et un mode de vie sain.

Complications possibles et conséquences

En l'absence de traitement approprié et opportun, l'urticaire peut entraîner des conséquences et des complications dangereuses, telles que l'œdème de Quincke, le choc anaphylactique et d'autres. Dans la plupart des cas, le danger est l’accumulation dans le corps d’une grande quantité d’allergène, ce qui peut entraîner des complications.

Dans les cas où la confrontation entre l'allergène et les anticorps dans le corps humain atteint un niveau critique, un choc anaphylactique peut survenir, accompagné d'une chute brutale de la pression, de vertiges et d'une perte de conscience. Cette condition est particulièrement dangereuse dans les cas où l'urticaire apparaît chez les jeunes enfants.

http://nashdermatolog.ru/boleznikozhi/nejrodermatozy/krapivnica/u-vzroslyh.html

Urticaire comment savoir quoi

L'urticaire est un symptôme d'allergie. Il se manifeste par une éruption cutanée, localisée sur la peau, moins souvent sur les surfaces muqueuses, accompagnée de démangeaisons. Cette pathologie tire son nom de la similitude externe des éruptions avec les conséquences du contact avec l'ortie. L'urticaire peut être la seule conséquence des allergies et peut être l'un des symptômes. Peu de gens savent que le choc angioneurotique est un œdème de Quincke qui est une forme grave d’urticaire, dans laquelle un gonflement se produit massivement, affectant les voies respiratoires. Une telle condition peut entraîner la suffocation, voire la mort.

Si cette affection est aiguë, il est généralement facile d’en identifier la cause. Mais si l'urticaire est chronique, puis apparaît, puis disparaît - il peut être difficile de détecter la cause de son développement, un allergène qui favorise une réponse similaire de l'organisme.

Urticaire chez les enfants

Les processus métaboliques chez les bébés sont plus intenses que chez les adultes. Par conséquent, le développement de réactions allergiques se produit souvent assez rapidement. L’urticaire est l’un des symptômes caractéristiques de l’intolérance à certaines substances du corps de l’enfant. Si votre bébé commençait à se comporter avec agitation, des démangeaisons, une éruption cutanée rouge apparaissait sur sa peau - les parents devraient alors se rappeler de tous leurs actes qui ont précédé l'apparition de l'urticaire. Il est nécessaire d’établir ce que le corps de l’enfant a rencontré pour la première fois. Cela peut être un aliment, des matériaux, par exemple, un nouveau type de couche, des vêtements, des cosmétiques, des médicaments. Tous vos soupçons doivent être exclus de la vie quotidienne du bébé.

Urticaire solaire

Il ne faut pas oublier que la cause des éruptions cutanées allergiques peut être le rayonnement ultraviolet qui tombe sur la peau. Une telle photosensibilisation, c'est-à-dire une sensibilité allergique au soleil, peut être provoquée par l'utilisation de certains produits cosmétiques, par le contact avec le jus de certaines plantes, par exemple, l’herbe à épis, l’angélique. En outre, le traitement de divers types d'antibiotiques conduit au développement de cette maladie. Enfin, certaines personnes peuvent avoir une sensibilité accrue à la lumière UV.

Quelle que soit la cause de la photosensibilisation, son mécanisme est le suivant: certaines substances allergènes s’accumulent dans la peau sous l’action du soleil (ou des lits de bronzage). Ce que l'on appelle "l'urticaire solaire" peut entraîner le développement de processus inflammatoires dans la peau.

Causes de l'urticaire

Comme mentionné ci-dessus, pour lutter efficacement contre l'urticaire, il est nécessaire d'identifier ses causes, à savoir les allergènes. Parfois, il suffit d'abandonner l'utilisation de certains produits, l'interaction avec certains matériaux, tels que les bijoux en métal, pour ne pas traiter les allergies. Si l'affection est chronique, des tests d'allergie sont justifiés afin d'identifier la cause de l'urticaire.

Traitement

Pour soulager les symptômes de l’urticaire, il est recommandé d’utiliser des antihistaminiques - de Suprastin. à Erius. La différence entre les médicaments contre les allergies de première et dernière génération réside dans la force et le nombre des effets indésirables, le principal étant le fort effet sédatif du premier. Ensuite, les médicaments modernes peuvent effectivement restaurer la santé du patient, sans affecter l’état de son système nerveux.

Si indiqué, le traitement de l'urticaire peut être prolongé par la nomination de corticostéroïdes et l'immunothérapie.

Traitement des remèdes populaires urticaire

La médecine traditionnelle propose d'éliminer les symptômes de l'urticaire avec divers bains et lotions de décoctions de plantes telles que la marjolaine, le gui et la menthe. Avec une forte démangeaison, répartie sur une grande surface du corps, vous pouvez prendre un bain chaud en y dissolvant un verre de soda. Les petites éruptions locales cessent de démanger sous la compresse des feuilles de bardane.

Cependant, il ne faut pas oublier que ces fonds, à la fois de médecine traditionnelle et de médecine officielle, ne font qu'éliminer les conséquences. Le principal moyen de se débarrasser définitivement de l’urticaire est d’identifier et d’éliminer l’allergène responsable de l’éruption cutanée chez le patient.

Causes et symptômes de l'urticaire

Qu'est-ce que l'urticaire?

L'urticaire est une maladie de la peau qui provoque des démangeaisons dans certaines zones de la peau. et après des ampoules. Les vésicules sont d'abord localisées sur des zones spécifiques de la peau et séparées les unes des autres, puis fusionnent et une zone entière d'inflammation est obtenue. Si cette zone est trop grande, la température corporelle augmente, des frissons se produisent, des dysfonctionnements dans le tractus gastro-intestinal sont possibles.

Symptômes de l'urticaire

Le symptôme de l’urticaire, qui la distingue de diverses maladies de la peau et défauts cosmétiques avec des noms latins incompréhensibles, est l’apparition de vésicules et une éruption cutanée rouge qui démange et démange. Il peut apparaître autour des lèvres, sur les joues et sur d’autres parties du corps.

En général, ces éruptions cutanées et ces ampoules ne sont pas si dangereuses - elles sont généralement petites et disparaissent rapidement. Mais le problème, c'est qu'ils n'apparaissent pas dans un seul exemplaire: après la disparition d'un, d'autres apparaissent à leur place. Pour cette raison, l'urticaire reste longtemps sur la peau, ce qui peut être gênant pendant plusieurs heures ou plusieurs jours.

L'urticaire est une réaction allergique pouvant survenir, par exemple, à la suite d'une piqûre d'insecte. Les ampoules disparaissent après trois heures. En outre, l'urticaire se forme si la peau est affectée par une substance chimique. L'urticaire peut être le résultat de certaines maladies, par exemple un dysfonctionnement de la glande thyroïde, des reins ou du foie. Mais surtout, l'urticaire survient en raison de l'influence de tout produit sur le corps - par exemple, si une personne a mangé beaucoup d'agrumes, de poisson et de chocolat.

Types d'urticaire

Il y a une sorte d'urticaire. qui est formé quand une personne a été la première dans le froid et est entrée brusquement dans la chaleur. Arrive et l'urticaire du soleil. Parfois, la maladie survient parce qu'une personne a souffert de stress, de dépression. L'urticaire peut évoluer en angioedema. quand il y a un gonflement grave sur la peau. situé dans de grandes zones.

Aussi l'urticaire est aiguë et chronique. Dans les maladies chroniques, les démangeaisons peuvent persister plus de six mois. Cela conduit à des troubles du sommeil, une réduction de la santé globale du corps. Et avec l'urticaire aiguë, les démangeaisons disparaissent en quelques heures.

Causes de l'urticaire

Pour soigner l'urticaire, il est nécessaire d'identifier la cause à l'origine de la maladie. Peut-être que la cause de l'urticaire pourrait être un aliment, alors ils devraient être exclus du régime alimentaire. L'urticaire peut survenir en raison d'un stress grave. Cette maladie est traitée avec des onguents spéciaux, qui doivent être prescrits par le médecin traitant.

Le problème vient de quelqu'un qui veut se débarrasser de l'urticaire avec des produits cosmétiques ordinaires, ce qui suggère qu'il s'agit d'une irritation cutanée courante. En fait, la véritable cause de l'urticaire est une allergie. Des réactions allergiques peuvent être provoquées par des aliments, des médicaments, des produits chimiques, du pollen de plantes, ainsi que par les effets de la chaleur ou du froid, ainsi que par des produits cosmétiques. Pour cette raison, le désir de dissimuler une urticaire peut aggraver la situation.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

Traitement de l'urticaire

Ainsi, il est nécessaire de traiter l'urticaire lors du traitement des allergies, c'est-à-dire de se débarrasser de l'allergène (un allergène est ce qui provoque la réaction du corps). Si, néanmoins, le traitement standard pour les allergies n’aide pas et que la cause de l’événement n’est pas claire, vous devriez contacter un allergologue. Le spécialiste effectuera les tests nécessaires et déterminera le facteur d'apparition de l'urticaire. La preuve que vous avez réellement l'urticaire sera une amélioration de l'état du patient après l'utilisation de médicaments antihistaminiques (antiallergiques) ou de médicaments réduisant la sensibilité. Dans certains cas, un régime sans sel avec une forte consommation d'alcool apporte un soulagement. La localisation de l'urticaire peut être lubrifiée avec des pommades à la corticothérapie, un chiffon imbibé de vinaigre de table peut apporter un soulagement aux remèdes maison.

De plus, n'oubliez pas que si une réaction allergique se produit, c'est une raison de prêter attention à votre immunité et, par conséquent, vous devez consulter le bon spécialiste.

Urticaire chez les enfants: symptômes, causes et traitement

L’urticaire chez l’enfant est une réponse aiguë du système immunitaire à l’action de divers stimuli externes. La pénétration dans l'organisme d'un certain allergène déclenche la libération dans le système circulatoire d'une grande quantité de l'hormone histamine. Cela conduit à l'expansion et à l'augmentation de la perméabilité des petits vaisseaux et, par conséquent, au gonflement des tissus et aux éruptions cutanées. Le traitement de l'urticaire chez les enfants est obligatoire car la maladie risque de devenir chronique. Mais pour vous débarrasser rapidement et efficacement des allergies, vous devez en établir correctement les causes et les différencier d'autres affections présentant des symptômes similaires.

Causes de l'urticaire chez les bébés

Les symptômes désagréables sont dans la plupart des cas causés par l'urticaire allergique chez les enfants. Ce diagnostic d'éruption cutanée ou de rougeur survient chez environ 70% des bébés.

Les principales causes de cette allergie:

  • Tendance héréditaire à réagir à certains stimuli;
  • Certains aliments (miel, agrumes, fruits brillants, œufs);
  • Suppléments nutritionnels;
  • Poils d'animaux;
  • Poussière, pollen végétal;
  • Piqûres d'insectes;
  • Produits d'hygiène, produits chimiques ménagers;
  • Facteurs naturels (gel, chaleur, soleil).
  • Des allergies aux produits pharmaceutiques, telles que la céphalexine, sont possibles. Chez les nourrissons de moins d'un an, la réaction peut se produire sur le lait maternel si celle-ci mange des aliments épicés, des fraises ou des oranges. Ou sur un nouveau mélange d'artificiers. En 1 an, le corps peut donner une telle réponse pour une alimentation inhabituelle. Cependant, la maladie peut causer non seulement des allergènes. Les symptômes désagréables résultent également de facteurs de risque non allergiques.

    Causes de l'urticaire non allergique:

    Des symptômes similaires sont observés dans certaines maladies infantiles, telles que la varicelle et la rougeole. Afin de ne pas se tromper dans le traitement, il est important de différencier cette maladie des autres maladies par des éruptions cutanées.

    Comment identifier la maladie dans les miettes?

    Il existe plusieurs types de maladies, chacune d’elles distinguant ses causes et ses manifestations. Mais il existe des symptômes prononcés caractéristiques de l'urticaire:

    Dans la forme bénigne de la maladie, les cloques sont presque imperceptibles et démangent peu. La forme moyenne est caractérisée non seulement par une éruption cutanée, mais également par un œdème. À quoi ça ressemble, vous pouvez voir sur la photo en allant sur le forum médical approprié. L'enfant est constamment gratté, la faiblesse et le mal de tête sont possibles. Avec une forme grave de la maladie, des nausées, une toux rauque, la fièvre augmente. Il existe un risque d'œdème de Quincke et de décès. En cas de forme sévère, des soins médicaux immédiats sont nécessaires.

    Un diagnostic exact ne peut que médecin. Probablement, l'aide d'un pédiatre mais également d'un allergologue pour enfants sera nécessaire.

    Pour le diagnostic, des analyses de sang et d'urine pertinentes, ainsi que des analyses bactériologiques et allergologiques sont effectuées. Parfois, vous avez besoin d'une radiographie, d'une échographie.

    Une détection rapide de l'urticaire permettra d'éliminer rapidement la maladie et le retard du traitement peut entraîner des complications et la transition de la forme aiguë de la maladie en maladie chronique.

    Symptômes et traitement de diverses formes de la maladie

    La maladie peut être différenciée par ses causes et son tableau clinique. Analysons les principales formes d’urticaire et les nuances à prendre en compte lors du traitement d’une maladie:

    Urticaire

    L'urticaire est un terme qui regroupe tout un groupe de maladies de nature différente, mais présentant un symptôme clinique similaire: des éléments de la peau boursouflés ressemblant à une brûlure d'ortie.

    L'urticaire est une maladie assez commune. Il n’existe pas de statistiques exactes sur son occurrence, mais plusieurs études nationales ont montré qu’il se produit au moins une fois dans la vie chez 31% de la population. Les formes chroniques de la maladie (urticaire de plus de 6 semaines) sont particulièrement difficiles pour les patients.

    La première description détaillée des symptômes de l'urticaire se réfère à 1882, bien que des symptômes similaires soient décrits dans les travaux d'Hippocrate.

    Cause de l'urticaire

    L'urticaire est une maladie d'étiologie classique. Cela signifie que les causes des mêmes symptômes peuvent être nombreuses.

    L'urticaire allergique est l'un des types les plus courants de la maladie. qui repose sur une hypersensibilité immédiate. Ce mécanisme est à la base de nombreuses réactions allergiques. Elle se caractérise par le développement rapide des symptômes après l’entrée d’un allergène dans le corps. Ce type d'allergie est caractéristique de l'urticaire après des piqûres d'insectes ou des aliments d'origine alimentaire.

    Mécanisme immunocomplexe de développement de l'urticaire. Ici, la base du processus pathologique est la formation excessive de complexes antigène-anticorps. (Un antigène est une substance qui provoque une réponse immunitaire et un anticorps est une protéine produite par le système immunitaire humain pour lutter contre les antigènes extracellulaires. Pour plus d'informations à ce sujet, voir l'article sur l'immunité). Ce mécanisme est souvent observé dans les réactions aux médicaments, telles que l'introduction de sérums.

    En outre, le développement de réactions anaphylactoïdes peut être à la base de problèmes de peau. Ils se distinguent par la capacité accrue des mastocytes (un type particulier de cellules, situées généralement sous la peau et les muqueuses et transportant une grande quantité de substances biologiquement actives) à libérer les enzymes et les protéines actives qui s'y accumulent. Cependant, ce processus se produit sans implication de cellules du système immunitaire dans cette réaction.

    La cause de l'urticaire peut être une pathologie hépatique, entraînant une perturbation de la destruction de l'histamine - l'un des participants les plus actifs à l'inflammation allergique.

    Souvent, l’urticaire est une conséquence de l’inflammation auto-immune. États lorsque le système immunitaire commence à réagir aux propres tissus de l’organisme comme s’ils étaient étrangers.

    Ce ne sont là que quelques-uns des mécanismes les plus courants de développement de l'urticaire. Ce problème fait actuellement l’objet d’études approfondies et on en découvre chaque année de nouveaux aspects.

    Le provocateur direct ou le stimulateur de l’urticaire aiguë peut être l’usage de médicaments, de nourriture, de piqûres d’insectes. L'urticaire chronique a le plus souvent un processus pathologique chronique. Dans les anciens manuels, il était écrit que l’éruption cutanée sur la peau était le reflet d’une pathologie interne.

    Maladies associées à l’urticaire chronique, c’est-à-dire capables de déclencher les mécanismes susmentionnés, entraînant l’apparition de symptômes cutanés:

    1) Maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, colite, cholécystite, dysbiose intestinale, fermentopathie).

    2) Infections: bactériennes (Helicobacter pylori, foyers d'infection chroniques de l'oropharynx ou des voies urinaires, infections gynécologiques), virales (Herpès simplex, etc.), fongiques (Candida, Trichophyton, etc.), invasions parasitaires (helminthes).

    3) maladies endocriniennes (thyroïdite auto-immune, diabète sucré, thyrotoxicose, hypothyroïdie, troubles de l'ovaire dysfonctionnels, etc.).

    4) maladies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, etc.)

    5) les maladies lymphoprolifératives (myélome, leucémie lymphoïde chronique, macroglobulinémie de Valdestrem, etc.).

    6) Tumeurs (carcinome du côlon, du rectum, du foie, du poumon et des ovaires, etc.).

    7) Autres maladies (sarcoïdose, amylose).

    Symptômes d'urticaire avec des photos

    Le principal symptôme de l'urticaire est la formation de cloques sur la peau. Extérieurement, une cloque est une peau saillante qui ressemble à une traînée d'insecte ou à une brûlure d'ortie. L'élément de peau est accompagné de démangeaisons. La peau autour du blister peut être rouge. Les éléments peuvent fusionner et acquérir des tailles gigantesques. Le plus souvent, l'éruption est symétrique.

    Un trait caractéristique de l'urticaire est la réversibilité complète des éléments. C'est-à-dire qu'après avoir arrêté une attaque de la maladie, la peau retrouve son état d'origine. Pas de taches blanches, hyperpigmentation, pas de cicatrices. Les éléments peuvent apparaître sur n’importe quelle partie de la peau et peuvent migrer. Par exemple, aujourd'hui sur les mains, demain sur le ventre, etc.

    En fonction de la durée des symptômes, l'urticaire aiguë est isolée - l'affection la plus fréquente. Dans ce cas, les symptômes durent moins de 6 semaines. Urticaire chronique - durée de la maladie supérieure à 6 semaines. Et urticaire récurrente - il y a 3-4 épisodes d'urticaire dans les 6 mois.

    Le patient peut remarquer des facteurs provoquants ou ne pas les remarquer.

    Selon eux, on distingue les formes d'urticaire plus rares suivantes:

    1) urticaire physique. Cela commence généralement à un âge précoce. Les symptômes surviennent après une exposition à divers stimuli physiques. Par exemple, des symptômes apparaissent à la place de la ceinture de pression: pantalons, montres, chaussettes, etc.

    2) urticaire au froid. Les cloques surviennent après une exposition au froid, par exemple dans des zones dégagées du corps, après le froid, après un contact avec de l'eau glacée, etc.

    3) l'urticaire solaire. Il est noté, en règle générale, chez les adultes, pas typique chez les enfants. Comme son nom l'indique, le facteur provoquant est l'exposition à la lumière directe du soleil. La peau rougit, devient œdémateuse, des vésicules caractéristiques apparaissent.

    4) urticaire adrénergique. Un type de maladie plutôt rare caractérisé par une lunette blanche autour du blister. Il peut continuer sans prurit.

    5) urticaire cholinergique. Un type d'urticaire assez commun, mais rarement diagnostiqué. Plus fréquent chez les jeunes et les enfants. Éruption multiple, de petite taille (jusqu'à 5 millimètres), accompagnée de démangeaisons sévères. L'exacerbation survient après une douche chaude, du stress, de l'exercice, des repas chauds.

    Ce ne sont que les formes de base les plus courantes de l'urticaire. Un diagnostic précis et, surtout, seul un spécialiste ayant une longue expérience du travail avec de tels patients peut déterminer la forme de la maladie.

    Urticaire chez les enfants

    Chez les enfants, les formes aiguës d'urticaire prédominent. L'urticaire survient rarement chez les enfants de moins de 6 mois. Les formes allergiques les plus courantes d'urticaire.

    Pour les enfants souffrant d'urticaire, se caractérise par une sévère exsudation: les éléments sont gonflés, montent dramatiquement au-dessus de la peau. Les démangeaisons sont généralement plus fortes que chez les adultes. Augmentation possible de la température corporelle, l'apparition de douleurs dans les articulations. L'urticaire est souvent accompagnée de l'apparition d'un œdème de Quincke (gonflement de la peau du visage, œdème laryngé).

    L'allergie alimentaire est la cause la plus courante d'urticaire allergique chez les jeunes enfants.

    Urticaire pendant la grossesse

    Pendant la grossesse, une quantité accrue d'œstrogènes (hormones sexuelles féminines) est produite, ce qui constitue un facteur de risque pour le développement de l'urticaire. L'occurrence d'urticaire est souvent un symptôme de la prééclampsie chez la femme enceinte. Les caractéristiques caractéristiques de l'urticaire chez la femme enceinte sont les suivantes: démangeaisons cutanées prononcées, insomnie, irritabilité, griffures sur la peau.

    L'urticaire chez la femme enceinte doit être différencié de la dermatite chez la femme enceinte, qui nécessite la consultation obligatoire d'un dermatologue.

    Les approches du traitement de l'urticaire pendant la grossesse ne diffèrent pratiquement pas de celles du reste du groupe de patients adultes.

    Quels tests devront passer à l'urticaire

    Lorsque l'urticaire apparaît, vous devez contacter un dermatologue ou un allergologue.

    Comme nous l'avons dit: un symptôme tel que l'urticaire peut être provoqué par un très grand nombre de raisons. À cet égard, le patient souffrant d'urticaire se voit toujours proposer de passer un nombre suffisamment grand de tests. Ceci, bien sûr, peut faire peur, mais il n'y a pas d'autre moyen! Si vous n'établissez pas la cause exacte, le traitement peut être inefficace.

    Donc: le plan d'examen recommandé du patient souffrant d'urticaire:

    1) test sanguin clinique;

    2) analyse générale de l'urine;

    3) test sanguin biochimique (CRP, AST, ALT, bilirubine totale, bilirubine droite, créatinine, urée, phosphatase alcaline, glucose);

    4) anticorps anti-hépatite virale B et C (antigène HbsAg + HCV), sang pour le VIH;

    5) test sanguin pour la syphilis;

    6) exclure les maladies auto-immunes - test sanguin pour le facteur antinucléaire, anticorps pour l'ADN double brin;

    7) lorsque l'urticaire physique (urticaire causée par des influences physiques) effectuer dermagrofichesky test (effectué avec une spatule dans la région interscapulaire avec une charge modérée et évaluer la réaction de la peau pendant 5-10 minutes), avec l'urticaire cholinergique, test réalisé, avec de l'urticaire au froid Duncan test Appliquez un glaçon sur la peau de l'avant-bras pendant 2-3 minutes et évaluez la réaction de la peau pendant 15 minutes);

    8) pour exclure la pathologie du système endocrinien, il est nécessaire de consulter un endocrinologue avec la livraison obligatoire d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes (T3, T4 libre), d'un test sanguin pour les anticorps anti-peroxydase thyroïdienne et thyroglobuline;

    9) pour éliminer les foyers d'infection chronique, prélever des échantillons du pharynx et du nez pour détecter la microflore et les champignons, et analyser les selles pour détecter une dysbactériose. Femmes - consultation gynécologue. Tout - consultez un dentiste.

    10) analyse du coprogramme fécal;

    10) un test sanguin pour les anticorps (immunoglobulines des classes G et M) aux antigènes du parasite Giardia, Toxocaram, Toxoplasma, ver rond, opistorchis, trichinella, etc.

    11) il est obligatoire de procéder à une échographie (US) des organes abdominaux et de la glande thyroïde;

    12) selon les indications - œsophagogastroduodénoscopie (EGDS);

    13) ECG, et en présence d'anomalies: échographie du coeur;

    14) radiographie de la poitrine et des sinus paranasaux;

    15) un examen allergologique est obligatoire. Dans ce cas, la préférence est donnée aux tests sanguins pour les immunoglobulines spécifiques E (IgE de certains antigènes). Commencez par effectuer un test sanguin pour les allergènes alimentaires et les allergènes domestiques.

    S'il existe des preuves, il est possible de consulter d'autres spécialistes ou d'élargir la liste des analyses.

    Traitement de l'urticaire

    La composante obligatoire du traitement de l’urticaire est l’adhésion à un régime, un mode de vie particulier (pour plus de détails, voir Caractéristiques de la nutrition et du style de vie avec Urticaria). Il convient de noter que, lorsque l'urticaire est interdit, un certain nombre de médicaments peuvent être prescrits pour le traitement de maladies concomitantes du patient atteint d'urticaire. Ces médicaments comprennent: l'aspirine et ses dérivés, la codéine, les inhibiteurs de l'ECA (Enap, Enam, Capen, etc.). Si vous souffrez ou souffrez d'urticaire, vous devez en avertir votre médecin afin qu'il ne vous prescrive pas de médicaments pouvant provoquer une exacerbation.

    Traditionnellement, le traitement de l'urticaire commence par des antihistaminiques. Il est préférable d'utiliser des médicaments de 3ème génération: Telfast, Zyrtec, Erius, etc. Parfois (pour l'urticaire chronique), il faut beaucoup de temps, jusqu'à trois mois ou plus de médicaments.

    Les préparations anti-leucotriènes, par exemple, un singulier, sont utilisées avec un bon effet pour traiter l'urticaire. Le médicament est disponible à des doses de 5 (pour les enfants) et 10 milligrammes. Le cours de traitement de 10 jours à 1 mois. Parfois plus long. Le singulier a un très bon effet en cas d’urticaire au froid.

    Dans les cas d’urticaire grave résistants au traitement, il est possible d’administrer des corticostéroïdes à des doses allant jusqu’à 1 mg par kg de poids corporel pendant 5 à 7 jours, jusqu’à ce que la rémission soit atteinte avec une réduction progressive de la dose. Préparations: prednisone, métipred, etc. Ce traitement peut être associé à un grand nombre d'effets secondaires et ne peut donc être effectué que dans le but recherché et sous la surveillance d'un médecin.

    On observe souvent de l'urticaire chez les patients stressés, chez les patients présentant une anxiété accrue, etc. De plus, des démangeaisons prolongées inquiètent constamment les patients, au sens figuré, de «gonfler» le système nerveux, ce qui fait progresser la maladie. Dans ces cas, les anxiolytiques peuvent être utilisés, par exemple, atarax, bellataminal, paroxétine, etc.

    Dans les formes chroniques d'urticaire, on peut utiliser la plasmaphérèse, appelée nettoyage matériel du sang.

    Dans de nombreuses formes d'urticaire, l'administration d'histoglobuline est efficace. Un cours de 5 à 15 injections.

    Si les éléments de la peau ne passent pas pendant une longue période, des onguents et des crèmes contenant des corticostéroïdes sont utilisés pour les éliminer. La préférence est donnée à la dernière génération de médicaments ne contenant pas d'halogènes (fluor, chlore), par exemple Advantan, Lokoyd. La durée d'utilisation ne dépasse pas 10 jours consécutifs.

    Les mesures ci-dessus pour le traitement de l'urticaire sont ajustées en fonction des résultats de l'enquête. Par exemple, ils normalisent le travail du tractus gastro-intestinal, des parasites «pickle», etc.

    Traitement des remèdes populaires urticaire

    L’arsenal de la médecine traditionnelle ne contient aucun remède qui puisse être recommandé aux patients atteints d’urticaire. En outre, de nombreux traitements recommandés pour l'urticaire peuvent provoquer une exacerbation de la maladie. Parlez de la manière dont certaines recettes aident quelqu'un, le plus souvent à l'aide de la suggestion automatique.

    Particularités de la nutrition et du mode de vie avec l'urticaire

    Dans toutes les formes d'urticaire, le stress, la consommation d'alcool et le tabagisme sont contre-indiqués. Une exposition prolongée au soleil n'est pas recommandée, en particulier chez les patients atteints d'urticaire solaire. La surchauffe n'est pas recommandée. Vous ne pouvez pas bronzer catégoriquement.

    Il est nécessaire d'éviter la pression sur la peau. Pour cela, nous devons abandonner vêtements étroits, ceintures, bretelles. Travail non recommandé associé à un effort physique intense.

    Peut-être la nomination de l'équipement de protection local. Par exemple, avec l'urticaire solaire, il est nécessaire d'utiliser activement des crèmes solaires avec un facteur de protection d'au moins 40. Pour l'urticaire au froid, des crèmes protectrices contre les basses températures, comme la crème pour enfants Frost ou la crème Mustella à l'huile de vison, sont nécessaires.

    Dans le contexte d'exacerbation, il est nécessaire d'observer un régime hypoallergénique.

    Que ne peut pas un patient avec une urticaire:

    Lait, noix, poissons, toutes sortes d'agrumes, fruits de mer, chocolat, café, moutarde, épices, mayonnaise, ketchup, tomates, aubergines, œufs, champignons, saucisses, jambon, saucisses, boissons gazéifiées, fraises, fraises, pastèques, pastèques, ananas.

    Que peut-on faire (s’il n’ya pas d’intolérance individuelle chez le patient atteint d’urticaire):

    Produits d'acide lactique; boeuf bouilli; soupes de céréales et de légumes; soupes végétariennes; compote de pommes ou de fruits secs; huile d'olive et huile de tournesol; pommes de terre bouillies; céréales de sarrasin, riz, gruau d'avoine; les concombres; le persil; l'aneth; pommes cuites au four; le thé; le sucre; son ou pain de grains entiers; bioyogurts sans additifs; un jour de fromage cottage; yaourt

    Complications possibles de l'urticaire et pronostic

    Le pronostic à vie est généralement favorable. Peut-être le développement de l'œdème de Quincke, qui se produit avec le développement de l'œdème des voies respiratoires supérieures. Cette condition est déjà une menace pour la vie.

    En outre, l'urticaire peut être une manifestation d'une pathologie interne, notamment d'un cancer, qui pèse naturellement sur le pronostic du patient. Dans 30% des cas, des formes chroniques de la maladie surviennent.

    Prévention de l'urticaire

    Les mesures visant à prévenir le développement de cette maladie particulière n'ont pas été développées. Il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain, de détecter et de traiter rapidement les maladies associées. En présence de maladies infectieuses fréquentes - réhabilitation de tous les foyers d'infection possibles.

    Réponses aux questions fréquemment posées sur l'urticaire:

    Urticaire chez les enfants: photo, symptômes, traitement

    L’urticaire est l’un des problèmes les plus pressants de la pratique pédiatrique moderne. survenant chez 2,1 à 6,7% des enfants et des adolescents. Selon les statistiques, le pic d’incidence se situe entre 14 et 40 ans, mais il existe actuellement davantage de cas d’éruptions cutanées caractéristiques chez les tout-petits et les enfants d’âge préscolaire. À quoi ressemble l'urticaire sur la photo? Quels sont les symptômes de l'urticaire et comment le traiter? Vous trouverez des réponses à ces questions et à d'autres ci-dessous.

    Qu'est-ce que l'urticaire?

    L'urticaire est un nom collectif qui comprend un groupe de pathologies hétérogènes caractérisé par l'apparition d'une éruption cutanée diffuse ou limitée avec une papule à élément morphologique primaire (une ampoule de différentes tailles). C'est un gonflement limité de la couche cutanée de la peau avec une hyperémie caractéristique à la périphérie et une zone centrale plus pâle. Les dimensions de l’oedème en diamètre peuvent varier de quelques mm à plusieurs cm. Cette formation est temporaire, c’est-à-dire qu’elle peut disparaître au cours de la journée. En cas de gonflement s'étendant aux couches plus profondes du derme, du tissu sous-cutané et de la membrane muqueuse, il se forme un gonflement aponévrotique (œdème de Quincke).

    Selon la durée de l'évolution de la maladie, l'urticaire est divisée en aiguë et chronique. La durée de la forme aiguë, caractérisée par un développement spontané, n’est pas supérieure à 1,5 mois. Dans le cas où l'éruption chez un enfant persiste pendant plus de 6 semaines, une urticaire chronique est diagnostiquée.

    Formes cliniques d'urticaire:

  • spontané;
  • physique (résultant de l'influence de facteurs externes);
  • contact

    Classification selon la nomenclature des maladies allergiques

  • Urticaire allergique (médiée par les IgE).
  • Urticaire non allergique (non médiée par les IgE).

    L'urticaire chez les enfants est le plus souvent aiguë, peut être une pathologie indépendante ou un symptôme d'une autre maladie.

    Causes de l'urticaire chez les enfants

    Facteurs déclencheurs du développement de l'urticaire aiguë:

    Causes de l'urticaire chronique:

    Le mécanisme de développement de l'urticaire est associé à l'activation des mastocytes de la peau et à la libération des granules cytoplasmiques contenus dans ceux-ci (dégranulation) dans les tissus environnants. Une partie des granules d'histamine (médiateur inflammatoire) provoque l'apparition de symptômes cliniques de la maladie.

    Symptômes de l'urticaire chez les enfants

    L'urticaire est une maladie caractérisée par des éruptions cutanées localisées sur n'importe quelle partie du corps, y compris la plante des pieds, les paumes et le cuir chevelu. Il convient de souligner que le plus grand nombre de cellules graisseuses se trouvent dans la tête et le cou et que, par conséquent, la démangeaison est caractérisée par la plus grande intensité.

    En règle générale, la maladie chez les enfants commence soudainement. Au début, de graves démangeaisons surviennent dans diverses zones de la peau, puis des cloques commencent à se former. Comment ils ressemblent vous voyez sur la photo. Les papules peuvent se former non seulement sur la peau, mais aussi sur les muqueuses. Souvent, l'éruption s'accompagne d'un gonflement des lèvres, des paupières, des membres et même des articulations. Tout comme les ampoules, le gonflement peut persister pendant une journée (à partir de quelques minutes), mais dans le même temps, il peut parfois durer de 48 à 72 heures.

    La maladie la plus grave et la plus risquée est la formation d'un angioedema (angioedema), que certains cliniciens appellent l'urticaire géante. Cette affection s'accompagne d'un gonflement plus profond du derme et des tissus mous sous-cutanés. Le plus grand danger est le gonflement de la membrane muqueuse des voies respiratoires. Ses symptômes caractéristiques comprennent une difficulté à respirer la respiration sifflante, la respiration, une cyanose (cyanose) du triangle nasolabial et une toux forte paroxystique. Dans une telle situation, l’enfant a besoin de soins médicaux urgents car, en l’absence de mesures thérapeutiques adéquates, une issue fatale est possible.

    Si l'œdème de Quincke affecte la muqueuse du tube digestif, le patient présente des nausées, des vomissements persistants et une diarrhée à court terme. Avec la défaite de l'oreille interne et des méninges, des maux de tête, des vertiges se développent. réactions inhibées, nausées et vomissements.

    La forme aiguë de la maladie s'accompagne d'une élévation de la température corporelle pouvant atteindre 38–39 ° C, d'un malaise et de maux de tête. Parfois, le développement de l'œdème de Quincke est possible. Si, si le régime recommandé est suivi et d’autres recommandations médicales, si l’éruption cutanée de l’enfant ne disparaît pas, on diagnostique une urticaire chronique. Cette affection, qui survient lors de périodes d'exacerbation et de rémission, peut entraîner une dermatite chronique lors de l'apparition d'une infection secondaire.

    Diagnostic de l'urticaire chez l'enfant

    L'étude de diagnostic comprend les activités suivantes:

  • Historique (découverte de la cause du développement de la maladie et clarification des antécédents familiaux d'allergies);
  • Examen physique (évaluation de la nature de l'éruption cutanée, de la localisation et de la taille des papules). Au cours de la consultation, les sensations subjectives du patient, le moment de la disparition des vésicules et la présence éventuelle d’une pigmentation sur le site de l’éruption cutanée sont également clarifiés.
  • Évaluation de l'activité de la maladie. Il est produit en utilisant un score d'activité urticaire spécialement développé.
  • Études de laboratoire requises pour déterminer la cause des lésions cutanées (tests cliniques de sang et d'urine, tests avec sérum sanguin autologue et avec allergènes atopiques, enzymes hépatiques, taux d'immunoglobuline totale, de fibrinogène, de protéine cationique éosinophile, etc.).

    Pour confirmer le diagnostic d '"urticaire cholinergique" qui se produit sur fond de température corporelle élevée, un test d'effort physique dynamique (test de provocation) est effectué;

  • dermographisme confirmé par une irritation mécanique de la peau;
  • urticaire solaire - tests photographiques;
  • aqua urticaria - imposition d'une compresse d'eau (+25 C);
  • urticaire à froid confirmée par le test de Duncan (glaçon au poignet);
  • urticaire retardée, apparaissant 6 à 8 heures après une pression verticale sur la peau, avec une pâte avec suspension du chargement;
  • Si nécessaire, pour déterminer les causes ayant provoqué l'apparition d'éruptions cutanées, il est recommandé de subir un examen approfondi (afin de détecter une infection parasitaire, bactérienne, fongique ou virale, une pathologie endocrinienne ou auto-immune).
  • Études diagnostiques complémentaires: échographie des organes internes, radiographie du thorax et des sinus paranasaux, ECG, endoscopie.

    Si lors de l'examen de diagnostic, il n'a pas été possible d'identifier la cause de la maladie, l'urticaire est considérée comme idiopathique.

    Premiers secours pour l'urticaire

    En règle générale, dans la forme aiguë de l'urticaire, les éruptions cutanées disparaissent d'elles-mêmes après quelques heures ou un à deux jours, sans aucune aide. Cependant, dans cette situation, le principal problème n'est pas l'éruption cutanée, mais les démangeaisons qu'elle cause. Par conséquent, lors de la fourniture des premiers secours, les efforts des parents devraient viser à les éliminer.

  • Tout d'abord, il est nécessaire d'empêcher l'action d'un facteur irritant (qu'il s'agisse d'un aliment, d'un médicament ou d'un animal de compagnie). De plus, afin de réduire les démangeaisons, il est recommandé d'appliquer une crème antiallergique non hormonale, approuvée pour un usage chez les enfants dès le plus jeune âge (Fenistil, Gistan, Skin Cap, Elidel, Potopik, Desitin, etc.). En l’absence de médicament, vous pouvez utiliser une crème solaire qui soulage également les démangeaisons, ou appliquer une compresse fraîche sur la zone de peau touchée (1 cuillère à soupe de vinaigre par 250 ml d’eau).
  • En présence d'éruptions cutanées, il est nécessaire de veiller constamment à ce que l'enfant ne peigne pas la peau, afin d'éviter les égratignures, coupez rapidement les ongles. Les vêtements en coton aideront également à réduire l'intensité des démangeaisons et des irritations.
  • En cas d'œdème et d'autres symptômes négatifs (nausées, vomissements, augmentation de la fréquence cardiaque, insuffisance respiratoire, sueurs froides et collantes, évanouissements), une équipe d'ambulances doit être appelée d'urgence.
    1. Avant l’arrivée de «Ambulance», après avoir cessé tout contact avec l’allergène, donnez à l’enfant à boire abondamment (de préférence de l’eau alcaline minérale ou une solution alcaline préparée à la maison (1 g de bicarbonate de soude par 1 litre d’eau)) et un entérosorbant du tube digestif). Dans le cas où un œdème de Quincke se produirait après une piqûre ou une injection d'insecte, il est nécessaire de panser l'endroit au-dessus de la morsure ou du site d'injection.

      Traitement de l'urticaire chez les enfants

      Lors du choix d'une stratégie de traitement, les causes et les formes de la maladie sont principalement prises en compte. Les principes de base de la thérapie utilisée dans la pratique clinique pour traiter l'urticaire chez les enfants incluent l'élimination (excluant ou limitant l'effet des facteurs provoquants), la prise de médicaments et le traitement des pathologies pouvant causer des éruptions cutanées.

      En tant que médicaments de thérapie de base, des comprimés antihistaminiques sont utilisés pour arrêter les symptômes de l'urticaire aiguë. Dans les cas graves, l'administration parentérale aux antihistaminiques et glucocorticoïdes classiques de première génération, solubles dans les graisses, est montrée aux patients.

      À ce jour, les pédiatres prescrivent rarement des antihistaminiques de première génération à leurs patients, préférant des inhibiteurs plus modernes des récepteurs de l'histamine. Cela est dû au fait que même l'utilisation à court terme d'antihistaminiques classiques peut entraîner le développement d'effets secondaires (sécheresse de la muqueuse buccale, augmentation de la viscosité des expectorations chez les enfants asthmatiques, augmentation de la pression intraoculaire, dysfonctionnement psychomoteur et cognitif, constipation, rétention urinaire, etc. ). Dans le même temps, les antihistaminiques de la génération II sont caractérisés par l’absence d’effets secondaires, présentent un niveau de sécurité élevé et sont très pratiques à utiliser.

      Si l'urticaire est provoquée par des aliments et que des agents sont utilisés pour supprimer l'action de l'histamine libre, on lui prescrit des absorbants pour nettoyer les intestins (Enterosgel, Laktofiltrum, Smektu, etc.).

      Le traitement de l'urticaire idiopathique prévoit le respect strict d'un régime hypoallergénique et l'utilisation de médicaments recommandés pour le traitement d'autres types d'urticaire aiguë. Lors de la thérapie par intoxication, l'enfant reçoit des absorbants mous, Hemodez (perfusion) et, si nécessaire, des enzymes digestives. En parallèle, un traitement symptomatique est effectué.

      Les enfants souffrant de la forme chronique d'urticaire ont besoin d'un usage fréquent et prolongé de médicaments qui inhibent l'action de l'histamine libre.

      Dans le cas d'une urticaire chronique auto-immune sévère, un enfant malade doit être hospitalisé. Dans ce cas, le traitement implique une plasmaphérèse (méthode de l'hémacorrection extracorporelle, basée sur l'élimination d'une partie du plasma circulant, ainsi que des anticorps fonctionnels contre les immunoglobulines de la classe E). Avec la résistance au traitement traditionnel, l’administration intraveineuse d’immunoglobuline active les suppresseurs de T et la cyclosporine A, supprimant ainsi la dégranulation des mastocytes.

      Régime hypoallergénique avec urticaire chez les enfants (par AD Ado)

      Produits interdits

      • Des fruits de mer;
      • Du chocolat;
      • Produits avec des arômes, des conservateurs et des additifs alimentaires artificiels;
      • Viande fumée;
      • Plats de poisson;
      • Condiments et épices (moutarde, vinaigre, mayonnaise, etc.);
      • Épices;
      • Les oeufs;
      • Le miel;
      • Pâtisserie;
      • Viande de volaille;
      • Les champignons;
      • Aubergines, tomates;
      • Agrumes;
      • Fraises et fraises;
      • Noix (amandes, cacahuètes);
      • Café

      Produits autorisés

      Régime alimentaire avec urticaire, provoquée par la nourriture

      Si la cause de l'urticaire est un allergène alimentaire, il est recommandé de suivre le jeûne dans les 3-5 jours. En parallèle, ils effectuent un nettoyage intestinal avec des lavements nettoyants. Avant le jeûne, une seule dose d'un laxatif prescrit par un médecin est possible. Le besoin quotidien moyen en liquide au cours de cette période est de 1,5 litre.

      À la fin du jeûne, le schéma nutritionnel pour enfants suivant est développé:

      Les deux premiers jours, le patient reçoit à jeun 100 grammes d'un type de produit, puis 200 grammes 4 fois par jour. Tous les 2-3 jours, un nouveau produit («propre») est ajouté au produit précédemment prescrit.

      Par exemple, au cours des deux premiers jours - pommes de terre bouillies, on y ajoute un autre légume bouilli, puis du lait, puis du pain, du bœuf, etc. Enfin, on injecte à l'enfant le produit qui a le plus de chance, pourrait déclencher l'apparition d'éruptions cutanées. L'apparition d'une éruption papuleuse après avoir consommé l'un des produits étudiés confirme son rôle dans le développement d'une réaction allergique. Ce jour-là, on montre à l'enfant des lavements de faim et de nettoyage sans utiliser de drogues. Au cours des 2 prochains jours, seuls les produits précédemment testés sont autorisés.

      Par le biais de régimes d’élimination, chaque patient crée son régime alimentaire de base, y compris les aliments de base. Les parents doivent obligatoirement tenir un journal alimentaire indiquant l’état de l’enfant avant et après les repas, ainsi qu’après l’introduction d’un nouveau produit alimentaire.

      Régime alternatif pour l'urticaire

      En cas d'apparition d'éruptions cutanées lors de la prise d'aspirine ou d'AINS (médicament pour l'urticaire), le traitement consiste principalement en l'abolition de ces médicaments. Toutefois, dans le même temps, les aliments contenant des salicylates naturels (framboises, fraises, cerises, raisins, abricots, pommes, pêches, concombres, tomates, pommes de terre, carottes) devraient être exclus du régime alimentaire, de même que les aliments avec additifs alimentaires. (E102, E210.212, E320.321).

      Lorsque l'urticaire physique pour réduire l'inflammation est recommandé de réduire la consommation de sel (y compris les plats en contenant).

      Prévention de l'urticaire aiguë chez les enfants

      Urticaire: diagnostic

      Anamnèse Découvrez quand et comment la maladie a commencé et à quelle fréquence elle devient aiguë. Ils précisent quelles maladies ont souffert le patient et quels médicaments (y compris les médicaments sans ordonnance, à usage topique, etc.) il a utilisés. Découvrez si le patient n'a pas pris H1-bloquants. et si oui, quelle est leur efficacité? Déterminez avec quelles substances le patient contacte sur le lieu de travail et dans la vie de tous les jours, si une éruption cutanée apparaît avant la menstruation. Il est important de savoir s’il a consommé des aliments qui ne lui sont pas familiers ou s’il a fait de longs voyages. Découvrez si le patient souffre de maladies gastro-intestinales. maladies auto-immunes ou tumeurs malignes. parce qu'ils peuvent tous causer l'urticaire chronique.

      Tests physiques et de laboratoire. Les méthodes de recherche utilisées pour le diagnostic des formes de phase de l'urticaire sont présentées dans le tableau. 10.4.

      Urticaire aiguë. Le diagnostic d'urticaire aiguë est posé si l'apparition de cloques. accompagné de démangeaisons. Il n'a pas été provoqué par des facteurs physiques et l'éruption cutanée ne persiste pas plus de 6 semaines. Déterminer combien de temps les éléments individuels de l'éruption persistent. plusieurs ampoules récemment apparues sont entourées d'un stylo et demandent au patient de marquer quand elles disparaissent. En cas d'urticaire aiguë, les vésicules ne persistent pas plus de 24 heures Lors d'un examen physique, la peau est soigneusement inspectée, ce qui permet d'exclure d'autres maladies de la peau. Ils notent si les ganglions lymphatiques sont élargis, s'il n'y a pas de foyer d'infection chronique. Exclure le dermographisme urtikarny. Pour ce faire, avec une légère pression est effectuée sur la peau avec un objet émoussé. Les tests de laboratoire comprennent la numération globulaire complète, le dosage de la VS et l'analyse d'urine. Dans le même temps, vous pouvez détecter une leucocytose. éosinophilie. et des signes d'infection des voies urinaires. Pour éliminer les allergies alimentaires, des tests d’aliments provocateurs à double insu sont effectués avec un placebo.

      Urticaire chronique. Le but principal des tests de laboratoire est d'identifier la cause de l'urticaire. Effectuer une formule sanguine complète, déterminer la RSE. Pour exclure les rhumatismes. tumeurs malignes. les maladies infectieuses et les troubles métaboliques mènent des études spéciales. En fonction du tableau clinique, on effectue une immunoélectrophorèse sérique et urinaire, et on recherche dans le sérum les anticorps antinucléaires et antithyroïdiens, les cryoglobulines et le facteur rhumatoïde. examiner la fonction de la glande thyroïde et du foie. Cependant, dans 90% des cas, toutes ces études ne révèlent pas la cause de l'urticaire chronique. Dans ces cas, un diagnostic d'urticaire chronique idiopathique est posé.

      Urticaire cholinergique. Le diagnostic est facile à établir sur la base de l'anamnèse. Pour confirmer le diagnostic, effectuez des tests de provocation. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l'activité physique (en l'absence de maladies cardiovasculaires), plonger la main du patient dans de l'eau chaude (42 ° C) pendant 15 minutes ou chauffer la peau à l'air chaud pendant 15 minutes à l'aide d'un sèche-cheveux. Les ampoules apparaissent généralement 2 à 20 minutes après un test de provocation et disparaissent au bout de 30 à 60 minutes. En cas d'asthme bronchique, d'effort physique ou de réactions anaphylactiques causées par un effort physique. dans l'histoire des tests de provocation avec l'activité physique est effectuée avec prudence. Avec l'introduction de la méthacholine. 0,01-0,02 ml de solution à 0,01% par voie intracutanée, des cloques ne surviennent que chez 30% des patients. La formation de cloques peut être évitée avec les inhibiteurs de la M-choline pour une utilisation topique.

      - Dermographisme d'Urtikarny. Pour diagnostiquer, il suffit de tenir la peau avec un objet contondant avec une légère pression. La pression de dosage sur la peau peut être réalisée à l'aide d'un dermographomètre.

      - Urticaire de pression. Pour le diagnostic de l'urticaire immédiate due à la pression, utilisez également un appareil de mesure par dermographe. Pour diagnostiquer une urticaire retardée, un poids de 7 kg est suspendu pendant 20 minutes de la pression exercée sur les épaules ou les hanches. Une éruption cutanée apparaît après quelques heures. La leucocytose est détectée chez 20% des patients. 30% - une légère augmentation de l'ESR.

      - urticaire solaire. Pour diagnostiquer cette forme d'urticaire, on utilise un rayonnement ultraviolet de différentes longueurs d'onde. Pour déterminer la sensibilité à la lumière visible, vous pouvez utiliser un projecteur de diapositives classique, équipé de filtres ne transmettant pas le rayonnement ultraviolet.

      - urticaire thermique. Un objet chaud (40-48 ° C) est appliqué sur la peau pendant 1-5 minutes. L'éruption apparaît habituellement à 43 * C.

      - Vibration urticaire. Pour diagnostiquer cette maladie rare, utilisez des agitateurs pour tubes à essai, disponibles dans de nombreux laboratoires, ou des appareils de massage vibratoire. Une éruption cutanée apparaît quelques minutes après la stimulation.

      - urticaire au froid. L'étude la plus informative est un échantillon avec un glaçon. Pour cela, un morceau de glace ou un vaisseau rempli de glace est placé sur l'avant-bras. Il convient de noter que la stimulation par le froid à court terme ne conduit pas toujours à la formation de cloques. Ainsi, le refroidissement de la peau pendant 5 minutes provoque une éruption cutanée chez seulement 50% des patients; il est donc préférable de tester pendant au moins 20 minutes. Une éruption cutanée apparaît lorsque la peau se réchauffe. Chez 5% des patients, un échantillon contenant un glaçon est négatif et l’apparition d’une éruption cutanée ne peut être provoquée que par de l’eau froide (la main ou l’avant-bras sont immergés pendant 10 minutes dans de l’eau à une température de 10 ° C ou dans de l’air). Les cryoprotéines dans le sérum des patients sont rarement détectées Dans l’urticaire familiale froide, l’échantillon contenant un glaçon est négatif.

      - Aqua urticaire. Sur la peau pendant quelques minutes, appliquez un chiffon imbibé d’eau tiède (37 ° C).

      Urticaire de contact. Pour le diagnostic utilisé des tests d'application. Les résultats sont évalués après 15-30 minutes (contrairement à la dermatite de contact allergique, dans laquelle les échantillons sont évalués après 48 heures). Parfois, seuls les tests d’application sont effectués sur les personnes affectées, mais pas sur les zones de peau saine. Des tests de scarification peuvent également être utilisés, mais dans ce cas, le risque de réaction systémique augmente.

      http://asmedikl.ru/kak-vyyavit-prichinu-krapivnitsy/
  • Plus D'Articles Sur Les Allergènes