Déchiffrement du test sanguin pour les allergies

En cas d'allergie, un diagnostic précoce est particulièrement important. Même si une personne ressent des symptômes évidents, elle doit identifier un irritant dans le corps. L'institution médicale effectue divers tests pour la détection des allergènes.

Les tests d'allergie et les tests sanguins pour les niveaux d'immunoglobuline sont l'une des méthodes de recherche les plus courantes.

Principe du test sanguin

Le profil allergique comprend des recherches dans deux directions:

L'immunoglobuline est un anticorps spécial qui apparaît dans le corps lors de la pénétration d'un irritant. Ils réagissent à l'apparition d'un allergène et neutralisent les corps étrangers.
L'immunoglobuline affecte l'apparition de divers symptômes d'allergie dans le corps. Par conséquent, lorsque les premiers signes apparaissent, nous pouvons parler du début de la production d’immunoglobuline.
Les anticorps sont produits par les lymphocytes, le liquide tissulaire, les sécrétions produites par les muqueuses du nez, des yeux et de la gorge.
Lors du test d'allergie, le décodage indique la quantité de ces anticorps dans le sang.

  1. Si une personne ne souffre pas de réactions allergiques, l'indice d'immunoglobuline sera négligeable. Parfois, ils sont complètement absents. Dans certains cas, des anticorps simples sont notés.
  2. Lors de la fixation des antigènes commence la libération d'histamine et de sérotonine. Ils provoquent l'apparition de divers symptômes.
  3. Si, au cours de l'analyse des allergies, on détecte un excès du niveau d'immunoglobuline, on peut alors parler de la sensibilité de l'organisme à des réactions allergiques.

Quand dois-je faire une analyse?

Une analyse des allergies est présentée si adultes et enfants ont la présence de:

Il convient de noter que chez les enfants, le test sanguin d'allergie n'est pas toujours pris. Sa conduite n'est montrée que lorsque l'enfant a 5 ans. Dans certains cas, il est autorisé de mener des recherches sur des enfants de 3 ans.
Les résultats sont évalués principalement pour les stimuli notés par le patient lui-même. Pour ce faire, une personne doit observer son propre organisme, tenir un journal alimentaire ou noter sa réaction lors de l'utilisation de produits chimiques ménagers, de cosmétiques, etc.

Préparation à l'analyse

Pour obtenir des résultats fiables, vous devez respecter certaines règles avant de mener une étude.

  1. Quelques jours avant le test sanguin pour les allergies, vous devez finir de prendre des antihistaminiques. Ils réduisent l'impact de l'allergène, ce qui peut affecter les résultats de l'étude.
  2. 3 jours avant l'accouchement, il est nécessaire de réduire de manière significative l'effort physique, ainsi que de se protéger des surmenages émotionnels.
  3. À la veille de l’étude, il est nécessaire d’abandonner les boissons alcoolisées.
  4. Avant la procédure ne peut pas fumer pendant une heure.
  5. Vous devez faire un don de sang le matin à jeun. Certains laboratoires autorisent la consommation d'aliments plusieurs heures avant un test d'allergie.

Indicateurs d'allergie généraux

L'analyse de décodage est effectuée à bien des égards. L'un d'eux est l'indicateur standard d'un test sanguin général, qui reflète également la présence d'allergies dans le corps.

  1. La survenue d'allergies peut être jugée par le nombre de globules blancs - leucocytes. S'il n'y a pas de processus inflammatoire ou de réaction allergique dans le corps, le niveau n'excède pas 4 000 à 10 000 corps par 1 mm de sang. Sinon, ils vont au-delà de la plage normale.
  2. Sous l'influence des parasites et des allergènes, les éosinophiles combattent. Normalement, une personne ne représente pas plus de 5% de ces cellules par rapport aux leucocytes. Si les chiffres sont trop élevés, vous pouvez supposer une réaction allergique.
  3. Dans des conditions normales, 1% des basophiles sont présents dans le sérum. L'allergie est notée avec une augmentation de leur nombre.

Test sanguin d'allergène

Le sang d'allergie est contrôlé pendant 3 à 7 jours. Les résultats de l’étude montrent si les dommages corporels sont survenus et à quel point ils sont puissants.
L'immunoglobuline totale IgE doit être présente dans le sérum en quantité minimale. Si une personne souffre d'allergies, le décodage montre une augmentation de son niveau. Dans le même temps, un fort contact avec le stimulus augmente la concentration d'immunoglobuline.
Les indicateurs sont inclus dans les normes en fonction de l'âge du patient. Si l'étude est menée chez des enfants de moins de 2 ans (ce qui arrive rarement), le taux d'IgE ne devrait pas dépasser 64 mIU / ml. Pour les enfants de moins de 14 ans, le débit varie de 0 à 150 mIU / ml. Une évaluation plus poussée est effectuée conformément aux règles:

Le degré d'intensité de la réaction au stimulus est également noté. Cela peut être:

Le niveau d'immunoglobuline spécifique IgG4 dépasse les valeurs admissibles en cas d'allergie alimentaire. Le décodage des IgG4 est effectué conformément aux normes suivantes:

Le décryptage est effectué uniquement par un allergologue. Il peut évaluer les indicateurs globalement et donner des recommandations appropriées. Les médicaments prescrits pour soulager les symptômes et traiter les allergies ne sont prescrits qu’après le diagnostic de laboratoire.

http://allergiyainfo.ru/analizy-na-allergiyu/analiz-krovi-na-allergiyu-raswifrovka/

Que sont les tests d'allergie?

Les maladies de nature allergique sont plus courantes aujourd'hui. Cela est dû à une mauvaise écologie, à une mauvaise nutrition avec un grand nombre d'additifs artificiels et à une inactivité physique. Pour traiter correctement les allergies, vous devez savoir exactement quelles substances provoquent une réaction non standard du corps. Et vous pouvez le savoir en effectuant des tests d'allergie cutanée.

Il existe différents tests d'allergies - directs et indirects, quantitatifs et qualitatifs. Cependant, tous les échantillons ont une caractéristique commune: au cours du test, la peau entre en contact avec un irritant potentiel qui provoque des allergies.

Le test d'allergie n'est possible que pendant la rémission, c'est-à-dire en l'absence de symptômes d'allergie aigus.

Le traitement le plus efficace contre les allergies consiste à empêcher tout contact avec la substance qui la provoque. Il est très important d'établir exactement ce qui conduit exactement à l'apparition de réactions pathologiques. Pour ce faire, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira les tests de laboratoire nécessaires. Si vous avez des animaux domestiques dans l'appartement, vous devez passer une analyse des allergies aux chiens, ainsi qu'une analyse des allergies aux chats.

Dans quelles conditions un patient peut-il être référé pour des tests d'allergie?

Les tests cutanés allergiques sont nécessaires pour les patients atteints des maladies suivantes:

  1. Dermatite allergique. Manifesté cette maladie est l'apparition d'une éruption cutanée sur la peau et de graves démangeaisons. Ces types de maladies comprennent les suivantes: allergie au latex, dermatite allergique aux cosmétiques et dermatite allergique aux chaussures.
  2. Dermatite allergique médicamenteuse. Cette maladie se manifeste par des réactions allergiques à certains médicaments. Par exemple, une éruption médicamenteuse, le syndrome de Lyell.
  3. Rhinite allergique et conjonctivite. La maladie se manifeste par un nez qui coule, des larmoiements et une rougeur des yeux.
  4. Allergies alimentaires.
  5. Asthme bronchique, etc.

Habituellement, si des allergies sont suspectées, des tests cutanés sont effectués, ainsi que la détermination des taux sanguins des paramètres suivants:

Si des allergies sont suspectées, des tests d'allergie et des tests sanguins sont effectués.

  • numération globulaire complète (numération des éosinophiles);
  • immunoglobuline commune E (IgE);
  • anticorps spécifiques des classes IgE et IgG.

Le moins informatif est considéré comme une formule sanguine complète. Une augmentation du nombre d'éosinophiles confirme la présence d'antigène dans le corps. Cependant, il peut augmenter avec d'autres processus pathologiques.

À cet égard, un examen complexe est généralement désigné, y compris tous les tests d'allergènes.

C'est important! L'immunoglobuline E est une protéine protectrice produite en réponse à l'apparition d'agents étrangers dans le sang. L'augmentation de son niveau indique la présence d'allergies. Cependant, environ 30% des cas de cette maladie ne modifient pas cet indicateur.

La détection d'anticorps spécifiques IgG4 et IgE permet de détecter un ou plusieurs allergènes, ainsi que le type de réaction (immédiate ou différée).

Ce type de recherche (anticorps spécifiques des classes IgE et IgG) est souvent prescrit lorsqu'il est nécessaire de passer une analyse des allergies alimentaires, une analyse des allergies au lait, une analyse des allergies aux médicaments, etc.

Une analyse des anticorps spécifiques des classes IgE et IgG aidera à identifier le type de réaction allergique.

Les tests cutanés vous permettent également de déterminer avec précision l'allergène. Lors d'une étude, il est possible d'effectuer simultanément une analyse de plusieurs substances (pas plus de 15).

Ce type de diagnostic implique un contact direct avec l'allergène qui, s'il est hypersensible à celui-ci, peut avoir des conséquences graves. À cet égard, de tels tests d'allergènes chez les enfants, les personnes âgées de plus de 60 ans, les femmes enceintes et les femmes allaitantes ne sont pas effectués.

Cette méthode est la plus fiable, simple et rapide.

Tests cutanés d'allergie

Les tests d'allergie sont une méthode de diagnostic spécifique, pour laquelle il existe une énorme quantité (plus de 3000 et ce chiffre augmente constamment) du nombre de médicaments.

La base du médicament est un irritant qui peut déclencher le développement d’allergies. Pour la fabrication de tests de diagnostic, on a utilisé du pollen végétal, de la poussière domestique concentrée, des poils d’animaux, divers irritants alimentaires et chimiques. Il existe plusieurs méthodes de test pour les allergies, qui diffèrent par la méthode de conduite.

Échantillons de scarification

Ce test pour les allergies est utilisé depuis un certain temps, mais reste l’un des plus informatifs et des plus précis. La procédure est la suivante:

  1. La peau sur la surface intérieure de l'avant-bras (du coude au poignet) est en outre nettoyée.
  2. Ensuite, divers médicaments sont appliqués sur la peau en une seule goutte, ce qui est probablement irritant.
  3. De plus, sous chaque goutte de scarificateur métallique jetable, la peau est légèrement rayée.
  4. Après cela, il faut environ 20 minutes pour maintenir une position fixe de la main, de sorte que les gouttelettes de médicaments ne se répandent pas et ne se mélangent pas les unes aux autres.

À la fin du test, le médecin doit examiner la main pour déterminer quels médicaments apparaissent sur la réaction cutanée sous forme de légère rougeur et d’enflure.

Tests de Prik

Cette méthode de recherche est très similaire à celle décrite ci-dessus. La différence réside dans le fait qu'après l'application des gouttes de médicament, la peau n'est pas rayée avec un scarificateur, mais percée d'aiguilles jetables.

Tests d'application

Aujourd'hui, les tests d'application sont réalisés à l'aide de bandelettes adhésives.

Ce sont des produits de diagnostic prêts à l'emploi pour lesquels différents allergènes sont appliqués. Sur une bande peut être appliqué à 10 variétés d'allergènes.

Le test est effectué comme suit:

  1. La zone intacte de la peau (le plus souvent à l'arrière) est en outre nettoyée;
  2. Produire des bandelettes de test de collage.
  3. Le patient ne doit pas enlever la bandelette ni prendre une douche pendant deux jours.
  4. Après avoir retiré les bandelettes, le médecin sera en mesure d’évaluer les résultats des échantillons par des réactions cutanées.

En règle générale, les tests ne sont effectués qu’à une quinzaine de préparations d’allergènes. Dans le cas des tests quantitatifs pour l'analyse peut être utilisé le même allergène, mais pris à des concentrations différentes.

Que sont les tests directs, indirects et provocateurs?

Les tests allergologiques directs appellent la méthode de recherche visant à diagnostiquer une maladie spécifique. Les échantillons sont réalisés soit par la méthode d'application de bandelettes réactives, soit en appliquant une goutte d'une préparation d'allergène sur une petite plaie. Si le patient est allergique au médicament utilisé, il présentera une rougeur et un léger gonflement au site d'exposition.

Les tests indirects sont effectués en effectuant une injection sous-cutanée avec l'introduction d'une solution de l'allergène recherché. Après cela, le patient subit un test sanguin afin de déterminer le contenu en anticorps. Ce test détermine le type de réaction allergique.

À savoir! Des tests de provocation sont nécessaires si les données de l'anamnèse et les données obtenues lors de tests cutanés directs et indirects ne coïncident pas.

Lors du test, on injecte au patient une solution d'un certain stimulus par voie sous-cutanée, après quoi on introduit le sérum obtenu à partir du sang d'une personne souffrant de ce type d'allergie. Sur la base de la réaction cutanée et des résultats des tests sanguins, il est conclu que cet allergène est dangereux pour le patient examiné.

Où font les tests et quand attendre le résultat

Les tests d'allergie sont effectués dans la salle de traitement de la clinique par un allergologue.

Bien que les bandelettes de test d'application puissent être achetées librement dans les pharmacies, il n'est pas recommandé de procéder à l'analyse soi-même, car seul un spécialiste sera en mesure d'évaluer correctement les résultats des tests.

De plus, on ne peut exclure que le patient puisse développer une réaction non standard au cours de l'analyse et avoir besoin d'une assistance d'urgence.

Par conséquent, les tests d'allergie en dehors de l'établissement médical sont interdits.

Selon le type de test effectué, le résultat de l'examen sera prêt dans 20 minutes, 6 heures ou 2 jours. Le patient recevra une liste des allergènes utilisés dans l'étude et le type de réaction à leur impact.

Il existe 4 types de réactions aux tests cutanés:

  • positif;
  • faiblement positif;
  • douteux;
  • négatif.

Le coût des tests d'allergie dépend fortement du laboratoire dans lequel ils sont effectués. En moyenne, le prix pour déterminer un allergène pour les IgE est de 500 à 700 roubles. Il est plus rentable de prendre des allergopanels entiers, pouvant contenir de 4 à 100 allergènes ou plus. Un échantillon dans les tests de scarification de la peau coûte 200–350 roubles.

À savoir! En règle générale, pour les tests d’allergie, les prix dans les établissements de santé publics sont inférieurs à ceux des laboratoires privés.

Si vous identifiez des symptômes d'allergies, consultez immédiatement un médecin. Il vous attribuera la liste des études nécessaires pour établir un allergène, ce qui vous aidera à choisir le traitement approprié et à prévenir les réactions allergiques à l'avenir.

Test sanguin

Pour comprendre comment la détermination de l'allergie est effectuée par une analyse de sang, vous devez vous rappeler le mécanisme de développement d'une réaction allergique survenant dans le corps. L'allergie est une réaction particulière du système immunitaire. Il survient après le contact direct du corps avec une substance spécifique.

L'allergène, auquel le corps humain devient hypersensible, pénètre dans le tractus gastro-intestinal, les muqueuses du nez, des yeux et de la peau. Cela provoque la production d'immunoglobulines E. C'est ainsi que commence l'allergie.

Lors du deuxième contact avec le même allergène dans le corps, des cellules B de mémoire du sang blanc ont déjà été développées, qui commencent à produire en grande quantité des immunoglobulines E.

C'est pourquoi les médecins parlent toujours de l'effet cumulatif des allergies. Lorsque les IgE sont trop importantes, elles attaquent non seulement les substances hostiles, mais également les mastocytes du corps, ce qui provoque la libération d'histamine et diverses manifestations allergiques.

Les éosinophiles et les immunoglobulines constituent l’indicateur de l’allergie dans les tests sanguins. Pour déterminer l'allergie, passez plusieurs types de tests sanguins:

Les immunoglobulines de classe E sont produites par contact avec l'allergène.

  • test sanguin clinique général;
  • Test IgE;
  • analyse pour la détection des anticorps spécifiques IgG et IgE;
  • Test RAST (test radio-allergique).

Depuis, les immunoglobulines de classe E sont produites dans le corps en réponse au contact avec un allergène. Cela permet au niveau des anticorps de diagnostiquer - l'allergie.

Une analyse sanguine complète des allergies est effectuée pour l'examen préliminaire d'une éventuelle réaction allergique avec une augmentation des niveaux de globules blancs spécifiques aux éosinophiles (globules blancs). Ils interviennent dans la réponse de l'organisme à diverses maladies, notamment allergiques. Considérez ces méthodes de recherche plus en détail.

Que montrent les éosinophiles

Il n'est pas nécessaire de faire un test sanguin général ou clinique pour les allergies, car ce n'est pas très indicatif. KLA peut être étendu ou court. Nous nous intéressons aux taux sanguins d'éosinophiles. Mais que peut dire ce chiffre?

Normalement, le nombre d'éosinophiles dans le sang d'un adulte et d'un enfant ne devrait pas dépasser 1 à 5%. Si ce nombre est plus grand, alors les processus pathologiques ont lieu dans le corps. Peut-être est-ce une maladie auto-immune, infectieuse ou inflammatoire, une invasion de vers ou des allergies.

Autrement dit, si une personne est allergique, un test sanguin pour les éosinophiles montrera son excès. Mais dire que c'est une allergie, c'est impossible. La méthode d’exclusion peut être utilisée pour déterminer la nature de la maladie. Mais pour confirmer un diagnostic préliminaire basé sur les symptômes cliniques, un test sanguin général et des données d'anamnèse, d'autres examens plus précis sont nécessaires.

Immunoglobulines

En laboratoire, vous pouvez identifier une substance qui provoque une réaction spécifique du système immunitaire, à savoir un allergène. Pour ce faire, prenez les allergies dans le sang et mélangez-les avec diverses substances - des allergènes probables.

Si, lorsqu’ils interagissent avec l’un d’eux, des anticorps apparaissent dans le sang, cela signifie qu’une personne est prédisposée à une réaction allergique à cette substance.

La liste des allergènes est très longue. Par conséquent, le nombre d'échantillons peut être calculé en dizaines et en centaines. Pour réduire la liste des substances soupçonnées de provoquer des allergies, étudiez attentivement les symptômes et l'historique de la maladie.

Si l’on pense que la maladie a provoqué une sorte d’aliment, faites d’abord un test sanguin pour les allergies alimentaires. Dans ce cas, la liste comprend d’abord les allergènes les plus agressifs avec lesquels le patient doit entrer en contact.

L'essence du test RAST

Cette méthode de diagnostic ne permet pas de couvrir la liste complète des allergènes possibles. Elle est menée dans le but de réduire le nombre de recherches. Cela aide à déterminer la direction dans laquelle aller plus loin.

C'est important! Le principal avantage du test est l'absence de risque de réaction indésirable du corps, puisqu'il n'y a pas de contact du corps avec l'allergène. Mais en raison de son faible caractère indicatif, il est plus souvent utilisé comme examen préliminaire.

Le déchiffrement du test sanguin pour les allergies devrait être effectué par un médecin, mais cela n’a rien de difficile. Cela représente un certain éventail de normes. Si le résultat est 0 (les lectures d'anticorps vont de 0 à 0,35), alors il n'y a pas d'allergie. La présence d'anticorps est exprimée dans les classes de 1 à 6 selon le principe d'augmentation.

Les avantages des tests sanguins aux tests cutanés sont évidents. Ils sont plus sûrs et ne causent pas de détérioration de la condition des personnes allergiques.

Les examens peuvent être effectués même en période d'exacerbation d'une réaction allergique (lorsqu'une personne peut développer une rhinite allergique ou des symptômes de toux allergique) et en présence d'éruptions cutanées (symptômes). En conséquence, une personne reçoit des indicateurs non seulement qualitatifs mais également quantitatifs de la réaction du corps à une substance particulière.

Comment le patient doit-il se préparer pour l'étude?

Comme déjà mentionné, l'étude ne peut être réalisée qu'en l'absence de symptômes aigus. Il est important qu’au moins 30 jours se soient écoulés depuis la dernière exacerbation. Pour que les résultats des échantillons soient plus informatifs, il est nécessaire de bien se préparer pour l'enquête.

Il est important de ne pas prendre d'antihistaminiques avant le test. Si le patient est sous traitement, il faudra en informer le médecin. Il est probable qu'il faudra reporter le procès à la fin du cours.

L’application de médicaments n’est possible que sur une peau propre, le médecin doit donc, avant de prélever des échantillons, essuyer le lieu d’application du coton-tige imbibé d’alcool.

Contre-indications

Les tests cutanés pour les allergies ne tiennent pas si:

  • Le patient est atteint d'ARVI ou de toute autre maladie infectieuse;
  • Le patient a une exacerbation d'allergies ou d'autres maladies chroniques;
  • Le patient est traité avec des médicaments hormonaux;

À savoir! En outre, les tests cutanés allergiques ne concernent pas les patients âgés de plus de 60 ans, ni les femmes enceintes.

Les complications lors des tests d'allergie cutanée sont rares, mais ne peuvent pas être exclues. Les complications se manifestent par des réactions allergiques allant jusqu’à l’apparition du choc anaphylactique.

Comment passer?

Lors de l'analyse d'allergies chez un enfant ou un adulte (détermination du taux d'immunoglobulines), le sang est prélevé dans une veine. Elle est réalisée à jeun ou au moins 3 heures après un repas. Quelques jours avant l’étude, il est nécessaire d’éliminer le stress physique et émotionnel intense et, à la veille de ne pas fumer, de ne pas boire d’alcool, de thé ou de café fort.

C'est important! Lorsque vous effectuez des tests cutanés pendant plusieurs jours avant l'étude, vous ne pouvez pas utiliser d'antihistaminiques, ce qui peut entraîner des résultats incorrects.

Comment déchiffrer?

En règle générale, une numération sanguine, le nombre d'éosinophiles dans la norme devrait être 1-3%, et en présence d'allergies jusqu'à 4-12%.

Les tests cutanés sont évalués en fonction du diamètre de la rougeur ou du gonflement dans la zone de contact 10 à 20 minutes après son application. Un test d'allergie est considéré comme l'absence de tout changement sur la peau.

Il y a de telles réactions:

  • 0 mm - négatif;
  • 1–2 mm - douteux;
  • 3–7 mm - positif;
  • 8–12 mm - clairement positif;
  • plus de 13 mm - hyperergique.

Le niveau normal d'IgE totales dépend de l'âge de la personne et est:

  • 0-15 unités / ml jusqu'à 1 an;
  • 0–60 unités / ml de 1 an à 6 ans;
  • 0–90 unités / ml à partir de 6–10 ans;
  • 0 à 200 unités / ml à partir de 10 à 16 ans;
  • 0–100 unités / ml sur 16 ans.

C'est important! Un excès d'IgE de référence indique la présence d'antigène dans le sang. Plus le contact avec l'allergène est fréquent, plus sa valeur est élevée.

Le nombre d'IgE spécifiques est généralement exprimé en unités relatives, ce qui correspond au contenu en anticorps suivant:

  • 0 - absent;
  • 1 - faible;
  • 2 - modéré;
  • 3 - significatif;
  • 4 - élevé.

Analyse de décodage d'immunoglobulines IgG spécifiques:

  • moins de 50 mg / l - un résultat négatif (normal);
  • 50-100 mg / l - une petite quantité;
  • 100-200 mg / l - quantité modérée;
  • plus de 200 mg / l - une quantité élevée.
http://dermalatlas.ru/allergiya/kakie-byvayut-analizy-na-allergiyu/

Résultats et analyse de la transcription pour les allergies

Quelles sont les principales méthodes d'analyse?

Plusieurs méthodes permettent de diagnostiquer un allergène dans le corps, mais la plus courante et la plus efficace en ce qui concerne la fiabilité de la détermination de la substance allergène, par exemple des tests d'allergie et des tests sanguins. Le taux d'allergie dans le test sanguin dépend du niveau quantitatif d'immunoglobuline.

L'essence du profil allergique est la suivante:

  1. Définition de l'immunoglobuline totale.
  2. Définition d'immunoglobuline spécifique.

L'immunoglobuline est un anticorps produit par les cellules du corps. Leur tâche est d'identifier et de neutraliser les cellules étrangères qui pénètrent dans le corps humain. La manifestation de réactions allergiques en dépend également. L'immunoglobuline est produite dans les lymphocytes, le liquide tissulaire, ainsi que dans les secrets que produit la membrane muqueuse.

  • À l'état normal, son taux sanguin est insignifiant;
  • Lorsque les antigènes se joignent, l'histamine et la sérotonine sont libérées et, par conséquent, diverses éruptions cutanées, démangeaisons, etc. apparaissent.
  • Si l’immunoglobuline est dépassée, la propension de l’organisme aux maladies allergiques est diagnostiquée.

Déchiffrer les tests sanguins pour les allergies chez les enfants et les adultes.

Quand ai-je besoin de tests sanguins pour les allergies?

  1. Des maladies allergiques sont présentes: asthme bronchique, allergies au pollen, aliments, médicaments. Si une personne est malade avec un eczéma, une dermatite atopique.
  2. Invasions de vers.
  3. S'il y a une prédisposition génétique.
  4. L'analyse des allergies chez un enfant ne prend pas plus tôt que 3-5 ans.

Tout d'abord, les profils allergiques qu'une personne a pu déterminer de manière indépendante en observant l'état de son corps, à la suite d'une exposition à certains allergènes: produits chimiques ménagers, aliments, animaux domestiques, poussière, etc., sont examinés.

Que se passe-t-il si vous décidez de faire des tests sanguins pour les allergies?

Les résultats des tests d’allergie dépendent également d’études hématologiques et biochimiques.

  • Test sanguin hématologique. Avec elle, vous pouvez en apprendre beaucoup sur le niveau d'hémoglobine, de plaquettes, etc. La couleur du sang joue également un rôle important. Si une personne est en bonne santé, les indicateurs sont toujours relativement constants. Dans les maladies allergiques et autres, les données d'analyse présenteront des écarts importants. Aucune préparation spéciale pour le prélèvement de sang n'est nécessaire. Il est souhaitable d'effectuer la procédure sur un estomac vide.

Qu'est-ce qui peut indiquer que des réactions allergiques se produisent dans le corps?

Après avoir pris une analyse de sang pour les allergies, le décodage est effectué selon de nombreux paramètres, inclus dans un tableau spécial. Mais pour des informations générales, les exemples suivants peuvent être donnés:

  • Leucocytes ou corps blancs différemment. Une personne en bonne santé a 4 000 à 1 000 mm. du sang. Lorsque leur niveau est dépassé, il y a un risque d'allergies ou d'autres maladies.
  • Éosinophiles. Leur objectif principal est de lutter contre les parasites et les allergènes. Lorsque le corps humain est dans un état normal, leur niveau ne doit pas dépasser 5% du nombre de leucocytes. Sinon, un test sanguin indiquera des réactions allergiques.
  • Basophiles. Leur limite ne doit pas dépasser 1% dans le sang normal. Un chiffre augmenté indique un signe d'allergie.

Que peut dire un test sanguin biochimique?

Avec cette analyse, l’état des organes internes et les processus métaboliques du corps sont étudiés. Par exemple, si vous dépassez le niveau d'acide urique, vous pouvez supposer qu'une personne souffre d'allergies, d'eczéma et d'autres maladies.

Une préparation spéciale pour cette analyse n'est également pas nécessaire. Mais une attitude positive, la tranquillité d'esprit, cesser de fumer 1 heure avant la procédure peut affecter le résultat fiable de l'analyse.

Résultats de test

Le déchiffrement de l’analyse des allergies n’est effectué que par un allergologue, quel que soit le diagnostic posé:

Tests cutanés.

Ils sont plus susceptibles d'identifier l'allergène qui cause l'allergie, par opposition à un test sanguin. Avec leur aide, vous pouvez obtenir une réponse immédiatement, dans un délai de 15 à 20 minutes. après que la solution allergénique ait coulé sur une zone séparée de la peau humaine.

Interprétation du test cutané pour les allergies:

  1. Normal (négatif). Aucune réaction n'est survenue lors du diagnostic allergique.
  2. Anormal (positif). Si le site de l’échantillon est rouge ou gonflé de plus de 3 mm, il y a lieu de débattre de la présence d’allergies.

Tests sanguins.

Un résultat positif ou négatif ne sera connu que pendant 7 à 14 jours.

Prise de sang décodée:

  1. Normal (négatif). Les anticorps, les immunoglobulines sont normaux.
  2. Anormal (positif). Le taux normal est dépassé 4 fois.
http://pro-allergiyu.ru/rezultaty-i-rasshifrovka-analiza-na-allergiyu.html

Tests d'allergie: comment sont effectués, méthodes d'examen

La sensibilité du corps à certaines substances agressives est établie en effectuant un test d'allergie. Il s'agit d'une méthode de recherche dans laquelle un allergène est appliqué sur la peau ou les muqueuses, après quoi la réaction est examinée. Généralement prescrit en cas de rhume, en présence d'une éruption cutanée, ainsi qu'avant l'utilisation de l'anesthésie.

Informations générales

Les tests d'allergie, ou tests d'allergie, sont considérés comme la méthode la plus précise pour diagnostiquer la sensibilisation du corps. Lors de leur exécution, prenez des allergènes standardisés dont l'utilisation a été approuvée. Sur la peau ou sous la peau, selon la méthode de recherche utilisée, ils commencent à interagir avec des cellules spéciales qui assurent leur transport vers les cellules adipeuses.

S'il y a libération de médiateurs d'allergie et développement d'une réaction allergique locale sous la forme d'une éruption cutanée, une rougeur, le produit chimique est reconnu comme un allergène.

Avant de prescrire un test d'allergie, un examen complet du corps est effectué. Étant donné que cette méthode de recherche présente de nombreux risques de réactions allergiques graves, elle doit être réalisée dans le bureau du spécialiste sous son contrôle.

Indications pour le test d'allergie

Des tests d'allergie sont effectués pour les adultes et les enfants dans les cas suivants:

  • développement d'asthme bronchique, se manifestant par des accès réguliers d'asphyxie due à un bronchospasme provoqué par des allergènes;
  • dermatite allergique accompagnée de rougissement de la peau, d'éruptions cutanées, de démangeaisons;
  • la pollinose, qui se traduit par une rhinite, une conjonctivite, un éternuement lors de l'inhalation de pollen;
  • allergies médicamenteuses, éruption cutanée, démangeaisons de la peau et des muqueuses, angioedème;
  • les allergies alimentaires - le plus souvent accompagnées d'éruptions cutanées, bien qu'une dyspepsie soit également possible - de troubles digestifs avec apparition de nausées, diarrhée, inconfort et douleurs à l'estomac.

Plaintes du patient, dans lesquelles le médecin peut rédiger une demande de test d'allergie:

  • congestion nasale déraisonnable, nez qui coule, manifesté à plusieurs reprises;
  • démangeaisons des yeux ou du nez;
  • une éruption cutanée sur le corps qui provoque des démangeaisons et ne disparaît pas avant longtemps;
  • gonflement des muqueuses ou de la peau;
  • difficulté à respirer, toux étranglée, essoufflement, respiration sifflante;
  • rougeur et gonflement de la peau, éruption cutanée, difficulté à respirer en raison d'une piqûre d'insecte;
  • peau sèche.

Dans certains cas, le médecin peut recommander aux parents d’un enfant dont la famille est allergique de passer des tests d’allergie afin d’éviter le développement de réactions allergiques graves.

Ces analyses ont principalement pour but d'identifier et d'éliminer l'allergène qui affaiblit le système immunitaire et nuit à la qualité de la vie. En outre, ils peuvent tester de nouveaux produits cosmétiques, ainsi que des produits chimiques ménagers.

Types d'allergoprob

Il existe plusieurs types de tests pour identifier les allergies. Chacun d’entre eux est sélectionné par le médecin en fonction des plaintes du patient.

Le plus souvent, le médecin préfère:

Étant donné que les tests cutanés ne donnent pas un résultat à 100%, un allergologue prescrit généralement un test sanguin. Dans ce cas, les anticorps anti-allergènes permettant de diagnostiquer une réaction allergique sont détectés.

Il convient de noter que les analyses de sang sont particulièrement importantes si les allergies se développent rapidement, en moins d'une heure. Chaque nouveau contact avec l'allergène peut alors provoquer des conséquences plus graves pour l'organisme.

Il y a aussi le concept d'échantillons provocants. Ce sont des tests dans lesquels des substances sont appliquées directement sur la conjonctive ou sur les muqueuses de la cavité nasale, par exemple au moment de l'inhalation, provoquant ainsi rougeur, démangeaisons, congestion nasale, éternuement.

Tests d'allergie sanguine

Un tel diagnostic permet de déterminer la présence d'une réaction allergique lors de ses premières manifestations.

Cela implique l'utilisation des méthodes suivantes:

  • tests d'immunoglobuline E commune;
  • tests d'immunoglobulines spécifiques;
  • tests pour ImmunoCap.

L'essence de ces recherches consiste à identifier dans le sang les immunoglobulines E et G - il s'agit d'anticorps formés en réponse à la pénétration d'allergènes dans le corps.

Test des IgE totales

Assigné aux enfants et aux adultes quand ils trouvent:

  • asthme bronchique;
  • aspergillose bronchopulmonaire - se développe sur le fond de l'asthme bronchique, lorsque aspergillus - un champignon moisissure pénètre dans les voies respiratoires;
  • une dermatite;
  • l'eczéma;
  • intolérance individuelle à la nourriture, aux drogues.

Un test d'IgE totale est effectué en prenant du sang d'une veine. Avant sa tenue dans la matinée, vous ne pouvez pas manger et boire. Tout médicament pris au cours de cette période doit être préalablement signalé au médecin.

La préparation au diagnostic comprend:

  • éviter l'alcool, les aliments gras et épicés, ainsi que les produits pouvant causer des allergies (chocolat, agrumes, blanc d'oeuf) quelques jours avant la date de leur exploitation;
  • calme émotionnel et physique 3 jours avant l'analyse (l'exercice et le stress ne sont pas recommandés);
  • cesser de fumer 60 minutes avant le test.

Tarifs:

Tests d'IgE spécifiques et d'IgG4

De telles méthodes sont utilisées dans les cas où le tableau clinique ne permet pas de déterminer quel allergène provoque le développement d'une réaction allergique. Ils sont également prescrits pour la dermatite commune.

L’essence de l’analyse est réduite au mélange de sérum sanguin et d’allergènes - pollen, salive animale, poussières, produits cosmétiques. De plus, il utilise des enzymes et des radio-isotopes. En cas de respect des règles de la procédure décrite dans la section précédente, le spécialiste recevra des résultats précis.

L’avantage principal du test sur les immunoglobulines IgE et IgG4 spécifiques est qu’il ne permet pas au patient de recevoir des allergènes. Ainsi, une étude sûre et informative est réalisée.

Dans ce cas, le médecin peut recommander un allergopanel spécifique (alimentaire, fongique, groupe d'allergènes alcooliques) en fonction de l'historique. Chacun de ces panels comprend de 20 à 100 allergènes dont la sensibilité est à l'étude. Si nécessaire, un criblage approfondi est effectué lorsqu'un spécialiste sélectionne plusieurs substances, individuellement, pour le test.

Au moment où ces diagnostics peuvent s'étendre sur plusieurs jours, en fonction du travail du laboratoire.

Tarifs:

Tests ImmunoCap

Réalisé dans les cas où le diagnostic habituel ne permet pas d’obtenir des résultats précis. Leurs avantages sont la capacité d'identifier une substance intolérable, ainsi que la réaction croisée entre des molécules de types différents et de déterminer l'allergène le plus puissant.

La préparation à cette analyse ne diffère pas de la préparation aux tests précédents. Cependant, puisqu'un volume de sang plus important est nécessaire pour l'étude, il n'est pas prescrit aux jeunes enfants.

La procédure peut durer jusqu'à 3 jours. Il vous permet d'identifier les allergies au pollen, aux aliments, aux tiques, aux champignons, aux plantes et à la poussière.

Tests d'allergie cutanée

Lors des allergies cutanées, des allergènes sont appliqués sur la peau, après quoi le spécialiste surveille sa réaction. À la fois, pas plus de 15 à 20 échantillons ne peuvent être utilisés. De plus, il est permis de réaliser une analyse d'enfants et d'adultes âgés de 3 à 60 ans.

À l'âge de 5 ans, il est permis de ne tester que deux solutions d'allergènes.

Par type d'allergies cutanées, il y a:

  • tests de ponction - ils sont également appelés qualité, car ils permettent de déterminer la présence d'une allergie à une substance donnée;
  • allergométrique ou quantitatif - Ils donnent une idée de la force de l’exposition à l’allergène et indiquent à quel degré une réaction allergique se produit dans le corps.

Les allergènes sont appliqués sur la région de l'avant-bras (où le bras est plié), rarement sur le dos. Il est recommandé de prendre une collation avant la procédure. En outre, le médecin doit être averti de tous les médicaments en cours de prise. Une semaine avant l'analyse est d'arrêter de prendre des antihistaminiques, et pendant 2 semaines - les glucocorticoïdes.

Il existe plusieurs façons d'effectuer un test d'allergie de qualité:

  • goutte à goutte - prévoit l'application sur la peau d'une goutte de la substance et est le plus souvent attribué à des enfants;
  • application - dans le cas de sa nomination au tissu cutané est attaché, humidifié dans une substance qui provoque des allergies;
  • scarification - le plus courant, dans lequel une aiguille ou un outil spécial - scarificateur, gratter la peau pour appliquer un allergène;
  • injectable - prévoit l’utilisation d’une seringue à aiguille fine, qui est injectée sous l’allergène de la peau.

Quelle que soit la manière dont l'allergie est pratiquée, tous les tests sont réalisés dans un établissement spécialisé où, si nécessaire, le patient peut bénéficier d'une assistance médicale qualifiée.

Le procédé de réalisation d'allergoprob qualitatif comprend les étapes suivantes:

  • Traitement de la peau avec de l'alcool.
  • Appliquer une étiquette vous permettant de distinguer les différents allergènes.
  • Effectuer directement le test - appliquer une goutte d'une substance agressive ou appliquer un chiffon avec celle-ci. En cas de choix d'un test de scarification, des égratignures atteignant 5 mm de long ou de petites perforations de la peau (jusqu'à 1 mm) sont effectuées.
  • Surveiller l'état de la peau et le bien-être du patient.
  • Évaluation des résultats - la phase peut être étirée pendant une période allant de 20 minutes à 48 heures.

Le résultat de l'analyse dépend du taux de rougeur ou de formation de cloques sur la peau.

Après 20 minutes

Après 24 à 48 heures

De plus, les marques «-» et «+» reflètent le degré de sensibilité à une substance agressive. À la fin de la procédure, il est conseillé au patient de rester dans l'enceinte de l'établissement médical pendant une heure supplémentaire.

Causes de faux résultats

Des résultats de test faussement positifs ou faussement négatifs apparaissent si:

  • les méthodes d'analyse sont violées - par exemple, lorsque les rayures sont mal faites (trop proches les unes des autres - à une distance inférieure à 20 mm);
  • réduit le taux de manifestation d'une réaction allergique due à la prise d'antihistaminiques;
  • enfreint les règles de stockage des préparations d'allergènes;
  • spécialiste applique / introduit une concentration trop faible de la substance.

Tests de provocation

Dans la pratique médicale, il existe des cas où les tests d'allergie habituels ne révèlent pas de réaction allergique alors que ses signes sont présents. Ensuite, le médecin décide de faire des tests de provocation. Le principe de leur action est réduit à l'introduction d'un allergène précisément dans la zone dans laquelle la réaction allergique est la plus prononcée.

On distingue les types de tests suivants:

  • conjonctival - la substance est introduite dans le sac conjonctival inférieur pour le diagnostic de la conjonctivite allergique;
  • endonasal- Allergène enfoui dans le nez afin d'identifier une rhinite ou une pollinose;
  • inhalation - par le nébuliseur, l'allergène pénètre dans les voies respiratoires lors du diagnostic de l'asthme bronchique;
  • froid ou chaud - la méthode permet d’identifier une réaction allergique à la charge thermique;
  • exposition - implique le contact du patient avec l'allergène;
  • leucocytopénique ou thrombocytopénique - prévoir l'introduction d'un médicament ou d'un allergène alimentaire, suivi d'un prélèvement de sang pour analyse afin d'identifier le niveau de leucocytes et de plaquettes.

Etant donné que les tests de provocation sont associés à un risque de réactions allergiques graves, ils ne sont effectués qu'à l'hôpital, en utilisant des solutions d'allergènes dans des proportions de 1: 1000.

Contre-indications

Les tests d'allergie ne sont pas effectués avec:

  • maladies chroniques aiguës du foie, du cœur et des reins;
  • exacerbation des allergies;
  • prendre des sédatifs et des glucocorticoïdes;
  • antécédents de choc anaphylactique;
  • menstruation, grossesse et allaitement;
  • la présence d'immunodéficience, SIDA;
  • maladies auto-immunes;
  • troubles mentaux, convulsions;
  • diabète, si l'évolution de la maladie est grave;
  • oncologie;
  • Syndrome de Stevens-Johnson;
  • Syndrome de Lyell.

En outre, les contre-indications à l'analyse sont l'âge de 3 à 5 ans et plus de 60 ans.

Des complications

À condition que le patient soit correctement préparé pour la procédure, aucune complication ne survient. Rarement le contact avec des allergènes provoque:

Tous ces symptômes sont une raison pour rechercher des soins médicaux. Tout retard a de graves conséquences, allant jusqu’au choc anaphylactique.

Tests d'allergie - analyses avec l'utilisation de solutions d'allergènes, permettant d'identifier la sensibilité du corps à celles-ci. Malgré la facilité de mise en œuvre, exiger le respect de la méthodologie. Afin d'éviter toute complication, ils sont prescrits par un allergologue après un examen approfondi et sont effectués sous le contrôle strict de personnels médicaux.

Chumachenko Olga, médecin, examinateur médical

10,794 vues totales, 4 vues aujourd'hui

http://okeydoc.ru/allergoproby-kak-vypolnyayutsutsya-metodika-obsledovaniya/

Test sanguin pour les allergies chez les enfants et les adultes

La fréquence des maladies allergiques augmente chaque année. Ce problème concerne aussi bien la population adulte que les enfants. Il y a beaucoup de raisons de provoquer des allergies, ce qui s'explique par l'hérédité, une mauvaise écologie. Habituellement, la réaction se produit après un grand nombre d'allergènes dans le corps. Pour les allergies, des tests et des analyses spécifiques peuvent être utilisés pour détecter de tels facteurs provoquants.

Types d'allergènes

Les allergènes peuvent être divisés en groupes, avec une nuance telle que l'origine. Selon ce critère, les experts ont identifié 5 groupes de facteurs provoquant des allergies:

  1. Allergènes alimentaires. Ils sont représentés par la nourriture.
  2. Allergènes d'origine animale. Celles-ci peuvent être de la salive, des poils d'animaux, duvet d'oiseaux, des aliments «vivants» pour les poissons, etc.
  3. Allergènes ménagers. Ils sont représentés par les plumes, le duvet des couvertures, la poussière domestique, les moisissures, les acariens.
  4. Allergènes végétaux. Ce groupe comprend le peuplier en duvet, le pollen d'herbes en fleurs et les arbres.
  5. Allergènes médicamenteux. Les plus allergènes sont les antibiotiques, l'insuline.

Types de tests d'allergie

Pour déterminer l'allergie, le patient doit passer des tests spéciaux. Un test d'allergie est une étude visant à identifier un antigène qui provoque une réaction allergique. Sans définir l’étiologie de la maladie, il est presque impossible d’obtenir un résultat positif d’un traitement.

Le diagnostic repose sur de telles méthodes:

  • in vivo. Ils impliquent des tests cutanés;
  • in vitro. La méthode implique l'étude des anticorps sanguins;

Le plus souvent, les tests d'allergie sont prescrits par les médecins en présence de telles maladies:

  • la pollinose;
  • une pneumonie;
  • allergie aux médicaments;
  • asthme bronchique;
  • dermatite atopique;
  • la sinusite;
  • allergies alimentaires;
  • rhinite.

Il est déconseillé d'effectuer des tests d'allergie en présence de maladies infectieuses prononcées, pendant la période d'exacerbation de l'allergie, pendant le traitement hormonal, chez la femme enceinte.

Caractéristiques des tests d'allergies

Pour réussir l'analyse, vous devez contacter la clinique avec les conditions spéciales nécessaires au test et un allergologue. Toutes les manipulations sont effectuées sous la supervision d'un spécialiste.

Pour obtenir les informations les plus détaillées sur l'état du corps, les médecins peuvent prescrire un examen complet, comprenant des tests cutanés ou des tests immunologiques. Les enfants sont autorisés à contrôler 5 allergènes en une seule procédure.

Les tests de détection d'allergènes cutanés ont une contre-indication, la présence d'une éruption cutanée. Dans ce cas, les médecins recommandent un test sanguin.

Détermination de l'immunoglobuline IgE

  1. Définition de l'immunoglobuline totale.
  2. Calcul de l'immunoglobuline spécifique.

Qu'est-ce qu'une immunoglobuline? L'immunoglobuline est un anticorps produit par les cellules du corps. Leur fonction est de détecter, neutraliser les cellules étrangères qui pénètrent dans le corps humain de différentes manières. La manifestation de l'allergie dépend de ces anticorps. L'immunoglobuline est produite par les lymphocytes, le liquide tissulaire. On peut le trouver dans les secrets produits par la membrane muqueuse.

L'anticorps IgE est responsable des réactions allergiques. Dans le sang, il fonctionne jusqu'à 3 jours. Dans les membranes basophiles et les mastocytes, cet anticorps fonctionne pendant deux semaines. Il est le plus souvent localisé sur les cellules des muqueuses, l'épiderme. Même une légère augmentation des IgE indique une réaction allergique.

  • avec un léger indicateur d'immunoglobuline, l'état de l'organisme est considéré comme normal;
  • si l'accession d'antigènes se produit, le corps libère de l'histamine, de la sérotonine. À la suite de ces processus, il existe diverses éruptions cutanées, démangeaisons;
  • Un excès d'IgE indique la tendance du corps aux maladies allergiques.

L'immunogramme chez les enfants est considéré comme plus informatif que chez les adultes. Par analyse sanguine, il est très pratique de déterminer la présence d’une allergie car le patient n’a pas besoin de contacter directement l’allergène. Les experts considèrent cette méthode de recherche analytique très efficace. Il est largement utilisé dans le monde en raison de l'absence de contre-indications. Il peut être utilisé même avec des allergies aiguës et graves.

Le test IgE est réalisé avec les indications suivantes:

  1. Tous types, formes d'allergies.
  2. Évaluation de la probabilité de développer des allergies en présence d'antécédents héréditaires.
  3. Helminthes

La procédure est effectuée sous réserve des règles suivantes:

  1. Élimination du stress physique, stress.
  2. La procédure à jeun.
  3. La veille de l'analyse, vous devez adhérer à un régime d'épargne. Veillez à exclure le thé fort, le café, l'alcool.

Norme IgE

Chez un enfant et un adulte, le taux d'IgE sera différent. Nous indiquons les indicateurs considérés comme la norme dans différentes catégories d’âge:

  • enfants jusqu'à un an (0 - 15 unités / ml);
  • 1 à 6 ans (0 à 60 unités / ml);
  • 6 à 10 ans (0 à 90 unités / ml);
  • 10 à 16 ans (0 à 200 unités / ml);
  • plus de 16 ans (0 - 200 unités / ml).

Avec la réponse active d'une immunoglobuline à un antigène, un test d'infection montre une augmentation de la norme indiquée.

La définition de l'immunoglobuline montre généralement une réponse des IgE à la plupart des antigènes alimentaires (environ 90). Le décodage des indicateurs ressemble à ceci:

  • négatif (-) - inférieur à 50 unités / ml);
  • faible sensibilité (+) - 50 - 100 unités / ml);
  • sensibilité modérée (++) - 100 - 200 unités / ml);
  • sensibilité élevée (+++) - plus de 200 unités / ml).

Pour détecter un allergène alimentaire, testez les niveaux d'IgG (IgG4):

  • moins de 1000 ng / ml. Le produit est approuvé pour utilisation;
  • 1 000 - 5 000 ng / ml. Autorisé à utiliser le produit 1 - 2 fois par semaine;
  • plus de 5 000 ng / ml. Utiliser le produit est interdit pendant 3 mois.

Le diagnostic final est posé par l’allergologue après décodage du test sanguin pour les allergènes.

Des tests sanguins bénéfiques pour la détection des allergies

Pour détecter les allergies, vous pouvez utiliser un moyen simple: passer une formule sanguine complète. Dans ce cas, les experts sont attentifs au niveau d’éosinophiles. Le corps en a besoin pour lutter contre les parasites et les allergènes. Normalement, l'indice ne dépasse pas 5% du nombre total de leucocytes. Avec une augmentation du niveau des éosinophiles, nous pouvons parler en toute sécurité d'une réaction allergique.

Il est assez facile de trouver un indicateur d'allergie dans un test sanguin. Cette méthode est pratiquée dans toutes les cliniques du monde. Quels sont les avantages du test sanguin pour les allergènes:

  1. L'absence de contact direct du derme du patient avec l'allergène.
  2. Un seul prélèvement sanguin suffit pour rechercher un nombre illimité d'allergènes.
  3. Passer le test même avec une exacerbation des allergies.
  4. La capacité d'évaluer le degré de sensibilité à chacun des allergènes.

Un test sanguin est une nécessité dans plusieurs cas:

  1. Dommages importants au derme (eczéma, dermatite atopique).
  2. La présence d'une réaction anaphylactique, la probabilité de son développement.
  3. Réception de médicaments antiallergiques.
  4. La présence d'une réaction allergique accrue du derme.
  5. Diagnostiquer un allergène chez les personnes âgées, les enfants.

Le contenu d'information des résultats dépend de la méthode de diagnostic utilisée. La méthode de diagnostic est choisie par l'allergologue, compte tenu de l'historique.

http://allergiya03.com/diagnostika/analiz-krovi-na-allergeny.html
Plus D'Articles Sur Les Allergènes