Allergie

publié le 14/11/2014 14:01
mis à jour le 06/03/2019

1. Dans la section Vidéo et audio, consultez les numéros suivants de l'École du docteur Komarovsky:

Et d'autres programmes:

2. Dans la section Articles, lisez:

Dans le livre "Couches jetables", lisez le chapitre.

4. Informations sur les allergies dans la section Lettres:

5. Réponses aux questions sur les allergies dans la section FAQ:

6. Lire l'allergie dans notre bibliothèque:

7. Lisez les informations sur les allergies dans le répertoire du site:

8. Discussion sur les questions relatives aux enfants allergiques dans le forum:

http://www.komarovskiy.net/navigator/allergiya.html

Dr. Komarovsky sur les allergies chez les enfants

Huit enfants modernes sur dix souffrent d'allergies à l'un ou l'autre des agents pathogènes. Les mamans suivent diligemment les recommandations des médecins. Selon leur horaire, les enfants doivent prendre des antihistaminiques, changer de régime alimentaire, expulser un chat et un chien d'un appartement sans droit de correspondance, mais des réactions allergiques persistent chez l'enfant. Plus précisément, ils se mettent en sommeil et, à chaque occasion, l’allergie s’allume avec une nouvelle force.

Le Dr Evgeny Komarovsky, bien connu en Russie et dans les pays de la CEI, explique peut-être que les mères et les pères ainsi que la majorité des pédiatres de district n’ont pas la bonne approche pour traiter les allergies de l’enfance.

Qu'est ce que c'est

Une allergie est une réponse inadéquate d'un organisme à un antigène particulier. Sentant une menace, le corps de l’enfant forme une armée de défense - des anticorps qui, lorsqu’ils se heurtent aux antigènes protéiques, provoquent les mêmes symptômes que chaque mère connaît parfaitement - les yeux de l’enfant s’arrosent, une éruption cutanée apparaît sur les joues, les jambes et les mains sur la miette congestion nasale sans toux froide, sèche et épuisante.

Les allergies chez les enfants sont de plusieurs types.

Nourriture

Cela se produit lorsque vous mangez certains aliments riches en antigènes. Le plus souvent, le nourrisson réagit à la protéine de vache, à l'une ou l'autre préparation lactée adaptée, très rarement même au lait maternel. Les enfants plus âgés ont souvent des allergies aux œufs, au sucre, aux agrumes et même au sarrasin et au thé au citron.

Médicament

Ce type d'allergie survient avec certains médicaments et peut également se développer avec un traitement à long terme avec le même médicament. L'allergie se manifeste souvent après un traitement aux antibiotiques, elle se développe sur le fond d'une dysbactériose.

Contact avec la peau

La dermatite atopique apparaît généralement en réponse à certains composants chimiques inclus dans les compositions cosmétiques, savons, shampoings, crèmes, colorants utilisés par les fabricants de vêtements pour enfants, produits chimiques ménagers utilisés par une mère à la maison ou un nettoyant à la maternelle ou à l’école.

Allergies aux animaux et aux plantes

Ce sont les types les moins étudiés et en même temps les plus courants. Le plus souvent, les enfants ont une réaction malsaine envers les chats et les chiens, moins souvent contre les rongeurs (hamsters et cobayes) et les oiseaux. Une telle allergie est riche en fiction, ses symptômes vont de la rhinite allergique au larmoiement et à la toux. La pollinose (une allergie au pollen, à la floraison) se produit aussi assez souvent, mais ses manifestations sont généralement plus constantes - ce sont des problèmes respiratoires.

Allergie croisée

Maladie causée par plusieurs antigènes. Cela se produit généralement lorsque la saison de floraison d’une plante se termine (par exemple, l’aulne) et que la saison commence immédiatement pour une autre plante nuisible au corps de l’enfant (bouleau ou peuplier). De plus, certaines plantes créent un duo très dangereux avec certains aliments. Vous pouvez en apprendre davantage sur les mois les plus «dangereux», lorsque le risque de développer une allergie croisée est le plus élevé, est disponible dans une table spéciale que chaque médecin a sur la table ou sur tout site Web consacré aux problèmes d'allergie.

Il n'y a pas d'antigène universel, aussi dangereux pour tous les enfants. Après tout, un enfant a un chat dans la maison, ce qui cause une éruption cutanée et un nez qui coule, alors que ce n’est pas le cas pour un autre. Ce n'est pas du tout un chat, mais le fait que les enfants ont un système immunitaire tout aussi immature et différentes «marques critiques» du niveau d'antigène. La tendance aux allergies est parfois héréditaire et, le plus souvent, il s’agit d’une caractéristique congénitale d’un bébé en particulier.

Traitement

Les médecins ont des schémas thérapeutiques standard pour une allergie particulière chez les enfants. Habituellement, après l'examen, qui comprend idéalement un test d'allergie (déterminant la substance spécifique provoquant la réaction), des antihistaminiques, un régime strict et un suivi médical constant sont prescrits. Souvent, le médecin se limite à une inspection visuelle et conseille immédiatement «Suprastin».

Dans le même temps, la médecine officielle estime qu’il est impossible de guérir les allergies jusqu’à la fin. Ce n'est vraiment qu'occasionnellement de traiter ses manifestations à l'aide des bons médicaments. L'avis de Yevgeny Komarovsky est quelque peu différent.

Et voici la version actuelle du transfert du Dr Komarovsky consacré aux allergies chez les enfants

Komarovsky sur les allergies

Yevgeny O. souligne que le nombre d'enfants souffrant d'allergies dans le monde augmente rapidement. En cela, bien sûr, il existe un «mérite» de la détérioration de la situation environnementale, les OGM, mais la raison principale, selon le médecin, réside dans les parents eux-mêmes. Un enfant avec une immunité saine ne répond pas à l'ingestion d'antigènes dans le corps, dit Komarovsky. Et l'immunité des bébés gâte les mères et les pères attentionnés.

Chez le nouveau-né, la défense immunitaire est toujours en cours de formation et les adultes l’interférent, nourrissant pour l’enfant, pour quelque raison que ce soit, divers médicaments. Même lorsque le bébé est capable de gérer lui-même la maladie (avec la grippe et les ARVI, avec des poussées dentaires, avec une légère rhinite), les mères inquiètes se précipitent pour s'égoutter dans le nez, donner une pilule ou un sirop, et certains s'efforcent encore de faire une injection, parce que La méthode de traitement est considérée comme réellement efficace.

Les parents étouffent les enfants plus chaud, se cachent du gel et de la chaleur, bourrent de force de la semoule ou une omelette en pensant qu'ils font de leur mieux. En fait, selon Evgeny Komarovsky, toutes ces actions affaiblissent de manière irréversible l’immunité du bébé. Et il n’est pas étonnant que la laine, le pollen ou d’autres antigènes, qui entourent beaucoup l’enfant, commencent tôt ou tard à «déclencher» des réactions négatives.

Traitement selon la méthode Komarovsky

Les allergies alimentaires, dit Komarovsky, ne nécessitent généralement pas de traitement. Il suffit d'exclure le produit auquel la réaction est apparue. Par exemple, l’allergie aux protéines de vache, qui se développe le plus souvent chez les enfants nourris au lait de vache trop tôt dans leur régime alimentaire, se retirera immédiatement après que la mère ait cessé de lui donner des aliments et du lait à base de lait. Il est possible de compenser les protéines nécessaires pour de tels enfants aux dépens de la viande, du foie. Un déficit en calcium dans le corps en croissance peut être compensé par l'administration de gluconate de calcium à l'enfant.

Pendant de nombreuses années de pratique médicale personnelle, Evgeny Komarovsky a publié sa liste personnelle des produits les plus allergènes. La voici:

  • Du lait
  • Œufs de poulet et de caille
  • Soja et produits en contenant.
  • Diverses noix (notamment les cacahuètes, les noix du Brésil et les noix de cajou).
  • Le blé
  • Fruits rouges (framboise, fraise).

Komarovsky souligne qu'avec les manifestations d'allergies alimentaires, ne donne aucun antihistaminique à l'enfant et ne subit de longs traitements. Il suffit de ne pas suralimenter l'enfant, de ne pas le forcer à manger, de ne donner à manger qu'à la demande personnelle du bébé, pour éviter les produits qui provoquent une réaction négative. Avec le temps, l'immunité deviendra plus forte et les antigènes ne seront plus terribles. L'enfant, comme on dit, "se débarrassera" de sa maladie et sera capable de manger n'importe quoi sans craindre de se couvrir d'une éruption cutanée de la tête aux pieds.

Allergie à la floraison et au pollen Komarovsky ne considère pas comme une raison de fermer l'enfant à la maison pendant tout le printemps et la moitié de la période estivale. Le médecin affirme que les parents d'un enfant sujet aux allergies saisonnières devraient simplement se préparer plus soigneusement au début de la période problématique de l'année. Un enfant devrait continuer à mener une vie normale, à aller se promener, à aller à l’école ou à la maternelle. Maman et Papa peuvent être amenés à prendre des antihistaminiques lorsque les manifestations de l’allergie sont assez fortes.

Le médecin recommande aux parents d’un tel bébé, lors de la période de floraison, d’exclure les voyages à la campagne pour la nature, les promenades matinales, lorsque la concentration de pollen dans l’air est très élevée, envoyez l’enfant deux fois par jour se laver et se laver les cheveux, achetez un humidificateur à la maison et effectuez le plus souvent un nettoyage humide sans substances chlorées..

Si un enfant réagit à des allergènes ménagers (détergents, produits cosmétiques, animaux), Komarovsky recommande de supprimer dès que possible la source d'antigènes de l'environnement de l'enfant et d'aspirer et de nettoyer minutieusement l'appartement, en particulier les tapis, les chaises et les jouets, car ils accumulent les allergènes plus activement. autres articles d'intérieur.

En cas d'éruption allergique, Evgeny Olegovich indique qu'un test cutané est obligatoire car les enfants peuvent avoir mille causes qui provoquent une telle réaction. Dès que l'allergène est installé, l'enfant aura besoin de médicaments topiques - pommades, gels, crèmes avec antihistaminiques et action antiprurigineuse.

Si l'éruption cutanée est prononcée et localisée dans le cou et le visage, associée à des poches, cela peut indiquer un œdème de Quincke débutant. Avec lui, aucun conseil n'est pertinent sauf d'appeler une ambulance. Un retard peut provoquer l’étouffement de l’enfant.

Si vous êtes allergique aux médicaments, arrêtez immédiatement de prendre les médicaments qui ont provoqué le trouble et informez votre médecin le plus rapidement possible. Il choisira un autre remède pour le traitement de la maladie sous-jacente et les symptômes de l'allergie aux médicaments disparaîtront.

À propos des médicaments

La pilule magique d'allergie n'existe pas, dit Komarovsky. Et chaque fois qu'il parle de ce problème, il souligne que les antihistaminiques (Tavegil, Suprastin, etc.), largement annoncés et tellement aimés par les médecins et les parents, provoquent des muqueuses sèches. La carence en calcium augmente les manifestations de l’allergie. C’est pourquoi les personnes allergiques exacerbent le plus souvent la maladie au cours de la croissance osseuse active, lorsque le corps consomme plus de calcium.

http://www.o-krohe.ru/komarovskij/allergiya/

Komarovsky sur les allergies

Les allergies chez les enfants sont une réaction protectrice du corps du bébé aux stimuli externes - certains aliments, boissons, poussières, poils d’animaux. Komarovsky parle toujours des allergies sans exagération, en se basant sur l'expérience de la vie, la pratique et les expériences personnelles. Chaque enfant, en particulier de moins de 3 ans, est confronté à des manifestations allergiques. Ces réactions s'observent davantage au moment d'allaiter, lorsque le bébé reçoit des composants utiles avec du lait.

Komarovsky sur les allergies

Selon le Dr. Evgeny Komarovsky, le nombre d'enfants souffrant d'allergies augmente chaque année, ce qui est dû non seulement à une mauvaise écologie, mais également à la mauvaise alimentation des mères.

Selon Komarovsky, grâce à une immunité saine, le bébé ne fera jamais face à des manifestations allergiques, sans compter le type d'allergène en cours.

Pour améliorer l'immunité, l'enfant doit être nourri exclusivement avec du lait maternel dès la naissance et jusqu'à deux ou trois mois, contenant tous les composants utiles. Pour ce faire, la mère devrait s'en tenir à un régime alimentaire épargné afin de ne pas provoquer l'ingestion d'anticorps pouvant nuire au bébé. Un régime hypoallergénique pour les mères allaitantes aidera à réduire le risque de développer des allergies chez les nourrissons.

Comme le dit le Dr Komarovsky, l’allergie chez l’enfant peut apparaître dès les premiers jours de la naissance. À ce moment-là, il forme un système immunitaire, qui est empêché par une mère qui allaite, en choisissant des produits inadéquats pour son alimentation. Au moment de l'allaitement est totalement contre-indiqué la prise de médicaments qui ont un impact négatif sur l'enfant.

Le Dr Komarovsky soutient que les manifestations allergiques ne se produisent pas uniquement à cause de la malnutrition. Tout traitement hâtif de gouttes nasales ou de sirops contre la toux, sans consulter un médecin, peut également provoquer des réactions allergiques chez l'enfant. Un tel traitement dans l’enfance n’est ni correct ni efficace. Selon Eugène Olegovich, il ne fait qu’aggraver la situation et contraindre l’enfant à faire face à des allergies.

Parmi les produits que Komarovsky recommande d'exclure du régime alimentaire d'un enfant allergique, on notera:

  • Produits contenant du soja.
  • Cailles et œufs de poule.
  • Du lait
  • Baies rouges.
  • Noix
  • Le blé

Des soins inadéquats du bébé affaiblissent également son immunité, le rendant plus susceptible à l'apparition de bactéries et de virus à l'origine d'allergies.

Komarovsky s'oppose toujours aux soins intensifs et malsains pour enfants, qui consistent à isoler complètement le bébé du froid, de la chaleur ou des jeux d'animaux. L'immunité à tout cela est formée dès le plus jeune âge, et si un enfant de moins de 10 ans est isolé de la société, ce qui présente un risque pour la santé, le risque de maladies fréquentes augmentera.

Traitement selon la méthode Komarovsky

Traitement des allergies chez les enfants Komarovsky recommande de commencer par la chose la plus importante: créer les conditions favorables au bébé pour une vie confortable. Les parents doivent laisser à l'enfant un espace libre et de l'air pur dans la pièce et dans l'appartement, ainsi que pour pouvoir se déplacer activement et ne pas être physiquement privé. Tout cela contribue au développement du bébé et forme également ses organes et ses systèmes.

Une grande attention est accordée au travail des intestins de l'enfant. Il est important de s’assurer qu’il n’a pas de constipation longue ni d’excréments serrés. À cet âge, il doit être liquide. Selon Komarovsky, l'allergie alimentaire chez les nourrissons est la manifestation la plus courante associée à une réaction à une protéine étrangère. Jusqu'au 7-8ème mois, le bébé devrait manger du lait maternel, avec l'introduction progressive d'aliments complémentaires.

Si des manifestations allergiques se produisent sur la protéine de vache, les suppléments à base de ce lait doivent être immédiatement éliminés jusqu'à ce que le corps de l'enfant devienne plus fort. Il n'est pas nécessaire de suivre un traitement avec du folklore ou des médicaments, il suffit d'exclure l'allergène et la condition de l'enfant va s'améliorer dans les premiers jours.

Le traitement implique de fréquentes promenades au grand air, ainsi que des nuits de sommeil à l'extérieur. Pendant la journée, la marche en plein air doit durer au moins 2 heures, sommeil compris. En hiver, vous pouvez réduire légèrement le temps passé dans la rue, mais en augmenter la fréquence. Komarovsky dit que de telles promenades seront utiles non seulement pour l'enfant, mais également pour la femme qui allaite.

S'il y a des animaux domestiques dans l'appartement, ils ne doivent pas contacter l'enfant pendant qu'il dort. La maison est nettoyée tous les jours, y compris le nettoyage humide. Tous les jouets avec lesquels l'enfant interagit sont lavés, la surface du sol est frottée, les peluches sont effacées, ce qui accumule rapidement la poussière. Le lit de l’enfant doit être lavé au moins une fois par semaine en utilisant des détergents spéciaux ne contenant pas de composants nocifs ni agressifs.

Dr. Komarovsky dit que le traitement des allergies chez les nourrissons ne force pas l'utilisation de médicaments dans de tels cas:

  • L'allergie survient sur les aliments et les feuilles après l'exclusion de l'allergène.
  • Les éruptions cutanées et les taches sur la peau d'un enfant ne sont pas persistantes.
  • Les manifestations allergiques ne causent pas de gêne à l'enfant.
  • Les allergies durent moins de 5 jours.

Si, après exclusion de l’allergène, les manifestations ne diminuent pas et que l’état de l’enfant s’aggrave légèrement, il est utile de faire appel à votre médecin qui déterminera la nature de l’allergie. Le traitement est prescrit individuellement, il a rarement lieu.

À propos des médicaments

Le Dr Komarovsky dit toujours à ses patients qu’il n’existe pas de pilule miracle permettant de débarrasser rapidement l’enfant des manifestations allergiques. Tous les antihistaminiques annoncés ne donnent pas toujours l'effet souhaité. Vous devez donc être prudent dans leur choix. Par exemple, Suprastin et Tavegil ne sont pas recommandés pour les enfants, car ils causent des muqueuses sèches.

Au cours de la poussée dentaire dans le corps, il existe une carence en calcium, qui provoque l'apparition de certaines manifestations allergiques aux aliments. Komarovsky recommande donc l’inclusion du gluconate de calcium dans le régime alimentaire de l’enfant. Comme alternative - coquille d'œuf broyée.

Komarovsky parle également de vaccinations pour les allergies, elles sont effectuées individuellement, si le besoin s'en fait sentir.

Le traitement avec des gels et des pommades ne nuit pas non plus au bébé et sera très efficace pour soulager l'inflammation et les démangeaisons. Mais, comme le dit Komarovsky, ils ne luttent que contre des manifestations extérieures et, sans le gluconate de calcium, ils ne pourront pas aider un enfant à se débarrasser de ses allergies. Parmi les onguents sans danger, notons:

Chaque pommade prescrite dosage et fréquence d'utilisation, il doit être lu et respecté.

Erreurs fréquentes des parents souffrant d'allergies chez les enfants

Aux fins du traitement et de l'exclusion du régime de l'allergène de l'enfant, vous devez connaître son caractère. Komarovsky explique souvent comment déterminer à quoi l'enfant est allergique afin de choisir le bon traitement. Ce n’est pas la capacité des parents à identifier le véritable allergène qui conduit parfois à un traitement prolongé et à des complications au cours de celui-ci. Les erreurs sont les suivantes:

  • Inattention à votre enfant, pas la capacité d'identifier les symptômes dans les étapes initiales.
  • Appel tardif à un spécialiste.
  • Auto-médication avec des médicaments.
  • Exclusion du régime alimentaire d'aliments non allergènes.

Le corps d'un enfant a toujours été et sera sujet à des manifestations allergiques, ce qui est une réaction tout à fait normale. Si les symptômes deviennent prononcés et persistants, dans ce cas seulement, il est nécessaire de faire appel à un médecin. Température prolongée chez les enfants allergiques Komarovsky fait également référence à la raison pour laquelle vous devez consulter un médecin. Dans tous les autres cas, il suffit de normaliser la nutrition du bébé et d’en exclure exactement l’allergène spécifique.

Conseils de Dr. Komarovsky

  • Pour aller à la réception, vous devez vous rappeler à l'avance ce que l'enfant a mangé et combien il a mangé au cours des dernières 24 heures, quelles ont été les réactions à tel ou tel produit.
  • Il peut ne pas être possible de remédier à la situation vous-même, il est préférable de consulter un spécialiste.
  • Parallèlement au traitement, le médecin doit prescrire un régime hypoallergénique, recommandé d'adhérer au délai prescrit.
  • Il est nécessaire de surveiller les matières fécales de l'enfant, il doit être liquide et régulier. La constipation dans ce cas sera dangereuse.
  • Le meilleur moyen de débarrasser l'enfant des allergies et de son traitement est de renforcer et de renforcer le système immunitaire. Pour ce faire, le régime alimentaire doit contenir des vitamines et des micro-et macronutriments utiles.
  • Komarovsky conseille à tous les parents de filtrer l’eau destinée à la toilette du bébé et à la lessive, car elle contient une grande quantité de chlore, ce qui a des effets néfastes sur le bébé.
  • Il n'est pas nécessaire d'écrire à l'enfant avec un certain nombre d'allergies, c'est un phénomène normal qui peut être guéri.

En respectant les règles et les conseils du Dr. Komarovsky, vous pouvez protéger votre bébé des réactions allergiques qui surviennent non seulement à la suite de la prise de mauvais aliments, mais également à cause de facteurs environnementaux négatifs. Il faut se rappeler qu'une attention et des soins accrus au bébé, tout comme son absence complète, vont nuire à la santé et au bien-être général de l'enfant.

http://yhogorlonos.com/komarovskij-ob-allergii/

Komarovsky sur les allergies

Komarovsky sur les allergies

Komarovsky sur les allergies

publié le 14/11/2014 14:01

4. Informations sur les allergies dans la section Lettres:

8. Discussion sur les questions relatives aux enfants allergiques dans le forum:

WEBINAIRE DU DOCTEUR KOMAROVSKY

"SOINS DE LA PEAU D'UN ENFANT"

Top 10 des mythes sur la vaccination antigrippale

Maladie main-pied-bouche:

comment ne pas attraper une infection à entérovirus (Bibliothèque)

Botulisme: symptômes et premiers secours

Intoxication alimentaire: urgence

L'application officielle "Docteur Komarovsky" pour iPhone / iPad

Téléchargez nos livres

Application rare

Nous sommes dans les réseaux sociaux:

L'utilisation de tout matériel du site est uniquement autorisée sous réserve de l'accord sur l'utilisation du site et avec l'autorisation écrite de l'Administration.

Komarovsky sur les allergies

La peau douce, lisse et propre d'un nouveau-né cesse parfois de l'être. Les parents remarquent que la peau du bébé est devenue sèche, un pelage peut survenir, une éruption cutanée incompréhensible de couleur rouge apparaît. La localisation préférée de ces symptômes sont les zones les plus sensibles du corps de l'enfant - les joues et les pops.

Dans notre pays, il est d'usage d'appeler cette diathèse d'état. Le traitement de la diathèse est une question très controversée, chaque médecin a sa propre opinion à ce sujet.

Diathèse - qu'est-ce que c'est?

Le docteur Komarovsky, pédiatre ukrainien de renom et animateur de télévision pour des programmes sur les maladies et affections infantiles, n'aime pas utiliser ce terme. Le diagnostic de "diathèse" n’est donné aux bébés que dans notre pays. Les médecins d'autres pays développés ne connaissent pas ce concept. Si vous comprenez le sens de ce terme, il s'avère que son utilisation est vraiment injustifiée. Du grec, «diathèse» se traduit par «inclination à quelque chose». Dans notre cas, c'est une tendance aux allergies. La propension ou la prédisposition n'est pas une maladie, c'est une caractéristique congénitale du corps humain. Par conséquent, une prédisposition ne peut pas être diagnostiquée et ne peut être guérie.

En cas de réactions allergiques chez les nouveau-nés, Komarovsky recommande l'utilisation d'un terme international - dermatite allergique.

Qu'est-ce que la dermatite allergique?

La dermatite allergique est une inflammation de la peau à caractère allergique. L'inflammation est la réponse du corps à l'ingestion d'un allergène infantile, un allergène. Un allergène peut entrer dans le corps de trois manières:

  1. Avec de la nourriture.
  2. Inhalation d'air contenant des allergènes.
  3. Par contact (en cas de contact cutané avec des agents allergènes).

Dermatite allergique de contact et méthodes de traitement

La dermatite de contact est considérée comme le type d'allergie le plus courant chez les enfants de la première année de vie. Un enfant est né récemment et il est entouré d'un grand nombre d'objets inconnus, dont beaucoup peuvent être dangereux pour sa peau délicate.

Comme les allergènes agissent le plus souvent:

  1. Le chlore contenu dans l'eau du robinet.
  2. La sueur de l'enfant.
  3. Produits chimiques ménagers: détergents à lessive, produits de rinçage et assouplissants, savons solides et liquides, shampoings, produits de bain, etc.
  4. Soins cosmétiques pour enfants: crèmes, onguents, huiles, poudres, etc.
  5. Teint les vêtements.
  6. Enzymes contenues dans les matières fécales.

Beaucoup de mères, ayant remarqué une éruption cutanée sur la peau d'un enfant, commencent à acheter diverses crèmes, onguents, baignent les bébés dans une décoction d'herbes médicinales. Tout cela n’apporte pas l’effet recherché, car la règle principale de la gestion des allergies n’est pas respectée - l’identification et l’élimination de l’allergène.

Si vous arrêtez de contacter la peau de l'enfant avec l'allergène, aucun traitement supplémentaire ne sera nécessaire!

Dr. Komarovsky recommande d'appliquer les règles suivantes dans la prise en charge des enfants de moins d'un an:

  1. Après le prochain bain, rincez-le au préalable avec de l'eau bouillie et laissez-le refroidir à une température confortable avec de l'eau. Ceci est facile à faire en faisant bouillir environ 2 litres d'eau dans la bouilloire. À l'ébullition, le chlore s'évapore. Dans le même but, rincez les choses lavées de la manière habituelle dans de l’eau bouillie.
  1. Surveiller l'hygiène de la peau de l'enfant, en évitant l'apparition de sueur. La sueur contient un grand nombre d'oligo-éléments, y compris le chlore, irritant pour la peau. Pour ce faire, portez le bébé aux intempéries, surveillez la température et l'humidité de la pièce.
  2. Vêtements pour enfants, choisissez principalement des teintures blanches et brillantes irritent souvent la peau.
  3. Les matières fécales peuvent contenir un grand nombre d'enzymes pouvant agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez acheter des couches de bonne qualité, qui ont un taux d'absorption maximal.
  4. Lisez attentivement les compositions des produits de soins pour nouveau-nés, ne les utilisez pas inutilement.

Comme vous pouvez le constater, le traitement ne nécessite pas l'utilisation de médicaments, il vous suffit de normaliser les paramètres du mode de vie de l'enfant.

Les allergies alimentaires chez les enfants de la première année de vie: que faire?

Pour les allergies alimentaires chez les enfants de la première année de vie, le Dr. Komarovsky a une approche très non standard. Komarovsky répète à plusieurs reprises qu'il y a 100 ans, le diagnostic d '«allergie alimentaire» n'était pas connu, car il n'y avait pas une telle abondance de nourriture, les gens vivaient à moitié affamés. Cela s'explique par le fait que les protéines entrant dans le corps avec de la nourriture doivent être fractionnées par des enzymes digestives. Chez les nourrissons, le système enzymatique est encore imparfait et le système immunitaire est immature. Lorsqu'il y a beaucoup de protéines, il n'y a pas assez d'enzymes pour les décomposer, le système immunitaire réagit à la protéine non scindée en tant que substance étrangère.

L’allergie aux protéines de vache est l’un des types d’allergie alimentaire les plus courants chez les enfants. Mais rarement, qui l'a persiste pour la vie. Les enfants dépassent cette période. Ceci est dû à la maturation du système enzymatique et à l'immunité. Komarovsky pense donc que ce type d'allergie est associé à la suralimentation d'un enfant et ne constitue pas une véritable réaction allergique. Le traitement de cette affection implique le respect des doses optimales de lait et de mélanges pour un âge donné.

Pour traiter les allergies alimentaires chez les enfants, le Dr Komarovsky recommande des méthodes inhabituelles:

  1. À son avis, l'enfant devrait manger de la nourriture de ses parents. C'est-à-dire qu'il est nécessaire de lui donner à manger uniquement à sa demande. Bien digéré et digéré que la nourriture qui est mangée avec appétit!
  2. Ne pas trop nourrir bébé. Il y a des normes d'âge qui doivent être respectées. Le docteur Komarovsky rappelle que les médecins du siècle dernier savaient déjà que pour traiter les éruptions cutanées, il est nécessaire de nettoyer les intestins. À cette fin, il était recommandé de ne pas nourrir les enfants, de faire un lavement et de donner de l'huile de ricin comme laxatif. En médecine moderne, ils s’écartent de ces principes de traitement, mais l’essence reste la même.

En résumé, il faut dire que toutes les conditions ne nécessitent pas un traitement médical urgent. Dans certains cas, il suffit de créer des conditions favorables et de suivre un certain nombre de règles préventives qui aideront à prévenir les maladies.

Traiter les maladies infantiles est une affaire responsable et difficile! N'expérimentez pas, confiez la santé de votre enfant à des professionnels. Ce n'est qu'en investissant dans le développement et l'éducation de l'enfant que vous pourrez obtenir de bons résultats à l'avenir.

Komarovsky sur les allergies

Aujourd'hui, le phénomène de l'allergie chez les enfants (Komarovsky a sa propre opinion sur ce problème) est assez courant. Les jeunes enfants sont particulièrement susceptibles aux réactions allergiques. Komarovsky croit qu'il est rare qu'un bébé se prive de rougeurs de joues et de taches sur la peau, communément appelées «diathèse», et que son mécanisme d'apparition est complexe.

Une réaction allergique est une réaction spécifique du corps d’un enfant à un irritant assez commun: médicaments, aliments, poussière, produits chimiques ménagers, squames animales, etc.

Sur demande, «Allergie vidéo Komarovsky» sur Internet, vous pouvez regarder les programmes d'un pédiatre célèbre, dans lesquels il raconte en détail et de manière raisonnable les causes de l'allergie. Pour son apparence ne nécessite pas beaucoup:

http://stop-allergies.ru/komarovskij-ob-allergii/

Komarovsky sur les allergies chez les enfants

Causes des allergies

Allergies alimentaires - la réponse immunitaire à l'ingestion de protéines de certains aliments. Le plus souvent, une cascade de réactions commence immédiatement après le contact avec l'allergène, moins souvent des signes apparaissent deux à trois heures ou un jour après avoir mangé le plat.

Le principal facteur prédisposant aux allergies est l'hérédité. En outre, la sensibilité accrue des nourrissons à la nourriture est associée à certaines caractéristiques physiologiques de leur corps, notamment:

  • faible activité enzymatique
  • niveau insuffisant de synthèse d'anticorps protégeant les muqueuses du tractus gastro-intestinal
  • perméabilité tissulaire élevée

Le risque d'allergies augmente si le bébé a souffert d'hypoxie au cours de la période de développement prénatal et a également souffert de maladies intestinales et respiratoires à un âge précoce.

Tout produit peut provoquer une réaction négative, mais il existe des mets délicats qui le provoquent plus souvent:

  • lait de vache
  • des oeufs
  • fruits et légumes rouges et oranges - pommes, raisins, tomates, betteraves
  • poulet, porc
  • fruits et légumes exotiques - kiwi, orange, kaki
  • blé, seigle
  • poisson gras et rouge, et aussi caviar
  • bouillons de poisson, de viande et de champignons
  • fruits de mer
  • du chocolat
  • les noix
  • champignons
  • tout produit contenant des colorants, des conservateurs et d'autres substances synthétiques

Ces mets délicats ne devraient pas être consommés par une mère allaitante, ni offerts au bébé jusqu'à 12 mois (s'il y a des allergies dans la famille - jusqu'à 3 ans).

Les bébés artificiels ont des allergies en raison des composants du mélange - lait, sucre et ses substituts, produits chimiques.

Le Dr. Komarovsky pense que dans de nombreux cas, une réaction violente d'immunité ne survient pas à cause d'un produit en particulier, mais à cause d'une alimentation excessive. Une telle conclusion peut être faite si tous les produits ci-dessus sont exclus du menu maman et bébé et que les symptômes d'allergie persistent.

Comment perdre du poids après l'accouchement?

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un il apparaît pendant la grossesse, quelqu'un après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille...
  • A chaque fois que vous venez au miroir, il vous semble que les vieux jours ne reviendront jamais...

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Comment perdre du poids après l'accouchement?

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un il apparaît pendant la grossesse, quelqu'un après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille...
  • A chaque fois que vous venez au miroir, il vous semble que les vieux jours ne reviendront jamais...

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Signes de

À quoi ressemble l'allergie alimentaire chez les bébés? Les signes les plus courants de dermatite sont:

  • bouton ou éruption cutanée
  • plaques de rougeur (généralement près de la bouche et de l'anus)
  • peeling de l'épiderme
  • démangeaisons
  • gneiss - écailles sur la tête et près des sourcils

En outre, de nombreux enfants présentent des symptômes de troubles du tractus gastro-intestinal:

  • selles molles avec mucus et mousse
  • flatulences
  • constipation
  • régurgitation copieuse

Dans de rares cas, l'utilisation d'allergènes alimentaires provoque une réaction du système respiratoire - écoulement nasal et toux.

Combien de temps dure une allergie? Une éruption cutanée et des problèmes de digestion peuvent disparaître 1 jour après la suppression du provocateur du menu ou durer 7 à 10 jours. Le temps nécessaire au traitement dépend de l'agressivité de l'allergène, de la quantité consommée par l'enfant et des caractéristiques de son corps.

Une des options les plus graves pour les allergies - angioedema. Elle se caractérise par un gonflement de la peau et des muqueuses internes. Cela peut indiquer une voix enrouée du bébé, une toux sèche et une respiration bruyante. Un enfant présentant de tels symptômes nécessite des soins médicaux urgents.

Diagnostics

Le diagnostic des allergies alimentaires chez les nourrissons est réalisé par un pédiatre ou un allergologue. Appliquer des méthodes telles que:

  1. Prise d'histoire. Une enquête auprès des parents sur la nature de la nutrition de l'enfant. Les symptômes du tractus gastro-intestinal et du système respiratoire sont établis. Il est spécifié s'il y a des allergies dans la famille.
  2. Inspection du bébé. Le médecin détermine si une éruption cutanée est une manifestation d'allergie ou un signe d'une autre maladie (varicelle, séborrhée).
  3. Test sanguin Une analyse générale montre une augmentation du nombre d’éosinophiles. Les tests immunologiques peuvent détecter une augmentation du niveau d'immunoglobuline E.
  4. Méthodes supplémentaires - échographie du système digestif pour exclure d'autres pathologies, analyse de la dysbactériose dans les matières fécales.

Les tests d'allergie sont prescrits aux enfants à partir de 3 ans: une petite quantité de l'allergène est appliquée sur le tégument, après quoi le médecin vérifie la réaction. En bas âge, de tels tests sont considérés comme non informatifs.

Sur la base de cet examen, le médecin prescrit un traitement comprenant plusieurs points importants: retrait de l’allergène du menu, pharmacothérapie et garde d’enfants. M. Komarovsky estime que ce dernier aspect est d’une importance capitale.

Correction du menu

Pour guérir les allergies sans exception du régime alimentaire du produit qui l'a causé est impossible. La difficulté est qu’il n’est pas toujours facile à identifier. Si le bébé est allaité, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire de la mère.

Tout d’abord, dans le menu, vous devez supprimer les plats très allergiques énumérés ci-dessus.

La nutrition maternelle devrait comprendre:

  • produits laitiers faibles en gras
  • céréales sans gluten
  • fruits et légumes blancs et verts
  • viande et poisson maigre
  • pain de la farine de la deuxième année et ainsi de suite

Le sucre et le lait entier ne peuvent être exclus, mais ils devraient être limités. Le régime devrait être aussi diversifié que possible. Il vaut mieux cuisiner, cuire et cuire à la vapeur. Avant le traitement thermique des légumes, des céréales et de la viande, il est souhaitable de laisser tremper pendant plusieurs heures.

Le traitement des allergies consiste à tenir un journal alimentaire. Il est nécessaire d’enregistrer non seulement le menu de la mère, mais également l’état de peau de l’enfant à des jours différents. Cela permettra de suivre la réaction.

Dans la plupart des cas, si la mère suit un régime hypoallergénique, les symptômes désagréables disparaissent en 5 à 14 jours. Mais dans certains cas, la correction de l'alimentation standard n'aide pas. Il est nécessaire de continuer la recherche d'un allergène. Parfois, il est très inattendu, par exemple, le sarrasin ou la courgette.

Établir la cause de l'intolérance alimentaire ne peut qu'expérimentalement - éliminer les produits de l'alimentation. Une liste de provocateurs possibles sera aidée par un forum au cours duquel les mères d’enfants allergiques échangent des informations.

Après avoir déterminé la diète d'allergie coupable, la mère peut être élargie. Il est important de se rappeler que la réaction ne se manifeste pas toujours immédiatement. Ne pas entrer dans le menu plus d'un nouveau plat dans 5-7 jours. Tenir un journal devrait continuer.

La cause des allergies dans le "artificialité" - un mélange. Le plus souvent, des problèmes surviennent à cause des protéines du lait de vache. Pour traiter cette condition est nécessaire en remplaçant l'alimentation. Options alternatives:

  • aliment à base de protéines de soja
  • mélanges hydrolysés (la protéine en eux est divisée au niveau des acides aminés)
  • produits contenant des protéines de lait de chèvre (il est plus facilement absorbé par le corps de l'enfant)

Il est nécessaire de choisir le mélange avec le médecin.

Prévenir de trop manger

Le Dr Komarovsky pense que, dans de nombreux cas, l’allergie est causée par le fait que les enfants reçoivent trop de nourriture et qu’elle n’a tout simplement pas le temps de digérer. Signes de suralimentation - surpoids, régurgitations, coliques, violation de la chaise. Comment résoudre ce problème?

Si le bébé mange du lait maternel, vous devez:

  • observer les intervalles entre les repas (au moins 2 heures)
  • ne tenez pas le bébé au sein pendant plus de 15 minutes
  • essayez de réduire la teneur en matières grasses du lait - la mère devrait abandonner le beurre, le lait concentré, les noix et les produits laitiers gras
  • offrez de l'eau à votre bébé, pas seulement du lait, surtout lorsqu'il fait chaud

Quand l'alimentation artificielle Komarovsky conseille:

  • rendre le mélange moins concentré en gardant son volume
  • nourrir autant de fois qu'il le devrait en fonction de l'âge
  • assurez-vous que le trou dans le mamelon n'est pas trop grand

Assistance médicale

Traitez les allergies avec des médicaments, uniquement avec le soutien d'un médecin. Le réseau mondial permet de trouver facilement un forum contenant de nombreuses informations sur les médicaments et des recettes populaires permettant de lutter contre les éruptions cutanées. Mais cette information ne doit pas être considérée comme un guide, car le corps de chaque enfant a ses propres caractéristiques.

Les groupes de médicaments suivants sont couramment utilisés:

  1. Antihistaminiques à action systémique sous forme de gouttes et de sirops - «Fenistil», «Zyrtec», «Zodak», «Diazolin», «Loratadin». Ils bloquent le mécanisme de développement des allergies, éliminent les manifestations externes et les démangeaisons.
  2. Gels et crèmes antihistaminiques - Fenistil, Psilobalzam. Leur but est de soulager rapidement les démangeaisons et de réduire les rougeurs.
  3. Sorbants - “Charbon blanc”, “Smekta”, “Enterosgel”. Ils aident à excréter les allergènes et les toxines.
  4. Enzymes ("Créon") et probiotiques ("Bifiform", "Linex"), qui établissent la digestion.
  5. Crèmes et onguents hormonaux - Elokom, Flutsinar et autres. Ils sont nommés dans les cas graves de dermatite allergique et permettent de normaliser rapidement l’état de la peau.

Komarovsky pense que le traitement peut être limité:

  • régime
  • sorbants
  • suppléments de calcium - avec une pénurie d’allergies aggravée
  • laxatifs - sirop de lactulose ou suppositoires avec glycérine en cas de constipation

Le médecin conseille de ne pas avoir peur des zones couvertes d'éruptions cutanées et de rougeurs avec des crèmes hormonales. Toutefois, à mesure que la situation s'améliore, leur dose devrait être réduite. En outre, il insiste sur la création de conditions de vie convenables pour l'enfant.

Le médecin des enfants Komarovsky à propos des allergies chez les enfants

Selon le célèbre parmi les jeunes parents du Dr Komarovsky, il est facile et simple de se débarrasser des allergies, il suffit d’éliminer la source qui cause la maladie.

Causes d'une réaction allergique

Les enfants sont allergiques pour deux raisons:

  1. Immunité non formée chez les enfants de moins d'un an.
  2. Un excès d'antigène.

Le médecin indique les causes des allergies:

  1. Irritant externe au contact de la peau et des muqueuses - pollen, produits cosmétiques, laine, poussière, produits chimiques.
  2. Antigène à l'intérieur, entrant dans le tractus gastro-intestinal avec des aliments - médicaments, aliments, boissons.

Les plus allergènes sont:

  • produits alimentaires - agrumes, fruits de mer, poisson, œufs et noix;
  • les médicaments;
  • piqûres d'insectes;
  • la laine;
  • des pinces;
  • pollen.
  • peau - rougeur, démangeaisons, éruptions cutanées (cloques et taches diverses);
  • yeux - rougeur, brûlure, larmoiement, irritation;
  • Appareil digestif - vomissements, nausées, douleurs abdominales, diarrhée;
  • autre - gonflement des lèvres, du cou, du visage, de la langue, de la faiblesse, des nausées, assombrissement de l’esprit, diminution de la pression (hypotension), pâleur.

Types d'allergies

Ainsi, l'allergie est médicamenteuse, alimentaire, épidermique, causée par des plantes et des animaux, croisée. Considérez chacun d'eux.

  1. Drogue Ce type de maladie se manifeste avec des médicaments spécifiques et, en outre, il progresse avec un traitement prolongé avec un seul médicament. Souvent, une réaction allergique survient après une longue période de prise d'antibiotiques. La cause du développement est la dysbactériose.
  2. Nourriture Il se développe lorsque des allergènes contenus en grande quantité dans certains aliments pénètrent dans l'organisme. Les nourrissons sont principalement allergiques au lait de vache et aux préparations lactées. Même le lait maternel peut provoquer une réaction. Les enfants plus âgés réagissent aux agrumes, au sucre, aux œufs, au sarrasin, etc.
  3. Épidermique. La dermatite atopique survient au contact de certains produits chimiques, tels que: produits cosmétiques, crèmes, shampoings, savons, colorants, utilisés par les fabricants de vêtements pour enfants, produits chimiques ménagers.
  4. Animaux et plantes. C'est un type très courant de réaction allergique. Les chats, les chiens, les oiseaux et même les rongeurs peuvent provoquer une réaction allergique. Ses symptômes varient énormément, de la toux et de la rhinite à la déchirure. On trouve aussi souvent la pollinose, appelée allergie aux plantes (pollen et floraison), elle apparaît de façon saisonnière - cela se manifeste par des difficultés respiratoires.
  5. Croix Une maladie causée non pas par un antigène, mais par plusieurs. Se produit lors du changement de plantes à fleurs (la floraison d'une plante continue de fleurir sur une autre), provoquant des allergies. En outre, de nombreuses plantes sont mal combinées avec certains aliments utilisés dans les aliments. Il existe un tableau des mois dangereux au cours duquel vous pouvez déterminer le risque d'allergie croisée. Vous trouverez un tableau au bureau du médecin.

Le seul antigène qui crée un danger pour absolument tous les enfants, non.

Après tout, un enfant réagit à la présence d’un chat dans la pièce. Un nez qui coule et une éruption cutanée apparaissent, mais rien ne se passe dans le corps de l’autre. Le chat n’est pas la cause, seulement chez l’enfant les différents points critiques du niveau d’antigène. Cela se produit et les allergies héréditaires, et ce problème est innée.

Qu'est-ce que l'immunoglobuline E élevée signifie?

Certains types de leucocytes, appelés mastocytes ou labrocytes, sont recouverts d'immunoglobuline E. Il existe chez les enfants et les adultes. La fonction principale de cette substance est d'aider le système immunitaire à lutter contre les maladies infectieuses et allergiques. Chez une personne en bonne santé, cette composante sera maintenue dans le sang en quantité minimale. L'indice d'immunoglobuline doit être compris entre 30 et 240 µg / l.

Si la protéine globale chez un enfant dépasse la norme, elle peut signaler des maladies telles que:

  • rhume des foins ou urticaire;
  • infection parasitaire;
  • rhinite allergique ou dermatite atopique;
  • asthme atopique ou intolérance alimentaire;
  • allergie aux médicaments ou syndrome de l'hyper immunoglobuline E;
  • myélome ou aplasie du thymus;
  • autres types de réactions allergiques.

Un taux réduit d'IgE chez un enfant peut signifier certaines tumeurs. Hypogammaglobulinémie ou ataxie et télangiectasie héréditaires possibles.

Comment traiter l'allergie aux protéines du lait de vache (CCM)?

L’une des plus courantes est l’allergie au lait de vache. Environ 3% des enfants de moins de 3 ans y sont sensibles. Comme il s’agit de la première protéine d’origine étrangère, elle pénètre dans le corps en quantité suffisante pour provoquer une réaction allergique, en particulier chez les enfants nourris artificiellement. Les bébés nourris au sein sont également sensibles à un allergène. Si le bébé est allergique, Komarovsky affirme que les produits à base de lait de vache devraient être exclus du régime alimentaire de la mère.

Vomir après avoir mangé est un symptôme assez commun, mais il existe également des réactions sous une forme plus sévère. Les allergies à la DMO peuvent également se manifester par des coliques, une augmentation de la formation de gaz, une dermatite atopique, des éruptions cutanées, des démangeaisons, une peau sèche et un comportement simplement inquiétant.

Symptômes évidents, en cas d'allergie aux protéines du lait de vache, Komarovsky appelle urticaire ou activité respiratoire altérée. Ces signes apparaissent immédiatement après avoir consommé des produits laitiers.

Fondamentalement, les enfants allergiques au lait de vache ont d'autres lait, c'est pourquoi il est nécessaire d'exclure le lait de chèvre et le lait de brebis.

Comme la formation du système immunitaire chez la plupart des enfants, la maladie disparaît. À l'avenir, avant d'introduire des produits laitiers dans l'alimentation, il est préférable de pré-tester un allergène.

Traitement de l'urticaire chez le nourrisson sous la forme de joues rouges, d'une éruption cutanée sur le visage et le corps

Afin de commencer le traitement de l'urticaire, vous devez connaître certains points:

  1. Prendre en compte les symptômes de la maladie.
  2. Effectuer les recherches et les analyses nécessaires.
  3. Identifiez les médicaments et les aliments consommés par l'enfant.
  4. Identifier la présence de maladies survenues récemment et de maladies chroniques.

En cas d'allergie chez le nourrisson, comment traiter? Komarovsky pense que le traitement devrait commencer dès les premiers signes d’une réaction allergique. Il est nécessaire de consulter un spécialiste. Le traitement doit être dirigé vers:

  • déterminer les causes de l'urticaire au moyen de tests et de tests d'allergie;
  • éliminer l'antigène;
  • détecter ou éliminer les maladies chroniques;
  • pour éliminer le processus inflammatoire, appliquez un traitement antihistaminique;
  • réduire les poches en utilisant des diurétiques;
  • préparations absorbantes pour nettoyer le corps;
  • éliminer les démangeaisons;
  • effectuer des procédures de nettoyage et d'hygiène régulières;
  • introduire un régime alimentaire spécial.

Le traitement peut être divisé en étapes:

  • cessation de l'influence de l'antigène. L'allergène est éliminé de l'organisme à la suite de l'utilisation de laxatifs et de la consommation de grandes quantités de liquide.
  • nettoyage Si l’allergie est provoquée par la nourriture, utilisez un lavement nettoyant qui est efficace au tout début de l’attaque;
  • L'utilisation de médicaments est un traitement symptomatique et étiologique.
  • Si l'urticaire chez les enfants, Komarovsky dit que vous devez suivre un régime.

Comment guérir les allergies alimentaires à un mélange avec fièvre et vomissements?

Pour soigner les allergies alimentaires aux aliments pour bébés, il est d'abord nécessaire de remplacer le mélange. Avant de déterminer ce qu'est exactement un allergène, vous devez choisir un mélange dans lequel ce composant est absent.

La différence entre les symptômes d’une réaction allergique et une surdose de vitamine D

Symptômes résultant d'une overdose de vitamine D:

  • troubles du sommeil;
  • irritabilité, anxiété, larmoiement accru;
  • troubles des selles.

La manifestation des allergies - urticaire, peau sèche, acné nouveau-né.

Malheureusement, malgré la manifestation de symptômes similaires, les parents et les médecins ne tiennent souvent pas compte de la possibilité d’une surdose de cette vitamine, mais recherchent des maladies supplémentaires et prescrivent un enfant pour des maux de ventre, divers sédatifs et des médicaments similaires susceptibles de nuire à la santé du bébé.

Comment guérir la rhinite allergique, la toux et l'essoufflement si vous êtes allergique à la poussière domestique?

Si un enfant présente des manifestations d’allergie à la poussière dite de bibliothèque, les livres doivent être retirés de la chambre des enfants.

Vous ne pouvez pas accrocher de tapis sur les murs, poser la piste sur le sol, car ce sont les principaux dépoussiéreurs.

Il est conseillé d'enlever les rideaux épais, en suspendant les rideaux faciles à laver. Les oreillers ne doivent être utilisés qu'avec des charges synthétiques.

Chaque jour, faites le ménage, essuyez les meubles et épongez le sol.

Changer la literie souvent, plusieurs fois par semaine. La lingerie doit être repassée au fer chaud des deux côtés.

Aussi avec l'aide de médicaments, vous pouvez vous débarrasser des attaques d'allergie.

Les préparations doivent être prescrites par un médecin, individuellement.

Que faire lorsque la réaction chez les nourrissons, les enfants de 2 à 3 ans sur un chat?

La méthode radicale consiste à retirer le chat de la maison, car en cas d'allergie pulmonaire, on ne peut parler de traitement médicamenteux sans exclure le contact avec l'allergène. Si les réactions allergiques ne sont pas très prononcées, vous pouvez faire appel à un médecin, choisir un médicament spécial anti-allergique et supprimer également les tapis, peluches et autres dépôts de poussière et d’allergènes.

Peut-il y avoir une allergie pendant la dentition?

Une éruption cutanée a trois causes principales: une réaction allergique, une infection et une maladie du sang. Mais ils ne sont pas directement liés à la poussée dentaire, bien qu'ils puissent se produire en même temps. Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'associer l'éruption cutanée aux dents et d'aller chez le médecin pour déterminer la véritable cause.

Le gluconate de calcium ou la coquille d’œuf aide-t-il à prévenir les réactions allergiques?

Ni le gluconate de calcium ni la coquille d’œuf n’aident à soulager les allergies, mais lorsque le corps du bébé est affaibli par des processus inflammatoires durant la poussée dentaire ou la progression de la maladie, une carence en calcium peut survenir, ce qui augmente les symptômes de l’allergie. C'est pour cette raison que le Dr. Komarovsky recommande que des aliments contenant du calcium, notamment des coquilles d'œufs et du gluconate de calcium, soient ajoutés à la nourriture de ces enfants.

Traitement d'un enfant de moins d'un an souffrant d'allergies sous forme d'œdème et de congestion nasale sans morve

Si la cause de la congestion nasale sèche et de l'œdème chez un enfant était une allergie, ce que le médecin a confirmé, ainsi que des tests de laboratoire, le principal traitement, selon Komarovsky, consiste à isoler le bébé de l'allergène auquel l'organisme a réagi. De plus, les parents devraient exclure de l’alimentation les produits très allergènes, éliminer les poils d’animaux, éviter l’accumulation de poussière et ne pas utiliser de produits chimiques domestiques contenant du chlore. Pour sortir du froid, portez le bébé avec précaution, mais n'abusez pas des vêtements, ne terminez pas.

Diathèse - qu'est-ce que c'est?

Le docteur Komarovsky, pédiatre ukrainien de renom et animateur de télévision pour des programmes sur les maladies et affections infantiles, n'aime pas utiliser ce terme. Le diagnostic de "diathèse" n’est donné aux bébés que dans notre pays. Les médecins d'autres pays développés ne connaissent pas ce concept. Si vous comprenez le sens de ce terme, il s'avère que son utilisation est vraiment injustifiée. Du grec, «diathèse» se traduit par «inclination à quelque chose». Dans notre cas, c'est une tendance aux allergies. La propension ou la prédisposition n'est pas une maladie, c'est une caractéristique congénitale du corps humain. Par conséquent, une prédisposition ne peut pas être diagnostiquée et ne peut être guérie.

En cas de réactions allergiques chez les nouveau-nés, Komarovsky recommande l'utilisation d'un terme international - dermatite allergique.

Qu'est-ce que la dermatite allergique?

La dermatite allergique est une inflammation de la peau à caractère allergique. L'inflammation est la réponse du corps à l'ingestion d'un allergène infantile, un allergène. Un allergène peut entrer dans le corps de trois manières:

  1. Avec de la nourriture.
  2. Inhalation d'air contenant des allergènes.
  3. Par contact (en cas de contact cutané avec des agents allergènes).

Dermatite allergique de contact et méthodes de traitement

La dermatite de contact est considérée comme le type d'allergie le plus courant chez les enfants de la première année de vie. Un enfant est né récemment et il est entouré d'un grand nombre d'objets inconnus, dont beaucoup peuvent être dangereux pour sa peau délicate.

Comme les allergènes agissent le plus souvent:

  1. Le chlore contenu dans l'eau du robinet.
  2. La sueur de l'enfant.
  3. Produits chimiques ménagers: détergents à lessive, produits de rinçage et assouplissants, savons solides et liquides, shampoings, produits de bain, etc.
  4. Soins cosmétiques pour enfants: crèmes, onguents, huiles, poudres, etc.
  5. Teint les vêtements.
  6. Enzymes contenues dans les matières fécales.

Beaucoup de mères, ayant remarqué une éruption cutanée sur la peau d'un enfant, commencent à acheter diverses crèmes, onguents, baignent les bébés dans une décoction d'herbes médicinales. Tout cela n’apporte pas l’effet recherché, car la règle principale de la gestion des allergies n’est pas respectée - l’identification et l’élimination de l’allergène.

Si vous arrêtez de contacter la peau de l'enfant avec l'allergène, aucun traitement supplémentaire ne sera nécessaire!

Dr. Komarovsky recommande d'appliquer les règles suivantes dans la prise en charge des enfants de moins d'un an:

  1. Après le prochain bain, rincez-le au préalable avec de l'eau bouillie et laissez-le refroidir à une température confortable avec de l'eau. Ceci est facile à faire en faisant bouillir environ 2 litres d'eau dans la bouilloire. À l'ébullition, le chlore s'évapore. Dans le même but, rincez les choses lavées de la manière habituelle dans de l’eau bouillie.
  1. Surveiller l'hygiène de la peau de l'enfant, en évitant l'apparition de sueur. La sueur contient un grand nombre d'oligo-éléments, y compris le chlore, irritant pour la peau. Pour ce faire, portez le bébé aux intempéries, surveillez la température et l'humidité de la pièce.
  2. Vêtements pour enfants, choisissez principalement des teintures blanches et brillantes irritent souvent la peau.
  3. Les matières fécales peuvent contenir un grand nombre d'enzymes pouvant agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez acheter des couches de bonne qualité, qui ont un taux d'absorption maximal.
  4. Lisez attentivement les compositions des produits de soins pour nouveau-nés, ne les utilisez pas inutilement.

Comme vous pouvez le constater, le traitement ne nécessite pas l'utilisation de médicaments, il vous suffit de normaliser les paramètres du mode de vie de l'enfant.

Qu'est ce que c'est

Une allergie est une réponse inadéquate d'un organisme à un antigène particulier. Sentant une menace, le corps de l’enfant forme une armée de défense - des anticorps qui, lorsqu’ils se heurtent aux antigènes protéiques, provoquent les mêmes symptômes que chaque mère connaît parfaitement - les yeux de l’enfant s’arrosent, une éruption cutanée apparaît sur les joues, les jambes et les mains sur la miette congestion nasale sans toux froide, sèche et épuisante.

Les allergies chez les enfants sont de plusieurs types.

Nourriture

Cela se produit lorsque vous mangez certains aliments riches en antigènes. Le plus souvent, le nourrisson réagit à la protéine de vache, à l'une ou l'autre préparation lactée adaptée, très rarement même au lait maternel. Les enfants plus âgés ont souvent des allergies aux œufs, au sucre, aux agrumes et même au sarrasin et au thé au citron.

Médicament

Ce type d'allergie survient avec certains médicaments et peut également se développer avec un traitement à long terme avec le même médicament. L'allergie se manifeste souvent après un traitement aux antibiotiques, elle se développe sur le fond d'une dysbactériose.

Contact avec la peau

La dermatite atopique apparaît généralement en réponse à certains composants chimiques inclus dans les compositions cosmétiques, savons, shampoings, crèmes, colorants utilisés par les fabricants de vêtements pour enfants, produits chimiques ménagers utilisés par une mère à la maison ou un nettoyant à la maternelle ou à l’école.

Allergies aux animaux et aux plantes

Ce sont les types les moins étudiés et en même temps les plus courants. Le plus souvent, les enfants ont une réaction malsaine envers les chats et les chiens, moins souvent contre les rongeurs (hamsters et cobayes) et les oiseaux. Une telle allergie est riche en fiction, ses symptômes vont de la rhinite allergique au larmoiement et à la toux. La pollinose (une allergie au pollen, à la floraison) se produit aussi assez souvent, mais ses manifestations sont généralement plus constantes - ce sont des problèmes respiratoires.

Allergie croisée

Maladie causée par plusieurs antigènes. Cela se produit généralement lorsque la saison de floraison d’une plante se termine (par exemple, l’aulne) et que la saison commence immédiatement pour une autre plante nuisible au corps de l’enfant (bouleau ou peuplier). De plus, certaines plantes créent un duo très dangereux avec certains aliments. Vous pouvez en apprendre davantage sur les mois les plus «dangereux», lorsque le risque de développer une allergie croisée est le plus élevé, est disponible dans une table spéciale que chaque médecin a sur la table ou sur tout site Web consacré aux problèmes d'allergie.

Il n'y a pas d'antigène universel, aussi dangereux pour tous les enfants. Après tout, un enfant a un chat dans la maison, ce qui cause une éruption cutanée et un nez qui coule, alors que ce n’est pas le cas pour un autre. Ce n'est pas du tout un chat, mais le fait que les enfants ont un système immunitaire tout aussi immature et différentes «marques critiques» du niveau d'antigène. La tendance aux allergies est parfois héréditaire et, le plus souvent, il s’agit d’une caractéristique congénitale d’un bébé en particulier.

Traitement

Les médecins ont des schémas thérapeutiques standard pour une allergie particulière chez les enfants. Habituellement, après l'examen, qui comprend idéalement un test d'allergie (déterminant la substance spécifique provoquant la réaction), des antihistaminiques, un régime strict et un suivi médical constant sont prescrits. Souvent, le médecin se limite à une inspection visuelle et conseille immédiatement «Suprastin».

Dans le même temps, la médecine officielle estime qu’il est impossible de guérir les allergies jusqu’à la fin. Ce n'est vraiment qu'occasionnellement de traiter ses manifestations à l'aide des bons médicaments. L'avis de Yevgeny Komarovsky est quelque peu différent.

Et voici la version actuelle du transfert du Dr Komarovsky consacré aux allergies chez les enfants

Komarovsky sur les allergies

Yevgeny O. souligne que le nombre d'enfants souffrant d'allergies dans le monde augmente rapidement. En cela, bien sûr, il existe un «mérite» de la détérioration de la situation environnementale, les OGM, mais la raison principale, selon le médecin, réside dans les parents eux-mêmes. Un enfant avec une immunité saine ne répond pas à l'ingestion d'antigènes dans le corps, dit Komarovsky. Et l'immunité des bébés gâte les mères et les pères attentionnés.

Chez le nouveau-né, la défense immunitaire est toujours en cours de formation et les adultes l’interférent, nourrissant pour l’enfant, pour quelque raison que ce soit, divers médicaments. Même lorsque le bébé est capable de gérer lui-même la maladie (avec la grippe et les ARVI, avec des poussées dentaires, avec une légère rhinite), les mères inquiètes se précipitent pour s'égoutter dans le nez, donner une pilule ou un sirop, et certains s'efforcent encore de faire une injection, parce que La méthode de traitement est considérée comme réellement efficace.

Les parents étouffent les enfants plus chaud, se cachent du gel et de la chaleur, bourrent de force de la semoule ou une omelette en pensant qu'ils font de leur mieux. En fait, selon Evgeny Komarovsky, toutes ces actions affaiblissent de manière irréversible l’immunité du bébé. Et il n’est pas étonnant que la laine, le pollen ou d’autres antigènes, qui entourent beaucoup l’enfant, commencent tôt ou tard à «déclencher» des réactions négatives.

Traitement selon la méthode Komarovsky

Les allergies alimentaires, dit Komarovsky, ne nécessitent généralement pas de traitement. Il suffit d'exclure le produit auquel la réaction est apparue. Par exemple, l’allergie aux protéines de vache, qui se développe le plus souvent chez les enfants nourris au lait de vache trop tôt dans leur régime alimentaire, se retirera immédiatement après que la mère ait cessé de lui donner des aliments et du lait à base de lait. Il est possible de compenser les protéines nécessaires pour de tels enfants aux dépens de la viande, du foie. Un déficit en calcium dans le corps en croissance peut être compensé par l'administration de gluconate de calcium à l'enfant.

Pendant de nombreuses années de pratique médicale personnelle, Evgeny Komarovsky a publié sa liste personnelle des produits les plus allergènes. La voici:

  • Du lait
  • Œufs de poulet et de caille
  • Soja et produits en contenant.
  • Diverses noix (notamment les cacahuètes, les noix du Brésil et les noix de cajou).
  • Le blé
  • Fruits rouges (framboise, fraise).

Komarovsky souligne qu'avec les manifestations d'allergies alimentaires, ne donne aucun antihistaminique à l'enfant et ne subit de longs traitements. Il suffit de ne pas suralimenter l'enfant, de ne pas le forcer à manger, de ne donner à manger qu'à la demande personnelle du bébé, pour éviter les produits qui provoquent une réaction négative. Avec le temps, l'immunité deviendra plus forte et les antigènes ne seront plus terribles. L'enfant, comme on dit, "se débarrassera" de sa maladie et sera capable de manger n'importe quoi sans craindre de se couvrir d'une éruption cutanée de la tête aux pieds.

Allergie à la floraison et au pollen Komarovsky ne considère pas comme une raison de fermer l'enfant à la maison pendant tout le printemps et la moitié de la période estivale. Le médecin affirme que les parents d'un enfant sujet aux allergies saisonnières devraient simplement se préparer plus soigneusement au début de la période problématique de l'année. Un enfant devrait continuer à mener une vie normale, à aller se promener, à aller à l’école ou à la maternelle. Maman et Papa peuvent être amenés à prendre des antihistaminiques lorsque les manifestations de l’allergie sont assez fortes.

Le médecin recommande aux parents d’un tel bébé, lors de la période de floraison, d’exclure les voyages à la campagne pour la nature, les promenades matinales, lorsque la concentration de pollen dans l’air est très élevée, envoyez l’enfant deux fois par jour se laver et se laver les cheveux, achetez un humidificateur à la maison et effectuez le plus souvent un nettoyage humide sans substances chlorées..

Si un enfant réagit à des allergènes ménagers (détergents, produits cosmétiques, animaux), Komarovsky recommande de supprimer dès que possible la source d'antigènes de l'environnement de l'enfant et d'aspirer et de nettoyer minutieusement l'appartement, en particulier les tapis, les chaises et les jouets, car ils accumulent les allergènes plus activement. autres articles d'intérieur.

En cas d'éruption allergique, Evgeny Olegovich indique qu'un test cutané est obligatoire car les enfants peuvent avoir mille causes qui provoquent une telle réaction. Dès que l'allergène est installé, l'enfant aura besoin de médicaments topiques - pommades, gels, crèmes avec antihistaminiques et action antiprurigineuse.

Si l'éruption cutanée est prononcée et localisée dans le cou et le visage, associée à des poches, cela peut indiquer un œdème de Quincke débutant. Avec lui, aucun conseil n'est pertinent sauf d'appeler une ambulance. Un retard peut provoquer l’étouffement de l’enfant.

Si vous êtes allergique aux médicaments, arrêtez immédiatement de prendre les médicaments qui ont provoqué le trouble et informez votre médecin le plus rapidement possible. Il choisira un autre remède pour le traitement de la maladie sous-jacente et les symptômes de l'allergie aux médicaments disparaîtront.

À propos des médicaments

La pilule magique d'allergie n'existe pas, dit Komarovsky. Et chaque fois qu'il parle de ce problème, il souligne que les antihistaminiques (Tavegil, Suprastin, etc.), largement annoncés et tellement aimés par les médecins et les parents, provoquent des muqueuses sèches. La carence en calcium augmente les manifestations de l’allergie. C’est pourquoi les personnes allergiques exacerbent le plus souvent la maladie au cours de la croissance osseuse active, lorsque le corps consomme plus de calcium.

Par conséquent, le médecin recommande fortement d'introduire du gluconate de calcium ou une coquille d'œuf broyée dans l'alimentation de ces bébés.

Le traitement topique avec des onguents et des gels est très efficace et ne nuit pas à l'enfant. Certes, selon Evgeny Olegovich, ils n'éliminent que les symptômes externes sans affecter la cause du problème.

Komarovsky considère les hormones corticostéroïdes comme la meilleure option de traitement des manifestations cutanées de l’allergie.

http://zdorovo.live/allergiya/komarovskij-pro-allergiyu-u-detej.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes