Allergies alimentaires chez les nourrissons: symptômes, traitement et régime

Les allergies alimentaires sont une maladie commune chez les nourrissons. Après tout, le corps des enfants ne s'habitue qu'aux nouvelles conditions de la vie et n'accepte pas toujours les nouveaux produits. Fait intéressant, au cours des deux ou trois premières semaines, presque tous les bébés ont des taches rouges sur le visage. L'éruption se manifeste par les hormones de la mère, que le bébé reçoit dans l'utérus. Cependant, une telle allergie disparaît d'elle-même au cours du premier mois après la naissance et ne nécessite aucun traitement.

Les allergies alimentaires sont de nature différente et ne se manifestent pas uniquement sous la forme d'une éruption cutanée. Cette réaction doit être traitée avec un régime alimentaire spécial, dans de rares cas - à l'aide de médicaments. Cependant, rappelez-vous que seul un médecin peut prescrire des médicaments! L'automédication ne fait qu'aggraver le problème et entraîner des complications!

Symptômes d'allergie

Pour reconnaître les allergies alimentaires, vous devez savoir à quoi cela ressemble. Les symptômes peuvent être divisés en trois groupes, chacun présentant certains signes.

En outre, les bébés peuvent avoir des larmoiements et une irritation des yeux. Considérez que les symptômes dans la région des organes respiratoires et digestifs peuvent également parler d'autres problèmes. Par exemple, l'écoulement nasal et la toux sont également des symptômes du rhume et le trouble des selles est un empoisonnement. Les symptômes peuvent apparaître à la fois ensemble et séparément.

Pour diagnostiquer et guérir les allergies, consultez un médecin. Il déterminera le type de réaction allergique et l'agent pathogène, sélectionnera le régime alimentaire approprié et prescrira le traitement. Pour en savoir plus sur les types d'allergies chez les nourrissons, lisez le lien https://vskormi.ru/problems-with-baby/allergiya-u-grudnichka-chto-delat/.

Quand les allergies alimentaires passent

De nombreuses mères qui allaitent se préoccupent du passage des allergies alimentaires chez les nourrissons. La défaite de la peau se manifeste dans les 1-2 heures suivant le contact avec un irritant. L'intestin réagit dans les deux jours suivant la consommation du produit. Si vous identifiez et éliminez immédiatement l'allergène de l'alimentation, les éruptions cutanées et les boutons disparaîtront en quelques heures. Mais les symptômes associés au travail du tractus gastro-intestinal, ne passeront pas immédiatement. En règle générale, le bébé sera inquiet pendant encore une à trois semaines.

Plusieurs facteurs ont une incidence sur le passage de l’allergie alimentaire d’un bébé:

  • Une partie de l'allergène qui est entré dans le corps du nourrisson;
  • À quelle vitesse le produit allergène est-il exclu du régime?
  • Le traitement est-il efficace et bien choisi?
  • L'état du système immunitaire. Plus l'immunité du bébé est forte, plus la réaction allergique passera vite.

Les allergies alimentaires se manifestent chez les enfants de moins de deux ans. Le plus souvent, il s'agit d'une réaction aux œufs et au lait de vache, aux légumes colorés. À trois ou quatre ans, plus de 90% des bébés eux-mêmes sont allergiques à ces produits. Mais les allergies aux fruits de mer, au poisson et aux cacahuètes restent souvent jusqu'à la fin de la vie. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas d'introduire de tels aliments dans le régime alimentaire d'une mère allaitante au cours des 8 à 10 premiers mois de lactation et de donner des suppléments aux enfants jusqu'à l'âge de deux ans.

Comment aider bébé

Commencer le traitement en excluant le produit allergène du menu et en élaborant un régime alimentaire adapté à la mère. Les protéines, le lait de vache, les œufs de poule et les légumes colorés présentent souvent une réaction négative chez les nourrissons. Dans ce cas, aidera régime hypoallergénique, dont les principes peuvent être trouvés ici.

Lorsqu'il est impossible de déterminer quel type d'aliments un bébé a une réaction négative, éliminez tous les allergènes potentiels de l'alimentation pendant deux semaines. Ensuite, les produits sont progressivement introduits dans le menu, un à un, pas plus souvent que dans deux ou trois jours.

Parfois, un médicament est prescrit à un enfant. Les préparations ne sont prescrites que par un médecin! Enterosgel est utilisé pour soulager les démangeaisons, les boutons et les éruptions cutanées. Ceci est un coffre-fort pour les pâtes pour nourrissons qui élimine les toxines et nettoie le corps. À partir d'un mois, vous pouvez appliquer le gel Fenistil. Cependant, il ne convient pas aux zones cutanées étendues et enflammées.

Pour éliminer les larmoiements et les irritations oculaires, les nourrissons de Zyrtec sont prescrits aux nourrissons dès l'âge d'un mois, après six mois - gouttes de Fenistil. Considérez que la dernière cause un effet secondaire important. En cas de violation du système digestif, vous pouvez prendre du charbon activé.

Il n'est pas recommandé de donner aux enfants Suprastin, Tavegil et d'autres antihistaminiques puissants. Ils soulagent rapidement et efficacement une réaction allergique, mais l'effet de tels fonds est transmis très rapidement. L'utilisation fréquente de tels comprimés entraîne une forte réaction indésirable, parmi laquelle une perturbation du fonctionnement des cellules nerveuses, des vertiges et une perte de coordination, une léthargie.

Pour les enfants qui ont une alimentation mixte ou artificielle, vous devez choisir le bon mélange, qui ne devrait pas inclure de lait de vache. Lisez attentivement le contenu et étudiez l'emballage avant de l'acheter. Considérez que la supplémentation et la transition précoce vers des aliments complémentaires ont un effet négatif sur le bien-être et le développement de l'enfant! Quel mélange choisir pour le bébé, lisez l'article «Règles d'alimentation mixte».

Produits allergènes

Le plus souvent, une réaction allergique est provoquée par un aliment, qui contient des protéines. C'est du lait de vache, du chocolat et des céréales de lait. Les champignons et les noix, certaines variétés de poisson, le poulet et les œufs de poule, les agrumes, les produits de couleurs vives, la semoule sont également à risque.

Pour soulager les symptômes d'allergie, excluez les produits qui ne sont pas recommandés par les pédiatres. Examinons de plus près ce qui peut et ne doit pas être mangé par une mère qui allaite en cas d’allergie chez le nourrisson.

Vous pouvez:

  • Fromage cottage sans additifs;
  • Le kéfir;
  • Yaourt naturel;
  • Fromage à pâte dure;
  • Sarrasin, maïs et farine d'avoine sur de l'eau;
  • Fruits et légumes de couleur claire (courgettes, pommes de terre, pommes, brocolis, etc.);
  • Filet de bœuf et de dinde faible en gras;
  • Pêcher des variétés faibles en gras (sandre, cabillaud et merlu);
  • Légumes et beurre;
  • Compotes, jus, thé vert et eau de boisson;
  • Potages et bouillons.

Vous ne pouvez pas:

  • Champignons et noix;
  • Fromages à pâte molle;
  • Bouillie de lait;
  • Miel, chocolat et autres friandises;
  • Fruits de mer et caviar;
  • Poisson gras;
  • Fruits, baies et légumes de couleurs vives (tomates, poivrons, fraises, etc.);
  • Agrumes (citrons, oranges, kiwis, etc.);
  • Cornichons et cornichons;
  • Cacao et café;
  • Radis et radis, oignons et ail;
  • Cornichons et cornichons;
  • Produits avec conservateurs et colorants;
  • Restauration rapide et plats cuisinés;
  • Diverses sauces et épices, assaisonnements épicés;
  • Boissons gazeuses, kvas et alcool

Avec restriction:

  • Lait de vache entier;
  • Crème sure;
  • Des pâtes;
  • Poulet, porc et lapin;
  • Produits de boulangerie;
  • Sel et sucre;
  • Légumes crus;
  • Jus frais, dilués à moitié avec de l'eau;
  • La semoule;
  • Œufs de poule (en cas d’allergie aux protéines, remplacer par des cailles);
  • Thé noir

Au cours des trois ou quatre premiers mois de la vie, il est souhaitable que le bébé ne mange que des aliments cuits, cuits au four ou cuits. Retirez les aliments frits, trop gras et salés. Il est important que la mère qui allaite suive un régime de forte consommation d’alcool. Pour en savoir plus sur les principes nutritionnels de l'allaitement, consultez la page https://vskormi.ru/mama/chto-mojno-est-kormiaschei-mame/.

8 façons d'éviter les allergies alimentaires

  1. Au cours du premier mois de lactation, suivez un régime hypoallergénique. Si l'un des parents est allergique, augmentez la période à deux ou trois mois. Une telle maladie est souvent héritée. En outre, une allergie chez les nourrissons peut être un produit complètement différent de celui de maman ou de papa
  2. Lorsque le corps du nouveau-né s'adapte à de nouvelles conditions, introduisez progressivement de nouveaux aliments dans le régime alimentaire. Ne pas essayer plusieurs produits à la fois! Il est important de savoir quel type d'allergie alimentaire chez les nourrissons ayant une réaction négative;
  3. Pour la première fois, essayez une petite portion et veillez au bien-être du bébé pendant deux jours. En cas de réaction négative, éliminez le produit de l'alimentation pendant au moins un mois! Après quatre semaines, vous pouvez répéter la tentative d'introduction.
  4. Continuez à allaiter le plus longtemps possible. Le lait maternel - la meilleure prévention des allergies et autres maladies! Qu'il contienne les substances et éléments nécessaires au plein développement de l'enfant. En outre, le lait maternel forme et renforce le système immunitaire, prévient le développement de la maladie et convient mieux à la digestion du nourrisson;
  5. En cas d'alimentation mixte ou artificielle, choisissez le bon mélange! Il ne devrait pas contenir de protéines de vache et devrait être aussi approprié que possible pour l'enfant en termes de spécificité d'âge et de développement. Si le bébé a une allergie, changez le mélange.
  6. Le premier leurre ne commence pas avant six mois après l'accouchement. Tout d'abord, les bébés reçoivent des purées de légumes. Pour la préparation des premiers plats pour adultes, prenez des courgettes et du brocoli. Ce sont les légumes les plus sûrs pour les bébés. Le Dr. Komarovsky conseille de donner du fromage cottage et du kéfir au premier aliment, car les produits ressemblent à ceux du lait maternel. Considérez que chaque enfant est individuel. Essayez différents plats et voyez ce que le bébé aime. En savoir plus sur les règles du premier repas, lisez ici;
  7. Beaucoup de bébés sont allergiques à la bouillie, si elle est cuite avec du lait. Au cours des trois ou quatre premiers mois, les pédiatres recommandent de manger de la bouillie uniquement aux mères qui allaitent. Ensuite, l'eau peut être diluée avec du lait, en augmentant progressivement la dose de ce dernier. Komarovsky ne conseille pas du tout d'utiliser du lait de vache pendant les six premiers mois de l'allaitement. Lorsque vous attirez pour la première fois, donnez également à votre bébé la bouillie d'eau. À exclure de la semoule au menu, car elle contient du gluten allergène. La bouillie de lait et la semoule peuvent être administrées aux enfants à partir de un an;
  8. Maintenez un mode de vie sain avec votre enfant. Faites de la gymnastique pour les enfants et marchez souvent au grand air. Et nager avec le bébé va durcir le corps, renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies.

La liste des produits approuvés pour l'allaitement est très limitée. Cependant, même à partir d'un si petit nombre d'ingrédients, vous pouvez préparer des plats délicieux. Étendre et diversifier le régime alimentaire pendant l’allaitement aidera les recettes de l’article «Menu mère qui allaite».

N'oubliez pas que l'allergie chez le nourrisson n'est pas uniquement un aliment. Une réaction négative est causée par la poussière, les cosmétiques, les médicaments, la laine, etc. Il est important de garantir une vie hypoallergénique au bébé. Ne gardez pas d'animaux de compagnie et de fleurs à la maison, nettoyez tous les jours à l'eau, utilisez des poudres hypoallergéniques, du savon, d'autres produits chimiques ménagers et des produits d'hygiène. Utilisez une literie et des vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels. Les oreillers et les couvertures doivent être garnis d’un mastic sans danger, car les plumes sont également à l’origine d’allergies.

http://vskormi.ru/problems-with-baby/pischevaya-allerguya-u-grudnichka/

Combien de temps dure une allergie chez les bébés?

Dernière mise à jour de l'article: 13.02.2019

Une fois dans ce monde, le nouveau-né a un organisme faible et pas complètement formé, dont le travail peut être affecté de manière négative par de nombreux facteurs externes. Certains bébés de naissance ont une forte immunité, mais la plupart doivent faire face à diverses difficultés jusqu'à ce que leur immunité soit plus forte. L'allergie est l'un des problèmes les plus courants chez les bébés de moins d'un an.

Des réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent se produire sur les poils d'animaux, le pollen, les composants chimiques des produits de nettoyage, les produits d'hygiène pour enfants (shampooings, gels), les composants des crèmes, lotions, poudres pour enfants, parfums et cosmétiques de la mère, etc. Mais dans 95% des cas, les allergies chez les nouveau-nés sont causées par des aliments.

Si le bébé est allaité, les allergènes peuvent être présents dans les aliments consommés par la mère. S'il est déjà sur le leurre, la réaction négative dans le corps peut se produire en raison des composants de la nourriture donnée à l'enfant.

Une mère qui allaite a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques. Son corps devrait recevoir des quantités suffisantes de volaille, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes. Mais il vaut mieux minimiser la consommation ou, en règle générale, il vaut mieux abandonner les fruits et légumes de couleur rouge orangé vif (betteraves, agrumes, tomates, fraises, etc.), le caviar de poisson, les noix, le chocolat, les produits contenant des conservateurs, des colorants et une teneur élevée en sucre.

Si l'enfant est nourri artificiellement, les protéines du lait de vache contenues dans le mélange peuvent agir en tant qu'allergènes. Dans ce cas, vous devez remplacer le mélange par un hypoallergénique spécial.

Les allergies au cours de prikorma peuvent être le résultat, comme la mauvaise dose du produit, et son intolérance individuelle. Il faut donc exclure l’allergène de l’alimentation de l’enfant et, au bout d’un moment, réessayer de l’introduire avec une petite dose, en surveillant attentivement la réaction du corps de l’enfant.

La manifestation de l'allergie chez les nourrissons

Les principaux signes d'allergies sont

  1. Des taches rouges sur la peau.
  2. Érythème fessier dans l'aine.
  3. Peeling
  4. Puffiness
  5. Le nez qui coule, éternue, tousse, yeux larmoyants.
  6. Régurgitation, vomissements.
  7. Coliques, flatulences accrues.
  8. Diarrhée ou constipation.
  9. Œdème de Quincke.
  10. Bronchospasme

Si un enfant est devenu enroué avec la voix, une toux est apparue et la respiration est devenue difficile - tout cela peut alors être le signe d'une maladie dangereuse - l'oedème de Quincke, dans lequel les muqueuses internes gonflent. Dans une telle situation, l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence. Il est impératif de contacter un pédiatre si les signes d'allergie persistent pendant une longue période, même s'ils ne dérangent pas le bébé.

Traitement d'allergie

Le traitement des allergies repose sur l'identification et l'élimination de l'effet sur l'allergène du bébé. Des comprimés spéciaux, des onguents, des gouttes et des gels aideront à faire face aux symptômes de l’allergie. Ne les choisissez pas sur le conseil d'amis. Tout médicament doit être prescrit au nourrisson par un pédiatre ou un allergologue.

Lorsque les allergies sont prescrites, ces groupes de médicaments:

  1. Antihistaminiques sous forme de sirops et de gouttes, éliminant les symptômes externes de l'allergie, soulageant les démangeaisons. Ceux-ci incluent Fenistil, Zyrtec, Zodak, Loratadin, Diazolin.
  2. Gels et onguents antihistaminiques - Psilobalm, Fenistil. Ils réduisent les rougeurs, soulagent les démangeaisons.
  3. Absorbants - Entersgel, Smekta. Ils éliminent les toxines du corps, luttent contre la diarrhée.
  4. Probiotiques (Linex, Bifiform) et Enzymes (Créon), conçus pour améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  5. Pommade hormonale (Flutsinar, Elokom). Ils ne doivent être utilisés que dans des cas extrêmes et graves.

Combien de temps dure l'allergie du bébé?

Vous pouvez comprendre les parents qui tentent de guérir leur enfant des allergies et attendent avec impatience la disparition rapide de ses symptômes. Chaque parent veut protéger son bébé des sensations désagréables qui apportent une gêne, des troubles du sommeil. Mais la question «À quel point un nourrisson souffre-t-il d'allergies?» N'a pas de réponse définitive. Chaque organisme étant individuel, il est donc tout simplement impossible de prédire sa réaction. La durée de la disparition des signes d'allergie dépend de l'agressivité de l'allergène, du montant dans lequel l'enfant l'a reçu, de la gravité de la réaction allergique, de la justesse et de la rapidité du traitement.

Souvent, avec une forme légère d'allergie alimentaire à l'allaitement, après avoir exclu le produit allergène de l'alimentation, la dermatite disparaît dans les 5 jours. S'il ne réussissait pas pendant ce temps, l'allergène était mal identifié.

Parfois, en excluant l'effet sur l'enfant allergène, les signes d'allergie disparaissent rapidement: le lendemain, ils deviennent moins visibles et disparaissent complètement en l'espace de 7 jours. Si la réaction allergique de l'enfant n'a pas été prise au sérieux depuis longtemps et est restée sans traitement, cela peut alors durer au moins un mois, il faut parfois aller à l'hôpital avec le bébé. Les signes de tels cas négligés, en plus de taches rouges sur le visage, d'érythèmes fessiers et de desquamation de la peau, sont un gonflement et un écoulement de mucus par le nez. La règle la plus importante: plus tôt l'allergie commence à guérir, plus vite elle passera.

Prévention des allergies

La manifestation de tout type d'allergie augmente sous l'influence de facteurs environnementaux négatifs - air chaud et sec, produits chimiques. Pour la prévention des allergies devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Maintenir dans la pépinière une température ne dépassant pas 20 degrés et une humidité minimum de 50%.
  2. Effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la chambre.
  3. Essayez de ne pas utiliser de produits chimiques ménagers, de laver les vêtements de bébé dans une poudre spéciale pour bébé, de les rincer et de les repasser à fond.
  4. Baignez votre bébé dans de l’eau tiède et bouillie, purifiée de chlore.
  5. Utilisez des cosmétiques hypoallergéniques, des produits d’hygiène spécialement conçus pour les nouveau-nés.
  6. Retirez de la chambre du bébé toutes les fleurs, tapis épais et moelleux, qui ramassent la poussière.
  7. Habillez le bébé avec des vêtements en tissus naturels de couleurs douces.
  8. Achetez des jouets de haute qualité pour enfants fabriqués à partir de matériaux non toxiques.
  9. Si vous lui donnez des médicaments, alors sans colorants ni édulcorants.
  10. Organisez l’alimentation d’une mère qui allaite ou approchez-vous soigneusement du choix des préparations pour nourrissons.
  11. Pour nourrir l'enfant avec des produits de qualité, il est préférable d'utiliser des légumes, des fruits, de la viande cultivés localement et de les cuire soi-même.
  12. Effectuez régulièrement des examens de routine du bébé chez le médecin local.
  13. Ne démarrez pas les animaux lorsque l'enfant est petit.

Pour qu'un enfant grandisse sans être allergique et en parfaite santé, il est nécessaire, au cours des premières années de sa vie, de réduire au minimum le contact avec des facteurs et des produits potentiellement dangereux. La mise en œuvre régulière de mesures préventives minimisera le risque d'allergies chez le bébé. Mais si des taches rouges apparaissent sur ses joues, essayez d’identifier leur cause le plus rapidement possible afin d’éviter les complications.

http://rebenokrazvit.ru/rebenok-do-goda/bolezni/skolko-dlitsya-allergiya-u-grudnichka.html

L'allergie ne passe pas chez les nourrissons

L'un des problèmes les plus courants auxquels une maman est confrontée après l'apparition du bébé tant attendu est une réaction allergique, dont la nature ne se trouve pas toujours à la surface. Souvent, dans les premiers mois après la naissance, des allergies alimentaires peuvent survenir chez les nourrissons, en raison du régime alimentaire inadéquat de la mère (si le bébé est nourri au sein). Mais les allergies chez les nouveau-nés peuvent se développer en raison de nombreux autres facteurs, dont nous discuterons en détail ci-dessous.

Les allergies chez les bébés sont courantes. Beaucoup de nouveau-nés pour la première fois

face aux allergies 20 à 25 jours après la naissance: comment se manifeste une allergie chez le nourrisson? De petits boutons de couleur rougeâtre apparaissent sur le visage, parfois sur le cou et le torse. Les jeunes mères paniquent et écrivent tout sur la diathèse, supprimant tout ce qu'elles peuvent de leur régime alimentaire. En fait, les miettes forment leurs propres hormones. Souvent, tout est normalisé après 3 semaines, les boutons disparaissent.

Chez les enfants de moins de 1 an survient le plus souvent

allergies alimentaires. Grudnichkov peut être dérangé par une réaction allergique aux médicaments (besoin urgent de consulter un médecin). La dermatite atopique et la rhinite allergique figurent dans la liste des affections fréquemment diagnostiquées. L'asthme bronchique est rare.

Dans la rhinite allergique, la muqueuse nasale est enflammée sous l’effet d’irritants chez le nouveau-né. Le diagnostic ne peut être posé que par un médecin. Le traitement de cette maladie chez les nourrissons consiste à éliminer les allergènes.

A propos de la dermatite atopique indiquer

taches rouges sur la peau du bébé. Ils démangent beaucoup, deviennent plus tard en croûte. La peau de la tête d'un bébé est également recouverte de taches avec une croûte, l'enfant peut être suspecté à tort d'avoir une crise. Les miettes doivent ajuster le régime alimentaire, éliminer les aliments que le corps ne peut tolérer. Les médicaments sont utilisés dans des cas extrêmes.

Une sensibilité excessive à certains produits provoque une allergie alimentaire chez le nouveau-né.

Avec une légère surchauffe, l'enfant transpire beaucoup; la peau sur les joues s'écaille et pique; le corps est couvert d'une éruption cutanée, l'hygiène ne permet pas de se débarrasser de l'érythème fessier; Un œdème de Quincke est visible sur le tissu sous-cutané et la peau. Si la maladie affecte le tractus gastro-intestinal, le patient souffre de constipation, de régurgitations et de vomissements, de flatulences et de coliques, et des selles molles avec une teinte verdâtre (parfois avec de la mousse) sont plus fréquentes.

Que devrait faire maman pour neutraliser les allergies alimentaires chez les nourrissons? Il est impossible d'arrêter dans de telles situations

allaitement. Le lait maternel est le meilleur aliment pour bébé.
Adoptez un régime hypoallergénique et retirez du régime les aliments "dangereux": noix, chocolat, fruits de mer, lait de vache. Vous devriez oublier les aliments contenant des éléments d'extraction et des bases de purines: oignons, radis, ail, radis. La liste des tabous doit inclure des produits allergiques à maman ou au chad.
Si un bébé ne souffre pas d’allergies alimentaires pendant une longue période, essayez de vous passer de produits laitiers pendant 3 semaines (vous ne pouvez utiliser que du fromage à pâte dure) et vous déterminez immédiatement ce que le bébé n’aime pas exactement dans votre alimentation.

Malheureusement, au cours des dernières années, l’allergie chez les nourrissons est l’un des maux les plus courants auxquels de nombreux jeunes parents sont confrontés. Pour des raisons d'augmenter

Les réactions allergiques chez les nouveau-nés peuvent être attribuées à la dégradation de l'environnement, à la qualité réduite des aliments (ainsi qu'au contenu d'un grand nombre de substances pour augmenter la durée de conservation des aliments, aux additifs gustatifs) et au mode de vie pendant la grossesse. Une allergie alimentaire généralisée chez les nourrissons se manifeste souvent dans les premiers mois suivant la naissance d'un nouveau-né et, avec une correction appropriée du régime alimentaire de la mère, elle disparaît assez rapidement. Ensuite, nous vous expliquerons en détail comment l’allergie se manifeste chez le nourrisson et quels types de réactions allergiques se produisent chez le nouveau-né. Vous trouverez également une photo montrant à quoi ressemblent les allergies chez les bébés. Des recommandations utiles pour les mères allaitantes aideront à se débarrasser efficacement des symptômes d'allergies chez le nouveau-né.

Malgré le fait que les allergies alimentaires chez les nourrissons sont efficacement éliminées à l'aide du régime correct d'une mère allaitante et qu'aucun traitement supplémentaire pour le nouveau-né n'est nécessaire, consultez toujours un dermatologue pédiatrique si l'éruption cutanée du bébé ne disparaît pas pendant une longue période. Si l'allergie chez une fille nouveau-née ne prend pas longtemps et que de nouvelles éruptions cutanées apparaissent sur le visage et les épaules lorsque la mère maintient son régime, il est tout à fait possible que le bébé ne présente pas d'allergie alimentaire et qu'il doive demander l'aide d'un pédiatre.

ARTICLE SUIVANT:
Torticolis congénital musculaire chez le nourrisson

retour à la page principale

INTERESSANT POUR LES FEMMES:

Souvent, des éruptions cutanées inhabituelles, des irritations de la peau, etc., apparaissent sur le visage ou le corps du nouveau-né et sont à l'origine des allergies. Les enfants en bas âge, dont le système immunitaire est encore imparfait, sont particulièrement sensibles à de telles réactions.

À cet égard, une allergie chez un nouveau-né peut être particulièrement difficile et avoir de nombreuses conséquences négatives. Il est donc très important que les parents identifient le problème à temps et commencent son traitement.

Quelle est l'allergie

Les allergies appellent la réaction défensive de l'organisme des irritants (cosmétiques, aliments, poussières, etc.) à la suite desquels de l'immunoglobuline E. commence à se former. Associée à un allergène, cette protéine provoque diverses réactions allergiques pouvant se manifester par des éruptions cutanées, indigestion et autres symptômes désagréables.

L'irritation peut apparaître non seulement sur le visage, mais également sur les cheveux de la tête et à d'autres endroits. Extérieurement, cela peut ressembler à une petite éruption cutanée, à des zones rouges et squameuses sur la peau qui apparaissent immédiatement après avoir mangé ou se produire un certain temps après le contact avec une substance ressemblant à un allergène. Dans ce cas, le bébé peut avoir des démangeaisons, sa peau devient sèche et tendue et le bébé lui-même devient agité.

Pourquoi l'allergie de bébé se produit-elle?

Les allergies chez le nouveau-né sur le visage, dont vous voyez la photo, peuvent être de nature alimentaire ou non alimentaire. Dans le même temps, un facteur héréditaire joue un rôle important dans son apparence. Et si un membre de la famille souffre d’un écoulement nasal chronique, d’asthme bronchique ou d’autres manifestations allergiques, il n’est pas surprenant que les joues du bébé deviennent rouges une fois.

En outre, l'apparition d'une réaction allergique dépend de l'état du système immunitaire du nouveau-né et du moment où l'allaitement a été initié.

Allergies alimentaires

Très souvent, les protéines contenues dans le lait maternel ou les préparations toutes faites deviennent un allergène pour les nourrissons. La réaction à cette maladie se manifeste par des éruptions cutanées, des douleurs abdominales, une congestion nasale, des spasmes des voies respiratoires, des selles altérées et des régurgitations fréquentes. Dans de tels cas, la cause devient:

  • Le régime d'une mère qui allaite, dans lequel il y a des allergènes alimentaires (que puis-je manger pendant l'allaitement d'un bébé? Lisez l'article: Nutrition pendant l'allaitement);
  • Formule à base de lait, composée de protéines, de céréales ou de lactulose. Avant de donner un nouveau mélange au bébé, vérifiez son allergénicité;
  • Mauvais régime de maman pendant la grossesse. En outre, les allergies alimentaires chez les nouveau-nés sont le résultat de fumer maman ou de certaines maladies qu'elle a souffert en attendant un bébé.

Allergies de contact

Le corps d'un petit enfant peut réagir négativement au contact de produits chimiques ménagers, de produits cosmétiques, de pollen de plantes ou de poils d'animaux. Les principales causes d'allergies de contact sont:

  1. Poussière, acariens ou punaises de lit;
  2. Quelques plantes d'intérieur
  3. Les animaux domestiques, même s'ils n'ont ni laine ni plumes;
  4. Produits chimiques ménagers (moyens par lesquels maman lave la vaisselle, la lessive, etc.);
  5. Produits cosmétiques, y compris ceux utilisés par les parents du nourrisson.

Autres causes d'allergies

Les allergies à l'allaitement chez le nouveau-né peuvent également apparaître en raison de:

  • Prédisposition héréditaire;
  • Les vaccins, qui peuvent inclure des substances pouvant provoquer une telle réaction;
  • Début tardif de l'allaitement. Cela est dû au fait que la dysbactériose est un facteur provoquant l'apparition de réactions allergiques. L'intestin d'un nouveau-né est stérile et sa colonisation par des micro-organismes bénéfiques se produit pendant la tétée. Chez les enfants qui, au lieu du lait maternel, obtiennent des mélanges artificiels, ce processus peut être perturbé;

Savoir Environ 75% des bébés sont très sensibles aux protéines présentes dans le lait de vache. Ils peuvent donc également avoir une réaction négative au mélange.

  • Prendre des médicaments, en particulier des antibiotiques. Dans les premiers mois de leur vie, de nombreux bébés souffrent de coliques. Les mères, essayant de les aider, leur donnent divers médicaments (savoir ce qu’il est possible de ne pas donner aux bébés, consultez l’article Le remède contre la colique chez le nouveau-né). Mais il s'avère que même l’allergie à l’aneth est possible chez le nouveau-né.

La colique est la plus grande anxiété chez un enfant. Il pleure pendant des heures, son ventre est dur, son visage est rouge à force de pleurer. Les drogues dans la lutte contre les coliques aident un peu.

Le traitement «meilleur» et le plus sûr pour un bébé souffrant de douleurs abdominales est le traitement maternel. Comment aider un enfant en toute sécurité, sans consommer de drogue, consultez le cours en ligne Ventre ventre

Comment reconnaître les allergies

Pour reconnaître une allergie et commencer à la soigner à temps, vous devez savoir comment cette allergie se manifeste chez le nouveau-né. Ses principales caractéristiques comprennent:

  1. La défaite de la peau. Cela peut être une éruption cutanée, une sécheresse, une desquamation, un gonflement. Ils apparaissent généralement au niveau du visage, du cou, des fesses, des plis inguinaux et poplités. Dans ce cas, la gravité peut être très différente: d’une légère sécheresse cutanée à l’apparition de plaies suintantes;
  2. Troubles digestifs. Chez les enfants allergiques, après la tétée, la régurgitation, les coliques, la constipation ou, au contraire, la diarrhée peuvent être abondantes. En règle générale, les allergies alimentaires se manifestent de la sorte.
  3. Les manifestations respiratoires deviennent une conséquence de la réaction à l'allergène présent dans l'air (poussière, poils d'animaux, pollen). En même temps, le larynx et le nasopharynx gonflent chez le nourrisson, il a du mal à respirer le nez, il y a une larmoiement, une toux. Très souvent, les mères confondent ces symptômes avec un rhume, mais en cas d'allergie, la température du corps du nouveau-né ne va pas augmenter;
  4. Anxiété Un nouveau-né ne peut pas encore se plaindre que quelque chose le dérange. Mais, vous pouvez noter qu'il a commencé à dormir mal, constamment méchant et montrant de l'anxiété.

À quoi ressemble l'allergie d'un nouveau-né?

Tout d'abord, les joues deviennent rouges, la peau commence à se décoller du menton ou du front. Ceci peut être observé en tant que symptôme indépendant ou se produire dans le contexte d'une violation du tractus gastro-intestinal. Dans de tels cas, il est important d'identifier le facteur qui a provoqué la réaction allergique et de l'éliminer. Habituellement, cela suffit pour soulager les miettes de sensations désagréables.

Attention! Utiliser des antihistaminiques n'est que dans les cas les plus difficiles.

Ici, il est nécessaire de noter un autre point important - une éruption cutanée chez un enfant peut survenir non seulement à la suite d’allergies. De même, la chaleur épineuse ou la floraison habituelle d'un bébé peuvent se manifester.

  • Comment distinguer les allergies de la floraison chez le nouveau-né? Pendant la floraison, la peau du bébé devient rouge vif. L'acné qui apparaît dans ce cas peut contenir un liquide aqueux. Cela est dû au dysfonctionnement des glandes sébacées. Toutes les manifestations de la floraison sont décrites dans l'article affiché sur notre site Web: Floraison chez un nouveau-né;
  • Une chaleur épineuse apparaît dans les endroits où le corps du bébé est en contact avec les vêtements ou dans la zone des rides de la peau. L'acné dans ce cas est petit et ne contient pas de liquide à l'intérieur. En savoir plus sur ce phénomène dans l'article Stonis chez un nouveau-né.

Une éruption cutanée, en cas d'allergie, peut apparaître absolument n'importe où, et même dans les endroits où elle est en contact avec les vêtements, même des suppurations sont possibles. Ces boutons causent des démangeaisons, ce qui donne au bébé une gêne.

Si vous avez du mal à le comprendre vous-même, consultez le séminaire sur la nutrition de la mère qui allaite, où nous analyserons étape par étape les différentes éruptions cutanées sur la peau du bébé. Vous pouvez déterminer correctement la cause de l'éruption et éliminer rapidement l'anxiété chez le bébé. Le cours est disponible sur le lien: Repas pour les mères allaitantes sans nuire à l'enfant.

Voir aussi mon tutoriel vidéo sur les allergies:

Que faire maman

Face à un tel problème, toute mère posera la question suivante: "Que dois-je faire si le nouveau-né a une allergie?" Il est important de savoir que le traitement doit être complexe et inclure plusieurs facteurs à la fois.

Élimination des allergènes

Cette partie de la thérapie est appelée la plus difficile, et vous devrez essayer ici. Où chercher ce qui a provoqué la réaction allergique des miettes? Tout d'abord, vérifiez:

  1. Nourriture pour bébé. Dans la plupart des cas, les nourrissons souffrent d'allergies alimentaires, peu importe ce qu'ils consomment.
  • En cas d'allergie chez les nourrissons allaités, la mère devrait reconsidérer complètement son régime alimentaire.
  • Pour le bébé Besoin artificiel de prêter attention à la composition du mélange, qu'il mange. Si elle contient des composants de lait de vache, de lactulose ou de soja, la raison en est probablement la raison. Essayez de donner aux miettes un mélange différent, qui ne contiendra pas ces composants.
  1. La nourriture de maman;
  • Si vous soupçonnez le bébé de ne pas digérer le lactose, jetez le lait entier.
  • Si vous avez une réaction allergique au gluten, maman ne peut pas manger de porridge à base de pâtes, de semoule ou de blé, de flocons d'avoine, de pâtisseries;
  • En outre, s’il ya une allergie chez le nouveau-né sur le visage, vous devez abandonner le poisson, les œufs, le miel, le cacao, les légumes et les fruits brillants;
  • Dans ce cas, la mère qui allaite est autorisée à manger des bouillons non gras, de la viande diététique.

À propos des autres aliments sans danger dans votre alimentation, consultez le cours «Nutrition pour une femme qui allaite sans risque pour l'enfant».

  1. Leurre précoce. Pour les enfants qui sont sujets à des réactions allergiques, vous pouvez commencer à introduire des compléments alimentaires au plus tôt 7 mois. En même temps, vous pouvez commencer à le faire avec des légumes hypoallergéniques et des bouillies sans gluten.
  2. Suralimentation bébé. Les personnes artificielles qui sont plus enclins à trop manger, les allergies sont observées beaucoup plus souvent, parce que le mélange est plus calorique et traité longtemps, chargeant le tube digestif;
  3. Respect du régime de consommation Si les miettes ont un déficit de liquide dans le corps, les toxines présentes dans son corps ne pourront pas sortir avec l'urine et commencer à l'empoisonner. Par conséquent, il est important d’allaiter correctement le bébé, en observant toutes les règles de l’allaitement. Sur la façon de procéder, j’explique en détail dans le cours Les secrets de l’allaitement;
  4. De l'eau Certes, à la maternité, on vous disait encore que vous ne pouvez laver le bébé que dans de l'eau bouillie. Cela est dû au fait que l'eau du robinet non traitée peut causer une dermatite de contact. Lire l'article: Dans quelle eau pour laver un nouveau-né?
  5. Jouets Il est important d’acheter à votre enfant uniquement des jouets de haute qualité, munis de tous les certificats nécessaires, confirmant leur sécurité.
  6. Produits d'hygiène. Il est possible de laver le nouveau-né avec du savon ou d’utiliser d’autres produits d’hygiène au maximum une fois par semaine. Cependant, ils doivent tous être certifiés;
  7. Produits chimiques ménagers. Ne lavez pas les vêtements pour enfants avec de la poudre pour adultes. Pour cela, il existe des détergents spéciaux pour enfants;
  8. Les vêtements Lors du choix d'une garde-robe pour bébé, il est important de privilégier les vêtements fabriqués à partir de tissus naturels pour lesquels des colorants brillants n'ont pas été utilisés. Cela est particulièrement vrai pour les objets en contact direct avec la peau des enfants.

Selles rapides

  • Il est très important de surveiller la chaise du nouveau-né. Si vous remarquez une tendance de votre bébé à la constipation, vous devez absolument commencer à analyser votre processus d’allaitement. Il est possible que l'enfant reçoive peu de nutrition ou qu'un produit de votre régime ait un tel effet de renforcement sur le bébé.

En savoir plus à ce sujet dans l'article: Constipation chez le nourrisson pendant l'allaitement.

  • Il en va de même pour la mère, car si les selles ne sont pas opportunes, les toxines peuvent passer dans le lait maternel.

Créer un environnement confortable

  1. Il faut créer des conditions confortables dans la pièce où se trouve le nouveau-né (la température de l'air est comprise entre 18 et 20 degrés et l'humidité entre 50 et 70%). Si la pièce est chaude, le bébé commence à transpirer activement. Dans le même temps, des substances susceptibles d’irriter la peau délicate du bébé sont libérées;
  2. De plus, la chambre devrait être propre. Pour que la poussière ne provoque pas de réaction allergique, il est important d'effectuer un nettoyage humide chaque jour, afin d'enlever divers tapis et rideaux pouvant s'accumuler la poussière.

Utilisation de médicaments

Dans la plupart des cas, il suffit d'éliminer les facteurs qui provoquent une allergie pour débarrasser l'enfant de ses manifestations. La consommation de drogues est généralement reléguée au second plan. Cela est dû au fait qu'ils ne peuvent éliminer que les principaux symptômes sans pour autant se débarrasser de la cause principale. De plus, des allergies peuvent survenir chez l'enfant et sur les médicaments eux-mêmes.

En sachant comment les allergies se manifestent chez les nourrissons, un pédiatre peut recommander l'utilisation de tels médicaments:

  • Absorbants - médicaments absolument sans danger pour le corps de l'enfant. Leur fonction principale est de nettoyer le corps des toxines du corps et d'éliminer la constipation;
  • Les antihistaminiques sont nécessaires au traitement symptomatique des principales manifestations de la maladie. Pour les bébés, seuls les médicaments qui n'ont pas d'effet sédatif conviennent;
  • La crème d'allergie du nouveau-né est utilisée pour le traitement topique. Prescrire habituellement des médicaments non hormonaux qui ont une action cicatrisante, anti-inflammatoire et antimicrobienne, éliminent les démangeaisons et soulagent le gonflement;
  • Si aucun autre médicament n'a donné l'effet désiré, on peut prescrire au bébé des pommades hormonales. Ils donnent un effet rapide, mais ne peuvent être utilisés que selon les directives du médecin traitant.

Prévention

Pour éviter l'apparition d'allergie chez le nourrisson, il est important de commencer à observer la prévention dès les premiers jours de sa vie. Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Pendant un certain temps, surveillez de près votre nutrition pendant l'allaitement;
  2. À partir du deuxième mois, l’introduction de nouveaux produits dans le régime alimentaire de la mère est autorisée, mais par petites portions, avec une surveillance constante de l’état du nourrisson;
  3. Mère allaitante, il est important d’éviter de manger des aliments pouvant provoquer une réaction allergique, peu importe le stade de l’alimentation;
  4. Maintenir l'allaitement le plus longtemps possible;
  5. Tous les jours, effectuez un nettoyage humide dans l'appartement afin de minimiser le contact du bébé avec des animaux et des plantes à fleurs.
  6. Ne prenez pas de médicaments sans besoin particulier.

Ces règles simples aideront à garder la peau de bébé en bonne santé et la protégeront de l'apparition de réactions négatives. Et sachant à quoi ressemblent les allergies chez les bébés, vous pourrez réagir au problème à temps et aider le bébé.

Voir aussi:

  • Prise de poids pour les nouveau-nés par mois
  • Signes de rachitisme chez les nourrissons
  • Eau d'aneth pour un nouveau-né

À l'heure actuelle, obtenez un RÉPERTOIRE de nutrition pour une mère qui allaite afin de protéger votre enfant contre les allergies, les coliques et les douleurs abdominales.

Entrez votre email et cliquez sur le bouton "GET"

En savoir plus sur les maladies les plus courantes chez les nourrissons:

Les allergies alimentaires chez les nourrissons sont assez courantes. Elle peut se manifester dans le lait maternel et plus tard, lorsque l’enfant commence à recevoir des aliments complémentaires. C’est pourquoi, lors de l’allaitement, les pédiatres recommandent vivement aux jeunes mères d’être très attentives à leur régime et de mettre au point de nouveaux produits progressivement. Les fruits et les légumes frais doivent bien sûr être présents dans le menu du jour, mais avec trop de produits, il est très difficile de savoir quel nouveau plat sur les joues du bébé a un blush allergique.

Les catégories de produits suivantes deviennent souvent la cause du développement de l'allergie alimentaire chez le bébé:

  • légumes et fruits à pulpe rouge et orange (oranges, betteraves, grenades, raisins, tomates, etc.);
  • caviar rouge et poisson;
  • les noix;
  • bonbons et autres bonbons;
  • toutes les boissons gazeuses.

Si vous tenez un «journal alimentaire», il n’est alors pas trop difficile de repérer les produits auxquels l’enfant a une réaction allergique. En général, le régime alimentaire d'une mère allaitante doit être équilibré. Et ne manger que du poulet alimentaire est une décision complètement fausse. Des légumes et des fruits devraient également avoir lieu, mais tout devrait être modéré.

Parfois, l’allergie alimentaire chez les nourrissons commence après l’introduction d’aliments complémentaires. Un système digestif immature peut bien réagir à un nouveau produit avec un blush rose sur les joues gonflées. Surtout si la norme du produit a été choisie de manière incorrecte ou si le plat a été préparé sans respecter les règles.

Dans de tels cas, les pédiatres donnent les conseils suivants:

  • préparer les aliments conformément aux recommandations;
  • de reporter l'introduction de ce plat à une date ultérieure (il est probable que dans un mois, le système digestif du nourrisson s'en occupera sans aucun problème).

Mais ces conseils ne sont utiles que si les allergies alimentaires ne sont pas une réaction au lait ou aux protéines.

Symptômes d'allergies alimentaires

Comment se manifeste une allergie chez les nourrissons? Ces signes devraient connaître chaque maman.

Une réaction allergique est accompagnée de:

  • l'apparition de rougeurs sur la peau;
  • la formation d'une érythème fessier dur qui ne passe pas même avec le plus grand soin;
  • peeling de la surface de la peau;
  • les poches;
  • ne pas transmettre la rhinite;
  • des vomissements;
  • régurgitations fréquentes;
  • développement d'angioedema;
  • selles bouleversées (diarrhée);
  • distension abdominale sévère, provoquant des attaques prolongées de coliques intestinales.

Ce sont les principaux symptômes des allergies alimentaires. Dans certains cas, des symptômes non standard peuvent se former.

À quoi ressemble une allergie sur le visage d'un bébé?

Il est bien connu que les premiers signes d’une réaction allergique apparaissent sur le visage d’un bébé. Si des taches rouges se forment uniquement sur le front et les joues, il est prudent de dire que l'enfant est allergique. Très probablement, il s’agit de la réaction du corps de l’enfant à tout produit indésirable, mais parfois aussi du dernier produit cosmétique utilisé.

Et, néanmoins, les joues rouges sont presque toujours le signe d'un régime mal organisé. Les marques allergiques peuvent ressembler à de l’acné et à un rougissement total. Si l'intolérance au lactose est la cause de l'affection, une allergie peut également se former à la surface du bord des lèvres.

Comment traiter les allergies alimentaires chez le nourrisson?

Après l'apparition d'éruptions cutanées typiques, la question du traitement de l'allergie apparue devient urgente. Enlever les manifestations externes n'est pas guérir. La pathologie le restera, puisque seules les manifestations externes disparaîtront.

Pour éliminer complètement les symptômes allergiques, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  • revoir le régime alimentaire de la femme découpeuse et rayer tout produit susceptible de provoquer une réaction;
  • exclure les aliments complémentaires, si ceux-ci ont déjà été introduits (il s'agit d'une mesure temporaire et il sera possible de nourrir le bébé après l'affaissement de l'attaque);
  • ne pas utiliser d'antihistaminiques (les médicaments de cette catégorie ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant après évaluation des risques et des avantages potentiels pour l'enfant);
  • prendre le médicament "Enterosgel" (signifie bien élimine du corps de l'enfant tous les allergènes);
  • prenez des produits contenant des lactobacilles (après tout, les allergies alimentaires s'accompagnent presque toujours du développement d'une dysbactériose);
  • aussi souvent que possible de laver le bébé, mais en même temps d'abandonner l'utilisation de cosmétiques pour bébés.

Ce sont ces recommandations que les pédiatres donnent lorsqu'un enfant développe une réaction allergique. Et avec tous les rendez-vous observés, les symptômes de pathologie s'atténuent très rapidement. Dans le même temps, on peut affirmer avec certitude que les manifestations allergiques non seulement externes, mais aussi les réactions «internes» seront éliminées.

Combien de temps dure une allergie chez les bébés?

De nombreuses mères ont posé cette question, car dans de nombreux cas, l'éruption s'accompagnait de démangeaisons sévères qui causaient beaucoup de problèmes à l'enfant.

Combien de temps peut durer la longévité chez les bébés? Même un pédiatre ne pourra pas nommer la date exacte, car tout dépend des caractéristiques individuelles du corps de l’enfant. Sous réserve des recommandations du médecin et des soins soignés apportés à la chapelure, les symptômes d'allergies alimentaires s'atténuent les deuxième et troisième jours suivant le début du traitement. Et dans une semaine l'enfant est entièrement restauré.

Dans les cas graves ou lorsque les symptômes d'allergie ne sont pas perçus comme graves, le traitement de la maladie peut prendre jusqu'à un mois.

Mais dans tous les cas, la règle est la suivante: plus tôt les mesures sont prises, plus tôt le bébé sera soulagé.

Les pédiatres recommandent de ne pas s'attarder sur le problème des allergies alimentaires. Dans la plupart des cas, il est possible d'éliminer les crises convulsives simplement en excluant des aliments spécifiques du régime alimentaire du nourrisson. N'oubliez pas que le système digestif de l'enfant s'améliore, que la production d'enzymes nécessaires à une digestion de haute qualité augmente, que la microflore intestinale s'améliore. Tout cela ne signifie qu'une chose: le corps de l'enfant s'améliore et sera capable de faire face aux produits à problèmes. En règle générale, à mesure que le bébé grandit, les allergies alimentaires disparaissent. L'exception est l'intolérance des protéines et du lactose.

Allergie aux produits protéiques

Une réaction allergique aux protéines est souvent diagnostiquée chez les bébés, mais il n’est pas toujours possible de reconnaître ses signes. Très souvent, la réaction aux protéines se manifeste par un symptôme totalement atypique: les yeux commencent à se diluer chez l'enfant, un nez qui coule et une éruption cutanée apparaissent. Parfois, des douleurs abdominales et des problèmes de selles (constipation) peuvent se rejoindre.

Une telle réaction (à condition que l'organisme de l'enfant ne tolère pas les protéines) peut être provoquée par:

Le lait ne donne peut-être pas de réactions trop fortes, mais il convient néanmoins de limiter sa consommation.

Les enfants intolérants aux protéines sont invités à suivre un régime à base de légumes. De la viande, les aliments doivent être abandonnés. Les bouillons de viande sont également interdits, car ils peuvent également provoquer une forte réaction allergique.

Allergie au lait

Les allergies aux produits laitiers sont assez courantes. La raison de cette pathologie est l'intolérance au lactose. Ici, le corps de l'enfant produit une quantité insuffisante d'enzymes capables de scinder qualitativement les protéines animales. Une alternative au lait entier dans la vie d'un enfant sera tout produit laitier.

Les bactéries qui causent le lait acide rendent le lait fermenté très utile pour le système digestif d'un enfant. De plus, le bébé reçoit le taux de calcium nécessaire. Et si un bébé a une intolérance au lactose, alors le fromage cottage, le kéfir et le yogourt devraient être présents dans son alimentation.

Réaction allergique au mélange

Les parents doivent également se rappeler qu'une réaction allergique peut provoquer non seulement des protéines, mais aussi des aliments artificiels pour bébés. De plus, ce phénomène est assez courant. C'est pourquoi, lors du choix du mélange pour un enfant sujet au développement d'allergies alimentaires, vous devez le faire avec le plus grand soin.

Le marché moderne des aliments pour bébés est simplement sursaturé avec des mélanges de différents fabricants. Et lorsque vous choisissez un produit, vous ne devez pas parier sur le coût des aliments, mais sur leur composition.

De plus, il est important de surveiller la réaction du corps de l'enfant à un nouveau régime. Très souvent, dans les premiers jours d'application du mélange, aucune réaction négative ne se produira. Et seulement avec l'accumulation de l'allergène dans le corps du bébé - après environ deux semaines - l'allergie se fera sentir avec les symptômes classiques.

Si le changement d'aliment pour bébé n'aboutit pas et que l'éruption cutanée se répète encore et encore, l'enfant doit être présenté au pédiatre. De plus, le bébé sera chargé de réaliser des tests pour identifier l'allergène.

Dans de tels cas, le passage à des mélanges hypoallergéniques spéciaux sera le plus souvent recommandé, car les changements fréquents dans le type d'aliment pour bébé constituent un stress important pour le système digestif de l'enfant.

L'allergie au mélange est facilement éliminée si la mère remarque des déviations dans le temps du bébé et écoute toutes les recommandations du pédiatre.

Allergie au sarrasin

Le sarrasin est le plus utile pour le bébé croup, qui est l'un des premiers. Les réactions allergiques au sarrasin sont extrêmement rares, mais il y a un endroit où aller.

Si, après avoir mangé du sarrasin, les yeux du bébé commencent à s’éclabousser, si le nez qui coule ou une éruption cutanée apparaissent, cela signifie que le bébé a une intolérance évidente à ce produit.

En identifiant le lien "sarrasin - larmoiement, nez qui coule, éruption cutanée", l'enfant doit être montré à un allergologue et à un bambin pédiatre de premier plan. Très probablement, le produit devra être complètement abandonné.

Allergie aux complexes vitaminiques

Très souvent, les enfants de la première année de vie doivent recevoir des vitamines spécifiques ou des complexes de vitamines. Bien sûr, il est beaucoup plus pratique de rassembler toutes les substances nécessaires dans un seul comprimé. Mais le corps des enfants ne le perçoit pas toujours correctement. Beaucoup de bébés ont une forte réaction allergique. Dans ce cas, la prise du médicament doit être complètement abandonnée, car même dans le cas d'un remplacement, la réaction sera la même.

Il est plus prudent de revoir le régime alimentaire du bébé et d'y introduire les aliments nécessaires (si le bébé reçoit déjà des aliments complémentaires). Dans le cas où le bébé est allaité, la mère devrait en prendre soin: la nutrition de la femme devrait être équilibrée.

Résumé

Les allergies alimentaires en bas âge sont assez courantes, mais elles se transmettent d'elles-mêmes au fur et à mesure que l'enfant grandit. L’essentiel est d’identifier l’allergène à temps et de l’éliminer à temps du régime alimentaire du bébé (et de la mère allaitante). Il est également important de respecter toutes les recommandations du pédiatre sans retarder le début du traitement.

Chaque année, de plus en plus d'enfants sont sujets aux allergies. Le plus souvent, il s'agit d'une allergie alimentaire chez le nourrisson. Mais après avoir remarqué les premiers signes de sa manifestation, ne vous inquiétez pas. Il est tout à fait possible que le bébé finisse par le devenir. Cependant, il est nécessaire de surveiller encore plus étroitement son régime alimentaire (et sa mère allaitante - et son), afin de minimiser le contact avec des allergènes.

Les raisons de son apparition

Au cours de la première année de vie, une réaction allergique à tout produit survient chez la plupart des bébés. Si l'un des parents du bébé a tendance à avoir des allergies, le risque que le bébé soit également sujet à cette maladie est de 40%. Si les deux parents sont allergiques, le risque d'allergie chez les nourrissons est déjà de 80 à 90%.

Mais cette réaction n’est pas seulement héritée. Cela peut être dû à l’immaturité du tube digestif. Ce n’est un secret pour personne que le système alimentaire s’est formé au cours des trois premières années. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas de passer des tests d'allergie avant cet âge - ils ne seront tout simplement pas informatifs. Une allergie peut se manifester si l'enfant est administré trop tôt pour essayer un produit. Par exemple, il reçoit une tranche d'orange ou du lait entier six mois plus tard. Ou fraise berry. Il est possible qu'après quelques mois, ce produit ne provoque pas une telle réaction, mais pour le moment, il devrait être supprimé de l'alimentation.

Le lait entier et la fraise sont les allergènes les plus puissants

En outre, la cause des allergies peut être la nourriture de la mère - c’est-à-dire si le bébé est allaité. C’est pourquoi, au cours du premier mois qui suit la naissance, la mère s’assoit sur un régime très strict et commence alors à élargir progressivement son régime. C’est aussi pourquoi, dès les premières manifestations de la réaction, la femme qui allaite devrait recommencer à suivre un régime strict - jusqu’à ce que le bébé soit complètement guéri.

Il y a des cas lorsque la réaction à la nourriture pour bébé. Le plus souvent, une allergie au mélange chez les nourrissons se produit en raison d'une intolérance à la protéine de vache, qui en fait partie. Dans ce cas, il convient de remplacer le mélange par un mélange hypoallergénique, par exemple, dans lequel le lait de vache est remplacé par du lait de chèvre.

Symptômes d'allergies alimentaires

Maintenant brièvement sur l'apparence des allergies chez les bébés:

  • des éruptions cutanées et des rougeurs apparaissent sur le corps;
  • ces taches peuvent se décoller;
  • la dermatite atopique (inflammation de la peau sous la couche) se manifeste rapidement;
  • coliques, flatulences ou selles molles;
  • régurgitations et vomissements;
  • Quincke enflure.

L'allergie la plus fréquente survient dans des zones isolées.

Comment une allergie se manifeste-t-elle chez les bébés après avoir mangé? Lorsque sa variété alimentaire est souvent observée rougeur sur le visage: sur les joues et le menton. Mais ces taches passent vite. Cependant, même de tels «arguments» sur le visage suffisent à comprendre: si vous redonnez ce produit rapidement, un traitement peut suivre. Par conséquent, il vaut mieux s'abstenir.

La réaction peut ne pas être immédiate, elle peut se produire même dans la journée qui suit la consommation de l'allergène. Des symptômes d'allergie légers peuvent apparaître et pas tous en même temps - ceci devrait également être considéré. Moins les symptômes sont exprimés, moins l'allergène a nui au corps.

Lorsque les symptômes deviennent apparents, il est important de s’assurer qu’il s’agit d’une allergie alimentaire. Par exemple, allergie au lait de vache ou au poulet.

Si les indicateurs ne sont qu'une éruption cutanée sur le corps et sur le visage, il est fort possible qu'il s'agisse d'une chaleur épineuse. Ou, par exemple, la varicelle. Et dans ce cas, traiter les allergies chez les nourrissons n'aura aucun sens.

Comment traiter?

Avant de traiter les allergies, éliminez tous les allergènes. Si le bébé est nouveau-né et exclusivement laiteux, le problème réside dans le régime alimentaire de ma mère. Ses symptômes peuvent être absents et l'enfant - littéralement sur le visage. Par conséquent, il est nécessaire de supprimer tout ce qui, même théoriquement, pourrait provoquer cette réaction. Parfois, les parents ne savent pas s’ils sont allergiques à des aliments apparemment inoffensifs tels que de la bouillie de blé, des œufs de poule ou des poissons de rivière. Mais ça peut! De même, le nourrisson peut être allergique au lait si maman ajoute du lait concentré au thé pour améliorer la lactation. Vous devez tout supprimer, ne laissant que, par exemple, du riz, du veau bouilli, des biscuits de seigle, des pommes vertes. Et du thé. Après quelques jours, une amélioration devrait être perceptible. En général, l’allergie disparaît au bout de 7 à 9 jours, mais dans les cas graves, le traitement peut durer un mois. Si le bébé est sujet aux allergies, il est recommandé d'éviter de consommer au moins les allergènes les plus courants avant la fin de la tétée:

  • des fruits de mer;
  • viande de poulet et œufs de poule;
  • agrumes;
  • fruits et légumes rouges et oranges (betteraves, carottes, citrouilles, fraises, groseilles, framboises, pommes rouges);
  • noix.

Si le bébé n'a pas encore un an et qu'il est thoracique, mais qu'il a déjà des aliments complémentaires, il est recommandé de cesser immédiatement après que les premiers signes de mauvaise santé semblent disparaître de tout aliment «adulte» - cela aidera le corps à donner toute sa force au traitement.

Après la récupération, les suppléments sont réintroduits un par un et surveillent attentivement la réaction avec prudence. Et même mieux d'avoir un journal alimentaire, car les allergies peuvent être cumulatives, et avec lui, il est plus facile de découvrir la cause de l'éruption cutanée sur le visage.

Allergie souvent manifestée aux protéines du lait de vache chez les nourrissons. Par conséquent, il est préférable de commencer par connaître les céréales sans céréales laitières et il est déconseillé de donner du lait entier avant l'année. Ce qui est intéressant, même s’il ya une allergie aux protéines de vache chez les nourrissons, les produits laitiers, préparés à base de ce lait, peuvent être transférés dans le calme absolu. Par conséquent, si vous souhaitez vraiment introduire le lait de vache pour les nourrissons, il est préférable de le faire sous forme de lait caillé, de yogourt ou de kéfir.

Les mères qui allaitent devraient suivre un régime strict.

La chose la plus difficile est que si l'enfant est petit, il ne mange que le mélange - et ce mélange provoque une réaction. Le lait de vache n'est pas souhaitable pour les bébés, mais il n'est pas recommandé de changer de régime alimentaire. Que faire dans ce cas? Il est absolument nécessaire que le pédiatre traitant examine et décide ce qui est le mieux pour le patient: changez radicalement le mélange (mais vous pouvez alors rencontrer des problèmes de type diarrhée et constipation) ou procédez par étapes, selon les recommandations du fabricant, tout en effectuant un traitement antihistaminique.

Le traitement symptomatique est également indiqué - baignade dans une ficelle et de la camomille pour éliminer l'éruption cutanée, utiliser des crèmes Bepanten ou Sudocrem pour éliminer la dermatite atopique et effectuer régulièrement des procédures hygiéniques.

L'allergie alimentaire est une maladie qui est traitée à la maison, mais s'il n'y a pas d'amélioration après 4-5 jours, vous devriez consulter un médecin - vous aurez peut-être besoin d'un traitement plus intensif ou d'une assistance tierce pour identifier l'allergène.

http://ne-allergik.ru/allergii/novorozhd/allergiya-ne-prohodit-u-grudnichka.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes