Causes et traitement des allergies alimentaires chez les nourrissons

Les allergies à divers aliments peuvent se manifester non seulement chez les adultes, mais aussi chez les nourrissons de moins d'un an. Le plus souvent, dans ce cas, les allergènes entrent dans le corps de l’enfant par le lait maternel ou par des aliments complémentaires. L'allergie alimentaire chez les nourrissons est beaucoup plus difficile, contrairement à un adulte, donc dès le premier signe, vous devez commencer le traitement approprié et consulter un médecin. Alors, comment identifier correctement les symptômes et que faire dans ce cas?

Qui est à risque?

Les allergies les plus courantes chez les nourrissons dans les situations suivantes:

  1. Il y avait des signes de l'un des parents ou d'autres parents plus âgés. Si la maladie est diagnostiquée dans au moins un des cas, le risque pour le bébé augmente à 37%. Si les deux parents étaient dans leur enfance ou à l'âge adulte sont prédisposés à des réactions allergiques à certains produits, la chance de le prendre du bébé est encore plus élevé - environ 62%.
  2. Une mauvaise nutrition de la mère pendant la grossesse affecte également la condition du bébé. Tout d’abord, il s’agit des fruits et légumes de couleur rouge et orange, des produits laitiers, du chocolat, du miel. Les mauvaises habitudes et l'utilisation à long terme d'antibiotiques augmentent également les risques pour le nourrisson.
  3. Les maladies infectieuses subies dans la petite enfance, ainsi que le manque d'oxygène pendant la grossesse peuvent déclencher la manifestation d'allergies de gravité variable chez le bébé à l'avenir.
  4. Pendant l'allaitement, la mère utilise des produits allergènes.

Il est important de surveiller le fait que le bébé se mange lui-même. Les préparations pour nourrissons, ainsi qu'un changement constant de nutrition - une cause fréquente de réactions allergiques chez les nouveau-nés. Les nourrissons ne sont toujours pas en mesure de digérer complètement les aliments solides, et leur remplacement fréquent entraînera leur rejet.

La quantité d'allergènes, ainsi que l'état général du corps, affectent la rapidité avec laquelle la réaction aux stimuli chez les bébés se manifeste.

Principaux allergènes alimentaires

Chez les nourrissons, tout produit peut provoquer de graves allergies. Le degré de manifestation dépend de l'intolérance individuelle, de l'immunité et des caractéristiques génétiques. Il existe une liste de produits qui sont les allergènes les plus puissants:

  • des oeufs;
  • lait de vache;
  • chocolat sous n'importe quelle forme;
  • les noix;
  • chérie
  • baies et fruits rouges;
  • agrumes;
  • des fruits de mer;
  • œufs de poisson;
  • épices et épices.

Lorsque vous nourrissez votre mère, il est important de suivre votre propre régime et d'éviter la plupart des produits énumérés. La quantité manifeste d'allergies alimentaires dépend des caractéristiques individuelles du bébé, ainsi que de facteurs héréditaires.

Allergie au lait

L’un des types d’intolérance les plus répandus se retrouve dans un habitant de la planète sur quatre. La raison de la réaction est l'incapacité du corps du nouveau-né à absorber le lactose, une protéine du lait. Le lait le plus dangereux à cet égard est la vache, il contient deux douzaines d'allergènes. Cependant, même en cas d'intolérance au lactose, vous pouvez manger du lait en toute sécurité. Les bactéries du lait fermentées ont un effet bénéfique sur la microflore intestinale et le kéfir ou fromage cottage compensent le manque de calcium.

Les enfants présentant une alimentation artificielle présentent un risque d'allergie au lait deux fois plus élevé que les nourrissons.

Réaction protéique

Cela se produit très souvent, mais il est difficile de le reconnaître. La plupart des protéines se trouvent dans la viande et les noix. Par conséquent, si des symptômes apparaissent, elles doivent être exclues du régime alimentaire.

Allergies aux préparations pour nourrissons

Les réactions allergiques au mélange chez les nourrissons ne se produisent pas moins que le lait et les protéines. Par conséquent, pour ramasser de telles choses devrait être très soigneusement. Malheureusement, ni le prix ni la composition ne vous diront si un mélange particulier convient au bébé. Avec l'introduction d'aliments complémentaires, vous devez surveiller la réaction de l'enfant à chaque nouveau produit.

L'allergie au mélange ne se déclare pas immédiatement, souvent, les premiers symptômes n'apparaissent qu'une à deux semaines après le début de l'alimentation complémentaire.

Complexes de vitamines

Les vitamines ne doivent pas être administrées à un enfant sans l'avis d'un médecin et les tests nécessaires. L'excès dans le corps d'une substance entraîne souvent des manifestations d'allergie. Le moyen le plus sûr d’obtenir la quantité requise d’oligo-éléments par le biais de la nutrition naturelle plutôt que par des drogues synthétiques

Allergie au sarrasin

C'est très rare, mais il faut encore prendre en compte ce fait. Bien que les céréales soient incroyablement utiles et nutritives, elles peuvent provoquer une réaction allergique.

Aux premiers signes d'allergie, vous devriez consulter un médecin et l'éliminer de l'alimentation dès que possible.

Les signes et les réactions au sarrasin ne diffèrent pas de ceux standard.

Comment reconnaître les allergies

Plus la maladie est détectée tôt, plus il est facile et rapide de la traiter. Les réactions cutanées apparaissent en premier. Il est donc important de surveiller de près l'état de l'enfant, en particulier au début de l'alimentation. Alors, comment est l'allergie chez les nourrissons:

  • éruption cutanée localisée au visage;
  • éplucher;
  • transpiration;
  • vomissements et troubles des selles;
  • des croûtes sur la tête;
  • les coliques;
  • la rhinite;
  • larmoiement et rougeur des yeux;
  • dermatite

Les allergies alimentaires chez les nourrissons sont dangereuses car, en l’absence de traitement en temps voulu, elles entraînent diverses complications, notamment des pathologies graves.

Complications possibles

L'un des plus dangereux est l'angioedema. S'il a affecté les voies respiratoires, il est plein de suffocation. Avec une réaction très forte, un choc anaphylactique est possible, et si l'allergie est commencée et non traitée, elle entraîne une dermatite atopique et des maladies du système respiratoire telles que l'asthme bronchique.

Diagnostic de la maladie

Si le bébé présente les premiers symptômes, vous devez contacter un pédiatre, un allergologue et un nutritionniste. Lorsque les manifestations de la réaction s'expriment dans un complexe, l'hospitalisation du bébé est possible. Pour un diagnostic précis est nécessaire:

  • interviewer les parents;
  • identifier l'allergène;
  • inspecter l'enfant;
  • faire un test sanguin chez le bébé (la réaction augmentera la concentration d'éosinophiles et d'immunoglobuline E);
  • faire une échographie des organes internes pour exclure d'autres causes de réaction du tractus gastro-intestinal.

Pour identifier l'intolérance individuelle de certains aliments, une série de tests cutanés est effectuée. Cela vous permet de déterminer la liste des allergènes dans le futur pour exclure ces produits du régime alimentaire du nourrisson et de la mère si elle allaite.

Il est également utile de tenir un journal spécial indiquant où, combien et à quel moment l'enfant a été nourri et que la mère a elle-même mangée. Il est important d'indiquer non seulement la composition des plats, mais également leur mode de préparation, l'utilisation de certaines épices. Le journal doit également signaler les manifestations de réactions allergiques chez le bébé, y compris la qualité de la chaise et la fréquence des régurgitations.

Quand les allergies alimentaires passent

Les premiers symptômes d'allergies alimentaires apparaissent très rapidement chez les nourrissons. Les éruptions cutanées se produisent littéralement une heure après la consommation de l'allergène, mais l'intestin réagit plus lentement à l'irritant - en quelques jours. Si, toutefois, pour calculer le temps, après le passage de l’allergie chez le nourrisson, vous devrez faire preuve de patience. Se débarrasser complètement de tous les symptômes après l'exclusion des allergènes prend entre 1 et 3 semaines. La rapidité de la récupération dépend de toute une liste de facteurs:

  1. Le volume du stimulus qui est entré dans le corps.
  2. Comment rapidement remarqué les allergies et a commencé le traitement.
  3. Si l'irritant est exclu du régime et quand.
  4. Etat général de l'immunité. Plus le corps est en bonne santé, moins les réactions allergiques durent.

Les allergies alimentaires ont généralement lieu après l'âge de deux ans. La réaction allergique au lait, aux œufs, aux agrumes, au chocolat, etc., disparaît vers 3-4 ans, mais chez les poissons et les noix (en particulier les cacahuètes), elle est beaucoup plus grave et reste généralement à vie. Même une petite dose d'allergènes (et dans le cas du poisson, cela affecte également les odeurs) peut provoquer un œdème de Quincke et un choc anaphylactique à tout âge.

Comment traiter une pathologie chez un nourrisson

La chose la plus importante à faire avec les allergies alimentaires chez les nourrissons est de se débarrasser de l'irritant. À l'avenir, ne fera que guérir les symptômes. Pour ce faire, les médecins, après les examens nécessaires, prescrivent des pilules, des gouttes et des médicaments à usage externe.

Il est impossible de choisir soi-même des médicaments, ainsi que de commencer le traitement sans consulter un spécialiste.

La liste des médicaments comprend les médicaments suivants:

  1. Antihistaminiques. Utilisé pour soulager les symptômes d'allergies (éruptions cutanées, démangeaisons, gonflement). Pour le traitement des nourrissons ont utilisé des sirops et des gouttes.
  2. Médicaments antiallergéniques pour une utilisation en extérieur. Les gels et les onguents éliminent les démangeaisons.
  3. Absorbants Ajustez le travail du tube digestif et éliminez les toxines.
  4. Probiotiques. Conçu pour rétablir la microflore intestinale saine, améliorer la digestion.
  5. Pommade à base d'hormones. Utilisé uniquement tel que prescrit par un médecin et uniquement dans les cas les plus graves.

Des remèdes populaires pour éliminer rapidement les démangeaisons et les irritations aident les bains aux herbes pour le bébé.

La camomille et le calendula résistent bien à ces symptômes, mais même les herbes peuvent déclencher de nouvelles réactions allergiques. Afin de ne pas avoir de complications, avant d'utiliser les décoctions, vous devriez consulter votre médecin. Après examen, un spécialiste vous indiquera comment guérir les allergies chez un enfant sans complications ni conséquences.

Si la réaction n'est pas provoquée par la nourriture, mais est un effet secondaire de la prise du médicament, vous ne pouvez jamais vous soigner vous-même.

Mesures préventives

Les allergies durent plus longtemps et plus durement si d'autres facteurs provocateurs sont présents. Pour réduire les risques de réactions allergiques ou accélérer le traitement des symptômes existants, vous devez suivre un certain nombre de règles simples:

  1. Dans la pépinière, il convient de maintenir une température de l'air confortable, ne dépassant pas +20 degrés.
  2. L'humidité admissible dans la pièce où vit le bébé doit être d'au moins 50%.
  3. Il est conseillé de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers lors du lavage des sols dans la chambre de bébé et du linge de bébé.
  4. L'eau de baignade doit être filtrée et bouillie.
  5. Pour les soins, vous devez utiliser uniquement des produits d'hygiène hypoallergéniques sans parfum ni colorant brillant.
  6. Nettoyage humide régulier.
  7. Dans la pépinière, il ne devrait pas y avoir de tapis à poils longs et épais, de fleurs, de peluches. Ils accumulent rapidement la poussière.
  8. Les vêtements pour bébés doivent également être choisis correctement, la composition du tissu est meilleure et les couleurs subtiles.
  9. Seuls les jouets certifiés à partir de matériaux respectueux de l'environnement conviennent aux jeux.
  10. La mère pendant la période d'allaitement doit surveiller attentivement son régime alimentaire.
  11. Il est préférable de commencer à leurrer avec des produits naturels de haute qualité fabriqués sans produits chimiques ni agents de conservation.
  12. L'enfant doit subir des contrôles réguliers avec un pédiatre.
  13. S'il est encore très petit, il n'est pas recommandé de commencer les animaux, il est préférable d'attendre qu'il grandisse.

Afin de minimiser la tendance de l'enfant aux allergies, il est important d'éliminer complètement ou de minimiser tout contact avec des irritants potentiels au cours des 2-3 premières années de sa vie.

La prévention et des bilans de santé réguliers chez les pédiatres aideront à éviter les réactions indésirables. Si les signes d'allergies alimentaires se font encore sentir, il est nécessaire d'en déterminer la cause et de commencer le traitement aussitôt que possible.

http://allergyastop.ru/u-detej/prichiny-i-lechenie-pishhevoj-allergii-u-grudnichka.html

Signes avec photos et traitement de l'allergie alimentaire chez les nouveau-nés et les nourrissons: à quoi ressemblent les symptômes et quand les symptômes disparaissent-ils?

Le corps des nourrissons âgés de moins d'un an est encore trop sensible aux effets de facteurs externes. Par conséquent, les bébés de cet âge sont le plus souvent susceptibles de développer des réactions allergiques. Les nourrissons ont une allergie alimentaire particulièrement commune, qui apparaît dans la plupart des cas par la faute de la mère.

Si une femme pendant l’allaitement consomme des produits allergènes, il est probable qu’avec son lait des allergènes pénètrent dans le corps immature du bébé. Pour éviter le développement de cette maladie, chaque mère devrait savoir comment les allergies alimentaires se manifestent chez les nourrissons, combien de temps les allergènes potentiels sont éliminés de l'organisme, comment guérir et prévenir les allergies.

Symptômes d'allergies alimentaires avec des photos chez les bébés

Les symptômes de l'allergie alimentaire chez les nouveau-nés et les nourrissons sont divisés en 3 groupes:

  • lésions cutanées;
  • dysfonctionnement du système digestif;
  • défaillance du système respiratoire.

Les symptômes du premier type apparaissent comme suit:

  • éruptions cutanées sur la peau;
  • taches rouges sur tout le corps;
  • démangeaisons, desquamations et gerçures de la peau;
  • érythème fessier;
  • chaleur épineuse;
  • l'urticaire;
  • gonflement des tissus mous.

Le deuxième groupe de signes d'une réaction allergique comprend:

  • régurgitation persistante;
  • des vomissements;
  • texture mousseuse des matières fécales;
  • diarrhée fréquente, alternant avec la constipation;
  • couleur verte des matières fécales;
  • les coliques;
  • augmentation de la formation de gaz dans les intestins;
  • salivation excessive.

Pour le troisième groupe de symptômes sont caractérisés par:

Parallèlement à cela, chez les nouveau-nés et les nourrissons, il peut y avoir une augmentation des larmoiements et une irritation des yeux. Dans une forme grave de la maladie, un phénomène dangereux peut se produire - angioedema. Cette affection s'accompagne d'un gonflement important du visage, du ciel, des lèvres, des paupières et du cou. En même temps, de grandes cloques se forment souvent sur le corps. Ce phénomène nécessite une attention médicale immédiate, car tout retard peut coûter la vie à l'enfant.

Ces symptômes n'indiquent pas toujours les allergies alimentaires. Un nez qui coule et une toux peuvent être des signes d'un rhume, et les troubles digestifs indiquent souvent une intoxication. Ces symptômes peuvent survenir simultanément et séparément.

L'intestin réagit à un irritant externe pendant 2 jours après avoir consommé le produit allergène. Si vous identifiez et éliminez rapidement l'allergène de l'alimentation, les manifestations cutanées des allergies disparaîtront en une à deux heures. Pour restaurer la fonction intestinale, une période beaucoup plus longue est nécessaire - environ 7-14 jours.

La durée d'une réaction allergique est influencée par de nombreux facteurs:

  • la quantité d'allergène qui a pénétré dans le corps de l'enfant;
  • la période d'exclusion du produit allergène du régime alimentaire;
  • la qualité de l'approche adoptée pour l'élaboration d'un plan de traitement;
  • niveau d'immunité.

Les allergies alimentaires chez les bébés de moins de 2 ans apparaissent généralement sur les œufs, le chocolat, le poisson, le café, le lait de vache, les légumes et les fruits de couleurs vives. Chez les enfants plus âgés, la plupart des enfants ont une réaction allergique à la nourriture. Cependant, dans certains cas, l'intolérance de certains produits (poisson, fruits de mer, cacahuètes) persiste jusqu'à la fin de la vie. La photo ci-dessous montre les taches rouges d'origine allergique sur le visage et le corps du bébé.

Causes d'une réaction allergique

Parmi les facteurs qui provoquent l'apparition d'allergies chez les nouveau-nés, on peut citer:

  • prédisposition héréditaire (il est prouvé que la naissance d'un bébé allergique est plus susceptible chez les parents qui, dans leur enfance, étaient susceptibles d'une réaction allergique ou présentaient une intolérance chronique à certains produits);
  • vivre dans de mauvaises conditions environnementales;
  • immunité réduite de l'enfant dans le contexte de la maladie;
  • malnutrition, carence en vitamines et en microéléments;
  • l'utilisation d'aliments hautement allergènes par une femme pendant la grossesse (les œufs, le chocolat, le poisson, les fruits de mer, le café, le lait de vache, les noix, le miel, les champignons, les légumes et les fruits de couleurs vives sont à l'origine du risque d'allergie chez le bébé;
  • infection de la femme pendant la gestation;
  • maladies chroniques de la future mère;
  • SRAS, infections intestinales et dysbactériose, transmis par un enfant en bas âge;
  • manque d'oxygène pendant le développement fœtal;
  • Mauvaise traduction d'un nourrisson à une alimentation artificielle (les allergies peuvent être causées par des modifications fréquentes des préparations pour nourrissons, l'introduction de lait de vache en complément alimentaire, une alimentation de qualité médiocre).

Chez les nouveau-nés, le processus de production des enzymes responsables de la digestion des aliments n’est pas encore établi. Par conséquent, tout nouvel aliment est digéré partiellement ou n’a pas du tout été transformé. Souvent, un changement constant de produits provoque le rejet du corps des enfants immatures, ce qui conduit par la suite à leur intolérance totale.

Diagnostic d'allergie

Si le bébé a des symptômes d'allergie, vous devez le montrer immédiatement à un pédiatre, à un allergologue ou à un nutritionniste. Il est formellement interdit d'auto-guérir les enfants, en particulier ceux âgés de moins d'un an - une utilisation inappropriée et incontrôlée de médicaments peut avoir des conséquences néfastes pour la santé. Lors de la première admission, le médecin examine un petit patient et interroge les parents sur les changements pathologiques existants dans l’état de l’enfant. La mère du bébé doit informer le spécialiste de tous les produits utilisés.

Tenir un journal alimentaire fait partie intégrante du diagnostic. Il inclut tous les plats utilisés par une femme et indique comment le corps de l'enfant réagit à ces plats. En règle générale, les enregistrements doivent être effectués dans un délai de deux à trois semaines.

Sur la base des informations reçues, le médecin établit un lien de causalité entre la réaction allergique du nourrisson et la nourriture consommée par la mère. Ensuite, il est prescrit à un petit patient de subir une analyse de sang visant à détecter l’immunoglobuline E. En outre, le médecin peut, pour exclure toute pathologie de l’estomac et des intestins, prescrire une ordonnance pour une échographie des organes abdominaux.

Pour identifier le produit allergène est testé pour les allergènes. Chez les nourrissons de moins de 1 an, la procédure est réalisée à l'aide d'un prélèvement de sang veineux et des tests cutanés sont effectués sur des enfants plus âgés. Une telle étude est effectuée uniquement avant le début du traitement, sinon ses résultats risquent de ne pas être fiables.

Les allergies chez les nourrissons sont souvent confondues avec des maladies dermatologiques, telles que la chaleur épineuse, que l’on peut voir sur la photo ci-dessous. À cet égard, le diagnostic de l'allergie est souvent effectué diagnostic différentiel. Cette méthode vous permet d’exclure d’autres pathologies présentant des symptômes similaires.

Traitement complet

Le traitement des allergies chez les enfants est effectué à la maison. Lorsque les symptômes ne disparaissent pas pendant longtemps ou que la maladie est compliquée, les nouveau-nés sont hospitalisés. Le traitement implique l’utilisation de drogues, de remèdes populaires et l’adhésion à un régime alimentaire particulier.

Le plan de traitement est développé individuellement. Ceci prend en compte l'âge et les caractéristiques du corps d'un petit patient. Le médecin doit évaluer le risque d'effets indésirables lors de l'utilisation d'un médicament. Une telle mesure éviterait des conséquences dangereuses pour la santé des enfants.

Médicaments

Le développement de la thérapie médicamenteuse dans ce cas est compliqué par le fait que la liste des médicaments approuvés pour une utilisation chez les nourrissons est très limitée. Pour le traitement des allergies chez les nourrissons, des antihistaminiques, des chélateurs et des médicaments sont utilisés pour normaliser la digestion. Les informations sur les médicaments prescrits aux enfants de cet âge pour soulager les effets des allergies sont présentées dans le tableau.

http://www.deti34.ru/bolezni/dermatologiya/pishchevaya-allergiya-u-grudnichka-foto.html

Combien de temps dure une allergie chez les bébés?

Dernière mise à jour de l'article: 13.02.2019

Une fois dans ce monde, le nouveau-né a un organisme faible et pas complètement formé, dont le travail peut être affecté de manière négative par de nombreux facteurs externes. Certains bébés de naissance ont une forte immunité, mais la plupart doivent faire face à diverses difficultés jusqu'à ce que leur immunité soit plus forte. L'allergie est l'un des problèmes les plus courants chez les bébés de moins d'un an.

Des réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent se produire sur les poils d'animaux, le pollen, les composants chimiques des produits de nettoyage, les produits d'hygiène pour enfants (shampooings, gels), les composants des crèmes, lotions, poudres pour enfants, parfums et cosmétiques de la mère, etc. Mais dans 95% des cas, les allergies chez les nouveau-nés sont causées par des aliments.

Si le bébé est allaité, les allergènes peuvent être présents dans les aliments consommés par la mère. S'il est déjà sur le leurre, la réaction négative dans le corps peut se produire en raison des composants de la nourriture donnée à l'enfant.

Une mère qui allaite a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques. Son corps devrait recevoir des quantités suffisantes de volaille, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes. Mais il vaut mieux minimiser la consommation ou, en règle générale, il vaut mieux abandonner les fruits et légumes de couleur rouge orangé vif (betteraves, agrumes, tomates, fraises, etc.), le caviar de poisson, les noix, le chocolat, les produits contenant des conservateurs, des colorants et une teneur élevée en sucre.

Si l'enfant est nourri artificiellement, les protéines du lait de vache contenues dans le mélange peuvent agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez remplacer le mélange par un hypoallergénique spécial.

Les allergies au cours de prikorma peuvent être le résultat, comme la mauvaise dose du produit, et son intolérance individuelle. Il faut donc exclure l’allergène de l’alimentation de l’enfant et, au bout d’un moment, réessayer de l’introduire avec une petite dose, en surveillant attentivement la réaction du corps de l’enfant.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Traitement d'allergie

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

Prévention des allergies

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

http://rebenokrazvit.ru/rebenok-do-goda/bolezni/skolko-dlitsya-allergiya-u-grudnichka.html

Allergie alimentaire chez les nourrissons

Symptômes d'allergies alimentaires. Causes des allergies alimentaires chez les enfants. Diagnostic et traitement des allergies. Recommandations pour les mères allaitantes

La propagation des réactions allergiques, en particulier sur les aliments, n’a pas évité les nouveau-nés, dont les allergies, malheureusement, se manifestent souvent sous une forme plus grave que chez les adultes. Souvent, les mères qui allaitent un bébé croient à tort que dans ce cas, l'enfant est immunisé contre les allergies. Ce n'est pas le cas car on peut également trouver des allergènes dans le lait maternel. Comment identifier les symptômes d'allergie chez un enfant et quelles mesures les parents devraient-ils prendre dans ce cas?

Les substances qui déclenchent des réactions allergiques sont appelées allergènes. Les allergies alimentaires sont causées par les protéines présentes dans les aliments. Les allergènes alimentaires peuvent changer de propriétés pendant la cuisson, tandis que certains perdent leur allergénicité, tandis que d'autres, au contraire, deviennent plus allergènes.

Quel est le mécanisme d'une réaction allergique? En réponse à un allergène, les immunoglobulines E sont synthétisées dans le corps, ce qui active une cascade de réactions conduisant au développement de symptômes allergiques. En règle générale, les réactions allergiques se produisent peu de temps après la consommation d'un produit hypersensible, mais parfois, l'allergie est retardée et ne se manifeste que quelques heures après la consommation du produit.

Symptômes d'allergies alimentaires

Donc, les allergies alimentaires - un état d'hypersensibilité à la nourriture. Il peut se manifester de différentes manières:

Sous forme de lésions cutanées allergiques:

  • diverses éruptions cutanées,
  • rougeur
  • des démangeaisons et une desquamation de la peau des joues (on appelle parfois de tels phénomènes "la diathèse"),
  • érythème fessier, malgré des mesures d’hygiène minutieuses,
  • chaleur épineuse abondante avec légère surchauffe,
  • gneiss (formation de flocons, desquamation) sur le cuir chevelu et les sourcils, urticaire,
  • Œdème de Quincke (type de réaction allergique caractérisé par l'apparition soudaine d'un œdème de la peau, du tissu sous-cutané et des muqueuses).

Sous forme de lésions du tractus gastro-intestinal (avec œdème des muqueuses):

  • régurgitation
  • vomissements
  • selles fréquentes et molles avec de la mousse ou une touche de vert,
  • constipation
  • les coliques
  • flatulences

Moins fréquemment - sous la forme de troubles respiratoires (avec gonflement de la muqueuse respiratoire):

  • rhinite allergique,
  • bronchospasme (dans le bronchospasme, l'air ne pénètre pas dans les voies respiratoires ou entre très difficilement - c'est le résultat le plus dangereux de l'œdème allergique).

Particulièrement dangereux pour un œdème de Quincke nouveau-né. Avec l'œdème de Quincke, la suffocation survient dans la région du larynx, ce qui s'apparente à une crise d'asthme bronchique. Lorsque l'œdème du larynx apparaît pour la première fois enroué, une toux aboyante, puis un essoufflement accompagné d'une respiration bruyante. Le teint devient bleuté, puis pâlit brusquement.

Il existe également des lésions combinées de la peau et des intestins, de la peau et des bronches. Les allergies alimentaires peuvent être le précurseur d'autres maladies allergiques: dermatite atopique, asthme bronchique, etc.

Causes des allergies alimentaires

La question se pose naturellement: comment les bébés ont-ils des allergies? Le fait est que, chez les bébés nourris au sein, les aliments consommés par une mère allaitante peuvent être à l'origine d'allergies alimentaires; si le bébé est nourri au biberon - les produits utilisés par le bébé.

Quelle est la probabilité d'une allergie alimentaire chez un enfant? Le développement de réactions allergiques prédispose en premier lieu à l'hérédité. Il existe un risque accru d'allergies alimentaires chez les enfants de familles où des allergies ont déjà été rapportées. Si un des parents souffre d'allergies, le risque de développer une maladie similaire chez un enfant est de 37% et si les deux parents souffrent de maladies allergiques, le niveau de risque atteint 62%.

En plus des facteurs héréditaires, l'hypoxie fœtale (déficit en oxygène) pendant la grossesse et l'accouchement, les infections virales respiratoires aiguës et intestinales transmises à un bébé, accompagnées d'une violation de la composition de la microflore intestinale, peuvent entraîner des réactions allergiques chez le nouveau-né. L’émergence d’allergies alimentaires chez les nourrissons est liée aux caractéristiques fonctionnelles de leur tube digestif: faible activité des enzymes, faible niveau de production d’anticorps anti-IgA situés à la surface des muqueuses du tube digestif. Ils fournissent une protection locale de la muqueuse intestinale contre les agents étrangers. Et comme le nouveau-né se caractérise par une perméabilité accrue des muqueuses, les allergènes pénètrent facilement dans le sang. Et bien sûr, les réactions allergiques sont associées à des violations de la nutrition d'une femme qui allaite, à l'utilisation excessive d'aliments hautement allergènes.

Le tabagisme maternel pendant la grossesse, la présence de maladies cardiovasculaires et bronchopulmonaires chroniques, ainsi que de maladies infectieuses transmises par la mère pendant la grossesse et l’antibiothérapie connexe jouent un rôle négatif. On croit que les enfants dont les mères pendant la grossesse ont consommé des produits hautement allergènes, notamment le lait de vache, les œufs de poule, le caviar, les fruits de mer, les fruits et légumes orange et rouges et leurs jus, ainsi que le kiwi, le café, le cacao, le chocolat, les champignons, les noix, le miel, risquent de devenir allergiques.

Diagnostic d'allergie

Si un enfant présente des symptômes similaires à ceux décrits ci-dessus, il est alors nécessaire de consulter un pédiatre, un allergologue ou un nutritionniste. En cas d'allergie alimentaire prononcée, notamment en cas de lésions combinées, en cas d'éruption cutanée et de manifestations du tractus gastro-intestinal, une hospitalisation dans un hôpital spécialisé peut être nécessaire.

Le diagnostic est établi en utilisant:

  • données d'enquête auprès des parents
  • établir le lien entre la survenue d'allergies et la consommation de certains aliments
  • examen de l'enfant,
  • tests sanguins: les taux élevés d’immunoglobuline E totale, l’augmentation du nombre d’éosinophiles dans le sang
  • examen échographique de la cavité abdominale, ce qui élimine la nature non allergique des symptômes de l'estomac et des intestins.

La preuve indirecte que les symptômes douloureux résultent d’allergies alimentaires peut servir de preuve de la disparition des allergies après que la mère a cessé de prendre des produits allergènes et de l’effet positif de l’utilisation de médicaments antiallergiques.

Autre question fondamentale: à quoi l'enfant at-il été allergique? Pour identifier les allergènes significatifs chez les enfants de la première année de vie, le sang est prélevé dans une veine et la présence d'immunoglobulines spécifiques est déterminée.Les enfants plus âgés et les adultes utilisent des méthodes de test cutané: des allergènes de référence sont appliqués à la surface de la peau (un certain ensemble standard d'allergènes, qui comprend, agrumes, chocolat, poisson, etc.), et après un certain temps, les résultats sont évalués. Ces études devraient être effectuées avant ou après le début du traitement antiallergique.

Le soi-disant journal alimentaire aide à identifier l’allergène responsable, dans lequel la mère note régulièrement (pendant au moins 3 à 7 jours) tous les types de nourriture et de boissons reçues par elle ou le bébé pendant la journée, indique la composition des plats, les particularités de leur cuisson, le moment de la nourrir et l’apparition de réactions (selles molles, régurgitations, éruptions cutanées, etc.).

Traitement d'allergie

Le traitement des allergies alimentaires commence par un régime alimentaire, excluant du régime les allergènes alimentaires de cause importante. Mais vous ne devriez pas "combattre" de manière indépendante avec des allergies; sinon, cela peut être aggravé et, dans chaque cas particulier, un pédiatre, un allergologue ou un nutritionniste doit déterminer la tactique du traitement.

Premiers secours en cas de bronchospasme causé par un œdème allergique:

  • Appelez immédiatement une ambulance en appelant le 03. Consultez le nombre d'antihistaminiques que vous avez chez vous à donner à votre enfant.
  • Donnez à votre enfant un antihistaminique - Diphenhydramine, Diprazin, Diazolin, Suprastin, Claritin (ce médicament est vendu sous forme de comprimé et au sirop, il est plus pratique à utiliser pour les nourrissons).

Si le bébé est nourri au sein, tous les allergènes potentiels, y compris les produits industriels contenant du sucre cristallin, des conservateurs, des émulsifiants lipidiques et des colorants artificiels (sur l’étiquette, ces substances sont: et marqués - émulsifiants, colorants). Le sel, le sucre, le bouillon fort et les aliments frits sont complètement exclus. Limitez la quantité de produits laitiers. Notez que pour un enfant souffrant d'allergies alimentaires, il est important de préserver l'allaitement.

Recommandations diététiques pour les mères allaitantes

Exclus:

  • Produits hautement allergènes: poisson, fruits de mer, caviar, œufs, champignons, noix, miel, chocolat, café, cacao, fruits et baies de couleur rouge vif et orange, radis, radis, kiwi, ananas, avocats, raisins, bouillons, cornichons, choucroute, plats salés et épicés, conserves, épices, oignons, ail.
  • Produits contenant des colorants, des conservateurs (en conserve, semi-finis): mayonnaise, sauces, adzhika, tkemali, ketchup, frites, fromages à pâte molle, viandes fumées, jambons, saucisses, saucisses fumées, boissons glacées, kvass, bière.

Limité à:

  • Lait entier (seulement bouillie), crème sure - dans les plats. Produits de boulangerie et pâtes à base de farine de qualité supérieure, semoule. Pâtisserie, sucre, sel.

Permis:

  • Produits laitiers: fromage cottage, kéfir, biokéfir, bifidok, acidophilus, yaourt sans additifs aux fruits, variétés de fromage à pâte dure, etc.
  • Gruaux: sarrasin, maïs, riz, avoine, etc.
  • Légumes et fruits: verts et blancs.
  • Soupes: végétarienne et céréales.
  • Viande: variétés de bœuf, de porc, de filet de dinde, de poulet bouilli et séché à faible teneur en matière grasse, ainsi que les côtelettes à la vapeur.
  • Variétés de poisson faibles en gras: cabillaud, merlu, sandre, etc.
  • Huile végétale
  • Produits de boulangerie: pain de froment de 2e catégorie, seigle, variétés de biscuits frais, pâtisseries sans crème anglaise.
  • Boissons: thé, compotes, boissons aux fruits, eau minérale sans gaz

Si le bébé est nourri artificiellement ou de manière mixte, les allergies alimentaires sont probablement dues aux protéines de lait de vache (un examen spécial le prouvera à coup sûr) présentes dans les préparations pour nourrissons; Par conséquent, le remplacement partiel ou complet du mélange de lait par des mélanges hypoallergéniques spécialisés (prescrits par le médecin) sur la base de protéines de soja ou de mélanges spéciaux dans lesquels la protéine est fractionnée au niveau d'acides aminés individuels (mélanges hydrolysés) est nécessaire - dans ce cas, le développement d'une allergie est impossible. Même dans ce régime, il y a des inconvénients: l'enfant peut devenir intolérant aux protéines de soja et les mélanges hydrolysés ont un goût désagréable et sont chers.

En outre, s’il est possible d’identifier la principale source d’allergie, des précisions peuvent être apportées au régime hypoallergénique précédemment mené - le produit ayant provoqué la réaction allergique est exclu. Un tel régime devrait être suivi pendant 1-3 mois.

En raison de l'exclusion de l'allergène, les signes d'allergie alimentaire devraient disparaître ou diminuer, vous pouvez ensuite élargir progressivement le régime alimentaire de la mère (toutefois, les produits très allergènes sont exclus).

Lors du traitement des allergies alimentaires, le médecin peut vous prescrire des antihistaminiques, des adsorbants, diverses crèmes et pommades pour le traitement topique de la peau, y compris les hormones. Dans les cas graves, les hormones sont administrées par voie intraveineuse. Une correction de la microflore intestinale avec des préparations contenant des bifidobactéries et des lactobacilles est également effectuée.

Si le bébé est allergique, alors:

Vous devez éviter de donner des aliments complémentaires jusqu'à ce que l'enfant ait atteint l'âge de 6 mois. en outre, il est nécessaire de commencer par les types d'aliments pour bébés qui, le plus probablement, ne provoqueront pas de réaction allergique et qui consistent en un composant; le lait de vache, les œufs de poule, les agrumes, les produits à base de blé, de poisson, de fruits de mer et de noix sont les meilleurs à être introduits dans l'alimentation de l'enfant après 1-2 ans

  • N'oubliez pas que tout produit utilisé dans l'alimentation de l'enfant, en particulier des jeunes enfants, peut provoquer des réactions allergiques.
  • il est nécessaire de surveiller le transit intestinal, si l'enfant est constipé, ce qui augmente les symptômes de la maladie ou en est la cause principale (les allergènes n'ont pas le temps de quitter l'intestin, sont absorbés dans le sang et provoquent des allergies), résolvez le problème avec l'aide d'un médecin;
  • il est préférable de ne pas utiliser d'agents pharmacologiques sous forme de sirops contenant une variété d'additifs (colorants, arômes) pouvant provoquer ou intensifier des allergies;
  • la température de l'eau pendant les procédures aqueuses doit être modérément chaude et la durée de la procédure ne doit pas dépasser 20 minutes;
  • Vous ne pouvez utiliser que des produits cosmétiques hypoallergéniques pour enfants (pH neutre);
  • il est préférable de filtrer ou de laisser reposer pendant 1-2 heures l’eau de baignade dans le but de la déchloration, suivie de l’ajout d’eau bouillante; il faut éviter de nager dans des piscines chlorées, ou après une séance, prendre des douches modérément chaudes avec des agents nettoyants doux;
  • ne frottez pas la peau de bébé avec des gants de toilette; après le bain, éponger délicatement la peau avec un chiffon doux et appliquer un agent hydratant adoucissant pour la peau;
  • les vêtements de l'enfant doivent être fabriqués à partir de matériaux naturels; avec des réactions allergiques cutanées prononcées, il peut être repassé; les oreillers et les couvertures doivent avoir des charges synthétiques; le bébé doit être habillé de manière rationnelle, en évitant la surchauffe, en provoquant une dermatite allergique;
  • les matériaux à partir desquels les jouets sont fabriqués doivent satisfaire à toutes les exigences de sécurité;
  • il est préférable de limiter l'utilisation de détergents synthétiques (savons de toilette avec additifs, bains moussants, gels pour la douche, etc.) ou ils devraient porter la mention "hypoallergénique";
  • pas recommandé de garder les animaux de compagnie et même les poissons d'aquarium, la nourriture sèche pour laquelle peut aggraver les allergies;
  • l'air dans le boîtier doit être propre, frais et modérément humide; avec l'enfant, il est souhaitable de marcher davantage.

Beaucoup de parents se demandent si l'enfant va cesser de montrer des allergies alimentaires avec l'âge. À mesure que nous grandissons, les fonctions du foie et des intestins et le système immunitaire s'améliorent, ce qui nous permet d'espérer que l'allergie au lait, aux œufs, aux légumes, etc. cessera, en particulier si les parents prennent des mesures antiallergiques. Seulement 1 à 2% des allergies alimentaires chez les enfants accompagnent à l'âge adulte.

http://www.7ya.ru/article/Piwevaya-allergiya-u-grudnichka/

Quand est l'allergie chez les nourrissons

Les bébés sont des créatures particulièrement douces qui viennent tout juste de venir dans ce monde. Leurs corps sont assez difficiles à gérer avec des facteurs externes. Pour les enfants fortement immunisés, de nombreux problèmes ne sont pas du tout terribles. Bien qu'une allergie chez les nourrissons se produise assez souvent. Lors de la première étape, il est très important de choisir la raison pour laquelle elle s’est manifestée et quels en sont les principaux stimulants. Si le problème initial réside dans le régime alimentaire d'une mère allaitante et dans l'introduction de nouveaux produits, il ne fait absolument pas peur, de même que la réaction aux suppléments. Si l'allergie chez les nourrissons est héréditaire, il faudra alors la combattre longtemps et de manière approfondie. Souvent, la probabilité d'allergie de l'enfant est calculée avant sa naissance. Pour ce faire, il suffit de remplir le questionnaire. Si l'un des parents est sensible aux allergies, le risque de transmission automatique d'une telle affection est d'environ 30 à 40% et si les réactions allergiques sont communes aux deux parents, le risque d'allergies similaires chez un enfant est de 90% et le plus susceptible de développer une dermatite atopique. En tout cas, tout est purement individuel et il faut découvrir pourquoi il existe une allergie chez les nourrissons.

Allergies alimentaires chez les nourrissons

Les immunologistes ont battu l'ALARME! Selon les données officielles, une allergie apparemment inoffensive à première vue coûte des millions de vies chaque année. La raison de ces statistiques terribles est PARASITES, infestés à l'intérieur du corps! Les personnes qui souffrent sont principalement à risque.

Une déformation de la vérité ne sera pas l'affirmation selon laquelle une allergie alimentaire chez les nourrissons survient dans 95 cas sur 100. Elle peut apparaître sur divers produits, consommés indépendamment et avec du lait maternel. Par conséquent, les pédiatres demandent de manière convaincante aux mères qui allaitent de traiter leur régime alimentaire de manière responsable et d’intégrer progressivement les aliments dans leur régime alimentaire. Bien entendu, l’abondance de fruits et de légumes pour une femme qui allaite est très utile. Seulement en même temps, il est très difficile de savoir pourquoi des éruptions cutanées sont apparues sur les joues ou les jambes. Les principaux allergènes, qui provoquent une allergie alimentaire aux protéines, comprennent:

  • presque tous les fruits et légumes sont de couleur rouge et orange: oranges, tomates, carottes, raisins, grenades, betteraves et bien plus encore;
  • poisson rouge et caviar;
  • les noix, en particulier les cacahuètes;
  • des bonbons;
  • boissons gazeuses avec des colorants.

En principe, les aliments qui provoquent des allergies alimentaires chez les nourrissons peuvent être facilement remplacés et abandonnés pendant un certain temps. Il n'est pas nécessaire de se tenir "les poings dans la bouche" et de refuser de consommer des fruits et des légumes. Tout est bon avec modération. Et le corps d'une mère qui allaite a besoin d'une nutrition adéquate et savoureuse. Et pour les mères zélées qui n'utilisent que de la viande de poulet bouillie de manière incontrôlable, après de fortes crises de douleur dans le tractus gastro-intestinal, il deviendra évident qu'elles sont devenues très chaudes et ont épuisé leur corps.

Après l’introduction d’aliments complémentaires, les allergies alimentaires chez les nourrissons ne sont pas rares non plus. Leur organisme en développement est très "intéressant" de se familiariser avec les nouveaux produits. Cependant, un dosage incorrect ou un produit mal préparé contribuent au fait que les joues sont couvertes de taches roses. Si le produit ne convient pas, ce n'est pas une raison pour l'abandonner complètement. Il est nécessaire de reporter une connaissance plus proche à une date ultérieure. Les allergies alimentaires chez les nourrissons constituent un problème facile à résoudre. Certes, cette affirmation est vraie dans le cas où une réaction allergique se produit sur des protéines ou du lait. Dans ce cas, une approche plus sérieuse est nécessaire.

Allergie chez les nourrissons: symptômes

Peu importe le degré d'allergie recherché chez le nouveau-né, les symptômes sont plus banals. Dans la plupart des cas, en particulier lors de fortes réactions du corps, ils provoquent une grande crainte pour sa vie et sa santé.

  • rougeur;
  • forte érythème fessier dans la fourche, même lors de soins actifs;
  • rougeur inégale sur différentes zones de la peau;
  • peeling de la peau des poils et du gneiss;
  • gonflement;
  • rhinite allergique;
  • vomissements;
  • la régurgitation;
  • angioedema;
  • bronchospasme;
  • selles molles;
  • flatulences et coliques sévères.

Ce ne sont pas tous les symptômes que l'allergie provoque chez les nourrissons. Par conséquent, son état doit être traité avec une extrême prudence et surveiller non seulement les produits qu'il consomme, mais également ce que sa mère mange et avec quoi il entre en contact.

Comment se manifeste une allergie chez les nourrissons?

Si un bébé a une réaction allergique à un produit alimentaire, à un médicament, à un produit cosmétique ou à un supplément, il ne tardera pas à s'exprimer activement. Comment se manifeste une allergie chez les nourrissons? Comme elle veut. Cela peut être quelques taches sur les joues ou des éruptions cutanées abondantes sur le prêtre, des dermatoses sur les jambes ou une desquamation du cuir chevelu, un léger gonflement avec des «poches sous les yeux» ou des vomissements après l’alimentation, une diarrhée ou une eau constante s'écoulant du bec. Des allergies chez les nourrissons peuvent survenir dans n'importe quel domaine. Son processus de connaissance du nouveau monde doit donc être surveillé en permanence et y être impliqué sans relâche. Tout changement survenant chez un nouveau-né n'est pas déraisonnable et peut indiquer des problèmes assez graves. Dès que des signes de réaction allergique apparaissent, vous devez contacter immédiatement un pédiatre. Il n'est pas nécessaire que, pour éliminer les éruptions cutanées allergiques, il soit nécessaire de prendre des antihistaminiques, il suffit probablement d'exclure l'allergène.

L'une des erreurs les plus courantes des parents est l'élimination esthétique des allergies à l'aide de pommades et de bains. Tout cela est bon, mais si avec ces manipulations, il était possible de se débarrasser des manifestations externes, cela ne signifie pas du tout que l'allergie chez l'enfant a disparu. Elle n'est qu'habilement déguisée. Afin de s'assurer de l'efficacité de leurs activités pour éliminer les lésions, il est quotidien de vérifier l'état de l'enfant. Bien sûr, après avoir essuyé les lieux des éruptions avec des solutions de furatsilin ou après s'être baigné dans l'infusion du train et l'avoir abondamment maculé de «Sudokrem», nous remarquerons la disparition des écailles et le rougissement. Mais si les allergies sont passées, nous ne le saurons pas.

À quoi ressemble une allergie chez les bébés?

Si vous voulez savoir à quoi ressemblent les allergies chez les bébés, vous pouvez regarder un enfant sur deux et voir toute la «beauté» de ses manifestations. Après tout, les joues roses ne sont pas du tout rougissantes et les croûtes squameuses sur la tête ne sont aucunement un signe du lait très gras de la mère ni du renouvellement de ses cheveux. Et si un bébé a des poches légères, cela ne signifie pas nécessairement une dépendance au lait maternel et aux aliments complémentaires. Dans la plupart des cas, si le bébé n'a pas de susceptibilité innée aux allergies, alors le guérir est assez simple. Mais, en même temps, il est nécessaire de veiller soigneusement à ce que cela ne se reproduise plus. Après tout, après avoir guéri les complications visibles, telles que les rougeurs de la peau, peu de gens vont faire attention au nez qui coule constamment, le réduisant à une réaction au soleil. Les manifestations de réactions allergiques sont assez nombreuses. Il ne s'agit peut-être pas uniquement de taches roses, d'écailles squameuses, de croûtes tombantes et d'une éruption cutanée accrue. Il existe de nombreuses manifestations de telles réactions et vous devez en savoir autant que possible à leur sujet.

Allergie chez le nourrisson: comment traiter

Quand une allergie se produit chez les nourrissons, chaque parent pense comment la traiter. Comme mentionné ci-dessus: déguiser ses manifestations - cela ne signifie pas guérir.

Pour qu'une allergie chez les nourrissons passe, vous devez:

En adhérant à de telles recommandations, une allergie chez les nourrissons va se dissiper assez rapidement. Dans ce cas, on peut affirmer sans crainte qu’entre les manifestations externes s’ajoutent les manifestations internes et internes.

Combien d'allergie se passe chez les bébés?

L'impatience des parents lorsqu'ils essaient de guérir les allergies chez les nourrissons ne connaît pas de limites.

Allergie alimentaire chez les nourrissons

Il n'y a aucun sens à s'inquiéter du fait qu'il existe une allergie aux produits chez les nourrissons. Après tout, le simple fait de les éliminer du régime peut produire un excellent effet. Cela s'applique à la fois au bébé et à sa mère allaitante. La probabilité que de telles réactions ne soient observées à l'avenir n'est pas nécessaire. Après tout, plus l’enfant grandit, plus il se forme d’enzymes et de micro-organismes bénéfiques dans l’intestin et il sera donc beaucoup plus facile de composer avec ces produits. À l'avenir, les éruptions cutanées allergiques ne seront presque plus dérangées. Les exceptions sont l'intolérance aux protéines et au lactose.

Allergie aux protéines

Malheureusement, l’allergie aux protéines n’est pas si rare. Reconnaître cela d'un enfant est très problématique. Surtout s'il était gai et souriant il y a cinq minutes, et qu'il était maintenant couvert d'une éruption cutanée, qu'il avait les yeux larmoyants et que de l'eau coulait de son nez. Une réaction supplémentaire, apparemment mal manifestée, est une douleur à l'estomac et une difficulté de péristaltisme.

Il convient de rappeler que l’allergie aux protéines peut survenir lors de la consommation de viande, dans toutes ses manifestations, de noix, en particulier d’arachides. Les produits laitiers sont moins effrayants, mais leur consommation devrait également être limitée. Pour les enfants présentant une réaction similaire, il est conseillé de suivre un régime céréales-légumes et d'éviter les produits à base de viande, même les bouillons ordinaires.

Allergie au lait

Il s'est avéré que l'allergie au lait existe chez presque une personne sur quatre. Si nous considérons par géographie, alors les habitants de l'Asie et de l'Afrique sont plus susceptibles à cette allergie.

L'intolérance au lactose est à l'origine de ce phénomène courant. Dans ce cas, les produits à base de lait fermenté constitueront un excellent substitut pour les enfants présentant des allergies similaires et ne pouvant pas décomposer totalement les protéines animales. Les bactéries fermentées sont très utiles et fournissent au corps de l'enfant une source complète de calcium. Ainsi, si le bébé a un problème de tolérance au lait, il peut manger en toute sécurité du kéfir, du yogourt et du fromage cottage.

Allergie au mélange

La plupart des parents doivent se rappeler qu'une allergie mixte est très courante. Il doit être choisi avec un soin particulier, surtout si le bébé est sujet aux allergies. Après tout, il existe sur le marché un grand nombre de produits différents qui peuvent à la fois approcher idéalement le bébé et conduire au fait que l’allergie au mélange se manifestera de plus en plus. En le présentant comme aliment complémentaire ou comme produit principal, il convient de rappeler que le coût n'est pas un indicateur. La seule chose qui mérite l'attention est la réaction du bébé à un nouveau produit. Dans ce cas, assez souvent dans les premiers jours, aucune allergie ne peut être observée. Et seulement après une semaine ou deux, une fois le nombre d’allergènes accumulés, ils apparaîtront "en pleine gloire". Si une douzaine de mélanges ont été essayés et que chacun d’eux provoque une éruption cutanée, il est non seulement nécessaire de contacter un pédiatre, mais également de procéder à une série de tests. Peut-être que le bébé a besoin d'un mélange hypoallergénique. Plus tôt cette fonctionnalité sera reconnue, mieux ce sera. Après tout, passer d’un mélange à l’autre, c’est imposer un stress au corps du bébé. L'allergie au mélange est facilement éliminée si vous prenez les bonnes mesures rapidement.

Allergies chez le nourrisson au sarrasin

L’un des croupes les plus utiles, introduit comme l’un des premiers aliments complémentaires, peut également causer une non tolérance. Les allergies au sarrasin chez les nourrissons sont un phénomène plutôt rare. Mais, chaque année, il devient de plus en plus répandu. Si, après avoir pris la bouillie de sarrasin, votre bébé a les yeux larmoyants, s’écoule du nez, qu’une petite éruption cutanée apparaît et que les éponges gonflent, il est fort probable qu’il soit doté de cette caractéristique rare - l’intolérance à ce produit utile.

Pour consulter un pédiatre et un allergologue, un test d’allergie est d’abord nécessaire. Plus tôt le produit sera exclu du régime, mieux ce sera.

Allergies aux vitamines chez les nourrissons

Si vous regardez, les complexes de vitamines dans leur forme pure ne sont pas si utiles. Mieux vaut obtenir tout ce dont vous avez besoin dans les aliments que dans les drogues synthétiques. Par conséquent, l’allergie aux vitamines chez les nourrissons n’est pas rare. Faire face à ce problème est assez simple. Il est nécessaire de remplacer un complexe de vitamines ou de combler leur manque d'une autre manière. La seule chose à faire au départ est de déterminer pour quel groupe de vitamines une réaction similaire se produit. Les éliminer peut donner d’excellents résultats.

Allergique aux chats chez les nourrissons

Les poils d'animaux peuvent provoquer une réaction grave au corps jeune. Après tout, le danger ne réside pas seulement dans le contact, qui provoque de tels changements cutanés, mais aussi dans le fait qu’une allergie au chat chez le nourrisson peut provoquer un œdème. Dans ce cas, une réaction similaire se produit en quelques minutes. La question de savoir comment exclure ces animaux de compagnie de l'environnement le plus proche du bébé, la question n'en vaut pas la peine. C'est une précaution obligatoire. Dès qu'au moins quelques changements visibles dans l'état de l'enfant deviennent apparents: larmoiement, enflure, rougeur de la peau et fièvre, contactez immédiatement un spécialiste et appelez une ambulance.

Avoir des bébés allergiques au visage

Tous les parents sont bien conscients que les bébés sont allergiques au visage qui se manifeste en premier. Dès que des boutons rouges apparaissent sur le front, les joues et le menton, c'est le bon signal pour agir. Souvent, de cette manière, le corps signale un produit inapproprié utilisé dans les aliments ou les cosmétiques, avec lequel il prend soin de la peau délicate d'un bébé.

Raisons

Faiblesse du système immunitaire

Le corps de l'enfant dans les premières années de la vie a un système immunitaire faible, qui ne peut pas faire face aux facteurs nocifs environnants de manière adéquate, comme chez un adulte.

De nombreuses substances étrangères pénétrant dans le corps d'un enfant provoquent une réponse immunitaire, de sorte que les réactions allergiques se produisent le plus souvent au cours de la première année de vie.

Le tractus intestinal bénéficie d'une protection immunitaire locale, mais les enfants de la première année de vie n'ont pas encore eu le temps de former tous les composants des anticorps. Par conséquent, de nombreux produits alimentaires pénétrant dans l'intestin et le système circulatoire sont perçus comme des agents étrangers.

L'hérédité

Les enfants dont les parents souffrent de pathologies allergiques ont un risque élevé que le système immunitaire ne fonctionne pas correctement. Ces enfants sont génétiquement prédisposés aux allergies.

L'environnement

  1. Pollution de l'air.
  2. Ajout de conservateurs aux aliments.
  3. Matériaux de construction non respectueux de l'environnement, papier peint, peinture dans les maisons et les chambres.

La grossesse

  1. Hypoxie fœtale pendant la grossesse.
  2. Utilisation par la mère lorsque l'enfant porte un aliment hautement allergène.
  3. Mauvaises habitudes chez une femme enceinte.

Allergènes alimentaires

Tout produit alimentaire peut devenir un allergène chez un bébé, tout dépend de l'intolérance individuelle.

Il existe un certain nombre de produits contenant un grand nombre d'allergènes. C'est sur ces produits qu'une réaction allergique se produit le plus souvent:

  1. Œufs de poule
  2. Lait de vache et produits laitiers.
  3. Au chocolat
  4. Les noix, en particulier les cacahuètes.
  5. Poisson, caviar, fruits de mer.
  6. Agrumes.
  7. Fruit de couleur vive.
  8. Au miel
  9. La moutarde
  10. Épices.
  11. Boeuf

Protéines - l’allergène principal et les produits énumérés sont des protéines, c’est-à-dire des allergènes forts.

Le système immunitaire réagit à la pénétration de protéines étrangères, en cas d’allergie à l’un des produits; la réaction se produira lors de la consommation d’autres aliments.

Comment l'allergie alimentaire chez les nourrissons

Les allergènes pénètrent dans l'intestin, d'où ils peuvent pénétrer dans le sang par la faible barrière de protection immunitaire et se répandre dans tout le corps, d'où les symptômes caractéristiques.

Sur l'état général

Les symptômes d'irritation apparaissent chez les enfants chaque fois qu'il y a un malaise et une détérioration de la santé:

  1. L'enfant commence à agir.
  2. Pleurer
  3. Sommeil agité - se réveille souvent.
  4. L'enfant peut abandonner les jeux et la communication.
  5. Appétit perturbé.

Sur la peau

L'allergène pénètre dans la circulation sanguine, où les anticorps réagissent en isolant les médiateurs de l'inflammation et de l'allergie.

Les symptômes caractéristiques des allergies seront précisément dus à l'effet des médiateurs:

  • La perméabilité de la paroi vasculaire augmente, donc le liquide sort des vaisseaux, un œdème interstitiel se forme, qui se manifeste par une éruption urticaire - des formations denses et sans cavité sur la peau.
  • Avec une autre sortie de la cavité de fluide peut être rempli, des blisters sont formés.
  • Un gonflement des muqueuses peut survenir.
  • Démangeaisons
  • Peeling de la peau.
  • Des écailles sur le cuir chevelu.
  • En raison de l'expansion de la lumière des vaisseaux sanguins apparaît une hyperémie de koi - rougeur. L'hyperhémie peut être locale sous la forme d'une rougeur ou occuper de grandes surfaces.
  • Les formations sur la peau peuvent être caractérisées par la libération de fluide - suintement.

Sur le tractus gastro-intestinal

  • La diarrhée
  • Vomissements.
  • Régurgitation
  • Les coliques
  • Flatulences
  • Diminution de l'appétit.

Sur les muqueuses

  • Les allergies peuvent être réfléchies à travers les muqueuses de la cavité nasale, puis des sécrétions muqueuses transparentes apparaissent.
  • Il peut y avoir une inflammation de la membrane muqueuse des yeux - conjonctivite.
  • Des dommages aux membranes muqueuses des voies respiratoires provoqueront des expectorations et une respiration sifflante.

Que faire mère de bébé jusqu'à 6 mois

Les mères qui nourrissent leur bébé avec du lait maternel n'ont pas besoin de passer à une alimentation artificielle et d'introduire des aliments supplémentaires lors de symptômes d'allergie.

Il est nécessaire d’ajuster le menu d’une femme qui allaite pour qu’il ne contienne aucun allergène. Une femme qui allaite devrait éviter tout contact avec des allergènes, non seulement des aliments, mais aussi dans l'environnement.

Quels aliments incluront un régime?

  • pain de seigle;
  • le sarrasin;
  • bouillie de riz sur l'eau;
  • le maïs;
  • filet de poulet;
  • filet de dinde;
  • toutes sortes de chou;
  • pomme verte;
  • les concombres;
  • courgettes;
  • le beurre;
  • l'huile d'olive;
  • huile de tournesol;
  • variétés de produits laitiers faibles en gras;
  • fruits secs;
  • compote de fruits secs;
  • décoction de dogrose;
  • encore de l'eau;
  • thés faibles.

Comment cuisiner?

  1. Ne pas frire.
  2. Ne pas ajouter d'épices.
  3. Ragoût
  4. Ne faites pas cuire des bouillons forts.
  5. Utilisez uniquement des produits frais.
  6. Ne pas utiliser de produits en conserve.
  7. Chaque jour pour faire un menu varié.
  8. Ne mangez pas plus d'une pomme par jour.

Petit déjeuner:

  • bouillie de riz sur l'eau;
  • pain de seigle et beurre;
  • thé faible

Déjeuner

  • soupe de légumes sur un bouillon lâche;
  • côtelette à la vapeur de poisson;
  • purée de pommes de terre;
  • pain de seigle;
  • compote de fruits secs.

Heure du thé:

Le dîner:

  • compote de chou;
  • filet de lapin;
  • le thé n'est pas fort.

Avant d'aller au lit, tu peux kéfir.

Que faire pour réagir aux aliments complémentaires?

L'introduction d'aliments complémentaires ne doit pas commencer avant que l'enfant ait six mois. À ce moment-là, son système immunitaire s'était renforcé. Bien que les aliments complémentaires doivent commencer à être administrés avec des produits hypoallergéniques, des allergies peuvent survenir chez l’enfant.

Symptômes:

  • Des rougeurs
  • Démangeaisons
  • Peeling de la peau.
  • Déchirer
  • Écoulement nasal.

Les premiers symptômes sont localisés sur le visage, puis se propagent dans tout le corps.

Consultation obligatoire avec un pédiatre:

  1. En cas de réaction, jetez ce produit pendant une semaine afin que les éruptions cutanées disparaissent complètement.
  2. Pendant la semaine, ne donnez pas de nouveaux produits.
  3. Une semaine plus tard, essayez de donner à l'enfant la même nourriture.

Pour vous débarrasser des allergies, donnez à votre enfant des antihistaminiques:

  1. "Diazolin" à une dose de 50-100 mg.
  2. "Suprastin" est autorisé pour les enfants à partir d'un mois sous forme d'injection intramusculaire ou de comprimés.

Le médicament pour soulager les symptômes est préférable de vérifier avec le pédiatre.

Vidéo: Pourquoi apparaît

Comment guérir cette maladie

Pour guérir les allergies alimentaires chez les nourrissons, vous devez faire un effort, car seul le traitement avec des médicaments ne sera pas limité au traitement.

Thérapie de régime

Tous les symptômes disparaîtront dès que le régime de l'enfant et de sa mère aura été corrigé, car les allergènes qui provoquent le système immunitaire ne seront plus reçus.

Médicaments

  1. Attribuer des antihistaminiques systémiques pour réduire la production de médiateurs de l'inflammation et des allergies.
  • "Suprastin" a un effet anti-émétique supplémentaire et agit comme un antispasmodique; ces propriétés doivent être prises en compte lorsque l'enfant présente ces symptômes, afin de ne pas le surcharger de médicaments.

C'est le médicament de la première génération, donc, il a ses propres effets secondaires:

  • provoque la somnolence;
  • conduit à sécher les muqueuses;
  • provoque des palpitations;
  • conduit à la rétention urinaire;
  • maux de tête;
  • tremblement;
  • "Diazolin" - le médicament de la première génération d'antihistaminiques a donc un effet sédatif sur l'enfant;
  • "Dimedrol" a des propriétés antihistaminiques prononcées, il est donc prescrit dans les cas graves, lorsqu'il existe une menace pour la vie en raison d'une réaction allergique, à fortes doses est un hypnotique;
  • "Zyrtec" est un médicament de deuxième génération, il n'a pas de propriétés hypnotiques et sédatives prononcées, il est autorisé pour les enfants sous forme de gouttes à partir de six mois.
  1. Utilisation d’antihistaminiques locaux sous forme de pommades et de gels pour réduire les rougeurs et les démangeaisons de la peau de bébé:
  • "Fenistil-gel" n'est pas recommandé chez les enfants de moins d'un mois.
  • "Psilo-baume" a un effet anesthésique local, réduit la perméabilité des vaisseaux sanguins, de sorte que les rougeurs et le gonflement sont réduits après son application, mais les rayons du soleil ne doivent pas être autorisés à toucher cette partie de la peau.
  1. Attribuer des enterosorbents pour nettoyer les intestins des allergènes. Il est nécessaire de prendre en compte le temps du médicament, les enterosorbants doivent être pris 1 à 2 heures avant ou après la prise du médicament.
  • Charbon actif, basé sur le poids de l’enfant, un comprimé par 10 kg;
  • "Enterosgel" une demi-cuillère à soupe trois fois par jour pour les enfants jusqu'à cinq ans;
  • "Polysorb MP" est prescrit en fonction du poids corporel de l'enfant.
  1. Les lavements doivent également être pris après avoir pris l'allergène pour dégager le tractus intestinal.

Méthodes de diagnostic

Pour établir un diagnostic précis, vous devez contacter un allergologue. Il effectuera une série de tests permettant de déterminer l’allergène ou le groupe d’allergènes.

À la maison, les symptômes qui apparaissent après la consommation d’aliments très allergiques peuvent être à l’origine des allergies.

Comment prévenir l'œdème quinique chez les enfants? Cliquez pour découvrir.

Produits qui provoquent des allergies chez les enfants

On sait que la prédisposition à la maladie est héritée des parents. Le système immunitaire du nourrisson et du tube digestif se développe vers 3-5 ans, pour cette raison, la miette réagit de la sorte aux produits d'origine inconnue. Le lait maternel procure une bonne protection contre les allergies alimentaires, mais il arrive parfois que le corps du bébé se détériore et réagisse de manière incorrecte aux nouveaux produits.

Chaque substance que le corps de l'enfant considère comme étrangère à un an de vie. En introduisant l'allergène dans le corps, les cellules deviennent sensibles. Une pénétration répétée conduit à la libération de médiateurs inflammatoires. Ces médiateurs et provoquent la formation d'allergies. Les produits suivants consommés par la mère et qui passent dans le lait maternel sont susceptibles de provoquer la maladie:

  • agrumes;
  • les noix;
  • chérie;
  • les légumes;
  • lait de vache;
  • les crustacés;
  • produits semi-finis;
  • des bonbons;
  • oeufs de poule.

Le nourrisson réagit à la substance étrangère, même si la mère a essayé un tout petit morceau du produit interdit. Komarovsky confirme que le facteur principal est souvent le lait de vache.

Comment se donne une allergie alimentaire?

La principale caractéristique de la maladie - une réaction négative à la nourriture chez le nouveau-né sous la forme d'une éruption cutanée. À quoi ressemble l'allergie alimentaire chez les bébés? Cela commence par les joues de l'enfant, c'est la localisation primaire. En outre, une réaction allergique peut se manifester comme suit:

  • une éruption cutanée apparaît sur tout le corps, touchant particulièrement l'estomac, le dos, les mains et le visage;
  • il y a une rougeur et une érythème fessier;
  • petits boutons démangeaisons, démangeaisons;
  • la peau se détache;
  • les tissus mous gonflent à un point tel que les yeux de l’enfant ne sont pas visibles.

Les symptômes de la maladie sont différents, allant jusqu’à la formation de vésicules remplies de liquide. D'autres symptômes d'allergie alimentaire chez les nourrissons peuvent se manifester par des vomissements, une régurgitation abondante, une anorexie, un sommeil agité, des coliques, des flatulences.

La défaite des muqueuses conduit à des expectorations et une respiration sifflante, des éternuements, un écoulement nasal, une congestion nasale, de l'asthme et des bronchospasmes. La miette ne peut pas aller seule aux toilettes, la constipation inquiète souvent le bébé, les parents sont obligés de faire un lavement. L'enfant régurgite souvent, il est possible l'apparition d'appétit émétique.

C'est important! L'allergie alimentaire chez les nourrissons au visage entraîne l'eczéma, la formation de croûtes sur le visage et la tête dans les cheveux du bébé. Des écailles se forment également sur les sourcils.

Traitement de la maladie chez le bébé

Le principe de base du traitement de cette maladie est l’élimination du produit qui a provoqué une telle réaction de l’organisme. Un nouveau-né et sa mère suivent un traitement de régime. Des médicaments et une immunothérapie allergénique sont prescrits à l’enfant. Comment guérir une maladie?

En présence de signes gastro-intestinaux, la maladie est traitée avec l'utilisation de sorbants. Ces médicaments incluent Enterosgel et Smekta. Premiers soins consiste à utiliser tout médicament antihistaminique présent dans la trousse de premiers soins à domicile. Par exemple, Suprastin, Diazolin ou Claritin.

C'est important! Si vous donnez des médicaments à l'insu du médecin, lisez attentivement les instructions, en particulier en ce qui concerne les contre-indications et les effets secondaires. Quand l'ambulance arrive, dites-leur qu'ils ont donné une telle drogue à l'enfant.

Le traitement des manifestations cutanées se fait par l’utilisation de moyens à usage externe. L'onguent d'allergie alimentaire se ramollit, agit en tant qu'agent anti-inflammatoire et antipruritique. Les plus efficaces sont Mustela Stelastopia, Bepanten, Fenistil, Sudokrem, Gistan.

Pour améliorer la digestion des aliments prescrits bifidobactéries et des enzymes.

Après combien de temps passe

Lors de l'allaitement, la mère nouvellement préparée ne sait pas toujours que certains produits sont généralement interdits. Et avec la pensée "je suis un peu, il n’ya rien de terrible qui va arriver", mange calmement la douceur.

Dans tous les cas, la maladie se manifestera, mais parfois, maman ne le remarque pas. Cela ne se manifeste pas, c'est une allergie alimentaire cachée chez les nourrissons. Elle peut causer plusieurs boutons et passer dans un mois, ses parents ne comprendront pas que c'était une maladie provoquée par un petit morceau d'un produit interdit.

Il est impossible de dire après combien d’allergies ont passé, tout dépend de l’immunité de l’enfant et du complexe de traitement. Quand la maladie dépendra-t-elle principalement des parents et de leur respect scrupuleux des instructions du pédiatre.

Comment maman et bébé devraient-ils manger

Les aliments de la mère dans les allergies alimentaires chez les nourrissons devraient être strictes avec la restriction dans l'utilisation de nombreux produits. Du régime devra exclure:

  • crustacés et autres fruits de mer;
  • poisson rouge et tous les produits qui en contiennent;
  • agrumes;
  • tous les aliments instantanés;
  • des ananas;
  • fruits rouges;
  • pickles maison et magasin;
  • épicés, fumés, frits, aliments gras;
  • nourriture en conserve;
  • Les légumes ne doivent pas être consommés avec des carottes, du chou lilas, des oignons, de l'ail ou d'autres aliments de couleur vive.

En outre, les produits contenant des colorants et des boissons gazeuses ne doivent pas être consommés. Le lait de vache ne peut être donné que fait maison et bouilli. Produits laitiers, fromage, yaourt en magasin - exclure.

Le régime alimentaire du bébé devrait comprendre des aliments cuits, bouillis et cuits au four. Les produits laitiers fermentés peuvent être donnés, ainsi que toute bouillie bouillie dans de l'eau. Si le bébé est nourri au biberon, il est nécessaire de remplacer le mélange. Peut-être que les protéines présentes dans le lait en poudre de ce mélange ont provoqué une allergie.

Vous pouvez éviter la survenue d’une réaction allergique si vous introduisez progressivement de nouveaux aliments dans le régime alimentaire de votre bébé à partir de 6 mois. Les médecins recommandent de procéder comme suit: la première semaine est une banane, la deuxième semaine, il faut ajouter du poisson, etc. Si une allergie se produit, rendez-vous immédiatement à l'hôpital pour éviter les complications.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Traitement d'allergie

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

Prévention des allergies

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

Qu'est-ce que l'allergie chez le nouveau-né?

L'allergie est une réaction hypersensible du système immunitaire à des stimuli, dans lesquels le rôle de la nourriture, des médicaments, des produits chimiques ménagers, des phanères d'animaux. À la suite de ce processus, il se produit une immunoglobuline E qui, associée à l’allergène, provoque la réaction de l’organisme. L'allergie chez le nourrisson se caractérise par une évolution sévère due à la faiblesse du système immunitaire et au tube digestif incomplètement formé. Elle est accompagnée de:

  • phénomènes catarrhales - larmes, nez qui coule, œdème;
  • troubles intestinaux;
  • rougeur;
  • éruptions cutanées;
  • démangeaisons sévères.

Comment l'allergie chez les bébés

La maladie allergique chez le nouveau-né commence souvent par un rougissement de la peau sur les joues. Sous l'influence de stimuli, des manifestations externes de la réaction sont observées. L'allergie chez un bébé ressemble à:

  • peeling de la peau sur le menton, sur le front;
  • l'apparition d'une éruption cutanée sur les fesses, l'estomac;
  • la naissance des papules, des taches sur le visage;
  • l'apparition d'éruptions cutanées recouvertes de croûtes sur tout le corps;
  • la formation d'écailles sur la tête, les sourcils;
  • gonflement du visage;
  • rougeur oculaire;
  • larmoiement;
  • nez qui coule

Les symptômes

L'allergie chez le nourrisson se manifeste par des signes extérieurs à la surface du corps, des troubles du tractus gastro-intestinal. La dermatite allergique étant souvent confondue avec d'autres maladies de la peau, un appel urgent à un pédiatre est nécessaire pour éviter des complications graves et commencer le traitement à temps. Si vous êtes allergique à un bébé, la peau présente de graves manifestations:

  • éruption cutanée - taches petites et grandes, sujettes à l'inflammation, la fusion, la formation de croûtes, réparties dans tout le corps;
  • démangeaisons sévères de la peau;
  • dommages à la muqueuse oculaire;
  • érythème fessier;
  • éruptions humides.

Lorsque les allergies affectent les organes digestifs, les nouveau-nés ont une perte d'appétit, une perte de poids. Gonflement du tractus gastro-intestinal muqueux provoque des réactions du nourrisson

  • la dysbiose intestinale se développe;
  • une distension abdominale est observée;
  • il y a une violation de la chaise - constipation, diarrhée avec des mélanges de vert;
  • coliques intestinales se produit;
  • régurgitation fréquente;
  • le vomissement est noté.

Les allergies chez le nourrisson peuvent agir sur le système respiratoire. Il y a une plus grande probabilité de symptômes mortels chez le nouveau-né:

  • congestion nasale, provoquant des crises d'asthme;
  • éternuer;
  • sécrétions du nez sécrétions muqueuses;
  • gonflement de la bouche;
  • démangeaisons au nez;
  • toux sèche prolongée;
  • bronchospasmes;
  • rhinite allergique;
  • choc anaphylactique;
  • Œdème de Quincke.

Raisons

La probabilité de réactions allergiques chez les nouveau-nés est associée à un très grand nombre de facteurs. Cela peut être un impact externe, l’influence de drogues, d’aliments dangereux. Les causes des allergies sont:

  • facteurs héréditaires;
  • violation du régime alimentaire pendant la grossesse, l'abus d'aliments avec des allergènes;
  • attachement tardif du nouveau-né au sein - diminue le soutien naturel de l’immunité;
  • vaccination.

Ils provoquent une réaction allergique chez le nouveau-né:

  • alimentation artificielle, dans laquelle le corps n'accepte pas de protéines dans le mélange et l'intestin n'est pas rempli de microflore bénéfique;
  • prendre des antibiotiques qui causent une dysbactériose;
  • médicaments anti-coliques - Bobotik, Plantex;
  • sensibilité à l'écureuil de vache;
  • maladies infectieuses de la mère pendant la grossesse;
  • pathologie intra-utérine;
  • immunité affaiblie;
  • produits chimiques ménagers;
  • vêtements synthétiques;
  • produits de soin;
  • animaux dans la maison;
  • non-respect de la commande - poussière, saleté.

Allaitement du nouveau-né

L'apparition d'une réaction allergique alimentaire pendant la période d'allaitement dépend du régime alimentaire inapproprié de la mère. Dans ce cas, les deux souffrent - chez une femme, il est nerveux, le lait peut disparaître et le nouveau-né souffre de manifestations cutanées désagréables. Pour qu'un bébé soit en bonne santé, la mère doit:

  • cesser d'utiliser des produits allergènes - fruits rouges, fruits orange, légumes, produits semi-finis, concentrés;
  • allaitez votre bébé le plus longtemps possible pour former une forte immunité.

Les allergies

Selon la sensibilité aux substances, il existe plusieurs types d'allergies. Les manifestations des symptômes chez les nouveau-nés peuvent avoir un aspect différent. Il est observé:

  • les allergies alimentaires chez les nourrissons - le résultat d'intolérance alimentaire, les mélanges artificiels, affecte la peau, le tube digestif du bébé;
  • respiratoire - exposition à la poussière, aux poils d'animaux, provoque un rhume, une toux;
  • les réactions médicamenteuses provoquent souvent des situations d'urgence;
  • allergies de contact - causées par des produits chimiques dans les moyens pour se laver, les soins, observés sur la peau.

Ce qui est dangereux

L'apparition d'allergies chez le nouveau-né est dangereuse en raison du développement rapide de complications. Il est nécessaire de poser un diagnostic correct à temps et de commencer le traitement. Dans le cours aigu de la maladie, il existe un risque de:

  • dermatite atopique;
  • otite moyenne;
  • rhinite chronique;
  • asthme bronchique;
  • la conjonctivite;
  • le psoriasis;
  • l'eczéma;
  • Quincke gonflement provoquant une suffocation;
  • choc anaphylactique entraînant la mort.

Diagnostics

Lorsque des signes d'allergie apparaissent chez un nouveau-né, un appel au pédiatre est requis. Seulement, il sera en mesure de distinguer la maladie d'autres infections, si nécessaire, nommer une consultation d'allergologue. Le diagnostic comprend:

  • une enquête auprès des parents sur les signes héréditaires, les irritants possibles;
  • examen externe du nouveau-né;
  • un test sanguin pour la concentration d'immunoglobuline E, les éosinophiles;
  • il est recommandé d'effectuer un test d'allergie - dans des cas exceptionnels - après trois ans;
  • Échographie du système digestif pour des problèmes dans ce domaine.

Comment déterminer quelles allergies chez les bébés

Les tests d'allergie chez le nouveau-né ne pouvant être effectués, les parents peuvent identifier l'allergène. Cependant, pour reconnaître le stimulus, cela prendra du temps. Maman doit surveiller la réaction aux moyens de lavage et de soin du corps, retirer les animaux de la maison pendant un moment, retirer les plantes. Avec des signes évidents d'allergie alimentaire:

  • tenir un journal d'observations;
  • pendant l'allaitement, excluez les allergènes possibles du régime alimentaire;
  • avec l'alimentation artificielle, allez aux préparations pour nourrissons sans lactose;
  • pendant le prikorma, introduisez des céréales sans gluten - riz, sarrasin, légumes sains.

Comment traiter les allergies chez les nourrissons

Avec l'apparition des symptômes, vous devez montrer le nouveau-né au médecin. La durée de la récupération dans les cas difficiles dépend de l’agressivité de l’allergène. Avec le bon traitement, forme légère, vous pouvez faire face à la maladie en quelques jours. Les pédiatres prescrivent:

  • exclusion allergénique;
  • renforcer le système immunitaire - allaitement à long terme;
  • traitement antihistaminique pour soulager les symptômes allergiques;
  • diurétiques - en présence d'œdème;
  • régime pour maman;
  • entérosorbants contre l'intoxication;
  • moyens de restaurer la microflore.

Préparations

Pour faire face à la manifestation de symptômes allergiques chez les nouveau-nés, les médicaments prescrits. Les principaux sont les enterosorbants - Polyphepan, Smekta, les antihistaminiques - Zyrtec, Suprastin. Les médecins écrivent:

  • Enterosorbent Polysorb - a un effet antioxydant, soulage l’intoxication, élimine les allergènes de l’intestin. Suspension prise trois fois par jour pendant 2 grammes.
  • Antihistaminique Fenistil - réduit l'enflure, les démangeaisons, la perméabilité vasculaire, la production d'anticorps. Gouttes prescrits à partir de 1 mois, le montant - de 3 à 10, trois fois par jour.

Les manifestations allergiques sur la peau du nouveau-né passeront plus rapidement lors de l'utilisation d'agents externes. Les pommades aident à réparer les tissus actifs, éliminent les démangeaisons, soulagent l'inflammation. Les pédiatres prescrivent:

  • Celestoderm est un agent hormonal, il est prescrit dans les cas graves, il a un effet antiallergique et anti-inflammatoire. La pommade est appliquée à partir de 6 mois, 1 fois par jour, pendant deux semaines au plus, la surveillance du médecin est obligatoire.
  • Elidel - améliore le processus de régénération, réduit les démangeaisons. Pommade appliquée deux fois par jour, le cours - jusqu'à 2 semaines.

Bepanten

Le médicament Bepanten aide à guérir rapidement l’apparition de réactions allergiques chez les nouveau-nés. L'ingrédient actif de la composition - le dexpanthénol - appliqué sur la peau, nourrit et répare les tissus endommagés, prévient la propagation de l'infection. L'outil est disponible sous la forme:

  • crème - rapidement absorbée, apaise, nourrit la peau, agit pendant une courte période;
  • pommade - accélère le processus de cicatrisation, protège la surface pendant une longue période, peut laisser des taches grasses;
  • spray, crème - Bepanten plus - soulage la douleur, désinfecte, supprime l'inflammation due à la chlorhexidine dans la composition.

Régime individuel

En cas d'allergie chez les nourrissons du visage et d'autres parties du corps, vous devez tout d'abord faire attention à la nourriture de la mère. Une bonne alimentation aidera à faire face rapidement aux symptômes désagréables chez le nouveau-né. Le menu devrait inclure: gruau, riz, viande maigre, produits laitiers, sarrasin, huile végétale, thé. Une femme devrait être exclue du régime:

  • du chocolat;
  • des oeufs;
  • poisson;
  • légumes rouges, fruits;
  • lait de vache;
  • boissons gazeuses;
  • assaisonnements;
  • des fruits de mer;
  • chérie;
  • les champignons;
  • plats épicés;
  • saucisses;
  • les sauces;
  • produits à base de farine.

Puis-je laver un enfant avec une éruption allergique?

Les médecins recommandent de se baigner pour les nouveau-nés d'allergies. Si cela n'est pas fait, la sueur deviendra le support du développement de l'infection. Les traitements à l'eau contribueront à améliorer l'état du bébé. Il est nécessaire de suivre des règles simples:

  • empêcher la peau de la vapeur;
  • limiter la procédure à 15 minutes;
  • température de l'eau - pas plus de 37 degrés;
  • ne pas blesser la peau du nouveau-né avec des gants de toilette, des serviettes;
  • décoctions d'herbes à utiliser en consultation avec le pédiatre;
  • après la procédure, lubrifiez le corps avec de la crème pour bébé;
  • utiliser de l'eau bouillie ou filtrée;
  • si l'âge le permet, prenez un bain de bébé.

Prévention

La future mère devrait s’occuper de la santé du bébé avant la naissance. Il est nécessaire d'arrêter de fumer, de traiter la toxicose, de ne pas manger d'aliments contenant des allergènes alimentaires. Pour éviter les allergies chez les nouveau-nés, il est nécessaire:

  • utiliser des produits cosmétiques spéciaux pour les soins de la peau des bébés;
  • prolonger l'allaitement;
  • laver les vêtements de bébé en poudre hypoallergénique;
  • arrêter les médicaments non contrôlés;
  • veillez à ajouter du lait de vache au régime alimentaire du bébé;
  • manger une mère qui allaite;
  • prêter attention à la vaccination;
  • faire le nettoyage régulier.
http://allergiya5.ru/na-edu/kogda-prohodit-allergiya-u-grudnichka.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes