JMedic.ru

L'asthme bronchique allergique ou mixte peut survenir sous forme de toux. Cette variante de la maladie présente des signes non spécifiques. Par conséquent, poser le bon diagnostic et prescrire le traitement approprié est parfois très problématique.

Causes et caractéristiques de l'asthme de la toux

Le premier travail scientifique majeur sur le diagnostic et le traitement de l'asthme bronchique a été écrit en Russie en 1838 par G.I. Sokolovsky. Depuis lors, le traitement de cette maladie est assez efficace. Une autre chose est que ses cas n'ont pas diminué, mais sont devenus fréquents. De nos jours, les asthmatiques sont de plus en plus fréquents, en particulier chez les citadins des grandes villes. On estime que l'asthme, sous une forme ou une autre, représente 6% des habitants des pays développés.

Dans la plupart des cas, une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires, accompagnée d'essoufflement et d'asthme, survient à cause d'allergies.

Les causes de l’asthme bronchique allergique, y compris sa forme de toux, sont les allergènes sensibilisés; s’ils sont ingérés (principalement par inhalation), une réponse vigoureuse se produit en quelques minutes. Provoquer des exacerbations de la maladie peut:

  • la poussière;
  • pollen végétal;
  • la salive et les poils d'animaux;
  • la nourriture;
  • produits chimiques ménagers;
  • tissus synthétiques;
  • autre

Dans le développement de cette forme d'asthme bronchique, comme toute autre, le facteur héréditaire et la présence de maladies infectieuses des organes du nasopharynx, des bronches ou des poumons jouent un rôle important.

Symptômes d'asthme avec toux

L'asthme bronchique sous forme de toux est difficile à diagnostiquer, car il ne présente aucun signe d'aucun autre trouble asthmatique, comme un essoufflement, une respiration sifflante et des sifflements lors de la respiration.

Mais pendant 8 semaines, une toux sèche et non productive peut persister. Il se développe comme une réponse du corps à un allergène sur la muqueuse bronchique. La toux est débilitante, car elle ne conduit pas à la séparation et à la toux des expectorations.

Le type d'asthme bronchique associé à la toux touche les enfants et les adultes et peut se manifester de jour comme de nuit.

Les attaques quotidiennes ne permettent pas au patient de mener une vie normale et inquiètent les autres. La nuit empêche le sommeil normal.

Habituellement, le patient commence à tousser après le contact direct avec l'allergène. Mais parfois, les attaques provoquent de l'air froid, de l'exercice physique, des bêta-bloquants (ce groupe de médicaments comprend les moyens par lesquels le traitement de maladies du système nerveux et cardiovasculaire du corps).

La particularité de cette forme d'asthme bronchique réside dans le fait que, si son traitement est entrepris trop tôt, il peut «se développer» dans la version classique avec essoufflement et crises d'asthme.

Caractéristiques du diagnostic de l'asthme toux

De nombreux médecins, qui réussissent à diagnostiquer la version classique de la maladie, confondent les signes de sa forme de toux avec les signes d'autres maladies respiratoires, dans lesquelles le patient tousse, par exemple avec une bronchite chronique.

Afin de ne pas se tromper avec le diagnostic et donc de prescrire un traitement efficace, le médecin doit analyser les plaintes du patient, son histoire, déterminer la présence d'asthme bronchique chez ses proches parents et procéder à une série d'examens, notamment:

  • auscultation;
  • examen radiographique;
  • spirométrie.

Si le médecin soupçonne que le patient souffre d'asthme de toux, mais que les résultats de l'examen radiographique des poumons et de la spirométrie sont normaux, un test est effectué avec une charge de méthacholine. L'inhalation de cette substance confirme la maladie. Si le corps réagit par une obstruction bronchique réversible (spasme et rétrécissement des lumières bronchiques), la performance des poumons est réduite à 20%. Pour neutraliser les effets de la méthacholine et re-élargir la lumière bronchique, après le test, le patient doit prendre un bronchodilatateur.

Parfois, l'option de l'asthme avec une toux est déjà confirmée lorsque le patient est sous traitement. Les médicaments qui sont prescrits pour la manifestation classique de cette maladie, aident à arrêter les quintes de toux.

Comment traiter l'asthme avec la toux

Toute toux prolongée (2 semaines ou plus) est une raison pour consulter un médecin. Il signale la présence d'une maladie respiratoire grave. Le traitement des remèdes populaires ne convient pas à tous. Ainsi, la variante de la toux de l'état asthmatique est traitée exclusivement avec des médicaments.

Seul un médecin qualifié, compte tenu du diagnostic, des caractéristiques de l'évolution de la maladie, du sexe, de l'âge, du poids, des autres caractéristiques individuelles du patient, sélectionne les médicaments appropriés pour lui et en indique la fréquence d'utilisation et la dose.

En règle générale, le traitement de l'asthme avec la toux est composé de médicaments appartenant à deux catégories:

  • moyens de soulager les symptômes de la maladie;
  • médicaments anti-inflammatoires.

Ils ont une forme commode d'inhalateurs de poche en aérosol ou sont inhalés par un nébuliseur.

On traite efficacement l'asthme de la toux avec des bêta-2 agonistes, des médicaments bronchodilatateurs. Ils peuvent avoir une durée courte ou longue.

Le salbutamol est une option de traitement universelle pour la maladie. Il n'affecte que les récepteurs externes des bronches et produit un effet presque instantané. Berotek a les mêmes propriétés.

Les cholinolytiques, tels qu’Atroven, sont également efficaces, mais l’état du patient s’améliore après 30 minutes ou plus.

Le traitement par corticostéroïdes est entrepris en parallèle ou à la place des bronchodilatateurs, si ceux-ci se sont révélés inefficaces. Le plus souvent, la prednisone, la béclométhasone, le flunisolide ont été prescrits pendant 3 jours - une semaine.

Un patient souffrant d'asthme de la toux est recommandé un régime spécial:

  • vous devez arrêter de fumer;
  • identifier l'allergène et, si possible, éviter tout contact avec celui-ci;
  • il est bon d'être de temps en temps dans la nature, où il n'y a pas d'émissions d'entreprises industrielles ni de gaz d'échappement;
  • une bonne nutrition est nécessaire;
  • besoin de mener une vie saine et de faire du sport.

Sous réserve que toutes les prescriptions et recommandations du médecin soient suivies, des crises de toux asthmatiques se produiront rarement chez le patient, il est facile de s’arrêter. La qualité de sa vie ne souffrira pas.

http://jmedic.ru/astma/kashlevaya-forma.html

Toux, asthme bronchique (syndrome de Corrao)

Le syndrome de Corrao ou l'asthme de la toux est une variante de l'asthme bronchique qui se caractérise par un seul symptôme: la toux paroxystique durant plus de 4 semaines en l'absence de toute autre cause provoquant une toux chronique.

Actuellement, cette version de l'asthme n'est pas rare. L'asthme de la toux peut survenir dans n'importe quel groupe d'âge et les enfants sont plus susceptibles de tomber malades.

Causes de l'asthme de la toux

L'asthme bronchique sous forme de toux ne présente pas de particularité en raison de facteurs de causalité, Ce n'est qu'une des variantes de l'asthme classique.

L'asthme lui-même est une maladie hétérogène. Cela implique que la raison ne réside pas seulement dans les allergies classiques, mais aussi dans l'hypersensibilité du corps aux facteurs non allergiques. Des exemples de ce type de stimuli sont: l'effort physique, l'air froid et bien plus encore.

Attention! Chaque personne a sa propre version de l'asthme (allergique, non allergique, mixte, etc.) en fonction des caractéristiques génétiques et fonctionnelles de l'organisme.

Certains facteurs prédisposants peuvent également être considérés comme les causes de cette maladie:

  1. prédisposition génétique (présence de parents de sang (mère, père) d'asthme bronchique ou d'autres maladies allergiques confirmées par des méthodes de diagnostic appropriées);
  2. jeune âge (y compris les enfants);
  3. épisodes de réactions allergiques au contact de substances ayant précédé l'apparition de l'asthme bronchique sous forme de toux;
  4. rhumes fréquents;
  5. bronchite chronique ou maladie pulmonaire obstructive chronique avec exacerbations fréquentes;
  6. fumer;
  7. risques professionnels (industrie chimique, travail dans les mines, avec de l'amiante, etc.);
  8. l'obésité, en particulier lorsque l'accumulation de graisse dans l'abdomen. Cela conduit à une restriction de la mobilité du muscle respiratoire primaire - le diaphragme. En conséquence, les poumons sont mal ventilés, le secret des bronches stagne. Il contribue au développement de l'inflammation chronique.
  9. dents carieuses, amygdalite chronique, rhinite et autres processus dans les voies respiratoires supérieures, contribuant à la présence prolongée de foyers d’infection et augmentant la réactivité du corps;
  10. stress fréquent, routine quotidienne non réglementée.

Liste des allergènes pouvant causer de l'asthme, incl. sa forme de toux

http://ingalin.ru/astma/kashlevaya.html

Toux d'asthme

Toux d'asthme

Toux d'asthme

L'asthme bronchique est une maladie chronique non infectieuse des voies respiratoires. Cette maladie est caractérisée par une évolution paroxystique, dont les exacerbations sont accompagnées d'attaques d'asphyxie du patient. La toux est la principale forme d'asthme bronchique.

Cette maladie se caractérise par une évolution progressive et un processus de traitement complexe, et les facteurs qui provoquent son développement deviennent de plus en plus courants. En détail sur les causes, les symptômes, les manifestations et le traitement de l'asthme, parlons de cet article.

Causes de la maladie

L'asthme bronchique est l'asthme déclenché par une prédisposition au développement de réactions allergiques. Les raisons de l'irritabilité accrue des bronches sont les suivantes:

  • prédisposition génétique aux réactions allergiques du corps;
  • évaporation nocive provoquée par la profession;
  • maladies infectieuses du système respiratoire non complètement guéries;
  • détérioration de la qualité de l'air et des conditions environnementales;
  • la présence d'habitudes respiratoires nocives (tabagisme actif ou passif);
  • augmentation des niveaux de poussière dans l'air;
  • charges élevées en plein air;
  • l'utilisation de médicaments qui altèrent le fonctionnement des bronches et du système immunitaire.

Symptômes d'asthme bronchique

Les symptômes de l'asthme bronchique provoquant une toux dans le corps humain peuvent être ignorés par le patient ou attribués à une gêne temporaire. Vous devez donc les étudier attentivement. Les signes de l'apparition de l'asthme bronchique sous forme de toux commencent chez les enfants et les adultes:

  • dyspnée ou étouffement fréquents;
  • toux intense;
  • difficulté à respirer avec une expiration prolongée;
  • respiration sifflante notable lors de la respiration;
  • posture du patient au début d'une attaque.

Ces symptômes de l'asthme bronchique (toux), tels que l'essoufflement ou la suffocation, surviennent dans des circonstances différentes. Une sensation soudaine de manque d'air peut être captée par les poumons lors d'efforts physiques, d'inhalation d'irritants ou, au contraire, de repos (en rêve).

Pour une crise d'asthme bronchique, une toux sèche est caractéristique, avec pratiquement pas de crachats. Ce symptôme de la maladie se manifeste simultanément à l'apparition de la suffocation et se caractérise par une intensité élevée. L'apparition d'une toux sévère peut durer longtemps jusqu'à ce que la respiration du patient se normalise.

La perturbation de la respiration normale est le symptôme le plus courant de tout type d'asthme. Dans le cas du type bronchique de la maladie, la respiration est une impulsion superficielle fréquente avec un allongement du processus d'expiration. L'incapacité à effectuer une expiration complète est un signe que le patient a des problèmes d'arbre bronchique.

En relation avec des problèmes avec l'expiration de l'air, un patient souffrant d'asthme bronchique a bien entendu une respiration sifflante lorsqu'il respire. Ces sifflements ont un caractère sec et un type sifflant.

La pose, que le patient prend lorsque la variante toux de la maladie de l'asthme bronchique devient aiguë, est appelée orthopnée en médecine. La position caractéristique de la patiente dans ce cas est la suivante: la patiente s'assied à la surface (lit, chaise, etc.), se tenant les mains et écartant les coudes. Enregistré dans cette position, le corps du patient active les capacités supplémentaires des organes respiratoires, ce qui contribue à normaliser l'état et à réduire le délai de l'attaque.

Traitement de l'asthme bronchique

Les signes d'asthme chez l'adulte déterminent le traitement de la maladie. En fonction de la force de la maladie, l'intensité et la complexité du processus de traitement varient.

Le traitement de l'asthme bronchique (forme de toux) prend en compte les symptômes et leur intensité au moment de consulter un médecin, ainsi que leurs modifications après le début du traitement. Le processus est divisé en étapes, à la fin desquelles un examen de contrôle et un ajustement du cours sont effectués. Le pneumologue prend la décision de traiter la variante toux de la maladie de l'asthme bronchique.

Si le traitement prescrit n’élimine pas les symptômes de l’asthme bronchique et que l’état du patient n’a pas changé, l’évolution est complètement réexaminée. Si le traitement donne un résultat total ou partiel, l’ajustement est effectué dans les zones où des problèmes persistent. Cette approche permet de minimiser les effets secondaires des médicaments et de réduire le coût des médicaments.

L'approche principale dans le traitement de l'asthme bronchique implique l'utilisation de médicaments qui éliminent non seulement les symptômes de la maladie, mais également les causes de leur manifestation. Pour éliminer les signes de la maladie, les médicaments de la catégorie adrénergique (Salbutamol, Ventolin, etc.) sont utilisés efficacement. Ils procurent un soulagement rapide, mais n'éliminent pas la cause, ce qui entraîne des attaques répétées.

Des médicaments de traitement de base sont utilisés pour éviter le début de l’exacerbation en association avec les adrenomimétiques. Ceux-ci comprennent les Gyukocorticostéroïdes, les antagonistes des leucotriènes, les anticorps monoclonaux et les xanthines.

Lors de la première manifestation de la maladie, il est important de consulter un pneumologue pour obtenir des conseils. Plus le traitement commence tôt, plus il sera facile de contrôler la maladie.

Toux d'asthme

Catarrhale et maladies ORL

  • Accueil
  • Maladies
  • L'asthme
  • Quels sont les signes de l'asthme bronchique de la toux?

Les signes d'asthme bronchique, dont la forme de toux est très difficile à diagnostiquer, sont très divers. La défaite d'une telle maladie ces derniers temps est de plus en plus courante. Cette maladie chronique est déclenchée par la libération pathologique d'histamine dans le sang. Les allergies provoquent une toux d'asthme provoquant une inflammation des voies respiratoires.

Cela a souvent un essoufflement. Une personne est tourmentée par des accès de forte toux. Le processus pathologique commence lorsqu'un allergène est ingéré. Cela peut être du pollen végétal, de la poussière, de la laine et de la nourriture.

L'asthme de la toux est souvent hérité. Cette maladie est souvent la conséquence de processus infectieux survenant dans les bronches et les poumons. Une telle maladie complique considérablement la vie de chaque personne en réduisant ses performances.

Aujourd'hui, les patients atteints d'une ou d'une autre forme de bronchite sont de plus en plus nombreux. Et ce sont principalement des habitants de grandes villes, car la teneur en gaz y atteint parfois des valeurs critiques.

Signes de toux

Les symptômes de la maladie sont très effacés, ce qui complique les études de diagnostic. L'asthme bronchique sous forme de toux ne s'accompagne pas de sifflement et de respiration sifflante. Par conséquent, à l'aide d'appareils spéciaux, les modifications ne sont pas auditées.

Les symptômes de la maladie persistent le plus souvent pendant plus de 2 mois. Cela provoque une forte toux qui ne s'accompagne pas d'un écoulement de crachats. Cela rend les symptômes insupportables. Une personne ne peut pas dormir complètement.

Les signes d'asthme bronchique chez l'enfant sont les mêmes que chez l'adulte. L'enfant souffre d'une toux constante, qui nuit à une vie bien remplie et à l'apprentissage. Le contact avec l’allergène à la surface des bronches augmente les symptômes et la suffocation. Les manifestations peuvent devenir plus prononcées au contact de l'air froid, d'une activité physique importante et de certains médicaments.

Le traitement est souvent retardé en raison du fait qu'il est très difficile d'identifier la maladie au stade initial de développement, car le seul symptôme est une toux sèche, qui tourmente le jour et la nuit. Dans les cas avancés, l'inspiration pose d'importants problèmes.

Événements médicaux

Le traitement de la bronchite de cette forme est complexe. Le plus souvent des antihistaminiques utilisés aident à éliminer les symptômes désagréables. Le traitement de l'inflammation dans les bronches est pris à l'aide de bêta-2-agonistes. Aussi des médicaments très efficaces qui contribuent à l'expansion des bronches, car en présence de cette maladie, ils sont considérablement rétrécis.

L'asthme, dont la forme contre la toux n'est traitée qu'avec des médicaments, est bien éliminé par inhalation avec un nébuliseur. L'irrigation des substances médicamenteuses de cette manière donne d'excellents résultats, élimine la toux et l'étouffement.

Nomment souvent Salbutamol et Berotek. De tels médicaments ont un effet rapide et aident lors d'attaques à long terme. Ils agissent directement sur les récepteurs externes des voies respiratoires.

Tableau clinique

Que disent les médecins à propos des antihistaminiques?

Je traite les allergies chez l'homme depuis de nombreuses années. Je vous le dis en tant que médecin, les allergies accompagnées de parasites dans le corps peuvent avoir des conséquences très graves si vous ne les traitez pas.

Selon les dernières données de l'OMS, ce sont les réactions allergiques dans le corps humain qui causent la majorité des maladies mortelles. Et tout commence avec le fait qu'une personne a des démangeaisons dans le nez, des éternuements, l'écoulement nasal, des taches rouges sur la peau et, dans certains cas, la suffocation.

Chaque année, 7 millions de personnes meurent des suites d'allergies et l'ampleur des dégâts est telle que presque chaque personne a une enzyme allergique.

Malheureusement, en Russie et dans les pays de la CEI, les sociétés de pharmacie vendent des médicaments coûteux qui ne font que soulager les symptômes, obligeant ainsi les gens à prendre un médicament en particulier. C’est pourquoi, dans ces pays, le pourcentage de maladies et le nombre de personnes souffrant de médicaments «non utilisés» sont aussi élevés.

Histanol NEO est le seul médicament que je souhaite conseiller et qui est officiellement recommandé par l'Organisation mondiale de la santé pour le traitement des allergies. Ce médicament est le seul moyen de nettoyer le corps des parasites, des allergies et de ses symptômes. Pour le moment, le fabricant a non seulement réussi à créer un outil extrêmement efficace, mais également à le rendre accessible à tous. En outre, dans le cadre du programme fédéral "sans allergies", chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI ne peut en recevoir que pour 149 roubles.

Assez souvent utilisé Atrovent, qui appartient au groupe des anticholinergiques. Cependant, ils n'agissent pas immédiatement et l'effet visible ne se produit qu'une demi-heure après l'ingestion. Le traitement par corticostéroïdes n'est utilisé que si d'autres produits ont été rendus inutiles. Ils soulagent efficacement une forte toux et réduisent l'enflure des bronches. Le plus souvent prescrit: Prednisolone, Flunisolid, etc.

L'asthme bronchique, dont la forme de toux est très inconfortable, impose l'arrêt obligatoire du tabagisme. Afin de ne pas continuer à prendre des médicaments toute la vie, il est conseillé d'identifier le plus tôt possible l'allergène à l'origine des symptômes correspondants.

Les personnes atteintes de cette maladie ont un effet bénéfique sur les traitements de spa, ainsi que sur les voyages en dehors de la ville, où l'air est pur et où il n'y a pas de pollution par les gaz. Si possible, il est recommandé de marcher plus souvent dans la forêt. Cela a un effet bénéfique sur l'état des voies respiratoires.

Il est conseillé de suivre le régime et d'éliminer de tout ce qui peut augmenter la libération d'histamine. Il est préférable de réduire la consommation de malbouffe en obstruant les intestins. Il est nécessaire de prendre très au sérieux le renforcement de l'immunité de manière naturelle.

Pour ce faire, il est recommandé de privilégier les aliments à base de légumes en été et de procéder à une douche de contraste. Un bon effet donne des exercices de respiration conduisant à la purification des poumons et des bronches.

Vous devriez mener une vie active, ce qui empêche la stagnation. Avec une forte toux, vous pouvez mettre un peu d'huile d'olive dans votre nez. Lorsqu'il pénètre dans le larynx, il hydrate la membrane muqueuse et soulage les symptômes.

Toux d'asthme

L'asthme de la toux, également appelé syndrome de Corrao ou variante de l'asthme contre la toux, est un type caractéristique d'asthme allergique, qui ne présente qu'un seul symptôme: la toux allergique. Ce type d’asthme est difficile à diagnostiquer car on le soupçonne rarement en cas de toux chronique, il est généralement associé à d’autres symptômes plus fréquents, tels que essoufflement ou suffocation.

Symptômes de l'asthme de la toux

Le principal symptôme de l'asthme toux est une toux sèche et allergique, qui se manifeste par une réaction à un allergène, aggravée par l'effort physique, l'inhalation d'air froid et les infections des voies respiratoires, comme dans le cas de l'asthme "classique".

Chez les patients, la spirométrie, les rayons X, le contrôle du débit de gaz de pointe (PEF), la bronchoscopie et le contrôle de la concentration de Cl - et B + dans la sueur ne détectent aucune anomalie. Il n’existe pas non plus d’autres maladies pouvant causer une toux chronique, mais on observe, par exemple, une sensibilité accrue à la méthacholine (l’hyperactivité bronchique étant la même que dans le cas de l’asthme «classique»).

Comparés à la forme classique de l'asthme, les patients atteints du syndrome de Corrao ont des résultats de recherche normaux, mais réagissent au test de la méthacholine. Au cours de la maladie, se produisent une inflammation chronique des voies respiratoires, un épaississement des parois bronchiques et d'autres processus caractéristiques du remodelage physiologique des voies respiratoires.

La toux répétée, peut commencer le jour et la nuit, peut augmenter après l'exercice. L'étiologie exacte de la maladie n'est pas connue, mais on pense qu'elle pourrait être causée par des facteurs qui causent l'asthme classique: facteurs allergiques, poussière, air froid ou odeurs intenses.

Pour qu'une toux soit considérée comme une maladie chronique et puisse s'appeler asthme toux, elle doit durer au moins 3 semaines et avoir un caractère saisonnier. Une telle toux ne répond pas au traitement avec des antibiotiques, des antihistaminiques et des décongestionnants, l'effet est observé seulement après la prise de médicaments pour contrôler l'asthme. Dans certains cas, il s'accompagne de dermatite atopique.

L'asthme de la toux peut survenir chez n'importe qui, mais la plupart des cas sont décrits chez les enfants. La maladie peut entraîner l'apparition d'asthme ordinaire, qui se manifeste, en plus d'une toux sèche désagréable et d'une respiration sifflante. Il a été démontré que l'asthme de la toux apparaît dans 29% des cas chez les non-fumeurs souffrant de toux chronique et chez les personnes souffrant d'asthme typique dans 7 à 11% des cas.

Le syndrome de Corrao peut précéder l'apparition de l'asthme à grande échelle - avec essoufflement et bruits dans les poumons pendant la respiration - un diagnostic correct et précoce est donc essentiel.

Diagnostiquer l'asthme de la toux

Le syndrome de Corrao est très difficile à diagnostiquer, car très souvent un examen médical ne détecte pas de déviations par rapport à l'état normal. Afin de le distinguer de l'asthme ordinaire et d'autres maladies au cours desquelles survient une toux chronique, plusieurs études sont nécessaires:

  • Radiographie de la poitrine;
  • Radiographie des sinus paranasaux;
  • Système de contrôle du débit de pointe (PEG);
  • Bronchoscopie;
  • La concentration en ions chlore et potassium dans la sueur.

La méthanoline est également effectuée, ce qui montre une hyperactivité bronchique. Cela donne un résultat positif dans le cas où la fonction pulmonaire est réduite d'au moins 20%.

Traitement de l'asthme toux

Pour mener à bien le traitement, un diagnostic précis de l'asthme de la toux est nécessaire. Tout d'abord, il est nécessaire de recueillir un entretien détaillé sur les symptômes et leur moment d'apparition, ainsi que sur le traitement éventuel et son efficacité.

Un test à l'histamine est également effectué - un résultat négatif, c'est-à-dire l'absence de réaction, élimine l'asthme de la toux. Cependant, un résultat positif ne donne pas non plus une indication précise de l'asthme toux, puisque la même réaction est observée avec:

  • rhinite allergique;
  • maladie kystique du système broncho-pulmonaire;
  • bronchiectasies;
  • maladie pulmonaire obstructive chronique;
  • syndrome du côlon irritable;
  • sténose mitrale;
  • la sarcoïdose;
  • la fibrose kystique.

Les autres causes de toux chronique incluent:

  • sinusite avec catarrhe allergique;
  • reflux œsophagien;
  • l'utilisation de certains médicaments;
  • une bronchite;
  • infections virales.

L'asthme de la toux doit être traité de la même manière que l'asthme «classique» avec les bêta-mimétiques, les corticostéroïdes inhalés et oraux.

Chez la plupart des patients, les symptômes sont atténués, mais leur disparition n'est pas toujours complète. Si le traitement n’est pas suffisamment efficace, les glucocorticoïdes peuvent être administrés par voie orale. Dans les cas graves de syndrome de Corrao, lorsque la toux est très désagréable et résiste aux effets des glucocorticoïdes, un traitement oral est utilisé, ou plutôt une prise de prednisone pendant 7 jours.

Les stéroïdes oraux, médicaments qui inhibent la synthèse et l'activité des leucotriènes, sont largement utilisés dans le traitement des cas graves d'asthme chez les personnes souffrant de toux sévère. Le traitement de ce type d'asthme peut être long et ne donne pas toujours la disparition complète des symptômes. Cependant, il convient de rappeler que l'asthme de la toux provoque une inflammation chronique des voies respiratoires et peut entraîner des modifications irréversibles s'il n'est pas correctement traité.

http://stop-allergies.ru/astma-kashlevaya-forma/

Toux d'asthme bronchique

L'asthme bronchique est une maladie chronique non infectieuse des voies respiratoires. Cette maladie est caractérisée par une évolution paroxystique, dont les exacerbations sont accompagnées d'attaques d'asphyxie du patient. La toux est la principale forme d'asthme bronchique.

Cette maladie se caractérise par une évolution progressive et un processus de traitement complexe, et les facteurs qui provoquent son développement deviennent de plus en plus courants. En détail sur les causes, les symptômes, les manifestations et le traitement de l'asthme, parlons de cet article.

Causes de la maladie

L'asthme bronchique est l'asthme déclenché par une prédisposition au développement de réactions allergiques. Les raisons de l'irritabilité accrue des bronches sont les suivantes:

  • prédisposition génétique aux réactions allergiques du corps;
  • évaporation nocive provoquée par la profession;
  • maladies infectieuses du système respiratoire non complètement guéries;
  • détérioration de la qualité de l'air et des conditions environnementales;
  • la présence d'habitudes respiratoires nocives (tabagisme actif ou passif);
  • augmentation des niveaux de poussière dans l'air;
  • charges élevées en plein air;
  • l'utilisation de médicaments qui altèrent le fonctionnement des bronches et du système immunitaire.

Symptômes d'asthme bronchique

Les symptômes de l'asthme bronchique provoquant une toux dans le corps humain peuvent être ignorés par le patient ou attribués à une gêne temporaire. Vous devez donc les étudier attentivement. Les signes de l'apparition de l'asthme bronchique sous forme de toux commencent chez les enfants et les adultes:

  • dyspnée ou étouffement fréquents;
  • toux intense;
  • difficulté à respirer avec une expiration prolongée;
  • respiration sifflante notable lors de la respiration;
  • posture du patient au début d'une attaque.

Ces symptômes de l'asthme bronchique (toux), tels que l'essoufflement ou la suffocation, surviennent dans des circonstances différentes. Une sensation soudaine de manque d'air peut être captée par les poumons lors d'efforts physiques, d'inhalation d'irritants ou, au contraire, de repos (en rêve).

Pour une crise d'asthme bronchique, une toux sèche est caractéristique, avec pratiquement pas de crachats. Ce symptôme de la maladie se manifeste simultanément à l'apparition de la suffocation et se caractérise par une intensité élevée. L'apparition d'une toux sévère peut durer longtemps jusqu'à ce que la respiration du patient se normalise.

La perturbation de la respiration normale est le symptôme le plus courant de tout type d'asthme. Dans le cas du type bronchique de la maladie, la respiration est une impulsion superficielle fréquente avec un allongement du processus d'expiration. L'incapacité à effectuer une expiration complète est un signe que le patient a des problèmes d'arbre bronchique.

En relation avec des problèmes avec l'expiration de l'air, un patient souffrant d'asthme bronchique a bien entendu une respiration sifflante lorsqu'il respire. Ces sifflements ont un caractère sec et un type sifflant.

La pose, que le patient prend lorsque la variante toux de la maladie de l'asthme bronchique devient aiguë, est appelée orthopnée en médecine. La position caractéristique de la patiente dans ce cas est la suivante: la patiente s'assied à la surface (lit, chaise, etc.), se tenant les mains et écartant les coudes. Enregistré dans cette position, le corps du patient active les capacités supplémentaires des organes respiratoires, ce qui contribue à normaliser l'état et à réduire le délai de l'attaque.

Traitement de l'asthme bronchique

Les signes d'asthme chez l'adulte déterminent le traitement de la maladie. En fonction de la force de la maladie, l'intensité et la complexité du processus de traitement varient.

Le traitement de l'asthme bronchique (forme de toux) prend en compte les symptômes et leur intensité au moment de consulter un médecin, ainsi que leurs modifications après le début du traitement. Le processus est divisé en étapes, à la fin desquelles un examen de contrôle et un ajustement du cours sont effectués. Le pneumologue prend la décision de traiter la variante toux de la maladie de l'asthme bronchique.

Si le traitement prescrit n’élimine pas les symptômes de l’asthme bronchique et que l’état du patient n’a pas changé, l’évolution est complètement réexaminée. Si le traitement donne un résultat total ou partiel, l’ajustement est effectué dans les zones où des problèmes persistent. Cette approche permet de minimiser les effets secondaires des médicaments et de réduire le coût des médicaments.

L'approche principale dans le traitement de l'asthme bronchique implique l'utilisation de médicaments qui éliminent non seulement les symptômes de la maladie, mais également les causes de leur manifestation. Pour éliminer les signes de la maladie, les médicaments de la catégorie adrénergique (Salbutamol, Ventolin, etc.) sont utilisés efficacement. Ils procurent un soulagement rapide, mais n'éliminent pas la cause, ce qui entraîne des attaques répétées.

Des médicaments de traitement de base sont utilisés pour éviter le début de l’exacerbation en association avec les adrenomimétiques. Ceux-ci comprennent les Gyukocorticostéroïdes, les antagonistes des leucotriènes, les anticorps monoclonaux et les xanthines.

Lors de la première manifestation de la maladie, il est important de consulter un pneumologue pour obtenir des conseils. Plus le traitement commence tôt, plus il sera facile de contrôler la maladie.

http://mypulmonolog.ru/kashlevaya-forma-bronxialnoj-astmy/

Signes et symptômes caractéristiques, traitement de l'asthme bronchique sous forme de toux chez les enfants et les adultes

Signes d'asthme bronchique, la forme de toux de cette maladie est différente de celles qui sont typiques du type classique de la maladie. Il n’ya pas de souffle court et de respiration sifflante. Il y a une toux sèche qui peut être confondue avec un symptôme de bronchite.

Quel est le cas d'asthme toux?

Kashlev est un type d'asthme qui ne se manifeste que par la toux, sans suffocation, sans essoufflement et sans expectorations.

Les médecins traitent souvent la forme d'asthme bronchique sous forme de toux chronique. Les attaques se produisent à tout moment de la journée et peuvent durer plusieurs mois. La toux nocturne empêche le patient de bien dormir.

Les signes de toux d'asthme bronchique de ce type sont aggravés par l'effort physique - c'est ce dont se plaignent souvent les patients. Toux et en périodes de contact avec l'agent responsable de la maladie. Le corps réagit également à d'éventuels allergènes, car ce type d'asthme est lié aux maladies allergiques.

Les symptômes peuvent également apparaître lorsqu'une personne est exposée à un froid extrême, ce qui peut également agir en tant qu'allergène. Les allergènes sont de la poussière et des odeurs.

Personne n'est à l'abri de l'asthme bronchique, c'est-à-dire que cette maladie peut toucher n'importe qui. Mais les enfants sont les plus touchés. Leur forme de toux se développe facilement en un classique. Et ici tous les signes sont déjà observés, jusqu'à la suffocation.

On ne sait pas exactement ce qui cause une forme d'asthme, y compris la toux. Mais très souvent, la toux commence après une personne qui est restée en plein air pendant une longue période, après le contact avec des substances qui sont des allergènes pour ce patient. Une toux qui a débuté après une bronchite peut également évoluer en asthme. Provoque le développement de la maladie et de la sinusite.

Prendre certains médicaments provoque la maladie. Par exemple, après l’utilisation de bêta-bloquants, une toux se transforme progressivement en maladie de la toux. Ces médicaments sont prescrits pour l'hypertension, les maladies cardiaques, la migraine et d'autres maux.

L'asthme de la toux peut aussi être causé par des gouttes oculaires. La même chose vaut pour l'aspirine. De telles drogues chez certaines personnes agissent de sorte qu'il y ait une forte et longue toux.

Fonctions de diagnostic

Le diagnostic de ce type de maladie, comme l'asthme de la toux, est difficile. Le patient n'a aucune plainte particulière qui aiderait le médecin à suspecter la maladie.

Une toux, qui est pratiquement le seul signe de cette maladie, peut indiquer la présence de nombreuses maladies. Les symptômes restants typiques de l'asthme typique ne sont pas caractéristiques de la forme de la toux.

  1. L'examen du patient par le médecin commence par la lecture de l'historique du cas. Ensuite, il y a une inspection externe. Et après cela, les poumons sont exploités. Des rayons X et une spirométrie sont également effectués. La dernière étude est réalisée à l'aide d'un appareil spécial - un spiromètre. Le patient est testé pour mesurer le volume d'air inhalé. Mais si un patient a une variante de l'asthme bronchique contre la toux, alors, très probablement, tous les indicateurs seront proches de la normale.
  2. Il existe un autre test qui aide à diagnostiquer l'asthme. Ceci est un test à la méthacholine. Elle est effectuée en présence du matériel approprié, ce que ne possèdent pas tous les hôpitaux. Il est prescrit lorsque l'asthme ne peut être confirmé ni par les symptômes ni par la spirométrie. Cette procédure est effectuée à l'aide de l'inhalation d'une substance spéciale - la méthacholine. La charge augmente constamment. En réduisant le travail des poumons à 20%, on diagnostique l'asthme chez le patient. À la fin de la procédure, des médicaments sont prescrits pour élargir les voies respiratoires. Ils neutralisent une exposition excessive à la méthacholine.
  3. Une autre méthode de diagnostic est liée au traitement. Le médecin prescrit un schéma thérapeutique standard pour soulager l'asthme. Si cela conduit à un résultat positif, l'asthme de la toux est diagnostiqué.

S'il est impossible d'établir un diagnostic, la maladie a un nom général: toux idiopathique.

Les principales méthodes et méthodes de thérapie

Après un diagnostic approfondi, le médecin choisit un traitement préliminaire. C'est généralement le même que pour l'asthme typique. Les corticostéroïdes sont administrés par voie orale ou par inhalation.

Mais ça aide pas tous. En général, il y a une légère amélioration, la toux ne diminue que légèrement. L'asthme lui-même ne disparaît pas. Dans ce cas, le médecin peut vous prescrire des glucocorticoïdes, qui sont administrés par voie orale. Si cela ne vous aide pas, alors c'est au tour de prendre un cours hebdomadaire de prednisone.

Aucun traitement ne peut garantir le soulagement de cette maladie, étant donné que l'asthme, quel qu'il soit, est un processus inflammatoire chronique des voies respiratoires. La maladie reste avec une personne pour la vie. Il est particulièrement important d'identifier la maladie chez les enfants. Ce n’est qu’ainsi que la maladie pourra être traitée à l’aide du bon traitement.

Les patients doivent savoir que l’asthme bronchique, quelle que soit sa forme, ne peut être guéri par des méthodes traditionnelles. Cette maladie nécessite une surveillance médicale constante et des médicaments.

Vous ne pouvez pas simplement acheter un inhalateur et penser que les signes d'asthme bronchique sont révolus. Oui, et tout médicament nécessite le choix d'une posologie strictement conforme aux caractéristiques individuelles du patient, jusqu'à son poids et son âge. Même le sexe du patient joue un rôle.

En complément, les médecins recommandent un traitement de sanatorium. Pour prévenir les maladies chez les enfants, les parents devraient se reposer une fois par an en mer. L'air salin est le meilleur moyen pour le corps de l'enfant d'en bénéficier.

Si ce n'est pas possible, alors une alternative est acceptable - les grottes de sel. Ils deviennent de plus en plus populaires. Les résultats d'un tel traitement affectent assez rapidement. En plus d'améliorer la respiration, les fonctions de protection du corps sont améliorées. Tous les organes internes commencent à mieux fonctionner et les expectorations s'en vont sans difficulté.

http://pneumonija.com/airway/bronchial-asthma/harakternye-priznaki-kashlevoj-formy-bronhialnojjastmy.html

Asthme bronchique coughty - signes et traitement

L'asthme bronchique sous forme de toux est la plus cachée des variétés de cette pathologie. Le plus souvent diagnostiqué dans l'enfance, mais avec la même probabilité se développe chez les adultes qui sont régulièrement exposés à des facteurs nocifs.

Le principal danger de cette maladie réside dans les difficultés de détection, même avec un diagnostic approfondi. Pendant longtemps, le patient peut essayer de traiter une bronchite chronique, tandis que l'asthme continue de progresser.

Qu'est-ce qui se passe dans le corps

La variante toux de l'asthme bronchique, comme toute autre forme de celle-ci, se développe progressivement dans le corps, sous l'influence de facteurs prédisposants. Des changements imperceptibles se produisent dans la structure du tissu pulmonaire. Sous l’influence de déclencheurs, ils se font sentir un manque d’air et d’autres signes.

Le déclencheur est un facteur en raison duquel une personne développe une crise d'asthme bronchique.

Lors de l'asphyxie, les mastocytes sont activés, libérant les médiateurs, ce qui provoque un bronchospasme.

Les parois de l'organe changent, deviennent œdémateuses, épaissies.

Ce mécanisme déclenche une autre réaction du système broncho-pulmonaire, de sorte qu'une quantité excessive de sécrétion épaisse apparaît dans la lumière des bronches.

En réponse, les bronches réagissent par des spasmes et la personne ressent le manque d'air.

Causes de développement

L'asthme de la toux est très souvent diagnostiqué chez les enfants d'âges différents, ainsi que chez les patients adultes, s'ils fument ou s'ils souffrent d'autres maladies pulmonaires.

Les principales raisons contribuant à l'apparition de l'asthme bronchique sont les suivantes:

L'impact sur le système respiratoire de divers types de poussières, d'alcalis, de gaz ou d'autres émanations nocives est à l'origine de pathologies du système broncho-pulmonaire chez la majorité des employés en production dangereuse. Parfois, à première vue, des professions absolument inoffensives entrent dans cette catégorie, par exemple:

  • nettoyant - contact avec la chimie;
  • serveur - tabagisme passif;
  • Coiffeur - entrée directe de petites particules provenant des cheveux des clients dans la lumière bronchique.

Ce groupe comprend également les constructeurs, les ouvriers des mines, la fabrication de meubles, de peintures et de vernis et l’élevage.

Malheureusement, l'asthme, ainsi que les allergies, est héréditaire, ce qui est scientifiquement prouvé. Si l'un des parents est atteint d'une pathologie, le risque de l'enfant est d'environ 25%, alors que BA a des antécédents parentaux, le risque pour le bébé varie entre 50%.

  • Conditions de vie défavorables

Vivre dans des zones polluées, des mégapoles comptant un grand nombre de machines ou à proximité d’usines chimiques augmente le risque d’asthme à plusieurs reprises.

Ce groupe comprend également des conditions de mauvaise qualité dans l'appartement. La présence de moisissure sur les murs, l’humidité, le mauvais niveau d’humidité et de température de l’air, une grande quantité de poussière d'animaux domestiques - tout cela provoque une crise d'asphyxie. Cela devient particulièrement dangereux pour les petits enfants.

  • Présence d'autres maladies

Chez les patients souffrant de diabète, d'état d'immunodéficience ou de maladies infectieuses des poumons, le risque de développer une forme d'asthme bronchique avec toux est doublé.

L'étouffement n'est pas complet sans déclencheurs allergiques. Ceux-ci comprennent:

Parfois, le rôle d'un facteur prédisposant est l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, ce qui peut également provoquer une crise d'asthme chez certains patients.

Symptomatologie

Les symptômes de la forme de la toux d'asthme bronchique varient en fonction de la gravité de la maladie. Fondamentalement, le patient se plaint d'une toux débilitante et improductive. Après cela, les bronches sont douloureuses, mais les expectorations ne sont pas observées.

Le symptôme apparaît suite à une réaction allergique ou après un rhume. Une personne commence à remarquer que depuis plusieurs mois, elle est dérangée par une toux «sans cause».

Autres signes d'asthme:

  • lourdeur dans la poitrine pendant la respiration;
  • augmentation des symptômes en décubitus dorsal;
  • l'apparition d'essoufflement après l'effort ou au repos, en fonction de la gravité de la pathologie;
  • détérioration en soirée;
  • la forme de toux de BA peut également être accompagnée d'une dyspnée expiratoire.

Le patient doit informer en détail le pneumologue de tous les symptômes. Une prise en charge soignée facilitera grandement le diagnostic ultérieur.

Fonctions de diagnostic

Une fois que la personne s’est adressée au médecin et a décrit toutes les manifestations de l’asthme bronchique, des méthodes de recherche supplémentaires ont été définies. Ils comprennent des diagnostics de laboratoire et fonctionnels. Dans les cas graves, des examens peu invasifs sont indiqués.

Quels examens seront nécessaires:

  • radiographie des poumons;
  • mesure de la fonction respiratoire (spirométrie);
  • bronchoscopie;
  • étude des fluides biologiques (sang, urine, expectorations);

Parfois, un spécialiste recommande des recherches supplémentaires, notamment un ECG, une IRM et une biopsie. Il aide à différencier l'asthme toux de l'asthme cardiaque, de la présence de tumeurs et d'autres pathologies.

Cette maladie est difficile à diagnostiquer car ses manifestations se manifestent sans changement sur les images radiologiques et les analyses. Une augmentation du niveau d'éosinophiles peut être observée dans le sang et la fluorographie montrera un léger décalage du schéma pulmonaire vers le haut s'il y avait un bronchospasme au moment du diagnostic.

Traitement

En règle générale, l'asthme contre la toux implique l'utilisation d'un traitement de base de cette maladie; le moyen le plus efficace pour identifier la variante de l'asthme contre la toux est possible avec ce traitement. Le patient est assigné à un groupe spécifique de médicaments pour soulager la toux et l’étouffement. S'il y a une amélioration, on peut parler de BA.

Ce schéma thérapeutique est recommandé aux patients ayant des antécédents d'allergies et a montré des signes d'hypersécrétion et de bronchospasme au cours de l'étude.

Traitement médicamenteux des asthmatiques avec la forme de la toux:

  1. Bronchodilatateurs pour inhalation et administration orale. Ils soulagent les spasmes, l'inflammation des bronches, l'hypersécrétion. Éliminer le symptôme principal - la toux.
  2. Antihistaminiques. Ils aident le corps à faire face à une réaction allergique et préviennent également sa réapparition.
  3. Pilules Expectorantes. Montré après les bronchodilatateurs lorsque vous devez retirer des poumons des expectorations liquéfiées.
  4. Médicaments de restauration. Levez-vous pour protéger le système immunitaire en fournissant les oligo-éléments nécessaires pour combattre la maladie.

Le schéma thérapeutique est sélectionné individuellement dans chaque cas clinique. Le choix d'un médecin en faveur d'un médicament dépend de la gravité de l'asthme, ainsi que de la présence de facteurs aggravants dans la vie du patient.

L'autotraitement avec des moyens expectorants n'est pas recommandé. Une telle action peut déclencher l'adhésion d'une infection bactérienne aux problèmes de santé existants.

Prévention

La mise en œuvre régulière de mesures préventives joue un rôle particulier dans le traitement de l'asthme bronchique. Pour prévenir la toux chez les adultes, arrêtez de fumer et changez d’emploi s’il est associé à une production nocive. Dans ce cas, la santé coûte beaucoup plus cher que le statut et le salaire.

Comment prévenir la toux et l'asthme chez les enfants:

  • en cas d'allergie dans l'histoire des parents, vous devez suivre un certain régime même pendant que la mère allaite le bébé;
  • à l'avenir, les aliments pour bébés devraient exclure les produits rouges et orange, le chocolat et les additifs artificiels;
  • protéger l'enfant du tabagisme passif;
  • faire des promenades régulières à l'air frais loin des voitures;
  • Ne traitez pas le bébé vous-même;
  • en cas d'allergie, vous devriez consulter périodiquement les consultations d'un spécialiste (allergologue, pneumologue);
  • renforcer l'immunité, ajouter au sport;
  • effectuer plus souvent le nettoyage humide dans la pépinière;
  • refuser de garder l'animal, ou du moins ne pas le laisser dans la chambre à coucher où le bébé se repose.

En suivant toutes les recommandations des spécialistes, vous éviterez l’évolution de l’asthme bronchique chez un patient adulte et réduirez considérablement le risque de développer une pathologie chez l’enfant.

L'allergène a tendance à s'accumuler dans le corps. Par conséquent, les personnes aux antécédents chargés devraient tout mettre en œuvre pour prévenir l'apparition d'attaques suffocantes.

http://pulmono.ru/bronhi/astma/kashlevaya-forma-bronhialnoj-astmy-priznaki-i-lechenie

Caractéristiques de la forme toux de l'asthme bronchique, causes, symptômes, traitement

L'asthme bronchique sous forme de toux présente un symptôme prononcé: une toux sèche prolongée. Les patients sont souvent traités pour une bronchite chronique pendant une longue période, ce qui ne fait qu'aggraver leur état de santé.

Ce type d'asthme est plus courant chez les enfants, mais les adultes exposés à des facteurs négatifs peuvent en souffrir. En l'absence de traitement adéquat, cette pathologie se transforme souvent en asthme classique. Il est donc important d'établir un diagnostic à temps, de connaître les méthodes de traitement et de prévention.

Particularités de l'asthme toux

L'asthme de la toux a ses propres caractéristiques. Ce type de maladie se développe progressivement - les tissus bronchiques se modifient sous l’influence de diverses causes. En présence d'un facteur provoquant, il y a une pénurie d'air et d'autres symptômes.

À ce stade, les mastocytes sont activés, ce qui libère des médiateurs inflammatoires et, par conséquent, le bronchospasme commence. Les parois des bronches deviennent enflées et épaissies. Une inflammation chronique se développe. Mais les crachats ne se forment pas et la variante toux de l'asthme bronchique s'accompagne d'une toux sèche.

D'autres symptômes sont presque invisibles, ce qui entraîne des difficultés de diagnostic et de traitement.

Causes de la maladie

Avant de commencer un traitement contre l'asthme sous forme de toux, ils clarifient les facteurs qui ont provoqué la maladie afin de les éliminer si possible. Ces raisons incluent:

  1. Air pollué ou vivant dans des endroits peu écologiques. Une crise d'asthme bronchique est causée par la présence de moisissure, de poussière et d'humidité élevée dans la pièce.
  2. L'hérédité. Les experts ont prouvé que la variante de l'asthme bronchique contre la toux est héréditaire. Si un seul parent est atteint d'une telle pathologie, le risque de transmission de celle-ci à l'enfant est de 25%. Si les deux parents souffrent d'asthme de la toux, la probabilité d'attaques chez un enfant augmente jusqu'à 50%.
  3. Activités associées à une production dangereuse ou à un contact permanent avec des produits chimiques (par exemple, un alcali, un gaz). 50% du nombre total de cas ont été en contact avec des impuretés nocives. Cela inclut également les serveurs qui inhalent la fumée lors du tabagisme passif, les nettoyants en contact constant avec de nombreux produits chimiques et les coiffeurs qui obtiennent de petites particules de cheveux dans les bronches.
  4. Maladies concomitantes (diabète sucré, déficit immunitaire, maladie pulmonaire infectieuse).
  5. Mauvaises habitudes (fumer).
  6. Stress, manque de sommeil.
  7. Réaction à divers médicaments (en particulier les AINS) ou à des produits contenant certaines substances.

Les symptômes

Les signes d'asthme toux chez l'adulte sont associés à la gravité du processus pathologique. La manifestation principale de cette pathologie est une toux sans expectorations qui dure de 4 à 8 semaines et s'accompagne de douleurs dans les bronches. En plus de la fonctionnalité principale, il peut y avoir des:

  • augmentation de la toux la nuit, ce qui perturbe le sommeil;
  • lourdeur dans la poitrine lors de la respiration;
  • suffocation soudaine après une activité physique.

L'asthme de la toux est difficile à diagnostiquer, car ces symptômes se manifestent également dans d'autres pathologies du système respiratoire. Mais elle peut être distinguée des autres maladies des manières suivantes:

  1. Essoufflement. Dans l'asthme, quels que soient son type et sa gravité, il s'agit du principal symptôme du processus pathologique. Dans la bronchite chronique, ce symptôme ne survient qu'avec une inflammation sévère du système broncho-pulmonaire.
  2. Pour l'asthme, la toux est sèche. La bronchite se caractérise par le passage de la toux sèche à la toux humide avec des expectorations de couleur jaune, parfois avec un mélange de pus. Lorsque vous toussez, les rejets d'asthme (le cas échéant) sont rares et transparents.
  3. L'augmentation de la température accompagne le plus souvent la bronchite, avec l'asthme, il n'y a pas de réponse thermique.
  4. La condition de la personne atteinte de bronchite chronique est stable et en présence d'asthme, des épisodes de toux de durée variable se produisent.
  5. La cause de la bronchite est l'hypothermie générale du corps, un virus ou une bactérie. Le facteur causal de l'asthme de la toux est constitué de divers allergènes.
  6. La toux avec bronchite survient indépendamment de l'activité physique et de l'asthme, même après une petite charge.

Diagnostics

Une caractéristique du diagnostic de l'asthme de la toux est que sa présence ne peut pas être établie en utilisant une radiographie régulière et une analyse sanguine clinique.

Pour poser un diagnostic correct, le pneumologue doit analyser toutes les plaintes du patient, consigner ses antécédents, rechercher la présence d'asthme chez le plus proche parent et procéder à un certain nombre d'examens supplémentaires:

  1. Auscultation
  2. Bronchoscopie Ceci est un examen endoscopique des voies respiratoires.
  3. Spirographie Cette méthode permet de mesurer les paramètres de volume et de vitesse de la respiration.
  4. Testez avec charge. Le diagnostic d'asthme est posé lorsque l'inhalation d'une substance, la performance pulmonaire de la méthacholine, est réduite de 20%.
  5. Réception des médicaments anti-asthmatiques. Si l'attaque est arrêtée, le diagnostic est correct. Cette méthode n'est pas recommandée aux enfants, car une réaction allergique est possible.

Le spécialiste peut également conseiller de subir des études telles qu'un ECG, une IRM ou de prescrire une biopsie pour exclure les maladies du muscle cardiaque, la présence de tumeurs, etc.

Méthodes de traitement

Pour le traitement de l'asthme de la toux, le pneumologue prescrit un traitement complexe, sélectionné individuellement pour chaque patient, en tenant compte de l'âge, de la gravité du processus pathologique et des maladies concomitantes.

L'asthme de la toux nécessite l'exclusion d'un facteur provoquant. Les traitements classiques incluent:

  1. Utilisation d'un inhalateur avec du salbutamol. Cette substance est un bronchodilatateur, stimule les récepteurs des bronches, soulageant les spasmes.
  2. Bromure d'ipratropium. Une autre substance avec effet bronchodilatateur et bloquant des récepteurs du muscle lisse de la trachée et des bronches.
  3. Stéroïdes qui donnent un effet anti-inflammatoire. Le plus souvent, ils sont présentés sous forme d'inhalateurs. Les stéroïdes inhalés dilatent les bronches lors d'une attaque. Les principales drogues sont la béclométhasone. Il a un effet anti-inflammatoire, anti-œdème et anti-asthme. Au cours d'une attaque, becotide, budésonide, fluticasone,
  4. Les médicaments expectorants dont le principe actif est le chlorhydrate de bromhexine. Les moyens sont présentés sous forme de comprimés ou de sirop.
  5. Médicaments pour améliorer l'immunité.

En outre, un pneumologue peut prescrire un traitement physiothérapeutique, qui comprend une électrophorèse de cours et des exercices de respiration réguliers.

Les asthmatiques sont également recommandés:

  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • marcher plus souvent;
  • mange bien;
  • aérer régulièrement les chambres et faire le nettoyage humide;
  • exercer.

Le traitement initié en temps voulu inhibe le développement de l'asthme toux et empêche son exacerbation. Avec toutes les instructions du pneumologue, l'état de santé s'améliore après quelques semaines.

Toux d'asthme chez les enfants

L'asthme bronchique de la toux est le même que celui des adultes. Mais dans le même temps, les symptômes chez un enfant dépendent de son âge.

L'âge du bébé

L'asthme bronchique de la toux à cet âge est une complication des maladies respiratoires.

Avant le début de l'attaque, le fonctionnement des organes respiratoires est perturbé - le nez se couche, un mucus abondant est sécrété, le bébé éternue, se gratte le nez et tousse fortement. En écoutant, vous pouvez trouver une respiration sifflante, des amygdales enflammées.

L’asthme toux affecte le système nerveux central de l’enfant. Il devient de mauvaise humeur, ne dort pas bien, est nerveux et le fauteuil est souvent perturbé (diarrhée ou constipation). L'attaque peut disparaître en quelques minutes ou durer plusieurs jours. En même temps, même à distance, vous pouvez entendre le sifflement en respirant. Les symptômes disparaissent d'eux-mêmes, entre les accès de l'enfant ne dérange pas.

Enfants d'âge préscolaire

Il est également difficile de déterminer les signes de la maladie à cet âge, car toutes les manifestations sont cachées dans 2-3 ans. Les premiers signes sont les éternuements fréquents, le sommeil agité et la toux.

Dans 4-5 ans, les enfants ne font pas attention à leurs sentiments et sont rapidement distraits. La santé se détériore souvent après des jeux actifs, car le mouvement peut entraîner une pression dans la poitrine.

Si, après une activité physique, l’enfant commence à tousser, consultez un pédiatre. Souvent, les parents, en particulier les enfants malades de longue date, ne font pas attention aux symptômes irréguliers qui permettent à la maladie de se développer.

Écoliers

À cet âge, l'enfant peut expliquer ses sentiments et le diagnostic est plus facile. Les parents doivent faire attention à tousser pendant le sommeil ou après l'exercice. L'enfant, ayant compris cette relation, s'efforcera d'obtenir des jeux sédentaires.

En cas de quinte de toux, l'enfant fléchit le corps et se penche en avant pour réduire l'inconfort.

Les adolescents

Le plus souvent, à l'âge de 14 ans, les enfants connaissent l'existence de la maladie. Il est important que l’enfant comprenne qu’une autre attaque approche et qu’il ait toujours un inhalateur avec le bon médicament. Les parents devraient contrôler sa disponibilité et son équilibre médicamenteux.

Les signes d'asthme toux à cet âge ne présentent aucune caractéristique. L'activité physique provoque une attaque, mais les enfants atteints de cette maladie ont également besoin de jeux et de sports actifs. Dans ce cas, il est recommandé de prendre le médicament avant d'effectuer les exercices.

L'asthme bronchique chez les enfants et les adolescents entre souvent en rémission. Mais il est nécessaire de surveiller la présence de facteurs provocants pour toute la vie, car les attaques peuvent revenir.

Prévention

Les principales mesures préventives qui ne permettent pas la formation d'une variante de l'asthme bronchique contre la toux:

  1. En présence d'un facteur héréditaire à temps pour traiter les rhumes.
  2. Minimiser le contact avec divers allergènes. À exclure de l'alimentation de l'enfant, les produits oranges ou rouges, les colorants synthétiques, le chocolat.
  3. Pour effectuer un nettoyage humide sans utiliser de produits chimiques.
  4. Arrêtez le tabagisme actif et passif.
  5. Changer de travail, s'il est associé à des facteurs de production néfastes.
  6. Passez suffisamment de temps en plein air régulièrement.
  7. Visitez périodiquement les grottes de sel (halochambres). Ils créent un microclimat qui élimine les symptômes d'asthme et procure un effet anti-inflammatoire.

Comme vous pouvez le constater, ces principes sont assez simples et accessibles à tous.

http://bronhialnaya-astma.com/vidy-astmy/kashlevaya-forma-bronhialnoj-astmy
Plus D'Articles Sur Les Allergènes