Champignon de la peau du visage, du tronc et des membres

Le champignon de la peau (mycose de la peau) est connu de l'homme depuis longtemps. Aujourd’hui, la prévalence des maladies fongiques occupe la première place dans tous les pays du monde parmi les maladies infectieuses. Cela est dû principalement à une diminution significative de l'immunité humaine. De plus, la plupart des gens sont mal informés sur la source de l’infection, sur la manière dont la maladie se propage et sur la façon de la prévenir. Pour cette raison, les patients viennent souvent chez le médecin avec des formes avancées de lésions fongiques.

Les champignons affectent la peau, les ongles, les muqueuses et les organes internes. Les champignons de la peau sont causés par une variété de pathogènes, les principaux sont:

  • Champignons du genre Microsporum, Trichophyton et Epidermophyton. Composez un groupe de teignes. Le groupe de champignons le plus courant qui affecte la peau, les cheveux et les ongles.
  • Champignons du genre Candida. La peau, les ongles, les muqueuses des organes internes et externes sont touchés, ce qui provoque une candidose locale et systémique.
  • Champignons du genre Malassezia furfur. Les couches supérieures de la peau et des follicules pileux sont touchés. Les maladies constituent un groupe de kératomycose.
  • Moisissures des genres Mucor, Thamnidium, Rhizopus, Sclerotina, Penicillium, Aspergillus, Cladosporium, Alternaria. Cela affecte la peau et les ongles.

Dermatomycose (dermatophytose). Les champignons du genre Microsporum, Trichophyton et Epidermophyton sont à l’origine des maladies fongiques les plus courantes. Les champignons dermatophytes ont la capacité d'absorber la kératine. Ils vivent constamment sur la peau et les poils des animaux et des humains. Certains champignons vivent dans le sol.

Fig. 1. Champignon trichophyton rubrum. Voir sous le microscope.

Fig. 2. Fungus epidermophyton floccosum. Voir sous le microscope.

Kératomycose. Les champignons ressemblant à la levure Malassezia furfur affectent les couches supérieures de la peau et les follicules pileux. Ils provoquent des maladies telles que le pityriasis versicolor et la dermatite séborrhéique. Les agents pathogènes vivent constamment sur la peau d'une personne.

Fig. 3. Fungus malassezia furfur (colonies sur un milieu nutritif).

Candidomycose. La candidomycose est causée par les champignons Candida. Ils se tiennent derrière les dermatophytes en termes de fréquence des lésions. En plus de la peau et des ongles, les membranes muqueuses des organes externes et internes sont également affectées. Peut causer des mycoses systémiques.

Fig. 4. Fungus сandida (colonies dans un milieu nutritif).

Moisissures. Les champignons de moisissure Nedermatophyte provoquent souvent des infections fongiques chez l'homme dans les pays à climat tropical. Certains types de moisissures peuvent affecter les ongles et la peau.

Fig. 5. Colonies de moisissures.

Rubrofitia

La cause de la rubromycose (rubrofitia) est le champignon rouge trichophyton (Trichophyton rubrum). Le champignon tire son nom de sa particularité de former un pigment rouge lors de sa croissance sur le milieu nutritif Saburo. La diffusion généralisée des champignons dans l'environnement est à l'origine de fréquentes mycoses humaines.

Lorsque rubrofitii affecte la peau des pieds, des espaces interdigitaux sur les mains, les pieds et les ongles. La peau du corps et les grands plis sont légèrement moins touchés. Encore moins souvent, le champignon affecte la peau du visage et de la tête. Un malade et ses effets personnels sont une source d’infection dans les lieux publics - piscines et bains. La maladie est transmise à tous les membres de sa famille. L'immunité réduite et le non-respect des règles d'hygiène personnelle contribuent au développement de la maladie.

Manifestations cutanées de la ruburite

La maladie se manifeste sous la forme de formes érythémato-squameuses et folliculaires-nodulaires.

Forme érythémato-squameuse

La forme érythémato-squameuse se caractérise par l’apparition de larges taches à la surface desquelles des papules et des vésicules sont détectées. Les capillaires dilatés donnent à la lésion un aspect rougeâtre, à la surface duquel est noté un pelage. Au fil du temps, le site de la lésion se recouvre de croûtes. La lésion est entourée d'un rouleau discontinu, à la surface duquel sont visibles des papules et des vésicules.

Forme nodulaire folliculaire

La forme folliculaire-nodulaire de rubrofitii est une continuation du développement de la forme précédente en raison de l’absence de traitement approprié.

Fig. 6. Sur la photo rubrofitiya (forme érythémato-squameuse).

Fig. 7. Ruburite de la peau du visage (champignon trichophyton rubrum).

Fig. 8. Sur la photo, ruburite de la peau du sein (le champignon trichophyton rubrum).

Fig. 9. Dans la photo rubrofitiya (forme commune). Champignon trichophyton rubrum.

Microsporia

Les agents responsables de la maladie sont les champignons du genre Microsporum. La cause de l'infection est la trichophytie des chats malades, moins de maladies sont transmises par les chiens. Très rarement, la maladie est transmise par une personne malade. Les champignons sont très stables dans l'environnement. Ils vivent sur des squames et des cheveux jusqu’à 10 ans. Plus souvent, les enfants sont malades, car ils sont plus souvent en contact avec des animaux malades et sans abri. Dans 90% des champignons frappent les cheveux. Beaucoup moins souvent, le microsporum affecte les zones ouvertes de la peau.

Manifestations cutanées dans les microspoires

La maladie se manifeste par la présence de foyers de forme arrondie. Sur leur périphérie se trouve un rouleau inflammatoire avec des bulles et des croûtes, dominant la surface de la peau. On observe un pelage à la surface de la zone touchée. Plus souvent un foyer. Moins fréquemment, des foyers multiples ne dépassant pas 2 cm de diamètre apparaissent. Les foyers peuvent fusionner.

Fig. 10. Dans la microsporiose (foyer de lésion).

Fig. 11. Dans la peau de la microsporie de la photo.

Fig. 12. Dans la microsporiose de la peau du visage et du cou. Lésions multiples.

Fig. 13. Dans la microsporiose du cuir chevelu.

Fig. 14. Dans la peau microsporie photo de la main.

Fig. 15. Dans le torse de la peau microsporiose (genre microsporum de champignon).

Fig. 16. Dans la photo microsporie de la peau du visage et des paupières.

Fig. 17. Dans la peau photo microsporie. Lésions multiples.

Fig. 18. Dans la microsporiose de la peau de la paupière inférieure de l'œil gauche (champignon du genre microsporum).

Fig. 19. Dans la peau photo microsporie. Signes caractéristiques.

Trichophytose

Les champignons du genre Trichophyton, qui parasitent la peau des humains, des bovins et des rongeurs, sont responsables de la maladie. La maladie est plus souvent enregistrée à l'automne, au début du travail sur le terrain. La source de la maladie devient alors le foin et la paille. Cela affecte les zones ouvertes du corps. Les champignons qui parasitent les humains peuvent être une source de trichophytia. La maladie est très contagieuse. L'homme lui-même et ses affaires sont une source d'infection. Dans cette forme de trichophytie, les zones ouvertes du corps sont également touchées, mais avec un parcours prolongé, la peau des fesses et des genoux peut être affectée.

Manifestations cutanées dans la trichophytie

Les zones de peau touchées de forme ronde sont de couleur rouge vif, semblables à celles des microsporias, mais beaucoup plus grandes, avec des éléments peeling et de petits nodules. Sur les bords, il y a un rouleau inflammatoire. Les dommages fongiques se présentent sous la forme de 3 formes qui, lorsque la maladie se développe, se remplacent: forme superficielle, infiltrante et suppurative.

Fig. 20. Dans la photo trichophytose (champignon). Gros foyer de lésion.

Fig. 21. Dans la photo trichophytose de la peau.

Fig. 22. Dans la trichophytose photo (forme chronique).

Fig. 23. Dans la photo trichophytose de la barbe et de la région de la moustache (un champignon du genre trichophyton).

Fig. 24. Dans la photo trichophytose peau lisse de l'avant-bras.

Fig. 25. Dans la photo trichophytia peau du corps.

Fig. 26. Sur la photo trichophytose du visage (gauche) et du poignet (droite).

Pityriasis versicolor versicolor

Multiplexus versicolor est une maladie assez commune. La maladie est plus fréquente chez les jeunes et les personnes d'âge moyen. Les champignons parasitent dans les couches supérieures de la peau et dans les régions des follicules pileux. Dans certaines conditions, ils peuvent causer des maladies. On pense que la cause de la maladie est un changement dans la composition chimique de la transpiration causée par une transpiration excessive. Les maladies de l'estomac et des intestins, le système endocrinien, la pathologie neuro-végétative et le déficit immunitaire sont le mécanisme déclencheur de la ciboulette. Les champignons affectent la peau du corps. Les lésions sont souvent marquées sur la peau de la poitrine et de l'abdomen. La peau de la tête, des membres et des zones inguinales est beaucoup moins fréquemment touchée.

Manifestations de la peau avec pois chiche

Lorsque pityriasis lichen apparaissent des taches de couleur rose, dont la surface se décollent légèrement. Les taches ont tendance à fusionner. Leur couleur change avec le temps en marron clair ou foncé.

Fig. 27. Sur la photo pityriasis versicolor de la peau du visage.

Fig. 28. Sur la photo, peau du visage avec pityriasis.

Fig. 29. Sur la photo pityriasis versicolor la peau de la poitrine.

Fig. 30. Pityriasis versicolor la peau de la poitrine et du torse.

Fig. 31. Tinea versicolor de la peau du dos.

Fig. 32. Tinea versicolor (champignon) de la peau des mains.

Dermatite séborrhéique

La dermatite séborrhéique provoque des champignons lipophiles Malassezia furfur (Pityrosporum). Les champignons sont des parasites sur la peau de nombreuses personnes. Le champignon Pityrosporum ovale (P. ovale) affecte le cuir chevelu. Les champignons Pityrosporum orbiculare (P. orbiculare) agissent sur la peau. Les agents pathogènes sont concentrés dans les zones de la plus grande accumulation de sébum produite par les glandes sébacées. Les agents pathogènes de la dermatite séboréenne sont utilisés dans le processus de leur activité vitale. La croissance rapide des champignons est déclenchée par des facteurs neurogènes, hormonaux et immunitaires.

Dans la dermatite séborrhéique, les lésions ont une localisation étendue, mais le plus souvent, la maladie affecte le cuir chevelu. Des lésions peuvent apparaître sur la bordure des cheveux, des sourcils et des cils. La peau de la moustache et de la barbe est touchée. Les lésions sont souvent enregistrées dans les plis nasogéniens, sur la peau des voies auditives et dans les régions de l'oreille. Moins fréquemment, la peau du sternum et des plis corporels est affectée.

L'agent pathogène peut affecter la peau autour de l'anus et des organes génitaux. En cas d'évolution négative des événements, la maladie se généralise.

Manifestations cutanées dans la dermatite séborrhéique

Les manifestations cutanées dans la dermatite séborrhéique sont représentées par des zones d'inflammation avec des éléments de peeling. Si le processus est localisé dans des zones ouvertes de la peau, le composant inflammatoire devient moins visible et l'exfoliation augmente. Parfois, la lésion est recouverte de croûtes hémorragiques. La maladie accompagne parfois les démangeaisons, qui peuvent être assez intenses. À l'accession de l'infection secondaire, la suppuration est notée.

Fig. 33. Sur la photo séborrhée. Dommages au cuir chevelu.

Fig. 34. Sur la photo séborrhée. Dommages à la zone des cils.

Fig. 35. Sur la photo séborrhée. Dommages à la région de l'oreille.

Fig. 36. Sur la photo séborrhée. La défaite du conduit auditif.

Fig. 37. Sur la photo, dermatite séborrhéique (lésion cutanée).

Fig. 38. Dans la dermatite photo séborrhéique (affection de la zone de la moustache).

Candidose

Les responsables de la candidose sont des champignons ressemblant à la levure du genre Candida, largement répandus dans l'environnement. Dès la naissance, ils parasitent constamment la peau et les muqueuses. La maladie contribue à une nette diminution de l'immunité et à la mise en place de traitements à long terme d'antibiotiques à large spectre. Un grand nombre de champignons peuvent atteindre la peau humaine à la fois. Dans certaines professions, l'agent pathogène arrive constamment à la personne par petites portions.

Dans la candidose, des changements apparaissent tout d'abord sur la peau des grands et des petits plis du corps. Avec le développement de la maladie, les lésions se propagent à la peau du tronc. Plus rarement, des lésions sont constatées sur la peau des paumes et de la plante des pieds. La maladie affecte souvent les nourrissons. Les patients atteints de diabète et de pathologie somatique grave courent un risque de candidose. La maladie dure longtemps. Récidive souvent.

Manifestations cutanées dans la candidose

Initialement, les lésions acquièrent une couleur rougeâtre contre laquelle de nombreuses petites bulles sont visibles. Le processus se propage très rapidement. La couleur rougeâtre se change en rouge riche. À la place des vésicules apparaissent des zones d'érosion. Les limites du foyer sont clairement délimitées. Le long de sa périphérie se trouvent des zones visibles de la couche cornée exfoliée de l'épiderme.

Fig. 39. Candidose sur la photo (lésion cutanée).

Fig. 40. Candidose sur la photo (lésion cutanée inférieure du visage).

Fig. 41. Candidose sur la photo (lésion cutanée chez un enfant).

Fig. 42. Sur la photo candidose de la peau du tronc.

Fig. 43. Photo candidose (forme commune).

Traitement fongique de la peau

Les mycoses sont difficiles à traiter en raison d'une immunité cellulaire altérée. Dans leur traitement, on utilise d'anciens agents testés et des médicaments antifongiques modernes, qui sont divisés en médicaments qui arrêtent la croissance des champignons et des médicaments qui les tuent. Certains de ces médicaments sont obtenus par synthèse, d'autres sont naturels. Il existe des médicaments antifongiques à spectre étroit et large. En outre, différentes formes de la maladie ont leurs propres nuances de traitement, de sorte que seul un médecin peut choisir le bon traitement.

La base du traitement des champignons de la peau est:

  • L'utilisation de médicaments antifongiques d'action générale et locale.
  • Traitement de la pathologie somatique.
  • Traitement antifongique des objets personnels et des articles ménagers pour prévenir la réinfection et l'hygiène personnelle.

Traitement fongique de la peau topique

Les lésions fongiques (mycoses) sont une maladie très commune. L'arsenal du médecin contient de nombreux médicaments, tels que des médicaments anciens, éprouvés et nouveaux, disponibles sous forme de pommades, de crèmes, de lotions, de sprays, de gouttes et de poudre. Ils sont facilement appliqués sur la peau.

  • Avec l'apparition d'œdèmes, de lésions cutanées, d'humidification et l'ajout d'une infection secondaire, des antifongiques avec corticostéroïdes et un antibiotique à large spectre (crème Triderm, Micozolon, Lotridem, etc.) sont utilisés. La crème Triderm est disponible sous forme de pommade et de crème, ce qui lui permet d'être utilisée avec une nature différente de dommages fongiques et à différents stades du processus pathologique. L’utilisation simultanée de lamisil spray est un bon effet.
  • Lorsqu’on soulage l’inflammation aiguë, on utilise des médicaments qui tuent les champignons ou stoppent leur croissance et leur reproduction. Le groupe d'azoles à usage topique est représenté par le clotrimazole, le miconazole, le bifonazole, l'éconazole, l'isoconazole, le kétoconazole, le métronidazole, le fluconazole, etc. Le groupe des allylamines amines est représenté par le nafttifin et le terbinafin (lamisil). Le groupe de médicaments de divers groupes chimiques est constitué des médicaments suivants: acide undécinique (Undecinom et Tsinkundan), chinosol, urée, acides (lactique, acétique, benzoïque), Octicille, Dekaminom, Anmarine, colorants à l’aniline, etc.

Quelques informations sur Lamisil

  • Lamisil montre une grande activité contre tous les types de champignons, y compris la levure et la moisissure.
  • Lamisil montre une activité élevée dans le traitement des complications de la maladie et des éruptions allergiques.
  • Le médicament est disponible sous la forme d'un spray, d'un gel (Lamisil Dermgel), d'une crème et d'une solution filmogène (Lamisil Uno), qui garantit un confort d'utilisation maximal.
  • Le médicament est utilisé pour la prévention des maladies et le traitement des chaussures.
  • Lamisil rétablit le pH et le niveau d'hydratation de la peau.
  • Il contribue à l'épithélisation des lésions cutanées dans les fissures.
  • Lors de l'utilisation de Lamisil Uno, le film recouvrant la peau des pieds dure jusqu'à 72 heures, ce qui garantit une administration prolongée du médicament dans la couche cornée de la peau.
  • L'efficacité clinique du médicament atteint 72%.

Traitement des champignons de la peau avec des antifongiques systémiques

Le traitement des lésions fongiques avec des médicaments en comprimés et injectés (médicaments systémiques) est utilisé en cas d'évolution modérée ou grave de la maladie. Leur utilisation augmente les chances de guérison, mais nécessite un suivi médical constant en raison de nombreux effets secondaires.

Pour le traitement des maladies fongiques, 2 groupes de comprimés antimycotiques sont utilisés:

  • 1 groupe de médicaments (azoles) est représenté par l'itraconazole (orungal), le fluconazole, le kétocornazole;
  • Médicaments du groupe 2 (allylamine) représentés par la terbinafine et la naftifine. L'itraconazole et la terbinafine pénètrent rapidement dans la couche cornée et y restent longtemps.

La sélection des doses d'antifongiques et la détermination de la durée du traitement ne sont effectuées que par un médecin.

Si la maladie est associée à des lésions cutanées dans d’autres parties du corps, le médecin décidera de la nomination de médicaments antimycotiques plus puissants.

Thérapie pathogénique

Les préparations de thérapie pathogénétique sont prescrites pour toute pathologie. Avec leur aide, l'efficacité du traitement augmente et la probabilité d'effets indésirables est réduite.

En cas d'infection fongique, il faut:

  • corriger les désordres immunologiques,
  • réduire les manifestations allergiques,
  • combler le manque de soufre contenu dans les œufs, le fromage cottage, les herbes, etc.,
  • prendre des vitamines du groupe A.

Un traitement opportun et bien choisi des infections fongiques vous permettra de retrouver une apparence saine le plus rapidement possible, d’éliminer les inconforts et d’améliorer votre état de santé général.

Causes d'échec du traitement

La principale raison de l'échec du traitement des maladies fongiques est une violation du régime de traitement de la part du patient.

  • Plus d'un tiers des patients considèrent leur maladie comme frivole et refusent tout traitement.
  • Environ 70% des patients ne pensent pas que le traitement prescrit apportera un résultat positif.
  • La moitié des patients ne sont pas satisfaits du traitement précédent.
  • Jusqu'à 70% des patients arrêtent le traitement pour obtenir un résultat positif et ne consultent plus leur médecin pour un contrôle de la guérison.
au contenu ↑

Prévention des mycoses cutanées

La prévention des mycoses cutanées est conforme aux règles d'hygiène personnelle, d'élimination de la transpiration excessive, de désinfection du linge et des vêtements.

http://microbak.ru/infekcionnye-zabolevaniya/gribok/kozhi-2.html

Traitement fongique de la peau

Divers mycoses sont un problème répandu dans le monde entier: chez un patient sur deux, un dermatologue diagnostique un champignon de la peau. Cette maladie peut survenir dans n’importe quelle partie du corps et est difficile à soigner, accompagnée de symptômes désagréables.

Traitement des maladies fongiques de la peau

Ce n'est qu'avec un traitement complexe que vous pourrez vous débarrasser de l'infection fongique causée par différents types d'agents pathogènes. Pour que la thérapie soit efficace, il est nécessaire de subir un examen médical par un médecin qui, sur la base de ses résultats, sera en mesure de choisir les médicaments appropriés. Comment guérir un champignon sur la peau du corps? À cette fin, utilisez simultanément:

  • médicaments antifongiques locaux;
  • médicaments à action systémique à base d'intraconazole, de fluconazole, de kétoconazole, de clotrimazole ou d'autres substances actives;
  • les glucocorticostéroïdes;
  • médicaments antibactériens;
  • des antihistaminiques;
  • les multivitamines;
  • immunomodulateurs;
  • physiothérapie (thérapie UHF, électrophorèse, thérapie magnétique pulsée).

Pendant longtemps, je n’ai trouvé aucun remède efficace contre la mycose des ongles. Tolley Podtsela dans la piscine ou ailleurs, mais c'était horrible! J'ai essayé différents moyens, je n'ai pas aidé, j'ai décidé d'aller chez le médecin et c'est ce qui m'a été conseillé.

Comment traiter les champignons sur la peau du corps

Avec la défaite de la peau, les mycoses retardent la campagne chez le médecin ne peuvent pas, sinon il sera très difficile d'éliminer les conséquences. Le médecin sera en mesure de choisir les méthodes appropriées pour traiter les champignons de la peau. Premièrement, ils utilisent la médecine traditionnelle car ils sont plus efficaces dans la lutte contre la maladie, éliminant rapidement les symptômes désagréables et détruisant la source de l’infection. Le traitement moderne des mycoses de la peau du corps s’effectue de la manière suivante:

  1. Pommades, crèmes. Il aide à éliminer les spores fongiques au début du développement de mycoses de la peau, alors que de tels remèdes locaux ne sont pas suffisamment efficaces lorsque la maladie est négligée.
  2. Spray Les aérosols soulagent bien les symptômes de la pathologie et sont très pratiques à utiliser en dehors de la maison. Par conséquent, ils ont l'habitude de les accompagner au travail pour pouvoir poursuivre le traitement.
  3. Agents immunostimulants. Etant donné que l'immunité supprimée est souvent la cause de l'infection par les champignons, une mesure thérapeutique importante est la restauration des propriétés protectrices de l'organisme.
  4. Comprimés antifongiques / capsules à large spectre. Ils détruisent l'infection de l'intérieur, aident à faire face même aux cas les plus avancés de mycoses de la peau du corps.

Avant de commencer le traitement d'un champignon de la peau du corps, il est nécessaire de déterminer le type d'agent pathogène. Par conséquent, un diagnostic par un dermatologue est nécessaire. Après avoir déterminé le type d’infection (levure, levure, candidose, etc.), le médecin lui prescrit un médicament approprié. En tant que mesure auxiliaire, peut agir comme une médecine traditionnelle. Il est possible de se débarrasser du champignon uniquement en utilisant régulièrement des médicaments antimycotiques pendant une longue période (en règle générale, le traitement dure 5-8 mois).

Pilules pour la peau de champignon de peau

Des comprimés sont utilisés pour éliminer efficacement les spores de champignons pathogènes, qui tendent à se répandre dans tout le corps humain. Les médicaments suivants aident à se débarrasser des mycoses des jambes, des mains, du dos, du cou et du thorax:

  1. Lamisil. Pour obtenir un effet thérapeutique, un traitement de 2 mois est nécessaire. Il est permis de prendre même un enfant à partir de 2 ans.
  2. Nizoral La substance active, le kétoconazole, a une action mycostatique et fongicide. Le médicament est efficace contre pratiquement tout type de pathologie pathogène.
  3. Fluconazole. Antifongique antimycotique bon marché pour la peau de production nationale. Agit même avec les formes d'onychomycose et divers types de lichen.
  4. Terbinafin. Le médicament d'action systémique est utilisé pour traiter les microspories, les trichophyties, les lésions étendues de mycose du tronc et des extrémités.

Pommade antifongique pour la peau du corps

Les antifongiques locaux pour la peau peuvent être utilisés en complexe ou être le seul agent thérapeutique contre les infections fongiques. Ce dernier cas n'est possible que si la mycose touche une zone insignifiante de la peau ou le stade initial de la maladie. Les taches squameuses et les démangeaisons sont recouvertes d'une fine couche de crème / pommade, généralement 1 à 2 fois par jour. Pour ce faire, utilisez:

  1. Ifenek. L'onguent du champignon sur la peau du corps, à l'exception des antifongiques, a un effet antiseptique. Ifenek est appliqué directement sur les foyers d'infection 2 fois par jour.
  2. Lamisil. Efficace pour le traitement de pratiquement toutes les maladies mycotiques. L'avantage de la drogue - un prix relativement bas.
  3. Exifin. Crème de champignon sur la peau du corps. Convient comme agent thérapeutique contre les mycoses des couches supérieures du derme du corps et de la tête.
  4. Mikoseptin Le médicament local n'a pratiquement aucune contre-indication ou réaction indésirable, a un effet doux et doux.

Un remède contre les mycoses cutanées courantes

Les médicaments systémiques - le principal moyen de traiter les pathologies mycotiques. Le traitement devant être complet, ils utilisent en même temps des médicaments locaux qui soulagent les symptômes de la maladie (démangeaisons, brûlures, etc.). La thérapie dans le même temps ne commence qu'après l’établissement du type de pathogène. De plus, les mycoses sont souvent accompagnées d'une infection bactérienne, qui est également prise en compte par le médecin lors du choix d'agents thérapeutiques efficaces.

Si l'infection se présente sous une forme aiguë, le traitement commence par neutraliser l'inflammation et en éliminant l'humidité excessive du derme atteint. Des solutions telles que Castellani et Clotrimazole sont utilisées à cet effet. Après séchage de la peau, des médicaments antiseptiques antibactériens sont prescrits:

  • La mikoseptine;
  • Solution d'iode à 2%;
  • Mykozolon;
  • Esulan;
  • onguent de goudron de soufre;
  • pommade salicylique, etc.

Le traitement des pathologies fongiques sera aussi efficace que possible si vous combinez différents médicaments antifongiques - cela aidera à prévenir l’émergence d’une pharmacorésistance chez les agents pathogènes. En plus de ces fonds, on prescrit au patient le traitement d'un champignon de la peau du corps avec des pilules systémiques:

Traitement de remèdes folkloriques champignon de la peau

Ces fonds doivent être utilisés simultanément avec la prise de médicaments, car ils ne peuvent que soulager l’état du patient, mais non éliminer la cause de la maladie. Pour le traitement de la peau lisse du corps, utilisez les recettes suivantes:

  1. Crème à l'ail. Mélanger la gousse d'ail avec la même quantité de beurre fondu. Utilisez le mélange préparé pour traiter quotidiennement les zones du derme touchées.
  2. Bains de soude. Dans l'eau chaude est d'ajouter ½ cuillère à soupe. soda La procédure dure au moins 15 minutes.
  3. Jus d'oignon Plusieurs fois par jour, graisser les taches avec du jus d'oignon frais.
  4. Bouillon de prêle. 2 cuillères à soupe l brasser les herbes dans un verre d'eau à peine bouillante. Essuyez la peau affectée avec un liquide 2-3 fois par jour.

Vidéo: comment traiter les champignons sur la peau du corps

Les avis

Mon champignon apparaît généralement sur les jambes (entre les doigts). Les compresses acétiques aident parfaitement: les démangeaisons disparaissent presque immédiatement. L'essentiel est de commencer le traitement de la maladie à temps, sinon le champignon se propagera plus loin et sans comprimés toxiques, il ne pourra pas être enlevé.

Après avoir visité la piscine, mon mari a remarqué des taches brillantes sur sa poitrine, mais au début, il n'a pas trahi ce sens. Il n'y avait pas d'autres symptômes. Après être allés à la mer avec des amis et un ami (elle était dermatologue) a dit que c’était une mycose qui ne pouvait être ignorée. Il a été guéri rapidement avec Lamisil et une pommade au clotrimazole, tandis que les taches sur sa poitrine ont disparu en deux semaines.

http://sovets.net/7146-lechenie-gribka-koji-tela.html

Principaux symptômes et méthodes de traitement des mycoses cutanées (mycose) sur le corps

Introduction

Dermatomycose - maladies de la peau et des ongles causées par des champignons parasites.

Certains types de tels champignons ne contractent que des personnes malades, d'autres peuvent vivre dans le corps d'une liste plus vaste de mammifères.

Cependant, certains champignons parasites sont transmis d'animaux à l'homme. La mycose est une maladie insidieuse qui est difficile à traiter et procure une masse d'inconvénients physiques et esthétiques à son porteur.

Comment le virus se propage-t-il sur la peau humaine?

Toute personne peut contracter une infection fongique. Il suffit de se trouver au mauvais moment dans un endroit choisi par un agent pathogène et de toucher (manger, boire) un objet infecté ou de toucher une créature vivante qui porte des spores de mycose. Les gens, les animaux, les aires communes, les articles ménagers et même les aliments et les boissons - la source de l’infection peut se cacher à l’endroit le plus inattendu.

Particulièrement sensible à la flore pathogène des mycoses, le système immunitaire est affaibli. Parallèlement, les patients atteints de diabète sucré, du virus de l'immunodéficience humaine, des porteurs du sida, ainsi que de la chimiothérapie et des patients sous traitement par des stéroïdes courent un risque accru. Personnes souffrant de:

  • Troubles du système nerveux.
  • Fort stress, y compris le fond du surmenage.
  • Transpiration accrue.
  • Maladies du système nerveux.
  • Hypovitaminose ou avitaminose.
  • Les allergies
  • Invasion de ver.
  • Blessures à la peau et aux ongles.
  • L’épuisement physique, notamment à la suite d’une famine prolongée.
  • Métabolisme perturbé.
  • Prédisposition héréditaire aux maladies fongiques.

En outre, les jeunes enfants, les personnes prenant des antibiotiques, ainsi que les personnes vivant dans des conditions de vie difficiles ou dans des régions où les conditions environnementales sont mauvaises sont en danger.

Une fois sur la peau, les spores du champignon pénètrent rapidement dans l'épiderme et commencent à se multiplier rapidement, en utilisant le corps de l'objet infecté comme milieu nutritif.

Les principaux signes de l'apparition de l'infection dans ce cas sont généralement des démangeaisons, accompagnées de desquamation et de rougeurs, ainsi que de couches superposées et squameuses de la peau.

Si la maladie n'a pas été remarquée aux stades précoces, en l'absence d'un traitement adéquat, la sélection du sang des zones touchées est souvent ajoutée aux symptômes, ce qui conduit à la suppuration.

Si le patient est atteint d'onychomycose (infection fongique de la plaque à ongles), les ongles jaunissent, perdent leur intégrité et, éventuellement (sans traitement approprié), s'éloignent du lit.

Une sécheresse non caractéristique des cheveux, accompagnée de l'apparition de pellicules et de démangeaisons, témoigne de la mycose installée sur le cuir chevelu.

Formes de la maladie

Selon le type de souche qui a frappé le corps, la teigne peut avoir une grande variété de manifestations.

Forme érythémateuse-squameuse

L’infection par ce type de mycose est particulièrement dangereuse par temps chaud, car sous l’influence des températures élevées et de la sueur sécrétée par la peau, les organismes pathogènes de la souche se développent rapidement, se transformant en une forme chronique et en provoquant toutes sortes de complications.

Les champignons érythémateux-squameux peuvent infecter n’importe quelle partie de la peau. Le processus d'infection est nécessairement accompagné de démangeaisons graves.

Dans le même temps, il est extrêmement difficile de déterminer exactement quelle souche a provoqué les symptômes apparus au début de la pathologie, car de nombreuses teignes présentent un tableau clinique similaire.

Au cours du processus de progression de la maladie, des lésions prononcées apparaissent sur la peau, organisées en arcs, cernes, guirlandes et autres motifs circulaires simples ou groupés.

Aux stades avancés de l'infection, une crête pathologique intermittente commence à se former, ce qui est un signe externe caractéristique de la forme érythémateuse-squameuse du champignon.

Forme nodulaire folliculaire

Il se caractérise par un parcours plus rapide et prononcé. Les premiers foyers du champignon apparaissent dans les zones de la jambe, des fesses, des avant-bras et des pieds. Les zones infectées ressemblent à l'érythème nodosum et se propagent rapidement, affectant une peau saine autour de soi. L'absence de diagnostic et de traitement rapides de cette forme de teigne menace le développement de pathologies graves.

Comment faire des taches portables, l'éducation sur le dos, le cou, l'abdomen (photo)?

Signes et symptômes

Les principaux signes d'infection fongique sont les démangeaisons et l'apparition de foyers de rougeurs ressemblant à des éruptions cutanées ou irrités. Sinon, le tableau clinique de la pathologie provoquée par les champignons de la peau peut varier en fonction de la souche spécifique.

Défaite écailleuse

C'est une maladie cutanée récurrente superficielle de nature non inflammatoire. L'agent causatif est le champignon Pityrosporum, semblable à la levure.

Les hommes sont plus susceptibles que les femmes de souffrir d'une mycose chiriforme. Les patients âgés de 15 à 40 ans constituent le principal groupe d’âge chez les patients ainsi diagnostiqués, tandis que les enfants d’âge préscolaire n’ont pratiquement pas de couleur lichen.

Une caractéristique importante de ce type d'agent pathogène est son faible degré de contagiosité. Dans le même temps, un organisme doté d'une forte immunité peut combattre avec succès une souche pathologique.

Le premier stade de reproduction de Pityrosporum a lieu dans la bouche des glandes sébacées.

En outre, la bouche des follicules pileux est exposée à l’infection, autour de laquelle se forment des taches rouges en expansion, qui finissent par se confondre.

En règle générale, ces processus sont observés sur la poitrine, le dos, le cou et le cuir chevelu, mais il existe également des cas de lésions sur d'autres parties du corps.

Au cours de la maladie, les taches passent progressivement du rose au rouge, puis au marron et au brun. Dans le même temps sur le corps peuvent simultanément être des foyers de toutes les nuances. L'apparition de lésions fusionnées est accompagnée d'un peeling intense. La démangeaison est presque absente.

Le pityriasis versicolor peut se présenter sous 2 formes:

  • Folliculaire (implique la formation de papules dans la zone des follicules pileux).
  • Inverser (progresse dans les plis de la peau).

En l'absence de traitement, la maladie peut évoluer au fil des années et toucher tous les nouveaux domaines de la peau saine.

Dommages aux cheveux et aux ongles

Plus d'un demi-millier de souches de champignons peuvent endommager les ongles et les cheveux. Tous sont extrêmement résistants aux influences extérieures, difficiles à traiter et peuvent rester viables pendant de nombreuses années. Les plus courants sont Trichophyton et Epidermophyton et Microsporum dermatomicets.

Une fois sur la peau humaine, les spores d’Epidermophyton, de Microsporum et de Trichophyton ne touchent généralement que les ongles et les zones poilues de la tête.

Dans le même temps, les risques de dommages dans ces zones du corps augmentent rapidement en présence de rubromycose, de trichophytose et de la teigne.

Les ongles Epidermofitiya sont très contagieux, peuvent commencer chez les personnes de tout âge et se manifestent par le jaunissement des ongles, la perte de la structure de la plaque à ongles et sa chute du lit.

Il existe plusieurs types de maladies des cheveux fongiques parmi les plus populaires:

  • Microsporia. À de rares exceptions près, elle affecte les zones pileuses du corps et conduit à une perte de cheveux focale ou complète. La maladie est accompagnée de l’apparition d’une inflammation de la peau, d’une sécheresse et de pellicules.
  • Rubromycose (rubrofitia). Maladie fongique infectieuse pouvant toucher non seulement le cuir chevelu, mais également le cou, le visage et le corps.
  • Trichophytose Une espèce commune de lichen, causée par un champignon parasite du genre Trichophyton.

Mycose des pieds

Appelé par les souches Trichophytoninterdigitale et Trichophytonrubrum. Souvent trouvé parmi les catégories d'âge les plus différentes.

La cause de l’arrêt des champignons devient souvent une négligence élémentaire des règles d’hygiène, le port de chaussures inconfortables, ainsi que le contact avec le porteur direct de la souche ou des objets à usage personnel (chaussures, chaussettes, pantoufles, etc.).

Trichophytoninterdigitale affecte la peau des jambes d'une personne, tandis que Trichophytonrubrum peut provoquer une inflammation de toute partie du corps (y compris les cheveux et les ongles).

Rubromycose

Rubromycose - teigne, préférant une peau lisse pour reproduire ses colonies. Elle est causée par le champignon Trichophyton rubrum et affecte les tissus des membres, les plis inguino-fémoraux, ainsi que les zones du corps présentant une croissance pileuse secondaire.

Les spores de Trichophyton rubrum peuvent être cachées longtemps après le moment de l’infection. Après un certain temps, la maladie se manifeste. En règle générale, les premières éruptions cutanées se retrouvent dans les plis interdigitaux des jambes, se déplaçant vers les parties latérales des pieds, puis vers la plante des pieds.

L'évolution de la rubromycose est associée à l'apparition des plus petites écailles (desquamations muqueuses), ainsi qu'à des symptômes de sécheresse, d'hyperhémie et d'hyperkératose.

Diagnostics

La plupart des maladies fongiques de la peau se caractérisent par un parcours rapide. C'est pourquoi il est extrêmement important de noter la pathologie à temps, d'identifier correctement la souche qui l'a provoquée et de prescrire un traitement efficace même avant l'apparition de complications chroniques.

Il est nécessaire de comprendre que de nombreuses variétés de teigne peuvent apparaître non seulement sur les téguments externes du corps, mais également dans les organes internes, tout en entraînant des conséquences difficilement réversibles pour l'organisme.

Vous pouvez anticiper la progression de la maladie en contactant à temps un dermatologue qualifié. Le spécialiste réalisera une étude des raclures prélevées dans les zones du corps touchées et établira avec précision la souche du pathogène. Une fois le champignon identifié, il sera possible de prescrire un traitement efficace pour éliminer complètement non seulement les symptômes de la pathologie, mais également l'agent pathogène lui-même.

Traitement de la maladie

La plupart des maladies fongiques se produisent sur le fond du déclin immunitaire du corps. Ce fait complique sérieusement le traitement de la dermatomycose.

Pour lutter efficacement contre les champignons, il est courant d'utiliser des médicaments ayant un effet systémique.

Dans les cas les plus difficiles, la thérapie pathogénétique vient à la rescousse. Dans le même temps, en fonction des résultats des diagnostics préliminaires, les méthodes médicales de lutte contre une souche de champignon peuvent varier considérablement.

Les résultats les plus efficaces dans la lutte contre la dermatomycose permettent d’atteindre un ensemble de mesures, notamment:

  • L'utilisation d'agents antifongiques, à la fois locale et valeur systémique.
  • Traitement thérapeutique au niveau pathogénétique.
  • Manipulation soignée de la maison et des effets personnels du patient.
  • Adhérence régulière à l'hygiène personnelle.

Traitement local

Se débarrasser des manifestations extérieures de la teigne est une tâche facile. À cette fin, les dermatologues disposent d’une liste exhaustive de remèdes locaux efficaces.

Parmi les médicaments modernes pour le champignon, il existe des pommades, des sprays, des gouttes de lotions, des poudres et autres préparations pratiques pour une application automatique. Tous sont efficaces, mais ne peuvent sauver le patient que des manifestations externes de la maladie. Mais la souche du champignon qui s'est installée dans le corps ne peut être détruite que par un traitement plus long et plus complexe.

En fonction de la pathologie diagnostiquée, le champignon est traité avec les types de médicaments topiques suivants:

  • Médicaments anti-mycotiques contenant des antibiotiques, ainsi que des corticostéroïdes (par exemple, Micozolon, Lotridem ou Triderm). Utilisé en cas de dommages importants de la peau et de leur gonflement, ainsi qu'en cas d'infection secondaire.
  • Azoles (par exemple, clotrimazole, fluconazole, etc.) et préparations du groupe allylamine (Lamisil, etc.).

Traitement avec des médicaments antifongiques à action systémique

En cas de diagnostic d'un stade modéré ou sévère de la teigne, le patient est prescrit un traitement avec des médicaments systémiques.

En règle générale, les médicaments utilisés en thérapie sont introduits dans le corps en prenant des pilules ou des injections.

Parallèlement au traitement, il est extrêmement important que le patient consulte régulièrement le médecin traitant.

La dermatologie moderne utilise pour le traitement des mycoses de la peau deux groupes principaux de médicaments:

  • Allylamine (par exemple, Intraconazole, Naftifine, etc.).
  • Azoles (Fluconazole, Intraconazole).

Le but du médicament, ainsi que sa réception, doivent être réalisés sous la supervision d'un dermatologue qualifié.

Thérapie pathogénique

En cas d'évolution pathologique d'une maladie fongique, le médecin prescrit des médicaments ayant des effets pathogéniques. Le but principal de cette thérapie est la restauration des forces de protection perdues au cours de la maladie des fonctions du corps, ainsi que la normalisation du métabolisme et de la réactivité immunitaire.

La thérapie pathogénique vous permet de minimiser le risque de développer des formes chroniques de maladies fongiques et de réduire le risque d'effets secondaires.

Causes d'échec du traitement

Lors du traitement de la teigne, il est extrêmement important de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin. En règle générale, la cause de l'inefficacité de la thérapie est le patient lui-même, qui a interrompu le traitement à l'avance ou qui ne s'est pas conformé à la fréquence de prise des médicaments.

L'automédication (y compris les méthodes populaires) est une autre raison de la survenue d'une nouvelle infection. Une personne infectée ne peut déterminer avec certitude la souche du champignon et encore moins choisir un moyen efficace et sans danger pour s'en débarrasser. Par conséquent, la meilleure façon de mettre fin à l'infection une fois pour toutes est de consulter un dermatologue.

Médecine populaire

Les remèdes populaires peuvent aider efficacement à se débarrasser des manifestations externes du mycosis, mais sont inefficaces pour traiter ses causes profondes.

Ainsi, les médicaments préparés par soi-même ne peuvent que soutenir la thérapie prescrite par le médecin, mais pas la remplacer.

La médecine populaire moderne utilise avec succès les produits suivants pour traiter les champignons de la peau et des ongles:

  • Ail L'ail haché est mélangé avec du beurre dans un rapport de 1: 1 et appliqué sur les zones infectées du corps.
  • Soda En cas de lésion à grande échelle par un champignon, un bain avec un demi-verre de bicarbonate de soude est pris 20 minutes par jour.
  • Menthe À partir de menthe de sel transversal et de sel de table, des lotions sont préparées et superposées pendant 1 heure une fois par jour jusqu'à ce que les manifestations externes de mycose soient éliminées.
  • Prêle 2 cuillères à soupe de prêle brassée avec un verre d'eau bouillante. La perfusion est utilisée pour essuyer les zones touchées.
  • Bow Le jus des rhizomes de cette plante est utilisé dans sa forme pure pour nettoyer les champignons infectés.
  • Lilas La teinture alcoolique des fleurs de cette plante est utilisée pour les frottements médicinaux.
  • Propolis. Une solution alcoolique de propolis est utilisée pour traiter les zones touchées.
  • Celandine Le jus de cette plante est utilisé pour cautériser les formations pathologiques sur la peau causées par un champignon.
  • Café La boisson à base de céréales fraîchement préparée est refroidie et utilisée pour la confection de plateaux et de compresses.
  • Kalanchoe. Le jus des feuilles de la plante est utilisé pour la fabrication de lotions médicales.

Étapes de la maladie

Une fois sur la peau, les spores du champignon commencent à se développer, en passant par plusieurs étapes fondamentales:

  1. Période d'incubation.
  2. Croissance et reproduction des colonies.
  3. Infection en déclin.

Au moment de l’introduction de la flore pathologique sur le derme humain, son immunité peut fonctionner sans échec, des différends subsistent alors dans la période d’incubation. Cette étape peut durer des semaines, des mois et parfois des années entières.

Mais dès que les défenses de la victime s'affaiblissent, les particules mycotiques se réveillent et commencent à frapper rapidement les cellules cutanées saines, en les utilisant comme milieu nutritif.

Les causes de la maladie

Chaleur et humidité élevée - un habitat de prédilection pour les champignons pathogènes.

C'est pourquoi le pic de dermatomycose se situe toujours pendant la saison chaude.

La souche du champignon peut être sur la peau de toute personne, alors que son développement progressif ne peut commencer que dans le cas d'une chute de la protection immunitaire d'une personne infectée.

Prévention

Il peut être infecté par des champignons, tout le monde peut récupérer ses spores dans des articles ménagers, des surfaces dans des lieux publics, des animaux et même des boissons ou de la nourriture. D'où vient le champignon nuisible et est-il possible de prévoir à l'avance les voies de son contact avec la peau?

Le champignon vit partout. C'est pourquoi le meilleur moyen de se protéger contre la contagion insidieuse consiste à adopter une attitude sensible à l'égard de leur propre immunité et à appliquer régulièrement toutes les règles d'hygiène personnelle. Il est également nécessaire de surveiller de près les conditions de vie dans votre propre maison, de procéder au nettoyage humide, de désinfecter les zones à usage personnel et de manipuler les chaussures.

Vidéo intéressante

Dans la vidéo ci-dessous, vous découvrirez les principales causes, symptômes et méthodes de traitement des champignons de la peau sur le corps:

Conclusion

Le monde des champignons est mystérieux, intéressant et parfois dangereux pour les humains. Face aux champignons parasites qui veulent s’installer sur votre corps, vous devez contacter immédiatement un dermatologue pour une assistance hautement qualifiée dans la lutte contre l’envahisseur.

http://zdravkozh.com/gribok-kozhi/lechenie-simptomy-foto.html

Champignon de la peau: symptômes et traitement des lésions

Cette maladie, comme un champignon de la peau, était connue dans le passé. En médecine, cette maladie s'appelle le plus souvent mycose de la peau. Actuellement, diverses maladies fongiques occupent une place de choix parmi toutes les maladies infectieuses. Tout d'abord, la raison en est un système immunitaire faible. Aux formes initiées du champignon, l'aide de l'expert est nécessaire.

Les principaux types de champignons

Beaucoup de gens sont mal informés sur ce qui est considéré comme la principale source d’infection, comment se propagent les maladies fongiques de la peau, les symptômes et le traitement de cette maladie. Les champignons affectent la peau, les muqueuses, les ongles et même les organes internes. Les maladies de la peau peuvent causer de nombreux agents pathogènes, mais les principaux sont:

  • Champignons appartenant au genre trihofitum, microsporum, epidermofiton. Toutes ces variétés de champignons sont incluses dans le groupe des teignes. Ce groupe de champignons est le plus commun, qui affecte la peau, les ongles et les cheveux.
  • Champignons appartenant au genre Candida. Ils sont capables de se cogner les ongles, la peau et les muqueuses des organes internes et externes, tout en provoquant des types de candidose systémiques et locaux.
  • Champignons appartenant au genre Malassetia furfur. Ces types de champignons affectent principalement la surface supérieure de la peau et les follicules pileux. Les maladies forment un groupe de kératomycose.
  • Moisissures appartenant aux genres Tamnidium, Mukor, Rhizopus, Penicillium, Sclerotinum, Cladosporium, Aspergillus, Alternaria, qui affectent les téguments et les ongles.

Les premiers types de champignons provoquent les maladies fongiques les plus courantes. Les dermatophytes ont la capacité d'absorber la kératine. Ils sont constamment sur la peau et les cheveux des humains et des animaux. Cependant, certains types de champignons vivent dans le sol.

La kératomycose, qui comprend la levure, n'affecte que les follicules pileux et la surface du tégument. Les champignons ressemblant à des levures peuvent déclencher l'apparition d'un lichen à la couleur de lichen et d'une dermatite séborrhéique. Ces agents pathogènes sont toujours sur la peau humaine.

En termes de fréquence des dommages, les champignons appartenant au genre Candida occupent la deuxième place en termes de prévalence, derrière les dermatophytes. En plus de la peau, ces champignons affectent également la plaque de l'ongle, les muqueuses des organes, de l'intérieur et de l'extérieur. Peut causer des mycoses systémiques.

Les variétés de moisissures affectent principalement les habitants des pays à climat tropical. Certains de ces types de champignons peuvent affecter la plaque à ongles et la peau.

Causes et symptômes de la ruburite

L'agent causatif principal de la rubromycose est considéré comme le champignon Trichophyton rubrum. Ce nom lui a valu sa capacité inhabituelle à former un pigment rouge lors du développement du saburo dans un milieu nutritif. Dans l'environnement, ce type de champignon est très répandu, raison pour laquelle les personnes sont souvent atteintes de mycose.

Dans cette maladie, la peau sur les pieds, entre les doigts et les orteils et les plaques des ongles sont affectées. Parfois, vous pouvez trouver la défaite de la peau sur le corps et de grands plis.

Parfois, un champignon peut également apparaître sur le cuir chevelu ou le visage. Le patient, ainsi que ses biens personnels, sont considérés comme une source essentielle de maladie infectieuse dans les lieux publics. Pour cette raison, la maladie peut facilement être transmise à tous les membres de la famille du patient. Une immunité faible, ainsi que l’ignorance des règles d’hygiène personnelle, sont considérées comme des provocateurs du développement de la maladie. Cette maladie se manifeste sous deux formes principales:

  • Erythemato squamous. Ce type de maladie se manifeste sous la forme de larges taches corporelles sur lesquelles se forment des vésicules et des papules. En raison de la dilatation des vaisseaux capillaires, la lésion prend une teinte rouge et, au-dessus des néoplasmes, la peau commence à se décoller fortement. Après un certain temps, les endroits affectés deviennent envahis par une croûte sèche. Le centre est entouré d'un rouleau en pointillé, à la surface, il sera possible de voir les vésicules et les papules.
  • Folliculaire-nodulaire. Ce type de maladie est considéré comme la prochaine étape dans le développement d'une espèce épidermoïde érythémato en raison de l'absence de traitement approprié.

Description de la maladie microsporia

Les microsporias pathogènes sont des champignons appartenant au genre microsporum. Les principaux distributeurs de cette infection sont les chats atteints de trichophytie, mais la maladie est rarement transmise à l'homme par le chien. Encore moins souvent, il y a des cas où la maladie est transmise de personne à personne.

Les champignons de ce genre sont assez stables dans l'environnement externe. En règle générale, ils sont sur la balance de la couverture et les cheveux depuis 10 ans. Le plus souvent, les enfants souffrent de microsporias, car ils sont plus susceptibles que les adultes de contacter des animaux infectés. Dans presque tous les cas, les champignons provoquent des poils. Mais parfois, le champignon peut affecter la zone ouverte de la peau.

Cette maladie est caractérisée par la présence de lésions ovales. Sur leur périphérie se trouve un rouleau inflammatoire recouvert de petites bulles et d'une croûte de quelques millimètres de hauteur au-dessus de la surface de la couverture. On observe également le pelage à la surface de la peau affectée. Fondamentalement, le foyer apparaît seul. Il est assez rare de trouver des cas de foyers multiples dont le diamètre n’est pas supérieur à 2 cm, auquel cas ils se confondent souvent.

Manifestations cutanées dans la trichophytie

Les principaux agents responsables de la maladie sont les champignons du genre trichophyton, présents sur la peau des humains, des rats, des souris et des bovins. La maladie commence essentiellement à se développer à l'automne, avec l'arrivée de la récolte des champs. Dans ce cas, la source de la maladie est la paille ou le foin. Pendant le travail sur le terrain, seules les zones de peau exposées sont affectées.

Les champignons à la surface de la couverture chez l'homme peuvent être des provocateurs de la trichophytie. Cette maladie est une maladie très contagieuse. Le patient lui-même et ses objets personnels sont considérés comme une source d'infection. Avec un long parcours de la maladie, les champignons peuvent infecter non seulement les zones non protégées du corps, mais aussi la couverture des genoux et des fesses.

Sur les zones à problèmes, des taches de rouge vif se forment, qui ressemblent aux néoplasmes à microspores, mais de taille beaucoup plus grande, il existe également de petits nodules et une desquamation. Sur les bords, il n'y a pas de coussin inflammatoire. En parlant de l'apparence du champignon sur la peau, on peut l'observer sous trois formes qui, lorsque la maladie se développe, se remplacent:

  • Surface.
  • Infiltrant.
  • Suppuratif.

Versicolor multicolore ou squameuse

Cette maladie est très commune dans le contexte de nombreuses autres maladies de la peau. Le plus souvent, versicolor versicolor peut être trouvé chez les personnes âgées de 18 à 45 ans. Dans ce cas, les champignons sont localisés sur la couche superficielle du tégument, ainsi que près du follicule pileux.

Dans certaines conditions, ces champignons peuvent déclencher le développement de la maladie. Les experts estiment que la principale raison du développement de la maladie est la modification de la composition chimique du liquide absorbant pendant la transpiration. Diverses maladies du tractus gastro-intestinal, du système endocrinien, du VIH, du SIDA et de pathologies neuro-végétatives sont considérées comme des facteurs provoquant l'apparition de la ciboulette.

La plupart des champignons affectent la peau du corps. Le plus souvent, il y a un champignon sur le dos, l'abdomen et la poitrine. Très rarement, une lésion peut être trouvée sur la peau de la tête, des bras, des jambes et des aines.

La maladie se caractérise par l’apparition de taches roses, dont la surface n’est pas très pelée. Les taches formées peuvent fusionner les unes avec les autres. Après un certain temps, la teinte devient brun foncé ou presque beige.

Caractéristiques distinctives de la dermatite séborrhéique

Dans cette maladie de la peau, les lésions sont caractérisées par une large zone de localisation, mais le plus souvent la dermatite séborrhéique affecte la couverture du cuir chevelu. En même temps, des lésions peuvent se former sur la bordure des cheveux, des cils et des sourcils. Chez les hommes, la couverture autour de la barbe et de la moustache peut être affectée.

Assez souvent, des zones de lésion sont notées dans la zone de l'oreille, près des plis nasogéniens, derrière le cou et également sur la peau des voies auditives. Parfois, il arrive que la maladie affecte la région du sternum et les plis du corps. Le champignon peut également affecter les téguments autour des organes génitaux et de l'anus. Dans les formes avancées, la maladie peut devenir courante.

Pour la dermatite séborrhéique est caractérisée par la formation de zones d'inflammation, dans lesquelles il existe des éléments de peeling. Si des zones sont exposées sur des parties exposées du corps, l'inflammation est moins visible, mais la desquamation augmente. Parfois, les zones touchées peuvent se couvrir de croûtes sèches. Dans de tels cas, la maladie est accompagnée de démangeaisons, qui peuvent devenir assez graves. Si une infection secondaire se joint, une suppuration peut survenir.

Méthodes de traitement des lésions fongiques

Le processus de traitement d'un champignon de la peau du corps peut nécessiter un certain effort, car dans de telles maladies, l'immunité cellulaire est altérée. Pour le traitement, on utilise des agents antifongiques modernes, qui sont divisés en médicaments qui arrêtent le développement du champignon, ainsi que des fonds qui peuvent les tuer complètement. Vous pouvez également utiliser des recettes traditionnelles de grand-mère.

Les agents antifongiques sont divisés en médicaments à effets multiples et étendus. En outre, différentes formes de la maladie ont leurs particularités thérapeutiques. Par conséquent, seul un spécialiste qualifié doit choisir la méthode de traitement appropriée pour le patient. Cependant, la base du traitement des maladies fongiques implique toujours:

  • Utilisation d'agents antifongiques pour une exposition locale et générale.
  • Thérapie de pathologie somatique.
  • Traitement antifongique des objets personnels, ainsi que des articles ménagers afin de prévenir la récurrence de la maladie.
  • Respect des normes d'hygiène.

Si des poches sont apparues, l'intégrité de la couverture a été perturbée, ainsi que l'apparition d'une infection secondaire, des agents antifongiques sont utilisés, notamment des corticostéroïdes et des antibiotiques à large spectre. Ces préparations externes comprennent la crème Micozolon, Triderm, Lotriderm.

Si les manifestations inflammatoires aiguës ont disparu, vous pouvez être traité avec des médicaments qui peuvent tuer les champignons ou arrêter leur développement. Dans ce cas, la maladie peut être guérie par des agents externes tels que le clotrimazole, le kétoconazole, le bifonazole, le fluconazole et autres.

Dans n'importe quelle maladie, la thérapie pathogénétique peut être prescrite. Avec leur aide, il est possible d’accroître l’efficacité du traitement et de réduire le risque d’effets indésirables. Pour ce faire, il est nécessaire de réduire la manifestation d'une réaction allergique dans le corps, d'augmenter le système immunitaire, de compenser le manque de soufre en consommant autant de fromage cottage, d'oeufs et de verdures que possible. En outre, les experts recommandent de prendre des vitamines du groupe A.

Si vous commencez le traitement d'une maladie fongique de manière opportune et correcte, vous pouvez rapidement vous débarrasser de la sensation de malaise, obtenir une peau saine et améliorer également le bien-être général.

N'ayez pas peur de demander l'aide d'un spécialiste si une desquamation, des tumeurs sous-cutanées ou une inflammation apparaissent sur le corps. Le plus souvent, il arrive que des lésions cutanées fongiques puissent être facilement guéries à l'aide de médicaments externes.

Afin de l'éviter, il est recommandé de suivre toutes les règles d'hygiène personnelle, de faire face à la transpiration excessive et de changer régulièrement de vêtements et de sous-vêtements sales.

http://kozha.me/zabolevaniya-kozhi/gribok-kozhi
Plus D'Articles Sur Les Allergènes