Combien de temps dure une allergie chez les bébés?

Dernière mise à jour de l'article: 13.02.2019

Une fois dans ce monde, le nouveau-né a un organisme faible et pas complètement formé, dont le travail peut être affecté de manière négative par de nombreux facteurs externes. Certains bébés de naissance ont une forte immunité, mais la plupart doivent faire face à diverses difficultés jusqu'à ce que leur immunité soit plus forte. L'allergie est l'un des problèmes les plus courants chez les bébés de moins d'un an.

Des réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent se produire sur les poils d'animaux, le pollen, les composants chimiques des produits de nettoyage, les produits d'hygiène pour enfants (shampooings, gels), les composants des crèmes, lotions, poudres pour enfants, parfums et cosmétiques de la mère, etc. Mais dans 95% des cas, les allergies chez les nouveau-nés sont causées par des aliments.

Si le bébé est allaité, les allergènes peuvent être présents dans les aliments consommés par la mère. S'il est déjà sur le leurre, la réaction négative dans le corps peut se produire en raison des composants de la nourriture donnée à l'enfant.

Une mère qui allaite a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques. Son corps devrait recevoir des quantités suffisantes de volaille, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes. Mais il vaut mieux minimiser la consommation ou, en règle générale, il vaut mieux abandonner les fruits et légumes de couleur rouge orangé vif (betteraves, agrumes, tomates, fraises, etc.), le caviar de poisson, les noix, le chocolat, les produits contenant des conservateurs, des colorants et une teneur élevée en sucre.

Si l'enfant est nourri artificiellement, les protéines du lait de vache contenues dans le mélange peuvent agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez remplacer le mélange par un hypoallergénique spécial.

Les allergies au cours de prikorma peuvent être le résultat, comme la mauvaise dose du produit, et son intolérance individuelle. Il faut donc exclure l’allergène de l’alimentation de l’enfant et, au bout d’un moment, réessayer de l’introduire avec une petite dose, en surveillant attentivement la réaction du corps de l’enfant.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Traitement d'allergie

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

Prévention des allergies

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

http://rebenokrazvit.ru/rebenok-do-goda/bolezni/skolko-dlitsya-allergiya-u-grudnichka.html

Allergies alimentaires chez les nourrissons: symptômes, traitement et régime

Les allergies alimentaires sont une maladie commune chez les nourrissons. Après tout, le corps des enfants ne s'habitue qu'aux nouvelles conditions de la vie et n'accepte pas toujours les nouveaux produits. Fait intéressant, au cours des deux ou trois premières semaines, presque tous les bébés ont des taches rouges sur le visage. L'éruption se manifeste par les hormones de la mère, que le bébé reçoit dans l'utérus. Cependant, une telle allergie disparaît d'elle-même au cours du premier mois après la naissance et ne nécessite aucun traitement.

Les allergies alimentaires sont de nature différente et ne se manifestent pas uniquement sous la forme d'une éruption cutanée. Cette réaction doit être traitée avec un régime alimentaire spécial, dans de rares cas - à l'aide de médicaments. Cependant, rappelez-vous que seul un médecin peut prescrire des médicaments! L'automédication ne fait qu'aggraver le problème et entraîner des complications!

Symptômes d'allergie

Pour reconnaître les allergies alimentaires, vous devez savoir à quoi cela ressemble. Les symptômes peuvent être divisés en trois groupes, chacun présentant certains signes.

En outre, les bébés peuvent avoir des larmoiements et une irritation des yeux. Considérez que les symptômes dans la région des organes respiratoires et digestifs peuvent également parler d'autres problèmes. Par exemple, l'écoulement nasal et la toux sont également des symptômes du rhume et le trouble des selles est un empoisonnement. Les symptômes peuvent apparaître à la fois ensemble et séparément.

Pour diagnostiquer et guérir les allergies, consultez un médecin. Il déterminera le type de réaction allergique et l'agent pathogène, sélectionnera le régime alimentaire approprié et prescrira le traitement. Pour en savoir plus sur les types d'allergies chez les nourrissons, lisez le lien https://vskormi.ru/problems-with-baby/allergiya-u-grudnichka-chto-delat/.

Quand les allergies alimentaires passent

De nombreuses mères qui allaitent se préoccupent du passage des allergies alimentaires chez les nourrissons. La défaite de la peau se manifeste dans les 1-2 heures suivant le contact avec un irritant. L'intestin réagit dans les deux jours suivant la consommation du produit. Si vous identifiez et éliminez immédiatement l'allergène de l'alimentation, les éruptions cutanées et les boutons disparaîtront en quelques heures. Mais les symptômes associés au travail du tractus gastro-intestinal, ne passeront pas immédiatement. En règle générale, le bébé sera inquiet pendant encore une à trois semaines.

Plusieurs facteurs ont une incidence sur le passage de l’allergie alimentaire d’un bébé:

  • Une partie de l'allergène qui est entré dans le corps du nourrisson;
  • À quelle vitesse le produit allergène est-il exclu du régime?
  • Le traitement est-il efficace et bien choisi?
  • L'état du système immunitaire. Plus l'immunité du bébé est forte, plus la réaction allergique passera vite.

Les allergies alimentaires se manifestent chez les enfants de moins de deux ans. Le plus souvent, il s'agit d'une réaction aux œufs et au lait de vache, aux légumes colorés. À trois ou quatre ans, plus de 90% des bébés eux-mêmes sont allergiques à ces produits. Mais les allergies aux fruits de mer, au poisson et aux cacahuètes restent souvent jusqu'à la fin de la vie. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas d'introduire de tels aliments dans le régime alimentaire d'une mère allaitante au cours des 8 à 10 premiers mois de lactation et de donner des suppléments aux enfants jusqu'à l'âge de deux ans.

Comment aider bébé

Commencer le traitement en excluant le produit allergène du menu et en élaborant un régime alimentaire adapté à la mère. Les protéines, le lait de vache, les œufs de poule et les légumes colorés présentent souvent une réaction négative chez les nourrissons. Dans ce cas, aidera régime hypoallergénique, dont les principes peuvent être trouvés ici.

Lorsqu'il est impossible de déterminer quel type d'aliments un bébé a une réaction négative, éliminez tous les allergènes potentiels de l'alimentation pendant deux semaines. Ensuite, les produits sont progressivement introduits dans le menu, un à un, pas plus souvent que dans deux ou trois jours.

Parfois, un médicament est prescrit à un enfant. Les préparations ne sont prescrites que par un médecin! Enterosgel est utilisé pour soulager les démangeaisons, les boutons et les éruptions cutanées. Ceci est un coffre-fort pour les pâtes pour nourrissons qui élimine les toxines et nettoie le corps. À partir d'un mois, vous pouvez appliquer le gel Fenistil. Cependant, il ne convient pas aux zones cutanées étendues et enflammées.

Pour éliminer les larmoiements et les irritations oculaires, les nourrissons de Zyrtec sont prescrits aux nourrissons dès l'âge d'un mois, après six mois - gouttes de Fenistil. Considérez que la dernière cause un effet secondaire important. En cas de violation du système digestif, vous pouvez prendre du charbon activé.

Il n'est pas recommandé de donner aux enfants Suprastin, Tavegil et d'autres antihistaminiques puissants. Ils soulagent rapidement et efficacement une réaction allergique, mais l'effet de tels fonds est transmis très rapidement. L'utilisation fréquente de tels comprimés entraîne une forte réaction indésirable, parmi laquelle une perturbation du fonctionnement des cellules nerveuses, des vertiges et une perte de coordination, une léthargie.

Pour les enfants qui ont une alimentation mixte ou artificielle, vous devez choisir le bon mélange, qui ne devrait pas inclure de lait de vache. Lisez attentivement le contenu et étudiez l'emballage avant de l'acheter. Considérez que la supplémentation et la transition précoce vers des aliments complémentaires ont un effet négatif sur le bien-être et le développement de l'enfant! Quel mélange choisir pour le bébé, lisez l'article «Règles d'alimentation mixte».

Produits allergènes

Le plus souvent, une réaction allergique est provoquée par un aliment, qui contient des protéines. C'est du lait de vache, du chocolat et des céréales de lait. Les champignons et les noix, certaines variétés de poisson, le poulet et les œufs de poule, les agrumes, les produits de couleurs vives, la semoule sont également à risque.

Pour soulager les symptômes d'allergie, excluez les produits qui ne sont pas recommandés par les pédiatres. Examinons de plus près ce qui peut et ne doit pas être mangé par une mère qui allaite en cas d’allergie chez le nourrisson.

Vous pouvez:

  • Fromage cottage sans additifs;
  • Le kéfir;
  • Yaourt naturel;
  • Fromage à pâte dure;
  • Sarrasin, maïs et farine d'avoine sur de l'eau;
  • Fruits et légumes de couleur claire (courgettes, pommes de terre, pommes, brocolis, etc.);
  • Filet de bœuf et de dinde faible en gras;
  • Pêcher des variétés faibles en gras (sandre, cabillaud et merlu);
  • Légumes et beurre;
  • Compotes, jus, thé vert et eau de boisson;
  • Potages et bouillons.

Vous ne pouvez pas:

  • Champignons et noix;
  • Fromages à pâte molle;
  • Bouillie de lait;
  • Miel, chocolat et autres friandises;
  • Fruits de mer et caviar;
  • Poisson gras;
  • Fruits, baies et légumes de couleurs vives (tomates, poivrons, fraises, etc.);
  • Agrumes (citrons, oranges, kiwis, etc.);
  • Cornichons et cornichons;
  • Cacao et café;
  • Radis et radis, oignons et ail;
  • Cornichons et cornichons;
  • Produits avec conservateurs et colorants;
  • Restauration rapide et plats cuisinés;
  • Diverses sauces et épices, assaisonnements épicés;
  • Boissons gazeuses, kvas et alcool

Avec restriction:

  • Lait de vache entier;
  • Crème sure;
  • Des pâtes;
  • Poulet, porc et lapin;
  • Produits de boulangerie;
  • Sel et sucre;
  • Légumes crus;
  • Jus frais, dilués à moitié avec de l'eau;
  • La semoule;
  • Œufs de poule (en cas d’allergie aux protéines, remplacer par des cailles);
  • Thé noir

Au cours des trois ou quatre premiers mois de la vie, il est souhaitable que le bébé ne mange que des aliments cuits, cuits au four ou cuits. Retirez les aliments frits, trop gras et salés. Il est important que la mère qui allaite suive un régime de forte consommation d’alcool. Pour en savoir plus sur les principes nutritionnels de l'allaitement, consultez la page https://vskormi.ru/mama/chto-mojno-est-kormiaschei-mame/.

8 façons d'éviter les allergies alimentaires

  1. Au cours du premier mois de lactation, suivez un régime hypoallergénique. Si l'un des parents est allergique, augmentez la période à deux ou trois mois. Une telle maladie est souvent héritée. En outre, une allergie chez les nourrissons peut être un produit complètement différent de celui de maman ou de papa
  2. Lorsque le corps du nouveau-né s'adapte à de nouvelles conditions, introduisez progressivement de nouveaux aliments dans le régime alimentaire. Ne pas essayer plusieurs produits à la fois! Il est important de savoir quel type d'allergie alimentaire chez les nourrissons ayant une réaction négative;
  3. Pour la première fois, essayez une petite portion et veillez au bien-être du bébé pendant deux jours. En cas de réaction négative, éliminez le produit de l'alimentation pendant au moins un mois! Après quatre semaines, vous pouvez répéter la tentative d'introduction.
  4. Continuez à allaiter le plus longtemps possible. Le lait maternel - la meilleure prévention des allergies et autres maladies! Qu'il contienne les substances et éléments nécessaires au plein développement de l'enfant. En outre, le lait maternel forme et renforce le système immunitaire, prévient le développement de la maladie et convient mieux à la digestion du nourrisson;
  5. En cas d'alimentation mixte ou artificielle, choisissez le bon mélange! Il ne devrait pas contenir de protéines de vache et devrait être aussi approprié que possible pour l'enfant en termes de spécificité d'âge et de développement. Si le bébé a une allergie, changez le mélange.
  6. Le premier leurre ne commence pas avant six mois après l'accouchement. Tout d'abord, les bébés reçoivent des purées de légumes. Pour la préparation des premiers plats pour adultes, prenez des courgettes et du brocoli. Ce sont les légumes les plus sûrs pour les bébés. Le Dr. Komarovsky conseille de donner du fromage cottage et du kéfir au premier aliment, car les produits ressemblent à ceux du lait maternel. Considérez que chaque enfant est individuel. Essayez différents plats et voyez ce que le bébé aime. En savoir plus sur les règles du premier repas, lisez ici;
  7. Beaucoup de bébés sont allergiques à la bouillie, si elle est cuite avec du lait. Au cours des trois ou quatre premiers mois, les pédiatres recommandent de manger de la bouillie uniquement aux mères qui allaitent. Ensuite, l'eau peut être diluée avec du lait, en augmentant progressivement la dose de ce dernier. Komarovsky ne conseille pas du tout d'utiliser du lait de vache pendant les six premiers mois de l'allaitement. Lorsque vous attirez pour la première fois, donnez également à votre bébé la bouillie d'eau. À exclure de la semoule au menu, car elle contient du gluten allergène. La bouillie de lait et la semoule peuvent être administrées aux enfants à partir de un an;
  8. Maintenez un mode de vie sain avec votre enfant. Faites de la gymnastique pour les enfants et marchez souvent au grand air. Et nager avec le bébé va durcir le corps, renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies.

La liste des produits approuvés pour l'allaitement est très limitée. Cependant, même à partir d'un si petit nombre d'ingrédients, vous pouvez préparer des plats délicieux. Étendre et diversifier le régime alimentaire pendant l’allaitement aidera les recettes de l’article «Menu mère qui allaite».

N'oubliez pas que l'allergie chez le nourrisson n'est pas uniquement un aliment. Une réaction négative est causée par la poussière, les cosmétiques, les médicaments, la laine, etc. Il est important de garantir une vie hypoallergénique au bébé. Ne gardez pas d'animaux de compagnie et de fleurs à la maison, nettoyez tous les jours à l'eau, utilisez des poudres hypoallergéniques, du savon, d'autres produits chimiques ménagers et des produits d'hygiène. Utilisez une literie et des vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels. Les oreillers et les couvertures doivent être garnis d’un mastic sans danger, car les plumes sont également à l’origine d’allergies.

http://vskormi.ru/problems-with-baby/pischevaya-allerguya-u-grudnichka/

Quand le bébé a-t-il des allergies alimentaires?

Les allergies alimentaires sont une maladie commune chez les nourrissons. Après tout, le corps des enfants ne s'habitue qu'aux nouvelles conditions de la vie et n'accepte pas toujours les nouveaux produits. Fait intéressant, au cours des deux ou trois premières semaines, presque tous les bébés ont des taches rouges sur le visage. L'éruption se manifeste par les hormones de la mère, que le bébé reçoit dans l'utérus. Cependant, une telle allergie disparaît d'elle-même au cours du premier mois après la naissance et ne nécessite aucun traitement.

Les allergies alimentaires sont de nature différente et ne se manifestent pas uniquement sous la forme d'une éruption cutanée. Cette réaction doit être traitée avec un régime alimentaire spécial, dans de rares cas - à l'aide de médicaments. Cependant, rappelez-vous que seul un médecin peut prescrire des médicaments! L'automédication ne fait qu'aggraver le problème et entraîner des complications!

Symptômes d'allergie

Pour reconnaître les allergies alimentaires, vous devez savoir à quoi cela ressemble. Les symptômes peuvent être divisés en trois groupes, chacun présentant certains signes.

En outre, les bébés peuvent avoir des larmoiements et une irritation des yeux. Considérez que les symptômes dans la région des organes respiratoires et digestifs peuvent également parler d'autres problèmes. Par exemple, l'écoulement nasal et la toux sont également des symptômes du rhume et le trouble des selles est un empoisonnement. Les symptômes peuvent apparaître à la fois ensemble et séparément.

Pour diagnostiquer et guérir les allergies, consultez un médecin. Il déterminera le type de réaction allergique et l'agent pathogène, sélectionnera le régime alimentaire approprié et prescrira le traitement. En savoir plus sur les types d'allergies chez les nourrissons, lisez le lien.

Quand les allergies alimentaires passent

De nombreuses mères qui allaitent se préoccupent du passage des allergies alimentaires chez les nourrissons. La défaite de la peau se manifeste dans les 1-2 heures suivant le contact avec un irritant. L'intestin réagit dans les deux jours suivant la consommation du produit. Si vous identifiez et éliminez immédiatement l'allergène de l'alimentation, les éruptions cutanées et les boutons disparaîtront en quelques heures. Mais les symptômes associés au travail du tractus gastro-intestinal, ne passeront pas immédiatement. En règle générale, le bébé sera inquiet pendant encore une à trois semaines.

Plusieurs facteurs ont une incidence sur le passage de l’allergie alimentaire d’un bébé:

  • Une partie de l'allergène qui est entré dans le corps du nourrisson;
  • À quelle vitesse le produit allergène est-il exclu du régime?
  • Le traitement est-il efficace et bien choisi?
  • L'état du système immunitaire. Plus l'immunité du bébé est forte, plus la réaction allergique passera vite.

Les allergies alimentaires se manifestent chez les enfants de moins de deux ans. Le plus souvent, il s'agit d'une réaction aux œufs et au lait de vache, aux légumes colorés. À trois ou quatre ans, plus de 90% des bébés eux-mêmes sont allergiques à ces produits. Mais les allergies aux fruits de mer, au poisson et aux cacahuètes restent souvent jusqu'à la fin de la vie. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas d'introduire de tels aliments dans le régime alimentaire d'une mère allaitante au cours des 8 à 10 premiers mois de lactation et de donner des suppléments aux enfants jusqu'à l'âge de deux ans.

Comment aider bébé

Commencer le traitement en excluant le produit allergène du menu et en élaborant un régime alimentaire adapté à la mère. Les protéines, le lait de vache, les œufs de poule et les légumes colorés présentent souvent une réaction négative chez les nourrissons. Dans ce cas, aidera régime hypoallergénique, dont les principes peuvent être trouvés ici.

Lorsqu'il est impossible de déterminer quel type d'aliments un bébé a une réaction négative, éliminez tous les allergènes potentiels de l'alimentation pendant deux semaines. Ensuite, les produits sont progressivement introduits dans le menu, un à un, pas plus souvent que dans deux ou trois jours.

Parfois, un médicament est prescrit à un enfant. Les préparations ne sont prescrites que par un médecin! Enterosgel est utilisé pour soulager les démangeaisons, les boutons et les éruptions cutanées. Ceci est un coffre-fort pour les pâtes pour nourrissons qui élimine les toxines et nettoie le corps. À partir d'un mois, vous pouvez appliquer le gel Fenistil. Cependant, il ne convient pas aux zones cutanées étendues et enflammées.

Pour éliminer les larmoiements et les irritations oculaires, les nourrissons de Zyrtec sont prescrits aux nourrissons dès l'âge d'un mois, après six mois - gouttes de Fenistil. Considérez que la dernière cause un effet secondaire important. En cas de violation du système digestif, vous pouvez prendre du charbon activé.

Il n'est pas recommandé de donner aux enfants Suprastin, Tavegil et d'autres antihistaminiques puissants. Ils soulagent rapidement et efficacement une réaction allergique, mais l'effet de tels fonds est transmis très rapidement. L'utilisation fréquente de tels comprimés entraîne une forte réaction indésirable, parmi laquelle une perturbation du fonctionnement des cellules nerveuses, des vertiges et une perte de coordination, une léthargie.

Pour les enfants qui ont une alimentation mixte ou artificielle, vous devez choisir le bon mélange, qui ne devrait pas inclure de lait de vache. Lisez attentivement le contenu et étudiez l'emballage avant de l'acheter. Considérez que la supplémentation et la transition précoce vers des aliments complémentaires ont un effet négatif sur le bien-être et le développement de l'enfant! Quel mélange choisir pour le bébé, lisez l'article «Règles d'alimentation mixte».

Produits allergènes

Le plus souvent, une réaction allergique est provoquée par un aliment, qui contient des protéines. C'est du lait de vache, du chocolat et des céréales de lait. Les champignons et les noix, certaines variétés de poisson, le poulet et les œufs de poule, les agrumes, les produits de couleurs vives, la semoule sont également à risque.

Pour soulager les symptômes d'allergie, excluez les produits qui ne sont pas recommandés par les pédiatres. Examinons de plus près ce qui peut et ne doit pas être mangé par une mère qui allaite en cas d’allergie chez le nourrisson.

Vous pouvez:

  • Fromage cottage sans additifs;
  • Le kéfir;
  • Yaourt naturel;
  • Fromage à pâte dure;
  • Sarrasin, maïs et farine d'avoine sur de l'eau;
  • Fruits et légumes de couleur claire (courgettes, pommes de terre, pommes, brocolis, etc.);
  • Filet de bœuf et de dinde faible en gras;
  • Pêcher des variétés faibles en gras (sandre, cabillaud et merlu);
  • Légumes et beurre;
  • Compotes, jus, thé vert et eau de boisson;
  • Potages et bouillons.

Vous ne pouvez pas:

  • Champignons et noix;
  • Fromages à pâte molle;
  • Bouillie de lait;
  • Miel, chocolat et autres friandises;
  • Fruits de mer et caviar;
  • Poisson gras;
  • Fruits, baies et légumes de couleurs vives (tomates, poivrons, fraises, etc.);
  • Agrumes (citrons, oranges, kiwis, etc.);
  • Cornichons et cornichons;
  • Cacao et café;
  • Radis et radis, oignons et ail;
  • Cornichons et cornichons;
  • Produits avec conservateurs et colorants;
  • Restauration rapide et plats cuisinés;
  • Diverses sauces et épices, assaisonnements épicés;
  • Boissons gazeuses, kvas et alcool

Avec restriction:

  • Lait de vache entier;
  • Crème sure;
  • Des pâtes;
  • Poulet, porc et lapin;
  • Produits de boulangerie;
  • Sel et sucre;
  • Légumes crus;
  • Jus frais, dilués à moitié avec de l'eau;
  • La semoule;
  • Œufs de poule (en cas d’allergie aux protéines, remplacer par des cailles);
  • Thé noir

Au cours des trois ou quatre premiers mois de la vie, il est souhaitable que le bébé ne mange que des aliments cuits, cuits au four ou cuits. Retirez les aliments frits, trop gras et salés. Il est important que la mère qui allaite suive un régime de forte consommation d’alcool. Pour en savoir plus sur les principes de nutrition pendant l'allaitement, lisez le lien.

8 façons d'éviter les allergies alimentaires

  1. Au cours du premier mois de lactation, suivez un régime hypoallergénique. Si l'un des parents est allergique, augmentez la période à deux ou trois mois. Une telle maladie est souvent héritée. En outre, une allergie chez les nourrissons peut être un produit complètement différent de celui de maman ou de papa
  2. Lorsque le corps du nouveau-né s'adapte à de nouvelles conditions, introduisez progressivement de nouveaux aliments dans le régime alimentaire. Ne pas essayer plusieurs produits à la fois! Il est important de savoir quel type d'allergie alimentaire chez les nourrissons ayant une réaction négative;
  3. Pour la première fois, essayez une petite portion et veillez au bien-être du bébé pendant deux jours. En cas de réaction négative, éliminez le produit de l'alimentation pendant au moins un mois! Après quatre semaines, vous pouvez répéter la tentative d'introduction.
  4. Continuez à allaiter le plus longtemps possible. Le lait maternel - la meilleure prévention des allergies et autres maladies! Qu'il contienne les substances et éléments nécessaires au plein développement de l'enfant. En outre, le lait maternel forme et renforce le système immunitaire, prévient le développement de la maladie et convient mieux à la digestion du nourrisson;
  5. En cas d'alimentation mixte ou artificielle, choisissez le bon mélange! Il ne devrait pas contenir de protéines de vache et devrait être aussi approprié que possible pour l'enfant en termes de spécificité d'âge et de développement. Si le bébé a une allergie, changez le mélange.
  6. Le premier leurre ne commence pas avant six mois après l'accouchement. Tout d'abord, les bébés reçoivent des purées de légumes. Pour la préparation des premiers plats pour adultes, prenez des courgettes et du brocoli. Ce sont les légumes les plus sûrs pour les bébés. Le Dr. Komarovsky conseille de donner du fromage cottage et du kéfir au premier aliment, car les produits ressemblent à ceux du lait maternel. Considérez que chaque enfant est individuel. Essayez différents plats et voyez ce que le bébé aime. En savoir plus sur les règles du premier repas, lisez ici;
  7. Beaucoup de bébés sont allergiques à la bouillie, si elle est cuite avec du lait. Au cours des trois ou quatre premiers mois, les pédiatres recommandent de manger de la bouillie uniquement aux mères qui allaitent. Ensuite, l'eau peut être diluée avec du lait, en augmentant progressivement la dose de ce dernier. Komarovsky ne conseille pas du tout d'utiliser du lait de vache pendant les six premiers mois de l'allaitement. Lorsque vous attirez pour la première fois, donnez également à votre bébé la bouillie d'eau. À exclure de la semoule au menu, car elle contient du gluten allergène. La bouillie de lait et la semoule peuvent être administrées aux enfants à partir de un an;
  8. Maintenez un mode de vie sain avec votre enfant. Faites de la gymnastique pour les enfants et marchez souvent au grand air. Et nager avec le bébé va durcir le corps, renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies.

La liste des produits approuvés pour l'allaitement est très limitée. Cependant, même à partir d'un si petit nombre d'ingrédients, vous pouvez préparer des plats délicieux. Étendre et diversifier le régime alimentaire pendant l’allaitement aidera les recettes de l’article «Menu mère qui allaite».

N'oubliez pas que l'allergie chez le nourrisson n'est pas uniquement un aliment. Une réaction négative est causée par la poussière, les cosmétiques, les médicaments, la laine, etc. Il est important de garantir une vie hypoallergénique au bébé. Ne gardez pas d'animaux de compagnie et de fleurs à la maison, nettoyez tous les jours à l'eau, utilisez des poudres hypoallergéniques, du savon, d'autres produits chimiques ménagers et des produits d'hygiène. Utilisez une literie et des vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels. Les oreillers et les couvertures doivent être garnis d’un mastic sans danger, car les plumes sont également à l’origine d’allergies.

Abonnez-vous à notre groupe

Une fois dans ce monde, le nouveau-né a un organisme faible et pas complètement formé, dont le travail peut être affecté de manière négative par de nombreux facteurs externes. Certains bébés de naissance ont une forte immunité, mais la plupart doivent faire face à diverses difficultés jusqu'à ce que leur immunité soit plus forte. L'allergie est l'un des problèmes les plus courants chez les bébés de moins d'un an.

Des réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent se produire sur les poils d'animaux, le pollen, les composants chimiques des produits de nettoyage, les produits d'hygiène pour enfants (shampooings, gels), les composants des crèmes, lotions, poudres pour enfants, parfums et cosmétiques de la mère, etc. Mais dans 95% des cas, les allergies chez les nouveau-nés sont causées par des aliments.

Si le bébé est allaité, les allergènes peuvent être présents dans les aliments consommés par la mère. S'il est déjà sur le leurre, la réaction négative dans le corps peut se produire en raison des composants de la nourriture donnée à l'enfant.

Une mère qui allaite a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques. Son corps devrait recevoir des quantités suffisantes de volaille, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes. Mais il vaut mieux minimiser la consommation ou, en règle générale, il vaut mieux abandonner les fruits et légumes de couleur rouge orangé vif (betteraves, agrumes, tomates, fraises, etc.), le caviar de poisson, les noix, le chocolat, les produits contenant des conservateurs, des colorants et une teneur élevée en sucre.

Si l'enfant est nourri artificiellement, les protéines du lait de vache contenues dans le mélange peuvent agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez remplacer le mélange par un hypoallergénique spécial.

Les allergies au cours de prikorma peuvent être le résultat, comme la mauvaise dose du produit, et son intolérance individuelle. Il faut donc exclure l’allergène de l’alimentation de l’enfant et, au bout d’un moment, réessayer de l’introduire avec une petite dose, en surveillant attentivement la réaction du corps de l’enfant.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

Qu'est-ce que c'est - comme si la nourriture était assez bénigne et nourrie l'enfant selon la science, mais la voici - une éruption cutanée, une indigestion, des pleurs incessants... Oui, oui, c'est une allergie alimentaire chez les nourrissons.

Et maintenant, arrêtons cela plus en détail. Le traitement ici nécessite une intervention urgente, car l'intolérance de certains types de produits est loin d'être inoffensive.

Chemin des allergies: tout commence avec le berceau

Diathèse enflammée: éruption cutanée sur les joues, indigestion, réactions des organes respiratoires - voilà comment se manifestent les allergies aux aliments que les mères ont involontairement incluses dans l'alimentation de l'enfant.

La réaction violente s'explique par la prédisposition innée due au transport des antigènes HLA-A1, B8, Dw-3. Plusieurs facteurs ont un impact direct sur le lancement du processus de sensibilisation:

  • La nature de l'allergène lui-même.
  • Excès de polluants de la mère pendant la période prénatale: antibiotiques, colorants artificiels et agents de conservation, émissions industrielles.
  • L'âge auquel le corps a commencé à «connaître» une substance dangereuse: plus il est petit, plus le risque d'intolérance est élevé.
  • Posologie et fréquence des produits allergènes. Produits sans allergie pour les mères allaitantes ici.
  • L'état des muqueuses du tractus gastro-intestinal de l'enfant - la perméabilité pathologique de leurs membranes, l'affaiblissement de l'immunité locale.
  • Troubles prononcés de la microflore intestinale.

Même de très légères manifestations d'allergie alimentaire chez les nourrissons créent des conditions préalables au développement de maladies allergiques graves à l'avenir - c'est le principal danger de l'intolérance apparemment anodine de certains produits!

TOP-5 des allergènes les plus puissants Protéines de lait de vache

Le plus souvent, les allergies sont causées par des protéines animales. Des études ont mis en évidence une forte intolérance aux protéines de lait de vache - elle est retrouvée chez 90% des enfants allergiques. Dans le cadre de la boisson des enfants les plus aimés, il existe environ 20 antigènes pouvant provoquer une sensibilisation.

Les principales sources de problèmes sont:

Ovomukoid - le composant allergène principal du blanc d'oeuf. Il est difficile à digérer et conserve longtemps ses propriétés antigéniques dans l'intestin, favorisant ainsi la "lumière" couvante d'une allergie déjà développée. C'est pourquoi les pédiatres conseillent de ne donner que du jaune au bébé - c'est moins dangereux.

Le vieux présage populaire n'a pas pour ordre de donner aux enfants un plat de poisson jusqu'à un an - ils disent que le bébé sera muet ou commencera à parler très tard. Bien sûr, ce ne sont que des préjugés - le développement de la parole n’a aucun lien avec les boulettes de poisson.

Cependant, il est vraiment préférable de ne pas offrir de poisson aux jeunes enfants - la protéine M-paralbumine, qui fait partie de sa pulpe, peut provoquer les signes les plus durs d'allergie alimentaire chez les nourrissons. On estime que 99% des enfants allergiques ne tolèrent aucune journée de pêche.

Il semblerait que dangereux peut être dans un morceau de mie de blé ou de pain de seigle? Cependant, les nutritionnistes pour enfants affirment que certaines protéines végétales - le gluten, l'orgueil et l'avénine - peuvent déclencher une crise d'allergies alimentaires.

Méfiez-vous des fruits et des légumes - leurs protéines ont parfois un comportement très hostile envers l'organisme des enfants.

La nourriture pour bébé provenant de boîtes et de pots est pleine de colorants et d’autres additifs chimiques. Même si le bébé n'est pas allergique à la viande, aux sous-produits ou aux légumes, un pot de leurre acheté est tout à fait capable de provoquer une indigestion avec vomissements et diarrhée en raison des conservateurs contenus dans la purée.

La manifestation et les symptômes - cibles préférées des allergies alimentaires chez les nourrissons

La peau, le tractus gastro-intestinal, le système respiratoire et le système nerveux central sont les plus susceptibles et les plus touchés par les allergies alimentaires chez les nourrissons.

Peau: visage et corps

Les allergies alimentaires chez les nourrissons sur le visage sont très vives. Sur la peau sont clairement visibles:

  • Des éruptions qui démangent et pleurent - elles affectent les joues, le menton, le front;
  • Légères poches
  • Rouge.

Le bord rouge des lèvres est souvent impliqué dans le processus - il enflamme, craque et démange.

En plus des éruptions cutanées sur le visage, les nourrissons peuvent également présenter une irritation locale des zones sujettes à la transpiration des plis de la peau:

  • sur les membres
  • dans les hanches,
  • dans le pli périanal.

Estomac et intestins

Forme gastro-intestinale d'allergie alimentaire chez le nourrisson - comme l'appellent les médecins les complexes de symptômes, qui se développent en réponse du tractus gastro-intestinal à des allergènes qui viennent avec de la nourriture ou des boissons.

Il est difficile pour maman de ne pas remarquer les problèmes qui ont commencé avec le bébé après le repas mangé la veille:

  • Crampes intestinales dans l'abdomen chez un enfant souffrant de tension, de distension abdominale et de posture caractéristique - jambes repliées;
  • Vomissements moins d'une heure après avoir mangé:
  • Cri strident;
  • Diarrhée avec mucus vitreux.

Appelez immédiatement un médecin si les vomissements et la diarrhée sont multiples (plus de 5 à 6 fois par jour) et si du sang est visible dans les selles et le vomi! L'enfant doit être examiné par un médecin: lui seul peut comprendre ce qui se passe - une attaque d'allergie alimentaire ou une attaque d'infection intestinale. Les diagnostics sont différents, leur traitement est donc différent.

Le plus souvent, les allergies sont causées par des protéines animales.

Respiratoire et auditif

Les bronches et le nasopharynx peuvent également souffrir d'une attaque d'allergie alimentaire chez les nourrissons - les symptômes de leurs lésions ressemblent souvent à ceux d'un rhume:

  • rhinite (nez qui coule) avec libération de mucus clair,
  • l'otite,
  • toux sèche
  • dans les cas graves, bronchospasme.

Dans ce cas, il est possible de suspecter une intolérance alimentaire due à un manque de température - c'est absolument normal chez les personnes allergiques, bien que les phénomènes respiratoires atteignent une intensité considérable.

Système nerveux central

Avec la défaite des allergènes du SNC, l'attention est attirée sur l'excitabilité excessive du bébé ou sur une dépression, une léthargie et une fatigue rapide.

Les formes les plus redoutables d'allergies alimentaires

  1. Le choc anaphylactique est une forme rare mais redoutable de réaction allergique aux aliments. Elle se développe instantanément, caractérisée par une douleur très vive à l'abdomen, un œdème rapide du larynx et de la bouche, puis une asphyxie se développe en quelques minutes, une chute de pression et la mort si vous ne faites pas une injection à temps.
  2. L'œdème de Quincke fait également partie des réactions immédiates et, dans certains cas, il est presque aussi dangereux que l'anaphylaxie. Avec cette forme d'allergie, en quelques minutes, un gonflement important du tissu sous-cutané apparaît sur le visage, la bouche et les organes génitaux. Dans la plupart des cas, l'œdème de Quincke disparaît après quelques heures, mais une fin tragique est également possible.
    Si l'œdème se propage au larynx, l'enfant a du mal à respirer et à avaler. Une toux aboyante commence, puis le visage devient rouge et pâle, la pression diminue brusquement et la mort par suffocation se produit.

Si l’un des symptômes ci-dessus apparaît, appelez immédiatement l’ambulance - vous n’avez besoin que d’une assistance qualifiée. Seul, vous ne pouvez pas y faire face et pouvez perdre un temps précieux et votre enfant.

Afin de ne pas rater le début d'une réaction grave, observez attentivement l'état du bébé après avoir mangé. Pour ce faire, vous devez savoir à quel point l'allergie alimentaire chez le nourrisson se manifeste: ses premiers symptômes sont visibles au bout de quelques minutes - le corps d'un jeune enfant réagit si rapidement à la pénétration d'allergènes.

Répétez: si vous remarquez:

  • anxiété
  • tension et ballonnements
  • vomissements et diarrhée,
  • les éruptions cutanées sont une raison évidente de suspecter une intolérance alimentaire à la nourriture.

Allergie gastro-intestinale chez le nourrisson, ce qu'il faut faire, comment guérir: Enterosgel

Donc, c'est arrivé: le bébé avait des symptômes d'allergie après avoir mangé. Voici l'algorithme des toutes premières actions d'une mère ou d'un autre membre de la famille proche de l'enfant:

  1. Faire un lavement de nettoyage.
  2. En cas de vomissements graves et de diarrhée, arrosez votre bébé plus souvent avec de l'eau bouillie et une cuillère à thé.
  3. Donnez un verre à l'un des sorbants, dont l'utilisation est possible dans la pratique des enfants.

Le lavement est fait avec de l’eau légèrement tiède jusqu’à ce que la pureté de l’eau de lavage soit complète. En tant que bon absorbant, les pédiatres recommandent Enterosgel. En cas d'allergie alimentaire au nourrisson, il donne les meilleurs résultats en associant et en éliminant rapidement les substances du corps responsables d'intolérance alimentaire. Pour ce faire, une demi-cuillère à thé de médicament est dissoute dans de l'eau bouillie ou du lait maternel (un rapport de un à trois) et le bébé est arrosé six fois par jour, en fonction de la gravité des symptômes.

Attention: ne donnez pas le médicament au plus tôt une heure et demie après l’alimentation ou au même moment avant les repas.

Pour le traitement des allergies chez les nourrissons, les antihistaminiques sont recommandés - par exemple, la cétirizine en une dose de 5 gouttes une fois, pour soulager les démangeaisons et l’œdème. Cependant, il est préférable de ne pas le risquer vous-même, si une attaque d'allergie s'est produite pour le bébé pour la première fois. Appelez une ambulance pour que les experts confirment le caractère allergique de l'éruption cutanée et donnent le bon médicament à l'enfant.

Combien de temps durera l'allergie alimentaire chez les nourrissons? Il y a une règle ici: plus les symptômes sont exprimés facilement et plus tôt les mesures sont prises, plus tôt l'enfant retrouvera son état habituel. Généralement, les symptômes d'inconfort, d'estomac et de peau disparaissent en une semaine.

L’essentiel ici est de ne pas aggraver la situation en continuant de donner au bébé des aliments qui lui ont déjà causé l’intolérance une fois auparavant. Et encore une chose: le fait que les signes visibles d’allergie aient disparu n’indique pas encore un rétablissement complet. La récupération du corps après une attaque d'allergène nécessite plusieurs mois.

Les allergies sévères avec œdème du visage et du larynx sont traitées pendant longtemps, uniquement à l’hôpital et disparaissent au bout d’un mois environ, à condition que l’allergène soit identifié avec précision et que tous les produits en contenant soient totalement exclus du régime alimentaire de l’enfant.

Si la mère a remarqué que le bébé ne tolérait aucun de ces produits, la première chose à faire après avoir fourni des soins d'urgence et appelé une ambulance était de montrer l'enfant au pédiatre local et aux spécialistes spécialisés - allergologues et maladies infectieuses.

Ils détermineront les raisons de l'indisposition, si nécessaire, ils seront envoyés à l'hôpital ou ils indiqueront comment traiter les allergies alimentaires chez les nourrissons à la maison.

Recommandation médicale à domicile est: méfiez-vous des aliments! À cette fin, un régime dit d'élimination est prescrit, qui interdit tout aliment pouvant, au moins en théorie, causer l'intolérance.

La durée du cours est d’au moins un an et demi à deux ans: c’est la période au cours de laquelle l’allergie alimentaire du nourrisson disparaît complètement. Ensuite, le bébé peut être transféré à la nourriture habituelle.

Comment calculer le produit provocateur? Voici les règles simples:

  1. N'introduisez pas en même temps plus d'un nouveau produit - vous pourrez donc rapidement comprendre ce que l'enfant ne tolère pas.
  2. Surveillez son état pendant au moins une heure après avoir mangé: ce temps est généralement suffisant pour déclencher une attaque allergique.

Traitement à domicile: combien d’allergies traversent, débriefing

Vous avez appelé une ambulance ou géré des mesures ménagères simples - lavement et Enterosgel, puis vous avez montré le bébé au médecin, qui a posé un diagnostic précis d'allergie alimentaire chez les nourrissons. Comment guérir complètement pour que les crises ne se reproduisent plus?
Nous voulons mettre en garde contre les erreurs courantes.

  1. Certaines mères, après avoir reçu une recommandation du médecin d’utiliser telle ou telle drogue, l’annulent indépendamment à l’avance lorsque le bébé s’est amélioré et que tous les signes évidents d’allergie ont disparu.
    Le traitement doit être terminé pour faire face à la réaction inhabituelle du corps. Nous devrons tenir compte du fait que cela peut durer jusqu'à un an, alors soyez patient!
  2. Une autre erreur: sur le conseil d'amis ou de matériel sur Internet, ils essaient de lutter contre la diathèse en utilisant des onguents hormonaux.
    Les pommades et, en général, tous les médicaments sont prescrits exclusivement par un médecin - ils ne peuvent pas être achetés par vous-même, sont annulés à l'avance, ou la dose prescrite est augmentée ou réduite.
  3. Troisième erreur: un espoir injustifié pour les remèdes populaires et une peur panique du traitement de la toxicomanie. Il faut comprendre que les allergies sont un processus très complexe, qui implique non seulement la peau et les organes internes.
    Allergies - un coup puissant pour le système immunitaire. Pour le ramener à la normale, des mesures spéciales sont nécessaires. Les remèdes populaires sont inefficaces ici, et le régime alimentaire seul ne suffit pas. Ne refusez pas l'hospitalisation si elle est offerte!

Faites tout pour éviter de nouvelles attaques:

  1. Examinez attentivement les étiquettes des préparations pour nourrissons et des pots avec des aliments: elles peuvent contenir des composants allergènes.
  2. Ne donnez pas au bébé un repas interdit, peu importe sa méchanceté, en lui demandant une friandise.
  3. Essayez de ne nourrir que vous-même un enfant allergique: d'autres membres de la famille ou une nourrice sont parfois incroyablement légers.
  4. Si vous continuez à donner des soins temporaires au bébé, que vous partiez au travail ou que vous quittez de force, informez de manière convaincante et approfondie ceux qui s'occuperont du bébé, ce qu'il ne peut tout simplement pas donner.
  5. Assurez-vous de dresser une liste des produits interdits et de la placer à un endroit bien en vue.
  6. Lorsque le bébé a déjà commencé à ramper et à marcher, cachez les aliments afin qu’ils ne mangent pas un peu trop accidentellement.

Des informations supplémentaires sur les mesures préventives des allergies alimentaires des enfants dans cette vidéo:

Les allergies alimentaires - une maladie grave et dangereuse: soyez toujours sur vos gardes!

Les réactions allergiques chez les enfants sont de plus en plus courantes. Ceci est lié à l'abondance de produits allergènes, à un environnement médiocre et à un facteur héréditaire. Auparavant, cette maladie souffrait moins souvent et il y a une explication logique à cela: la majorité de la population vivait dans des zones rurales où la nourriture était exclusivement naturelle.

Maintenant, il existe de nombreux médicaments pour soulager les symptômes des allergies, la nutrition est ajustée par un régime alimentaire spécial. Ces méthodes améliorent la qualité de vie des enfants et des adultes allergiques et permettent de faire face efficacement aux attaques de la maladie.

Il ressemble à une éruption cutanée avec des allergies alimentaires chez les nourrissons

Causes des allergies alimentaires chez les enfants

L'allergie est la réponse du système immunitaire d'une personne à certaines substances. Ils ne sont pas dangereux, mais pour une raison quelconque, le corps les perçoit comme des extraterrestres et les combat activement. L'allergie chez les enfants survient pour diverses raisons:

  • L'état du système immunitaire. De nombreux facteurs externes affectent le corps des enfants, dont certains déclenchent une réponse immunitaire.
  • L'hérédité. Si les parents souffrent de réactions allergiques, leur probabilité d'apparition chez les enfants est très élevée.
  • Mauvaises conditions environnementales. Ce n’est un secret pour personne que l’état de l’écologie, surtout dans les villes, laisse beaucoup à désirer. Cela ne peut pas affecter la santé des enfants. À propos, les enfants allergiques qui grandissent dans les villages et les villages sont beaucoup plus petits qu'en ville. Ce fait s’explique par le fait que les enfants des zones rurales, dès leur plus jeune âge, sont en contact avec un très grand nombre d’allergènes potentiels (poils d’animaux, duvet d’oiseaux, pollen de plantes), auxquels le corps réagit de manière adéquate.
  • Facteurs intra-utérins. Hypoxie pendant la grossesse, nourriture riche en substances fortement allergisantes, tabagisme, consommation d'alcool et de drogues (effets du tabagisme pendant l'allaitement). Tous ces facteurs ont un effet extrêmement négatif sur le fœtus et provoquent divers troubles.

Quelles sont les causes des allergies chez les enfants:

  • Tout aliment peut provoquer de telles réactions. Les œufs de poule, le lait de vache, le chocolat, les noix, le soja, le poisson, les fruits de mer, les agrumes, les ananas, le miel, la moutarde, les fruits et légumes rouges, le bœuf, le café, etc. sont considérés comme les plus allergènes. Le système immunitaire réagit négativement aux protéines étrangères produits.
  • Médicaments. Théoriquement, tout médicament peut provoquer des allergies, mais les plus dangereux sont ceux contenant du sirop sucré ou des ingrédients végétaux. Il y a souvent une telle réaction aux antibiotiques et aux vitamines. C'est pourquoi de nombreux médicaments pour bébés se présentent sous forme de bougies.
  • L’allergie de contact est causée par le contact de certaines substances avec la peau du bébé. Il s’agit généralement de produits cosmétiques pour enfants, de matières synthétiques, de crèmes et de savons.
  • Allergies domestiques Elle est causée par la poussière, la laine et la salive d'animaux domestiques, des moyens chimiques pour nettoyer la maison ou la vaisselle, de la poudre à lessive, etc.
  • Allergies saisonnières Se pose sur le pollen, le duvet de peuplier. Les piqûres d'insectes peuvent également déclencher de telles réactions. Les abeilles et les guêpes sont particulièrement dangereuses, leurs piqûres causent un gonflement important. En règle générale, une telle allergie est associée à une intolérance au miel. Une réaction allergique au soleil et au froid.

Les nourrissons peuvent développer une réaction allergique même par temps froid

Comment se manifeste l'allergie alimentaire chez un nourrisson?

Avec les aliments, les allergènes pénètrent dans l'intestin, ils sont absorbés dans le sang et provoquent des symptômes caractéristiques. L'allergie se fait sentir par divers organes et systèmes. La réaction apparaît 1 à 2 heures après le contact avec la substance ou s’accumule progressivement avec une exposition prolongée et se manifeste plusieurs jours plus tard. Avec les allergies de contact, la réaction est perceptible immédiatement.

Comment comprendre qu'un nouveau-né a une réaction allergique, car il ne sait toujours pas ce qui le préoccupe? À quels signes les parents doivent-ils faire attention, y compris les enfants plus âgés? Les symptômes d'une réaction allergique sont les mêmes pour tout le monde:

  • l'enfant pleure souvent, est méchant, ne dort pas bien;
  • il a un mauvais appétit;
  • des éruptions cutanées pouvant provoquer des démangeaisons ou être mouillées sur le corps;
  • une éruption cutanée sur le visage, principalement autour de la bouche et sur les joues;
  • gonflement des muqueuses - rhinite allergique, conjonctivite, toux apparaît;
  • la peau se détache;
  • des écailles jaunâtres se forment sur la tête;
  • rougeur sur différentes parties du corps;
  • diarrhée, vomissements, flatulences excessives, régurgitations fréquentes;
  • Œdème de Quincke, choc anaphylactique lors d'une forte réaction du corps à un allergène.

Une réaction allergique chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an peut se manifester sous forme de couches, de vêtements synthétiques ou d'un mélange. Ceci doit être pris en compte lors de la détermination de l'allergène.

Essayons d'identifier l'allergène

Un allergologue devra établir un diagnostic précis. Le médecin doit s'assurer que l'enfant souffre réellement d'une allergie et non d'une autre maladie présentant des symptômes similaires (par exemple, infection à helminthes ou troubles du tractus gastro-intestinal). Quelles méthodes sont utilisées pour le diagnostic:

  • Inspection et interrogation des parents - lorsque les signes apparaissent, ce qu’ils expriment, leur apparence dépend-elle de l’utilisation de produits quelconques ou du contact avec des substances?
  • Le test cutané déterminera la substance à laquelle réagit le corps du bébé. Différents allergènes sont appliqués sur la peau avec un instrument médical tranchant et, en cas d'allergie, un gonflement ou une rougeur apparaissent à cet endroit après un certain temps. Comment faire des tests d'allergie peut être vu sur la photo.
  • Une analyse de sang montre le niveau d'immunoglobuline et la présence d'anticorps.

Le test cutané est effectué chez les enfants à partir de 5 ans. Cependant, cela ne donne pas toujours la réponse à la cause exacte de la réaction du système immunitaire de l’enfant. L'analyse révèle les allergènes les plus courants (œufs, lait, champignons, bactéries, poissons, venin d'abeille et guêpes, etc.) et, en théorie, une allergie peut survenir dans tous les domaines. Dans une telle situation, il est préférable que les parents s’appuient sur leurs propres observations sur l’état du bébé et soient attentifs à la préparation du régime.

Un test cutané aux allergènes est un test assez coûteux.

Traitement des allergies alimentaires chez les enfants

Pour guérir les allergies alimentaires, la première étape consiste à éliminer le contact avec l’allergène à l’origine de la réaction. Cela s'applique non seulement aux aliments, mais aussi aux produits chimiques, aux médicaments et aux cosmétiques. Si une allergie alimentaire se manifeste chez les nourrissons jusqu’à un an, tous les produits suspects doivent être retirés de l’alimentation de la mère (pour plus de détails, voir comment traiter l’allergie au lait chez un enfant de 2 ans?). Pendant la période d'exacerbation de la maladie, il est interdit d'introduire de nouveaux aliments comme aliments complémentaires.

L'allergologue pour enfants prescrira des médicaments pour éliminer les signes d'allergies et éliminer rapidement les agents pathogènes du corps. Le respect des exigences d'un spécialiste soulagera le bébé des manifestations de la maladie. Certaines réactions allergiques sont temporaires et disparaissent à mesure que l’immunité se renforce et que le système de fermentation est mature.

Aide d'urgence

Lorsque vous voyagez avec un enfant ou un pique-nique, assurez-vous que les antihistaminiques Fenistil, Zodak, Zyrtek ou autres sont intégrés dans la trousse de premiers soins, qui vous aideront à la fois en cas d’allergie légère et en tant que premiers soins pour l’oedème de Quincke avant l’arrivée de l’ambulance.

Cet état pathologique apparaît rarement chez les enfants qui n'ont jamais souffert d'allergies. En règle générale, l'œdème se développe lorsqu'il y a déjà eu des réactions à diverses substances et se traduit par un gonflement important de la bouche, du larynx et des organes génitaux. Les oreilles, les lèvres, les paupières et la langue augmentent de taille, la température augmente. Parfois, des vomissements, une paralysie, des convulsions sont possibles.

Le danger mortel est que le bébé puisse s'étouffer. Des symptômes similaires accompagnent le choc anaphylactique. Ils ajoutent de la mousse à la bouche, une cyanose des lèvres, un engourdissement du visage. Dans les premières minutes qui suivent l'apparition des symptômes, il est important de donner à l'enfant les allergies existantes et d'appeler une ambulance. Heureusement, de telles conditions sont rares, mais les parents d'allergies doivent savoir comment fournir les premiers soins à un enfant dans de telles situations.

Médicaments en pharmacie

Le choix des antihistaminiques dans la pharmacie est très vaste. Votre médecin déterminera le médicament qui convient à votre enfant et sélectionnera la posologie appropriée:

  • Suprastin. En plus de l'action principale, il possède également des propriétés anti-émétiques et soulage les spasmes. Cet outil est développé depuis longtemps et a de nombreux effets secondaires - somnolence, palpitations, muqueuses sèches, maux de tête. Autorisé aux enfants jusqu'à un an.
  • Diazolin Aussi un médicament de première génération. Il a un effet sédatif. Assigné aux enfants de l'année.
  • Zyrtec Le médicament est une nouvelle génération. Disponible en gouttes. L'effet sédatif ne possède pas et est autorisé à utiliser à partir de 6 mois.
  • Fenistil. Disponible en gouttes et sous forme de gel. Lorsqu'il est appliqué localement, il soulage les démangeaisons et élimine les rougeurs. Il peut être appliqué aux enfants à partir de 1 mois.
  • Baume Psilo Enlève la rougeur et le gonflement. Utilisé chez les enfants de 2 ans.
  • Diphenhydramine C'est un outil très puissant, il n'est donc utilisé chez les enfants (y compris les nouveau-nés) que dans des situations critiques, conformément aux instructions du médecin.

En plus des antihistaminiques, le médecin vous prescrira des enterosorbants, qui éliminent les substances allergènes de l'organisme:

  • Charbon actif;
  • Enterosgel;
  • Polysorb

Parfois, un lavement de nettoyage est requis. En cas de congestion nasale, vous pouvez faire goutte à goutte des gouttes vasoconstricteurs (Vibrocil, Nazivin).

Remèdes populaires

Il ne vaut pas la peine de traiter un enfant avec des médecines alternatives sans prescrire de médecin, car de nombreuses plantes médicinales sont de puissants allergènes. L'automédication peut conduire aux manifestations les plus fortes de l'allergie.

Les remèdes populaires soulagent les symptômes cutanés, soulagent les démangeaisons. Bien aider le bain avec une décoction de chélidoine, succession, camomille ou calendula. Cependant, il est possible de prendre de tels bains tous les 3 jours afin que le bébé ne présente pas de sécheresse excessive de la peau. Vous devriez commencer avec une seule plante pour déterminer si elle est allergique. Le temps passe progressivement de 5 à 15 minutes.

Vous pouvez dépenser des herbes médicinales en bouillon à friction - feuille de laurier, millepertuis, menthe, écorce de chêne. Le bouillon ne devrait pas être trop raide. Le traitement des zones touchées va soulager l'inflammation, guérir la peau, éliminer le pelage.

Les bains avec un ensemble spécifique d'herbes anti-inflammatoires vont soulager les symptômes d'allergie

L'alimentation comme condition préalable au traitement

Lorsque les allergies alimentaires sont très importantes, suivez un régime. Sans lui, aucun médicament ne sauvera le bébé des symptômes de la maladie. Quels produits peuvent être consommés par un enfant:

  • pain de seigle;
  • céréales - sarrasin, maïs, riz;
  • poulet, dinde, viande de lapin;
  • chou-fleur, courgettes, brocolis;
  • pommes vertes;
  • beurre, produits laitiers faibles en gras;
  • huile d'olive, de tournesol;
  • fruits secs et leur compote, rose sauvage.

Sont exclus du menu: œufs de poule, lait de vache, miel, café, chocolat, poisson, fruits rouges et autres aliments allergènes. Ceci s'applique également au régime alimentaire d'une mère allaitante, si une allergie s'est produite chez un nouveau-né.

Du régime alimentaire du bébé doivent être exclus les produits-allergènes

Les aliments doivent être cuits à la vapeur ou au four, le feu est autorisé. Pas besoin d'y ajouter des épices. Les produits doivent être frais, la conservation doit être exclue du régime. Pour que l’enfant reçoive toutes les vitamines et tous les nutriments nécessaires, préparez un menu complet avec un nutritionniste.

Lorsque le bébé commence tout juste à recevoir des aliments complémentaires, vous devez porter une attention particulière aux manifestations de réactions allergiques aux nouveaux produits. Maman est préférable d'avoir un journal alimentaire, où elle notera chaque jour tous les nouveaux produits que son enfant reçoit.

Les enfants sans allergie ne devraient pas être nourris avant 6 mois. Si le pédiatre insiste pour se nourrir en raison d'une prise de poids insuffisante, il est préférable de commencer avec des produits hypoallergéniques: purée de courgettes, chou-fleur, sarrasin et porridge de maïs. Donnez le nouveau produit le matin afin de ne pas oublier les symptômes des allergies et commencez toujours par une demi-cuillère à thé. Pour la première fois, les aliments potentiellement allergènes doivent être administrés entre 7 et 8 mois (viande, œufs, kéfir).

Si une réaction allergique se manifeste sous la forme d'éruptions cutanées, de démangeaisons, de rougeurs, d'écoulement nasal ou de larmoiement, un nouveau produit doit être retiré du menu. Avant d’essayer quelque chose de nouveau, attendez environ une semaine que les symptômes désagréables disparaissent.

Combien de temps faut-il pour que les symptômes disparaissent?

Dans la question, après combien de temps l'allergie chez les enfants va, tout dépend de la santé de l'enfant, du degré de dommage et de l'allergène qui a provoqué la réaction. Chez certains bébés, les symptômes sont faciles à traiter et disparaissent au bout de 3 à 5 jours, alors que d'autres souffrent pendant des mois et que leur état ne peut pas être traité correctement.

Les allergies alimentaires chez les nourrissons sont corrigées par le régime alimentaire d'une mère allaitante. À la maternité, elle reçoit une liste de produits dont la consommation est interdite dans les premiers mois (il est nécessaire d’exclure le café, le chocolat, le poisson, les fruits rouges). Pour entrer dans le régime alimentaire des aliments potentiellement allergènes ne devrait pas être plus tôt que 7-8 mois. Le traitement dépend en grande partie des parents - si toutes les recommandations du médecin sont suivies, si l'enfant reçoit les médicaments prescrits, s'il utilise des aliments interdits.

http://care-children.ru/allergiya/kogda-prohodit-u-grudnichka-pischevaya-allergiya.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes